Zabou Breitman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Breitman.

Zabou Breitman

Description de cette image, également commentée ci-après

Zabou Breitman et Léa Drucker en septembre 2006.

Nom de naissance Isabelle Breitman
Naissance 30 octobre 1959 (54 ans)
Paris
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession actrice
réalisatrice

Zabou Breitman (née le 30 octobre 1959 à Paris), de son vrai nom Isabelle Breitman, est une actrice, réalisatrice et metteur en scène française.

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Elle est la fille du scénariste Jean-Claude Deret (nom de naissance : Claude Breitman) et de la comédienne québecoise Céline Léger. Elle passe une partie de son enfance à Mennetou-sur-Cher avant d'être scolarisée au lycée Claude de France à Romorantin.

Elle fait une première apparition en tant que comédienne, toute petite fille en 1965, dans un épisode de la série écrite par son père : Thierry la Fronde (Saison 3, Les Héros).

Sa famille compte plusieurs médecins (à commencer par son grand-père Lucien Breitman). Enfant, elle était passionnée par la biologie et les abeilles en particulier. Elle fut une élève du cours Simon.

Carrière[modifier | modifier le code]

Dans les années 1980 elle participe à la présentation de l'émission jeunesse Les Quat'z'amis diffusée dans le programme Récré A2. En 1981 elle joue dans la comédie musicale Dorothée au pays des chansons avec Dorothée à l'Olympia de Paris du 9 au 21 avril 1981, ainsi qu'au Champ de Mars du 24 décembre 1980 au 4 janvier 1981.

En 1986, elle enregistre avec Arnold Turboust le tube Adélaïde, dont la sortie a coïncidé avec Libertine de Mylène Farmer, mettant la bande FM au goût de l'Ancien Régime pour quelques semaines.

1992 est l'année qui va sceller sa notoriété et ses talents de comédienne avec les films La Crise de Coline Serreau et Cuisine et Dépendances de Philippe Muyl.

En 2001, elle réalise Se souvenir des belles choses avec Isabelle Carré et Bernard Campan. Le film est récompensé en 2003 par trois Césars dont celui de la meilleure première œuvre de fiction.

En 2003, elle met en scène au Théâtre de l'Atelier à Paris la pièce de Roland Topor L'Hiver sous la table, avec Isabelle Carré et Dominique Pinon, qui récolte le record absolu de trophées lors de la Nuit des Molières l'année suivante : six statuettes dont celles des meilleurs comédien et comédienne, du meilleur spectacle de théâtre privé et du meilleur metteur en scène.

En 2009, sa pièce Des gens adaptée de Raymond Depardon, obtient deux Molières.

De janvier à juin 2012, elle écrit et joue avec Laurent Lafitte les sketchs de l'émission À votre écoute, coûte que coûte sur France Inter.

En 2013, elle interprète le rôle d'Ève de Colbert, patronne de Boréal, dans la saison 6 de Fais pas ci, fais pas ça.

En 2014, elle joue le rôle de Ruth Halimi, la mère d'Ilan Halimi dans le film 24 jours.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Zabou Breitman est la mère de deux enfants, nés du sculpteur Fabien Chalon : une fille, Anna (1990), et un fils, Antonin (1994).

Elle est la petite-cousine de Dominique Strauss-Kahn[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Actrice[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

Voxographie[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

Réalisatrice[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Comédienne[modifier | modifier le code]

Metteur en scène[modifier | modifier le code]

De plus, elle a fait la traduction de Black Bird avec Léa Drucker pour une mise en scène de Claudia Stavisky au Théâtre des Célestins (Lyon)

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Adieu Isabelle, Le Monde du 23 octobre 2008, portrait par Fabienne Darge: « Un de mes arrière-grands-pères, que je partage avec Dominique Strauss-Kahn, a été un des premiers psychiatres-psychanalystes »,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :