Arlene Dahl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Arlene Dahl

Description de cette image, également commentée ci-après

Arlene Dahl en 1953.

Nom de naissance Arlene Carol Dahl
Naissance 11 août 1925 (88 ans)
Minneapolis, Minnesota
États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Films notables Le Livre noir
Deux rouquines dans la bagarre
Voyage au centre de la Terre

Arlene Dahl est une actrice américaine née le 11 août 1925 à Minneapolis, Minnesota (États-Unis) selon Wikipédia anglais qui cite le registre des naissances de l'État. Le doute semble entourer son année de naissance, 1928 et 1924 étant aussi cités.

Biographie et carrière[modifier | modifier le code]

D'origine norvégienne, la belle Arlene Dahl fut engagée d'abord par la Warner (elle interprèta son premier rôle titre dans son deuxième film) puis par la MGM (dès son troisième film).

Epouse brièvement de Lex Barker puis de l'argentin Fernando Lamas (1916-1982) de 1954 à 1960, dont elle a eu un fils, l'acteur Lorenzo Lamas, né en 1958.

Dans les années 1950 elle fut la rivale d'une autre rousse, Rhonda Fleming, dans une série de films d'aventures (westerns, exotiques, historiques, avec pour partenaires Robert Taylor, Alan Ladd, Ray Milland, Rock Hudson ou Fernando Lamas) souvent signés par des cinéastes secondaires mais parfois aussi par des maîtres confirmés (Anthony Mann, Sam Wood, John Brahm), s'illustrant comme Fleming (plus rarement cependant) dans le film noir - signé Roy Rowland. Dans The Diamond Queen Dahl rejoint la cohorte des héroïnes exotiques en incarnant Maya, la reine du Népal (Fleming est Cléopâtre). Ce fut le vétéran Allan Dwan qui mit en scène la rencontre au sommet dans Deux rouquines dans la bagarre, arbitrée par John Payne.

Dahl fut aussi distribuée dans plusieurs comédies ou comédies musicales, au côté de Fred Astaire, Bob Hope, Red Skelton, mais parfois au second plan derrière les stars féminines du genre, mise en concurrence ailleurs avec June Allyson et Lauren Bacall, évincée plus tard par Polly Bergen et Morgan Brittany.

Parmi ses films les plus célèbres : Le Livre noir (1949), Trois petits mots (1950), Les femmes mènent le monde (1954), Deux rouquines dans la bagarre (1956) et Voyage au centre de la Terre (1959), qui résument bien sa carrière.

Après une curieuse parenthèse française (qui lui a fait rencontrer Jean Richard et Serge Gainsbourg), Arlene Dahl apparaît dans une dizaine de téléfilms ou épisodes de série, notamment face à son fils Lorenzo Lamas et dans les séries fleuves On ne vit qu'une fois et La Force du destin, demeurant active (comme Eleanor Parker, une autre rousse des années 1950) jusque dans les années 1990.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]