Festival européen du film fantastique de Strasbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo de l'association Films du Spectre créé par Mahon

Le Festival européen du film fantastique de Strasbourg, dont la première édition sous ce nom date de 2008, est issu du Spectre Film Festival créé par l'association des Films du Spectre en 2005. Il se déroule chaque année au mois de septembre à Strasbourg.

Le festival est consacré au cinéma de genre fantastique, faisant la part belle à l'horreur et à la science-fiction notamment.

Historique[modifier | modifier le code]

Première et seconde éditions[modifier | modifier le code]

En 2006, l'association des Films du Spectre se lance dans l'organisation du Hammer Film Festival, consacré aux productions des mythiques studios britanniques de Hammer Film Productions. Les films sont projetés dans les salles de cinéma Star et Star Saint-Exupéry de Strasbourg qui accueillent pour l'occasion Jimmy Sangster, réputé scénariste de ces prestigieux studios.

Le succès de la première édition incite l'association à renouveler l'expérience en 2007 avec le Spectre Films Festival. Ce dernier rend cette fois-ci hommage à l'âge d'or de la science-fiction en proposant au public des productions des années 1950 aux années 1980. L'invité d'honneur de l'évènement est le réalisateur et scénariste italien Luigi Cozzi. Le festival 2007 propose également des projections en 3D, dont L'Étrange Créature du lac noir de Jack Arnold.

Création du Festival européen du film fantastique de Strasbourg[modifier | modifier le code]

L'édition 2008 marque un premier tournant dans l'histoire du festival avec son adhésion à l'European Fantastic Film Festivals Federation (EFFFF)[1], devenant ainsi le Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg. En complément des prestations habituelles, dont une rétrospective de l'œuvre de Ray Harryhausen, le public découvre une double compétition européenne de courts et longs métrages présentée à un premier jury composé de Lamberto Bava, Caroline Munro, Philippe Nahon et Jean-François Rauger.

En 2009, le festival confirme sa présence sur la scène européenne avec la présentation d'une nouvelle double compétition de courts et longs métrages arbitrée par un jury présidé par Roger Corman, prolifique cinéaste américain et formidable dénicheur de talents. Les autres membres du jury sont Ruggero Deodato, Jean-Jacques Bernard et Marina de Van.

Affiliation à l'European Fantastic Film Festivals Federation[modifier | modifier le code]

Une étape supplémentaire vers la reconnaissance sur la scène européenne est franchie avec l'édition 2010 qui voit le festival intégrer les membres affiliés de l'EFFFF. Le jury attribue désormais le Méliès d'argent du Festival européen du film fantastique de Strasbourg, sésame pour la nomination au Méliès d'or attribué au festival de Sitges en Espagne. En parallèle, il nomine au Méliès d'Or un court métrage pour ce même festival. Le jury est composé de Brian Yuzna, Manlio Gomarasca, Axelle Carolyn et Alexandre O. Philippe.

Sélections officielles[modifier | modifier le code]

2008[modifier | modifier le code]

Compétition[modifier | modifier le code]

Longs-métrages

Palmarès[modifier | modifier le code]

Longs métrages
Courts métrages
  • Octopus d'or du meilleur court métrage fantastique européen décerné par le Jury : Scary de Martijn Hullegie Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
  • Mention spéciale du Jury : L'insomniaque de Mathieu Mazzoni Drapeau de la France France
  • Prix du public meilleur court métrage fantastique européen : Scary de Martijn Hullegie Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
  • Prix du Jury Jeunes : Cold And Dry de Kristoffer Joner Drapeau de la Norvège Norvège

2009[modifier | modifier le code]

Compétition[modifier | modifier le code]

Longs-métrages

Palmarès[modifier | modifier le code]

Longs métrages
Courts métrages
  • Nomination au Méliès d'or du meilleur court métrage fantastique européen décerné par le jury : Full Employment de Thomas Oberlies et Matthias Vogel Drapeau de l'Allemagne Allemagne
  • Prix du public du meilleur court métrage fantastique européen : Full Employment de Thomas Oberlies et Matthias Vogel Drapeau de l'Allemagne Allemagne
  • Prix du Jury Jeunes : The Knot de Kjersti Steinsbø Drapeau de la Norvège Norvège

2010[modifier | modifier le code]

Compétition[modifier | modifier le code]

Longs-métrages
Courts-métrages
  • Amock de François Vico, Sarah Matuszak et Xavier Goubin Drapeau de la France France
  • Customer Support de André Øvredal Drapeau de la Norvège Norvège
  • The Faucet de Denis Rovira Van Boekholt Drapeau de l'Espagne Espagne
  • Fard de David Alapont et Luis Briceno Drapeau de la France France
  • Jericho de Liam Gavin Drapeau de l'Irlande Irlande
  • Laura's slippers de Oscar Bernácer Drapeau de l'Espagne Espagne
  • Lester de Pascal Forney Drapeau de la Suisse Suisse
  • Mr Foley de D.A.D.D.Y Drapeau de l'Irlande Irlande
  • Perpetuum mobile de Sebastiam Kenney Drapeau de la Suisse Suisse
  • Tous les hommes s’appellent Robert de Marc-Henri Boulier Drapeau de la France France
Courts-métrages - sélection "made in france"
  • Adieu Créature de David Perrault Drapeau de la France France
  • Bibelots de Mathieu Rotteleur et Caroline Gamon Drapeau de la France France
  • Cabine of the Dead de Vincent Templement Drapeau de la France France
  • Dernier étage de Olivier Morice Drapeau de la France France
  • Les incroyables aventures de Fusion Man de Marius Vale et Xavier Gens Drapeau de la France France
  • Ma mort à moi de Mathieu Mazzoni Drapeau de la France France
  • Mon père de Fabrice Gablin Drapeau de la France France
  • Polaroïd de Akim Srithammavanh Drapeau de la France France
  • Via de Léonore Mercier Drapeau de la France France

Palmarès[modifier | modifier le code]

Longs métrages
Courts métrages
  • Méliès d'argent du meilleur court métrage fantastique européen : Mr Foley de D.A.D.D.Y Drapeau de l'Irlande Irlande
  • Prix du public du meilleur court métrage fantastique européen : Mr Foley de D.A.D.D.Y Drapeau de l'Irlande Irlande
  • Prix du Jury Jeunes : Fard de David Alapont et Luis Briceno Drapeau de la France France

2011[modifier | modifier le code]

Compétition[modifier | modifier le code]

Longs-métrages
Courts-métrages
  • A minuit ici tout s’arrête de Just Philippot Drapeau de la France France
  • Bear de Nash Edgerton Drapeau de l'Australie Australie
  • Bearlife de Daniel Ferraz Drapeau du Danemark Danemark
  • Deep Inside de Marc Gibaja Drapeau de la France France
  • La Femme à cordes de Vladimir Mavounia-Kouka Drapeau de la France France - Drapeau de la Belgique Belgique
  • Le Lac noir de Victor Jaquier Drapeau de la Suisse Suisse - Drapeau de la France France
  • Little Quentin de Albert't Hooft et Paco Vink Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
  • The extraordinary life of Rocky de Kevin Meul Drapeau de la Belgique Belgique
  • The last day of Ivan Bulkin de Alexei Andrianov Drapeau de la Russie Russie
  • The last Post de Axelle Carolyn Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
  • The Legend of Beaver Dam de Jérôme Sable Drapeau du Canada Canada
  • Tommy de Arnold de Parscau Drapeau de la France France
  • Waiting for Gorgo de Benjamin Craig Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Courts-métrages - sélection "made in france"
  • Blackchapel de Pierre Fernandez Drapeau de la France France
  • Cinémaniac de Alexandre Jousse Drapeau de la France France
  • CTIN ! de Cyrille Drevon Drapeau de la France France
  • L'Accordeur de Olivier Treiner Drapeau de la France France
  • L'Ange 46 de Jules Thenier Drapeau de la France France
  • L'Attaque du monstre géant suceur de cerveaux de l'espace de Guillaume Rieu Drapeau de la France France
  • L’Enclume de Thierry Nevez Drapeau de la France France
  • Nuisible(s) de Erick Hupin, Hans Baldzuhn, Pierre Nahoum, Baptiste Ode et Philippe Puech Drapeau de la France France

Palmarès[modifier | modifier le code]

Longs-métrages
Courts-métrages
  • Octopus d'or du meilleur court-métrage fantastique international : Bear de Nash Edgerton Drapeau de l'Australie Australie
  • Méliès d'argent du meilleur court-métrage fantastique européen : La Femme à cordes de Vladimir Mavounia-Kouka Drapeau de la France France - Drapeau de la Belgique Belgique
  • Prix du public du meilleur court métrage fantastique international : The Legend of Beaver Dam de Jérôme Sable Drapeau du Canada Canada
  • Prix du Jury Jeunes : The Legend of Beaver Dam de Jérôme Sable Drapeau du Canada Canada
  • Prix Seppia : L'Attaque du Monstre Géant Suceur de Cerveaux de l'Espace de Guillaume Rieu (France)

2012[modifier | modifier le code]

Compétition[modifier | modifier le code]

Longs-métrages
Courts-métrages
  • A Curious Conjunction of Coincidences de Jost Reijmers Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
  • BlinkyTM de Ruairi Robinson Drapeau de l'Irlande Irlande
  • La mystérieuse disparition de Robert Ebb de Clément Bolla, François-Xavier Goby et Matthieu Landour Drapeau de la France France - Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
  • Motorhome de Thierry Uyttenhoven Drapeau de la Belgique Belgique
  • The Best Pickpocket in the World de Jerry Koukol Drapeau des États-Unis États-Unis
  • The Bird Spider de Jaime Dezcallar Drapeau de l'Espagne Espagne
  • The Captured Bird de Jovanka Vuckovic Drapeau du Canada Canada
  • The Halloween Kid de Axelle Carolyn Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
  • The Last Bus de Ivana Laucikova et Martin Snopek Drapeau de la Slovaquie Slovaquie
  • Tram de Michaela Pavlatova Drapeau de la France France - Drapeau de la République tchèque République tchèque
Courts-métrages - sélection "made in france"
  • Emergence de Grégory Rodriguez Drapeau de la France France
  • La Bifle de Jean-Baptiste Saurel Drapeau de la France France
  • La Ville est calme de Alexandre Labarussiat Drapeau de la France France
  • La Vitesse du Passé de Dominique Rocher Drapeau de la France France
  • Le Vivier de Sylvia Guillet Drapeau de la France France
  • The Island Keeper de Aude Cabannes, Julien Malot et Charlotte Pipet Drapeau de la France France

Palmarès[modifier | modifier le code]

Longs-métrages
Courts-métrages
  • Octopus d’or du meilleur court-métrage fantastique international : The Last Bus de Ivana Laucikova et Martin Snopek Drapeau de la Slovaquie Slovaquie
  • Méliès d'argent du court-métrage : The Bird Spider de Jaime Dezcallar Drapeau de l'Espagne Espagne
  • Prix du jury : Le Vivier de Sylvia Guillet Drapeau de la France France
  • Prix du jury jeune : The Last Bus de Ivana Laucikova et Martin Snopek Drapeau de la Slovaquie Slovaquie
  • Prix du public du meilleur court métrage fantastique international : The Bird Spider de Jaime Dezcallar Drapeau de l'Espagne Espagne
  • Mentions spéciales : A Curious Conjunction of Coincidences de Jost Reijmers Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas et The Island Keeper de Aude Cabannes, Julien Malot et Charlotte Pipet Drapeau de la France France

2013[modifier | modifier le code]

Compétition[modifier | modifier le code]

Longs-métrages
Courts-métrages
Courts-métrages - sélection "made in france"
  • Douce nuit de Stéphane Bouquet Drapeau de la France France
  • Ecce Mulier (L'Enfer) de Vanessa Pavie-Crottier Drapeau de la France France
  • La femme qui flottait de Thibault Lang-Willar Drapeau de la France France
  • Mecs Meufs de Liam Engle Drapeau de la France France
  • Rose or the Mute Liars de Grégory Monro Drapeau de la France France
  • The Things they Left Behind de Guillaume Heulard et Stéphane Valette Drapeau de la France France
  • Zygomatiques de Stephen Cafiero Drapeau de la France France
Courts-métrages - sélection animation
  • Intium de Alexandre Déchel, Adrien Lambert, Emeric Larochette et James Ross-Greetham Drapeau de la France France
  • La boîte de sardines de Louise-Marie Colon Drapeau de la Belgique Belgique
  • La nuit de l’Ours de Sam Guillaume et Fred Guillaume Drapeau de la Suisse Suisse
  • Linear de Amir Admoni Drapeau du Brésil Brésil
  • L’art des Thanatier de David Le Bozec Drapeau de la France France
  • Sauterie de Leonid Shmelkov Drapeau de la Russie Russie
  • Vie et mort de l’illustre Grigori Efimovitch Raspoutine de Céline Devaux Drapeau de la France France
  • Zombirama de Ariel Lopez et Nano Benayon Drapeau de l’Argentine Argentine

Palmarès[modifier | modifier le code]

Longs-métrages
Courts-métrages
  • Octopus d’or du meilleur court-métrage fantastique international : Yardbird de Michael Spiccia Drapeau de l'Australie Australie
  • Méliès d'argent du meilleur court-métrage fantastique européen : Not Funny de Carlos Violadé Drapeau de l'Espagne Espagne
  • Prix du jury jeune : Not Funny de Carlos Violadé Drapeau de l'Espagne Espagne
  • Prix du public du meilleur court métrage fantastique international : Yardbird de Michael Spiccia Drapeau de l'Australie Australie
  • Mention spéciale : The Hunt de Spencer Estabrooks Drapeau du Canada Canada
  • Prix "made in france" : The Things they Left Behind de Guillaume Heulard et Stéphane Valette Drapeau de la France France
  • Prix animation : Sauterie de Leonid Shmelkov Drapeau de la Russie Russie

2014[modifier | modifier le code]

Compétition[modifier | modifier le code]

Longs-métrages

En marge du festival[modifier | modifier le code]

Conçu à l'origine comme une rencontre axée sur le cinéma de genre fantastique et organisée autour de rétrospectives en salle, d'expositions (notamment autour de la saga Alien en 2009, ou encore de maquettes Lego Star Wars en 2010), de conférences et d'ateliers en maquillage, le festival est resté fidèle à cette envie de véhiculer la passion du cinéma fantastique par d'autres moyens que les projections en salle tout au long des différentes éditions.

Dès 2008, avec la mise en place de la double compétition européenne de courts et longs métrages, le festival propose des cérémonies d'ouverture et de clôture. Il s'agit très généralement d'avant-premières internationales, pouvant élargir l'évènement à des films non européens (donc ne participant pas aux compétitions). Le public festivalier strasbourgeois a ainsi pu découvrir avant l'heure des productions comme Hellboy 2 de Guillermo del Toro et Course à la mort (Death Race) de Paul W. S. Anderson en 2008, Esther de Jaume Collet-Serra et Trick 'r Treat de Michael Dougherty en 2009, Le Dernier Exorcisme de Daniel Stamm et Kaboom de Gregg Araki en 2010.

En 2009 est organisée la première Zombie Walk de Strasbourg, marquant l'ouverture du Festival européen du film fantastique. Elle réunit plusieurs centaines de personnes, permettant à Strasbourg de rejoindre la communauté internationale des Zombie Walk existant à travers le monde.

L'édition 2010 est inaugurée avec une nouvelle Zombie Walk [2], prolongée par le Bal des Zombies, une soirée concert proposant une prestation de Daemonia, groupe constitué autour du compositeur italien de musiques de films Claudio Simonetti, ainsi qu'une autre de Mine Power Cosmic, groupe composé notamment de Charlie Adlard, auteur de la série culte The Walking Dead, et Phil Winslade, auteur britannique de comics. Ces derniers participent également à une conférence et une séance de dédicaces à la Fnac de Strasbourg.

L'Indium Game Contest[modifier | modifier le code]

À l'occasion de sa 6e édition, qui se déroulera du 13 au 22 septembre 2013, le Festival européen du film fantastique de Strasbourg en partenariat avec Ludus Académie lance la première édition d'une compétition pour les créateurs de jeux vidéo indépendants : l'Indium Game Contest (IGC)[3],[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]