Richard Dreyfuss

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dreyfuss.

Richard Dreyfuss

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Richard Dreyfuss au festival de Cannes 2013.

Nom de naissance Richard Stephen Dreyfuss
Naissance 29 octobre 1947 (67 ans)
New York, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Acteur
Films notables American Graffiti
Les Dents de la mer
Rencontres du troisième type
Adieu, je reste
Always

Richard Dreyfuss, né le 29 octobre 1947 à New York, est un acteur américain connu pour avoir joué dans divers films, téléfilms et pièces de théâtre dont Les Dents de la mer ou encore Rencontres du troisième type (Close Encounters of the Third Kind). Il a reçu de nombreux prix comme un Golden Globe Award, un BAFTA Awards ou encore l'Oscar du meilleur acteur en 1978 à seulement 30 ans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Richard Dreyfuss est né à New York, dans le quartier de Brooklyn. À l'âge de neuf ans, Richard Stephen Dreyfuss développe une passion pour le métier de comédien alors qu'il emménage avec ses parents à Los Angeles. Après des petits rôles de théâtre et de télévision, c'est en 1973 qu'il se fait connaître du grand public dans American Graffiti de George Lucas. Le film dépeint la jeunesse américaine "rock 'n' roll" du début des années 1960. Dreyfuss apparaît aux côté de stars montantes comme Harrison Ford et Ron Howard.

En 1975, il joue le rôle du biologiste Hooper dans Les Dents de la mer, de Steven Spielberg, adaptation d'un best-seller de Peter Benchley, paru en 1974, où un grand requin blanc terrorise les côtes d'une bourgade de l'État de New York. Le film est un gigantesque succès à sa sortie et lance la mode des films estivaux de type blockbuster. En 1977, Dreyfuss retrouve Spielberg pour Rencontres du troisième type (Close Encounters of the Third Kind) aux côtés de François Truffaut. Il joue le rôle de Roy Neary, un réparateur de câble fasciné par la vie extraterrestre après une bouleversante rencontre avec un Ovni sur une route de l'Indiana.

Un an plus tard, il remporte l'Oscar du meilleur acteur pour Adieu, je reste de Herbert Ross.

Dreyfuss devient par la suite addictif à la cocaïne et se fait soigner après une arrestation et un accident de voiture[1]. Il fait un retour réussi au cinéma dès 1986 avec Le Clochard de Beverly Hills, Stand by me (adaptation d'un roman de Stephen King) ou encore Deux dollars sur un tocard. Il retrouve Steven Spielberg pour la troisième fois de sa carrière pour Always où joue notamment Audrey Hepburn. Il y incarne un pompier de l'air décédé dans un accident d'avion qui « survit » au-delà de la mort. En 1995, il participe à un concert au Vatican pour la commémoration de la Shoah, en présence de Jean-Paul II et d'Elio Toaff.

En 1995, il est nominé aux Oscars et obtient un Golden Globe Award pour Professeur Holland de Stephen Herek, ainsi qu'une étoile au célèbre Hollywood Walk of Fame. Depuis les années 2000, il apparaît dans de nombreuses pièces de théâtre et longs-métrages comme Poseidon ou W. : L'Improbable Président. Il a eu trois enfants de son premier mariage avec la productrice Jeramie Rain.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Doublage français[modifier | modifier le code]

En France, Richard Dreyfuss fut doublé par Bernard Murat dans les Années 70 et 80. Depuis 1989, il est régulièrement doublé par Michel Papineschi.

Au Québec, Richard Dreyfuss est doublé principalement par Hubert Fielden.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Inside the Actors Studio, 2000
  2. a, b, c, d et e « Comédiens ayant doublé Richard Dreyfuss au Québec » sur Doublage.qc.ca, consulté le 16 novembre 2014.