James Woods

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Woods.

James Woods

Description de cette image, également commentée ci-après

James Woods pour les Emmy Awards 1995.

Nom de naissance James Howard Woods
Naissance 18 avril 1947 (67 ans)
Vernal, Utah, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Profession Acteur

James Woods est un acteur américain né le 18 avril 1947 à Vernal (Utah).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est accepté initialement à l'Académie de l'US Air Force pour devenir pilote de chasse puis étudie les sciences politiques au Massachusetts Institute of Technology, mais abandonne son cursus en 1969 après sa licence pour entamer une carrière d'acteur[1]. Il obtient son premier rôle à la télévision dans un épisode de Kojak en 1974.

Dans les années 1980 il joue notamment dans Videodrome de David Cronenberg, Il était une fois en Amérique de Sergio Leone (il interprète Max, l'acolyte de Robert De Niro), Cop de James B. Harris, etc.

En 1995, Woods interprète le rôle du proxénéte Lester Diamond dans Casino de Martin Scorsese. La même année, il obtient le rôle de H. R. Haldeman dans Nixon, un biopic sur le président Richard M. Nixon, réalisé par Oliver Stone.

James Woods apparaît dans la série Les Simpson, dans lequel il joue son propre rôle (saison 5, épisode 13). Il apparaît également dans la série Les Griffin en tant que lui-même et ce dans cinq épisodes : Peter's Got Woods (saison 4, épisode 11), Back to the Woods (saison 6, épisode 9), Brian Griffin's House of Payne (saison 8, épisode 15), And Then There Were Fewer (saison 9, épisode 1) et Tom Tucker The Man and His Dream (saison 10, épisode 13). En 2004, il est la voix de Mike Toreno dans le jeu Grand Theft Auto : San Andreas.

Quentin Tarantino a proposé le rôle de M. Orange dans Reservoir Dogs, finalement tenu par Tim Roth, à James Woods par l'intermédiaire de son agence, qui était alors Creative Artists Agency. Mais l'agence, jugeant le cachet de 50 000 $ trop faible, refuse sans même consulter l'acteur. Quand Tarantino demande plus tard à Woods pourquoi il a refusé le rôle, Woods est stupéfait d'apprendre la nouvelle, répondant à Tarantino qu'il aurait joué gratis pour ce rôle. Furieux, il change d'agence pour le représenter, signant un nouveau contrat avec International Creative Management[2].

Son frère, Michael Jeffrey Woods, meurt brutalement en juillet 2006 lors du tournage de la saison 1 de Shark.

En juillet 2013, alors âgé de 66 ans, et après une liaison de sept ans avec Ashley Madison, âgée de 26 ans, James Woods se sépare de sa compagne[3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

et aussi :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Télé 7 jours no 2518, 30 août 2008
  2. (en) Gerald Duchovnay, Film Voices: Interviews from Post Script, Suny Press,‎ 2004 (lire en ligne), p. 244
  3. James Woods, 66 ans, se sépare de sa petite amie Ashley Madison, 26 ans, après une relation de sept ans.
  4. a, b, c et d « Comédiens ayant doublé James Wood en France » sur RS Doublage

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :