Agnès Troublé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Agnès Troublé

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Agnès b. par Gaspar Noé

Naissance 1941
Versailles (Seine-et-Oise)
Nationalité Française
Profession
Créatrice de mode
Autres activités
Formation

Agnès Troublé, née à Versailles (Seine-et-Oise) en 1941, est une créatrice de mode française et une collectionneuse d'art contemporain. Elle est la créatrice de la marque de vêtements, de cosmétiques et d'accessoires agnès b., marque qu'elle utilise également comme nom d'artiste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancienne élève de l'École du Louvre, rédactrice de mode au journal Elle, Agnès Troublé devient styliste chez Dorothée Bis avant de lancer, en 1975, sa propre griffe et sa première boutique. Le « b. » de agnès b. est l'initiale du nom de l'éditeur Christian Bourgois avec qui elle a été mariée pendant trois ans (de 17 à 20 ans), et avec qui elle a eu deux enfants[1], dont Étienne Bourgois, directeur général d’agnès b. La marque de fabrique d'agnès b. est son « cardigan-pression », lancé en 1979.

Mécène des arts, Agnès Troublé participe financièrement à la restauration du film Playtime, de Jacques Tati, produit le film Seul contre tous de Gaspar Noé ; elle soutient de nombreuses manifestations artistiques, édite un périodique d'art contemporain (le Point d'ironie) et a constitué une importante collection d'art contemporain, dont tout un pan est consacré à la photographie ; cette collection a été montrée pour la première fois au public en janvier 1992 à l'Espace des Arts de Chalon-sur-Saône[2], puis en 2004 aux Abattoirs de Toulouse. À Paris elle a aussi créé son propre lieu d'exposition, la galerie du jour agnès b.[3], située alors 6, rue du Jour, inaugurée en novembre 1984, avant d'ouvrir un deuxième espace quelques années plus tard à Tokyo.

Elle a épousé en 1979 en secondes noces Jean-René Claret de Fleurieu avec qui elle aura deux filles.

Agnès Troublé parraine le tribunal Russell sur la Palestine[4], « tribunal populaire international créé par des hommes et des femmes engagés dans la promotion de la paix et de la justice au Moyen-Orient. »

Elle est la sœur de Bruno Troublé, fondateur et organisateur de la Coupe Louis-Vuitton et elle a cinq enfants dont Ariane Michel et Étienne Bourgois.

En 2012, elle réalise son premier long métrage, Je m'appelle Hmmm..., sorti en 2013 (en France en 2014).

Réalisatrice[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Article de The Observer, 19 février 2006.
  2. Exposition agnès b. "Un regard sur l'art contemporain", dans le cadre des Janviers en Bourgogne, présentée du 17 janvier au 29 février 1992, inaugurée le 25 janvier.
  3. Site de la galerie du jour (expositions en cours et archives).
  4. Alice Walker, « Le Tribunal Russell sur la Palestine »,‎ 2010 (consulté le 09 12 2010)
  5. Décret de promotion.
  6. Nomination ou promotion dans l'ordre des Arts et des Lettres - Cinquantenaire

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :