Régis Wargnier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Régis Wargnier

Description de cette image, également commentée ci-après

Régis Wargnier à la cérémonie des Prix Lumières 2012

Naissance (65 ans)
Paris, Drapeau de la France France
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Réalisateur
Films notables La Femme de ma vie
Je suis le seigneur du château
Indochine
Est-Ouest

Régis Wargnier est un réalisateur, producteur et scénariste français né le à Paris. Il a été élu à l'Académie des beaux-arts en 2007.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1972, Régis Wargnier commence sa carrière au cinéma comme réalisateur de seconde équipe dans La Femme en bleu de Michel Deville. Deux ans plus tard, il travaillera sur le film Nada de Claude Chabrol avec qui il tournera dans la foulée deux téléfilms de l'anthologie Nouvelles d'Henry James : Le banc de la désolation et De Grey. Pour le même projet, il sera régisseur (sic) sur le film Un jeune homme rebelle de Paul Seban. Il enchaîne ensuite avec Le Grand Frère et Le Bon Plaisir de Francis Girod. En 1986, il réalise son premier film, La Femme de ma vie qui lui vaut le César de la meilleure première œuvre. Il tourne ensuite Je suis le seigneur du château, puis en 1991 la fresque historique et romanesque Indochine, qui rencontre un large succès en France et à l'international et lui vaut de remporter l'Oscar du meilleur film en langue étrangère et cinq Césars, dont celui de la meilleure actrice attribué à Catherine Deneuve et du meilleur second rôle pour Dominique Blanc. En 1995, il réunit Emmanuelle Béart, Daniel Auteuil et Jean-Claude Brialy dans Une femme française.

En 1999, Régis collabore à nouveau avec Catherine Deneuve pour Est-Ouest, également interprété par Sandrine Bonnaire et Oleg Menchikov, qui revient sur les années sombres du stalinisme. Dans les années 2000, il se lance dans un tout autre sujet. Il se consacre aux grands sportifs, pour tourner Cœurs d'Athlètes, diffusé sur France 2 en 2003. Il revient au cinéma en 2005, avec Man to Man, qui réunit Joseph Fiennes et Kristin Scott Thomas. Il adapte ensuite le polar de Fred Vargas, Pars vite et reviens tard, qui lui fait retrouver l'actrice vietnamienne, Linh Dan Pham, qu'il avait rencontrée sur Indochine.

Élu à l'Académie des beaux-arts le au fauteuil d’Henri Verneuil (1920-2002). Reçu cinq ans plus tard le 1er février 2012, délai sans précédent dans les annales de l'Académie.

En décembre 2013, il entame le tournage à Siem Reap (Cambodge) du Portail, adaptation du livre de François Bizot.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Assistant réalisateur[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Régis Wargnier est scénariste de tous les films qu'il a réalisé.

Acteur[modifier | modifier le code]

Compositeur[modifier | modifier le code]

Producteur[modifier | modifier le code]

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références externes[modifier | modifier le code]