Marie Gillain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marie Gillain

Description de cette image, également commentée ci-après

Marie Gillain au festival de Cannes 2006.

Naissance 18 juin 1975 (39 ans)
Rocourt, Belgique
Nationalité Drapeau de la Belgique Belge
Profession Actrice

Marie Gillain, née le 18 juin 1975 à Rocourt, près de Liège, est une actrice belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Très jeune, elle se passionne pour l’univers du spectacle et participe durant son adolescence à un atelier d’expression théâtrale. C’est en 1989 qu’elle tente de saisir sa première opportunité dans le monde du cinéma. Alors âgée de 14 ans, elle passe des essais pour L'Amant, de Jean-Jacques Annaud, mais n'est finalement pas retenue. Il faut attendre un an avant sa révélation dans Mon père, ce héros, film où elle joue au côté de Gérard Depardieu et qui lui vaut sa première nomination aux César. Elle joue en Belgique, sa terre natale, pour son deuxième film Marie en 1993. Cette année est marquée par sa rencontre avec Bertrand Tavernier qui lui propose de tourner dans son prochain film L'Appât. Ce rôle, qui lui vaut une nouvelle nomination aux César, un ours d'or à Berlin et le Prix Romy-Schneider, marque un nouveau tournant dans sa carrière cinématographique. Dans les années qui suivent, elle multiplie les rôles dans des registres aussi variés que la comédie, le drame, l’aventure ou le policier.

Entre 1996 et 2009, elle est dirigée par Philippe de Broca dans Le bossu, les frères Taviani dans Les Affinités électives , Ettore Scola dans La cena , Régis Wargnier dans Pars vite et reviens tard , Cédric Klapisch dans Ni pour ni contre (bien au contraire), Guillaume Nicloux dans La clef , Danis Tanović dans L'Enfer , Anne Fontaine dans Coco Chanel entre autres.

En 2011, elle incarne Claire, l'héroïne du film de Philippe Lioret Toutes nos envies aux côtés de Vincent Lindon, ce qui lui vaut une nouvelle nomination pour le César de la meilleure actrice. Elle enchaîne avec le premier film de François-Xavier Vives Landes avec pour partenaires Jalil Lespert et Miou-Miou.

Au théâtre, elle incarne Anne Frank à ses débuts et est dirigée par John Malkovitch dans Hystéria de Terry Johnson.

Elle signe un contrat avec la maison Lancôme, puis avec la marque de joaillerie Piaget pendant plusieurs années.

Depuis 2008, Marie Gillain est ambassadrice bénévole de Plan Belgique en faveur des enfants dans les pays en développement[1].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Marie Gillain a deux enfants, Dune née en 2004 - dont le père est le musicien Martin Gamet[2] - et Vega, née en 2009 de son union avec l'acteur franco-italien, Christophe d'Esposti.

Films[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Voxographie[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Officier du Mérite Wallon

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marie Gillain|Ambassadeurs|Volontaires !, in planbelgique.be, , article en ligne
  2. Olivier Pirard, Marie Gillain maman d'une petite Dune, in La Dernière Heure, 16/04/2004, article en ligne
  3. Mérite wallon, GILLAIN Marie