Patricia Clarkson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Patricia Clarkson

Description de cette image, également commentée ci-après

Patricia Clarkson en 2011.

Nom de naissance Patricia Clarkson
Naissance (54 ans)
La Nouvelle-Orléans, Louisiane, É-U
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Films notables Les Incorruptibles
Jumanji
La Ligne verte
Good Night and Good Luck
Shutter Island
Séries notables Six Feet Under
Site internet Fan site

Patricia Clarkson est une actrice américaine née le à La Nouvelle-Orléans (Louisiane) (États-Unis).

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir étudié l'art dramatique sur la Côte Est des États-Unis, Patricia Clarkson lance sa carrière en 1985 (apparition dans la série Spenser qui est l'un de ses premiers rôles). Elle travaille sans relâche tant au cinéma qu'à la télévision. Elle remporte deux fois le Emmy Award pour le rôle de la meilleure actrice invitée dans une série dramatique (2002 - 2006), pour le rôle de Sarah O'Connor dans Six Feet Under (Six Feet Under). Elle joue dans La ligne verte, Loin du paradis, Shutter Island ou The Station Agent. Pour son rôle dans Pieces of April (2003), elle obtient le Prix spécial du jury et est nominée au grand prix du jury pour un film dramatique lors du Festival de Sundance 2003, nominée à l'Oscar du meilleur second rôle féminin en 2004 et nommée au Golden Globe du meilleur second rôle féminin en 2004. En juin 2012, elle est nommée par le choix des critiques (Broadcast Film Critics Association Award) en tant que meilleure actrice dans son rôle pour le film Five[1].

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Patricia Clarkson est née le (54 ans) à La Nouvelle-Orléans, en Louisiane (États-Unis). Elle est la fille de Jacquelyn Brechtel Clarkson[2],[3], politicienne à La Nouvelle-Orléans et d'Arthur, administrateur d'une école qui a également travaillé à la Louisiana State University School of Medicine (Département de la Médecine)[4],[5].

Patricia Clarkson étudie la Comédie dramatique à l'Université de Fordham, d'où elle sort diplômée avec la mention summa cum laude (très bien). Elle obtient un "Master of Fine Arts" à l'École Dramatique de Yale (Yale School of Drama)[6] avant de faire ses débuts cinématographiques dans Les Incorruptibles, en 1987, avec Brian De Palma.

Carrière[modifier | modifier le code]

Patricia Clarkson contribue à deux pièces au Théâtre de Broadway à New York : The House of Blue Leaves (1986) et dans Eastern Standard (1987).

Au début de sa carrière, Patricia Clarkson tient des petits rôles dans une série de films de grande envergure. Son premier rôle au cinéma, à l'âge de 27 ans, est celui de la femme d'Eliot Ness (Kevin Costner) dans Les incorruptibles. Elle joue également dans La dernière cible (le cinquième et dernier épisode de la saga L'Inspecteur Harry), Rocket Gibraltar et Everybody's All-American. Elle joue dans le Court métrage, une série télévisée Davis Rules et dans la Mini-série Alex Haley's Queen (en). Le plus souvent, dans le rôle de genre que dans le rôle principal, elle est également apparue dans les films majeurs tels que La Ligne verte (1999), Loin du paradis (2002), Good Night and Good Luck (2005) et Une fiancée pas comme les autres (2007). Elle perce finalement dans le film High Art (1998) où son interprétation de Greta, une Allemande, toxicomane lesbienne et ancien modèle, accueille des critiques dithyrambiques. Elle dit, au sujet de son rôle « Je m'investis profondément dans tout ce que je fais et c'est une bonne chose, parce que jouer est la seule chose que je sais faire[7]. »

Woody Allen et Patricia Clarkson au Festival du film de TriBeCa première de Whatever Works.

En 2002, elle donne naissance au rôle de Sarah O'Connor (Tante Sarah) dans Six Feet Under (Home Box Office). Elle gagne un Emmy Award en tant que meilleure actrice invitée dans une série dramatique pour sa performance, prix qu'elle obtiendra à nouveau pour le même rôle en 2006.

En 2003, elle acquiert le succès critique et un prix spécial du jury pour son travail dans quatre films qui a font leur début au Festival du film de Sundance : All the Real Girls, The Baroness and the Pig, The Station Agent et Pieces of April[8],[9]. Plus tard dans l'année, elle est nommée pour l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour Pieces of April, dans lequel elle joue une mère acerbe qui meurt d'un cancer.

À l'été 2008, le producteur Gerald Peary approche Patricia Clarkson et lui demande de faire la voix off pour le film documentaire For the Love of Movies: The Story of American Film Criticism, (en français : « Pour l'amour des films : l'Histoire de la critique de fim américain »). Peary en dit : « Elle a accepté de faire la narration ... Et elle était si belle et si coopérative et préparée et si intelligente. Et l'une des principales raisons pour laquelle elle désirait faire le film, c'est qu'elle lit régulièrement la critique et dispose d'un véritable respect pour la profession de critique. »[10]

Le 17 janvier 2009, Patricia Clarkson retourne à La Nouvelle-Orléans et rouvre le Théâtre des arts de la scène Mahalia Jackson. Elle officie en tant que Maître des Cérémonies pour un gala de Plácido Domingo en concert avec l'Opéra de La Nouvelle-Orléans, conduit par Robert Lyall[11]. Elle fait également une apparition dans l'émission de divertissement Saturday Night Live, sketch intitulé Motherlover, le 9 mai 2009. Une vidéo met en vedette Andy Samberg, Justin Timberlake et Susan Sarandon. Le 21 mai 2011, elle reprend le rôle dans 3-Way (The Golden Rule).

En 2010, elle joue dans Shutter Island de Martin Scorsese[12]. Patricia Clarkson est récompensée au Festival international du film de Dublin : elle reçoit le prix Volta en 2010 pour l'ensemble de sa carrière[13].

En réponse à la Marée noire, liée à l'explosion de Deepwater Horizon, Patricia Clarkson publie un article dans le magazine OnEarth du Conseil de défense des ressources naturelles (NRDC). Elle publie également un message d'intérêt public en parlant de son expérience pour avoir grandi à La Nouvelle-Orléans. Les deux messages ont été publiés le 26 juillet 2010[14].

Patricia Clarkson fait une apparition, en tant qu'invitée, dans la quatrième saison de l'émission télévisée de la NBC, Parks and Recreation, en tant que première femme de Ron Swanson, chef du département de Parcs, Tammy One[15].

Patricia Clarkson est célibataire et n'a jamais été mariée.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Patricia Clarkson en 2009.

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • 1986 : The House of Blue Leaves
  • 1987 : Eastern Standard

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

  • Emmy Prix 2002 : Meilleure participation d’actrice pour Patricia Clarkson Six pieds sous terre (série télévisée) - Six Feet Under

Références[modifier | modifier le code]

  1. site du choix des critiques(en)
  2. Jackie Clarkson(en)
  3. Robin Finn, Public Lives; A Fling With Hollywood, but True Love for the Big Easy", The New York Times, August 8, 2008 (en)
  4. [http://www.filmreference.com/film/4/Patricia-Clarkson.html Biographie de Patricia Clarkson (1959-)(en)
  5. Biographie de Patricia Clarkson (sur Yahoo! Movies)(en)
  6. "Clarkson vaut son poids" dans le Washington Times du 28 mars 2008, March 28, pp. D1
  7. Altmann, Howard 'Patricia Clarkson', BOMB Magazine, printemps 2010, 21 juillet 2011
  8. (en) Gordon, Devin, "A Woman on the Verge of a Breakthrough" in Newsweek, 20 October 2003, pp. 11(en)
  9. "Move Over Sundance Kids, There's a New...Star of Indies", New York Post, 23 January 2003, p. 39(en)
  10. (en) SXSW '09 Interview: For the Love of Movies Director & Film Critic Gerald Peary by Erik Childress
  11. (en) Theodore P. Mahne, "Star Emcee Patricia Clarkson Shares in the Excitement over Tonight's Opera Gala", The Times-Picayune, 2009 January 17, pp. C1, C3
  12. (en) "Video Interviews: Shutter Island - Martin Scorsese, Leonardo DiCaprio, Ben Kingsley, Dennis Lehane", DreadCentral.com
  13. (en) JDIFF announce recipients of this year's Volta Awards, Filmbase, le 24 février 2010
  14. articles de Patricia Clarkson, dans le magazine OnEarth
  15. (en) [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :