Valérie Donzelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Valérie Donzelli

Description de cette image, également commentée ci-après

Valérie Donzelli en mars 2013.

Naissance (41 ans)
à Épinal (Vosges)
Nationalité Drapeau : France Française
Profession Réalisatrice
actrice
Films notables La reine des pommes
La guerre est déclarée
Main dans la main

Valérie Donzelli, née le 2 mars 1973 à Épinal, est une actrice, scénariste et réalisatrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avant d'entrer dans le milieu du cinéma, elle suit des études d'architecture puis les abandonne pour devenir comédienne. Elle devient alors élève du Conservatoire municipal du 10e arrondissement de Paris, tout en travaillant comme vendeuse chez Ladurée, mais vit mal ses études et doute de sa vocation. C'est à ce moment qu'elle rencontre Jérémie Elkaïm qui devient son compagnon et l'encourage dans sa vocation d'actrice[1].

Elle décroche le rôle titre de Martha... Martha de Sandrine Veysset, qui la lance à la Quinzaine des Réalisateurs en 2001. Puis elle enchaîne les seconds rôles pour le cinéma (Qui a tué Bambi ?, Le Plus Beau Jour de ma vie, Entre ses mains), avant de se faire connaître du grand public grâce à la télévision. Elle joue notamment le rôle de Jeanne, la meilleure amie de Clara Sheller. Elle joue aussi Maïté dans 7 ans de Jean-Pascal Hattu[2].

Son second court métrage, Il fait beau dans la plus belle ville du monde, réalisé en 2007, est présenté à la Quinzaine des réalisateurs en 2008[2].

En 2009, elle réalise son premier long métrage, La Reine des pommes, dans lequel elle tient aussi le rôle principal[2]. Son film est d'ailleurs présenté l'année suivante au festival Premiers Plans d'Angers dans la catégorie « Longs métrages français » où il obtient le prix du public. Le film ne fait que 30 000 entrées en salles[3].

En mai 2011, son deuxième long métrage, La guerre est déclarée, est présenté au Festival de Cannes en ouverture de la Semaine de la critique dont c'est le cinquantième anniversaire. Le film coécrit avec Jérémie Elkaïm est directement inspiré de leur vie personnelle. Il raconte la façon dont leur jeune couple « qui n'était pas préparé à la guerre » a vécu la maladie de leur enfant de 18 mois. Le film a été accueilli triomphalement par la presse et le public cannois. Depuis il n'a cessé de faire parler de lui. Il a obtenu le Grand Prix du Festival du film de Cabourg ainsi que le Prix du Jury, le Prix du Public, et le Prix des Blogueurs au Festival Paris Cinéma[4]. Avec 830 000 entrées, le film remporte un grand succès auprès du public[5].

Son troisième long métrage, Main dans la main raconte la rencontre entre Hélène Marchal (Valérie Lemercier), directrice de l'école de danse de l'Opéra Garnier et de Joachim Fox, un danseur amateur interprété par Jérémie Elkaïm. Le tournage commence en octobre 2011 et se déroule entre Commercy (Lorraine), Paris et New York. Le film a la particularité de comprendre de nombreuses séquences dansées[6],[7],[8].

Valérie Donzelli a également participé à l'album de Benjamin Biolay, La Superbe, dont elle est la voix féminine de la chanson 15 août.

En 2013, elle fait partie du jury du festival du film de Locarno. Elle y présente aussi hors-compétition Que d'amour !, une adaptation pour Arte et la Comédie-Française du Jeu de l'amour et du hasard de Marivaux avec les comédiens de la Comédie-Française (Léonie Simaga, Noam Morgenstein) et la musique de Philippe Jakko[9].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Valérie Donzelli et Jérémie Elkaïm au festival du film de Cabourg en 2011.

Actrice[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Vidéo musicale[modifier | modifier le code]

Réalisatrice[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Marc Lalanne, « Valérie Donzelli et Jérémie Elkaïm, à l'assaut de la vie », Les Inrockuptibles,‎ 3 septembre 2011 (lire en ligne)
  2. a, b et c « Valérie Donzelli », sur cine.voila.fr (consulté le 13 juillet 2011)
  3. « La reine des pommes », sur Base Lumiere (consulté le 16 octobre 2012)
  4. Martin Bureau, « La Guerre est déclarée de Valérie Donzelli triomphe au festival de Paris », L'Express,‎ 12 juillet 2011 (lire en ligne)
  5. « La Guerre est déclarée », sur jpbox-office.com (consulté le 16 octobre 2012)
  6. Fabien Lemercier, « Valérie Donzelli tourne Main dans la main », sur Cineuropa,‎ 25 octobre 2011 (consulté le 16 octobre 2012)
  7. Romain Blondeau, « Le projet fou de film dansé de Valérie Donzelli », Les Inrockuptibles,‎ 5 juillet 2011 (lire en ligne)
  8. « Un film dansé pour Valérie Donzelli », Cahiers du cinéma, no 670,‎ septembre 2011, p. 62
  9. a et b Aureliano Tonet, « Fondus au noir sur Locarno », Le Monde,‎ 19 août 2013 (lire en ligne)
  10. Valérie Donzelli se tourne vers la télévision pour son prochain film, sur toutelatele.com, consulté le 11 mai 2013
  11. Palmarès des Étoiles d'or du cinéma français (Prix de la Presse) 2012

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :