Florian Zeller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zeller.

Florian Zeller

alt=Description de l'image FlorianZellerNoiretBlanc.jpg.
Activités écrivain
Naissance 28 juin 1979 (35 ans)
15e arrondissement de Paris[réf. nécessaire]
Langue d'écriture français
Distinctions Prix Interallié pour 'La Fascination du pire' (2004)

Molière de la meilleure pièce pour Le Père (2014)

Prix du Brigadier pour Le Père (2014)

Florian Zeller, né le 28 juin 1979 dans le 15e arrondissement de Paris, est un écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Révélé par son premier roman, Neiges artificielles, publié à 22 ans qui reçoit le prix de la fondation Hachette, Florian Zeller fait une entrée remarquée dans la scène littéraire française[1]. Il devient en 2002, maître de conférences à Sciences Po[2] et enchaîne, l'année suivante, avec son deuxième roman, Les amants du n'importe quoi. Auteur prolifique, il publie en 2004 La Fascination du pire avec lequel il remporte le Prix Interallié.

Florian Zeller s'exerce à l'écriture scénique à partir de 2003 à travers un livret d'opéra, créé à Montpellier puis au théâtre du Châtelet, et dont le récitant principal est Gérard Depardieu. Il tente ensuite l'aventure théâtrale en 2004 avec, consécutivement, L'Autre et Le Manège : ces pièces sont très bien accueillies par la critique et le public[3],[4],[5]. Il poursuit son œuvre romanesque avec Julien Parme et signe deux nouvelles pièces : Si tu mourais, créée à la Comédie des Champs-Élysées en 2006 avec Catherine Frot, et Elle t'attend en 2008 avec Laetitia Casta et Bruno Todeschini.

Après plus de quarante ans passés à la Comédie-Française, Catherine Hiegel décide d'interpréter La Mère en septembre 2010 au théâtre de Paris. Elle obtient à cette occasion le Molière de la meilleure comédienne en 2011[6]. La pièce sera remontée en 2014 au Théâtre Hébertot. En janvier 2011, Pierre Arditi crée au théâtre Montparnasse sa sixième pièce, intitulée La Vérité. Elle se joue pendant un an à guichet fermé. En septembre 2012, Robert Hirsch crée sa septième pièce, Le Père, qui rencontre un très grand succès et obtient plusieurs Molières en 2014. Entre février 2013 et janvier 2014, Fabrice Luchini interprète sa huitième pièce, intitulée Une Heure de tranquillité.

Il est, selon L'Express, « le meilleur dramaturge français, avec Yasmina Reza. »[7].

Ses romans sont traduits dans une dizaine de langues[8]. Il est, selon The Independent, « l'un des talents français les plus brûlants »[9]. Ses pièces sont jouées dans de nombreux pays et connaissent un grand succès critique et publique[10],[11]. La Vérité a ainsi été créée en Allemagne par Herbert Knaup en février 2011, en Italie par Massimo Dapporto en septembre 2011 et en Espagne par José-Maria Flotats. En Angleterre, ses pièces sont traduites par Christopher Hampton.

Florian Zeller vit à Paris. Il est le compagnon de la comédienne Marine Delterme[12]. Ils se sont mariés le 5 juin 2010 et ont un fils, Roman, né en décembre 2008.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Opéra[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Chansons[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Florian Zeller a participé au dernier album de Christophe, Aimer ce que nous sommes, et a notamment écrit les paroles de Tonight, tonight et de Parle-lui de moi.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Acteurs français ayant joué ses pièces[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Gérard Depardieu, Micha Lescot, Nicolas Vaude, Chloé Lambert, Clément Sibony, Elodie Navarre, Aurélien Wiik, Mathieu Bisson, Marine Delterme, Nicolas Briançon, Anne Charrier, Catherine Frot, Bruno Putzulu, Robin Renucci, Caroline Silhol, Alexia Portal, Joël Demarty, Stanislas Merhar, Sara Forestier, Laetitia Casta, Bruno Todeschini, Michèle Moretti, Thierry Bosc, Magali Woch, Stanislas Kemper, Catherine Hiegel, Jean-Yves Chatelais, Olivia Bonamy, Pierre Arditi, Patrice Kerbrat, Fanny Cottençon, Christiane Millet, Robert Hirsch, Isabelle Gélinas, Patrick Catalifo, Éric Boucher, Élise Diamant, Sophie Bouilloux, Hélène Médigue, Grégoire Bonnet, Xavier Aubert, Fabrice Luchini.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]