Réorganisation des corps d'infanterie français (1793)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Première formation)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Réorganisation des corps d'infanterie français et Amalgame.
Amalgame des deux armées sous la Révolution
Drapeau de la France entre 1790 et 1794
Drapeau de la France entre 1790 et 1794

Création 1793
Dissolution 1796
Pays Drapeau de la France République française
Branche Infanterie
Guerres Guerres de la première Coalition

Le premier amalgame également connu sous les noms de première réorganisation ou première formation est un amalgame des deux armées françaises composées des régiments d'Ancien Régime et bataillons de volontaires nationaux durant le début de la Révolution française.
La Convention nationale prescrivit, par décrets des 26 février et , que l'infanterie de ligne cesserait d'être désignée sous la dénomination de régiment, et que ces corps prendraient à l'avenir le nom de demi-brigades.


Sommaire[modifier | modifier le code]

PréambuleHistorique
Demi-brigades d'infanterie de ligne ou de bataille
1re – 2e – 3e – 4e – 5e – 6e – 7e – 8e – 9e – 10e – 11e – 12e – 13e – 14e – 15e – 16e – 17e – 18e – 19e – 20e – 21e – 22e – 23e – 24e – 25e – 26e – 27e – 28e – 29e – 30e – 31e – 32e – 33e – 34e – 35e – 36e – 37e – 38e – 39e – 40e – 41e – 42e – 43e – 44e – 45e – 46e – 47e – 48e – 49e – 50e – 51e – 52e – 53e – 54e – 55e – 56e – 57e – 58e – 59e – 60e – 61e – 62e – 63e – 64e – 65e – 66e – 67e – 68e – 69e – 70e – 71e – 72e – 73e – 74e – 75e – 76e – 77e – 78e – 79e – 80e – 81e – 82e – 83e – 84e – 85e – 86e – 87e – 88e – 89e – 90e – 91e – 92e – 93e – 94e – 95e – 96e – 97e – 98e – 99e – 100e – 101e – 102e – 103e – 104e – 105e – 106e – 107e – 108e – 109e – 110e – 111e – 112e – 113e – 114e – 115e – 116e – 117e – 118e – 119e – 120e – 121e – 122e – 123e – 124e – 125e – 126e – 127e – 128e – 129e – 130e – 131e – 132e – 133e – 134e – 135e – 136e – 137e – 138e – 139e – 140e – 141e – 142e – 143e – 144e – 145e – 146e – 147e – 148e – 149e – 150e – 151e – 152e – 153e – 154e – 155e – 156e – 157e – 158e – 159e – 160e – 161e – 162e – 163e – 164e – 165e – 166e – 167e – 168e – 169e – 170e – 171e – 172e – 173e – 174e – 175e – 176e – 177e – 178e – 179e – 180e – 181e – 182e – 183e – 184e – 185e – 186e – 187e – 188e – 189e – 190e – 191e – 192e – 193e – 194e – 195e – 196e – 197e – 197e bis – 198e – 198e bis – 199e – 200e – 200e bis – 201e – 202e – 203e – 204e – 205e – 206e – 207e – 208e – 209e – 209e bis – 210e – 211e.
Demi-brigades provisoires
1re – 2e – 3e – 4e – 5e – 6e – 7e – 8e – 9e – 10e – 11e – 12e – 13e – 14e – 15e
Demi-brigades créées sous diverses dénominations
Demi-brigade de l'Allier – Demi-brigade des Allobroges – Demi-brigade de l'Ardèche – 1re demi-brigade de l'Aude – 2e demi-brigade de l'Aude – Demi-brigade des Aurois – Demi-brigade Basque – Demi-brigade de chasseurs des montagnes – Demi-brigade des Côtes-du-Nord – Demi-brigade de la Dordogne – Demi-brigade d'Eure et Landes – Demi-brigade du Finistère – Demi-brigade de Gers et Bayonne – Demi-brigade de Gers et Gironde – Demi-brigade de Gironde et Lot-et-Garonne – Demi-brigade du Jura et de l'Hérault – Demi-brigade des Landes – Demi-brigade des Lombards – Demi-brigade de Lot et Landes – Demi-brigade de Paris et Vosges – Demi-brigade du Pas-de-Calais – Demi-brigade de la Haute-Saône – Demi-brigade de la Sarthe – Demi-brigade des Deux-Sèvres – Demi-brigade de la Seine-Inférieure – Demi-brigade de Tirailleurs – Demi-brigade de l'Yonne
Demi-brigades d'infanterie légère
1re – 2e – 3e – 4e – 4e bis – 5e – 6e – 7e – 8e – 9e – 10e – 11e – 12e – 13e – 14e – 14e bis – 15e – 15e bis – 16e – 16e bis – 17e – 17e bis – 18e – 18e bis – 19e – 19e bis – 20e – 20e bis – 21e – 21e bis – 22e – 23e – 24e – 25e – 26e – 27e – 28e – 29e – 30e – 31e – 32e
Cavalerie
Décret du 21 février 1793
Articles connexes – Bibliographie – Notes et références – Liens externes

Préambule[modifier | modifier le code]

La toute jeune République de 1793 dispose, après la levée en masse, de deux armées : l’ancienne armée royale et les bataillons de volontaires nationaux[1].
En février 1793, la France n’avait que 200 000 hommes sous les drapeaux ; en juillet, 500 000 ; en septembre, 732 000 ; et 804 000 soldats en décembre 1793 répartis en 15 armées[2].

Il en résulte deux armées :

  • des bataillons possédant une surabondance de volontaires nationaux aux officiers élus ;
  • une armée royale ne possédant plus que de maigres régiments, dont les effectifs sont minés par l'émigration et la désertion, en outre cette armée suit les règlements de l'Ancien Régime.
    La force du régiment de l'armée est de 1 029 hommes[3] avec 2 bataillons.

Historique[modifier | modifier le code]

Par le décret du sur proposition de Edmond Louis Alexis Dubois-Crancé, du , la Convention décrète l'amalgame de l'armée royale et des bataillons de volontaires nationaux.

Ce décret sur l'amalgame a pour but de réunir ces deux armées en associant deux bataillons de volontaires et un bataillon de ligne de l'ancienne armée royale dite ci-devant pour constituer une unité nouvelle, la demi-brigade.

La fusion de troupes anciennes et de jeunes volontaires doit de plus permettre de contrôler l'esprit des soldats, de prévenir la défection des militaires de profession en minorité au sein des soldats républicains, d'amener une amélioration dans la formation des jeunes recrues au contact de l'expérience des anciens militaires.

La mise en place du décret se fit à partir des instructions du , mais ne fut vraiment réalisé totalement que deux ans après, lors du deuxième amalgame.

Le décret prévoyait l'amalgame des 198 bataillons de ligne, unis à 396 bataillons de volontaires, pour former 198 demi-brigades d'infanterie de ligne de première formation et l'amalgame des 15 bataillons d'infanterie légère unis à des corps francs à pied et des troupes d'infanterie des légions, pour former 15 demi-brigades d'infanterie légère de première formation.
La force de chaque demi-brigade, prévue par le décret, est de 2 437 hommes, officiers et canonniers compris[3] comprenant 3 bataillons. Toutefois les formations eurent des effectifs très variables.

Ces nombres seront portés à 209, pour les demi-brigades d'infanterie de ligne et à 40 pour les demi-brigades d'infanterie légère.
Sur le papier on comptait 254 demi-brigades d'infanterie de ligne et 42 demi-brigades d'infanterie légère. Mais, cet amalgame ne s'effectue pas complètement.
Sur les 254 demi-brigades d'infanterie de ligne, il faut en déduire 49 qui ne purent être organisées, réduisant le nombre à 205 demi-brigades de ligne, qui furent réellement créées de 1793 à 1796.
Sur les 42 demi-brigades d'infanterie légère, 7 n'ont pas été amalgamées, réduisant le nombre à 35 demi-brigades légères complètes.
Les bataillons de volontaires qui n'entrèrent pas dans la composition des demi-brigades de première formation, contribuèrent à l'organisation de celles de deuxième formation.

L'envahissement d'une partie des frontières françaises et les guerres de la première Coalition ne permirent pas de compléter immédiatement cette organisation. Celle-ci fut définitivement effectuée à partir du 9 pluviose an II ().
Les désastres de la guerre réduisent une partie des demi-brigades si bien que le nombre de bataillons passe à une moyenne de 2,3[3]. Un remaniement complet de tous les bataillons est alors prescrit en 1796. Cette nouvelle réorganisation est connue sous le nom de deuxième amalgame ou deuxième réorganisation ou deuxième formation.

Demi-brigades d'infanterie de ligne ou de bataille[modifier | modifier le code]

1re demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 1re demi-brigade de première formation était formée des :

Historique

Formée en pluviôse an II () à Arlon, la 1re demi-brigade, fait la campagne avec la armée de la Moselle qui se bat surtout dans le Palatinat et sur le Rhin. En l'an III elle passe à l'armée de Sambre-et-Meuse avant d'intégrer l'Armée du Rhin en l'an IV.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 31e demi-brigade de deuxième formation

2e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 2e demi-brigade de première formation était formée des :

Historique

Formée à Ypres la 2e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II et de l'an III avec l'armée du Nord et celle de l'an IV avec l'armée de Sambre-et-Meuse.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 9e demi-brigade de deuxième formation

Personnalités 

3e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 3e demi-brigade de première formation était formée des :

Historique

Formée à Courtrai la 3e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II à l'an IV avec l'armée du Nord.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 8e demi-brigade de deuxième formation

Personnalités 

4e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 4e demi-brigade de première formation était formée des :

Historique

La 4e demi-brigade, fait la campagne de l'an II à l'armée de la Moselle et celle de l'an III avec l'armée du Rhin.
Lors du second amalgame, le 1er bataillon est incorporé dans la 89e demi-brigade de deuxième formation, le 2e bataillon dans la 31e demi-brigade de deuxième formation et le 3e bataillon dans la 62e demi-brigade de deuxième formation.

Personnalités 

5e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 5e demi-brigade de première formation était formée des :

Historique

La 5e demi-brigade, fait la campagne de l'an II à l'an IV aux armées du Rhin et de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 24e demi-brigade de deuxième formation

6e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 6e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

Formé à Saint-Cyr[4] en Vendée, la 6e demi-brigade, fait la campagne de l'an II à l'an IV aux armées du Rhin et des Ardennes.
Lors du second amalgame, le 1er bataillon est incorporé dans la 100e demi-brigade de deuxième formation et les 2e et 3e bataillons dans la 6e demi-brigade de deuxième formation.

7e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 7e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 1er bataillon du 4e régiment d'infanterie (ci-devant Provence) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé.

Historique

Lors du second amalgame, le 1er bataillon du 4e régiment d'infanterie (ci-devant Provence) est incorporé dans la 52e demi-brigade de deuxième formation.

8e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 8e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 2e bataillon du 4e régiment d'infanterie (ci-devant Provence) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé car il était aux colonies.

Historique

Le 2e bataillon du 4e régiment d'infanterie (ci-devant Provence) participe aux batailles et combats de la Révolution haïtienne et de l'expédition de Saint-Domingue. Le 2e bataillon, composé de 380 hommes, disparaît complètement lors ces guerres[5],[6]
Toutefois lors du second amalgame, le dépôt de ce bataillon sera incorporé dans la 52e demi-brigade de deuxième formation.

9e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 9e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 9e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée de Sambre-et-Meuse.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 105e demi-brigade de deuxième formation.

10e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 10e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 10e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'Armée de l'Ouest.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 33e demi-brigade de deuxième formation.

11e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 11e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 1er bataillon du 6e régiment d'infanterie (ci-devant Armagnac) qui devait former le noyau de cette demi-brigade, ayant été fait prisonnier à Condé (en) le , n'a pas été amalgamé.

Historique

Lors du second amalgame, le 1er bataillon du 6e régiment d'infanterie (ci-devant Armagnac) est incorporé dans la 28e demi-brigade de deuxième formation.

12e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 12e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 12e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II, de l'an III et de l'an IV à l'Armée de l'Ouest.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 81e demi-brigade de deuxième formation.

Personnalités 

Michel Louis Joseph Bonté

13e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 13e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

Formée le 19 juin 1795 à Castellon de Ampurias, la 13e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II, de l'an III et de l'an IV à l'Armée des Pyrénées-Orientales.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 80e demi-brigade de deuxième formation.

14e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 14e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 14e demi-brigade, fait la campagne de l'an III à l'armée des Pyrénées-Orientales.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 63e demi-brigade de deuxième formation à l'exception de la 3e compagnie de grenadiers qui est incorporée dans la 51e demi-brigade de deuxième formation

15e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 15e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 1er bataillon du 8e régiment d'infanterie (ci-devant Austrasie) devait former le noyau de cette demi-brigade avec le 3e bataillon de volontaires de l'Allier, le 1er bataillon de volontaires de la Gironde et le 4e bataillon de volontaires d'Indre-et-Loire.

Historique

Le 1er bataillon du 8e régiment d'infanterie (ci-devant Austrasie) fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'Armée de l'Ouest.
La fusion n'ayant pas été organisée avant le deuxième amalgame, l'ensemble des bataillons entra dans la composition de la 27e demi-brigade de deuxième formation.

16e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 16e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 16e demi-brigade, fait la campagne de l'an II, à l'armée de la Moselle et celle de l'an III à l'Armée du Rhin.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 26e demi-brigade de deuxième formation.

Personnalités

17e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 17e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 17e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II à l'armée des côtes de Brest et celles de l'an III et de l'an IV à l'Armée de l'Ouest.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la première 46e demi-brigade de deuxième formation.

18e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 18e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 2e bataillon du 9e régiment d'infanterie (ci-devant Normandie) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé car il était aux colonies.

Historique

Le 2e bataillon du 9e régiment d'infanterie (ci-devant Normandie) participe aux batailles et combats de la Révolution haïtienne et de l'expédition de Saint-Domingue[6]
Lors du second amalgame, les débris du 2e bataillon du 9e régiment d'infanterie (ci-devant Normandie) seront incorporés dans la première 46e demi-brigade de deuxième formation.

19e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 19e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 19e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II à l'armée des Alpes et celles de l'an III et de l'an IV à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 69e demi-brigade de deuxième formation et un détachement sera incorporé dans la 80e demi-brigade de deuxième formation

20e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 20e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 20e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II à l'armée des Alpes et celles de l'an III et de l'an IV à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 11e demi-brigade de deuxième formation.

Personnalités

Jean-Baptiste Estève de Latour

21e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 21e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

Formée à Nice le , la 21e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II, de l'an III et de l'an IV à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 32e demi-brigade de deuxième formation.

Personnalités 

22e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 22e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 22e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II, de l'an III, de l'an IV et de l'an V à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 63e demi-brigade de deuxième formation.

23e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 23e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 23e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II et de l'an III à l'armée du Nord et celle de l'an IV à l'armée de Sambre-et-Meuse.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 67e demi-brigade de deuxième formation.

24e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 24e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 24e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II et de l'an III à l'armée du Nord et celle de l'an IV à l'armée de Sambre-et-Meuse.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 61e demi-brigade de deuxième formation.

25e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 25e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 25e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II et de l'an III à l'armée du Rhin et celle de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 50e demi-brigade de deuxième formation.

Personnalités

26e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 26e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 26e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II à l'armée des Ardennes et de l'an III et de l'an IV à l'armée de Sambre-et-Meuse.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 108e demi-brigade de deuxième formation à l'exception de la 1re compagnie de grenadiers qui est incorporée dans la 75e demi-brigade de deuxième formation et de la 2e compagnie de grenadiers qui est incorporée dans la 51e demi-brigade de deuxième formation.

Personnalités 

Henri-Jacques Martin de Lagarde alors lieutenant

27e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 27e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 27e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II à l'armée du Nord.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 23e demi-brigade de deuxième formation.

28e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 28e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 28e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III à l'armée de l'Ouest et de l'an IV à l'armée des Alpes .
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 40e demi-brigade de deuxième formation.

29e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 29e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 29e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II et de l'an III à l'armée du Nord et de l'an IV à l'armée d'Italie .
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 14e demi-brigade de deuxième formation.

30e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 30e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 2e bataillon du 15e régiment d'infanterie (ci-devant Béarn) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé car il était aux colonies[8].

Historique

Le 2e bataillon du 15e régiment d'infanterie (ci-devant Béarn) participe aux batailles et combats de la Révolution haïtienne et de l'expédition de Saint-Domingue[6]
Les débris de ce bataillon, rentré en métropole, ainsi que son dépôt, seront, lors du second amalgame, incorporés dans la 40e demi-brigade de deuxième formation.

31e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 31e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 31e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée du Nord.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 42e demi-brigade de deuxième formation.

32e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 32e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 2e bataillon du 16e régiment d'infanterie (ci-devant Agénois) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé car il était aux colonies.

Historique

Le 2e bataillon du 16e régiment d'infanterie (ci-devant Agénois) participe aux batailles et combats de la Révolution haïtienne et de l'expédition de Saint-Domingue[6]
Les débris de ce bataillon, ont été fondu dans les régiments coloniaux.

33e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 33e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 33e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II à l'armée de la Moselle et de l'an III à l'armée de Sambre-et-Meuse et de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 17e demi-brigade de deuxième formation.

34e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 34e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 34e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II à l'armée de la Moselle et de l'an III et de l'an IV à l'armée de Sambre-et-Meuse.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 43e demi-brigade de deuxième formation.

35e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 35e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 35e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II à l'armée du Nord, de l'an III à l'armée de Sambre-et-Meuse et de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 106e demi-brigade de deuxième formation.

36e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 36e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 36e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III à l'armée de Sambre-et-Meuse et de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 84e demi-brigade de deuxième formation.

37e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 37e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 1er bataillon du 19e régiment d'infanterie (ci-devant Flandre) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé.

Historique

Lors du second amalgame, le 1er bataillon du 19e régiment d'infanterie (ci-devant Flandre) est incorporé dans la 55e demi-brigade de deuxième formation.

38e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 38e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 38e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II, de l'an III et de l'an IV à l'armée du Nord.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 21e demi-brigade de deuxième formation.

39e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 39e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 39e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II et de l'an III à l'armée des Pyrénées.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 4e demi-brigade de deuxième formation.

Personnalités 

40e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 40e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 40e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II et de l'an III à l'armée des Pyrénées-Orientales et celle de l'an IV à l'armée de l'Ouest.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 27e demi-brigade de deuxième formation.

41e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 41e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 41e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II, de l'an III et de l'an IV aux l'armées du Rhin et de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 93e demi-brigade de deuxième formation.

42e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 42e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 42e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II et de l'an III à l'armée du Rhin et celle de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 38e demi-brigade de deuxième formation.

43e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 43e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

Formée le 26 fructidor an II (12 septembre 1794), la 43e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée du Nord.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 54e demi-brigade de deuxième formation.

Personnalités 

44e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 44e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

Formée le 1er vendémiaire an III (, la 44e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée du Nord.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 22e demi-brigade de deuxième formation.

45e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 45e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 45e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II, de l'an III et de l'an IV à l'armée des Alpes.
Lors du second amalgame, les 1er et 3e bataillons sont incorporés dans la 19e demi-brigade de deuxième formation et le 2e bataillon est incorporé dans la 18e demi-brigade de deuxième formation

46e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 46e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 46e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II, de l'an III et de l'an IV à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 39e demi-brigade de deuxième formation.

Personnalités 

47e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 47e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 47e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 97e demi-brigade de deuxième formation.

48e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 48e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 48e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II, de l'an III et de l'an IV à l'armée du Nord.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 18e demi-brigade de deuxième formation.

49e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 49e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 49e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée de Sambre-et-Meuse.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 13e demi-brigade de deuxième formation.

50e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 50e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 50e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II et de l'an III à l'armée du Nord.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 70e demi-brigade de deuxième formation.

51e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 51e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 51e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II, de l'an III, de l'an IV et de l'an V à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 63e demi-brigade de deuxième formation.

52e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 52e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 52e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, le 1er bataillon est incorporé dans la 4e demi-brigade légère de deuxième formation, le 2e bataillon est incorporé dans la 27e demi-brigade légère de deuxième formation et le 3e bataillon est incorporé dans la 22e demi-brigade de deuxième formation,

53e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 53e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 53e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée de Sambre-et-Meuse.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 10e demi-brigade de deuxième formation.

54e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 54e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

Formée à Landau, la 54e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II, de l'an III et de l'an IV aux armées du Rhin et de Sambre-et-Meuse.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 89e demi-brigade de deuxième formation.

55e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 55e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 55e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée des Pyrénées-Orientales.
Lors du second amalgame, les 1er et 3e bataillons sont incorporés dans la 5e demi-brigade légère de deuxième formation et le 2e bataillon est incorporé dans la 4e demi-brigade de deuxième formation.

56e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 56e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 56e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II, de l'an III et de l'an IV à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 85e demi-brigade de deuxième formation.

57e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 57e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 1er bataillon du 29e régiment d'infanterie (ci-devant Dauphin) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé.

Historique

Lors du second amalgame, le 1er bataillon du 29e régiment d'infanterie (ci-devant Dauphin) est incorporé dans la 13e demi-brigade de deuxième formation, avec le 2e bataillon.

58e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 58e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 2e bataillon du 29e régiment d'infanterie (ci-devant Dauphin) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé.

Historique

Lors du second amalgame, le 2e bataillon du 29e régiment d'infanterie (ci-devant Dauphin) est incorporé dans la 13e demi-brigade de deuxième formation, avec le 1er bataillon.
Un détachement de la 58e demi-brigade sera incorporé dans la 82e demi-brigade de deuxième formation

59e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 59e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 59e demi-brigade, fait la campagne de l'an II à l'armée de la Moselle et celles de l'an III et de l'an IV à l'armée de Sambre-et-Meuse.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 102e demi-brigade de deuxième formation.

Personnalités 
Raymond Pierre Penne

60e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 60e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 60e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III à l'armée de la Moselle et de l'an IV a l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 12e demi-brigade de deuxième formation.

61e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 61e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 61e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II à l'armée des côtes de Cherbourg et celles de l'an III et de l'an IV à l'armée de l'Ouest.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 76e demi-brigade de deuxième formation.

62e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 62e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 2e bataillon du 31e régiment d'infanterie (ci-devant Aunis) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé.

Historique

Lors du second amalgame, le 2e bataillon du 31e régiment d'infanterie (ci-devant Aunis) est incorporé dans la 76e demi-brigade de deuxième formation.

63e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 63e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 1er bataillon du 32e régiment d'infanterie (ci-devant Bassigny) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé.

Historique

Lors du second amalgame, le 1er bataillon du 32e régiment d'infanterie (ci-devant Bassigny) est incorporé dans la 81e demi-brigade de deuxième formation, avec le 2e bataillon.

64e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 64e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 2e bataillon du 32e régiment d'infanterie (ci-devant Bassigny) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé.

Historique

Lors du second amalgame, le 2e bataillon du 32e régiment d'infanterie (ci-devant Bassigny) est incorporé dans la 81e demi-brigade de deuxième formation, avec le 1er bataillon.

65e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 65e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 65e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II à l'armée de la Moselle et celles de l'an III et de l'an IV à l'armée du Rhin.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 68e demi-brigade de deuxième formation.

66e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 66e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 66e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée de Sambre-et-Meuse.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 96e demi-brigade de deuxième formation.

67e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 67e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 67e demi-brigade, fait les campagnes de l'an IV et de l'an V à l'armée de l'Ouest.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 58e demi-brigade de deuxième formation.

68e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 68e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 68e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée du Nord.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 15e demi-brigade de deuxième formation.

69e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 69e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

Formée le 18 germinal an III () à Castillon de Ampurias, la 69e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III à l'armée des Pyrénées-Orientales et de l'an IV à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 18e demi-brigade de deuxième formation.

Personnalités 

70e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 70e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 70e demi-brigade, fait les campagnes de lan II, de l'an III, de l'an IV et de l'an V à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 75e demi-brigade de deuxième formation.

71e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 71e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 71e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II, de l'an III et de l'an IV à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 92e demi-brigade de deuxième formation.

Personnalités 

72e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 72e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 72e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II, de l'an III et de l'an IV à l'armée du Nord.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 30e demi-brigade de deuxième formation.

Personnalités

73e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 73e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 1er bataillon du 37e régiment d'infanterie (ci-devant Maréchal de Turenne) devait former le noyau de cette demi-brigade avec le 6e bataillon de volontaires de la Meuse et le 12e bataillon de volontaires des Vosges.

Historique

Lors du second amalgame, ces 3 bataillons, toutefois non amalgamés, sont entrés dans la composition de 74e demi-brigade de deuxième formation.

74e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 74e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 74e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II et de l'an III à l'armée du Rhin et celle de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 109e demi-brigade de deuxième formation.

75e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 75e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 75e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 56e demi-brigade de deuxième formation.

76e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 76e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 76e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II et de l'an III à l'armée du Nord[9].
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 76e demi-brigade de deuxième formation.

77e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 77e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 1er bataillon du 39e régiment d'infanterie (ci-devant Ile-de-France) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé.

Historique

Lors du second amalgame, le 1er bataillon du 4e régiment d'infanterie (ci-devant Ile-de-France) est incorporé dans la première 46e demi-brigade de deuxième formation avec le 2e bataillon..

78e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 78e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 2e bataillon du 39e régiment d'infanterie (ci-devant Ile-de-France) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé car il était aux colonies.

Historique

Le 2e bataillon du 39e régiment d'infanterie (ci-devant Ile-de-France) participe aux batailles et combats de la Révolution haïtienne et de l'expédition de Saint-Domingue[6]
Lors du second amalgame, les débris du 2e bataillon du 39e régiment d'infanterie (ci-devant Ile-de-France) sont incorporés dans la première 46e demi-brigade de deuxième formation avec le 1er bataillon.

79e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 79e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 79e demi-brigade, fait la campagne de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 79e demi-brigade de deuxième formation.

80e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 80e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 80e demi-brigade, fait la campagne de l'an II à l'armée de la Moselle et celles de l'an III et de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 83e demi-brigade de deuxième formation à l'exception de 3 compagnies de grenadiers qui sont incorporées dans la 32e demi-brigade de deuxième formation

81e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 81e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 1er bataillon du 41e régiment d'infanterie (ci-devant la Reine) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé.

Historique

Lors du second amalgame, le 1er bataillon du 41e régiment d'infanterie (ci-devant la Reine) est incorporé dans la 86e demi-brigade de deuxième formation.

82e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 82e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 2e bataillon du 41e régiment d'infanterie (ci-devant la Reine) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé car il était aux colonies.

Historique

Le 2e bataillon du 41e régiment d'infanterie (ci-devant la Reine) participe aux batailles et combats de la Révolution haïtienne et de l'expédition de Saint-Domingue[6]
Le bataillon a été fondu dans les régiments coloniaux.

83e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 83e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 83e demi-brigade, fait les campagnes de l'an I, de l'an II, de l'an III et de l'an IV à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 57e demi-brigade de deuxième formation.

84e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 84e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 84e demi-brigade, fait les campagnes de l'an I, de l'an II, de l'an III et de l'an IV à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 25e demi-brigade de deuxième formation.

85e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 85e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 85e demi-brigade, fait la campagne de l'an II à l'armée du Nord et celles de l'an III, de l'an IV et de l'an V à l'armée de l'Ouest.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 34e demi-brigade de deuxième formation.

86e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 86e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 86e demi-brigade, fait la campagne de l'an II à l'armée des Ardennes, celle de l'an III à l'armée de la Moselle et de l'an IV à l'armée de Rhin et Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 103e demi-brigade de deuxième formation.

87e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 87e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

Formée en l'an II, la 87e demi-brigade, fait la campagne de l'an II à l'Armée de Moselle et celles de l'an III et de l'an IV à l'Armée de Sambre-et-Meuse.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 78e demi-brigade de deuxième formation.

88e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 88e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 2e bataillon du 44e régiment d'infanterie (ci-devant Orléans) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé.

Historique

Lors du second amalgame, le 2e bataillon du 44e régiment d'infanterie (ci-devant Orléans) est incorporé dans la 44e demi-brigade de deuxième formation.

89e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 89e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 89e demi-brigade, fait la campagne de l'an III à l'armée de Sambre-et-Meuse celles de l'an IV et de l'an V à l'Armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 79e demi-brigade de deuxième formation.

90e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 90e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 90e demi-brigade, fait la campagne de l'an II, de l'an III et de l'an IV à l'armée du Nord.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 33e demi-brigade de deuxième formation.

91e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 91e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 91e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV avec l'armée du Rhin.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 3e demi-brigade de deuxième formation

92e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 92e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 92e demi-brigade, fait la campagne de l'an III à l'armée du Rhin et celle de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 44e demi-brigade de deuxième formation.

93e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 93e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 93e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV avec l'armée de Sambre-et-Meuse.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 49e demi-brigade de deuxième formation

Personnalités 

Charles Joseph Buquet alors sous-lieutenant.

94e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 94e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 94e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II, de l'an III et de l'an IV à l'armée de Sambre-et-Meuse.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 2e demi-brigade de deuxième formation.

95e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 95e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 95e demi-brigade, fait la campagne de l'an II à l'armée du Rhin et celles de l'an III et de l'an IV avec l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 62e demi-brigade de deuxième formation

96e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 96e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 2e bataillon du 48e régiment d'infanterie (ci-devant Artois) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé car il était aux colonies.

Historique

Le 2e bataillon du 48e régiment d'infanterie (ci-devant Artois) participe aux batailles et combats de la Révolution haïtienne et de l'expédition de Saint-Domingue[6]
Le bataillon a été fondu dans les régiments coloniaux.

97e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 97e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 97e demi-brigade, fait la campagne de l'an II à l'armée du Nord et celles de l'an III, de l'an IV à l'armée de Sambre-et-Meuse.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 73e demi-brigade de deuxième formation.

98e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 98e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 2e du 49e régiment d'infanterie (ci-devant Vintimille) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé.

Historique

Lors du second amalgame, le 1er bataillon du 4e régiment d'infanterie (ci-devant Vintimille) est incorporé dans la 7e demi-brigade de deuxième formation.

99e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 99e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 99e demi-brigade, fait la campagne de l'an II, de l'an III et de l'an IV à l'armée d'Italie.
Le 23 thermidor an II (10 août 1795), cette demi-brigade s'est illustrée lors de la prise de la Chartreuse dans le Piémont.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 51e demi-brigade de deuxième formation.

100e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 100e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 100e demi-brigade, fait la campagne de l'an II, de l'an III et de l'an IV à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 45e demi-brigade de deuxième formation.

101e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 101e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 101e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II, de l'an III et de l'an IV à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 25e demi-brigade de deuxième formation.

102e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 102e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 102e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 69e demi-brigade de deuxième formation.

103e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 103e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 103e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 11e demi-brigade de deuxième formation.

104e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 104e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 104e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II en Corse et celles de l'an III et de l'an IV à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 85e demi-brigade de deuxième formation.

105e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 105e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

Formée le 28 prairial an III () à Figuières, la 105e demi-brigade, fait la campagne de l'an III à l'armée des Pyrénées-Orientales et celle de l'an IV à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 51e demi-brigade de deuxième formation.

Personnalités 
Jean Lannes alors adjudant-général

106e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 106e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 2e bataillon du 53e régiment d'infanterie (ci-devant Alsace) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé car il était aux colonies, à Cayenne
.

Historique

Le bataillon a été fondu dans les régiments coloniaux.

107e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 107e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 107e demi-brigade, fait la campagne de l'an II et de l'an III à l'armée du Nord et celle de l'an IV à l'armée de l'Ouest.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la première 46e demi-brigade de deuxième formation.

108e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 108e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 108e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, une partie de la demi-brigade est incorporée dans la 21e demi-brigade de deuxième formation et autre partie est incorporée dans la 14e demi-brigade légère de deuxième formation.

Personnalités

Barthélémy François Mousin alors chef de brigade

109e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 109e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 109e demi-brigade, fait la campagne de l'an II et de l'an III et de l'an IV à l'armée du Rhin.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 31e demi-brigade de deuxième formation.

110e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 110e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 110e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III à l'armée de la Moselle et de l'an IV à l'armée de Sambre-et-Meuse.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 16e demi-brigade de deuxième formation.

111e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 111e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 111e demi-brigade, fait la campagne de l'an II à l'armée du Nord et celles de l'an III et de l'an IV à l'armée de Sambre-et-Meuse.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 37e demi-brigade de deuxième formation.

112e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 112e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 112e demi-brigade, fait la campagne de l'an III et de l'an IV à l'armée de Sambre-et-Meuse.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 88e demi-brigade de deuxième formation.

113e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 113e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 113e demi-brigade, fait la campagne de l'an II et de l'an III à l'armée des Pyrénées-Orientales et celle de l'an IV à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 85e demi-brigade de deuxième formation.

114e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 114e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 114e demi-brigade, fait la campagne de l'an III à l'armée des Pyrénées-Orientales.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 35e demi-brigade de deuxième formation.

115e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 115e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 1er bataillon du 58e régiment d'infanterie (ci-devant Rouergue) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé.

Historique

Lors du second amalgame, le 1er bataillon du 58e régiment d'infanterie (ci-devant Rouergue) est incorporé dans la 55e demi-brigade de deuxième formation.

116e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 116e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 116e demi-brigade, fait la campagne de l'an II à l'armée de la Moselle, celle de l'an III à l'armée de Sambre-et-Meuse et celle de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 84e demi-brigade de deuxième formation.

Personnalités 

117e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 117e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

Formée le 26 germinal an II () la 117e demi-brigade, fait la campagne de l'an II, de l'an III et de l'an IV à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 75e demi-brigade de deuxième formation.

Personnalités 

118e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 118e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 118e demi-brigade, fait la campagne de l'an II, de l'an III et de l'an IV aux armées des Alpes et d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 32e demi-brigade de deuxième formation.

Personnalités 
Pierre François Bauduin alors lieutenant

119e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 119e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 1er bataillon du 60e régiment d'infanterie (ci-devant Royal-Marine) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé.

Historique

Lors du second amalgame, le 1er bataillon du 60e régiment d'infanterie (ci-devant Royal-Marine) entra dans la composition de la 20e demi-brigade de deuxième formation.

120e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 129e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 2e bataillon du 60e régiment d'infanterie (ci-devant Royal-Marine) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé.

Historique

Lors du second amalgame, le 2e bataillon du 60e régiment d'infanterie (ci-devant Royal-Marine) entra dans la composition de la 23e demi-brigade de deuxième formation.

121e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 121e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 121e demi-brigade, fait la campagne de l'an II et de l'an III à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 39e demi-brigade de deuxième formation.

122e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 122e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 122e demi-brigade, fait la campagne de l'an II et de l'an III à l'armée des Pyrénées-Orientales.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 57e demi-brigade de deuxième formation.

123e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 123e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 123e demi-brigade, fait la campagne de l'an II à l'armée du Nord et celles de l'an III et de l'an IV à l'armée de Sambre-et-Meuse.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 99e demi-brigade de deuxième formation.

124e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 124e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 2e bataillon du 62e régiment d'infanterie (ci-devant Salm-Salm) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé.

Historique

Lors du second amalgame, le 1er bataillon du 62e régiment d'infanterie (ci-devant Salm-Salm) est incorporé dans la 94e demi-brigade de deuxième formation.

125e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 125e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 1er bataillon du 67e régiment d'infanterie (ci-devant Languedoc) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé.

Historique

Lors du second amalgame, le 1er bataillon du 67e régiment d'infanterie (ci-devant Languedoc) est incorporé dans la 34e demi-brigade de deuxième formation avec le 2e bataillon.

126e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 126e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 2e bataillon du 67e régiment d'infanterie (ci-devant Languedoc) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé.

Historique

Lors du second amalgame, le 2e bataillon du 67e régiment d'infanterie (ci-devant Languedoc) est incorporé dans la 34e demi-brigade de deuxième formation avec le 1er bataillon.

127e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 127e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 127e demi-brigade, fait la campagne de l'an II et de l'an III à l'armée de Sambre-et-Meuse.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 3e demi-brigade de deuxième formation.

128e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 128e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 128e demi-brigade, fait la campagne de l'an II à l'armée du Nord et celle de l'an III à l'armée de Sambre-et-Meuse.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 7e demi-brigade de deuxième formation.

129e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 129e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 129e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II, de l'an III et de l'an IV à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 32e demi-brigade de deuxième formation.

130e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 130e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 130e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée des Pyrénées-Orientales.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 4e demi-brigade de deuxième formation.

131e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 131e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 131e demi-brigade, fait la campagne de l'an III et de l'an IV à l'armée du Nord
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 1re demi-brigade de deuxième formation.

132e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 132e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 132e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II, de l'an III et de l'an IV à l'armée de Sambre-et-Meuse.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 108e demi-brigade de deuxième formation.

Personnalités 

133e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 133e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 1er bataillon du 72e régiment d'infanterie (ci-devant Vexin) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé.

Historique

Lors du second amalgame, le 1er bataillon du 72e régiment d'infanterie (ci-devant Vexin) est incorporé dans la 70e demi-brigade de deuxième formation dont faisait partie le 2e bataillon.

134e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 134e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 134e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II, de l'an III à l'armée des Pyrénées-Occidentales.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 70e demi-brigade de deuxième formation avec le 1er bataillon.

135e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 135e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 1er bataillon du 73e régiment d'infanterie (ci-devant Royal-Comtois) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé.

Historique

Lors du second amalgame, le 1er bataillon du 73e régiment d'infanterie (ci-devant Royal-Comtois) est incorporé dans la 70e demi-brigade de deuxième formation dont faisait partie le 2e bataillon.

136e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 136e demi-brigade de première formation qui devait être formée de :

Historique

Le 2e bataillon du 73e régiment d'infanterie (ci-devant Royal-Comtois) participe aux batailles et combats de la Révolution haïtienne et de l'expédition de Saint-Domingue[6]
Lors du second amalgame, le 2e bataillon du 73e régiment d'infanterie (ci-devant Royal-Comtois) entre dans la composition des régiments coloniaux. Son dépôt, resté en France, est incorporé dans la 70e demi-brigade de deuxième formation dont faisait partie le 1er bataillon.

137e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 137e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 1er bataillon du 74e régiment d'infanterie (ci-devant Beaujolais) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé.

Historique

Lors du second amalgame, le 1er bataillon du 74e régiment d'infanterie (ci-devant Beaujolais) est incorporé dans la 70e demi-brigade de deuxième formation.

138e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 138e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 138e demi-brigade, fait la campagne de l'an III et de l'an IV à l'armée de Sambre-et-Meuse.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 61e demi-brigade de deuxième formation

139e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 139e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 139e demi-brigade, fait la campagne de l'an II et de l'an III à l'armée de la Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 21e demi-brigade de deuxième formation. Cependant les 3 compagnies de grenadiers entrèrent dans la composition de la 14e demi-brigade légère de deuxième formation.

140e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 140e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 140e demi-brigade, fait la campagne de l'an II à l'armée du Rhin et celles de l'an III et de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 62e demi-brigade de deuxième formation.

141e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 141e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

Lors du second amalgame, les 1er et 3e bataillon sont incorporés dans la 86e demi-brigade de deuxième formation de deuxième formation.
Le 2e bataillon (3e bataillon de volontaires de l'Aisne) de la 141e demi-brigade, est envoyé aux colonies en 1792. À son retour en France, le 2e bataillon est incorporé dans la 82e demi-brigade de deuxième formation.
Un détachement sera incorporé dans la 19e demi-brigade légère de deuxième formation

142e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 142e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 142e demi-brigade, fait les campagnes de l'an IV et de l'an V à l'armée de l'Ouest.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 86e demi-brigade de deuxième formation.

143e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 143e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 143e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III de l'an IV et de l'an V à l'armée de l'Ouest.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 52e demi-brigade de deuxième formation.

144e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 144e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 144e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II, de l'an III, de l'an IV et de l'an V à l'armée de l'Ouest.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 52e demi-brigade de deuxième formation.

145e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 145e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 145e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée des Pyrénées-Orientales.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 4e demi-brigade de deuxième formation.

Personnalités 

Jean-Antoine David

146e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 146e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 146e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée des Alpes.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 5e demi-brigade de deuxième formation.

147e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 147e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

Formée le , la 147e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée des Pyrénées-Occidentales.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 4e demi-brigade de deuxième formation.

148e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 148e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

Formée le , la 148e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II et de l'an III à l'armée des Pyrénées-Occidentales et celles de l'an IV et de l'an V à l'armée de l'Ouest.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 34e demi-brigade de deuxième formation.

149e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 149e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 149e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée de Sambre-et-Meuse.
Lors du second amalgame, le 1er bataillon est incorporé dans la 105e demi-brigade de deuxième formation, le 2e bataillon est incorporé dans la 83e demi-brigade de deuxième formation et le 3e bataillon est incorporé dans la 43e demi-brigade de deuxième formation.

150e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 150e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 150e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II et de l'an III à l'armée du Nord.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 21e demi-brigade de deuxième formation.

151e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 151e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 1er bataillon du 82e régiment d'infanterie (ci-devant Saintonge) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé.

Historique

Lors du second amalgame, le 1er bataillon du 82e régiment d'infanterie (ci-devant Saintonge) est incorporé dans la 81e demi-brigade de deuxième formation.

152e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 152e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 152e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II à l'armée du Rhin, de l'an III à l'armée de l'Ouest et celle de l'an IV à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 75e demi-brigade de deuxième formation.

153e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 153edemi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 1er bataillon du 83e régiment d'infanterie (ci-devant Foix) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé.

Historique

Lors du second amalgame, le 1er bataillon du 82e régiment d'infanterie (ci-devant Saintonge) est incorporé dans la 7e demi-brigade de deuxième formation.

154e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 154e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 154e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 10e demi-brigade légère de deuxième formation.

155e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 155e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 1er bataillon du 84e régiment d'infanterie (ci-devant Rohan) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé.

Historique

Lors du second amalgame, le 1er bataillon du 84e régiment d'infanterie (ci-devant Rohan) est incorporé dans la 13e demi-brigade légère de deuxième formation, avec le 2e bataillon.

156e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 156e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 2e bataillon du 84e régiment d'infanterie (ci-devant Rohan) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé.

Historique

Lors du second amalgame, le 2e bataillon du 84e régiment d'infanterie (ci-devant Rohan) est incorporé dans la 13e demi-brigade légère de deuxième formation, avec le 1er bataillon.

157e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 157e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

Formé à Luçon, la 157e demi-brigade, fait les campagnes de l'an IV et de l'an V à l'armée de l'Ouest.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 70e demi-brigade de deuxième formation.

158e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 158e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 2e bataillon du 87e régiment d'infanterie (ci-devant Dillon) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé car il était aux colonies.

Historique

Le 2e bataillon du 87e régiment d'infanterie (ci-devant Dillon) participe aux batailles et combats de la Révolution haïtienne et de l'expédition de Saint-Domingue[6]
Le bataillon a été fondu dans les régiments coloniaux.

159e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 159e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

Formée le 19 messidor an II (), la 159e demi-brigade, fait la campagne de l'an II à l'armée de Rhin-et-Moselle, celle de l'an III à l'armée du Rhin et de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 10e demi-brigade de deuxième formation.

160e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 160e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 2e bataillon du 88e régiment d'infanterie (ci-devant Berwick) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé car il était aux colonies.

Historique

Le 2e bataillon du 88e régiment d'infanterie (ci-devant Berwick) participe aux batailles et combats de la Révolution haïtienne et de l'expédition de Saint-Domingue[6]
Après avoir été fondu dans les régiments coloniaux, le bataillon ne sera amalgamé ni en 1794, ni en 1796 et disparaît à la reddition de l'île.

161e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 161e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 161e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II et de l'an III à l'armée du Nord, celle de l'an IV à l'armée de Sambre-et-Meuse.
Lors du second amalgame, les 1er et 3e bataillons sont incorporés dans la 9e demi-brigade de deuxième formation et le 2e bataillon est incorporé dans la 73e demi-brigade de deuxième formation.

162e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 162e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 162e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II et de l'an III à l'armée de Sambre-et-Meuse et celle de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 103e demi-brigade de deuxième formation.

163e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 163e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 163e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée du Nord.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 36e demi-brigade de deuxième formation.

164edemi-brigade[modifier | modifier le code]

La 164e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 164e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée du Nord.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 29e demi-brigade de deuxième formation.

165e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 165e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 165e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II, de l'an III et de l'an IV à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 45e demi-brigade de deuxième formation.

166e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 166e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 166e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II, de l'an III et de l'an IV à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 69e demi-brigade de deuxième formation.

167e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 167edemi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 1er bataillon du 92e régiment d'infanterie (ci-devant Walsh) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé.

Historique

Lors du second amalgame, le 1er bataillon du 92e régiment d'infanterie (ci-devant Walsh) est incorporé dans la 47e demi-brigade de deuxième formation.

168e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 168edemi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 2e bataillon du 92e régiment d'infanterie (ci-devant Walsh) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé car il était aux colonies.

Historique

Le 2e bataillon du 92e régiment d'infanterie (ci-devant Walsh) participe aux batailles et combats de la Révolution haïtienne et de l'expédition de Saint-Domingue[6]
Lors du second amalgame, les débris du 2e bataillon du 92e régiment d'infanterie (ci-devant Walsh) sont incorporés dans la 58e demi-brigade de deuxième formation.

169e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 169e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 169e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II et de l'an III à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, une partie de la demi-brigade est incorporée dans la 21e demi-brigade de deuxième formation et une autre partie est incorporée dans la 24e demi-brigade légère de deuxième formation.

Personnalités

170e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 170e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

Les 1er et 2e bataillons de la 170e demi-brigade, font la campagne de l'an II à l'armée de la Moselle, celle de l'an III à l'armée du Rhin et celle de l'an IV à l'armée des Alpes.
Le 3e bataillon de la 170e demi-brigade, fait la campagne l'an III à l'armée du Rhin et celle de l'an IV à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, le 1er bataillon est incorporé dans la 26e demi-brigade de deuxième formation, le 2e bataillon est incorporé dans la 69e demi-brigade de deuxième formation et le 3e bataillon est incorporé dans la 12e demi-brigade de deuxième formation.

Personnalités 

171e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 171e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 171e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée de l'Ouest.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 94e demi-brigade de deuxième formation.

172e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 172e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 172e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée de Sambre-et-Meuse.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 99e demi-brigade de deuxième formation.

173e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 173e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 173e demi-brigade, fait la campagne de l'an II à l'armée de la Moselle et celles de l'an III et de l'an IV à l'armée de Sambre-et-Meuse.
Lors du second amalgame, les 1er et 2e bataillons sont incorporés dans la 37e demi-brigade de deuxième formation et le 3e bataillon est incorporé dans la 88e demi-brigade de deuxième formation.

174e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 174e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 174e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II et de l'an III à l'armée du Nord.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 49e demi-brigade de deuxième formation.

175e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 175e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 175e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée de Sambre-et-Meuse.
Lors du second amalgame, le 1er bataillon est incorporé dans la 23e demi-brigade de deuxième formation, le 2e bataillon est incorporé dans la 67e demi-brigade de deuxième formation et le 3e bataillon est incorporé dans la 30e demi-brigade de deuxième formation.

176e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 176e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 176e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée du Nord.
Lors du second amalgame, le 1er bataillon est incorporé dans la 20e demi-brigade de deuxième formation, le 2e bataillon est incorporé dans la 53e demi-brigade de deuxième formation et le 3e bataillon est incorporé dans la 23e demi-brigade de deuxième formation.

177e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 177e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

Les 1er et 2e bataillon de la 177e demi-brigade, font les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée de Moselle et le 3e bataillon à l'armée de Sambre-et-Meuse.
Lors du second amalgame, les 1er et 2e bataillons sont incorporés dans la 102e demi-brigade de deuxième formation et le 3e bataillon est incorporé dans la 92e demi-brigade de deuxième formation.

178e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 178e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 178e demi-brigade, fait la campagne de l'an III à l'armée de Sambre-et-Meuse et celle de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 17e demi-brigade de deuxième formation.

179e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 179e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 179e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'An IV à l'armée du Nord.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 20e demi-brigade de deuxième formation.

180e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 180e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 180e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, les 1er et 2e bataillons sont incorporés dans la 19e demi-brigade de deuxième formation et le 3e bataillon est incorporé dans la 18e demi-brigade légère de deuxième formation.

181e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 181e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 181e demi-brigade, fait la campagne de l'an II à l'armée de la Moselle et celles de l'an III et de l'An IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, les 1er et 2e bataillons sont incorporés dans la 78e demi-brigade de deuxième formation et le 3e bataillon est incorporé dans la 92e demi-brigade de deuxième formation.

182e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 182e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 182e demi-brigade, fait la campagne de l'an II à l'armée de la Moselle et celles de l'an III et de l'An IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 68e demi-brigade de deuxième formation.

183e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 183e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 183e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II et de l'an III à l'armée du Nord et celle de l'An IV à l'armée de l'Ouest.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 28e demi-brigade de deuxième formation.

Personnalités 

184e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 184e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 184e demi-brigade, fait la campagne de l'an III à l'armée de l'Ouest et celle de l'an IV à l'armée des Alpes.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 40e demi-brigade de deuxième formation.

185e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 185e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 185e demi-brigade, fait la campagne de l'an III à l'armée du Rhin et celle de l'An IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 74e demi-brigade de deuxième formation.

186e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 186e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 186e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II et de l'an III à l'armée du Rhin et celle de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 44e demi-brigade de deuxième formation.

187e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 187e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 1er bataillon du 106e régiment d'infanterie (ci-devant Cap)[13] qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé.

Historique

Lors du second amalgame, le 1er bataillon du 106e régiment d'infanterie (ci-devant Cap) est incorporé dans la 13e demi-brigade de deuxième formation avec le 2e bataillon.

188e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 188e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 2e bataillon du 106e régiment d'infanterie (ci-devant Cap)[13] qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé.

Historique

Lors du second amalgame, le 2e bataillon du 106e régiment d'infanterie (ci-devant Cap) est incorporé dans la 13e demi-brigade de deuxième formation avec le 1er bataillon.

189e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 189e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 1er bataillon du 107e régiment d'infanterie (ci-devant Pondichéry) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé.

Historique

Le bataillon a été fondu dans les régiments coloniaux.

190e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 190e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 2e bataillon du 107e régiment d'infanterie (ci-devant Pondichéry) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé.

Historique

Assiégé dans Pondichéry en juin 1793 par l'armée anglaise forte de 5 000 soldats européens et 17 000 Cipayes, les 570 hommes du régiment se rendent le 31 août, après 41 jours de siège et sont fait prisonniers de guerre.

191e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 191e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 1er bataillon du 108e régiment d'infanterie (ci-devant Ile-de-France)[14] qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé.

Historique

Le bataillon a été fondu dans les régiments coloniaux.

192e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 192e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 2e bataillon du 108e régiment d'infanterie (ci-devant Ile-de-France)[14] qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé.

Historique

Le bataillon a été fondu dans les régiments coloniaux.

193e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 193e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 193e demi-brigade, fait la campagne de l'an III à l'armée du Rhin et celle de l'an IV à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 5e demi-brigade de deuxième formation.

Personnalités 

194e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 194e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 194e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 50e demi-brigade de deuxième formation.

195e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 195e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le 1er bataillon du 110e régiment d'infanterie (ci-devant Port-au-Prince) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé.

Historique

Lors du second amalgame, le 1er bataillon du 110e régiment d'infanterie (ci-devant Port-au-Prince) est incorporé dans la 33e demi-brigade de deuxième formation.

196e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 196e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 196e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée de l'Ouest.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 6e demi-brigade de deuxième formation.

197e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 197e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 197e demi-brigade, fait la campagne de l'an II à l'armée des côtes de Brest et celles de l'an III, de l'an IV et de l'an IV à l'armée de l'Ouest.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 58e demi-brigade de deuxième formation comme le 2e bataillon.

197e demi-brigade bis[modifier | modifier le code]

La 197e demi-brigade bis de première formation est l'autre nom de la demi-brigade des Lombards

198e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 198e demi-brigade de première formation n'a pas été formée.
Le2e bataillon du 111e régiment d'infanterie (ci-devant Île de Bourbon) qui devait former le noyau de cette demi-brigade n'a pas été amalgamé.

Historique

Lors du second amalgame, le 2e bataillon du 111e régiment d'infanterie (ci-devant Île de Bourbon) est incorporé dans la 58e demi-brigade de deuxième formation rejoignant ainsi le 1er bataillon.

198e demi-brigade bis[modifier | modifier le code]

La 198e demi-brigade bis de première formation est l'autre nom de la demi-brigade du Pas-de-Calais

199e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 199e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 199e demi-brigade, fait la campagne de l'an III à l'armée des Alpes et celle de l'an IV avec l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 51e demi-brigade de deuxième formation

200e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 200e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 200e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée du Rhin.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 38e demi-brigade de deuxième formation

200e demi-brigade bis[modifier | modifier le code]

La 200e demi-brigade bis de première formation était formée de :

Historique

La 200e demi-brigade bis, fait la campagne de l'an IV à l'Armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 18e demi-brigade légère de deuxième formation

201e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 201e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 201e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV avec l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 106e demi-brigade de deuxième formation

201e demi-brigade bis[modifier | modifier le code]

La 201e demi-brigade bis de première formation était formée de :

Historique

La 201e demi-brigade bis, fait la campagne de l'an IV avec l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 5e demi-brigade légère de deuxième formation

202e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 202e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 202e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 53e demi-brigade de deuxième formation

203e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 203e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 203e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 100e demi-brigade de deuxième formation

Personnalités

204e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 204e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 204e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, le 1er bataillon est incorporé dans la 97e demi-brigade de deuxième formation, le 2e bataillon est incorporé dans la 50e demi-brigade de deuxième formation et le 3e bataillon est incorporé dans la 16e demi-brigade légère de deuxième formation.

205e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 205e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 205e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 109e demi-brigade de deuxième formation

206e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 206e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 206e demi-brigade, fait lacampagne de l'an III à l'armée de la Moselle et celle de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 24e demi-brigade de deuxième formation

207e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 207e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 207e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 93e demi-brigade de deuxième formation

208e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 208e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

Formée à Landau, la 208e demi-brigade, fait la campagne de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 56e demi-brigade de deuxième formation

209e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 209e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

La 209e demi-brigade, fait les campagnes de l'an III de l'an IV avec les armées des Pyrénées-Orientales et d'Italie.
Lors du second amalgame, les 1er et 2e bataillons sont incorporés dans la 85e demi-brigade de deuxième formation et le 3e bataillon dans la 57e demi-brigade de deuxième formation.

209e demi-brigade bis[modifier | modifier le code]

La 209e demi-brigade bis de première formation était formée de :

Historique

Formée le , la 209e demi-brigade bis, fait la campagne de l'an IV avec l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 97e demi-brigade de deuxième formation.

210e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 210e demi-brigade de première formation n'a pas été formée

211e demi-brigade[modifier | modifier le code]

La 211e demi-brigade de première formation était formée de :

Historique

Formée le 27 ventôse an IV (), la 211e demi-brigade, fait les campagnes de l'an II, de l'an III et de l'an IV aux armées des Alpes et d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 18e demi-brigade de deuxième formation

Personnalités

Jean Antoine François Combelle en tant que sous-lieutenant, lieutenant et capitaine.
Louis-Gabriel Suchet alors chef de bataillon

Demi-brigades provisoires[modifier | modifier le code]

15 demi-brigades provisoires furent formées uniquement de bataillons de volontaires. L'ensemble de ces demi-brigades entrèrent dans la composition des demi-brigades de deuxième formation.

1re demi-brigade provisoire[modifier | modifier le code]

La 1re demi-brigade provisoire était formée de :

Historique

La 1re demi-brigade provisoire, fait les campagnes de l'an IV et de l'an V à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 25e demi-brigade de deuxième formation

2e demi-brigade provisoire[modifier | modifier le code]

La 2e demi-brigade provisoire était formée de :

Historique

La 2e demi-brigade provisoire, fait les campagnes de l'an II, de l'an III, de l'an IV et de l'an V aux armées des Pyrénées-Orientales et d'Italie.
Lors du second amalgame, le 1er bataillon est incorporé dans la 12e demi-brigade légère de deuxième formation, le 2e bataillon est incorporé dans la 35e demi-brigade de deuxième formation et le 3e bataillon est incorporé dans la 57e demi-brigade de deuxième formation.

3e demi-brigade provisoire[modifier | modifier le code]

La 3e demi-brigade provisoire était formée de :

Historique

La 3e demi-brigade provisoire, fait les campagnes de l'an II, de l'an III et de l'an IV aux armées des Pyrénées-Orientales, des Alpes et d'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, les 1er et 3e bataillons sont incorporés dans la 57e demi-brigade de deuxième formation et le 2e bataillon est incorporé dans la 5e demi-brigade légère de deuxième formation.

4e demi-brigade provisoire[modifier | modifier le code]

La 4e demi-brigade provisoire était formée de :

Historique

Formée à Montpellier en septembre 1795, la 4e demi-brigade provisoire, fait les campagnes de l'an IV et de l'an V à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 11e demi-brigade de deuxième formation

5e demi-brigade provisoire[modifier | modifier le code]

La 5e demi-brigade provisoire était formée de :

Historique

La 5e demi-brigade provisoire, fait les campagnes de l'an II et de l'an III à l'armée des Pyrénées-Orientales.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 18e demi-brigade de deuxième formation

6e demi-brigade provisoire[modifier | modifier le code]

La 6e demi-brigade provisoire était formée de :

Historique

La 6e demi-brigade provisoire, fait les campagnes de l'an I, de l'an II et de l'an III à l'armée des Pyrénées-Orientales.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 18e demi-brigade de deuxième formation

7e demi-brigade provisoire[modifier | modifier le code]

La 7e demi-brigade provisoire était formée de :

Historique

La 7e demi-brigade provisoire, fait les campagnes de l'an II, de l'an III et de l'an IV aux armées des Alpes et d'Italie.
Lors du second amalgame, le 1er bataillon est incorporé dans la 23e demi-brigade légère de deuxième formation, le 2e bataillon est incorporé dans la 11e demi-brigade de deuxième formation et le 3e bataillon est incorporé dans la 80e demi-brigade de deuxième formation.

8e demi-brigade provisoire[modifier | modifier le code]

La 8e demi-brigade provisoire également appelée 1re demi-brigade de l'Aude était formée de :

Historique

La 8e demi-brigade provisoire également appelée 1re demi-brigade de l'Aude fait les campagnes de l'an II et de l'an III à l'armée des Pyrénées-Orientales.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 4e demi-brigade de deuxième formation

9e demi-brigade provisoire[modifier | modifier le code]

La 9e demi-brigade provisoire également appelée 2e demi-brigade de l'Aude était formée de :

Historique

La 9e demi-brigade provisoire également appelée 2e demi-brigade de l'Aude, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée des Pyrénées-Orientales.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 4e demi-brigade de deuxième formation

Personnalités : Nicolas Philippe Guye alors capitaine adjudant-major

10e demi-brigade provisoire[modifier | modifier le code]

La 10e demi-brigade provisoire également appelée demi-brigade des Pyrénées-Orientales ou encore demi-brigade de Béziers était formée de :

Historique

La 10e demi-brigade provisoire fait les campagnes de l'an II et de l'an III à l'armée des Pyrénées-Orientales.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 63e demi-brigade de deuxième formation

Personnalités 

Louis-Joseph Mejan

11e demi-brigade provisoire[modifier | modifier le code]

La 11e demi-brigade provisoire était formée de :

Historique

La 11e demi-brigade provisoire fait la campagne de l'an III à l'armée des Pyrénées-Orientales.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 27e demi-brigade légère de deuxième formation

12e demi-brigade provisoire[modifier | modifier le code]

La 12e demi-brigade provisoire était formée de :

Historique

La 12e demi-brigade provisoire fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée des Pyrénées-Orientales.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 18e demi-brigade légère de deuxième formation

13e demi-brigade provisoire[modifier | modifier le code]

La 13e demi-brigade provisoire était formée de :

Historique

La 13e demi-brigade provisoire fait la campagne de l'an IV à l'armée d'Italie.
Rattachée à la division Charlet, elle se distingue lors de la bataille de Loano.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 51e demi-brigade de deuxième formation

14e demi-brigade provisoire[modifier | modifier le code]

La 14e demi-brigade provisoire était formée de :

Historique

Formée le 1er messidor an III (), la 14e demi-brigade provisoire fait les campagnes de l'an III et de l'an IV aux armées des Pyrénées-Orientales et d'Italie et se distingue en avril 1796 à Montenotte.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 4e demi-brigade de deuxième formation

15e demi-brigade provisoire[modifier | modifier le code]

La 15e demi-brigade provisoire était formée de :

Historique

La 15e demi-brigade provisoire fait les campagnes de l'an II, de l'an II et l'an IV en Corse, aux armées des Pyrénées-Orientales et d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 11e demi-brigade de deuxième formation

Demi-brigades créées sous diverses dénominations[modifier | modifier le code]

23 demi-brigades sous diverses dénominations furent formées uniquement de bataillons de volontaires. L'ensemble de ces demi-brigades entrèrent dans la composition des demi-brigades de deuxième formation.

Demi-brigade de l'Allier[modifier | modifier le code]

La demi-brigade de l'Allier était formée de :

Historique

La demi-brigade de l'Allier, fait les campagnes de l'an II, de l'an III et de l'an IV à l'armée du Nord.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 27e demi-brigade de deuxième formation

Demi-brigade des Allobroges[modifier | modifier le code]

La demi-brigade des Allobroges est l'autre nom de la 4e demi-brigade légère bis de première formation


Demi-brigade de l'Ardèche[modifier | modifier le code]

La demi-brigade de l'Ardèche était formée de :

Historique

La demi-brigade de l'Ardèche est formée le 28 germinal an III (17 avril 1795).
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 28e demi-brigade légère de deuxième formation

1re demi-brigade de l'Aude[modifier | modifier le code]

La 1re demi-brigade de l'Aude est l'autre nom de la 8e demi-brigade provisoire

2e demi-brigade de l'Aude[modifier | modifier le code]

La 2e demi-brigade de l'Aude est l'autre nom de la 9e demi-brigade provisoire

Demi-brigade des Aurois[modifier | modifier le code]

La demi-brigade des Aurois était formée de :

Historique

Formée à Paris, la demi-brigade des Aurois, fait les campagnes de l'an II, de l'an III et de l'an IV à l'Armée des Pyrénées-Occidentales.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 7e demi-brigade légère de deuxième formation

Demi-brigade Basque[modifier | modifier le code]

La demi-brigade Basque était formée de :

Historique

Formée dans le département des Basses-Pyrénées, la demi-brigade Basque a été formée en l'an III (1795). Réduite à un seul bataillon, la demi-brigade Basque, a été placée dans l'infanterie légère.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans le bataillon de chasseurs basques.

Demi-brigade de chasseurs des montagnes[modifier | modifier le code]

La demi-brigade de chasseurs des montagnes également appelée Miquelets était formée de :

Historique

Formée dans les départements Alpins, la demi-brigade de chasseurs des montagnes, fait la campagne de l'an III à l'armée des Pyrénées-Occidentales et celles de l'an IV et de l'an V à l'armée de l'Ouest.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 24e demi-brigade légère de deuxième formation

Demi-brigade des Côtes-du-Nord[modifier | modifier le code]

La demi-brigade des Côtes-du-Nord était formée de :

Historique

La demi-brigade des Côtes-du-Nord, fait la campagne de l'an IV à l'armée d'Italie
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 60e demi-brigade de deuxième formation

Personnalités 

Georges Mouton

Demi-brigade de la Dordogne[modifier | modifier le code]

La demi-brigade de la Dordogne était formée de :

Historique

Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 30e demi-brigade légère de deuxième formation

Demi-brigade d'Eure et Landes[modifier | modifier le code]

La demi-brigade d'Eure et Landes était formée de :

Historique

La demi-brigade d'Eure et Landes, fait les campagnes de l'an II et de l'an III à l'armée de l'Ouest
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 17e demi-brigade de deuxième formation

Demi-brigade du Finistère[modifier | modifier le code]

La demi-brigade du Finistère était formée de :

Historique

La demi-brigade du Finistère, fait les campagnes de l'an II, de l'an III et de l'an IV à l'armée du Nord
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 66e demi-brigade de deuxième formation

Demi-brigade de Gers et Bayonne[modifier | modifier le code]

La demi-brigade de Gers et Bayonne était formée de :

Historique

La demi-brigade de Gers et Bayonne, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée de l'Ouest
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 28e demi-brigade légère de deuxième formation

Demi-brigade de Gers et Gironde[modifier | modifier le code]

La demi-brigade de Gers et Gironde était formée de :

Historique

Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 28e demi-brigade légère de deuxième formation

Demi-brigade de Gironde et Lot-et-Garonne[modifier | modifier le code]

La demi-brigade de Gironde et Lot-et-Garonne était formée de :

Historique

La demi-brigade de Gironde et Lot-et-Garonne, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée de l'Ouest
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 28e demi-brigade légère de deuxième formation

Demi-brigade du Jura et de l'Hérault[modifier | modifier le code]

La demi-brigade du Jura et de l'Hérault était formée de :

Historique

La demi-brigade du Jura et de l'Hérault, est à Mayence en 1793 puis à l'armée fait la campagne de l'an II à l'armée de l'Ouest et celle de l'an III à l'armée des Pyrénées-Orientales
Lors du second amalgame, le 1er bataillon est incorporé dans la 7e demi-brigade légère de deuxième formation et les 2e et 3e bataillons sont incorporés dans la 80e demi-brigade de deuxième formation.

Demi-brigade des Landes[modifier | modifier le code]

La demi-brigade des Landes était formée de :

Historique

Lors du second amalgame, les 1er et 2e bataillon sont incorporés dans la 68e demi-brigade de deuxième formation et le 3e bataillon est incorporé dans la 10e demi-brigade légère de deuxième formation.

Demi-brigade des Lombards[modifier | modifier le code]

La demi-brigade des Lombards également appelée 197e demi-brigade bis était formée de :

Historique

La demi-brigade des Lombards, fait les campagnes de l'an II, de l'an III et de l'an IV à l'armée du Nord.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 72e demi-brigade de deuxième formation

Personnalités 

Jean André Valletaux

Demi-brigade de Lot et Landes[modifier | modifier le code]

La demi-brigade de Lot et Landes était formée de :

Historique

Lors du second amalgame, les 1er et 2e bataillons sont incorporés dans la 35e demi-brigade de deuxième formation et le 3e bataillon est incorporé dans la 23e demi-brigade légère de deuxième formation.

Demi-brigade de Paris et Vosges[modifier | modifier le code]

La demi-brigade de Paris et Vosges était formée de :

Historique

La demi-brigade de Paris et Vosges, fait les campagnes de l'an II, de l'an III et de l'an IV à l'armée de l'Ouest.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 13e demi-brigade légère de deuxième formation

Demi-brigade du Pas-de-Calais[modifier | modifier le code]

La demi-brigade du Pas-de-Calais était formée de :

Historique

Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 79e demi-brigade de deuxième formation

Demi-brigade de la Haute-Saône[modifier | modifier le code]

La demi-brigade de la Haute-Saône était formée de :

Historique

La demi-brigade de la Haute-Saône, fait les campagnes de l'an II et de l'an III à l'armée des Pyrénées-Occidentales.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 29e demi-brigade légère de deuxième formation

Demi-brigade de la Sarthe[modifier | modifier le code]

La demi-brigade de la Sarthe était formée de :

Historique

La demi-brigade de la Sarthe, fait les campagnes de l'an II et de l'an III à l'armée des Pyrénées-Occidentales.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 7e demi-brigade légère de deuxième formation

Demi-brigade des Deux-Sèvres[modifier | modifier le code]

La demi-brigade des Deux-Sèvres était formée de :

Historique

La demi-brigade des Deux-Sèvres, fait la campagne de l'an III à l'armée des Pyrénées-Occidentales et celle de l'an IV à l'armée de l'Ouest.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 63e demi-brigade de deuxième formation

Demi-brigade de la Seine-Inférieure[modifier | modifier le code]

La demi-brigade de la Seine-Inférieure était formée de :

Historique

La demi-brigade de la Seine-Inférieure, fait les campagnes de l'an II et de l'an III à l'armée du Nord et celle de l'an IV à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 14e demi-brigade légère de deuxième formation

Demi-brigade de Tirailleurs[modifier | modifier le code]

La demi-brigade de Tirailleurs était formée de :

Historique

La demi-brigade de Tirailleurs, fait la campagne de l'an II à l'armée de la Moselle, celle de l'an III à l'armée de Rhin-et-Moselle et celle de l'an IV à l'armée de Sambre-et-Meuse.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 15e demi-brigade légère de deuxième formation

Demi-brigade de l'Yonne[modifier | modifier le code]

La demi-brigade de l'Yonne était formée de :

Historique

La demi-brigade de l'Yonne, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée de Sambre-et-Meuse.
Lors du second amalgame, le 1er bataillon est incorporé dans la 67e demi-brigade de deuxième formation et les 2e et 3e bataillons sont incorporés dans la 16e demi-brigade de deuxième formation.

Demi-brigades d'infanterie légère[modifier | modifier le code]

32 demi-brigades légères furent formées lors de cette première formation.

1re demi-brigade légère[modifier | modifier le code]

La 1re demi-brigade légère de première formation était formée des :

Historique

Formée le 28 prairial an III (16 juin 1795), la 1re demi-brigade légère, fait les campagnes de l'an III et de l'an IV avec l'armée d'Italie[9].
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 17e demi-brigade légère de deuxième formation

2e demi-brigade légère[modifier | modifier le code]

La 2e demi-brigade légère de première formation était formée des :

Historique

Formée en l'an II (1794), la 2e demi-brigade légère, fait les campagnes de l'an II et de l'an III à l'armée des Alpes et celle de l'an IV avec l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 12e demi-brigade légère de deuxième formation

3e demi-brigade légère[modifier | modifier le code]

La 3e demi-brigade légère de première formation était formée des :

Historique

Formée le 1er germinal an II (21 mars 1794), la 3e demi-brigade légère, fait la campagne de l'an II à l'armée des Pyrénées, celle de l'an III à l'armée des Alpes et celle de l'an IV avec l'armée du Rhin.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 11e demi-brigade légère de deuxième formation.

4e demi-brigade légère[modifier | modifier le code]

La 4e demi-brigade légère de première formation était formée des :

Historique

Formée le 19 thermidor an II (6 août 1794), la 4e demi-brigade légère, fait les campagnes de l'an II et de l'an III avec l'armée du Rhin et celle de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 21e demi-brigade légère de deuxième formation

4e demi-brigade légère bis[modifier | modifier le code]

La 4e demi-brigade légère bis de première formation qui était également appelée demi-brigade des Allobroges était formée des :

Historique

La 4e demi-brigade légère bis est formée le 16 brumaire germinal an IV (7 novembre 1795).
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 27e demi-brigade légère de deuxième formation

Article détaillé : Légion des Allobroges.
Personnalités

5e demi-brigade légère[modifier | modifier le code]

La 5e demi-brigade légère de première formation était formée des :

Historique

Formée le 4 floréal an III (23 avril 1795) la 5e demi-brigade légère, fait la campagne de l'an III à l'armée des Pyrénées-Orientales.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 24e demi-brigade légère de deuxième formation.

Personnalité 

6e demi-brigade légère[modifier | modifier le code]

La 6e demi-brigade légère de première formation était formée des :

Historique

Formée à Belfort le 7 messidor an III (25 juin 1795), la 6e demi-brigade légère fait la campagne de l'an III à l'armée des Alpes et celle de l'an IV à l'armée d'Italie
Lors du second amalgame, le 1er bataillon est incorporé dans la 5e demi-brigade légère de deuxième formation et les 2e et 3e bataillons sont incorporés dans la 29e demi-brigade légère de deuxième formation.

7e demi-brigade légère[modifier | modifier le code]

La 7e demi-brigade légère de première formation était formée des :

Historique

Formée à Niederhöchstadt (de) le 24 juin 1794, la 7e demi-brigade légère fait les campagnes de l'an II et de l'an III à l'armée du Rhin et celle de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 3e demi-brigade légère de deuxième formation

8e demi-brigade légère[modifier | modifier le code]

La 8e demi-brigade légère de première formation était formée des :

Historique

La 8e demi-brigade légère fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée des Pyrénées-Orientales, puis la campagne d'Italie, où on la retrouve notamment à Montenotte sous Masséna.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 4e demi-brigade légère de deuxième formation

Personnalités 

Étienne Alexandre Bardin alors commandant d'une compagnie.

9e demi-brigade légère[modifier | modifier le code]

La 9e demi-brigade légère de première formation était formée des :

Historique

La 9e demi-brigade légère fait la campagne de l'an II à l'armée du Nord et de celles de l'an III et de l'an IV à l'armée de Sambre-et-Meuse.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 9e demi-brigade légère de deuxième formation

10e demi-brigade légère[modifier | modifier le code]

La 10e demi-brigade légère de première formation était formée des :

Historique

La 10e demi-brigade légère fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée de Sambre-et-Meuse.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 20e demi-brigade légère de deuxième formation.

11e demi-brigade légère[modifier | modifier le code]

La 11e demi-brigade légère de première formation était formée des :

Historique

La 11e demi-brigade légère fait la campagne de l'an III à l'armée du Rhin et de celle de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 10e demi-brigade légère de deuxième formation

12e demi-brigade légère[modifier | modifier le code]

La 12e demi-brigade légère de première formation était formée des :

Historique

La 12e demi-brigade légère fait les campagnes de l'an II et de l'an III à l'armée du Rhin et celle de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 16e demi-brigade légère de deuxième formation

Personnalités 

13e demi-brigade légère[modifier | modifier le code]

La 13e demi-brigade légère de première formation était formée des :

Historique

Formée à Arlon, la 13e demi-brigade légère fait les campagnes de l'an II et de l'an IV à l'armée de Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 25e demi-brigade légère de deuxième formation

14e demi-brigade légère[modifier | modifier le code]

La 14e demi-brigade légère de première formation était formée des :

Historique

La 14e demi-brigade légère fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée du Nord.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 1re demi-brigade légère de deuxième formation

14e demi-brigade légère bis[modifier | modifier le code]

La 14e demi-brigade légère bis de première formation était formée des :

Historique

La 14e demi-brigade légère bis fait les campagnes de l'an II et de l'an III à l'armée du Rhin et celle de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 21e demi-brigade légère de deuxième formation

15e demi-brigade légère[modifier | modifier le code]

La 15e demi-brigade légère de première formation était formée des :

Historique

La 15e demi-brigade légère fait les campagnes de l'an II, de l'an III et de l'an IV à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 27e demi-brigade légère de deuxième formation

Personnalités 

15e demi-brigade légère bis[modifier | modifier le code]

La 15e demi-brigade légère bis de première formation était formée des :

Historique

La 15e demi-brigade légère bis fait les campagnes de l'an II et de l'an III à l'armée du Rhin et celle de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 3e demi-brigade légère de deuxième formation

16e demi-brigade légère[modifier | modifier le code]

La 16e demi-brigade légère de première formation était formée des :

Historique

La 16e demi-brigade légère fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 22e demi-brigade légère de deuxième formation

Personnalités

Pierre-Francois Mont-Serraz

16e demi-brigade légère bis[modifier | modifier le code]

La 16e demi-brigade légère bis de première formation était formée des :

Historique

Formée à Mayence, la 16e demi-brigade légère bis fait la campagne de l'an III à l'armée de Sambre-et-Meuse et celle de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 26e demi-brigade légère de deuxième formation

17e demi-brigade légère[modifier | modifier le code]

La 17e demi-brigade légère de première formation n'a pas été formée.

Historique

Le 17e bataillon de chasseurs levé en Corse[18] qui devait former le noyau de cette demi-brigade est entré dans la composition de la 13e demi-brigade légère de première formation

17e demi-brigade légère bis[modifier | modifier le code]

La 17e demi-brigade légère bis de première formation était formée des :

Historique

Formée à Strasbourg, la 17e demi-brigade légère bis fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 26e demi-brigade légère de deuxième formation

18e demi-brigade légère[modifier | modifier le code]

La 18e demi-brigade légère de première formation était formée des :

Historique

La 18e demi-brigade légère fait les campagnes de l'an II, de l'an III et de l'an IV à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 29e demi-brigade légère de deuxième formation

18e demi-brigade légère bis[modifier | modifier le code]

La 18e demi-brigade légère bis de première formation était formée des :

Historique

La 18e demi-brigade légère bis fait les campagnes de l'an II et de l'an III à l'armée d'Italie et celles de l'an IV et de l'an V à l'armée des Alpes.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 23e demi-brigade légère de deuxième formation

19e demi-brigade légère[modifier | modifier le code]

La 19e demi-brigade légère de première formation était formée des :

Historique

La 19e demi-brigade légère fait les campagnes de l'an II, de l'an III, de l'an IV et de l'an V à l'armée de l'Ouest.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 6e demi-brigade légère de deuxième formation

19e demi-brigade légère bis[modifier | modifier le code]

La 19e demi-brigade légère bis de première formation était formée des :

Historique

La 19e demi-brigade légère bis fait la campagne de l'an III à l'armée du Rhin.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 53e demi-brigade de deuxième formation

20e demi-brigade légère[modifier | modifier le code]

La 20e demi-brigade légère de première formation était formée des :

Historique

La 20e demi-brigade légère fait les campagnes de l'an II et de l'an III à l'armée des Pyrénées et celle de l'an IV à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 7e demi-brigade légère de deuxième formation.

20e demi-brigade légère bis[modifier | modifier le code]

La 20e demi-brigade légère bis de première formation était formée des :

Historique

La 20e demi-brigade légère bis fait la campagne de l'an II à l'armée de la Moselle et celles de l'an III et de l'an IV à l'armée de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 10e demi-brigade légère de deuxième formation

21e demi-brigade légère[modifier | modifier le code]

La 21e demi-brigade légère de première formation était formée des :

Historique

La 21e demi-brigade légère fait les campagnes de l'an II et de l'an III à l'armée du Nord et celle de l'an IV à l'armée de Sambre-et-Meuse.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 2e demi-brigade légère de deuxième formation

Personnalités 

Jean Adam Schramm, Joseph Martin Madeleine Ferrière alors capitaine

21e demi-brigade légère bis[modifier | modifier le code]

La 21e demi-brigade légère bis de première formation était formée des :

Historique

Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 21e demi-brigade légère de deuxième formation

Personnalités 
Charles Stanislas Marion alors chef de bataillon

22e demi-brigade légère[modifier | modifier le code]

La 22e demi-brigade légère de première formation était formée des :

Historique

La 22e demi-brigade légère fait la campagne de l'an III à l'armée de l'Ouest.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 5e demi-brigade légère de deuxième formation

Personnalités 

Jean-Antoine David

23e demi-brigade légère[modifier | modifier le code]

La 23e demi-brigade légère de première formation était formée des :

Historique

La 23e demi-brigade légère fait les campagnes de l'an II, de l'an III et de l'an IV aux armées du Rhin et de Rhin-et-Moselle.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 16e demi-brigade légère de deuxième formation

24e demi-brigade légère[modifier | modifier le code]

La 24e demi-brigade légère de première formation n'a pas été formée.

Historique

Le 24e bataillon de chasseurs qui devait former le noyau de cette demi-brigade est entré dans la composition des bataillons de tirailleurs.

25e demi-brigade légère[modifier | modifier le code]

La 25e demi-brigade légère de première formation n'a pas été formée.

Historique

Les éléments qui devaient entrer dans la composition de cette demi-brigade ont été incorporés dans la 29e demi-brigade légère de deuxième formation

26e demi-brigade légère[modifier | modifier le code]

La 26e demi-brigade légère de première formation n'a pas été formée.

Historique

Le 26e bataillon de chasseurs qui devait former le noyau de cette demi-brigade est entré dans la composition de la 23e demi-brigade légère de première formation

27e demi-brigade légère[modifier | modifier le code]

La 27e demi-brigade légère de première formation n'a pas été formée.

Historique

Le 27e bataillon de chasseurs qui devait former le noyau de cette demi-brigade est entré dans la composition des bataillons de tirailleurs.

Personnalités 

Marc Antoine Lacuée

28e demi-brigade légère[modifier | modifier le code]

La 28e demi-brigade légère de première formation n'a pas été formée.

Historique

Le 28e bataillon de chasseurs qui devait former le noyau de cette demi-brigade est entré dans la composition de la 9e demi-brigade légère de deuxième formation.
Un détachement de la 28e demi-brigade légère sera incorporé dans la 82e demi-brigade de deuxième formation

29e demi-brigade légère[modifier | modifier le code]

La 29e demi-brigade légère de première formation était formée des :

Historique

La 29e demi-brigade légère fait les campagnes de l'an III et de l'an IV à l'armée des Pyrénées.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 35e demi-brigade de deuxième formation

30e demi-brigade légère[modifier | modifier le code]

La 30e demi-brigade légère de première formation était formée des :

Historique

La 30e demi-brigade légère fait les campagnes de l'an II, de l'an III et de l'an IV à l'armée du Nord.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 8e demi-brigade légère de deuxième formation

31e demi-brigade légère[modifier | modifier le code]

La 31e demi-brigade légère de première formation n'a pas été formée.

Historique

Les éléments qui devaient former cette demi-brigade sont entrés dans la composition de différents corps.

32e demi-brigade légère[modifier | modifier le code]

La 32e demi-brigade légère de première formation était formée des :

Historique

La 32e demi-brigade légère fait la campagne de l'an III à l'armée du Nord et celle de l'an IV à l'armée d'Italie.
Lors du second amalgame, elle est incorporée dans la 17e demi-brigade légère de deuxième formation

Personnalités 

Jean-Baptiste Deshayes

Cavalerie[modifier | modifier le code]

Les régiments de cavalerie n'ont pas été impactés par cet amalgame.

Décret du 21 février 1793[modifier | modifier le code]

Titre premier - De l'infanterie de ligne[26][modifier | modifier le code]

Titre II - Cavalerie et dragons[modifier | modifier le code]

Titre III - Cavalerie légère[modifier | modifier le code]

Titre IV - Infanterie légère[modifier | modifier le code]

Titre V - Artillerie[modifier | modifier le code]

Titre VI - De la gendarmerie[modifier | modifier le code]

Titre VII - Du génie[modifier | modifier le code]

Titre VIII - États-majors[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lois, décrets, ordonnances, règlements, avis du conseil d'État par JB Duvergier, volume 5
  • Dictionnaire de l'armée de terre par le général Eugène Bardin
  • Adrien Pascal, Histoire de l'armée et de tous les régiments, Paris, (notice BnF no FRBNF41672280)
  • Victor Louis Jean-François Belhomme, Histoire de l'infanterie en France, Limoges, H. Charles-Lavauzelle (notice BnF no FRBNF34065613)
  • Louis Susane, Histoire de l'ancienne infanterie française, Paris, J. Corréard, (notice BnF no FRBNF34065608)
  • Jean Tulard, Jean-François Fayard et Alfred Fierro, Histoire et dictionnaire de la Révolution française. 1789-1799, éd. Robert Laffont, coll. « Bouquins », Paris, 1987, 1998 [détail de l’édition]
  • Francesco Frasca - Les Italiens dans l'armée française : Recrutement et incorporation (1796-1814)
  • Henri Victor Dollin du Fresnel - Un régiment à travers l'histoire, le 76e, ex-1er léger
  • Jean-Baptiste Avril - Avantages d'une bonne discipline, et moyens de l'entretenir dans les corps (pages 257 et suivantes)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Les ouvrages cités en bibliographie
  1. L'article 2 du Décret du 21 février 1793 indique que chaque demi-brigade « sera composée d'un bataillon des ci-devant régiments de ligne et de deux bataillons de volontaires, d'où la dénomination 1er bataillon du 42e régiment d'infanterie (ci-devant Limousin) ».
  2. Michel Mollat, Histoire de l'Ile-de-France et de Paris, Editions Privat, , 599 p.
  3. a, b et c Dictionnaire de l'armée de terre par le général Eugène Bardin volume 7
  4. Reste à trouver quel Saint-Cyr en Vendée
  5. Historique du 4e régiment d'infanterie
  6. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k Histoire de l'ancienne infanterie française T1 de Louis Susane
  7. Notice historique sur Charles Antoine Manhès
  8. Le 30e régiment d'infanterie de ligne de 1796 à 1815
  9. a et b Un régiment à travers l'histoire, le 76e, ex-1er léger Par Henri Victor Dollin du Fresnel à lire en ligne
  10. Le département de Maine-et-Loire était appelé initialement Mayenne-et-Loire
  11. Pour ce bataillon ce n'est pas très clair. Dans son ouvrage, le général Eugène Bardin appelle ce bataillon 15e bataillon des Vosges et Meurthe et le rattache à 4e demi-brigade de première formation; cependant Adrien Pascal le nomme bataillon des Vosges et Meurthe et le rattache en partie à la 109e demi-brigade de première formation.
  12. a, b, c, d, e et f Ce régiment, créé en 1791 n'est pas un régiment français d'Ancien Régime
  13. a et b L'origine du nom est en l'honneur du Cap-Français en Haïti
  14. a et b L'origine du nom est en l'honneur de l'Île-de-France devenu Île Maurice
  15. Historique du 51e régiment d'infanterie page 179
  16. a et b Créé en 1791
  17. Formé d'une partie de la garde parisienne des barrières
  18. a, b, c, d, e et f Formé en 1793
  19. Créé en 1792
  20. Le 15e bataillon de chasseurs est formé par les éléments restant de la dissolution des 2e, 3e et 4e bataillons de volontaires de Corse
  21. Formé en 1794
  22. Le 15e bataillon bis de chasseurs est créé de plusieurs compagnies franches
  23. Composé de Suisses
  24. le 21 août 1792
  25. La Légion germanique ou Légion de Rosenthal
  26. Lois, décrets, ordonnances, règlements, avis du conseil d'état par JB Duvergier, Volume 5 page 163 et suivantes

Liens externes[modifier | modifier le code]