321e régiment d'infanterie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

321e régiment d'infanterie
Image illustrative de l’article 321e régiment d'infanterie
Insigne régimentaire du 321e Régiment d'Infanterie

Création août 1914
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de Terre
Type Régiment d'infanterie
Rôle Infanterie
Devise Espérance
Inscriptions
sur l’emblème
L'Aisne 1914
Verdun-Douaumont 1916
Flandres 1917
L'Avre 1918 (en)
Montdidier 1918
Guerres Première Guerre mondiale
Fourragères Aux couleurs du ruban de la Médaille militaire
Décorations Croix de guerre 1914-1918
quatre palmes
une étoile de vermeil

Le 321e régiment d'infanterie (321e RI) est un régiment d'infanterie de l'Armée de terre française constitué en 1914 avec les bataillons de réserve du 121e régiment d'infanterie.

À la mobilisation, chaque régiment d'active créé un régiment de réserve dont le numéro est le sien plus 200.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

  • 1914 : 321e régiment d'infanterie

Chefs de corps[modifier | modifier le code]

  • Lieutenant-Colonel Marie Joseph Gabriel FLOCON, du 2 août 1914 au 25 janvier 1915, (passé au dépôt du 134e RI)
  • Lieutenant-Colonel Mayeur, du 7 octobre 1914 au 17 octobre 1914
  • Lieutenant-Colonel Flocon, du 20 octobre 1914 au 18 décembre 1914
  • Lieutenant-Colonel Jean Henri Léon Frié, du 8 janvier 1915 au 17 juillet 1916
  • Colonel Prudhomme, du 6 août 1916 au 13 septembre 1916
  • Lieutenant-Colonel Picard, du 16 septembre 1916 au 21 avril 1917
  • Colonel Henri Chombart de Lauwe, du 10 juin 1917 au 28 mars 1919
Des hommes du 321e avec le drapeau du régiment pendant Verdun.

Drapeau[modifier | modifier le code]

Il porte, cousues en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions suivantes[1] :

Fourragère MM.png

321e régiment d'infanterie de ligne-drapeau.svg

Décorations[modifier | modifier le code]

Sa cravate est décorée de la Croix de guerre 1914-1918 avec quatre citations à l'ordre de l'armée puis une citation à l'ordre du corps d'armée.

La Fourragère aux couleurs du ruban de la Médaille militaire décernée le 19 septembre 1918.

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Affectation[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

1914[modifier | modifier le code]

1915[modifier | modifier le code]

Secteur de Soissons, Berry-au-Bac, cote 108.

1916[modifier | modifier le code]

1917[modifier | modifier le code]

Attaque de L'Aisne, offensive des Flandres.

1918[modifier | modifier le code]

l'Entre-deux-guerres[modifier | modifier le code]

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]


De 1945 à nos jours[modifier | modifier le code]

Traditions et uniformes[modifier | modifier le code]

Insigne[modifier | modifier le code]

Devise[modifier | modifier le code]

Espérance

Monument[modifier | modifier le code]

Monument au 321e régiment d'infanterie. Fontenoy (Aisne).


Personnages célèbres ayant servi au 321e RI[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décision no 12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, no 27, 9 novembre 2007
  2. (nl) « De dood van een Twentse 'poilu' », sur nicovanderwoude.nl, 7 août 2013.
  3. Jean Norton Cru, « Avant-propos », Témoins, Paris, Les Étincelles, 1929, p. viii.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • À partir du Recueil d'Historiques de l'Infanterie Française (Général Andolenko - Eurimprim 1969)
  • [1] le 321e R.I

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]