125e régiment d'infanterie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

125e régiment d’infanterie
Image illustrative de l’article 125e régiment d'infanterie
Insigne régimentaire du 125e régiment d'infanterie.

Création 1795
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de terre
Type régiment d'infanterie
Rôle infanterie
Inscriptions
sur l’emblème
La Bérézina 1812
La Marne 1914
Ypres 1914
Verdun 1916
La Somme 1916
Montdidier 1918
Anniversaire Saint-Maurice
Guerres Guerres napoléoniennes
Guerre de 1870
Première Guerre mondiale
Bataille de France
Fourragères aux couleurs du ruban de la Médaille militaire.
Décorations Croix de guerre 1914-1918
quatre palmes
insigne de béret d'infanterie

Le 125e régiment d'infanterie (125e RI) est un régiment d'infanterie de l'Armée de terre française créé par le Premier Consul à partir de deux régiments d'infanterie hollandais en 1810.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

  • septembre 1944 : recréation à partir des FFI de la région de Poitiers.

Colonels/chef-de-brigade[modifier | modifier le code]

  • 1795 : chef-de-brigade Houpert
  • 1810 : colonel Frédéric-Henri Wagner
  • 1874 - 1881 : colonel Maurice Sabattier
  • 1887 - 1890 : colonel Léon Cretin
  • 1897 - 1901 : colonel Edmond Babin
  • 1901 - 1906 : colonel Fernand Baugillot
  • 1906 - 1909 : colonel Lanquetot
  • 1940 : Lieutenant-Colonel Tauréo

Révolution française et Premier Empire[modifier | modifier le code]

De 1815 à 1848[modifier | modifier le code]

Second Empire[modifier | modifier le code]

Participation aux combats de Villiers les 30 novembre et 2 décembre 1870. Source: plaque en marbre du régiment " SOUS OFFICIERS MORTS AU CHAMP D'HONNEUR " sauvée de la destruction au quartier Aboville de Poitiers.

De 1871 à 1914[modifier | modifier le code]

  • 1907 : garnison à Poitiers.
  • 26 - 29 août 1881 : combats d'El Arbain en Tunisie.
  • 1895 : Madagascar.

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Le 125e RI est formé à Poitiers et à Thouars (1 Compagnie) ; 34e Brigade d'Infanterie, 9e Corps d'Armée.

Affectation[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

1914[modifier | modifier le code]

1915[modifier | modifier le code]

1916[modifier | modifier le code]

1917[modifier | modifier le code]

  • Somme... Courcy (19 avril) Chemin des Dames (avril, mai)...Lorraine...

1918[modifier | modifier le code]

  • Oise : Méry (11-14 juin).
  • Aisne et Oise : Aubervilliers (23 juillet), Pierrepont, Davenescourt, Daucourt (8-23 août), Offoy (3 septembre), Aisonville (15 octobre), Forêt de Nouvion, Hannappes (4-9 novembre).

L'Entre-deux-guerres[modifier | modifier le code]

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Drôle de guerre[modifier | modifier le code]

Régiment de la 18e division d'infanterie du général Duffet, détachée à la 9e armée du général Corap, 11e corps d'armée du général Martin. Région Militaire, Centre Mobilisateur d'infanterie, CMI 91 Angers formé le 9 septembre 1939.

La 18e division d'infanterie est concernée par la manœuvre Dyle préparée à partir de novembre 1939 : elle doit aller tenir un front sur la Meuse, d'Anhée à Hastière.

Bataille de France[modifier | modifier le code]

Libération[modifier | modifier le code]

Après sa reformation à Poitiers en 1944, le régiment est envoyé réduire les poches de résistance allemandes de l’Atlantique[1].

De 1945 à nos jours[modifier | modifier le code]

Drapeau[modifier | modifier le code]

Il porte, cousues en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions suivantes[2] :

Fourragère MM.png

125e régiment d'infanterie de ligne-drapeau.svg

Décorations[modifier | modifier le code]

Sa cravate est décorée de la Croix de guerre 1914-1918 Croix de guerre 1914-1918 française.jpg avec quatre citations à l'ordre de l'armée.

Il a le droit au port de la Fourragère aux couleurs du ruban de la Médaille militaire décernée le .

Traditions et uniformes[modifier | modifier le code]

Insigne[modifier | modifier le code]

Devise[modifier | modifier le code]

Personnages célèbres ayant servi au 125e RI[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bibliographie fournie par le musée du château de Vincennes.
  • À partir du Recueil d'Historiques de l'Infanterie Française (Général Andolenko - Eurimprim 1969).
  • [1] le 125e R.I

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Henri Calmon et Jean-Clément Martin (dir.), Occupation, Résistance et Libération dans la Vienne en 30 questions, La Crèche, Geste éditions, coll. « 30 questions », (ISBN 2-910919-98-6), p. 63, p. 56
  2. Décision no 12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, no 27, 9 novembre 2007

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]