Régiment de Boulonnais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Régiment de Boulonnais
Image illustrative de l'article Régiment de Boulonnais
Drapeau d’Ordonnance du régiment de Boulonnais

Création 1684
Dissolution 1795
Pays France
Allégeance Royaume de France Royaume de France
Type régiment
Rôle infanterie de ligne

Le régiment de Boulonnais est un régiment d’infanterie du Royaume de France créé en 1684.

Lignage[modifier | modifier le code]

  • 5 septembre 1684 : création du régiment de Boulonnais, au nom de cette province
  • 1er janvier 1791 : renommé 79e régiment d’infanterie de ligne
  • 23 mai 1795 : son 1er bataillon est réformé par incorporation à la 145e demi-brigade de bataille lors de la formation de la demi-brigade
  • 1795 : réformé, son 2e bataillon étant incorporé à la 146e demi-brigade de bataille lors de la formation de la demi-brigade

Équipement[modifier | modifier le code]

Drapeaux[modifier | modifier le code]

3 drapeaux, dont un blanc Colonel, 2 d’Ordonnance verts, les 4 traverses violettes & aurores, & croix blanches[1].

Habillement[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Colonels et mestres de camp[modifier | modifier le code]

  • 5 septembre 1684 : Henri Emmanuel Hurault, marquis de Vibraye, brigadier le 28 avril 1694, maréchal de camp le 23 décembre 1702, lieutenant général des armées du roi le 26 octobre 1704, † décembre 1727
  • 6 janvier 1703 : Louis Alexandre Verjus, marquis de Crécy, brigadier le 29 mars 1710, maréchal de camp le 1er février 1719, † 27 septembre 1763[2]
  • 6 mars 1719 : Joseph François Damas, marquis d’Antigny, brigadier le 1er août 1734, † 30 mai 1736
  • 8 juin 1736 : Joseph François Damas d’Antigny, marquis de Ruffey, frère (fils?) du précédent, déclaré brigadier en novembre 1745 par brevet du 1er mai, maréchal de camp le 1er janvier 1748
  • 1er janvier 1748 : Marc Gabriel Florent Christophe, comte de Choiseul-Beaupré
  • 11 novembre 1751 : Nicolas François Jules, chevalier puis comte de La Tour d’Auvergne, brigadier le 15 octobre 1758, déclaré maréchal de camp en novembre 1761 par brevet expédié le 20 février
  • 21 décembre 1761 : Jean Antoine, vicomte de Béon, brigadier le 25 juillet 1762
  • 25 novembre 1766 : François Marie, marquis de Sennevoy
  • 11 novembre 1782 : Louis Mathieu Bide, comte de La Grandville
  • 10 mars 1788 : Antoine Louis François de Béziade, comte d’Avaray
  • 25 juillet 1791 : François Joseph Thorillon du Bourg de Vacherolles

Campagnes et batailles[modifier | modifier le code]

Le 79e régiment d’infanterie de ligne a fait les campagnes de 1792 à 1795 à l’armée des Pyrénées-Orientales. Le 2e bataillon se distingue à la prise du petit Saint-Bernard, le 9 floréal an II (28 avril 1794).

Quartiers[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Cinquième abrégé général du militaire de France, sur terre et sur mer, Lemau de la Jaisse, Paris, 1739
  2. Chronique historique-militaire, errata du tome 7
  3. Lieutenant général de Vault, « Mémoires militaires relatifs à la guerre d'Espagne sous Louis XIV », tome 1, 1835, p. 436.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lieutenant général de Vault, Mémoires militaires relatifs à la guerre d'Espagne sous Louis XIV, vol. 1, Imprimerie Royale (Paris), , 910 p. (lire en ligne).
  • Chronique historique-militaire, Pinard, tomes 4, 7 et 8, Paris 1761, 1764 et 1778

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]