Régiment d'Aquitaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Régiment d’Aquitaine
Image illustrative de l’article Régiment d'Aquitaine
Drapeau d’Ordonnance du régiment d’Aquitaine

Création 1604
Dissolution 1791
Pays France
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Type régiment
Rôle infanterie de ligne

Le régiment d'Aquitaine est un régiment français d'Ancien Régime créé en 1604 sous le nom de régiment de Némon devenu sous la Révolution le 35e régiment d'infanterie de ligne.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

  • 1604 : création du régiment de Némon
  • 1618 : renommé régiment de La Force
  • 17 janvier 1625 : admission du régiment au service de l’armée royale
  • 1631 : renommé régiment de Castelmoron
  • 1646 : renommé régiment d’Orval
  • 1647 : renommé régiment de Cugnac
  • 1651 : renommé régiment de Montgommery
  • novembre 1658 : incorporation du régiment de La Couronne
  • 8 novembre 1661 : renommé régiment de Duras
  • 1665 : renommé régiment de Rauzan
  • 19 décembre 1669 : renommé régiment du duc d’Anjou[note 1]
  • 24 août 1671 : renommé régiment d’Anjou, au nom de cette province
  • 1753 : renommé régiment d’Aquitaine
  • 10 décembre 1762 : passe à 4 bataillons après l'incorporation du régiment de Berry
  • 26 avril 1775 : dédoublé, ses 2e et 4e bataillons forment le régiment d’Anjou
  • 1er janvier 1791 : renommé 35e régiment d’infanterie de ligne

Historique[modifier | modifier le code]

Colonels et mestres de camp[modifier | modifier le code]

Jean-Louis Roger de Rochechouart.

Campagnes et batailles[modifier | modifier le code]

Lors de la réorganisation des corps d'infanterie français de 1762, le régiment d'Aquitaine est mis à quatre bataillons par l'incorporation du régiment de Berry.
L'ordonnance arrête également l'habillement et l'équipement du régiment comme suit[3]
Habit, veste et culotte blancs, parements, revers et collet bleus, poche ordinaire avec cinq boutons, quatre sur les parements et un en dedans, cinq au revers et quatre en dessous : boutons jaunes, avec le no 19. Chapeau bordé d'or.

L'ordonnance du 1er janvier 1791 fait disparaître les régiments du nom de provinces, et les corps d'infanterie ne sont désormais plus désignés que par le numéro du rang qu'ils occupaient entre eux. Ainsi, 101 régiments sont renommés et le régiment d'Aquitaine devient le 35e régiment d'infanterie de ligne.

Quartiers[modifier | modifier le code]

Équipement[modifier | modifier le code]

Drapeaux[modifier | modifier le code]

6 drapeaux dont un blanc Colonel, et 5 d’Ordonnance « à deux quarrez ondez aurore & rouge, & 2 autres rouge & bleu, bordure rouges, bleux & aurores par opposition, & croix blanches »[4].

Habillement[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. L’hypothèse de continuité avec les régiments qui précèdent pourrait être invalidée.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Brigadier le 21 mai 1674, maréchal de camp le 25 février 1676, lieutenant général des armées du roi le 28 juin 1678, † 18 mars 1696
  2. Brigadier le 9 janvier 1691, maréchal de camp le 3 janvier 1696, lieutenant général des armées du roi le 23 décembre 1702, † 8 juillet 1727
  3. Ordonnance du roi, concernant l'infanterie françoise : du 10 décembre 1762
  4. a et b Cinquième abrégé de la carte générale du militaire de France, sur terre et sur mer, Lemau de la Jaisse, Paris 1739

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Cinquième abrégé de la carte générale du militaire de France, sur terre et sur mer - Depuis novembre 1737, jusqu’en décembre 1738, Pierre Lemau de La Jaisse, Paris 1739
  • Chronologie historique-militaire, par M. Pinard, tomes 3, 4, 5, et 7, Paris 1761, 1761, 1762, et 1764

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]