Régiment de Salm-Salm

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Régiment de Salm-Salm
Image illustrative de l’article Régiment de Salm-Salm
Drapeau d’Ordonnance du régiment de Salm-Salm

Création 1670
Dissolution 1791
Pays Drapeau du Saint-Empire Saint-Empire
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Type régiment
Rôle infanterie de ligne

Le régiment de Salm-Salm est un régiment d’infanterie allemand au service du Royaume de France depuis 1670 devenu 62e régiment d'infanterie de ligne lors de la réorganisation des corps d'infanterie français de 1791.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

  • 27 mars 1670 : admission du régiment de Furstemberg dans l’armée royale.
  • 3 septembre 1686 : renommé régiment de Greder.
  • 18 juillet 1716 : renommé régiment de Sparre.
  • 7 août 1720 : renommé régiment de Saxe.
  • 5 janvier 1751 : renommé régiment de Bentheim.
  • 10 mars 1759 : renommé régiment d’Anhalt.
  • 13 mars 1783 : renommé régiment de Salm-Salm.
  • 1er janvier 1791 : renommé 62e régiment d'infanterie de ligne.

Équipement[modifier | modifier le code]

Drapeaux[modifier | modifier le code]

Seize drapeaux, dont un blanc Colonel, « semé de fleurs de lys d’or couronnées, & 2 palmes d’or au milieu de chacun, avec un Soleil éclairant un Monde, & ces mots, Nec pluribus impar », et 15 drapeaux d’Ordonnance, « fonds bleux, 3 fleurs de lys d’or couronnées, & 2 palmes d’or au milieu de chacun, & une petite bordure blanche, & une grande par carreaux verts, blancs & rouges autour »[1].

Habillement[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Colonels et mestres de camp[modifier | modifier le code]


  • 27 mars 1670 : Ferdinand, comte de Furstemberg
  • 31 août 1682 : Ferdinand Maximilien Gaëtan Joseph Egon, comte de Furstemberg, neveu du précédent, brigadier le 22 octobre 1688, † 5 mai 1696
  • 3 septembre 1686 : François Laurent Greder, brigadier le 25 avril 1691, maréchal de camp le 3 janvier 1696, lieutenant-général des armées du Roi le 26 octobre 1704, † 16 juillet 1716
  • 18 juillet 1716 : Charles Magnus Toffeta, baron de Sparre, brigadier le 7 août 1720, † 14 janvier 1754
  • 7 août 1720 : Arminius Maurice, comte de Saxe, maréchal de camp le 7 août 1720, lieutenant général le 1er août 1734, maréchal de France le 26 mars 1744, maréchal général des camps et armées du Roi le 12 janvier 1747, † 30 novembre 1750
  • 5 janvier 1751 : Frédéric Charles, comte de Bentheim
  • 10 mars 1759 : Frédéric Hermann, prince d’Anhalt-Coëthen, brigadier le 10 février 1759, déclaré maréchal de camp en décembre 1761 par brevet expédié le 20 février
  • 26 décembre 1768 : Georges Ernst de Sayn, comte Wittgenstein-Berlenbourg, brigadier le 3 janvier 1770, maréchal de camp le 1er mars 1780, et lieutenant-général le 18 juillet 1791.
  • 13 mars 1783 : Emmanuel Henri Nicolas, prince de Salm-Salm
  • 25 juillet 1791 : Louis Dominique de Munnier, né le 17 décembre 1734, maréchal de camp le 7 septembre 1792, lieutenant général le 28 octobre 1792
  • 26 octobre 1792 : Ernest, baron de Ruttemberg, né le 25 janvier 1748, maréchal de camp le 8 mars 1793
  • 8 mars 1793 : Louis Chevalleau de Boisragon

Campagnes et batailles[modifier | modifier le code]

10 juillet 1760: Bataille de Corbach

Le 62e régiment d’infanterie de ligne a fait les campagnes de 1792 à 1794 à l’armée du Nord.

Quartiers[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Cinquième abrégé de la carte générale du militaire de France, sur terre et sur mer, Lemau de la Jaisse, Paris 1739

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Chronologie historique-militaire, par M. Pinard, tomes 3, 4, 7 et 8, Paris 1761, 1761, 1764 et 1778
  • Georges Six, Dictionnaire biographique des généraux & amiraux français de la Révolution et de l’Empire (1792-1814), tome II, Paris, Georges Saffroy éditeur, 1934

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]