421e régiment d'infanterie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
421e Régiment d'Infanterie
Création 1915
Dissolution 1916
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de Terre
Type Régiment d'Infanterie
Rôle Infanterie
Anniversaire Saint-Maurice
Guerres Première Guerre mondiale

Le 421e régiment d'infanterie est un régiment d'infanterie constitué en 1915 et qui a participé à la Première Guerre mondiale.


Historique[modifier | modifier le code]

Il a été formé à la date du , conformément aux dispositions de la dépêche Ministérielle no 10260 1/11 créant la 158e division d’infanterie ; celle-ci comprend pour :

  • environ 3/4 de jeunes soldats du contingent de la classe 1916 ;
  • environ 1/4 d’anciens soldats active et réserve.

Le 421e est rattaché administrativement au dépôt du 84e division d’infanterie à Hautefort en Dordogne. Ses éléments ont donc été formés comme suit :

  • l’état-major du régiment et la compagnies hors rang, par la 12e région ;
  • la compagnies de mitrailleuses par la 9e région ;
  • les éclaireurs montés (17 chasseurs) par la 9e région ;
  • le 1er bataillon par la 12e région ;
  • le 2e bataillon par la 9e région ;
  • le 3e bataillon par la 17e région.

Il est dissout le 19 août 1916 en exécution de l’ordre no 11029 du général en chef en date du 14 août 1916 et de la note de service no 647 c/4 du général commandant la 158e division d’infanterie en date du 22 août 1916. Les 1er et 2e bataillons du 421e régiment passent comme 4e bataillon respectivement au 228e et au 224e d’infanterie. La compagnie hors-rang du 421e fournit pour compléter celles des 224e et 228e régiments.

Durant les années précédent la fin du XXe siècle, ses traditions sont gardées par le Centre mobilisateur N° 421 (CM 421) implanté au Fort de Romainville.

Sources[modifier | modifier le code]

  • JMO du 421e régiment d’infanterie