Régiment de Barrois (1692)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Régiment de Barrois)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Régiment de Barrois
Image illustrative de l’article Régiment de Barrois (1692)
Drapeau d’Ordonnance du régiment de Barrois

Création 1692
Dissolution 1794
Pays France
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Type régiment
Rôle infanterie de ligne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Régiment de Barrois (homonymie).

Le régiment de Barrois est un régiment d'infanterie du royaume de France, créé en 1692, devenu sous la Révolution le 91e régiment d'infanterie de ligne.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

  • 4 octobre 1692 : création du régiment de Barrois
  • 14 novembre 1713 : renommé régiment de Conti[1]
  • 1776 : renommé régiment de Barrois
  • 1er janvier 1791 : renommé 91e régiment d'infanterie de ligne
  • 1er octobre 1793 : son 1er bataillon est réformé par incorporation à la 165e demi-brigade de bataille lors de la formation de cette demi-brigade
  • 30 janvier 1794 : réformé, son 2e bataillon étant incorporé à la 166e demi-brigade de bataille lors de la formation de cette demi-brigade

Équipement[modifier | modifier le code]

Drapeaux[modifier | modifier le code]

6 drapeaux dont un blanc Colonel, et 5 d’Ordonnance, « rouges & isabelles dans les 4 quarrez par opposition, & croix blanches »[2].

Habillement[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Colonels et mestres de camp[modifier | modifier le code]

Colonels propriétaires
  • 14 novembre 1713 : Louis-Armand de Bourbon[1], comte de La Marche puis prince de Conti, maréchal de camp le 22 septembre 1713, lieutenant général le 24 janvier 1719, † 4 mai 1727
  • 1er juin 1727 : Louis François de Bourbon, prince de Conti, maréchal de camp le 15 juin 1734, lieutenant général le 6 juillet 1735, † 2 août 1776
Colonels commandants
  • 4 octobre 1692 : Louis Desmoulins, comte de Lille, brigadier le 29 janvier 1702, maréchal de camp le 26 octobre 1704, lieutenant général le 1er février 1719, † 5 mai 1728
  • 26 octobre 1704 : Jean Jacques Desmoulins, chevalier de Lisle
  • 21 janvier 1710 : Charles François, marquis de Boufflers-Rémiancourt[3], brigadier le 12 novembre 1708, maréchal de camp le 8 mars 1718, lieutenant général le 15 février 1732, † 16 décembre 1743
  • 2 décembre 1710 : Louis Armand François de La Rochefoucaud, comte de Marthon puis duc d’Estissac, brigadier le 20 février 1734
  • 9 mars 1735 : Joseph Louis de Vincens de Mauléon, comte de Causans
  • 9 mars 1742 : Jacques François Marie de Thibault, marquis de La Carte, brigadier le 2 mai 1744, † 18 juillet 1744
  • 19 juillet 1744 : Louis Hector de Sérilly, marquis de Sailly, brigadier le 10 mai 1748
  • 7 décembre 1759 : Louis des Acres de l’Aigle, comte de Laigle
  • 26 avril 1764 : Joseph Dominique de Guignes de Monton, marquis de Chabrillant
  • 1er janvier 1784 : René Eustache, marquis d’Osmond
  • 13 avril 1788 : Charles François Rénier, comte de Baschi
  • 25 juillet 1791 : Camille de Rossi
  • 29 juin 1792 : Pierre Jean François Isidore Pingre de Fricourt
  • 15 octobre 1792 : Pierre Jadard, chevalier du Merbion
  • 8 mars 1793 : Jacques Ernest Kricq

Campagnes et batailles[modifier | modifier le code]

Lors de la réorganisation des corps d'infanterie français de 1762, le régiment de Conti conserve ses deux bataillons.
L'ordonnance arrête également l'habillement et l'équipement du régiment comme suit[5] Habit, collet,parements, veste et culotte blancs, revers bleus, pattes ordinaires garnies de trois boutons, autant sur la manche, quatre au revers et quatre au dessous : boutons blancs, avec le no 82. Chapeau bordé d'argent.

  • Le 91e régiment d’infanterie de ligne a fait les campagnes de 1792 à 1794 à l’armée d’Italie.

Quartiers[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques de Quincy, Histoire militaire du règne de Louis le Grand, vol. 4, (Paris), , 703 p..
  • de Courcelles, Dictionnaire historique et biographique des généraux français, vol. 2, (Paris), , 487 p..
  • Chronologie historique-militaire, par M. Pinard, tomes 1, 5 et 8, Paris 1760, 1762 et 1778

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]