Colonel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Colonel (homonymie).

Colonel est un grade militaire.

C'est le grade d'officier supérieur le plus élevé. Ce grade indique, historiquement et différemment en fonction de l'organisation de chaque armée, l'aptitude à exercer un commandement important (par exemple un régiment, une brigade, une escadre aérienne ou une base aérienne).

Argentine[modifier | modifier le code]

Il existe deux grades avec le titre de colonel :

Belgique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Grades de l'armée belge.

En Belgique, le grade de colonel (Kolonel en néerlandais) est le troisième et plus haut grade des officiers supérieurs, au-dessus du grade de lieutenant-colonel et en dessous du grade d'état-major de général de brigade.

L'insigne du colonel est constitué d'une barrette et de trois molettes d'éperons de teinte dorée dans la Composante Terre, d'un large galon accompagné de trois galons, dans les composantes Air et Médicale.

L'équivalent dans la Marine est : capitaine de vaisseau

Army-BEL-OF-05.svg BE-Air Force-OF5.svg OF-5 BEL Med comp Kolonel.gif Generic-Navy-O7.svg
Terre[1] Air[2] Médicale[3] Marine

On s'adresse à lui en disant colonel. On s'adresse au capitaine de vaisseau en disant commandant

Militaire princière[modifier | modifier le code]

La princesse Astrid de Belgique est colonel de la composante médicale de l'armée belge[4]

Canada[modifier | modifier le code]

Un colonel de l'Aviation royale du Canada.
Article détaillé : Grades des Forces canadiennes.

Dans l'Armée canadienne (ou Armée de terre canadienne) et l'Aviation royale du Canada des Forces canadiennes, le grade de « colonel » est le plus élevé des grades d’officiers supérieurs : selon l’ordre hiérarchique ascendant, il est donc suivi des grades des officiers généraux. Dans l'Armée canadienne, l'insigne du colonel est constitué de « deux étoiles et une couronne » ; dans l'Aviation royale du Canada, il est constitué de « quatre bandes ». Son équivalent dans la Marine royale canadienne est le grade de capitaine de vaisseau.

Dans l’Armée de terre canadienne, le colonel commande généralement un groupe-brigade et, dans l’Aviation royale, il commande une escadre. Cependant, le colonel occupe aussi diverses positions de niveau stratégique au sein des quartiers généraux comme les quartiers généraux de la Défense nationale à Ottawa.


Précédé par
le Lieutenant-colonel
Colonel
Cdn-Army-Col(OF-5)-2014.svgCDN-Air Force-Colonel (OF5)-2015.svg
Suivi par
le Brigadier-général


France[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Colonel (France).

Suisse[modifier | modifier le code]

Insigne du grade de colonel de l'Armée suisse.

Dans l'Armée suisse, le grade de colonel (en allemand Oberst) se reconnaît par ses trois bandes épaisses. Il se trouve entre le lieutenant-colonel et le brigadier. Il a longtemps été le grade le plus élevé de l'armée suisse, certains colonels occupant alors une fonction d'officier général.

États-Unis[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Colonel (États-Unis).

Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

Pays germanophones et nordiques[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Oberst (Allemagne).

Oberst est un grade militaire d'officier supérieur des armées allemande, autrichienne, suisse, danoise et norvégienne qui est équivalent à celui de colonel. Les grades Överste de l'armée suédoise et Ofursti de l'armée islandaise sont des traductions du mot allemand Oberst.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Composante Terre, Officier
  2. Composante Air, Officier
  3. Composante Médicale, Officier
  4. Site de la Défense, Prestation de serment d'Amédéo, Photo d'Astrid en uniforme de colonel