310e régiment d'infanterie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

310e Régiment d'Infanterie
Image illustrative de l’article 310e régiment d'infanterie
Insigne régimentaire du 310e Régiment d’Infanterie

Création août 1914
Dissolution juin 1916
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de terre
Type Régiment d'infanterie
Rôle Infanterie
Devise Tic Tac, toujours d'attaque
Inscriptions
sur l’emblème
Champagne 1915
Verdun 1916
3e Groupement de Choc, Commandos d'Afrique 1945-1952
Décorations Croix de guerre 1914-1918
une étoile d'argent

Le 310e régiment d'infanterie (310e RI) est un régiment d'infanterie de l'Armée de terre française constitué en 1914 avec les bataillons de réserve du 110e régiment d'infanterie.

À la mobilisation, chaque régiment d'active créé un régiment de réserve dont le numéro est le sien plus 200.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

  • Août 1914 : 310e régiment d'infanterie
  • Juin 1916 : Dissolution

Chefs de corps[modifier | modifier le code]

Drapeau[modifier | modifier le code]

Il porte, cousues en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions suivantes[1]:

310e régiment d'infanterie de ligne-drapeau.svg


  • Sur l'avers est inscrit : 3e Groupement de Choc, Commandos d'Afrique 1945-1952
insigne de béret d'infanterie

Décorations décernées au régiment[modifier | modifier le code]

Sa cravate est décorée de la Croix de guerre 1914-1918 Croix de guerre 1914-1918 française.jpg avec une étoile d'argent (une citation à l'ordre de la division).

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Affectations : Dunkerque, 102eBrigade d'Infanterie, 51e Division d'Infanterie, 1er Région, 4e Groupe de réserve.

Historique[modifier | modifier le code]

1914[modifier | modifier le code]

Secteur de L'Aisne. (bataille de la Marne), Fort de la Pompelle.

1915[modifier | modifier le code]

Secteur de Reims.

1916[modifier | modifier le code]

Bataille de Verdun
Le régiment est dissout en juin ; les soldats rejoignent les 208e régiment d'infanterie et le 273e régiment d'infanterie pour former leur 3e bataillons.

L'Entre-deux-guerres[modifier | modifier le code]

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Le 26 mai 1940, le 225e régiment d'infanterie et le 310e régiment d'infanterie de la 68e division d'infanterie prennent position à Spycker pour couvrir l'embarquement des Français et des Anglais, le déclenchement de l’opération de rembarquement du Corps expéditionnaire Britannique (opération baptisée « Dynamo ») à Dunkerque. La 68e D.I comprend aussi le 341e régiment d'infanterie.

De 1945 à nos jours[modifier | modifier le code]

Traditions et uniformes[modifier | modifier le code]

Insigne[modifier | modifier le code]

Devise[modifier | modifier le code]

Tic Tac, toujours d'attaque

Monument[modifier | modifier le code]

Personnages célèbres ayant servi au 310e RI[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décision no 12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, no 27, 9 novembre 2007

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]