246e régiment d'infanterie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

246e régiment d'infanterie
Création août 1914
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de terre
Type Régiment d'infanterie
Rôle Infanterie
Inscriptions
sur l’emblème
La Marne 1914
Artois 1915
Anniversaire Saint-Maurice
Guerres Première Guerre mondiale
Batailles 1918 - 2e Bataille de la Marne
insigne de béret d'infanterie

Le 246e régiment d'infanterie (246e RI) est un régiment d'infanterie de l'Armée de terre française constitué en 1914 avec les bataillons de réserve du 46e régiment d'infanterie.

À la mobilisation, chaque régiment d'active crée un régiment de réserve dont le numéro est le sien plus 200.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

  • Août 1914 : 246e régiment d'infanterie

Chefs de corps[modifier | modifier le code]

Drapeau[modifier | modifier le code]

Il porte, cousues en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions suivantes[1],[2]:

Décorations décernées au régiment

Historique des garnisons, combats et batailles du 246e RI[modifier | modifier le code]

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Sur cette pierre tombale, une plaque commémorative disant : A la mémoire de nos maris regrettés, de nos papas chéris, Eugène et Maurice DELAMOUR, du 246e Régiment d'Infanterie, tués tous les deux le même jour par le même obus à Crouy, le . Regrets.

Affectations :

1914[modifier | modifier le code]

1915[modifier | modifier le code]

1916[modifier | modifier le code]

1917 jean[modifier | modifier le code]

1918[modifier | modifier le code]

Entre-deux-guerres[modifier | modifier le code]

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Drôle de guerre[modifier | modifier le code]

Article connexe : drôle de guerre.

Le 246e régiment d'infanterie est l'un des trois régiments d'infanterie de la 71e division d'infanterie. La 71e DI est d'abord affectée au renforcement du 136e régiment d'infanterie de forteresse qui occupe le sous-secteur de Mouzon (secteur fortifié de Montmédy), elle est alors l'une des deux divisions du Xe corps d'armée (2e armée) dont elle constitue l'aile droite[3]. En avril 1940, la 71e DI est remplacée par la 3e division d'infanterie nord-africaine et se place alors en réserve de la 2e armée dans la région de MachaultSemide, derrière l'aile gauche de l'armée[3].

Bataille de France[modifier | modifier le code]

Articles connexes : bataille de France et percée de Sedan.

De 1945 à nos jours[modifier | modifier le code]

Traditions et uniformes[modifier | modifier le code]

Insigne[modifier | modifier le code]

Devise[modifier | modifier le code]

Personnages ayant servi au 246e RI[modifier | modifier le code]

  • Paul Tuffrau a été affecté pendant la plus grande partie de la guerre au 246e régiment d'infanterie. Il lui dédicacera son ouvrage, paru en 1917 : Carnet d'un combattant (Payot).

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décision no 12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, no 27, 9 novembre 2007
  2. Arrêté relatif à l'attribution de l'inscription AFN 1952-1962 sur les drapeaux et étendards des formations des armées et services, du 19 novembre 2004 (A) NORDEF0452926A Michèle Alliot-Marie
  3. a et b Jean-Yves Mary, Le corridor des Panzers : Par delà la Meuse 10 - 15 mai 1940, t. I, Bayeux, Heimdal, , 462 p. (ISBN 2-84048-270-3), p. 25.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]