Régiment de Lorraine (1766)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Régiment de Lorraine)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Régiment de Lorraine (homonymie).

Régiment de Lorraine
Image illustrative de l’article Régiment de Lorraine (1766)
Uniforme et drapeau du régiment de Lorraine en 1772

Création 1740
Dissolution 1794
Pays France
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Type régiment
Rôle infanterie de ligne

Le régiment de Lorraine est un régiment d’infanterie du Royaume de France créé en 1740.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

Équipement[modifier | modifier le code]

Drapeaux[modifier | modifier le code]

Habillement[modifier | modifier le code]

Le premier uniforme du régiment des Gardes-Lorraine est jaune, comme le reste de la maison de Lorraine. Après l’ordonnance du 10 décembre 1762, il prend l’habit en drap bleu de roi, avec la doublure, la veste et les culottes blanches et les boutons blancs. Le 28 mars 1766, il prend l’habit blanc des autres régiments français.

Historique[modifier | modifier le code]

Colonels et mestres de camp[modifier | modifier le code]

  • avril 1740 : Charles Just, prince de Beauvau, né le 10 novembre 1720, brigadier le 16 mai 1746, maréchal de camp le 10 mai 1748, lieutenant général des armées du roi le 28 décembre 1758, maréchal de France le 13 juin 1783, † 21 mai 1793
  • 20 mars 1744 : Jean-Baptiste de Marin, comte de Moncan, brigadier le 20 février 1743, déclaré maréchal de camp en décembre 1745 par lettre expédiée le 1er mai précédent, lieutenant général le 1er mai 1758
  • 26 février 1746 : Ferdinand Jérôme, chevalier de Beauvau-Craon, brigadier le 3 février 1758
  • 14 décembre 1760 : Louis Bruno de Boisgelin, comte de Cuce
  • 20 mars 1774 : Victurnin Jean-Baptiste Marie de Rochechouart, duc de Mortemart
  • 10 mars 1788 : Antoine César de Choiseul, comte de Praslin
  • 23 novembre 1791 : Pierre François, vicomte d’Olonne
  • 16 mai 1792 : Joseph Antoine Colomb

Composition[modifier | modifier le code]

  • 6 avril 1740 : création du régiment des Gardes-Lorraine à un bataillon de 17 compagnies de 30 hommes, dont une de grenadiers
  • 10 décembre 1762 : porté à deux bataillons

Campagnes et batailles[modifier | modifier le code]

Lors de la réorganisation des corps d'infanterie français de 1762, le régiment conserve ses deux bataillons.
L'ordonnance arrête également l'habillement et l'équipement du régiment comme suit[1]
Habit, collet, parements et revers bleus, doublure, veste et culotte blanche, pattes ordinaires garnies de trois boutons, autant sur la manche, quatre au revers et quatre au dessous : boutons blancs et plats, avec le no 30. Chapeau bordé d'argent.


Le 47e régiment d’infanterie de ligne a fait les campagnes de 1792 à 1794 aux armées du Nord et de la Moselle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Septième abrégé de la carte générale du militaire de France, sur terre et sur mer - Jusqu’en décembre 1740, Pierre Lemau de La Jaisse, Paris 1741
  • Chronologie historique-militaire, par M. Pinard, tomes 5 et 8, Paris 1762 et 1778
  • Histoire de l’infanterie française, tome 3, par le lieutenant-colonel Belhomme, Henri Charles-Lavauzelle

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]