165e régiment d'infanterie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

165e Régiment d'Infanterie
Image illustrative de l’article 165e régiment d'infanterie
Insigne régimentaire du 165e régiment d'infanterie de forteresse (1939).

Création 1913
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de terre
Type régiment d'infanterie
Rôle infanterie
Devise Sans peur et sans reproche
Inscriptions
sur l’emblème
Revigny 1914
Verdun 1916
L'Avre 1918
Vauxaillon 1918
Anniversaire Saint-Maurice
Guerres Première Guerre mondiale
Bataille de France
Batailles Bataille de la Marne
Bataille de Verdun
Bataille de la Somme
Fourragères aux couleurs de la Croix de guerre 1914-1918
Décorations Croix de guerre 1914-1918
trois palmes

Le 165e régiment d'infanterie (165e RI) est un régiment d'infanterie de l'Armée de terre française créé sous la Révolution à partir de la 165e demi-brigade de première formation.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

  • Il n'existe pas, avant 1912, de régiment ayant porté ce numéro.
  • 1913 : 165e Régiment d'Infanterie
  • 1914 : À la mobilisation, il met sur pied son régiment de réserve, le 365e Régiment d'Infanterie

Colonels/chef-de-brigade[modifier | modifier le code]

(*) Officier qui devint par la suite général de brigade. (**) Officier qui devint par la suite général de division.

Historique des garnisons, combats et batailles du 165e RI[modifier | modifier le code]

De 1871 à 1914[modifier | modifier le code]

En application de la loi du , créant 10 nouveaux régiments (de 164 à 173)

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

En 1914 ; Casernement : Verdun, Montmédy. Régiment affecté à la défense de la « forteresse » de Verdun (forts de la rive gauche de la Meuse)

Constitution en 1914 : 4 bataillons

insigne de béret d'infanterie

Affectations:

1914[modifier | modifier le code]

1915[modifier | modifier le code]

1916[modifier | modifier le code]

1917[modifier | modifier le code]

1918[modifier | modifier le code]

Entre-deux-guerres[modifier | modifier le code]

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Formé le sous le nom de 165e régiment d'infanterie de forteresse, il appartient au secteur de défense des Vosges, puis au 43e corps d'armée de forteresse.

Région Militaire, Centre Mobilisateur d'infanterie ; réserve A RIF type Metz/Lauter ; il est mis sur pied par le CMI 203 Bitche/Sarrebourg.

De 1945 à nos jours[modifier | modifier le code]

Drapeau[modifier | modifier le code]

Il porte, cousues en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions suivantes[1]:

Fourragère CG.png

Drapeau du 165e régiment d'infanterie

Décorations[modifier | modifier le code]

Sa cravate est décorée de la Croix de guerre 1914-1918 avec 3 citations à l'ordre de l'armée.Croix de guerre 1914-1918 française.jpg

Il a le droit au port de la fourragère aux couleurs du ruban de la croix de guerre 1914-1918.

Traditions et uniformes[modifier | modifier le code]

Devise[modifier | modifier le code]

Sans peur et sans reproche

Insigne[modifier | modifier le code]

Régiment d’Infanterie de Forteresse, écu argenté blanc et bleu tour blanche au sigle 165 R.I.F. monts bruns 2 sapins verts heaume, devise Sans peur et sans reproche.

Personnages célèbres ayant servi au 165e RI[modifier | modifier le code]

Soures et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Somme 1918, Santerre Mars Juillet de Marc Pilot aux éditions Alan Sutton.
  • À partir du Recueil d'Historiques de l'Infanterie Française (Général Andolenko - Eurimprim 1969).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décision no 12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, no 27, 9 novembre 2007

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]