270e régiment d'infanterie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

270e régiment d'infanterie
Création août 1914
Dissolution juin 1940
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de terre
Type Régiment d'infanterie
Rôle Infanterie
Inscriptions
sur l’emblème
Artois 1915
Verdun 1916
Anniversaire Saint-Maurice
Guerres Première Guerre mondiale
Bataille de France
insigne de béret d'infanterie

Le 270e régiment d'infanterie (270e RI) est un régiment d'infanterie de l'Armée de terre française constitué en 1914 avec les bataillons de réserve du 70e régiment d'infanterie.

À la mobilisation, chaque régiment d'active créé un régiment de réserve dont le numéro est le sien plus 200.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

  • Août 1914 : création du 270e régiment d'infanterie
  • Mai 1917 : dissolution
  • Septembre 1939 : création du 270e Régiment d'infanterie
  • Juin 1940: dissolution

Chefs de corps[modifier | modifier le code]

Le 19 septembre 1939 lieutenant-colonel Richerts.

Le 10 mai 1940 le lieutenant-colonel Falleur.

Drapeau[modifier | modifier le code]

Il porte, brodées en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions[1] :


Historique des garnisons, combats et batailles[modifier | modifier le code]

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Affectations :

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Bataille de France.
  • [2] Le 270e Régiment d'infanterie a été formé le 12 septembre 1939 dans le secteur de Vitré (CMI 44) et était commandé par le lieutenant-colonel Richerts jusqu'au 10 mai 1940 puis par le lieutenant-colonel Falleur.
    Il dépendait de la 60e division d'infanterie avec le 241e RI et le 271e R.I ainsi que le 50e régiment d'artillerie.Le 16 octobre 1939, le 270e RI et la 60e DI sont rattachés au 16e Corps et établissent leur PC à Esquelbecq. Ils occupent alors un secteur de front, face à la frontière Belge, entre les Moëres et Dunkerque. En mai 1940, la 60e DI est loin d'être complète. Elle est déficitaire en cadres et en personnel ainsi qu'en armement individuel (mousquetons et revolvers). Son armement antichar n'est pas complet (il manque notamment dans les régiments). ses mortiers de 81 mm sont périmés et dépourvus d'appareil de pointage. son matériel auto est déficitaire et en mauvais état. Le 17 mai, dans la soirée la 7e armée française reçoit l'ordre d'évacuer le territoire Belge mais n'a pas d'autres choix que de laisser le 270e RI et la 60e DI (accompagnés de la 68e division d'infanterie) sur place car la troupe n'est pas motorisée. Les deux divisions sont regroupées dans le Nord-Ouest de la Belgique afin de soutenir l'armée du Roi. Le 27 mai, la Belgique se prépare à capituler. La 60e Division qui est désormais seule à soutenir l'allié belge se retrouve isolée très loin des autres unités Françaises. Le Roi de Belgique décide alors de sauver la troupe Française en évacuant le 270e RI et 241e RI en camion vers la France. Les 2 régiments sont déposés en amont de Dunkerque ou les évacuations de la BEF ont lieu (opération Dynamo). Les 28 et 29 mai, le régiment fait barrage aux Allemands entre Nieuport et Dixmude derrière le canal de l'Yser. L'intégralité du 270e RI est fait prisonniere le 4 juin 1940 après avoir subits de durs bombardements et de nombreuses pertes. Le 270e RI disparaît des effectifs ce 04 juin 1940.

De 1945 à nos jours[modifier | modifier le code]

Faits d'armes faisant particulièrement honneur au régiment[modifier | modifier le code]

1940 Bataille sur l'Yser (2e et 3e bataillon)- Opération Dynamo.

1940 Bataille dans Dunkerque (CID)- Opération Dynamo

Traditions et uniformes[modifier | modifier le code]

Insigne[modifier | modifier le code]

Devise[modifier | modifier le code]

Personnages célèbres ayant servi au 270e RI[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décision no 12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, no 27, 9 novembre 2007
  2. Archives de "Dunkerque 1940" livre historica no 80 de septembre 2004

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]