412e régiment d'infanterie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

412e Régiment d'Infanterie
Création 1915
Pays Drapeau de la France France
Branche Terre
Type Régiment d'Infanterie
Garnison Limoges
Inscriptions
sur l’emblème
VERDUN 1916-1917
LE MATZ 1918
SOISSONNAIS 1918
L'OISE 1918
Guerres Première Guerre mondiale
Décorations Croix de guerre 1914-1918

Le 412e Régiment d'Infanterie est un régiment d'infanterie français de la Première Guerre mondiale constitué le 23 mars 1915 à Limoges.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

Après la dissolution de la 305e brigade d'Infanterie le 14 mai 1917 à minuit, le 412e RI, passe le 15 mai 1917 à la toute nouvelle 153e Brigade d'Infanterie, qui se trouve dans le 15e CA.

Chefs de corps[modifier | modifier le code]

Drapeau[modifier | modifier le code]

Il porte, brodées en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions[1]:

Il obtient la fourragère aux couleurs de la Croix de guerre 1914-1918 le 23 novembre 1918.

Historique des garnisons, combats et batailles du 412e RI[modifier | modifier le code]

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Affectations:

1915[modifier | modifier le code]

1916[modifier | modifier le code]

  • 21 décembre 1915 – 25 avril 1916 : Champagne : la butte du Mesnil :
    • boyau Kolossal
    • Boyau de Nancy et de Walkyries
    • 9 – 11 janvier : tranchées Barbe et Cornette (560 hommes hors de combat)
    • ravin de Marson
    • Verdun :
  • 23 mai – 30 octobre : cote 304, la Bataille de Verdun
    • 26 novembre 1916 – 12 janvier 1917 : Côte du Poivre

1917[modifier | modifier le code]

  • Verdun
    • Février - mai : Douaumont, Hardaumont, Vaux, bois des Chambrettes
    • Juin – juillet : Bezonvaux, bois Hassoule, Hardaumont
    • Août : cote 326, cote 344, Regen-Trapèze, tranchées de L’Arc, de Worms et de Trèves, ouvrage de l’Oursin (860 hommes hors de combat)
    • Septembre – décembre : Côte de L’Oie, bois des Caurettes et de Cumières, Côte de Talou

1918[modifier | modifier le code]

Entre-deux-guerres[modifier | modifier le code]

Après la guerre, le régiment ne fut pas dissous, il partit en Syrie-Cilicie rejoindre l'Armée du Levant au sein de la 156e DI de mi-1919 à fin 1920 où il perdait encore 1200 hommes.

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

De 1945 à nos jours[modifier | modifier le code]

Faits d'armes faisant particulièrement honneur au régiment[modifier | modifier le code]

Personnages célèbres ayant servi au 412e RI[modifier | modifier le code]

  • Charles CHASSAGNE, lieutenant tué au combat le 20 août 1917 (Côte 344, Commune de Champneuville), né le à Chemilly (Allier).
  • Georges Journois, général de brigade, lieutenant pendant la guerre 1914-1918.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Service Historique de la Défense, Décision N° 12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]