Régiment de La Sarre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Régiment de La Sarre
Image illustrative de l’article Régiment de La Sarre
drapeau d’Ordonnance du régiment de La Sarre

Création 1651
Dissolution 1794
Pays France
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Type régiment
Rôle infanterie de ligne

Le régiment de La Sarre est un régiment d’infanterie du Royaume de France créé en 1651.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

Équipement[modifier | modifier le code]

Drapeaux[modifier | modifier le code]

3 drapeaux, dont un blanc Colonel et 2 d’Ordonnance « rouges & noirs par opposition, & croix blanches » (Ordonnance du )[1].

Habillement[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Colonels et mestres de camp[modifier | modifier le code]

  •  : Henri de Senneterre, duc de La Ferté, maréchal de France en 1651
  •  : Henri-François de Senneterre, duc de La Ferté
  •  : François-Albert, marquis de Braque
  •  : Jean-Charles, comte de Vaudrey, brigadier le , maréchal de camp le , lieutenant général le , †
  •  : N. de Fabry, comte de Montcault
  •  : Henri Fabry de Montcault, comte d’Autrey
  •  : Louis de Fretat, comte de Boissieux
  •  : Yves-Marie Desmarets, comte de Maillebois
  •  : Charles-Claude-Joachim d’Audibert, comte de Lussan
  •  : Jean-Baptiste, marquis de Tombebœuf, † 1747
  •  : Louis Gouy-Sacriste de Tombebœuf, marquis de Montpouillan, brigadier le , déclaré maréchal de camp en par brevet expédié le
  •  : Jean-Henri Morel de Groslée, comte de Peyre
  •  : Louis Alexandre, duc de La Rochefoucauld
  •  : Jules-Gilbert, comte de Montbel
  •  : Jean-Charles Gravier, baron de Vergennes
  •  : Charles-Léopold-Joseph Dupont de Compiègne
  •  : Joseph Joulard, chevalier Iversay
  •  : Charles-Guillaume Vial d’Allais
  •  : Joseph-Marie Lavoine, chevalier Desperriers
  •  : Louis-Simon-Auguste Dagobert de Fontenilles
  •  : Jean-Jacques Dortoman

Autres officiers[modifier | modifier le code]

  • 1730 : Claude de La Corcelle, chevalier de Saint-Louis, capitaine de régiment de la Sarre, sieur de Bailly et de Cuzy au finage de Cervon (Nièvre)
  • 1747 : Jean-Pierre Tridon, lieutenant, seigneur de Pernay (Nièvre)
  • 1756-1760 : les frères Guillaume Jude et Antoine Jude de Laubanie, respectivement capitaine et lieutenant, engagés dans la Guerre de Sept Ans en Nouvelle France.
  • 1763-1780 : Charles de Vaublanc, lieutenant-colonel du régiment de la Sarre, nommé maréchal de camps en 1780.
  • 1783-1790 Chevalier Pierre-Claude de Maurey d'Orville, chevalier de Saint Louis, capitaine au 1er bataillon

Campagnes et batailles[modifier | modifier le code]

Lors de la réorganisation des corps d'infanterie français de 1762, le régiment conserve ses deux bataillons.
L'ordonnance arrête également l'habillement et l'équipement du régiment comme suit[2]
Habit, collet, revers, veste et culotte blancs, paremens bleus, pattes ordinaires garnies de trois boutons, autant à la manche,quatre au revers et autant au dessous : boutons jaunes et plats, avec le no 34. Chapeau bordé d'or.

Le 51e régiment d’infanterie de ligne a fait les campagnes de 1792 à 1794 à l’armée d’Italie.

Quartiers[modifier | modifier le code]

Mémoire et traditions[modifier | modifier le code]

  • La ville de La Sarre, au Québec, porte ce nom en l’honneur d’un soldat célèbre faisant partie du régiment de Montcalm.

Groupe de reconstituteurs canadiens basés à L'Assomption au Québec.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Cinquième abrégé général du militaire de France, sur terre et sur mer, Pierre Lemau de La Jaisse, Paris, 1739
  2. Ordonnance du roi, concernant l'infanterie françoise : du 10 décembre 1762

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Chronologie historique-militaire, par M. Pinard, t. 4 et 7, Paris 1761 et 1764

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]