Rey Mysterio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Oscar Gutierrez)
Aller à : navigation, rechercher
Ne pas confondre avec son oncle : Rey Misterio, Sr. et son cousin : El Hijo de Rey Misterio
Rey Mysterio
Rey Mysterio October 2015.jpg

Rey Mysterio en 2015

Données générales
Nom de naissance
Óscar Gutiérrez Rubio[1]
Nom(s) de ring
Colibri[2]
Super Niño[2]
Rey Misterio, Jr.
Rey Mysterio, Jr.
Rey Mysterio
Nationalité
Naissance
Taille
5 6 (1,68 m)[2]
Poids
174 lb (79 kg)[2]
Catcheur en activité
Fédération(s)
Entraîneur(s)
Carrière pro.
[5] - aujourd'hui

Óscar Gutiérrez Rubio (né le à San Diego, Californie), plus connu sous le nom de Rey Mysterio (le Roi mystère), est un catcheur américain d'origine mexicaine connu pour son travail à la World Championship Wrestling (WCW) de 1996 à 2001 et à la World Wrestling Entertainment (WWE) de 2002 à 2015. Il travaille actuellement dans la fédération mexicaine Asistencia Asesoría y Administración (AAA) mais également à la Lucha Underground. Il est souvent considéré comme le meilleur luchador de tous les temps et est souvent cité comme étant le catcheur américain d'origine mexicaine qui a fait émerger le style de catch mexicain aux États-Unis durant les années 1990.

Durant sa carrière, il a été trois fois champion du monde : il a remporté à deux reprises le championnat du monde poids-lourds de la WWE, d'abord en 2006 à l'occasion de WrestleMania 22, puis en 2010 lors de Fatal 4-Way. Lors du Raw du , il remporte pour la première fois le championnat de la WWE.

Il a aussi été sept fois champion par équipes (trois fois champion du monde par équipe de la WCW et quatre fois champion par équipe de la WWE). Il a aussi été deux fois champion intercontinental de la WWE, recordman de détentions du championnat du poids-moyens de la WCW/WWE, avec un total de huit règnes, et le dernier détenteur du championnat poids-moyens par équipe de la WCW.

Il a remporté le Royal Rumble 2006, où il a établi le record du plus long temps de présence dans le ring lors du match : 1 heure 2 minutes et 12 secondes.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts (1989-1996)[modifier | modifier le code]

Óscar Gutiérrez commence à s'entraîner dès l'âge de 14 ans auprès de son oncle Rey Misterio, Sr., un catcheur et promoteur de Tijuana. À cette époque il rencontre Dionicio Castellanos (qui se fera connaître sous le nom de 'Psicosis) et Carlos Ashenoff qui deviendra Konnan. Le , Gutiérrez fait ses débuts sous le nom de ring de Colibri au sein d'une fédération du circuit indépendant californien. Pendant les trois années qui suivent, il lutte au sein de la fédération de son oncle à Tijuana ainsi que de l'autre côté de la frontière dans des fédérations du sud de la Californie[6].

Gutiérrez rejoint la Asistencia Asesoría y Administración (AAA) en 1992 à l'âge de 18 ans, son oncle souhaite que chacun réalise la relation qui existait entre l'oncle et le neveu et dit à Gutiérrez qu'il mérite d'utiliser le nom de Rey Mysterio, Jr. Le 28 octobre il devient champion des poids-welters de la AAA, titre qu'il conserve jusqu'au [7]. Il a commencé une rivalité avec Juventud Guerrera qui est devenu une rivalité entre la famille Rey Mysterio, Jr. et son oncle Rey Misterio Sr., contre Juventud Guerrera et son père Fuerza Guerrera.

Après la AAA, Rey Mysterio Jr., Juventud Guerrera et Psicosis ont été contactés par Paul Heyman et signent un contrat à la Extreme Championship Wrestling aux États-Unis en 1995. Rey Mysterio, Jr. catch face à son rival Psicosis, leur style Lucha libre fait rapidement effet, et les deux lutteurs font rapidement leurs preuves. L'apogée de leur rivalité à la ECW arrive lors de November to Remenber 1995 dans un Mexican Death match à la ECW Arena de Philadelphie. Ce match fut classé meilleur match de l'année en 1995.

World Championship Wrestling (1996-2001)[modifier | modifier le code]

Division Cruiserweight (1996-1999)[modifier | modifier le code]

Après son bref passage à la ECW, il rejoint Psicosis à la World Championship Wrestling. Il fait ses débuts au Great American Bash, le , sous le nom de Rey Mysterio, Jr., en perdant face à Dean Malenko dans un match pour le championnat des poids-moyens. Le mois suivant, à Bash at the Beach, il bat Psicosis dans un match pour déterminer le prochain prétendant no 1 au championnat des poids-moyens[8]. Le 8 juillet à WCW Monday Nitro, il bat Malenko et remporte son premier championnat des poids-moyens[9]. Champion durant trois mois, notamment en défendant son titre contre Malenko, Super Caló ou Ultimo Dragon, il perd le titre contre Malenko à Halloween Havoc, le [10],[11],[12],[13]. Il débute une rivalité face à Ultimo Dragon pour le J-Crown Championship mais perd le match à World War 3 et ne remporte donc pas le titre[14].

Début 1997, il débute une rivalité avec Prince Laukea pour le championnat mondial de la télévision mais ne remporte pas le titre à SuperBrawl VII suite à une attaque de Lord Steven Regal[15]. Il perd son match revanche à Uncensored[16]. Le Mexicain commence alors une rivalité avec le clan dominant de la WCW : la New World Order ((NWO). La rivalité a prit une autre dimension quand ces derniers ont attaqués Mysterio lors de Road Wild alors qu'il était en train de combattre Konnan dans un Mexican Death match. Il a ensuite débuté une rivalité avec son ami Eddie Guerrero. À Halloween Havoc, il bat Eddie dans un Title vs. Mask match et remporte le championnat des poids-moyens pour la seconde fois[17]. Le , à Monday Nitro, il perd son titre contre Guerrero et aura un match revanche à World War 3 qu'il perd[18].

Le , à WCW Thunder, Mysterio bat Juventud Guerrera et remporte son troisième championnat des poids-moyens, mais il le perd quelques jours plus tard face à Chris Jericho, à Souled Out[17][19]. Après le match, Jericho a continué de frapper Rey Mysterio à l'aide d'une caisse à outils qu'il a trouvé sur le ring. Mysterio est blessé au genoux pour une durée de six mois. Il fait son retour à Bash at the Beach où il bat Jericho pour remporter pour la quatrième fois le championnat des poids-moyens[20]. Cependant, la nuit suivante, suite à une intervention de Dean Malenko, il perd le titre toujours face à Jericho[20]. Plus tard, Eddie Guerrero créé la Latino World Order qui comprenait presque tous les catcheurs latino de la WCW mais Mysterio a refusé de se joindre à eux. Il a affronté plusieurs membres du clan comme Guerrero ou Psicosis à Road Wild notamment[21]. Il a finalement été forcé de rejoindre le clan après avoir perdu un match face à Eddie Guerrero. Le partenaire de longue date de Mysterio, Billy Kidman, l'a rejoint dans sa rivalité avec la LWO, malgré le fait que Mysterio fasse partie du clan. Son alliance avec Kidman s'est formée après que Mysterio ait aidé Kidman à vaincre Juventud Guerrera pour le championnat des poids-moyens à World War 3. Mysterio a perdu son match face à Kidman et Juventud dans un Triangle match pour le championnat des poids-moyens, gagné par Kidman, à Starrcade. Kidman a de nouveau battu Rey lors de Souled Out dans un Fatal Four Way match incluant également Juventud et Psicosis[22],[23]

Giant Killer (1999)[modifier | modifier le code]

Rey Mysterio sans son masque en 1999.

En 1999, après la réformation de la New World Order, le clan a exigé à ce que la Latino World Order soit dissoute. Mysterio a refusé de retirer les couleurs de la LWO et a été attaqué par la NWO en conséquence. Cela a mené à un match à SuperBrawl IX entre d'un côté Mysterio et Konnan, et de l'autre les Outsiders Kevin Nash et Scott Hall. Le tout dans un Hair vs. Mask match, que les Mexicains ont perdu. Mysterio a alors été obligé d'enlever son masque. Il téléphona à son oncle, Rey Misterio, Sr., après le match. Il a exprimé publiquement sa déception d'être démaqué :

"J'étais fortement contre ça ! Je ne pense pas que la WCW ait compris ce que le masque signifiait pour moi, mes fans et ma famille. C'était un très mauvais moment pour eux. Les fans voulaient Rey Mysterio avec le masque, et le perdre m'a beaucoup blessé. C'est également très frustrant que ça ne soit pas arrivé dans une rivalité avec un autre lutteur masqué, mais durant un match éliminatoire. La même chose est arrivé à Juventud et Psicosis et c'est, psychologiquement, un mauvais coup de la part d'Eric Bischoff. Je ne pense pas que les fans comprennent que j'étais dans une position où je n'avais aucune option. J'ai dû perdre mon masque ou mon travail[24]."

Mysterio devient plus tard le « Giant Killer », battant des adversaires de grande taille comme Kevin Nash, Bam Bam Bigelow ou Scott Norton[25],[26]. Il fait face à Nash à Uncensored, dans un match où Lex Luger est intervenu en la faveur de Nash. Bien qu'il a participé à des grands matchs face à des catcheurs poids-lourds, il est clair qu'il ne recevrai pas de push vers le main event. Cela est dû à l'utilisation des catcheurs poids-moyens par Eric Bischoff comme divertissement alternatifs dans le milieu de carte, par opposition au style conventionnel qui à conduit à la programmation de la WCW.

Le 15 mars à WCW Monday Nitro, il bat Billy Kidman pour remporter son quatrième championnat des poids-moyens[17]. Le 22 mars, Mysterio a obtenu son premier match pour le championnat du monde poids-lourds de la WCW face au champion Ric Flair. Les noms de tous les catcheurs de la WCW étaient écrits sur des bouts en papier et placé dans un chapeau. El Dandy était la gagnant mais il s'est blessé, Rey Rey l'a don remplacé. La rencontre s'est terminée par une victoire par disqualification à cause de l'interférence d'Arn Anderson[27]. La semaine suivante, Mysterio et Kidman ont fait équipe et ont battu les Four Horsemen (Ric Flair, Chris Benoit et Dean Malenko) pour remporter les championnats du monde par équipe[28]. Mysterio devient un double-champion. Il a conservé son championnat des poids-moyens contre son partenaire Billy Kimdan à Spring Stampede avant de le perdre le 19 avril contre Psicosis dans un Fatal Four Way match qui incluait également Juventud et Blitzkrieg[29],[30]. L'épisode suivant, il bat Psicosis et remporte son cinquième championnat des poids-moyens[17]. À Slamboree, lui et Kidman ont les championnats du monde par équipe dans un Triple Threat Tag Team match face à Perry Saturn et Raven. L'autre équipe était Chris Benoit et Dean Malenko[31].

No Limit Soldiers et Filthy Animals (1999-2001)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Filthy Animals.

Mi-1999, Mysterio et Konnan ont rejoins les No Limit Soldiers de Master P et ont commencé une rivalité avec les West Texas Rednecks (Curt Hennig et Bobby Duncum, Jr.). À Geat American Bash, ils ont battus les WTR[32]. Bash at the Beach, il les ont de nouveaux battus dans un dans un Elimination Tag Team match[33]. À la suite du départ de Master P, Rey, Billy Kidman et Eddie Guerrero ont formé un nouveau clan de heel : les Filthy Animals (les « animaux crasseux »)[34]. C'est la seule fois dans sa carrière que le luchador est heel. Ils ont débutés une rivalité avec les Dead Pool. Les Filthy Animals ont battus les Dead Pool dans un Six-man Tag Team match à Road Wild puis à Fall Brawl[35],[36]. Le 19 août, à Thunder, Mysterio a perdu le championnat des poids-moyens contre Lenny Lane[37].

Le , Rey Rey et Konnan se sont associés pour battre les Harlem Heat (Booker T et Stevie Ray) pour les championnats du monde par équipe[38]. Mais Rey s'est blessé pendant le match. Billy Kidman a remplacé Rey pour leur défense du titre contre Harlem Heat et The First Family, durant laquel les Filthy Animals ont perdu leurs titres au profit de Harlem Heat. Mysterio a fait son retour début 2000 rejoignant les New Blood en opposition au Millionaire's Club[39]. Le 14 août, Mysterio et Juventud ont battu le Great Muta et Vampiro pour remporter les championnats du monde par équipe[40]. Ils ont perdu leurs titres lorsque Ernest Miller a fait le tombé sur Disco Inferno (la stipulation voulait que si Miller battait Disco Inferno, Rey et Juventud perdaient leurs titres). Les Filthy Animals sont entrés en rivalité avec les Natural Born Thrillers (Mark Jindrak, Sean O'Haire, Mike Sanders, Chuck Palumbo, Shawn Stasiak, Reno et Johnny the Bull) et les ont battu lors de Fall Brawl[41]. Mysterio a reformé son équipe avec Kidman et ont combattus pour les championnats du monde par équipe à Halloween Havoc, face aux Natural Born Thrillers et aux Boogie Knights (Disco Inferno et Alex Wright) dans un match où les Thrillers ont conservé[42].

Début 2001, les Filthy Animals sont entrés en rivalité avec la Team Canada (Lance Storm, Mike Awesome et Elix Skipper). Ils ont été battus par la Team Canada à Sin, dans un Penalty Box match[43]. Lors de SuperBrawl Revenge, Mysterio a perdu son match contre Chavo Guerrero, Jr et ne remporte pas le championnat des poids-moyens[44]. Rey Rey et Kidman ont participé à un tournoi pour déterminer les premiers champions par équipe des poids-moyens mais ont perdu face à Elix Skipper et Kid Romeo à Greed[45]. Lors du dernier épisode de WCW Monday Nitro, ils ont remportés les championnats par équipe des poids-moyens pour devenir les seconds et derniers champions. La WCW a ensuite été rachetée par la World Wrestling Federation[46].

World Wrestling Entertainment (2002-2015)[modifier | modifier le code]

Début et Cruiserweight Champion (2002-2004)[modifier | modifier le code]

Rey Mysterio signant des autographes en 2004.

Début 2002, Rey signe un contrat avec la World Wrestling Federation, il supprime « Jr. » de son nom de ring et devient Rey Mysterio, Vince McMahon lui demande également de porter son masque[Note 1]. Le , Rey Mysterio débute à SmackDown dans un combat face à Chavo Guerrero, match qu'il remporta[47]. Un mois plus tard, il dispute son tout premier match de Pay-per-view de la WWE à SummerSlam face à Kurt Angle, mais perd le match[48]. Rey fit ensuite équipe avec Edge pour remporter le WWE Tag Team Championship le à SmackDown face à Chris Benoit et Kurt Angle, c'est le premier titre officiel de Mysterio à la WWE[49]. Ils perdent les ceintures par équipes quelques semaines plus tard, aux Survivor Series dans un Triple Threat Elimination match face à Los Guerreros et l'équipe Chris Benoit/Kurt Angle[50].

Le , Mysterio bat Tajiri et Jamie Noble dans un Triple Threat match et devient prétendant no 1 pour le Cruiserweight Championship[51], match de championnat qu'il perdra à WrestleMania XIX face à Matt Hardy à la suite de l'intervention de Shannon Moore[52]. Le 22 mai, Mysterio bat Shannon Moore et Crash Holly dans un Handicap Elimination match et devient à nouveau prétendant no 1 pour le championnat cruiserweight[53]. Le 5 juin, il bat Matt Hardy et gagne le Cruiserweight Championship, c'est donc son sixième règne, WCW et WWE confondues[54]. Mysterio perd le titre contre Tajiri le 25 septembre[55].

Le à SmackDown, Mysterio bat Tajiri et regagne le championnat des poids-moyens[56]. Il défend le titre avec succès face à Jamie Noble à l'édition 2004 du Royal Rumble[57]. Mysterio perd le championnat des poids-moyens contre Chavo Guerrero à No Way Out[58], Chavo conservera son titre à WrestleMania XX en battant Mysterio dans un Cruiserweight Open[59]. Mysterio récupère une nouvelle fois le championnat des poids-moyens dans un match de championnat contre Chavo Classic à SmackDown le 17 juin et établit donc le record des huit Cruiserweight Championship remporté[60]. Il défend son titre avec succès contre Chavo Guerrero, Jr. dans un match simple au Great American Bash[61]. Puis, il perd à deux reprises ses matchs le 29 juin SmackDown face à Spike Dudley[62] et dans un Fatal Four Way match aux Survivor Series face à Billy Kidman, Chavo Guerrero et Spike Dudley vainqueur du match[63].

Équipe et rivalité avec Eddie Guerrero (2004-2005)[modifier | modifier le code]

Rey et Eddie Guerrero en tant que champions par équipe en 2005.

Ne parvenant pas à reprendre le championnat des poids-moyens, Mysterio forme une équipe avec Rob Van Dam et gagne les championnats par équipe de Kenzo Suzuki et René Duprée à SmackDown le [64]. Ils défendent avec succès le titre contre les anciens champions à Armageddon[65], avant de le perdre contre les Basham Brothers (Doug et Danny) le à SmackDown[66].

Mysterio forme ensuite une équipe avec Eddie Guerrero pour regagner les championnats par équipe face aux Basham Brothers à No Way Out[67],[68]. Lors de WrestleMania 21, les deux partenaires se font face en un contre un pour prouver qui est le meilleur des deux au lieu de défendre leurs ceintures par équipe comme le veut la tradition. Rey Mysterio remporte le combat[69] et c'est le début d'une longue rivalité qui va mettre aux prises les deux anciens amis, Eddie Guerrero effectuant un heel turn en raison de son incapacité à vaincre Rey Mysterio. Ils perdent leurs championnats par équipe face à MNM. Eddie perd ses matchs face à Rey lors de l'édition 2005 de Judgment Day et de Great American Bash[70],[71]. La rivalité prend une tournure familiale lorsque Eddie menace Rey Mysterio de révéler un secret à propos de Dominik, le fils de Rey Mysterio. Quelques semaines plus tard Eddie révèle alors que Dominik est en réalité son fils. À SummerSlam, Mysterio gagne contre Eddie Guerrero dans un Ladder match grâce à Vickie Guerrero pour les papiers officiels concernant la garde de Dominik[72]. La rivalité entre les deux hommes a pris fin lorsque Guerrero a remporté une victoire sur Mysterio dans un Steel Cage match à SmackDown. Le , Eddie Guerrero est trouvé mort dans sa chambre d'hôtel à Minneapolis, Minnesota. Le 14 novembre, la WWE organise un hommage à Eddie Guerrero : Raw Eddie Guerrero Tribute[73] où Mysterio a donné un discours émouvant sur Eddie, et en preuve de respect, a enlevé son masque (il a mis sa tête vers le bas, afin que personne ne puisse voir son visage)[73]. Mysterio a ensuite battu Shawn Michaels dans un match amical plus tard cette même nuit[73]. Après le match, Michaels et Rey Mysterio se sont salués sur le ring et Mysterio a pointé du doigt le ciel, en criant, en mémoire de Guerrero[73].

World Heavyweight Champion (2005-2006)[modifier | modifier le code]

Rey Mysterio en tant que champion du monde poids-lourds en 2006.

Mysterio formera ensuite une équipe avec le champion du monde poids-lourds Batista pour gagner le championnat par équipe le à SmackDown face a Joey Mercury et Johnny Nitro (MNM)[74], mais Mercury et Nitro récupérons leur titre par équipe le 30 décembre[75] et le conserverons également le dans un match en cage[76]. Le 21 janvier, Mysterio participe à un hommage à Guerrero « Tribute to Eddie Guerrero » un événement en direct organisé par la WWE à Monterrey au Mexique[2].

Le 29 janvier, Mysterio remporte la dix-neuvième édition du Royal Rumble[77] après son entrée à la deuxième place et une durée de plus de 62 minutes (record), il parvient à éliminer Randy Orton. En remportant le Royal Rumble match, Mysterio obtient un match de championnat pour le championnat du monde poids-lourds à WrestleMania 22.

Le 3 février, Mysterio attaque Randy Orton car ce dernier faisait des commentaires de mauvais goûts sur Eddie Guerrero, à la fin de la soirée, Orton lance un défi à Rey Mysterio : s'il le bat à No Way Out, il prend sa place pour le championnat à WrestleMania, un défi accepté par Mysterio[78]. Randy Orton remporte le match à No Way Out et prend donc la place de Rey à WrestleMania[79], quelques jours seulement car le 24 février, le général manager Theodore Long accorde à Rey Mysterio un Triple Threat match (« match Tiple Menace ») contre Kurt Angle et Randy Orton pour le championnat du monde poids-lourds à WrestleMania[80]. Lors de WrestleMania, Rey Mysterio remporte le championnat du monde poids-lourds pour la première fois de sa carrière[81] en effectuant le tombé sur Randy Orton à la suite du 619 et West Coast Pop[Note 2]. Le 7 avril, il défend pour la première fois son titre avec succès contre Randy Orton[82].

Mysterio commence une rivalité avec le champion des États-Unis, JBL. Cette feud avec JBL a vu Mysterio affronter n'importe quel adversaire que JBL désirait (Kane, Mark Henry, The Great Khali, etc.) dans les semaines avant leur combat pour le championnat de Mystero à Judgment Day mais Mysterio défendra son titre avec succès lors du Pay-per-view[83]. Le 26 mai, Rey Mysterio a encore une fois affronté JBL pour le championnat. Juste avant, Mysterio a joué le même jeu que JBL en le mettant contre Bobby Lashley dans une défense de son titre. JBL a perdu le championnat des États-Unis ce qui lui a fait dire que s'il ne gagnait pas contre Mysterio, il allait quitter SmackDown. Dans le main event, JBL a battu Mysterio sauf que l'arbitre a vu le pied de Mysterio sur les cordes et a continué le match. Mysterio a finalement gagné le match et JBL a dû quitté SmackDown[84].

Le 7 juin, Mysterio est battu par Rob Van Dam dan un WWE vs. ECW[85]. Immédiatement après, WWE.com a rapporté que Paul Heyman a approché Mysterio pour aller à la ECW, offre que Rey Mysterio a refusée[86]. Les faits étant mentionnés à SmackDown le 9 juin, Heyman s'est vengé à et a fait intervenir Sabu lors du maint-event entre Finlay et Mysterio pour faire perdre ce dernier. Après l'affrontement, Sabu a passé Mysterio à travers une table[86]. À One Night Stand, Mysterio a gardé son titre puisque lui et Sabu ont été déclarés incapables de continuer le match après un DDT de Sabu qui a passé les deux hommes à travers une table[87].

Mysterio défendra ensuite son titre contre Mark Henry. Il l’emporte après que Chavo Guerrero ait frappé Henry à coups de chaise pendant que l’arbitre était inconscient. Lorsque l’arbitre revient à lui, Rey Mysterio se servira d’une tactique qu’Eddie Guerrero affectionnait en se jetant au sol en feignant avoir été frappé et en lançant la chaise à Henry, et l’emporte par disqualification.

Il entrera ensuite en rivalité avec King Booker après que ce dernier sera devenu l’aspirant no 1 en remportant une bataille royale le menant au combat de championnat à Great American Bash. Mysterio sera brutalement attaqué par King Booker et son épouse Queen Sharmell. La rivalité s’étalera sur quelques semaines avec quelques victoires de Rey Mysterio sur les membres de la cour comme celle sur William Regal, ou directement sur le Roi comme lors de Saturday Night's Main Event, alors qu'il bat King Booker dans un match par équipes et plus tard à SmackDown, en simple. Lors de Great American Bash, il affronte King Booker dans le main event. Booker T remportera le titre après que Chavo Guerrero aura trahi Rey Mysterio en le frappant avec une chaise.

Diverses rivalités (2006-2009)[modifier | modifier le code]

Lors du SmackDown suivant la perte de son titre, il obtient son combat revanche pour le titre contre King Booker, mais perd. Lors de SummerSlam, il perd contre Chavo Guerrero après l'intervention de Vickie Guerrero[88]. Le , Vickie montre son vrai visage et se retourne contre lui. La semaine suivante elle confirme qu’elle est maintenant du côté de Chavo et devient sa gérante[89]. À No Mercy, ils s'affrontent à nouveau mais cette fois dans un Falls Count Anywhere match, Rey Mysterio l’emporte[90]. La rivalité se terminera le 20 octobre dans « I Quit » match que Mysterio perd[91].

Il doit quitter la WWE pour une opération au genou. Durant sa convalescence il continue de travailler pour la WWE notamment le soir où SmackDown est enregistré dans sa ville de San Diego en Californie, où il fait une apparition pour tenir au courant les fans sur l'avancée de son rétablissement.

À SummerSlam, le , il effectue son retour et bat Chavo Guerrero[92]. Dans l'épisode de SmackDown qui suivit, le 31 août, Theodore Long annonce qu'il y aura un tournoi pour désigner le prétendant no 1 pour le championnat du monde poids-lourds contre The Great Khali à Unforgiven. Rey Mysterio remporte ce tournoi en l'emportant sur Finlay en finale[93]. Le Triple Threat match entre The Great Khali, Batista et Rey Mysterio prend donc place à Unforgiven. Batista reprendra le championnat du monde poids-lourds en portant un Spinebuster sur The Great Khali[94]. Aux Survivor Series, son équipe composée de Triple H, Jeff Hardy, Kane battent l'équipe composé de MVP, Umaga, Mr. Kennedy, Finlay et Big Daddy V[95]. Lors d'Armageddon, il gagne par disqualification un match contre MVP pour le championnat des États-Unis et ne remporte pas le titre[96].

Le , il a une opportunité de devenir prétendant no 1 pour le championnat du monde poids-lourds lors d'un « Beat the Clock match » contre Edge et les Edgeheads. Il doit les affronter en moins de 6 min 2 s. Batista intervient, attaque et neutralise Hawkins & Ryder. Peu de temps après, l'Undertaker fait son apparition dans le match. Il remporte le match, il affrontera donc Edge au Royal Rumble pour le titre[97]. Au Royal Rumble, Edge le bat par tombé avec l'aide de Vickie Guerrero[98]. À No Way Out, il a une deuxième chance de remporter le titre, malgré une blessure au biceps, il décide de relever le défi. Il ne réussit pas à battre Edge pour le titre[99]. Il n'ira donc pas à WrestleMania XXIV[100].

Le 22 février, il annonce sa blessure au biceps et déclare qu'il ne pourra pas catcher avant 6 mois et ratera donc WrestleMania. Mais Vickie Guerrero le fait ensuite combattre contre Chavo Guerrero. Bien que remportant ce combat, il doit faire face à l'intervention de Big Show. Big Show le détruit[101].

Lors du sixime draft annuel de la WWE, il est envoyé à Raw. Le 30 juin, il fait son retour après sa blessure. Ce draft est marqué par une rivalité contre Santino Marella, venu le provoquer lors de sa première apparition à Raw. Leur rivalité prendra fin par une victoire de Mysterio[102].

Depuis début juillet, Kane se balade avec un sac dans lequel il y avait le masque de Rey Mysterio. Le 1 septembre, il bat Kane. Lors de No Mercy il bat Kane par disqualification[103]. À Cyber Sunday, il gagne contre Kane dans un No Holds Barred Match[104]. Lors du spécial 800e épisode de Raw du 3 novembre, il perd avec Kofi Kingston contre Kane et Mark Henry[105]. La semaine suivante, il gagne face à Kane dans un No Disqualification match[106].

Lors des Survivor Series lui, Shawn Michaels, Cryme Tyme et The Great Khali gagnent face à JBL, The Miz, John Morrison, MVP et Kane[107]. Lors du Raw du 1er décembre, il bat The Miz et va devoir affronter Kofi Kingston en demi-finale pour devenir le challenger au championnat Intercontinental[108]. Lors du Raw du 8 décembre, il bat Kofi Kingston et arrive en finale contre CM Punk qu'il affrontera à Armageddon[109]. Lors d'Armageddon, il perd et ne devient pas challenger au championnat Intercontinental. Il aura alors le nez brisé[110].

Lors du Raw du 22 décembre, il perd face à JBL par disqualification. Il n'affrontera pas John Cena au Royal Rumble pour le championnat du monde poids-lourds[111].

Lors du Royal Rumble, il rentre en 1re position et se fait éliminer en 24e par Big Show et Mike Knox. Il a fait le 2e meilleur temps en restant dans le match[112]. Lors du Raw du 26 janvier il gagne contre William Regal et gagne sa place pour l'Elimination Chamber match à No Way Out pour le championnat du monde poids-lourds contre John Cena, Mike Knox, Chris Jericho, Kofi Kingston et Kane[113]. Lors de No Way Out, il ne remporte pas le championnat du monde poids-lourds au profit d'Edge qui a volé la place de Kofi Kingston en l'agressant pendant son entrée et qui devient le nouveau champion[114].

Intercontinental Champion (2009)[modifier | modifier le code]

Rey à WrestleMania XXV avant son match contre JBL.

Lors de WrestleMania XXV, il remporte le championnat Intercontinental face à JBL[115] et devient officiellement Triple Crown Champion.

Lors du septième draft annuel de la WWE, il est envoyé à SmackDown grâce à la victoire de Chris Jericho sur Tommy Dreamer[116]. Il entre alors en rivalité avec Chris Jericho pour le championnat Intercontinental. Lors de Judgement Day, il conserve son titre face à Chris Jericho mais le perd face au même adversaire lors de Extreme Rules dans un No Holds Barred match[117],[118]. À The Bash, il affronte Chris Jericho pour le titre dans un match avec stipulation : s'il vient à perdre, il doit enlever son masque. Lors de ce match, il bat Chris Jericho, remporte le titre et garde son masque[119]. Le 10 juillet, il bat à nouveau Chris Jericho et conserve son titre mais ensuite il se fait attaquer par Edge et Dolph Ziggler[120]. Après l'attaque de Ziggler le 10 juillet, une feud débute entre les deux. Lors de Night of Champions, il bat Dolph Ziggler et conserve son titre[121]. Il ré-affronte Ziggler à SummerSlam où il le bat encore une fois[122].

Le 27 août, il est suspendu pour une durée de 30 jours pour avoir été contrôlé positif lors de tests anti-dopage et anti-drogue[123],[124]. Il perd donc son titre au profit de John Morrison dans un excellent match[125].

Diverses rivalités et second World Heavyweight Championship (2009-2010)[modifier | modifier le code]

Rey Mysterio en tant que champion Intercontinental.

Il fait son retour le 4 octobre, à Hell in a Cell où il fait équipe avec Batista pour les championnats par équipe unifiés face au Big Show et Chris Jericho (Jerishow), mais perdent le match[126]. Lors du nouveau Pay-per-view Bragging Rights, il affronte Batista, CM Punk et The Undertaker mais ne remporte pas le championnat du monde poids-lourds car l'Undertaker conserve sa ceinture. Après le match, il se fait attaquer par Batista car, lorsqu'il faisait le tombé, Rey est intervenu pour empêcher Batista de remporter le match[127]. Il entame une rivalité avec son ancien ami. Lors du SmackDown du 13 novembre, une signature officielle du match pour les Survivor Series a lieu, Batista lui demande de signer une charte qui l'exhorte de toutes poursuites en cas de blessures après le match[128]. Aux Survivor Series, il perd contre Batista par K.O[129]. Le 18 décembre, il bat Batista pour déterminer le prétendant no 1 au championnat du monde poids-lourds détenu par l'Undertaker[130]. Le 25 décembre, alors qu'il combat l'Undertaker pour le titre, Batista intervient et attaque les deux catcheurs. Le match se termine en match nul[131].

Le à SmackDown, il bat Batista dans un Steel Cage match et devient de nouveau prétendant no 1 au championnat du monde poids-lourds[132]. Il affronte donc The Undertaker au Royal Rumble mais perd le match[133]. Lors du SmackDown du 5 février, il se qualifie à l'Elimination Chamber pour le championnat du monde poids-lourds de Elimination Chamber en battant Dolph Ziggler[134]. La semaine suivante, il entame une rivalité avec CM Punk[135]. À Elimination Chamber, il ne remporte pas le titre au profit de Chris Jericho qui devient le nouveau champion ; il s'est fait éliminer en 3e position par John Morrison après avoir éliminé CM Punk. Le match comprenait aussi R-Truth et le champion Undertaker[136].

Le 12 mars, Rey Mysterio est avec sa famille sur le ring. Sa femme Angie, son fils Dominik (qui a notamment fait une apparition durant la rivalité entre Rey et Eddie Guerrero en 2005, Eddie nous disant qu'il était son fils) et sa fille Aaliyah. Il est là pour fêter les neuf ans de sa fille mais CM Punk et la Straight Edge Society arrivent pour se moquer de Rey et sa famille. Punk lui propose un match pour WrestleMania XXVI[137]. Il remporte son match à WrestleMania face à CM Punk avec comme stipulation que s'il venait à perdre il devait rejoindre la Straight Edge Society[138]. Lors d'Extreme Rules, il perd son match après l'intervention d'un homme avec une capuche, laissant ainsi la victoire à CM Punk. Ce dernier devait se raser la tête en cas de défaite (symbole de sa supériorité dans sa Straight Edge Society)[139]. Lors du huitième draft annuel de la WWE, dans une Battle Royal, il élimine MVP mais se fait éliminer par Ted DiBiase, Jr.. Raw gagne alors trois drafts supplémentaires. Lors du SmackDown du 30 avril, il fait équipe avec MVP contre Luke Gallows et CM Punk, match qu'il gagne. Après le match l'homme masqué qui lui avait coûté la victoire à Extreme Rules a resurgit et lui porte un brise-nuque avant que MVP ne puisse lui venir en aide. D'après des sources, le catcheur masqué serait Joey Mercury (l'ancien membre des MNM).

Lors d'Over the Limit, il affronte CM Punk dans un S.E.S. Pledge vs. Hair match : s'il perd, il doit rejoindre la Straight Edge Society, mais s'il gagne, il rase la tête de Punk. Il gagne son match mais l'homme masqué puis Luke Gallows interviennent jusqu'à ce que Kane vienne l'aider. CM Punk fut menotté au ring pour que Rey puisse lui couper les cheveux.

Le 28 mai, il affronte et perd contre Undertaker pour se qualifier au match pour le championnat du monde poids-lourds à Fatal 4-Way. Lors de ce match, Undertaker se casse le nez, l'orbite et a une commotion cérébrale ; il ne peut donc pas participer au match, ainsi une Battle Royal est organisée pour déterminer qui prendra sa place. Rey remporte le match en éliminant en dernier Kane. À Fatal 4-Way, il remporte son deuxième titre mondial en remportant le championnat du monde poids-lourds après avoir fait le tombé sur le champion Jack Swagger. Le match comprenait aussi Big Show et CM Punk

Lors de Money in the Bank, alors qu'il vient de défendre avec succès son titre contre Swagger, Kane utilise son Money in the Bank pour obtenir un match de championnat et remporter le titre. Lors du SmackDown suivant il gagne face à Jack Swagger pour être prétendant no 1 au titre de Kane. Le 6 août, il bat Drew McIntyre et après ce match, il révèle le nom de l'agresseur de The Undertaker qui n'est autre que Kane. Lors de SummerSlam il perd face à Kane.

Diverses rivalités et WWE Champion (2010-2011)[modifier | modifier le code]

Rey Mysterio en 2011.

Le 20 août, il s'incline face à Alberto Del Rio par soumission, dont c'était le premier match à la WWE. Le 27 août, il perd face à Kane dans un No Disqualification match pour le championnat du monde poids-lourds, après que ce dernier lui porte un Chokeslam sur une chaise. Après le match, Alberto l'attaque, lui brisant le poignet, il est donc absent quelques semaines. Le 24 septembre, Alberto Del Rio annonce qu'il reviendra lors du prochain SmackDown pour lui proposer un match. Lors de SmackDown Move to SyFy, il tente d'attaquer Del Rio mais Ricardo Rodriguez (l'annonceur personnel d'Alberto) l'empêche de faire le 619 sur le Mexicain fortuné, c'est donc sur Ricardo qu'il exécute son 619. La semaine suivante il bat Alberto Del Rio. Le 15 octobre, il gagne face à Cody Rhodes et se qualifie pour la Team SmackDown à Bragging Rights où elle remporte la bataille dont lui et Edge sont les seuls « survivants » du 7-on-7 Elimination match. Le 29 octobre, il perd l'opportunité de devenir prétendant no 1 au titre de Kane dans un Triple Threat match au profit de Edge. Son équipe (Big Show, Chris Masters, Kofi Kingston et MVP) affronte celle d'Alberto Del Rio à Survivor Series et gagne. Le 26 novembre, il perd face à Cody Rhodes après une intervention d'Alberto et ne participera pas au King of the Ring. Il affronte Del Rio, Kane et Edge à TLC dans un TLC match pour le championnat du monde poids-lourds mais c'est finalement Edge qui l'emporte.

Il participe au Royal Rumble match lors du PPV du même nom, sans succès en se faisant éliminer par Wade Barrett. Le 4 février, il bat Jack Swagger pour se qualifier pour participer au Elimination Chamber match. Lors de Elimination Chamber, il perd contre l'Elimination Chamber match et ne remporte pas le championnat du monde poids-lours (le match comprenait aussi Wade Barrett, Kane, Drew McIntyre et Big Show. Lors du SmackDown du 25 février, il se fait attaquer par Cody Rhodes qui lui enlève son masque. La semaine suivante, il lui lance un défi pour WrestleMania XXVII et lui assure qu'il lui enlèvera son masque. Lors du SmackDown du 11 mars, à la fin de son match contre McIntyre, il accepte le défi de Rhodes pour WrestleMania. Il perd contre Cody Rhodes à WrestleMania XXVII.

Lors du neuvième draft annuel de la WWE, il est drafté à Raw. Il bat Cody Rhodes dans un Falls Count Anywhere match lors d'Extreme Rules. Lors du Raw du 9 mai, il perd un Triple Threat match pour devenir prétendant au championnat de la WWE contre Alberto Del Rio et The Miz au profit de ce dernier. À la fin du match, R-Truth l'attaque et refait la même chose la semaine suivante. À Over the Limit, il perd contre R-Truth. Il perd contre CM Punk à Capitol Punishment. Lors du Raw du 20 juin, il perd un Falls Count Anywhere match pour devenir prétendant au championnat de la WWE contre Alberto Del Rio et CM Punk au profit de ce dernier. Lors de Money in the Bank, il ne remporte pas le Money in the Bank Ladder match de Raw à la suite de la victoire d'Alberto Del Rio ; à noter que Del Rio lui a ôté son masque avant de décrocher la mallette.

Le lendemain, un tournoi est organisé pour déterminer le nouveau champion de la WWE. Il bat Dolph Ziggler au premier tour et R-Truth au second pour arriver en finale contre The Miz. La semaine suivante, il bat The Miz et devient le nouveau champion de la WWE, mais plus tard, dans le main event, Triple H organise un autre match pour le titre face à John Cena qui avait droit à un match revanche pour le titre, et Rey perd la ceinture face à ce dernier.

Diverses rivalités et départ (2011-2015)[modifier | modifier le code]

Rey Mysterio lors de son dernier match à la WWE face à Wade Barrett, le .

Lors de SummerSlam, il fait équipe avec Kofi Kingston et John Morrison et bat The Miz, Alberto Del Rio et R-Truth. Le lendemain, il perd contre Alberto Del Rio et ne remporte pas le championnat de la WWE. The Miz attaque Rey Mysterio sur la scène, et il se blesse à nouveau au genou, et une semaine plus tard, il est annoncé qu'il doit subir une sixième opération à cette articulation. Il fait une apparition lors des Slammy Awards, le pour remettre le prix de la Superstar de l'année (Superstar of the Year).

Il devait faire son retour en mai 2012 mais a été suspendu pendant 60 jours le 26 avril à la suite de sa seconde violation de la politique de la compagnie[140]. Selon plusieurs sources, la WWE aurait prolongé le contrat de Rey Mysterio pendant sa convalescence, à la suite de sa blessure au genou en août dernier[141]. On parle d'une extension de contrat de 10 ou 11 mois[141]. Sa suspension prend fin le 25 juin.

Rey Mysterio fait son retour lors du Raw du en attaquant Alberto Del Rio[142]. Après une victoire face au champion Intercontinental The Miz à SmackDown[143], Rey Mysterio obtient un match pour le titre du Miz à SummerSlam[144]. Il ne parviendra cependant pas à remporter le match[145]. Il est ensuite absent quelques jours à la suite d'une commotion cérébrale, subie durant son match. À son retour, Rey Mysterio commence à faire équipe avec Sin Cara, un autre luchador. Ces derniers commenceront une rivalité avec Cody Rhodes, qui tentera à plusieurs reprises d'arracher le masque de Mysterio. Les deux hommes participent alors à un tournoi afin de déterminer les prétendants no 1 aux championnats par équipes, détenus par la Team Hell No. L'équipe arrivera en finale du tournoi, mais perdront face à la Team Rhodes Scholars, composée de Cody Rhodes et Damien Sandow. Lors des Survivor Series, Mysterio et Sin Cara participent à un match à 5 contre 5 à élimination, match où leur équipe l'emporte[146]. En fin d'année, lors de TLC, ils tenteront à nouveau de devenir les prétendants no 1 aux titres face à la Team Rhodes Scholars dans un Tag Team Tables match, sans succès[147]. Deux jours plus tard à SmackDown, les deux hommes sont attaqués par The Shield[148]. Rey prend ensuite quelques semaines de congé à la suite de problèmes familiaux.

Mysterio participe au Royal Rumble match lors du Royal Rumble en entrant en 14e[149]. Lors du SmackDown suivant, Rey Mysterio et Sin Cara battent Kane et Daniel Bryan[150].

Rey Mysterio devait participer au Elimination Chamber match à Elimination Chamber, mais est remplacé, et prend du repos à cause de problèmes familiaux et de douleurs à son genou gauche. Il subit une opération qui s'est très bien déroulée. Son retour n'a pas été communiqué par la WWE.

Il fait son retour lors de la tournée au Mexique avec Sin Cara en battant Alberto Del Rio et Wade Barrett[151]. Lors de Hell in a Cell, il apparaît aux côtés des commentateurs Espagnols.

Il fait son retour le et porte son 619 sur Luke Harper et Jack Swagger[152]. Lors des Survivor Series, il perd avec son équipe composée des Usos, Cody Rhodes et Goldust face à The Shield et à Antonio Cesaro et Jack Swagger[153]. Le 25 novembre, lui, Cody Rhodes et Goldust perdent contre The Shield. Lors de TLC, Cody Rhodes et Goldust conservent les championnats par équipe contre The Real Americans ; Big Show et Rey Mysterio ; et Ryback et Curtis Axel. Le , lui et The Usos battent The Wyatt Family. Le 9 janvier, Los Matadores, Sin Cara et Rey Mysterio battent The Real Americans, Ryback et Curtis Axel. Il entre en 30 position au Royal Rumble. Lors de SmackDown du 14 février, Jack Swagger bat Rey Mysterio, Mark Henry et Kofi Kingston pour devenir l'aspirant n°1 pour l'Intercontinental Championship[154]. À WrestleMania XXX, il participe à la André the Giant Memorial Battle Royal mais se fait éliminer par le gagnant, Cesaro. Lors de Raw du 7 avril, il perd face à Bad News Barrett[155].

Il aurait dû quitter la WWE en mai 2014, mais à la suite de ses nombreuses blessures, Vince McMahon a prolongé le contrat de Rey Mysterio jusqu'en mai 2015. Rey Mysterio, lui, voulait vraiment quitter la fédération à la fin de son contrat en 2014[156].

Le , il apparaît sur une vidéo de la AAA, son ancienne fédération, lors du TripleMania III, où il annonce un retour proche. Il est cependant toujours sous contrat avec la WWE[157].

La WWE annonce son départ de la fédération le [158],[159].

Retour à la Asistencia Asesoría y Administración (2015-2016)[modifier | modifier le code]

Il signe un contrat avec la Asistencia Asesoría y Administración (AAA) le 4 mars 2015[160].

Il effectue son premier combat le 18 mars 2015 au cours de Rey de Reyes où avec Myzteziz il remporte un match par équipe face à Perro Aguayo Jr. et Pentagón Jr[161].

Le 21 mars, il participe à un combat l'opposant lui et Tigre Uno à Manik et Perro Aguayo Jr. au cours d'un spectacle organisé par un fédération locale. Pendant ce combat, Aguayo Junior est tombé et perd connaissance dans les cordes, après avoir été frappé par un coup de pied dans le dos. Cela a provoqué un traumatisme aux cervicales, puis l'arrêt cardiaque d'Aguayo qui est décédé peu de temps après[162]. Une enquête pour homicide involontaire est en cours[163].Le 12 mars 2015 il remporte un match par équipe avec Carlito face a Chris Masters et Sonja Dutt à l'événement de la QPW Soudan Power.

Le 24 mai 2015 il remporte la Coupe du Monde de la Lucha Libre (es) en équipe avec Alberto El Patron et Mysteziz en gagnant la finale contre Matt Hardy, Johnny Mundo et Mr.Anderson.

Lucha Underground (2016-...)[modifier | modifier le code]

Circuit indépendant (2016-...)[modifier | modifier le code]

Le 14 janvier 2016, lors d'un show de la 5 Star Wrestling, il perd contre A.J. Styles[164].

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Rey Mysterio effectuant le 619 sur Eddie Guerrero
Frog splash d'E.Guerrero lors d'un « tag team match » avec Rey Mysterio
Rey Mysterio réalisant un « Springboard seated senton » sur Kane
  • Surnoms
    • « The Master of the 619 »
    • « The Ultimate Underdog »
    • « The Biggest Little Man »
    • « The Giant Killer »
    • « The Technichal Kid from San Diego »
    • « El Super Duper Niño  »
  • Musiques d'entrées
Musiques d'entrées Compositeurs Périodes Fédération(s)
Sad but True Metallica 1995-1996 ECW
March of DeathVidéo Jimmy Hart 1995-1998 ECW/WCW
Flying Fury Ill Harmonics 1998-1999 WCW
Bow Wow Wow Konnan et Mad One 1999 WCW
Psycho Konnan et Mad One 1999-2001 WCW
619 Chris Classic 2002-2005 WWE
Booyaka Mad One 2005-2006 WWE
Booyaka 619 P.O.D. 2006-2015 WWE
Bow Wow Wow Konnan and Madd One 2015- AAA

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Destiny Wrestling
    • 1 fois Destiny Championship
  • Hollywood Heavyweight Wrestling
    • 1 fois HHW Light Heavyweight Championship
  • International Wrestling All-Stars
  • International Wrestling Concil
    • International Wrestling Concil World Middleweight Title (2 fois)[172]
  • World Wrestling Council
    • 1 fois Champion du Monde des juniors de la WWC[179]

Récompenses de magazines[modifier | modifier le code]

PWI 500, les cinq cents meilleurs catcheurs de l'année
Année 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
Rang 101[189] en augmentation 18[190] en augmentation 7[191] en diminution 29[192] en diminution 107[193] en augmentation 4[194] [195] 198[196] en augmentation 58[197] en augmentation 19[198] en diminution 22[199] en augmentation 14[200] en augmentation 6[201] [202] 59[203] en augmentation 26[204] en augmentation 13[205] en augmentation 8[206] en augmentation 64

Vie privée[modifier | modifier le code]

Son oncle est Rey Misterio, Sr. et son cousin est El Hijo de Rey Misterio. Il est marié à une femme se prénommant Angie. Rey Mysterio a eu deux enfants, Dominik, né en 1997, et une fille, Aalyah, née en 2001[207].

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

Il a de nombreux tatouages sur le corps : sur le bras droit et gauche il a le nom de chacun de ses enfants (Aaliyah et Dominik), deux ailes de colibris sur chacun de ses pectoraux dont à l'intérieur est formé le calendrier aztèque, un chapelet, et il est écrit en gros sur son bas ventre « MEXICAN » et possède une croix sur son avant-bras gauche en hommage à Eddie Guerrero. Il a aussi un tatouage que lui & 2pac ont fait en même temps lorsqu'il était à la WCW.

Il vit à San Diego. Il est un fervent catholique et fait le signe de la croix avant chacun de ses combats. Il portait les initiales « EG » à chacune de ses apparitions en hommage à Eddie Guerrero, il a actuellement tatoué ces initiales. Il a servi de doublure à Freddy Krueger dans le film Freddy contre Jason. C'est lui qui sort du Crystal Lake sur le quai. Il a aussi doublé quelques scène de combat avec Jason Voorhees[220].

  • Rey Mysterio a débuté dans le catch à 14 ans.
  • Rey est le seul poids moyens à avoir remporté le titre poids lourds à la WWE .
  • Il est le 3e détenteur du titre poids moyens de la WCW .
  • Eddie Guerrero et Rey Mysterio se sont affrontés à la WWE et la WCW.

Masques et costumes[modifier | modifier le code]

Pour chaque édition de WrestleMania auquel il a participé, il porte un costume souvent inspiré d'un film :

Il porte régulièrement des lentilles de contact de la même couleur que ses vêtements, alors que ses masques varient et sont habituellement jumelés à ses vêtements.

Lorsqu'il n'est pas dans le ring et qu'il fait des apparitions publiques, il porte un masque noir ou un masque plus léger fait expressément pour lui par Louis Vuitton.

En raison de la volonté de la WWE de garder son identité secrète et de ne pas révéler qu'il a déjà perdu son masque dans le passé, la WWE ne peut utiliser aucun match de l'ère WCW où il luttait à visage découvert pour son programme WWE 24/7. La seule fois où Rey Mysterio est apparu sans son masque était à l'occasion du Raw hommage à Eddie Guerrero. Mais, en général, il ne montre jamais son visage à la caméra, respectant la tradition des Luchadores.

Cependant, son visage a été vu deux fois dans des matchs :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. . En hommage à une tradition mexicaine, il continue à ne pas porter son masque lorsqu'il se trouve au Mexique et explique le fait que son visage soit caché sur son DVD Rey Mysterio 619.
  2. Cette victoire est historique de plusieurs façons, Mysterio étant le plus petit (1,68 m) et le plus léger (75 kg) champion de l'histoire du titre. Il est aussi le 3e lutteur masqué de l'histoire de la WWF/E à remporter un titre majeur, mais le premier à remporter le titre mondial. Il est aussi le premier Mexicain à devenir champion du monde.
  3. Rey Mysterio utilise certaines des prises suivantes en prises favorites. Elles sont des prises de finition lorsqu'elles sont utilisées après un 619.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Rey Mysterio »
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k et l (en)« Profil de Rey Mysterio » (consulté le 9 novembre 2011)
  3. (en) Aaron Trejo, Rey Mysterio, North Mankato, MN, Bellwether Media, (ISBN 978-1-60014-639-8), p. 9
  4. (en) Mike Mooneyham, « Rey Mysterio Jr: Pro wrestling's human highlight. », The Post and Courier, Evening Post Publishing Company,‎ (lire en ligne) :

    « Born on this side of the Mexican border in Chula Vista, Calif., »

  5. (en) « Rey Mysterio Jr official web site » [archive du ], Rey Mysterio.com (consulté le 24 septembre 2007)
  6. (en) John M. Milner, « biographie de Rey Mysterio Jr. », sur Slam! Wrestling (consulté le 19 juillet 2014)
  7. (en) « Comision de Box y Lucha Libre Mexico D.F. National Welterweight Title », sur Wrestling Titles (consulté le 8 août 2014)
  8. (en) « Bash at the Beach 1996 results », Wrestling Supercards and Tournaments, Pro Wrestling History (consulté le 15 mai 2008)
  9. (en) « History of the Cruiserweight Championship: Rey Mysterio », World Wrestling Entertainment (consulté le 16 mai 2008)
  10. (en) « Hog Wild results », Wrestling Supercards and Tournaments, Pro Wrestling History (consulté le 16 mai 2008)
  11. (en) « Clash of the Champions XXXIII results », Wrestling Supercards and Tournaments, Pro Wrestling History (consulté le 16 mai 2008)
  12. (en) « Fall Brawl 1996: WarGames results », Wrestling Supercards and Tournaments, Pro Wrestling History (consulté le 16 mai 2008)
  13. (en) « Halloween Havoc 1996 results », Wrestling Supercards and Tournaments, Pro Wrestling History (consulté le 16 mai 2008)
  14. (en) « World War 3 1996 results », Wrestling Supercards and Tournaments, Pro Wrestling History (consulté le 16 mai 2008)
  15. (en) « SuperBrawl VII results », Wrestling Supercards and Tournaments, Pro Wrestling History (consulté le 16 mai 2008)
  16. (en) « 1997 results », Wrestling Supercards and Tournaments, Pro Wrestling History (consulté le 16 mai 2008)
  17. a, b, c et d (en) « History of the Cruiserweight Championship », World Wrestling Entertainment (consulté le 15 mai 2008)
  18. (en) « World War 3 results », Wrestling Supercards and Tournaments, Pro Wrestling History (consulté le 16 mai 2008)
  19. ,(en) « Souled Out 1998 results », Wrestling Supercards and Tournaments, Pro Wrestling History (consulté le 16 mai 2008)
  20. a et b (en) « Bash at the Beach 1998 results », Wrestling Supercards and Tournaments, Pro Wrestling History (consulté le 16 mai 2008)
  21. (en) « Road Wild 1998 results », Wrestling Supercards and Tournaments, Pro Wrestling History (consulté le 16 mai 2008)
  22. (en) « Starrcade 1998 results », Wrestling Supercards and Tournaments, Pro Wrestling History (consulté le 16 mai 2008)
  23. (en) « Souled Out 1999 results », Wrestling Supercards and Tournaments, Pro Wrestling History (consulté le 16 mai 2008)
  24. (en) « Rey Mysterio Misc 4 » [archive du ]
  25. (en) « WCW Monday Nitro – Monday, 02/22/99 », DDT Digest (consulté le 16 mai 2008)
  26. (en) « WCW Monday Nitro – Monday, 03/08/99 », DDT Digest (consulté le 16 mai 2008)
  27. (en) « WCW Monday Nitro 3/22/99 Results », DDT Digest (consulté le 5 janvier 2011)
  28. (en) « W.C.W. World Tag Team Title », The Great Hisa's Puroresu Dojo (consulté le 15 mai 2008)
  29. (en) « Spring Stampede 1999 results », Wrestling Supercards and Tournaments, Pro Wrestling History (consulté le 17 mai 2008)
  30. (en) « WCW Monday Nitro – Monday, 04/19/99 », DDT Digest (consulté le 17 mai 2008)
  31. (en) « Slamboree 1999 results », Wrestling Supercards and Tournaments, Pro Wrestling History (consulté le 17 mai 2008)
  32. (en) « The Great American Bash 1999 results », Wrestling Supercards and Tournaments, Pro Wrestling History (consulté le 17 mai 2008)
  33. (en) « Bash at the Beach 1999 results », Wrestling Supercards and Tournaments, Pro Wrestling History (consulté le 17 mai 2008)
  34. (en) « Filthy Animals Profile », Online World of Wrestling (consulté le 17 mai 2008)
  35. (en) « Road Wild 1999 results », Wrestling Supercards and Tournaments, Pro Wrestling History (consulté le 17 mai 2008)
  36. (en) « Fall Brawl 1999 results », Wrestling Supercards and Tournaments, Pro Wrestling History (consulté le 17 mai 2008)
  37. (en) « WCW Thunder – Thursday, August 19, 1999 », DDT Digets (consulté le 17 mai 2008)
  38. name="wcwtag"
  39. (en) « New Blood Profile », Online World of Wrestling (consulté le 17 mai 2008)
  40. (en) « WCW Monday Nitro – August 14, 2000 », DDT Digest (consulté le 17 mai 2008)
  41. (en) « Fall Brawl 2000 results », Wrestling Supercards and Tournaments, Pro Wrestling History (consulté le 17 mai 2008)
  42. (en) « Halloween Havoc 2000 results », Wrestling Supercards and Tournaments, Pro Wrestling History (consulté le 17 mai 2008)
  43. (en) « Sin results », Wrestling Supercards and Tournaments, Pro Wrestling History (consulté le 17 mai 2008)
  44. (en) « SuperBrawl Revenge results », Wrestling Supercards and Tournaments (consulté le 17 mai 2008)
  45. (en) « Greed results », Wrestling Supercards and Tournaments, Pro Wrestling History (consulté le 17 mai 2008)
  46. (en) « W.C.W. World Cruiserweight Tag Team Title », The Great Hisa's Puroresu Dojo (consulté le 15 mai 2008)
  47. (en) « Résultat du Smackdown du 25/07/02 », Online World of Wrestling (consulté le 1er juin 2011)
  48. (en) « Résultats de Summerslam 2002 », Online World of Wrestling (consulté le 1er juin 2011)
  49. (en) « Résultat de Smackdown du 07/11/02 », Online World of Wrestling (consulté le 1er juin 2011)
  50. (en) « Résultat des Survivor Series 2002 », Online World of Wrestling (consulté le 1er juin 2011)
  51. (en) « Résultat de Smackdown du 06/03/03 », Online World of Wrestling (consulté le 1er juin 2011)
  52. (en) « Résultats de WrestleMania XIX », WWE.com (consulté le 1er juin 2011)
  53. (en) « Résultat de smackdown du 22/05/03 », Online World of Wrestling (consulté le 1er juin 2011)
  54. (en) « Cruiserweight - Rey Mysterio », WWE.com (consulté le 1er juin 2011)
  55. (en) « Résultats de Smackdown du 25/09/03 », Online World of Wrestling (consulté le 1er juin 2011)
  56. (en) « Cruiserweight - Rey Mysterio », WWE.com (consulté le 4 juin 2011)
  57. (en) « Résultats du Royal Rumble 2004 », WWE.com (consulté le 4 juin 2011)
  58. (en) « Résultats de No Way Out 2004 », WWE.com (consulté le 4 juin 2011)
  59. (en) « Résultats de WrestleMania XX », WWE.com (consulté le 4 juin 2011)
  60. (en) « Cruiserweight - Rey Mysterio 2004 », WWE.com (consulté le 4 juin 2011)
  61. (en) « Résultats Great American Bash 2004 », WWE.com (consulté le 4 juin 2011)
  62. (en) « Résultat de Smackdown du 29/06/04 », Online World of Wrestling (consulté le 5 juin 2011)
  63. (en) « Résultats des Survivor Series 2004 », WWE.com (consulté le 5 juin 2011)
  64. (en) « WWE Tag Team - Rob Van Dam & Rey Mysterio », WWE.com (consulté le 5 juin 2011)
  65. (en) « Résultats de Armageddon 2004 », WWE.com (consulté le 5 juin 2011)
  66. (en) « Résultats de Smackdown du 13/01/05 », Online World of Wrestling (consulté le 5 juin 2011)
  67. (en) « Résultats de No Way Out 2005 », WWE.com (consulté le 5 juin 2011)
  68. (en) « WWE Tag Team - Rey Mysterio & Eddie Guerrero », WWE.com (consulté le 5 juin 2011)
  69. (en) « Résultats de WrestleMania 21 », WWE.com (consulté le 5 juin 2011)
  70. (en) « Résultats de Judgment Day 2005 », WWE.com (consulté le 12 août 2017)
  71. (en) « Résultats de The Great American Bash 2005 », WWE.com (consulté le 12 août 2017)
  72. (en) « Résultats de SummerSlam 2005 », WWE.com (consulté le 5 juin 2011)
  73. a, b, c et d (en) « Résultats de RAW du 14/11/05 », Online World of Wrestling (consulté le 5 juin 2011)
  74. (en) « Résultats de Smackdown du 16/12/05 », Online World of Wrestling (consulté le 5 juin 2011)
  75. (en) « Résultats de Smackdown du 30/12/05 », Online World of Wrestling (consulté le 5 juin 2011)
  76. (en) « Résultats de Smackdown du 06/01/06 », Online World of Wrestling (consulté le 5 juin 2011)
  77. a et b (en) « (en) Résultats du Royal Rumble 2006 », Online World of Wrestling (consulté le 5 juin 2011)
  78. (en) « Résultats de Smackdown du 03/02/06 », Online World of Wrestling (consulté le 5 juin 2011)
  79. (en) « Résultats de No Way Out 2006 », Online World of Wrestling (consulté le 5 juin 2011)
  80. (en) « Résultats de Smackdown du 24/02/06 », Online World of Wrestling (consulté le 5 juin 2011)
  81. (en) « Résultats de WrestleMania 22 », Online World of Wrestling (consulté le 5 juin 2011)
  82. (en) « Résultats de Smackdown du 07/04/06 », Online World of Wrestling (consulté le 5 juin 2011)
  83. (en) « Résultats de Judgment Day 2006 », Online World of Wrestling (consulté le 5 juin 2011)
  84. (en) « Résultats de Smackdown du 26/05/06 », Online World of Wrestling (consulté le 6 juin 2011)
  85. (en) « Résultats de WWE vs ECW du 07/06/06 », Online World of Wrestling (consulté le 6 juin 2011)
  86. a et b (en) « Résultats de Smackdown du 09/06/06 », Online World of Wrestling (consulté le 6 juin 2011)
  87. (en) « Résultats de ECW One Night Stand 2006 », Online World of Wrestling (consulté le 6 juin 2011)
  88. (en) « Résultats de SummerSlam 2006 », WWE.com (consulté le 12 août 2017)
  89. (en) « Résultats du SmackDown du 25/08/06 », Online World of Wrestling (consulté le 12 août 2017)
  90. (en) « Résultats de No Mercy 2006 », WWE.com (consulté le 12 août 17)
  91. (en) « Résultats du SmackDown du 20/10/2006 », Online World of Wrestling (consulté le 12 août 2017)
  92. (en) « Résultats de SummerSlam 2007 », WWE.com (consulté le 12 août 2017)
  93. (en) « Résultats du SmackDown du 21/08/2007 », Online World of Wrestling (consulté le 12 août 2017)
  94. (en) « Résultats d'Unforgiven 2007 », WWE.com (consulté le 12 août 2017)
  95. (en) « Résultats des Survivor Series 2007 », WWE.com (consulté le 12 août 2017)
  96. (en) « Résultats d'Armageddon 2007 », WWE.com (consulté le 12 août 2017)
  97. (en) « Résultats du SmackDown du 04/01/2008 », Online World of Wrestling (consulté le 12 août 2017)
  98. (en) « Résultats du Royal Rumble 2008 », WWE.com (consulté le 12 août 2017)
  99. (en) « Résultats de No Way Out 2008 », WWE.com (consulté le 12 août 2017)
  100. (en) « Rey Mysterio blessé », WWE.com (consulté le 12 août 2017)
  101. (en) « Résultats du SmackDown 21/02/2008 », WWE.com (consulté le 12 août 2017)
  102. (en) « Résultats du Draft 2008 », Wrestle Zone (consulté le 12 août 2017)
  103. (en) « Résultats de No Mercy 2008 », WWE.com (consulté le 12 août 2017)
  104. (en) « Résultats de Cyber Sunday 2008 », WWE.com (consulté le 12 août 2017)
  105. (en) « Résultats du Raw du 03/11/2008 », WrestleView (consulté le 12 août 2017)
  106. (en) « Résultats du Raw du 10/11/2008 », WrestleView (consulté le 12 août 2017)
  107. (en) « Résultats des Survivor Series 2008 », WWE.com (consulté le 12 août 2017)
  108. (en) « Résultats du Raw du 01/12/2008 », Online World of Wrestling (consulté le 12 août 2017)
  109. (en) « Résultats du Raw du 08/12/2008 », Wrestle Newz (consulté le 12 août 2017)
  110. (en) « Résultats d'Armageddon 2008 », WWE.com (consulté le 12 août 2017)
  111. (en) « Résultats du Raw du 22/12/2008 », WrestleView (consulté le 12 août 2017)
  112. (en) « Résultats du Royal Rumble 2009 », WWE.com (consulté le 12 août 2017)
  113. (en) « Résultats du Raw du 26/02/2009 », Online World of Wrestling (consulté le 12 août 2017)
  114. (en) « Résultats de No Way Out 2009 », WWE.com (consulté le 12 août 2017)
  115. (en) « WWE WrestleMania 25, résultats », sur Online World of Wrestling (consulté le 24 juillet 2009)
  116. (en) « WWE Raw 13/04/2009, résultats », sur Wrestle Zone (consulté le 16 août 2017)
  117. (en) « WWE Judgment Day 2009, résultats », sur WWE.com (consulté le 16 août 2017)
  118. (en) « WWE Extreme Rules 2009, résultats », sur WWE.com (consulté le 16 août 2017)
  119. (en) « WWE The Bash 2009, résultats », sur WWE.com (consulté le 16 août 2017)
  120. (en) « WWE SmackDown 10/07/2009, résultats », sur Online World of Wrestling (consulté le 16 août 2017)
  121. (en) « WWE Night of Champions 2009, résultats », sur WWE.com (consulté le 16 août 2017)
  122. (en) « WWE SummerSlam 2009, résultats », sur WWE.com (consulté le 16 août 2017)
  123. « Info-Lutte.Com - FLASH: Rey Mysterio suspendu par la WWE! », sur Info-Lutte.Com (consulté le 27 août 2009)
  124. (en) « Rey Mysterio suspended for 30 days », sur WWE, (consulté le 28 août 2009)
  125. (en) « WWE SmackDown 04/09/2009, résultats », sur Online World of Wrestling (consulté le 16 août 2017)
  126. (en) « WWE Hell in a Cell 2009, résultats », sur WWE.com (consulté le 16 août 2017)
  127. (en) « WWE Bragging Rights 2009, résultats », sur WWE.com (consulté le 16 août 2017)
  128. http://us.wwe.com/shows/smackdown/results/12260640/ sur WWE. - Résultat du SmackDown! du 13 nov.
  129. (en) « WWE Survivor Series 2009, résultats », sur WWE.com (consulté le 16 août 2017)
  130. (en) « WWE SmackDown 18/12/2009, résultats », sur Wresle View (consulté le 16 août 2017)
  131. (en) « WWE SmackDown 25/12/2009, résultats », sur Wresle View (consulté le 16 août 2017)
  132. (en) « WWE SmackDown 15/01/2010, résultats », sur Online World of Wrestling (consulté le 16 août 2017)
  133. (en) « WWE Royal Rumble 2010, résultats », sur WWE.com (consulté le 16 août 2017)
  134. (en) « WWE SmackDown 05/02/2010, résultats », sur Online World of Wrestling (consulté le 16 août 2017)
  135. (en) « WWE SmackDown 12/02/2010, résultats », sur Online World of Wrestling (consulté le 16 août 2017)
  136. (en) « WWE Elimination Chamber 2010, résultats », sur WWE.com (consulté le 16 août 2017)
  137. (en) « WWE SmackDown 12/03/2010, résultats », sur Online World of Wrestling (consulté le 16 août 2017)
  138. (en) « WWE WrestleMania XXVI, résultats », sur WWE.com (consulté le 16 août 2017)
  139. (en) « WWE Extreme Rules 2010, résultats », sur WWE.com (consulté le 16 août 2017)
  140. « http://www.wwe.com/news/rey-mysterio-suspended »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 14 août 2017)
  141. a et b (es) « Se realizó una extensión del contrato de Rey Mysterio con la WWE », Super Luchas (consulté le 24 mai 2012)
  142. (en) « WWE Raw results and live blog for July 16: The Money in the Bank fallout show », sur cagesidesats.com (consulté le 30 décembre 2013)
  143. (en) « Smackdown Results - 8/10/12 », sur wrestleview.com (consulté le 31 décembre 2013)
  144. (en) « WWE SummerSlam 2012: The Miz vs. Rey Mysterio—Don't Sleep on This One! » (consulté le 31 décembre 2013)
  145. (en) « WWE SummerSlam 2012 Results - Triple H Says Goodbye?, New U.S. Champion, More », sur wrestlinginc.com (consulté le 31 décembre 2013)
  146. (en) « WWE Survivor Series Results (11/18) – Traditional Elimination Matches, New Debuts, Does Punk Make His Reign A Full Year? », sur wrestlezone.com (consulté le 30 décembre 2013)
  147. (en) « WWE TLC PPV Results 12/16/12 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur wrestleview.com (consulté le 30 décembre 2013)
  148. (en) « WWE SmackDown 12 18 2012 », sur onlineworldofwrestling.com (consulté le 30 décembre 2013)
  149. (en) « WWE Royal Rumble Results - 1/27/13 (CM Punk vs. The Rock) »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur wrestleview.com (consulté le 30 décembre 2013)
  150. (en) « WWE SmackDown, Feb. 1: GSM's Analysis and Aftermath », sur bleacherreport.com (consulté le 30 décembre 2013)
  151. (en) « WWE Live Event Results (10/17): Guadalajara, Mexico – Rey Mystero Returns to Action, Minor Bray Wyatt Injury Update & More », sur wrestlezone.com (consulté le 30 décembre 2013)
  152. (en) « WWE RAW Results - 11/18/13 (12 man tag team match) », sur wrestleview.com (consulté le 31 décembre 2013)
  153. (en) « WWE Survivor Series 2013 », sur onlineworldofwrestling.com (consulté le 31 décembre 2013)
  154. « http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58343 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 14 août 2017)
  155. « http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58922 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 14 août 2017)
  156. http://www.catchpresse.com/2014/06/05/rey-mysterio-veut-quitter-la-wwe/
  157. Hamed, « VIDÉO : Rey Mysterio envoie un message aux fans de la AAA », sur catchactu.fr, (consulté le 18 août 2014)
  158. Marvin, « VIDÉO : Rey Mysterio quitte la WWE », sur catchactu.fr, (consulté le 26 février 2015)
  159. (en) f4wonline, « Mysterio no longer under WWE contract », sur f4wonline.com, (consulté le 26 février 2015)
  160. (en) Brian Fritz, « Rey Mysterio officially signs with AAA », sur sportingnews.com, (consulté le 22 mars 2015)
  161. (en) superluchas.com, « AAA Rey de Reyes 2015 (Cobertura y resultados 18-03-15) – ¡Rey Mysterio regresa a AAA! », sur superluchas.com, (consulté le 22 mars 2015)
  162. (es) « EL ‘PERRO’ AGUAYO JR. MURIÓ DEBIDO A UN ‘PARO CARDIORRESPIRATORIO’ », sur Azteca Deportes, (consulté le 22 mars 2015).
  163. (es) « Homicidio culposo, investigación por la muerte del Perro Aguayo », sur ESPN, (consulté le 22 mars 2015)
  164. (en) « AJ Styles battles Rey Mysterio for the first time; John Morrison vs. Carlito », Wrestling Observer Newsletter (consulté le 17 janvier 2016)
  165. a, b et c (en) « Vidéo You Tube sur les meilleurs prises de Rey Mysterio », Glurdelsklech2 (spécialiste du catch) (consulté le 6 juin 2011)
  166. (en) « Managers »
  167. (en) « The Filthy Animals' Cagematch profile »
  168. (en) « Comision de Box y Lucha Libre Mexico D.F. National Trios Title », sur Wrestling-titles.com (consulté le 27 septembre 2009)
  169. (en) « Comision de Box y Lucha Libre Mexico D.F. National Welterweight Title », sur Wrestling-titles.com (consulté le 27 septembre 2009)
  170. (ja) « さいたまースラム!vol.11 », Dramatic Dream Team (consulté le 21 mai 2016)
  171. (en) « Historique du IWAS World Tag Team Championship », sur Solie (consulté le 27 septembre 2009)
  172. (en) « (en) Historique du International Wrestling Concil World Middleweight Title », Wrestling-Tiltles.com (consulté le 5 juin 2011)
  173. (en) « 1/10 Lucha Underground TV taping spoilers », Pro Wrestling Insider (consulté le 15 janvier 2016)
  174. a et b (en) « (en) Historique du World Cruiserweight Title », Wrestling-Titles.com (consulté le 5 juin 2011)
  175. (en) « (en) Historique du World Championship Wrestling World Cruiserweight Tag Team Title », Wrestling-Titles.com (consulté le 5 juin 2011)
  176. a, b et c (en) « (en) Historique du World Championship Wrestling World Tag Team Title » (consulté le 5 juin 2011)
  177. (en) « WWA - World Wrestling Association World Tag Team Title », sur Solie (consulté le 27 septembre 2009)
  178. (en) « WWA - World Wrestling Association World Welterweight Title », sur Solie (consulté le 27 septembre 2009)
  179. (en) « WWC - World Wrestling Council (Puerto Rico) Junior Heavyweight Title », sur Solie (consulté le 27 septembre 2009)
  180. a et b (en) « (en) Intercontinental - Rey Mysterio », WWE.com (consulté le 5 juin 2011)
  181. (en) « (en) Intercontinental - Rey Mysterio », WWE.com (consulté le 5 juin 2011)
  182. a, b, c et d (en) « (en) Historique du WWE Tag Team Championship », WWE.com (consulté le 5 juin 2011)
  183. (de) « Observer: Best Rookie of the Year », sur genickbruch.com (consulté le 27 septembre 2009)
  184. (de) « Observer: Most Outstanding Wrestler », sur genickbruch.com (consulté le 27 septembre 2009)
  185. a, b, c, d, e et f (de) « Observer: Best Flying Wrestler », sur genickbruch.com (consulté le 27 septembre 2009)
  186. (de) « Observer: Best Wrestling Maneuver », sur genickbruch.com (consulté le 27 septembre 2009)
  187. (de) « Observer: Best Worked Match Of The Year », sur genickbruch.com (consulté le 27 septembre 2009)
  188. (de) « Observer: Worst Feud of the Year », sur genickbruch.com (consulté le 27 septembre 2009)
  189. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 1994 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 août 2011)
  190. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 1995 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 août 2011)
  191. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 1996 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 août 2011)
  192. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 1997 », Internet Wrestling Database (consulté le 13 août 2011)
  193. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 1998 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 août 2011)
  194. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 1999 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 août 2011)
  195. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2000 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 août 2011)
  196. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2001 », Internet Wrestling Database (consulté le 13 août 2011)
  197. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2002 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 août 2011)
  198. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2003 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 août 2011)
  199. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2004 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 août 2011)
  200. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2005 », Internet Wrestling Database (consulté le 13 août 2011)
  201. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2006 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 août 2011)
  202. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2007 », Internet Wrestling Database (consulté le 13 août 2011)
  203. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2008 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 août 2011)
  204. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2009 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 août 2011)
  205. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2010 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 août 2011)
  206. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2011 », Internet Wrestling Database (consulté le 13 août 2011)
  207. (en) Jim Varsallone, « Common ground between Mysterio, Obama » [archive du ], The Miami Herald, (consulté le 24 février 2009)
  208. http://smackdown.neoseeker.com/wiki/WWE_SmackDown!:_Here_Comes_The_Pain
  209. http://uk.ign.com/articles/2004/08/18/smackdown-vs-raw-final-roster
  210. http://www.giantbomb.com/wwe-smackdown-vs-raw-2006/3030-10338/
  211. http://www.videogamer.com/xbox360/wwe_smackdown_vs_raw_2007/news/full_wwe_smackdown_vs_raw_2007_roster_revealed.html
  212. http://www.jeuxvideo.com/forums/1-13050-33598-1-0-1-0-0.htm
  213. http://smackdown.neoseeker.com/wiki/WWE_SmackDown!_vs_RAW_2009
  214. http://www.thesmackdownhotel.com/svr2010/roster/
  215. http://bleacherreport.com/articles/455882-thqs-smackdown-vs-raw-2011-mostly-complete-roster-revealed
  216. http://www.wwe.com/inside/thq/wwe-12/thq-wwe-12-roster-reveal-september
  217. http://wwe13.2k.com/roster
  218. http://bleacherreport.com/articles/1823304-wwe-2k14-breaking-down-full-roster-in-latest-release
  219. (en) 2k, « WWE 2K15 ROSTER »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur 2k.com, (consulté le 16 août 2014)
  220. « Distribution de Freddy vs. Jason », sur Internet Movie Database (consulté le 26 juin 2009)
  221. http://www.wwe.fr/photos/2014/03/21/coolest-wrestlemania-wear-photos?r30_r1_r1:page=21
  222. http://www.ringsidecollectibles.com/ringside-exclusive-wwe-flash-rey-mysterio-rex-023.html
  223. a et b http://marvel.com/news/comics/2011/4/8/15602/fightin_fanboys_rey_mysterio
  224. http://www.styleforum.net/t/55046/louis-vuitton-supports-wwe-pro-wrestling
  225. http://bleacherreport.com/articles/1118483-wrestlemania-28-ranking-rey-mysterios-wrestlemania-ring-wear
  226. http://www.ringsidecollectibles.com/wwe-miscellaneous-rey-mysterio-mmisc-034.html
  227. https://www.youtube.com/watch?v=iUTdFDiRZ1g
  228. https://www.youtube.com/watch?v=nbaFDtZH57w

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :