Karl Anderson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Karl Anderson
Karl Anderson IWGP Tag Champion.jpg

Karl Anderson en décembre 2014.

Données générales
Nom de naissance
Chad Allegra
Nom(s) de ring
Chad 2 Badd
Chad Allegra
Karl Anderson
Killshot
Nationalité(s)
Naissance
Taille
6 0 (1,83 m)[1]
Poids
240 lb (109 kg)[1]
Catcheur en activité
Fédération(s)
Entraîneur(s)
Cody Hawk[2]
Roger Ruffen[2]
Shark Boy[2]
Carrière pro.
- aujourd'hui

Chad Allegra (né le à Détroit dans le Michigan) est un catcheur (lutteur professionnel). Il travaille actuellement à la World Wrestling Entertainment, dans la division Raw, sous le nom de Karl Anderson.

À Japan Pro Wrestling, où il a détenu le championnat par équipe IWGP, détenant le record du plus longue règne avec Giant Bernard. Les deux hommes ont aussi remporté le championnat par équipe GHC de la Pro Wrestling NOAH au Japon.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Allegra grandit à Asheville, Caroline du Nord et au lycée il fait partie des équipes de baseball, football américain et basketball[3]. Il obtient une bourse universitaire et rejoint l'université de Mars Hill (en) où il fait partie de l'équipe de baseball de 1998 à 2000[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts aux États-Unis (2002-2008)[modifier | modifier le code]

Allegra s'entraîne d'abord auprès de Les Thatcher puis avec Roger Ruffin et effectue son premier combat le 20 mai 2002[3],[2]. En juin 2005, il rencontre Dave Marquez, un des représentants de la New Japan Pro Wrestling aux États-Unis, au cours d'une convention de la National Wrestling Alliance[3]. Allegra part alors à Los Angeles où il s'entraîne au New Japan Dojo[3]. Il y remporte le championnat du Commonwealth Britannique de la National Wrestling Alliance (NWA) le 12 mars 2006 après sa victoire sur Fergal Devitt et le conserve jusqu'au 11 juin où Alex Koslov met fin à son règne en remportant un Three Way match comprenant aussi Mikey Nicholls[4],[5]. Le 11 novembre, il est à la NWA Midwest dans l'Illinois où il devient champion poids-lourds de l'état de Heartland de la NWA en battant Ryan Boz[6].

Le 13 avril 2007, il bat Human Tornado (en) pour devenir champion d'Amérique de l'Empire Wrestling Federation (EWF), une fédération de Californie[7]. Le 8 juillet, il devient champion du monde par équipe de la NWA avec Joey Ryan en remportant un Gauntlet match par équipe face à Billy Kidman et Sean Waltman ainsi qu'Incognito et Sicodelico Jr[8]. Le 7 septembre, son règne de hampion d'Amérique de l'EWF prend fin après sa défaite dans un Iron man match de 30 minutes l'opposant à Ryan Taylor et le nouveau champion Mikey Nicholls[9]. Quinze jours plus tard, c'est son titre de champion poids-lourds de l'état de Heartland de la NWA qu'il perd face à Skull Crusher[10].

Le 18 janvier 2008 (au cours de l'enregistrement d'une émission diffusé le 20 février), Anderson et Ryan conservent leur titre face à Los Luchas (en) (Phoenix Star et Zokre) mais ces derniers arrivent à les vaincre le 10 février (diffusé le 26 mars)[11],[12].

Pro Wrestling Guerilla (2007-2009)[modifier | modifier le code]

Le 13 janvier 2007, il fait équipe avec Bino Gambino et Scott Lost (en) avec qui il perd son premier match à la Pro Wrestling Guerrilla (PWG) face à Disco Machine (en), Nemesis et TJ Perkins[13]. Le 10 février, il remporte son premier match simple dans cette fédération face à Disco Machine[14]. Il obtient ensuite deux victoires dans des matchs sans enjeu face à Frankie Kazarian le 24 février puis Colt Cabana le 10 mars[15],[16]. Le 1er et 2 septembre, il participe à des matchs par équipe en marge du tournoi Battle of Los Angeles[Note 1] où avec Bino Gambino il perd avecface à TJ Perkins et Ronin le 1er septembre puis le lendemain il connait le même sort dans l'équipe d'Austin Aries, Davey Richards, Human Tornado (en), Jimmy Rave et Scott Lost (en) face à Chris Hero, Doug Williams, Jack Evans, Kevin Steen, Susumu Yokosuka et Tyler Black[17],[18].

Le 5 janvier 2008, il connait sa première défaite dans cette fédération face à El Generico[19]. Le 24 février, il atteint la finale du tournoi d'un soir pour désigner le nouveau champion du monde de la PWG en éliminant Frankie Kazarian et en fianle face à Roderick Strong et Human Tornado (en) ce dernier remporte le match de manière controversé en faisant le tombé sur Anderson[Note 2],[20].

Il revient à la PWG le 21 février 2009 où avec Joey Ryan et Scott Lost (en) il perd face à Paul London et les Young Bucks (Matt et Nick Jackson)[21]. Le 28 août, il tente avec Ryan de mettre fin au règne de champions de monde par équipe de la PWG des Young Bucks sans succès[22]. Le 4 septembre, il perd face à Roderick Strong[23].

Ring of Honor (2007, 2013)[modifier | modifier le code]

Il participe ensuite au ROH World Championship Tournament où le 27 juillet, il bat ACH dans son match de premier tour[24]. Le 17 août, il est éliminé du tournoi suite à sa défaite en quarts de finale contre Michael Elgin[25].

New Japan Pro Wrestling (2008-2016)[modifier | modifier le code]

Débuts (2008)[modifier | modifier le code]

Il commence à la New Japan Pro Wrestling le 9 mars 2008 et se fait éliminer du tournoi New Japan Cup par Koji Kanemoto[26].

Bad Intentions (2008–2012)[modifier | modifier le code]

Après il rejoint le groupe Chaos, Anderson a formé l'équipe Bad Intentions avec Giant Bernard et le 20 juin ils reçoivent un match pour les IWGP Tag Team Championship, mais ont été incapables de vaincre les champions en titre Team 3D (Brother Devon et Brother Ray). Anderson et Bernard sont entrés dans le G1 Tag League 2009 et ont été en mesure de vaincre Apollo 55 (Prince Devitt et Ryusuke Taguchi) en finale pour remporter le tournoi et une autre chance contre la Team 3D. Le 8 novembre le deuxième match entre Bad Intentions et Team 3D a pris fin sur un double compte extérieur[27]. Le 4 avril 2010, les membres de Chaos (Takashi Iizuka et Toru Yano) expulse Anderson du groupe avec l'aide de Tetsuya Naitō et Yujiro Takahashi, qui ont rejoint le groupe dans le processus.Giant Bernard, qui n'était pas présent à l'exposition, a fini par quitter CHAOS aux côtés de son partenaire. Le 19 juin 2010,Anderson et Bernard battent Seigigun (Yūji Nagata et Wataru Inoue) et No Limit (Tetsuya Naitō et Yujiro Takahashi) dans un match d'élimination de trois pour remporter les IWGP Tag Team Championship[28]. Bad Intentions ont fait leur première défense réussie du IWGP Tag Team Championship le 19 juillet, en battant Seigigun et No Limit dans un match a trois voies "Dogfight".À la fin octobre Bad Intentions est entrés dans le G1 Tag League 2010, où, après trois victoires et deux défaites, ils ont terminé deuxième de leur bloc et se sont qualifiés pour les demi-finales, où, le 7 novembre, ils ont été défaits par les futurs vainqueurs de l'ensemble du tournoi, Yuji Nagata et Wataru Inoue. Lors de Wrestle Kingdom V au Tokyo Dome, ils défendent avec succès les IWGP Tag Team Championship dans un match à trois voies contre Beer Money, Inc. (James Storm et Bobby Roode) et Muscle Orchestra (Manabu Nakanishi et Strong Man)[29]. Le 3 mai, Bad Intentions battent No Limit pour leur septième défense avec succès du IWGP Tag Team Championship, égalant le record de défenses titres, fixé par Hiroyoshi Tenzan et Masahiro Chono .Bad Intentions font leur record de huit défenses avec succès du IWGP Tag Team Championship le 18 juin contre les représentants de la Pro Wrestling Noah, Takuma Sano et Yoshihiro Takayama et remportent les GHC Tag Team Championship par la même occasion[30]. Bad Intentions défendent pour la neuvième fois les IWGP Tag Team Championship avec succès le 3 juillet, quand ils ont défait Hirooki Goto et le IWGP Heavyweight Champion Hiroshi Tanahashi[31]. Le 23 juillet, Bad Intentions fait une apparition pour la Pro Wrestling Noah, faisant leur première défense réussie des GHC Tag Team Championship contre l'équipe de Takeshi Morishima et Yutaka Yoshie .Le 9 septembre, Bad Intentions est devenu le plus long règne en tant qu'IWGP Tag Team Champions dans l'histoire en battant le précédent record de 446 jours, fixé par Hiroyoshi Tenzan et Masahiro Chono en 2003. Le 31 octobre, ils conservent les GHC Tag Team Championship contre Gō Shiozaki et Shuhei Taniguchi à un événement de la Pro Wrestling Noah[32]. Au cours de la G1 Tag League 2011, Bad Intentions ont subi leur première défaite depuis un an, quand ils ont été vaincus par les complets players (Masato Tanaka et Yujiro Takahashi), mais encore réussi à gagner leurs quatre autres matches et avancé pour les demi-finales du tournoi.Le 6 novembre, après avoir vaincu Hirooki Goto et Hiroshi Tanahashi en demi-finale, Bad Intentions a été défait en finale du G1 Climax 2011 par Suzuki-gun (Minoru Suzuki et Lance Archer)[33]. Le 12 novembre, Bad Intentions ont fait leur dixième défense avec succès des IWGP Tag Team Championship contre Archer et Suzuki. Lors de Wrestle Kingdom VI au Tokyo Dome, Bad Intentions ont perdu les IWGP Tag Team Championship contre ten-koji (Hiroyoshi Tenzan et Satoshi Kojima), mettant fin à leur règne record de 564 jours[34]. Le 22 janvier, Bad Intentions perdent les GHC Tag Team Championship contre Akitoshi Saito et Jun Akiyama[35]. En mars, Bad Intentions a été dissous, après que Bernard est quitté la New Japan pour revenir à la WWE[36].

Bullet Club (2013-2016)[modifier | modifier le code]

Anderson avec le Bullet Club
Article détaillé : Bullet Club.

Lors de Wrestling Dontaku 2012, il perd contre Shinsuke Nakamura[37]. Durant le mois d'août, il tente de remporter le tournoi G1 Climax, où il a remporte quatre de ses sept premiers matches, avant de battre le IWGP Heavyweight Champion Hiroshi Tanahashi pour terminer premier de son bloc et accéder à la finale[38]. Le 14 août, il perd en finale contre Kazuchika Okada[38].

Lors de Power Struggle 2012, il perd contre Shinsuke Nakamura et ne remporte pas le IWGP Intercontinental Championship[39],[40]. Le 15 novembre, il participe au NEVER Openweight Championship Tournament, où après des victoires sur Yujiro Takahashi[41], Shiori Asahi et Kengo Mashimo, il perd en finale du tournoi le 19 novembre contre Masato Tanaka et ne devient pas le premier NEVER Openweight Champion[42]. Il participe ensuite au tournoi World Tag League 2012 avec Hirooki Goto et terminent à la première position de leur groupe avec quatre victoires et deux défaites et accèdent à la demi-finale du tournoi[43],[44],[45]. Le 2 décembre, ils battent TenKoji (Hiroyoshi Tenzan et Satoshi Kojima) et accèdent à la finale où ils battent Killer Elite Squad (Davey Boy Smith, Jr. et Lance Archer) pour remporter le tournoi[46]. Lors de Wrestle Kingdom 7, ils perdent contre Killer Elite Squad et ne remportent pas les IWGP Tag Team Championship[47],[48]. Lors de The New Beginning 2013, il perd contre Hiroshi Tanahashi et ne remporte pas le IWGP Heavyweight Championship[49].

Lors de Wrestling Dontaku 2013, il perd contre Hiroshi Tanahashi[50]. Après le match, il effectue un heel turn et rejoint Prince Devitt, Bad Luck Fale et Tama Tonga pour attaquer Hiroshi Tanahashi[51]. Le nouveau groupe est ensuite nommé "Bullet Club"[52],[53]. Lors de Power Struggle 2013, il perd contre Kazuchika Okada et ne remporte pas le IWGP Heavyweight Championship[54].

Le 8 décembre, lui et Doc Gallows battent GBH ( Togi Makabe et Tomoaki Honma ) dans les demi-finales, puis ten-Koji (Hiroyoshi Tenzan et Satoshi Kojima) en finale pour remporter le World Tag League 2013 et une chance pour les IWGP Tag Team Championship[55],[56]. Lors de Wrestle Kingdom 8, lui et Doc Gallows battent Killer Elite Squad (Davey Boy Smith, Jr. & Lance Archer) est remportent les IWGP Tag Team Championship[57]. Lors de The New Beginning in Hiroshima ils battent battent Killer Elite Squad et conservent leur titres[58]. Lors de Invasion Attack 2014, ils conservent leur titres contre Hirooki Goto et Katsuyori Shibata[59],[60]. Sept jours plus tard, ils conservent leur titres contre Captain Taiwan et Hirooki Goto[61]. Le 3 mai à Wrestling Dontaku lui, Doc Gallows, Bad Luck Fale et Tama Tonga perdent contre Jushin Liger, Hiroshi Tanahashi, Tetsuya Naito et Togi Makabe . Le 10 mai, à Global Wars (2014), un évènement organisé en collaboration avec la NJPW, lui et A.J. Styles battent CHAOS (Kazuchika Okada et Gedo). Le 17 mai, à War of the Worlds (2014), un autre évènement organisé en collaboration avec la NJPW, lui et Doc Gallows battent The Briscoe Brothers (Jay Briscoe et Mark Briscoe) est conservent leurs IWGP Tag Team Championship[62]. Le 25 mai à Back to the Yokohama Arena lui, Doc Gallows, Yujiro Takahashi et Tama Tonga battent Captain New Japan, Manabu Nakanishi, Tomoaki Honma et Yuji Nagata. Le 21 juin à Dominion 6.21, lui et Doc Gallows battent Hiroshi Tanahashi et Togi Makabe et conservent leurs IWGP Tag Team Championship[63],[64]. Lors de Destruction in Kobe, Gallows et Anderson battent Chaos (Kazuchika Okada et Yoshi-Hashi) et conservent leurs titres[65]. Lors de Wrestle Kingdom 9, ils perdent les titres contre Hirooki Goto et Katsuyori Shibata[66],[67]. Lors de The New Beginning in Osaka, ils battent Hirooki Goto et Katsuyori Shibata et remportent les IWGP Tag Team Championship pour la deuxième fois[68]. Lors de Invasion Attack 2015, ils perdent leurs titres contre The Kingdom (Michael Bennett et Matt Taven)[69],[70]. Lors de Dominion 7,5 in Osaka-jo Hall, ils battent The Kingdom et remportent les titres pour la troisième fois[71]. Il intègre durant fin juillet le tournoi G1 Climax, où il remporte six de ses matchs[72]. Lors de Power Struggle 2015, il perd contre Shinsuke Nakamura et ne remporte pas le IWGP Intercontinental Championship[73]. Le 4 janvier 2016, au cours de Wrestle Kingdom 10, Gallows et Anderson perdent les IWGP Tag Team Championship contre Great Bash Heel (Togi Makabe et Tomoaki Honma)[74]. Le 20 février 2016, il quitte officiellement la NJPW, et quitte donc le Bullet Club[75].

World Wrestling Entertainment (2016-...)[modifier | modifier le code]

The Club et course aux titres par équipes (2016-...)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : The Club (catch).
Gallows et Anderson en septembre 2016

Le 4 avril à Raw, il fut aperçu dans les coulisses en compagnie de Luke Gallows, ce qui marque ses débuts à la WWE[76]. Le 11 avril à Raw, il effectue ses débuts avec Luke Gallows en attaquant The Usos[77]. Le 18 avril à Raw, Luke Gallows et lui attaquent Roman Reigns afin d'aider leur ami AJ Styles même si ce dernier nie avoir demandé leur aide[78]. Le 9 mai à Raw, lui, AJ Styles et Luke Gallows forment un groupe nommé « The Club » et perdent contre Roman Reigns et The Usos par disqualification à la suite de multiples attaques d'Anderson et Gallows sur les Usos[79]. Lui et Gallows remportent leur premier match de Pay Per View à Extreme Rules 2016 contre The Usos. Le 30 mai à Raw, lui, AJ Styles et Luke Gallows attaquent John Cena alors que celui-ci effectuait son retour de blessures[80]. Le 19 juillet à SmackDown, il est transféré avec Luke Gallows à Raw, tandis qu'AJ Styles est transféré à SmackDown[81]. Lors de Battleground, ils perdent contre John Cena, Enzo Amore et Big Cass[82]. Lors de SummerSlam, The Club est à nouveau réuni en coulisse en présence de l'ancien leader du Bullet Club, Finn Bálor[83], plus tard dans la soirée, lui et Luke Gallows battent Kofi Kingston et Xavier Woods par disqualification suite à une attaque de Big E, mais ils ne remportent pas le WWE Tag Team Championship[84]. Le lendemain à Raw, ils attaquent les Dudley Boyz qui ont annoncé leur retraite des rings, et font passer D-Von Dudley à travers une table avec le Magic Killer[85]. Le 5 septembre à Raw, il est annoncé que lui et Luke Gallows affronteront The New Day à Clash of Champions pour le WWE Raw Tag Team Championship[86]. Lors de Clash of Champions, ils perdent contre The New Day et ne remportent pas les WWE Raw Tag Team Championship[87]. Lors de Hell in a Cell, ils battent Enzo Amore et Big Cass[88]. Lors du Kickoff du Royal Rumble (2017), lui et Luke Gallows battent Cesaro et Sheamus remportent les WWE Raw Tag Team Championship[89]. Lors de Fastlane (2017), ils conservent leur titres contre Enzo et Big Cass. Lors de WrestleMania 33, ils perdent les titres contre The Hardys Boyz (Jeff Hardy et Matt Hardy) dans un Fatal Four-Way Ladder Tag Team match qui comprenaient également Enzo et Big Cass et Cesaro et Sheamus[90]. Le lendemain à RAW, ils perdent contre The Hardys Boyz et ne remportent pas les WWE Raw Tag Team Championship[91]. Le 22 mai à Raw, il perd contre Finn Bàlor.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Anderson portant le Gun Stun sur Shinsuke Nakamura
  • Prise de finition
    • Gun Stun (Three-quarter facelock dropped into either a seated jawbreaker or a bulldog)
    • Rocket Kick (Running single-leg dropkick)
    • Spinning spinebuster
    • Diving Neckbreaker (2017-...)
  • Prise favorites
    • Bernard Driver (Reverse piledriver) – 2012–présent; adapté de Giant Bernard
    • Death Valley bomb
    • Boston crab
  • Surnoms
    • "2 Badd"
    • "The Machine Gun"
  • Thèmes Musicaux
Musiques d'entrées Compositeurs Périodes Fédération(s)
The Machine Gun Yonosuke Kitamura ? NJPW
Devil's Dance Metallica ? NJPW
The Machine Gun Ver. 2 Yonosuke Kitamura ? NJPW
Solace Triphon 2013 ROH
Last Chance Saloon Deviant et Naive Ted 2013-2014 NJPW
Shot'Em [Q]Brick 2014-2016 NJPW
Machingun (Bullet Club Mix) Yonosuke Kitamura 2015-2016 NJPW
Omen In The Sky (avec Luke Gallows) CFO$ 2016-... WWE

Palmarès[modifier | modifier le code]

Anderson en tant que IWGP Tag Team Champions en mars 2015
  • Empire Wrestling Federation
    • 1 fois EWF American Champion
  • NWA Midwest
    • 1 fois NWA Heartland States Heavyweight Champion
  • Northern Wrestling Federation
    • 2 fois NWF Heavyweight Championship

Récompenses des magazines[modifier | modifier le code]

Classement PWI 500 de Karl Anderson[93]
Année 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Rang 276 Non classé 214 en augmentation 122 en diminution 144 en augmentation 64 en diminution 88 en augmentation 70 en diminution 79 en augmentation 69 en diminution 73

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le tournoi Battle of Los Angeles est le principal évènement annuel de la Pro Wrestling Guerrilla.
  2. Human Tornado fait le tombé sur Anderson et au compte de deux, Strong attaque Tornado ce qui met fin au compte. Cependant l'arbitre donne la victoire (et donc le titre) à Tornado.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Karl Anderson », sur Online World of Wrestling (consulté le 1er mars 2016).
  2. a, b, c et d (en) « Profil de Karl Anderson », sur Cagematch (consulté le 6 décembre 2014).
  3. a, b, c, d et e (en) Greg Oliver, « Getting to know the unknown 'Machine Gun' Karl Anderson », sur Slam! Wrestling, (consulté le 5 août 2015).
  4. (en) « Inoki Sports USA/NWA Pro @ Santa Monica », sur Wrestlingdata (consulté le 14 novembre 2015).
  5. (en) « Inoki Sports USA/NWA Pro @ Santa Monica », sur Wrestlingdata (consulté le 14 novembre 2015).
  6. (en) « Historique du championnat poids-lourds de l'état de Heartland de la NWA », sur Wrestling-Titles (consulté le 22 janvier 2016).
  7. (en) « EWF Fallout 2 », sur Cagematch (consulté le 22 janvier 2016).
  8. (en) « NWA Pro Wrestling », sur Cagematch (consulté le 23 janvier 2016).
  9. (en) « EWF Gold Standard », sur Cagematch (consulté le 23 janvier 2016).
  10. (en) « NWA Midwest », sur Cagematch (consulté le 23 janvier 2016).
  11. (en) Jon Hewett, « NWA WRESTLING SHOWCASE TV REPORT », sur Pro Wrestling Insider, (consulté le 23 janvier 2016).
  12. (en) « NWA Wrestling Showcase - Episode 8 », sur Cagematch (consulté le 23 janvier 2016).
  13. (en) Stuart Carapola, « PWG BASED ON A TRUE STORY DVD REVIEW: JOEY RYAN DEFENDS THE PWG TITLE AGAINST HUMAN TORNADO IN A LONG, BRUTAL GUERRILLA WARFARE MATCH, SUPER DRAGON AND RONIN STIFF EACH OTHER INTO OBLIVION, FRANKIE KAZARIAN VS SCOPRIO SKY IN A LOSER LEAVES PWG MATCH, A VERY HIGH STAKES BOUT BETWEEN KEVIN STEEN AND CHRIS BOSH, AND MUCH MORE », sur Pro Wrestling Insider, (consulté le 23 janvier 2016).
  14. (en) Stuart Carapola, « PWG GUITARMAGEDDON II - ARMORYGEDDON DVD REVIEW: HUMAN TORNADO MAKES HIS FIRST DEFENSE OF THE PWG TITLE AGAINST KEVIN STEEN, STRONG & RICHARDS CHALLENGE GENERICO & QUICKSILVER FOR TAG GOLD, CLAUDIO CASTAGNOLI BATTLES CHRIS BOSH, AND MORE », sur Pro Wrestling Insider, (consulté le 23 janvier 2016).
  15. (en) 411Mania Staff, « RB Report: PWG Holy Diver Down », sur 411mania, (consulté le 23 janvier 2016).
  16. (en) 411Mania Staff, « RB Report: PWG Album of the Year », sur 411mania, (consulté le 23 janvier 2016).
  17. (en) Arnold Furious, « The Furious Flashbacks – PWG Battle of Los Angeles 2007 Night Two », sur 411mania, (consulté le 23 janvier 2016).
  18. (en) Arnold Furious, « The Furious Flashbacks – PWG Battle of Los Angeles 2007 Night Three », sur 411mania, (consulté le 23 janvier 2016).
  19. (en) TJ Hawke, « Views from the Hawke’s Nest: PWG All Star Weekend 6 – Night 1 », sur 411mania, (consulté le 23 janvier 2016).
  20. (en) Bayani Domingo, « PWG House Show Results 2.24.08 – Dia De Los Dangerous », sur 411mania, (consulté le 23 janvier 2016).
  21. (en) Ryan Rozanski, « Break It Down: PWG Express Written Consent », sur 411mania, (consulté le 24 janvier 2016).
  22. (en) Ryan Rozanski, « Break It Down: PWG Speed of Sound », sur 411mania, (consulté le 24 janvier 2016).
  23. (en) Bill Hanstock, « PWG 9/4: "Guerre Sans Frontiers" Live Review », sur Cageside Seats, (consulté le 24 janvier 2016).
  24. (en) James Caldwell, « ROH News: New ROH tag champions, Results from Night 1 of ROH Title tournament », Pro Wrestling Torch, (consulté le 28 juillet 2013)
  25. (en) James Caldwell, « Show results – 8/17 ROH in New York City: New ROH tag champions, ROH Title tournament continues, Homicide returns with a friend, more », Pro Wrestling Torch, (consulté le 18 août 2013)
  26. (en) « NJPW Circuit 2008 New Japan Cup ~Who Is The Highest~ - Tag 1 », sur Cagematch (consulté le 1er mars 2016).
  27. (de) « NJPW Destruction 2009 », Cagematch (consulté le 20 juin 2010)
  28. (en) « (Results) New Japan "DOMINION 6.19", 6/19 », Strong Style Spirit, (consulté le 19 juin 2010)
  29. (en) Steve Gerweck, « 1/4 TNA-NJPW Results: Tokyo, Japan », Wrestleview, (consulté le 4 janvier 2011)
  30. (en) James Caldwell, « NJPW News: Results from Dominion PPV Saturday – MVP's first IWGP IC Title defense, TNA wrestler appears, key title change », Pro Wrestling Torch, (consulté le 19 juin 2011)
  31. (ja) « New Japan Soul 2011 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 3 juillet 2011)
  32. (en) « NOAHful Halloween Night », Pro Wrestling Noah (consulté le 4 novembre 2011)
  33. (ja) « G1 Tag League 2011 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 6 novembre 2011)
  34. (ja) « NJPW 40th anniversary Tour. レッスルキングダムⅥ in 東京ドーム », New Japan Pro Wrestling (consulté le 4 janvier 2012)
  35. (ja) « Great Voyage 2012 in Osaka », Pro Wrestling Noah (consulté le 22 janvier 2012)
  36. (en) Mike Tedesco, « Spoiler: Identity of new WWE wrestler », Wrestleview, (consulté le 20 mars 2012)
  37. (ja) « NJPW 40th anniversary レスリングどんたく 2012 », New Japan Pro Wrestling,‎ (consulté le 3 mai 2012)
  38. a et b (ja) « カードファイト!! ヴァンガード Presents NJPW 40th anniversary Tour G1 Climax 22 ~The One And Only~ », New Japan Pro Wrestling (consulté le 12 août 2012)
  39. (ja) « NJPW 40th anniversary Power Struggle », New Japan Pro Wrestling (consulté le 11 novembre 2012)
  40. (en) Jason Namako, « 11/11 NJPW iPPV Results: Osaka, Japan », Wrestleview, (consulté le 13 novembre 2012)
  41. (ja) « NEVER », New Japan Pro Wrestling (consulté le 19 novembre 2012)
  42. (ja) « NEVER », New Japan Pro Wrestling (consulté le 19 novembre 2012)
  43. (ja) « 11月20日(火)開幕!! 『World Tag League 2012』の対戦カード決定!! TDC大会、愛知大会には桜庭&柴田が特別参戦! », New Japan Pro Wrestling,‎ (consulté le 1er décembre 2012)
  44. (ja) « NJPW 40th anniversary Tour World Tag League 2012 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 1er décembre 2012)
  45. (ja) « NJPW 40th anniversary Tour World Tag League 2012 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 1er décembre 2012)
  46. (ja) « NJPW 40th anniversary Tour World Tag League 2012 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 2 décembre 2012)
  47. (ja) « Wrestle Kingdom 7 ~Evolution~ in 東京ドーム », New Japan Pro Wrestling (consulté le 4 janvier 2013)
  48. (en) « Show Results – 1/4 New Japan Tokyo Dome Show: Former WWE stars in undercard matches, Tanahashi vs. Okada, did any titles change hands? », Pro Wrestling Torch, (consulté le 4 janvier 2013)
  49. (ja) « The New Beginning », New Japan Pro Wrestling (consulté le 10 février 2013)
  50. « 第2試合|05/03(金) 17:00 福岡・福岡国際センター|レスリングどんたく 2013|大会結果一覧|Match Information|新日本プロレスリング », sur www.njpw.co.jp (consulté le 10 décembre 2015)
  51. « 第7試合|05/03(金) 17:00 福岡・福岡国際センター|レスリングどんたく 2013|大会結果一覧|Match Information|新日本プロレスリング », sur www.njpw.co.jp (consulté le 10 décembre 2015)
  52. (ja) « 「イッツ・リィィィアル!! 」なんとアンダーソン、トンガとも合体!! デヴィットが外国人軍団“BULLET CLUB”結成!! », sur www.njpw.co.jp (consulté le 10 décembre 2015)
  53. « PWTorch.com - SHOW RESULTS - 5/3 NJPW Dontaku PPV: U.S. stars lose titles or title matches, Okada's first IWGP Title defense, more », sur pwtorch.com (consulté le 10 décembre 2015)
  54. (ja) « Power Struggle », New Japan Pro Wrestling (consulté le 9 novembre 2013)
  55. (ja) « World Tag League 2013 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 8 décembre 2013)
  56. (en) Jason Namako, « 12/8 NJPW Results: Nagoya, Japan (Tag League finals) », WrestleView, (consulté le 9 décembre 2013)
  57. (en) James Caldwell, « Caldwell's NJPW Tokyo Dome results 1/4: Complete "virtual-time" coverage of New Japan's biggest show of the year - four title changes, former WWE/TNA stars featured, more », Pro Wrestling Torch, (consulté le 4 janvier 2014)
  58. (en) James Caldwell, « NJPW News: Titles defended at Sunday's "New Beginning" show - IWGP IC Title, IWGP Tag Titles, NWA World Title », Pro Wrestling Torch, (consulté le 9 février 2014)
  59. (ja) « Invasion Attack 2014 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 6 avril 2014)
  60. (en) James Caldwell, « Caldwell's NJPW PPV results 4/6: Complete "virtual-time" coverage of "Invasion Attack 2014" - Nakamura regains IC Title, A.J. Styles big angle, new NWA tag champions, more », Pro Wrestling Torch, (consulté le 6 avril 2014)
  61. (ja) « Wrestling World 2014 in 台湾 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 13 avril 2014)
  62. (en) James Caldwell, « Caldwell's ROH iPPV results 5/17: Complete "virtual-time" coverage of War of the Worlds – ROH Title & IWGP Title main events, new ROH tag champs, Steen vs. Nakamura, more », Pro Wrestling Torch, (consulté le 17 mai 2014)
  63. (ja) « Dominion 6.21 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 21 juin 2014)
  64. (en) James Caldwell, « NJPW news: Key results from Saturday's "Dominion" PPV featuring U.S. stars in top title matches », Pro Wrestling Torch, (consulté le 21 juin 2014)
  65. (en) « CALDWELL'S NEW JAPAN PPV RESULTS 9/21: Complete live coverage of "Destruction in Kobe" - Nakamura regains IC Title, Tanahashi vs. Shibata, A.J. Styles, new Jr. Hvt. champion, more », PW Torch (consulté le 15 janvier 2016)
  66. (ja) « Wrestle Kingdom 9 in 東京ドーム », New Japan Pro Wrestling (consulté le 4 janvier 2015)
  67. (en) James Caldwell, « Caldwell's NJPW Tokyo Dome show results 1/4: Complete "virtual-time" coverage of live Wrestle Kingdom PPV - Tanahashi vs. Okada, Bullet Club, Nakamura, Jim Ross, more », Pro Wrestling Torch, (consulté le 4 janvier 2015)
  68. (en) James Caldwell, « NJPW news: Bullet Club takes top titles at "New Beginning" - Styles new IWGP World Champ, other title changes », Pro Wrestling Torch, (consulté le 14 avril 2016)
  69. (ja) « Invasion Attack 2015 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 5 avril 2015)
  70. (en) « Show results - 4/5 NJPW "Invasion Attack" in Tokyo, Japan: A.J. Styles defends IWGP World Title in main event, ROH tag teams win both Tag Titles, Bullet Club in action, more », Pro Wrestling Torch, (consulté le 5 avril 2015)
  71. (ja) « Dominion 7.5 in Osaka-jo Hall », New Japan Pro Wrestling (consulté le 5 juillet 2015)
  72. (en) « G-1 Climax 2015 », Pro Wrestling History (consulté le 18 octobre 2015)
  73. (en) « NJPW Power Struggle Results: Nakamura Vs. Anderson, Tournament Finals, Ishii Vs. Honma, More », WrestlingInc (consulté le 9 novembre 2015)
  74. (en) « 01/04 NJPW Wrestle Kingdom 10 results and review – Kazuchika Okada vs. Hiroshi Tanahashi for the IWGP Heavyweight Championship, Shinsuke Nakamura vs. A.J. Styles for the IWGP Intercontinental Champshionship, and more from NJPW’s biggest show », Pro Wrestling (consulté le 4 janvier 2016)
  75. (en) « Honor Rising: Japan 2016 », sur New Japan Pro Wrestling official website (consulté le 20 février 2016)
  76. (en) « New Challengers Arrive: Anderson & Gallows in WWE », sur 411Mania (consulté le 9 avril 2016)
  77. (en) « Full Raw results, April 11, 2016: Reigns and Wyatt forge uneasy alliance in main event », sur WWE.com (consulté le 19 avril 2016)
  78. (en) « Raw results, April 18, 2016: Jericho breaks it down for Ambrose in London », sur WWE.com (consulté le 19 avril 2016)
  79. (en) « 5/9 WWE Raw Results – CALDWELL’S Complete Live TV Report », sur Pro Wrestling Torch (consulté le 14 mai 2016)
  80. (en) « 5/30 WWE Raw Results - CALDWELL'S Complete Live TV Report - », sur www.pwtorch.com, (consulté le 7 juin 2016)
  81. « Get complete 2016 WWE Draft results here » (consulté le 21 juillet 2016)
  82. (en) « 7/24 WWE Battleground Results - CALDWELL'S Complete Report - », (consulté le 25 juillet 2016)
  83. « The Club reunited », sur Twitter (consulté le 30 août 2016)
  84. « Jon Stewart’s troubles trip up New Day vs. Gallows & Anderson » (consulté le 23 août 2016)
  85. (en) « 8/22 WWE Raw Results - CALDWELL'S Complete Live TV Report - », (consulté le 30 août 2016)
  86. « Early retirement for The New Day? » (consulté le 14 septembre 2016)
  87. « Did Gallows & Anderson retire New Day's reign? », www.wwe.com,‎ (lire en ligne)
  88. (en) « Gallows & Anderson not sawft in the face of Enzo & Cass », www.wwe.com,‎ (lire en ligne)
  89. (en) Dave Meltzer et Joseph Currier, « WWE Royal Rumble 2017 live results, news & recap », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 29 janvier 2017)
  90. (en) Jack de Menezes, « WrestleMania 33: The Hardy Boys return as Matt and Jeff win Raw Tag Team titles in fatal four-way ladder match », sur independent.co.uk, (consulté le 3 avril 2017)
  91. [http://www.wwe.fr/news/2017/04/03/les-résultats-de-raw-03-04 -2017.html « Les résultats de Raw »], sur www.wwe.fr (consulté le 4 avril 2017)
  92. (en) « CHAOS »
  93. (en) « Classement PWI500 de Karl Anderson », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 14 septembre 2016).