The Club (catch)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir The Club.
The Club
Description de cette image, également commentée ci-après

Karl Anderson à gauche, AJ Styles au milieu et Luke Gallows à droite

Présentation
Membres AJ Styles
Karl Anderson
Luke Gallows
Formation
Fédération(s) World Wrestling Entertainment
Caractéristiques
Poids AJ Styles : 99 kg (218 lb)[1]
Karl Anderson : 109 kg (240 lb)[2]
Luke Gallows : 138 kg (304 lb)[3]
Taille AJ Styles : 1,80 m (5 11)[1]
Karl Anderson : 1,83 m (6 0)[2]
Luke Gallows : 2,03 m (6 8)[3]

Palmarès

1 fois WWE ChampionAJ Styles
1 fois WWE Raw Tag Team ChampionshipLuke Gallows et Karl Anderson
2 fois Champion des États-Unis de la WWEAJ Styles

The Club est un clan de catcheurs heel travaillant actuellement à la World Wrestling Entertainment composé d'AJ Styles à SmackDown Live et de Karl Anderson et Luke Gallows à Raw. Le groupe fut formé le , quand Karl Anderson et Luke Gallows s'allièrent avec le face AJ Styles, qui devint heel et redevient face le [4]'[5]. AJ Styles remporte pour la première fois de sa carrière le WWE Championship le à Backlash, en battant Dean Ambrose[6]. Le lors du Royal Rumble, AJ Styles perd le WWE Championship contre John Cena alors que Luke Gallows et Karl Anderson remportent le WWE Raw Tag Team Championship en battant Cesaro et Sheamus[7][8].

Le groupe puise ses inspirations d'un autre groupe de catcheurs travaillant actuellement à la New Japan Pro Wrestling et la Ring of Honor, connu sous le nom de Bullet Club. Styles, Anderson et Gallows ont également été membres de ce groupe. Ils reprennent également des gestes et mimiques de la New World Order, particulièrement la gestuelle « turkish wolf » popularisée par The Kliq au milieu des années 1990[9].

Histoire[modifier | modifier le code]

Formation du groupe (2016)[modifier | modifier le code]

Luke Gallows a lutté pour la WWE avant 2016 sous les noms de Impostor Kane, Festus, et Luke Gallows avant d’être libéré de la WWE en 2010[10],[11].

En janvier 2016, sur WWE.com, il a été annoncé que AJ Styles, Karl Anderson et Luke Gallows étaient en pourparlers pour effectuer leur débuts / retour à la World Wrestling Entertainment, quittant ainsi la New Japan Pro Wrestling[12],[13]. Après des semaines de spéculation, le 20 janvier 2016, il a été confirmé que Styles avait signé avec la WWE[14]. Il effectue ses débuts au Royal Rumble lors du Royal Rumble match pour le WWE World Heavyweight Championship, en entrant en troisième position sous les acclamations du public[15]'[16].

Le 11 avril à RAW, Karl Anderson et Luke Gallows effectuent leurs débuts en attaquant The Usos. Les semaines qui suivent, une alliance a commencé à naitre entre les trois anciens membres du Bullet Club, en attaquant Roman Reigns en faveur d'AJ Styles, cependant celui-ci niait le fait d'être à l'origine de ces attaques[17]. Le 25 avril à RAW, Anderson et Gallows effectuent leurs débuts sur le ring en battant The Usos[18]. Lors de Payback, AJ Styles perd contre Roman Reigns pour le WWE World Heavyweight Championship, malgré les interventions d'Anderson et Gallows[19]. Le 2 mai à RAW, ils battent Roman Reigns et The Usos[20]. La même semaine à SmackDown, ils perdent contre Roman Reigns et The Usos dans un match retour[21]. Le 9 mai à RAW, AJ Styles annonce que le nom de cette nouvelle alliance est « The Club »[4]. Lors de Extreme Rules, Anderson et Gallows battent The Usos dans un Tornado Tag Team match tandis que Styles perd contre Reigns dans un Extreme Rules match pour le WWE World Heavywweight Championship[22]. Le soir suivant Extreme Rules, les trois membres du groupe brisent leur relation[23].

Le 30 mai à RAW, John Cena effectue son retour de blessure, AJ Styles l'interrompt pour lui souhaiter un bon retour avant de se faire interrompre par Karl Anderson et Luke Gallows. Cependant, AJ Styles se retourne contre John Cena en l'attaquant avec Anderson et Gallows, ce qui marque le retour du trio, et un heel turn de Styles[5]. Lors de Money in the Bank, Karl Anderson et Luke Gallows perdent avec Enzo et Cass et The Vaudevillains contre The New Day dans un Fatal 4-Way Tag Team match pour le WWE Tag Team Championship, tandis que AJ Styles bat John Cena grâce à une intervention de Anderson et Gallows pendant que l'arbitre était au sol[24]. Lors de Battleground, ils affronteront John Cena, Enzo Amore et Big Cass dans un 6-Man Tag Team match[25]. Le 19 juillet lors du draft à SmackDown, AJ Styles est transféré à SmackDown tandis que Karl Anderson et Luke Gallows sont transférés à RAW, cependant ils feront tout de même équipe à Battleground[26]. Le 21 juillet sur Twitter, AJ Styles annonce que The Club n'est pas dissout et qu'il est toujours membre du groupe mais en fonctionnant séparément d'Anderson et Gallows[27]'[28]. Lors de Battleground, ils perdent contre John Cena, Enzo Amore et Big Cass[29]. Le 26 juillet à SmackDown, AJ Styles participe à un Six-Pack Challenge avec John Cena, Bray Wyatt, Baron Corbin, Apollo Crews et Dolph Ziggler pour déterminer le prochain adversaire de Dean Ambrose à SummerSlam pour le WWE World Championship, qu'il perd au profit de Dolph Ziggler[30]. Le 2 août à SmackDown Live, AJ Styles confronte John Cena et le défi à un match à SummerSlam remporté par AJ Styles[31]'[32]. Le lendemain à RAW, Anderson et Gallows attaquent The New Day et déclarent vouloir un match pour le WWE Tag Team Championship[33]. Lors de SummerSlam, le trio sera à nouveau réuni en coulisse en présence de l'ancien leader du Bullet Club, Finn Bálor[34], plus tard dans la soirée Luke Gallows et Karl Anderson battent Kofi Kingston et Xavier Woods par disqualification suite à une attaque de Big E, mais ils ne remportent pas le WWE Tag Team Championship[35]. Le lendemain à Raw, Karl Anderson et Luke Gallows attaquent les Dudley Boyz qui ont annoncé leur retraite des rings, et font passer D-Von Dudley à travers une table avec le Magic Killer[36]. Le 23 août à SmackDown Live, AJ Styles est nommé aspirant no 1 pour le WWE World Championship contre Dean Ambrose à Backlash par Daniel Bryan, plus tard dans la soirée, il bat Dolph Ziggler l'empêchant de s'ajouter au match de championnat[37]. Le 29 août à RAW, Dana Brooke fait équipe avec Karl Anderson et Luke Gallows, et perdent contre Big E, Kofi Kingston et Bayley dans un Six Man-Mix Tag Team match[38]. Le 5 septembre à RAW, il est annoncé que Karl Anderson et Luke Gallows affronteront une nouvelle fois The New Day pour le WWE Raw Tag Team Championship à Clash of Champions[39].

Conquête du WWE Championship (2016-2017)[modifier | modifier le code]

Lors de Backlash, AJ Styles bat Dean Ambrose suite à un Low-Blow suivi d'un Styles Clash, et devient pour la première fois de sa carrière WWE World Champion[6]. Le 12 septembre à Raw, Luke Gallows et Karl Anderson battent Kofi Kingston et Xavier Woods (avec Big E en tant que manager) en portant le Magic Killer sur Xavier Woods[40]. Lors de Clash of Champions, ils perdent contre The New Day et ne remportent pas le WWE Raw Tag Team Championship[41]. Le 13 septembre à SmackDown LIVE, Shane McMahon annonce qu'AJ Styles affrontera Dean Ambrose et John Cena à No Mercy pour le WWE World Championship, plus tard dans la soirée, AJ Styles fait équipe avec The Miz pour perdre contre Dean Ambrose et John Cena[42],[43]. Lors de No Mercy, AJ Styles conserve le WWE World Championship en battant Dean Ambrose et John Cena[44]. Lors de Hell in a Cell, Luke Gallows et Karl Anderson battent Enzo Amore et Big Cass[45]. Lors de Survivor Series, Luke Gallows et Karl Anderson et leurs coéquipiers remportent le 10-on-10 Traditional Survivor Series Tag Team match contre la Team SmackDown[46]. Plus tard dans la soirée, AJ Styles et ses coéquipiers remportent le 5-on-5 Traditional Survivor Series Tag Team match contre la Team Raw, pendant le match, il se fera éliminer par Seth Rollins après un Triple Aided Powerbomb porté par les trois anciens membres du Shield, Dean Ambrose, Roman Reigns et Seth Rollins[47]. Lors de TLC, AJ Styles bat Dean Ambrose dans un TLC match et conserve le WWE Championship[48]. Le 27 décembre 2016 à SmackDown Live, AJ Styles bat Dolph Ziggler et Baron Corbin dans un Triple Threat match pour le WWE Championship, juste après le match John Cena effectue son retour après trois mois d'inactivité et défie Styles pour un match pour le WWE Championship, ce qu'il accepte en lui serrant la main, officialisant donc un match entre les deux hommes au Royal Rumble pour le WWE Championship[49][50].

Course aux Raw Tag Team Championship et United States Championship (2017-...)[modifier | modifier le code]

Lors du Royal Rumble, Luke Gallows et Karl Anderson remportent le WWE Raw Tag Team Championship en battant Cesaro et Sheamus, tandis que AJ Styles perd le WWE Championship contre John Cena[7][8]. Lors de Elimination Chamber, AJ Styles ne parvient pas à récupérer le WWE Championship remporté par Bray Wyatt[51]. Lors du SmackDown Live suivant, il loupe une nouvelle occasion de remporter le WWE Championship dans un Triple-Threat match contre John Cena et Bray Wyatt, remporté par Wyatt[52]. Le 21 févirer à SmackDown Live, suite à la réticence de Randy Orton à affronter Wyatt pour le WWE Championship à WrestleMania 33, un Ten-Man Battle Royal match a été mit un place pour déterminer le nouveau aspirant no 1 pour le titre[53]. Styles était un des deux catcheurs restants sur le ring, avant de se faire éliminer en même temps que Luke Harper, concluant donc à un match entre Styles et Harper la semaine suivante, pour déterminer le nouveau aspirant no 1 pour le WWE Championship[54]. La semaine suivante à SmackDown Live, Styles remporte le match mais Orton trahi Wyatt et réclame son droit d'affronter Wyatt à WrestleMania[54]. Ce qui rendit Styles furieux[55][56][57]. Le 14 mars à SmackDown Live, Styles attaqua le commissionnaire Shane McMahon en lui faisant passer la tête à travers la vitre d'une voiture[58]. Plus tard, le manager général Daniel Bryan renvoie AJ Styles suite à ses actions et le fait escorter en dehors du bâtiment par la sécurité[59]. Plus tard dans la soirée, McMahon revient dans l’arène et annonce qu'il affrontera Styles à WrestleMania[60][61]. Lors de WrestleMania 33, Luke Gallows et Karl Anderson perdent le WWE Raw Tag Team Championship contre les Hardy Boyz tandis que AJ Styles bat Shane McMahon[62][63]. Le 4 avril lors de SmackDown Live, AJ Styles interrompe Shane McMahon pendant qu'il était en train de faire discours au public, et lui serre la main en signe de respect effectuant ainsi un face turn[64]. Le 11 avril à SmackDown Live, AJ Styles devient aspirant no 1 pour le WWE United States Championship en battant Baron Corbin et Sami Zayn[65]. Le 17 avril à Raw, Karl Anderson et Luke Gallows battent Enzo Amore et Big Cass.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Catchphrase
    • « Beat up John Cena »
  • Musiques d'entrées
Musiques Compositeur Période Fédération Réf
Phenomenal CFO$ – présent WWE [66]
Omen in the Sky CFO$ – présent WWE [67]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de AJ Styles », sur Online World of Wrestling (consulté le 24 juillet 2016)
  2. a et b (en) « Profil de Karl Anderson », sur Online World of Wrestling (consulté le 24 juillet 2016)
  3. a et b (en) « Profil de Luke Gallows », sur Online World of Wrestling (consulté le 24 juillet 2016)
  4. a et b (en) « 5/9 WWE Raw Results - CALDWELL'S Complete Live TV Report - », (consulté le 26 juillet 2016)
  5. a et b (en) « 5/30 WWE Raw Results - CALDWELL'S Complete Live TV Report - », (consulté le 24 juillet 2016)
  6. a et b « A questionable new low for Styles leads to a controversial championship conclusion » (consulté le 12 septembre 2016)
  7. a et b (en) « Did John Cena tie Ric Flair's record 16 world championship wins? », www.wwe.com,‎ (lire en ligne)
  8. a et b (en) « Could two referees contain Raw Tag Team Title chaos? », www.wwe.com,‎ (lire en ligne)
  9. « Exclusive: What you didn't know about WWE's most iconic gesture » (consulté le 26 juillet 2016)
  10. (en) « CM Punk On The WWE Release Of Luke Gallows », Wrestleview, (consulté le 21 mai 2016)
  11. (en) « Former WWE wrestler Luke Gallows recalls being in Straight Edge Society with C.M. Punk, portraying the impostor Kane, and working as Festus », Pro Wrestling Dot Net, (consulté le 21 mai 2016)
  12. (en) Bryan Rose, « NJPW stars Nakamura, AJ Styles, Luke Gallows and Karl Anderson headed to WWE », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 4 janvier 2016)
  13. (en) James Caldwell, « PWTorch Report – Four big names leaving New Japan, heading to WWE » [archive du ], Pro Wrestling Torch, (consulté le 4 janvier 2016)
  14. (en) « TNA releases details on A.J. Styles talks – insight on how this played out » [archive du ], Pro Wrestling Torch, (consulté le 23 janvier 2016)
  15. WWE, « WWE Network: AJ Styles makes his WWE debut in the Royal Rumble Match: Royal Rumble 2016 », (consulté le 24 juillet 2016)
  16. (en) « 1/24 Royal Rumble PPV Results - CALDWELL'S Complete Live Report - », (consulté le 24 juillet 2016)
  17. (en) « 4/18 Raw News & Notes - Bullet Club Week 2 teaser & Reigns addresses "club" status, Wyatts M.I.A., Ambrose-Jericho, tourney, Bret Hart, Natalya, Miz TV - », (consulté le 24 juillet 2016)
  18. (en) « 4/25 WWE Raw Results - CALDWELL'S Complete Live TV Report - », (consulté le 24 juillet 2016)
  19. (en) « 5/1 WWE Payback Results - CALDWELL'S Complete Live Report - », (consulté le 24 juillet 2016)
  20. (en) « 5/9 WWE Raw Results - CALDWELL'S Complete Live TV Report - », (consulté le 24 juillet 2016)
  21. « Smackdown!:AJ Styles joins Anderson and Gallows to take on The Usos and Roman Reigns » (consulté le 24 juillet 2016)
  22. (en) « 5/22 WWE Extreme Rules PPV Results - CALDWELL'S Complete Live Report - », (consulté le 24 juillet 2016)
  23. (en) « 5/23 WWE Raw TV Results - CALDWELL'S Complete Live Report - », (consulté le 24 juillet 2016)
  24. (en) « 6/19 WWE MITB PPV Results - CALDWELL'S Complete Live Report - », (consulté le 24 juillet 2016)
  25. « Cena finds ‘realest’ backup against The Club » (consulté le 24 juillet 2016)
  26. « Get complete 2016 WWE Draft results here » (consulté le 20 juillet 2016)
  27. « WWE Universe on Twitter » (consulté le 25 juillet 2016)
  28. (en) « AJ Styles Says The Club Has Expanded, Not Dissolved », (consulté le 25 juillet 2016)
  29. (en) « 7/24 WWE Battleground Results - CALDWELL'S Complete Report - », (consulté le 25 juillet 2016)
  30. « WWE SmackDown Live results, July 26, 2016: Ziggler ushers in the New Era, ready to challenge for WWE World Title at SummerSlam » (consulté le 27 juillet 2016)
  31. « Cena vs. Styles: A fight to be the franchise » (consulté le 6 août 2016)
  32. « Could AJ Styles defeat John Cena without the help of his Club cohorts? » (consulté le 23 août 2016)
  33. « Watch: Gallows & Anderson crash The New Day's party » (consulté le 26 juillet 2016)
  34. « The Club reunited », sur Twitter (consulté le 30 août 2016)
  35. « Jon Stewart’s troubles trip up New Day vs. Gallows & Anderson » (consulté le 23 août 2016)
  36. (en) « 8/22 WWE Raw Results - CALDWELL'S Complete Live TV Report - », (consulté le 30 août 2016)
  37. « Next up for Ambrose: A ‘Phenomenal’ challenger » (consulté le 24 août 2016)
  38. « WWE on Twitter » (consulté le 30 août 2016)
  39. « Early retirement for The New Day? » (consulté le 7 septembre 2016)
  40. « Kofi Kingston & Xavier Woods vs. Luke Gallows & Karl Anderson: Raw, Sept. 12, 2016 », sur www.wwe.fr (consulté le 13 septembre 2016)
  41. « Did Gallows & Anderson retire New Day's reign? », www.wwe.com,‎ (lire en ligne)
  42. « AJ Styles must battle Dean Ambrose and John Cena at No Mercy: SmackDown LIVE, Sept. 13, 2016 », sur www.wwe.fr (consulté le 14 septembre 2016)
  43. « John Cena & Dean Ambrose vs. AJ Styles & The Miz: SmackDown LIVE, Sept. 13, 2016 », sur www.wwe.fr (consulté le 14 septembre 2016)
  44. (en) « Styles uses controversy to his advantage in WWE World Title Match », WWE,‎ (lire en ligne)
  45. (en) « Gallows & Anderson not sawft in the face of Enzo & Cass », www.wwe.com,‎ (lire en ligne)
  46. « 20 Superstars collide to bring tag team supremacy to their respective brands », www.wwe.com,‎ (lire en ligne)
  47. « Who claimed victory in one of the most intense Traditional Survivor Series Matches in history? », www.wwe.com,‎ (lire en ligne)
  48. (en) « Did Ambrose emerge from TLC wreckage with WWE World Title? », www.wwe.com,‎ (lire en ligne)
  49. (en) « 12/27 WWE Smackdown LIVE – Parks’s Complete, Real-Time Report, including three title matches, John Cena's return - », Pro Wrestling Torch,‎ (lire en ligne)
  50. « Updated WWE Royal Rumble 2017 card: AJ Styles vs John Cena », sur FanSided, (consulté le 14 janvier 2017)
  51. (en) « 2/12 Powell's WWE Elimination Chamber 2017 live review: John Cena vs. AJ Styles vs. Dean Ambrose vs. The Miz vs. Baron Corbin vs. Bray Wyatt in an Elimination Chamber match for the WWE Championship - Pro Wrestling Dot Net », Pro Wrestling Dot Net,‎ (lire en ligne)
  52. (en) « KELLER'S WWE SMACKDOWN REPORT 2/14: Ongoing coverage of Bray defending WWE Title against Cena, Elimination Chamber follow-up - », Pro Wrestling Torch,‎ (lire en ligne)
  53. (en) « 2/14 WWE Talking Smack Review: Daniel Bryan announces Battle Royal to replace Orton as opponent for Wyatt at WrestleMania, Bliss learns Patriots won, plus Crews - », Pro Wrestling Torch,‎ (lire en ligne)
  54. a et b (en) « 2/28 WWE Smackdown LIVE – Parks’s Complete, Real-Time Report, including Luke Harper vs. A.J. Styles in a #1 contender's match, Mickie James vs. Becky Lynch in two-out-of-three falls - », Pro Wrestling Torch,‎ (lire en ligne)
  55. (en) « AJ Styles and Shane McMahon got into a heated argument backstage », www.wwe.com,‎ (lire en ligne)
  56. (en) « Shane McMahon and AJ Styles angle airs on Talking Smack - Pro Wrestling Dot Net », Pro Wrestling Dot Net,‎ (lire en ligne)
  57. (en) « AJ Styles called out the SmackDown LIVE front office », www.wwe.com,‎ (lire en ligne)
  58. (en) « AJ Styles ambushed Shane McMahon in the parking lot », www.wwe.com,‎ (lire en ligne)
  59. (en) « WWE SmackDown LIVE results, March 14, 2017: After attacking Shane McMahon, is AJ Styles fired or on his way to WrestleMania? », www.wwe.com,‎ (lire en ligne)
  60. (en) « Shane McMahon seemingly called AJ Styles out for WrestleMania », www.wwe.com,‎ (lire en ligne)
  61. (en) « Shane McMahon demands AJ Styles at WrestleMania », www.wwe.com,‎ (lire en ligne)
  62. (en) « Watch the Hardy Boys' incredible WWE WrestleMania return », The Independent,‎ (lire en ligne)
  63. « Shane McMahon wanted some, and got it », Cageside Seats,‎ (lire en ligne)
  64. (en) « Shane McMahon and AJ Styles find common ground as WWE prepares to get "shaken up" », sur WWE.com, (consulté le 17 avril 2017)
  65. (en) « AJ Styles def. Baron Corbin and Sami Zayn to guarantee himself an upcoming United States Championship opportunity », www.wwe.com,‎ (lire en ligne)
  66. « WWE: Phenomenal (AJ Styles) - Single by CFO$ on Apple Music », sur iTunes (consulté le 30 août 2016)
  67. « WWE: Omen In the Sky (Gallows & Anderson) - Single by CFO$ on Apple Music », sur iTunes (consulté le 30 août 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]