Adam Copeland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Copeland et Edge.
Adam Copeland
Adam Copeland 2013.jpg

Adam Copeland lors de la soirée eOne / SyFy en 2013

Données générales
Nom de naissance
Adam Joseph Copeland
Nom(s) de ring
Edge
Adam Impact[1]
Sexton Hardcastle[1]
Damon Striker[1]
Nationalité(s)
Naissance
Taille
6 5 (1,96 m)[2]
Poids
249 lb (113 kg)[2]
Catcheur retraité
Fédération(s)
Entraîneur(s)
Ron Hutchison[2]
Sweet Daddy Siki[2]
Bret Hart[1]
Leo Burke[1]
Stu Hart[1]
Dory Funk, Jr.[1]
Tom Prichard[1]
Carrière pro.

Adam Joseph Copeland (né le à Orangeville, Ontario, Canada), plus connu sous le nom d'Edge, est un ancien catcheur et acteur canadien. Il est surtout connu pour son travail à la World Wrestling Federation/Entertainment de 1998 à 2011.

Après des débuts dans de petites fédérations nord-américaines aux côtés de son ami d'enfance Christian, il intègre la World Wrestling Federation (aujourd'hui WWE), où il se fait connaître sous le nom d'Edge. Edge et Christian se feront notamment connaitre pour avoir fait les premiers Tables, Ladders & Chairs matchs de l'histoire, et remporteront un nombre total de neuf ceintures par équipes ensemble (toutes fédérations confondues). Leur équipe est considérée comme étant la meilleure équipe de l'histoire de la WWE.

En solo, Edge est le catcheur le plus titré de l'histoire de la WWE avec 31 ceintures remportées, étant onze fois champion du monde, dont quatre fois champion de la WWE et sept fois champion du monde poids-lourds, ce dernier chiffre étant le record. Il a aussi été quatorze fois champion par équipe : 12 fois champion du monde par équipe, dont sept fois avec Christian, 1 fois champion par équipe de la WWE et champion unifié par équipe de la WWE ainsi que cinq fois champion Intercontinental et le dernier champion des États-Unis de la WCW (avant que le titre ne soit réactivé par la WWE). Il est également le premier catcheur à avoir remporté le tournoi du King of the Ring (en 2001), le Money in the Bank (le tout premier, à WrestleMania 21 en 2005) et le Royal Rumble match (en 2010).

Il est contraint de prendre sa retraite en 2011, à la suite des complications d'une blessure au cou contractée en 2003 et qui a nécessité une lourde opération de la colonne vertébrale à l'époque, après son dernier match, à WrestleMania XXVII, face à Alberto Del Rio, durant lequel il conserve le championnat du monde poids-lourds. Un an après, Edge est intronisé au Hall of Fame de la WWE.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts (1990-1998)[modifier | modifier le code]

Edge à ses débuts.

Durant les années 1990, Copeland a lutté pour plusieurs promotions indépendantes en Ontario et dans la région des Grands Lacs des États-Unis sous le nom de Sexton Hardcastle et est devenu un membre de l'équipe Sex and Violence avec Joe Legend. Il remporte son premier titre en devenant champion d'Amérique du Nord de la Canadian Wrestling Association le [3]. Le il remporte son premier titre par équipe en devenant champion par équipe de la Mid-West Championship Wrestling (une fédération du Michigan) avec Joe Legend en battant Chi Chi Cruz et Christian Cage[4].

Début 1996, il fait deux matchs pour la World Championship Wrestling sous le nom de Damon Striker qui reste sans suite[5] ainsi qu'une apparition dans un house show de la World Wrestling Federation au Canada[6],[7].

En 1997, les Sex and Violence sont devenus une partie d'une équipe plus grande : un clan connu sous le nom de Thug Life. Elle était composée de Joe Legend, Hardcastle, Christian Cage, Bloody Bill Skullion et Rhyno. Durant sa carrière sur le circuit indépendant, il a gagné le titre par équipe de la SSW[1] et le titre par équipe de combat de rue d'ICW avec Cage[8].

World Wrestling Federation/Entertainment (1998-2011)[modifier | modifier le code]

Débuts (1998-2000)[modifier | modifier le code]

Adam Copeland a effectué ses débuts à la World Wrestling Federation (WWF) sous le nom d'Edge lors de l'édition de RAW is WAR du contre Jose Estrada Jr. Ce match se termine prématurément par un décompte extérieur à la suite de la blessure d'Estrada[9]. Edge est alors un personnage mystérieux et solitaire qui arrivait des gradins pour attaquer ses adversaires durant les combats. On pouvait aussi le voir errer dans les rues et attaquer des passants. Lors de son premier match dans un des principaux spectacles de la fédération à SummerSlam 1998, il fut le partenaire mystère de Sable contre Jacqueline Moore et Marc Mero et ensemble ils remportent le match[10].

Il entre ensuite en rivalité avec Gangrel. Lors de Breakdown, Edge affronte Owen Hart, et les deux hommes offrent une performance technique hors du commun. Cependant lors de ce combat, un lutteur qui ressemble étrangement à Edge monte sur le ring et distrait ce dernier permettant à Hart de mettre la main sur la victoire. On révélera plus tard que l'inconnu est le frère de Edge, Christian, qui s'aligne avec Gangrel comme disciple du vampire. Après quelques confrontations, Edge rejoint le clan de Gangrel qui se fait alors appeler The Brood.

Durant cette période du clan, Jim Ross laisse entendre qu'Edge et Christian sont tout simplement deux jeunes hommes qui ont un style de vie gothique. The Brood joindra brièvement le clan Ministry of Darkness de l'Undertaker, mais le quittera après que Christian se sera fait éjecter du groupe pour avoir révélé les intentions sur Stephanie McMahon à Ken Shamrock après une attaque. Undertaker décide de punir Christian, mais Edge et Gangrel refusent et se retournent contre l'Undertaker à la place. Par la suite leur gimmick gothique connaîtra un succès limité, ce qui mènera progressivement à la rivalité entre Matt Hardy et Jeff Hardy et la séparation du groupe The Brood, le duo Edge et Christian atteindra par la suite son plein potentiel.

Au mois de juillet 1999, Edge commence une rivalité avec Gangrel et il commence à faire équipe avec D'Lo Brown qui était le challenger du championnat européen en battant Gangrel et le champion européen Mideon à Raw Is War.

Edge remporte son premier titre solo le , en battant Jeff Jarrett pour le championnat Intercontinental lors d'un house show à Toronto[11]. Il perd la ceinture le soir suivant contre Jeff Jarett durant Fully Loaded 1999 à cause d'une intervention de Gangrel[12].

Edge et Christian (2000-2001)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Edge et Christian.

L'équipe composée de Edge et Christian se fait surtout connaître à la World Wrestling Federation. Le duo a remporté plusieurs titres de diverses promotions indépendantes et Christian fut champion de la East Coast Wrestling Association avant de signer avec la WWF en août 1998.

Après une courte période en tant que face, Edge et Christian se redéfinit en heel, alors qu'ils jouent les surfers cool et qu'ils se prennent pour des méga-stars. Les deux feront des promos où ils se moquent de leurs adversaires, ils créeront des phrases qui ont plus ou moins de sens et s'habilleront de façon assez bizarre. Ils créeront aussi le fameux « five-second pose » (où, pour le bénéfice des fans, ils cessent de bouger pendant 5 secondes pour qu'ils puissent les prendre en photo) et puis ils assèneront des coups de « Con-chair-to » (un coup de chaise simultané à la tête provenant de Edge et Christian).

Un des moments forts de leur gimmick se produit dans le vestiaire de Triple H. Après avoir rigolé, Christian et Edge « joueront » leur thème d'entrée, puis celui de Triple H aux kazoos, après cela HHH leur ordonnera de quitter son vestiaire.

Ils feront aussi équipe avec Kurt Angle pour une courte période et se feront appeler Team ECK, le groupe accueillera également Rhyno lors de son arrivée en début d'année 2001. Edge et Christian mettront la main sur le championnat par équipe de la WWF pour la première fois à WrestleMania 2000 en battant les champions The Dudley Boyz et The Hardy Boyz dans un Triple Treath Ladder Match. Le 29 mai, Ils perdent les titres par équipe à Raw contre Too Cool(Grand Master Sexay et Scotty 2 Hotty). Lors de King of the Ring 2000, Edge et Christian gagneront pour la deuxième fois les titres en battant Too Cool(Grand Master Sexay et Scotty 2 Hotty). À Unforgiven, E&C perdent les titres contre les Hardy Boyz dans un Steel Cage Match. Lors de No Mercy 2000 Edge et Christian qui était déguisé en Los Conquistadores remportent les titres pour la troisième fois en battant les Hardy Boyz mais les perdront le lendemain à Raw, contre les Los Conquistadores qui était en réalité les Hardy Boyz.

Lors d'Armageddon, Edge et Christian remporte pour la quatrième fois les WWE World Tag Team Championship en battant The Dudley Boyz, Bully Buchanan et The Goodfather et l'équipe de Road Dogg et K-Kwik dans un Four-way tag team Match. La semaine suivante à Raw, E&C perdent les titres contre The Undertaker et The Rock. Le lendemain à SmackDown, ils gagnent leur match revanche et récupère les titres avec Kurt Angle comme arbitre spécial. Lors de Royal Rumble 2001, Edge et Christian perdent les titres contre les Dudley Boyz. Le 19 mars 2001, E&C remporte pour la sixième fois les titres contre les Hardy Boyz mais les perdront dans la soirée contre les Dudley Boyz. Lors de WrestleMania X-Seven, lui et Christian gagnent les WWE World Tag Team Championship pour la septième fois en battant les Hardy Boyz et les Dudley Boyz dans un TLC Match grâce à l'intervention de Rhyno. La semaine suivante à Raw, il perdent les titres par équipe contre The Undertaker et Kane. Edge et Christian, The Dudley Boyz et The Hardy Boyz furent les instruments de prédilection pour une période des plus mémorables de la division par équipe de l'histoire de la WWE.

Edge participe ensuite au tournoi King of the Ring, il bat successivement Perry Saturn et Rhyno pour aller en finale. Le 24 juin, Edge bat Kurt Angle et remporte le tournoi du King of the Ring 2001. Des frictions font leurs apparitions dans l'équipe (tout comme dans le clan RECK) après la victoire d'Edge au tournoi King of the Ring 2001 où les 4 membres du clan RECK furent demi-finalistes, c'est la seule fois que cela se produisit. Tout cela mènera à un Christian qui est jaloux d'Edge, et qui montrera ses vraies couleurs en attaquant Edge d'un One-Man Con-chair-to et qui joindra The Alliance. Ensuite lors de SummerSlam (2001), il bat Lance Storm et remporte le WWE Intercontinental Championship pour la deuxième fois. Christian devient par la suite son principal rival pour son championnat Intercontinental. Christian remportera le titre à Unforgiven (2001). Lors de No Mercy (2001) , il remporte le titre Intercontinental pour la troisième fois face à Christian dans un Ladder Match. Il le perdra par la suite à Raw contre Test.

Le 12 novembre à Raw, il bat Kurt Angle et remporte le WCW United States Championship pour la première fois. Edge défait Test aux Survivor Series 2001, combat qui unifiera le championnat des États-Unis de la WCW (qui sera retiré quelques jours plus tard) et le championnat Intercontinental de la WWF.

Diverses rivalités (2001-2005)[modifier | modifier le code]

Edge en 2005.

Lors du Royal Rumble 2002, il perd le championnat Intercontinental contre William Regal. Après Edge est envoyé à SmackDown où il entame une rivalité avec Kurt Angle. La feud culmine avec un « Hair vs Hair » qu'Edge remporte à Judgment Day 2002[13].

Par la suite, Edge fait une alliance avec Hulk Hogan pour battre Kurt Angle et Chris Jericho. Les deux compère remporteront même les championnats du monde par équipe à SmackDown le 5 juillet, en battant Billy Gunn et Chuck Palumbo. Il s'agit du huitième titre par équipe d'Edge. Lors de Vengeance, lui et Hulk Hogan perdent les titres contre Christian et Lance Storm

Il a ensuite une rivalité avec Eddie Guerrero et lors de SummerSlam 2002, il bat Eddie Guerrero mais celui-ci prend sa revanche à Unforgiven[14],[15]. La rivalité se termine lors de SmackDown par une victoire d'Edge dans un Ladder match. Le 5 novembre à SmackDown, lui et Rey Mysterio remportent les WWE Tag Team Championship pour la première fois face à Kurt Angle et Chris Benoit. Lors des Survivor Series 2002, ils perdent les titres contre Los Guerreros (Chavo Guerrero et Eddie Guerrero) dans un match qui incluaient l'équipe de Kurt Angle et Chris Benoit. En février 2003, Edge se blesse au cou et doit se faire opérer, une opération qui le tiendra à l'écart du ring pendant presque une année complète. Pour occuper son temps libre et garder contact avec les fans, Edge rédige une chronique sur WWE.com. On annonce son retour pour février 2004, mais avant même de revenir à l'action Edge se blesse au poignet, ce qui retarde ce retour.

Il est alors envoyé à Raw lors du draft d'après WrestleMania XX. Il revient finalement après WrestleMania en tant que face en attaquant le général manager Eric Bischoff où ce dernier annonçait la démission de Paul Heyman en tant que général manager de SmackDown. Le , l'assistant de Eric Bischoff, Johnny Nitro ordonne à Edge de ne pas utiliser son Spear pour combattre face à Kane à Backlash et donc Edge lui répond en lui faisant son Spear. Lors de Backlash, Edge bat Kane. Le , lui et Chris Benoit remportent les championnats du monde par équipe en battant Evolution (Ric Flair et Batista). Il continue d'être aux côtés de Chris Benoit lorsque ce dernier a besoin de lui et ce même après avoir perdu les titres par équipe contre Rob Conway et Sylvain Grenier, le 31 mai 2004 à Raw. L'amitié entre les deux hommes se termine lorsque Edge remportera le championnat Intercontinental.

Le 11 juillet à Vengeance 2004, Edge bat Randy Orton pour terminer le long règne de 9 mois de ce dernier en tant que champion Intercontinental.

Il effectue son heel turn de façon progressive, il utilise de plus en plus de tricheries pour conserver son titre et rivalise pendant un temps avec Chris Jericho, ce qui confirmera son heel turn. Eric Bischoff enlèvera finalement le titre à Edge lorsque ce dernier sera blessé lors d'un combat non-télévisé.

Edge, Chris Benoit et Shawn Michaels reçoivent la chance, via les fans, de participer à un combat de championnat lors de Taboo Tuesday 2004. Cependant, la décision est remportée par Shawn Michaels, laissant Edge et Chris Benoit avec un combat pour les championnats du monde par équipe. Edge abandonne son partenaire (mais Chris Benoit réussit à remporter le titre malgré tout en solo contre Rob Conway et Sylvain Grenier) et interfère dans le main event, coûtant à Shawn Michaels le titre. Edge abandonnera de nouveau son coéquipier Chris Benoit dans un combat où ils perdront les titres contre Rob Conway et Sylvain Grenier à Raw. Edge se joint à l'équipe de Triple H alors que Chris Benoit rejoint celle de Randy Orton pour les Survivor Series, match que l'équipe de Randy Orton gagnera.

Alliance avec Lita et rivalité avec Matt Hardy (2005-2006)[modifier | modifier le code]

Edge mérite un nouveau combat de championnat du monde qui se déroulera à WWE New Year's Revolution 2005 alors qu'il fera partie de l'Elimination Chamber match. Edge et Shawn Michaels renouent avec leur ancienne rivalité dans ce combat, alors que le Heartbreak Kid est l'arbitre invité pour ce match. Dans ce combat, HBK frappera Edge avec le Sweet Chin Music.

Edge parviendra à se venger au Royal Rumble en battant HBK dans un combat simple. Au durant le Royal Rumble match, Edge se fait éliminer en 28e position par Batista (vainqueur) et John Cena (finaliste).

À WrestleMania 21, Edge remporte le tout premier Money in the Bank Ladder match pour un contrat qui lui garantit un combat de championnat pour le titre de champion du monde. Il peut faire valoir son « title shot » où et quand il le désire et ce pendant une période d'un an. Après cette victoire, Edge se fait appeler « Mr. Money In The Bank » et ne se déplace jamais sans la mallette où se trouve le contrat lui garantissant un combat de championnat qui deviendra, lorsque Batista sera envoyé à SmackDown et à l'arrivée de John Cena à Raw, un contrat pour le championnat de la WWE après le draft de 2005.

La WWE félicite Edge en lui donnant un push majeur et unit le couple Edge et Lita à la télé lorsque Lita se retourne contre son époux à l'écran Kane pour aider Edge à remporter le tournoi « Gold Rush » le à Raw. Edge affronte le champion du monde poids-lourds Batista, la semaine suivante. Malgré l'intervention en sa faveur de Christian et Tyson Tomko, Edge perd le combat.

Lors de Vengeance 2005, il perd contre Kane, qui voulait vengeance pour lui avoir volé Lita. À ce point, plusieurs personnes spéculent que Kane représente ici Matt Hardy dans une version télé de leur histoire.

Le 11 juillet, Edge affronte en main event Kane, Matt Hardy fait une apparition surprise et attaque Edge dans les coulisses de Raw. On suspecte que la situation soit un work shoot avec Hardy qui attaque Edge en l'appelant Adam et en menaçant Lita. Cet épisode fait monter les soupçons, on croit de plus en plus que l'histoire est maintenant devenue une storyline, mais on continue d'utiliser la communauté internet pour élever le statut de heel d'Edge, le plaçant encore plus comme un joueur majeur de la WWE, en faisant croire que c'est vraiment du kayfabe et que cette histoire n'aurait jamais dû sortir. Hardy interviendra la semaine suivante à nouveau dans un combat d'Edge. Le 1er août à Raw, Vince McMahon annonce officiellement le retour de Matt Hardy, et un combat entre lui et Edge aura lieu à SummerSlam.

À SummerSlam, Matt Hardy et Edge s'affrontent dans une bataille que l'on peut difficilement qualifier de combat de lutte, qu'on appellera plutôt un all-out brawl. L'affrontement se terminera de façon abrupte lorsque Edge lance Hardy sur le dessus du poteau d'un des coins du ring découvert, lui causant une profonde blessure qui saigne abondamment, l'arbitre n'a d'autre choix que d'arrêter le combat car Matt Hardy est incapable de se défendre ; Edge est donc déclaré gagnant. Matt Hardy et Edge s'affrontent à nouveau à Raw dans un vicieux combat de rue. Le combat se termine avec Matt Hardy portant le Side Effect sur Edge alors que les deux sautent en bas de la scène ou se trouve plusieurs équipements électriques. Ils sont alors évacués par les ambulanciers pour recevoir des traitements médicaux.

À Unforgiven, Edge et Matt Hardy s'affrontent dans un Steel Cage match. Edge perd le combat par tombé après que Matt a exécuté un Leg drop du haut de la cage sur un Edge virtuellement inconscient. Cependant les deux hommes veulent continuer leur guerre et le général manager de Raw Eric Bischoff, décide que les deux auront un dernier affrontement dans un Loser Leaves Raw à WWE Homecoming, où le vainqueur remportera le contrat du Money in the Bank et le perdant devra quitter Raw.

Lors de WWE Homecoming, Edge bat Matt Hardy dans le Loser Leaves Raw, ce qui semble terminer la rivalité entre les deux une fois pour toutes.

À la suite de cette victoire, Edge se blesse à nouveau, cette fois au niveau d'un muscle des pectoraux ce qui l'empêchera de lutter pendant quelques semaines. Durant son repos, Edge continue d'apparaître à Raw alors qu'on lui donne son propre segment que l'on appellera The Cutting Edge. Edge se donne alors le titre « Rated-R Superstar » et il commence à shooter sur plusieurs lutteurs vétérans comme Ric Flair, Sgt. Slaughter et Michael Hayes.

Il se remet de sa blessure et devient l'aspirant no 1 au championnat Intercontinental contre Ric Flair et obtient un combat contre ce dernier à New Year's Revolution 2006.

La rivalité entre Edge et Ric Flair s'échauffe en décembre 2005, à la suite de l'arrestation médiatisée de Ric Flair pour "rage au volant" à Charlotte en Caroline du Nord.

WWE Champion (2006)[modifier | modifier le code]

Edge en tant que champion de la WWE.

Edge perd contre Ric Flair à New Year's Revolution 2006 par disqualification[16]. Plus tard, dans la soirée, il utilise son Money in the Bank pour vaincre John Cena, et ce faisant, il gagne son premier titre mondial, le WWE Championship, après avoir fait deux Spear sur John Cena. Mais Edge perd son titre au Royal Rumble contre John Cena[17].

Dans un spécial Raw, Edge a un match revanche contre John Cena pour le titre WWE, dont l'arbitre spécial est Mick Foley. Mais Edge prétend que c'est à cause de Mick Foley qu'il a perdu, alors il l'attaque sauvagement après le match. Edge bat même Mick Foley à WrestleMania 22 dans un Hardcore match[18]. Il participe aussi au Triple Threat match contre John Cena et Triple H de Backlash 2006 pour le championnat de la WWE détenu par John Cena. Le match se termine par une victoire de John Cena. Après Backlash, Edge continue sa rivalité avec Mick Foley dans un Hardcore Triple Threat match. Mick Foley attaque un ami, Tommy Dreamer, avec l'assistance d'Edge puis les deux hommes proclament, à cause de leur match violent à WrestleMania 22, qu'ils sont de vrais champions hardcore. Les deux hommes font donc la paix. À One Night Stand, Edge, Lita et Mick Foley battent Tommy Dreamer, Terry Funk et Beulah McGillicutty dans un Hardcore Intergender match.

Plus tard dans la soirée, Edge intervient dans le match qui opposait John Cena et Rob Van Dam pour le championnat de la WWE. L'intervention d'Edge a permis à RVD de gagner le titre. Edge affronte alors Rob Van Dam à Vengeance pour le titre, mais il perd. Deux semaines plus tard, il gagne son deuxième titre de champion de la WWE dans un Triple Threat match contre Rob Van Dam et John Cena[19]. John Cena devient alors le rival d'Edge. Il conserve successivement son WWE Championship Saturday Night's Main Event par disqualification et à SummerSlam grâce à l'interférence de Lita qui a passé un poing américain à Edge[20]. Cependant à Unforgiven, il perd sa ceinture contre John Cena dans un Tables, Ladders & Chairs match.

Rated-RKO (2006-2007)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Rated-RKO.

À Raw, le , Edge a failli reprendre le titre avec l'aide de Lance Cade et Trevor Murdoch, mais la D-Generation X (Triple H et Shawn Michaels étaient des alliés de John Cena) intervient et attaque Cade et Murdoch et empêche Edge de reconquérir le titre. Après cette défaite à cause de la DX, il réussit à convaincre Randy Orton de se joindre à lui pour combattre la DX, ils forment l'équipe Rated-RKO[21]. Edge et Randy Orton défont la D-Generation X à Cyber Sunday, où l'arbitre était Eric Bischoff[22]. Le 13 novembre, ils battent Ric Flair et Roddy Piper pour gagner les WWE World Tag Team Championship[23].

Mais aux Survivor Series, l'équipe Rated-RKO subit une grosse défaite face à l'équipe D-Generation X dans un Traditional Survivor Series Elimination match sans réussir à éliminer un seul adversaire (0 contre 5)[24]. La rivalité continue à New Year's Revolution 2007 pour les championnats du monde par équipe, mais il n'y aura aucun gagnant, car Triple H se blesse à la jambe après avoir fait un Spinebuster à Randy Orton[25]. Le match est fini par une improvisation. Triple H est obligé de prendre une pause pour se soigner et par contrainte, il laisse Shawn Michaels tout seul. La Rated-RKO veut éliminer Shawn Michaels pour « tuer » la D-Generation X. Mais malgré plusieurs attaques et la victoire d'Edge dans un Street Fight match (avec l'intervention de Randy Orton) contre Shawn Michaels, ce dernier résiste toujours. Le 29 janvier à Raw, Edge et Randy Orton perdent les titre par équipe face à John Cena et Shawn Michaels[26].

Edge et Randy Orton s'intéressent au Money in the Bank à WrestleMania 23, alors les relations commencent à se dégrader entre Edge et Randy Orton, une « guerre froide » éclate entre les deux hommes et chacun va tout faire pour que l'autre perde les matchs.

Au mois de février, Edge réussit à battre Rob Van Dam pour une place à WrestleMania, mais Edge ne parvient pas à gagner le match, en revanche, Mr. Kennedy le gagne. Ensuite, Edge entre dans la rivalité avec Randy Orton, Shawn Michaels et John Cena pour le championnat de la WWE. Les 4 hommes se retrouvent alors à Backlash dans un Fatal Four Way match, un match que John Cena remporte[27]. Les relations semblent se dégrader entre lui et Randy Orton, le 30 avril, après qu'il ait remporté un match contre Randy Orton.

World Heavyweight Champion (2007-2011)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : La Familia.
Edge et les Edgeheads : Curt Hawkins et Zack Ryder.

Le 7 mai, il remporte le Money in the Bank contre Mr. Kennedy[28]. Edge est donc transféré à SmackDown et la Rated-RKO se dissout le même jour, puisque Randy Orton est resté à Raw. Le 11 mai, Edge se sert de son Money in the Bank après le match pour le World Heavyweight Championship entre Batista et The Undertaker (le champion) dans un Steel Cage match qui se termine par une égalité suite à une attaque Mark Henry, Edge en profite pour battre un Undertaker fatigué. C'est le 3e titre mondial d'Edge. Après le match, The Undertaker est blessé au bras et Batista devient le rival d'Edge. Il battra trois fois de suite Batista : la première fois à Judgment Day, la deuxième fois à One Night Stand dans un Steel Cage match et la troisième fois à Vengeance : Night of Champions dans un Last Chance match. La semaine suivante, il perd contre Batista dans un No-Title match. Kane devient le nouveau challenger d'Edge. Mais Kane cause une blessure aux muscles pectoraux à Edge le 20 juillet, et ce dernier est obligé de rendre le titre vacant en l'abandonnant. Il prend donc une pause pour se faire soigner.

Edge fait son retour surprise aux Survivor Series dans le match Batista contre Undertaker dans lequel Batista défend son titre dans un Hell in a Cell match. Batista était prêt à perdre ce match (et le titre) après deux Tombstone Piledriver d'Undertaker (dont un sur les escaliers en métal, qui rendit Batista KO), mais Edge, déguisé en cadreur, attaqua Undertaker, avec une caméra et des chaises, puis plaça Batista, inconscient sur Undertaker pour conserver le titre. Le 23 novembre, Edge tombe amoureux de Vickie Guerrero, la général manager de SmackDown. Cette dernière va alors offrir un match de championnat à Edge contre le champion Batista le 30 novembre. Mais Edge ne sera pas champion, car le match est interrompu par Undertaker. Une guerre éclate entre lui, Undertaker et Batista. À Armageddon, dans un Triple Threat match pour le World Heavyweight Championship contre Batista et The Undertaker, Edge obtient le titre de Batista pour la deuxième fois notamment grâce à deux « Faux-Edge » (qui était en fait les Major Brothers) pour distraire Undertaker et Batista. Le 21 décembre, Batista gagne contre Edge, Curt Hawkins et Zack Ryder pour un 3-on-1 Handicap match.

Le , Edge perd contre Rey Mysterio lors d'un Beat the Clock match à cause des interventions de Batista et Undertaker. La défaite l'oblige à défendre son titre au Royal Rumble contre Rey Mysterio. Au milieu du mois de janvier, Edge semble faire une alliance avec Chavo Guerrero, tandis que Rey Mysterio semble faire la même chose avec le champion de l'ECW, CM Punk. Le 22 janvier, Edge aide Chavo Guerrero à battre CM Punk pour le championnat de l'ECW. Ils deviennent officiellement alliés. Edge réussit ses deux défenses de titre face à Rey Mysterio au Royal Rumble[29] et à No Way Out en faisant un Spear en plein air.

À WrestleMania XXIV, il perd son titre face à The Undertaker par abandon (à la suite d'un Hell's Gate)[30]. Il ré-affronte Undertaker à Backlash 2008 pour le titre, mais perd encore à la suite d'un Hell's Gate. Il affronte une deuxième fois The Undertaker pour le titre à Judgment Day après avoir remporté une Battle Royal le 9 mai, en éliminant Batista avec un Spear. À l'origine, Batista était le vainqueur de ce match, mais Vickie Guerrero a fait recommencer le match pour permettre à Edge d'être dans le match. À Judgment Day, Edge perd ce match par décompte extérieur, mais Vickie Guerrero dit à The Undertaker que gagner un match par compte à l'extérieur n'est pas une façon de gagner le titre et elle met le titre encore une fois vacant. En revanche, à One Night Stand, il gagne le titre pour la troisième fois dans un Tables, Ladders & Chairs match. Mais la stipulation de Career Threatening match était appliquée pour Undertaker, si ce dernier perdait. Or Edge a vaincu Undertaker, ce qui l'oblige à quitter la WWE. The Undertaker banni de la WWE, la rivalité avec Batista peut reprendre, mais celle-ci est de courte durée. Le 23 juin, il affronte John Cena, match qu'il perdra par décompte à l'extérieur et cette victoire apporte Batista à Raw. Plus tard dans la soirée, il remporte une Battle Royal. À la suite de cette victoire, Mr. Kennedy et Triple H sont draftés à SmackDown.

Lors de Night of Champions, Batista est à nouveau battu pour le World Heavyweight Championship à la suite de l'intervention de Vickie Guerrero et de La Familia. Le lendemain lors du Raw du 30 juin, après une attaque de Batista, il perd son titre face à CM Punk qui a utilisé son Money in the Bank et fait revenir le titre à Raw. Luttant dans des divisions différentes, Edge ne peut obtenir de revanche et va rechercher le championnat de la WWE détenu par Triple H.

Le 4 juillet, la relation Edge-Vickie Guerrero se brise, annulant le mariage qui était prévu pour la semaine suivante. Le 11 juillet, Vickie Guerrero punit Edge en lui faisant affronter Big Show dans un No Disqualification match. Elle sauve Edge qui allait recevoir un Con-chair-to de Show. Edge propose une nouvelle fois le mariage, ce que Vickie Guerrero accepte. Le 17 juillet, Edge et Vickie Guerrero se marient. Mais à la fin du show, Triple H arrive et montre des vidéos, montrant Edge qui embrasse l'assistante de Vickie Guerrero, Alicia Fox. La fin du show se termine avec les cris coléreux de la mariée. Edge perd à The Great American Bash contre Triple H.

Le 25 juillet, Vickie Guerrero annonce qu'Edge affrontera Undertaker dans un Hell in a Cell match à SummerSlam. Le 9 août, Bam Neely et Curt Hawkins sont trouvés inconscients dans les backstage, avec une rose noire. Pensant qu'il s'agit de Undertaker, Chavo Guerrero demande à Vickie Guerrero de demander exceptionnellement l'aide d'Edge, celle-ci accepte. Mais une fois sur le ring, Edge porte un Con-chair-to à Chavo Guerrero et renverse finalement Vickie Guerrero de son fauteuil roulant. Cet événement marque la fin de la relation entre Edge et La Familia.

Edge s'apprêtant à défendre son championnat du monde poids-lourds à WrestleMania XXIV.

À SummerSlam, Edge perd son match dans l'Hell in a Cell contre Undertaker qui a fait son retour. Après le match, Undertaker fait un Chokeslam à Edge qui tombe et fait un trou dans le ring. Le trou où Edge tomba prit ensuite feu[31].

Lors des Survivor Series, il fait son retour surprise pendant le match entre Vladimir Kozlov et Triple H, et remplace Jeff Hardy, agressé plus tôt. Pendant le match, Jeff Hardy revient et attaque Edge avec une chaise. Mais Edge continue son match, notamment en exécutant son Spear sur Jeff Hardy. Il remporte le WWE Championship pour la troisième fois après un tombé sur Triple H. Il perd son titre au profit de Jeff Hardy à Armageddon dans un Triple Threat match qui l'opposait à Jeff Hardy et [[Triple H] mais le récupéra au Royal Rumble 2009 dans un No Holds Barred match grâce à l'intervention de Matt Hardy qui trahit son frère[32].

Lors de No Way Out, il défend son WWE Championship dans un Elimination Chamber match face à The Undertaker, Big Show, Triple H, Vladimir Kozlov et Jeff Hardy. Il perd au profit de Triple H. Il décide de participer à l'autre Elimination Chamber match de Raw. Il est donc le premier catcheur à avoir participé à deux Elimination Chamber match dans la même soirée. Il gagne l'Elimination Chamber et remporte le World Heavyweight Championship en rentrant à la place de Kofi Kingston qu'il a frappé avec une chaise, il défait John Cena et fait son Spear sur Rey Mysterio.

Lors de WrestleMania XXV, il perd son titre au profit de John Cena dans un Triple Threat match qui comprenait aussi Big Show[33]. Le 6 avril, Vickie Guerrero annonce qu'Edge aura une dernière chance de récupérer le championnat du monde poids-lourds dans un Last Man Standing match lors de Backlash mais pour Edge ce sera aussi un Last Chance match. Lors du draft, les équipes de Raw, SmackDown et de l'ECW s'affronte pour remporter deux drafts. Edge sort vainqueur.

Lors de Backlash, il bat John Cena et remporte le championnat du monde poids-lourds. Il devient champion du monde pour la 9e fois de sa carrière. Lors de Judgment Day 2009, il conserve son titre contre Jeff Hardy, en partie grâce à une intervention de Matt Hardy[34]. Le 22 mai, il perd contre Jeff Hardy pour choisir la stipulation du match à Extreme Rules, Jeff Hardy choisit donc un Ladder match. Lors d'Extreme Rules, il perd le titre au profit de Jeff Hardy. Alors que le 13 juin, Edge avait battu Jeff Hardy pour un match de championnat contre CM Punk, un Triple Threat match est organisé lors le 15 juin où CM Punk bat Edge et Jeff Hardy pour conserver le championnat du monde poids-lourds. Lors de The Bash, le général manager de SmackDown Theodore Long annonce qu'une nouvelle équipe sera à la course pour les championnats unifiés par équipe. Edge remporte avec Chris Jericho les titres face à The Colóns et The Legacy. Le 28 juin, Edge et Chris Jericho battent The Colóns dans un rematch pour les championnats unifiés par équipe. Lors d'un house show à San Diego, Edge se blesse au tendon d'Achille après une minute de combat face à Jeff Hardy[35]. Il est donc forcé d'abandonner son titre à Night of ChampionsChris Jericho choisit comme partenaire le Big Show.

Il effectue son retour lors du Royal Rumble 2010. Il arrive en 29e position, élimine Chris Jericho et John Cena pour ensuite remporter le match. Il devient ainsi le premier catcheur de l'histoire de la WWE à avoir remporté un Royal Rumble, un Money in the Bank et un King of the Ring.

Dès février 2010, il entame une rivalité avec Chris Jericho pour le World Heavyweight Championship. Le 26 février, il bat The Miz. Le 5 mars il bat le Big Show. Il perd l'opportunité de remporter le titre lors de WrestleMania XXVI. Le 16 avril, il ne parvient pas à récupérer le titre face à Chris Jericho et Jack Swagger au profit de celui-ci. Même si le titre n'est plus en jeu, Jack Swagger ayant utilisé sa mallette Money in the Bank sur Chris Jericho après WrestleMania, leur rivalité continue à Extreme Rules dans un Steel Cage match, qu'il remporte en faisant le tombé après un Spear. Il faut noter que, à la suite de ce retour, il se comporte comme un face. Il avouera finalement s'être servi du public à ses fins, notamment à Christian lors du SmackDown suivant le draft. Il est donc toujours heel.

Lors du draft, il est envoyé à Raw, et le soir même, il porte attaque Randy Orton lors d'un Triple Threat match pour être le prétendant no 1 au titre de John Cena, laissant la victoire à Batista.

Le 3 mai, lors de son Cutting Edge, il propose à Randy Orton de s'allier afin de reformer la Rated-RKO, mais ce dernier refuse et exécute son RKO sur Edge pendant qu'il préparait son Spear. À Over the Limit il a un match contre Randy Orton, qu'ils perdent tous les deux par décompte à l'extérieur, une improvisation car Randy Orton se blesse à l'épaule en exécutant son personnage de « Viper ». Le 24 mai, il bat Chris Jericho et John Cena pour devenir un des quatre prétendants au WWE Championship. Il affronte donc John Cena, Randy Orton et Sheamus lors de Fatal 4-Way pour le WWE Championship. Edge aggrave la blessure de Randy Orton en ouvrant volontairement une porte sur l'épaule blessée de ce dernier. La semaine suivante, Edge continue d'aggraver la blessure Randy Orton en lui donnant des coups de chaise. À Fatal 4-Way, il ne parvient pas à prendre le titre à la suite de l'intervention de The Nexus et c'est Sheamus qui obtient le WWE Championship. Lors de Money in the Bank, il est annoncé comme participant au Money in the Bank Ladder match de Raw, mais n'arrive pas à décrocher la mallette au profit de The Miz.

Le 19 juillet, il perd ainsi que Chris Jericho un Triple Threat match pour devenir challenger no 1 au WWE Championship au profit de Randy Orton, il se dispute dans la même soirée avec Chris Jericho qui prétend diriger la Nexus mais les deux Canadiens seront tabassés par ces derniers ; il réapparaît en fin de show en tant que membre de l'équipe qui affrontera The Nexus à SummerSlam composée de John Cena, John Morrison, R-Truth, The Great Khali, Chris Jericho et Bret Hart, ce qui lui permet de faire un tweener turn avec Chris Jericho.

Avant l’événement, Edge critique ses partenaires et commence à se disputer avec le The Great Khali, il lui portera même un Spear lorsque l'Indien tentait de calmer John Cena. Il décide la semaine suivante de quitter l'équipe avec Chris Jericho. La nuit suivante, Chris Jericho et lui affrontent John Cena et Bret Hart dans un Lumberjack match qui se finit en no contest car la Nexus, qui jouait les bûcherons du match, attaque Chris Jericho. Nexus voulait alors s'en prendre à John Cena et au reste de l'équipe, mais Edge et Chris Jericho viennent à leur aide. Après cela ils réintègrent l'équipe. Lors de SummerSlam, la Team WWE bat The Nexus, malgré Edge et Chris Jericho qui ont frappé John Cena à la suite de leurs éliminations. Le 23 août, Edge bat R-Truth pour se qualifier au Six-Pack-Challenge match du WWE Championship prévu pour Night of Champions. Lors de Night of Champions, il ne parvient pas à récupérer le titre.

Le 6 septembre, il bat The Great Khali par deux fois, car le général manager anonyme de Raw n'a pas accepté la façon dont Edge a gagné, et a donc décidé de recommencer le match. Par la suite, une rivalité entre Edge et le général manager s'installe. Lors des semaines suivantes, Edge défait Evan Bourne, Daniel Bryan et John Cena, mais après chaque match, le GM décide, soit de recommencer le match, de changer le résultat du match, ou de faire venir un nouvel adversaire à Edge. Le 27 septembre, Edge brise l'ordinateur du GM avec une chaise.

Edge a remporté sept fois le championnat du monde poids-lourds, un record.

Lors de l'édition spéciale SmackDown Move to Syfy (qui accueille pour l'occasion une partie du roster de Raw), il interrompt Jack Swagger et porte son Spear sur la mascotte personnelle du All American-American. Il effectue donc un Face turn, opéré depuis sa rivalité avec le GM de Raw. Un match est organisé entre les deux catcheurs à Hell in a Cell, qu'Edge remporte. La nuit suivante, le Canadien refusant de faire ses excuses pour son comportement envers le général manager anonyme, ce dernier décide d'échanger Edge à SmackDown, en échange de CM Punk. Il se qualifie dans la Team SmackDown de Bragging Rights en battant Dolph Ziggler. Lors de Bragging Rights, la Team SmackDown gagne pour la 2e fois la coupe et il est l'un des derniers survivants avec Rey Mysterio.

Lors du SmackDown suivant, Edge bat Rey Mysterio et Alberto Del Rio pour devenir l'aspirant no 1 au championnat du monde poids-lourds que détient Kane, pour un match annoncé pour les Survivor Series. Entre temps, Edge kidnappe le manager de Kane, Paul Bearer, et le place sur un fauteuil roulant. Il joue avec Kane notamment en faisant croire qu'il "tue" Bearer, sauf qu'à chaque fois c'est un mannequin. Lors des Survivor Series, Edge ne remporte pas le titre face à Kane car les deux hommes avaient les épaules à terre lors du tombé donc le match se finit en double tombé. Le 3 décembre, il bat Kane et peut donc choisir la stipulation du match à TLC 2010. Edge choisi un TLC match. Le 13 décembre, Edge apparaît lors du Raw spécial Slammy Awards. Il remporte le prix du « Oh Snap » MeltDown (moment du grand n'importe quoi de l'année), pour avoir détruit l'ordinateur du général manager. Le 17 décembre, Theodore Long annonce que ce ne sera plus un TLC match entre Kane et Edge, mais un TLC Fatal Four Way match entre lui, Kane, Rey Mysterio et Alberto Del Rio.

Lors de TLC, Edge remporte son 10e titre de champion du monde. Par la même occasion, il devient le lutteur qui a détenu le plus de fois le championnat du monde poids-lourds (6 fois).

Le , à SmackDown, il bat Kane dans un Last Man Standing match pour le titre, et donc le conserve. Il est ensuite annoncé qu'Edge affrontera Dolph Ziggler au Royal Rumble pour le World Heavyweight Championship. Lors du SmackDown du 28 janvier (hors caméras), Edge annonce qu'il voudrait bien reformer Rated-RKO pour affronter avec Randy Orton, The Miz et Dolph Ziggler, match qu'ils gagnent. Après le match, Vickie Guerrero annonce que le Spear est banni, et que si Edge l'utilise, il se fera disqualifier et Dolph Ziggler sera déclaré nouveau champion. Lors du PPV, à la suite de l'éviction de Vickie Guerrero des abords du ring par Kelly Kelly, Edge utilise le Spear sur Dolph Ziggler, mais remporte le match après le Killswitch (prise de finition de Christian). Le 4 février, il conserve son titre dans un Mixed Tag Team Handicap match avec Kelly Kelly contre Dolph Ziggler et Lay-Cool. Il conserve une nouvelle fois sa ceinture la semaine suivante contre Dolph Ziggler dans un Special Guest Referee match arbitré par Vickie Guerrero ; le tombé a été décompté par Clay Matthews, joueur des Packers de Green Bay, à cause de la blessure scénaristique de Vickie Guerrero.

Il doit remettre son titre en jeu à Elimination Chamber, mais le 14 février, à Raw, Vickie Guerrero destitue Edge de son titre pour avoir utilisé le Spear. L'intronisation de Dolph Ziggler en tant que champion se fait lors du SmackDown du 18 février. Par la même occasion, Vickie Guerrero annonce qu'Edge est renvoyé de la WWE, car elle a la preuve que c'est lui qui a attaqué Theodore Long. Mais au moment où Dolph Ziggler reçoit le titre, Theodore Long fait son retour, accuse Dolph Ziggler de son attaque, ré-engage Edge, et organise immédiatement un match pour le titre qu'Edge remporte. Lors d'Elimination Chamber, il conserve son titre contre Rey Mysterio, Wade Barrett, Kane, Drew McIntyre et Big Show dans un Elimination Chamber match. Il affrontera Alberto Del Rio à WrestleMania XXVII, match rendu officiel le 4 mars. Après cela, les deux hommes se battent, et Alberto Del Rio prend le dessus avec sa prise de soumission mais Christian effectue son retour en sauvant Edge. Lors du SmackDown du 11 mars, après dix ans d'absence, l'ancienne équipe composée d'Edge et Christian se reforme le temps d'une soirée, pour affronter et battre Alberto Del Rio et Brodus Clay. Christian l'aidera dans sa rivalité avec le Mexicain les semaines suivantes, et battra notamment Alberto Del Rio par deux fois. Lors de Wrestlemania XXVII, il gagne son dernier match face à Alberto Del Rio et conserve donc son titre. À la fin du match, Edge et Christian détruisent la voiture d'Alberto Del Rio.

Lors du SmackDown suivant, on apprend qu'il défendra son titre contre Alberto Del Rio dans un Ladder match à Extreme Rules.

Retraite (2011)[modifier | modifier le code]

Lors du Raw du 11 avril, il annonce que les médecins ont diagnostiqué chez lui des complications de sa blessure au cou en 2003, causant une sténose spinale et que le médecin lui a recommandé de prendre sa retraite. Il fait donc ses adieux devant le public de Raw, après 13 ans de carrière à la WWE, laissant sur le ring son championnat du monde poids-lourds. La semaine précédente, il avait passé un examen à résonance à Atlanta. Les résultats ont par la suite été envoyés au Dr Joseph Maroon, un des neurochirurgiens les plus compétents, ce dernier lui annonçant qu'il souffre d'une neurapraxie (engourdissement et tremblements incontrôlables dans ses mains et ses bras). Le médecin lui a interdit de remonter sur un ring, au risque de voir son bras paralysé, voire de mourir. Il a donc dû mettre un terme à sa carrière.

Lors du SmackDown du 15 avril, il arrive sur le ring sous une ovation et fait un résumé de sa carrière. Il parle de son futur, de ses titres, de ses différents exploits à la fédération, et de sa mère qui est présente aux abords du ring pour assister aux adieux de son fils. À la fin du show, après la victoire de Christian dans une Battle Royal comportant 20 lutteurs, Edge arrive sur le ring pour la célébrer avec lui. Tous deux exécutent le dernier Five Seconds Pose, alors que toutes les superstars de SmackDown (staff inclus) viennent faire une ovation à la Superstar Classée X. Big Show, Chavo Guerrero, Rey Mysterio et Triple H montent sur le ring, et chacun serre Edge dans ses bras, ce dernier étant très ému. Il termine ensuite avec un dernier discours, avant de s'en aller.

Hall of Famer (2012-…)[modifier | modifier le code]

Edge à l'occasion de son intronisation au Hall of Fame.

Après sa retraite, il fait des apparitions comme à Extreme Rules pour distraire Alberto Del Rio afin que Christian puisse le dégager du ring et décrocher le World Heavyweight Championship dans le Ladder match qui les opposait. Une célébration aura lieu après le match entre les deux amis. Il fait une apparition à SummerSlam 2011 avant le match entre Christian et Randy Orton pour dire à son meilleur ami à quel point il était déçu de la manière dont il a récupéré son second World Heavyweight Championship, puis s'en va par la suite, laissant Christian se débrouiller seul pour son match, que ce dernier perdit par la suite.

Edge effectue un retour sur le ring durant le SmackDown du , show se déroulant dans l'Ontario au Canada, son pays natale. Il fait ses adieux aux fans de chez lui hors caméras, peu avant le début du show. Après plusieurs séquences hommages des Superstars de la WWE, il salue une nouvelle fois son ami avant d'organiser un nouveau Cutting Edge avec Randy Orton et Mark Henry, les deux hommes devant se rencontrer à Night of Champions dans un match pour le championnat du monde poids-lourds.

Le , lors de Raw, il est officiellement annoncé qu'il sera intronisé au WWE Hall of Fame et sera la tête d'affiche de l'édition 2012. Lors de la cérémonie le 31 mars, Christian a prononcé le discours d'introduction de Edge, qui est apparu avec un nouveau look (cheveux courts).

Il fait une apparition lors du Raw du 23 avril où il essaye de motiver John Cena, ce dernier étant dans une mauvaise période avant son match à Extreme Rules contre Brock Lesnar.

Edge a fait une apparition le 21 septembre à SmackDown, où il s'implique dans la rivalité opposant les champions par équipe Daniel Bryan à Kane. Puis lors du show, il fait aussi la promotion de la saison trois de la série Haven, dans laquelle il continue de jouer son rôle de Dwight Hendrickson, ancien membre des forces d'une armée, et dorénavant atteint de dons surnaturels puisqu'il a la capacité d'attirer des choses magnétiques. Son rôle est récurrent à partir de cette saison.

Edge fait une apparition durant le show inaugural de la House of Hardcore de Tommy Dreamer.

Il apparaît à Raw le 9 septembre pour faire une promo de la saison 4 de Haven, série diffusée sur Syfy. Et lors de ce même show, dans un Cutting Edge, il critique ouvertement Triple H et Randy Orton, se rangeant par conséquent du côté de Daniel Bryan dans la rivalité opposant ces deux parties. Il fait de même au SmackDown suivant.

Il effectue un retour au 900e épisode de SmackDown en 2016 à l'occasion d'un Cutting Edge.

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Edge effectuant un Spear sur Mr. Kennedy.
Edge exécutant son Edgecator sur CM Punk.
  • Surnoms
    • « The Rated-R Superstar »[36]
    • « The Rated-R Hall of Famer »[36]
    • « The Ultimate Opportunist »[36]
    • « The Superstar Classified X »
    • « The Master Manipulator »[37]
    • « King Edge the Awesome »
    • « Guns N' Roses of Wrestling »
  • Musiques d'entrées
Musiques d'entrées Compositeurs Périodes Fédération(s)
You Think You Know Me Jim Johnston 1998–1999 WWF
Blood (avec The Blood) Jim Johnston 1998–1999 WWF
On The Edge Jim Johnston 1999-2001 WWF
Never Gonna Stop (The Red Red Kroovy) Rob Zombie 2001–2004 WWF/E
Metalingus Alter Bridge 2004–... WWE
Rated RKO (avec Rated-RKO) Jim Johnston 2006–2007 WWE

Palmarès[modifier | modifier le code]

Edge après avoir remporté le Royal Rumble 2010.
Edge est un quatre fois champion de la WWE.

Récompenses de magazines[modifier | modifier le code]

PWI 500, les cinq cents meilleurs catcheurs de l'année[47]
Année 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010
Rang 67 en diminution 83 en augmentation 51 en augmentation 20 en augmentation 7 en diminution 34 en diminution 59 en augmentation 8 en augmentation 3 en augmentation 2 en diminution 5 en augmentation 4 en diminution 18

Vie privée[modifier | modifier le code]

Copeland jouait plus jeune au hockey avec le joueur de la Ligue nationale de hockey Aaron Downey[54] ; il est d'ailleurs supporter des Devils du New Jersey[55]. Adolescent, Copeland a assisté à WrestleMania VI assis au onzième rang depuis le ring[56], pour voir le match entre le champion de la WWF Hulk Hogan et The Ultimate Warrior, et c'est en assistant au match qu'il a réalisé qu'il voulait se lancer dans le catch[36]. Douze ans plus tard, il entrait dans le SkyDome en tant que compétiteur pour WrestleMania X8[36].

Copeland s'est marié trois fois. Sa première femme fut Alanah Morley, la sœur de Val Venis, qu'il a épousé le [57]. Ils divorcent après deux ans et demi de mariage le [58]. Son deuxième mariage a été avec Lisa Ortiz le , mais ils ont rapidement divorcé le . Copeland vit maintenant à Asheville en Caroline du Nord[59]. Il est actuellement en couple avec l'ancienne catcheuse Beth Phoenix. Lors d'une interview en février 2014, il annonce la naissance de leur premier enfant, une fille prénommée Lyric Rose, le [60]. Le , leur seconde fille, Ruby Ever est née[61]. Son autobiographie, intitulée Adam Copeland on Edge, a été éditée le . Alors que la plupart des catcheurs ont utilisé des nègres pour écrire leurs autobiographies, Copeland l'a écrite lui-même intégralement sur papier. Mick Foley en signe la préface[62].

Copeland ne fume pas. Il a affirmé avoir essayé sa première cigarette à 16 ans, a détesté, et n'a jamais recommencé[63].

Copeland a plusieurs tatouages. Il a un soleil rouge et noir sur le biceps gauche (qui sert à couvrir un tatouage de requin musclé qui rappelle les Street Sharks : Les Requins de la ville), une étoile sur son biceps droit avec plusieurs étoiles plus petites en dessous, deux crânes portant des bandanas décorés de fleurs et de cœurs, avec un tatouage d'une croix sur l'avant-bras gauche, et un autre tatouage de parchemin enroulé avec les mots Rise Above. Chacun de ces tatouages représente une étape de sa carrière : le soleil, fait pendant son repos durant sa blessure à la nuque, signifie qu'il faut « regarder vers des jours meilleurs ». La croix représente l'époque avec The Brood, et l'étoile et les crânes sont le symbole de son personnage de Rated-R Superstar et son surnom de « Guns N' Roses of Wrestling »[64].

Controverse[modifier | modifier le code]

En mars 2007, Copeland est devenu une personne-clé dans une enquête pour usage de médicaments et stéroïdes. Le 19 mars, Sports Illustrated poste un article sur son site Internet, partie d'une série d'articles portant sur une enquête pour usage de médicaments et d'hormone de croissance chez plusieurs sportifs de différents disciplines. Cet article mentionnait des employés actuels et anciens de la WWE, dont Copeland suspecté d'usage d'hormones de croissance[65]. Copeland a déjà reconnu avoir utilisé des stéroïdes en avril 2004 après une chirurgie du cou comme une expérience dans l'émission Off The Record with Michael Landsberg sur la TSN en janvier 2005. Il a dit qu'il sentait que ça le ralentissait, alors il a rapidement arrêté[66]. Selon Copeland, il a pris des hormones après une intervention chirurgicale de fusion rachidienne. Les médecins lui ont dit que cela aiderait l'os à repousser autour de la vis et la plaque qui ont été insérées dans le cou. Il prétend avoir passé des tests sanguins, consulté des médecins, étudié le médicament, et obtenu des prescriptions avant de décider de les prendre[67].

Selon un article de Sports Illustrated paru le , Copeland a été cité parmi les 10 Superstars désignées d'avoir acheté des stéroïdes et d'autres médicaments sur Internet, en violation du programme WWE Talent Wellness. Copeland aurait reçu de la somatropine, de la genotropine et du stanozolol entre septembre 2004 et février 2007[68],[69].

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Highlander: Endgame : Lachlan (Road bandit)[70]
  • 2007 : MADtv (série télévisée) : saison 12, épisode 17[71]
  • 2011 : Sanctuary (série télévisée) : Thelo , saison 3, épisode 20 et saison 4, épisode 2
  • 2011-2015 : Les Mystères de Haven (série télévisée) : Dwight Hendrickson , rôle récurrent (saisons 2–5)
  • 2012 : Bending the Rules : Nick Blades
  • 2015 : Interrogation : Lucas Nolan
  • 2015 : Dumb Luck : Cameron
  • 2015 : The Flash (série télévisée) : Al Rothstein / Atom-Smasher , saison 2, épisode 1
  • 2017 : Vikings (série télévisée) : Ketill Flatnose (saison 5)

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m et n (en) « Profil d'Edge », sur Online World of Wrestling (consulté le 2 septembre 2009)
  2. a, b, c et d (en)« Profil d'Edge » (consulté le 12 mars 2017)
  3. (en) « CWA 28.04.1995 », sur Cagematch (consulté le 4 avril 2014)
  4. (en) « MWCW 22.07.1995 », sur Cagematch (consulté le 4 mai 2014)
  5. (en) Raj Giri, « Edge Talks Wrestling For WCW, Warning From Chris Benoit, Problems With How Wrestlers Are Trained », sur Wrestling Inc, (consulté le 4 mai 2014)
  6. (en) « WWF House Show 10.05.1996 », sur Cagematch (consulté le 4 mai 2014)
  7. (en) Richard Kamchen, « Biographie de Edge », sur Slam! Wrestling (consulté le 4 mai 2014)
  8. a et b (en) « Historique du ICW Streetfight Tag Team Championship », sur ProWrestlingHistory.com (consulté le 2 septembre 2009)
  9. (en) « On this date in WWF history: Edge makes his television debut on Raw », sur Cageside Seats
  10. (en) Ryan Byers, « 411's Roundtable Review: Summerslam 1998 », sur 411 mania, (consulté le 4 mai 2014)
  11. (en) « On this date in WWF history: Edge wins his first title at a house show in Toronto », sur Cageside Seats
  12. (en) « WWF Fully Loaded Results 7/25/99 », sur Lord Of Pain
  13. http://thedirtydeeds.co.uk/wiki/judgment-day-2002
  14. http://thedirtydeeds.co.uk/wiki/summerslam-2002
  15. http://thedirtydeeds.co.uk/wiki/unforgiven-2002
  16. (en) « Résultats New Year's Revolution 2006 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 2 septembre 2009)
  17. (en) « Résultats Royal Rumble 2006 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 2 septembre 2009)
  18. (en) « Résultats WrestleMania 22 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 2 septembre 2009)
  19. (en) Hunter Golden, « Raw Results - 7/3/06 - Philadelphia, PA (New WWE Champion, More) », sur WrestleView, (consulté le 11 avril 2014)
  20. (en) « Résultats SummerSlam 2006 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  21. (en) « Profil de Rated-RKO », sur Online World of Wrestling (consulté le 17 août 2009)
  22. (en) « Résultats Cyber Sunday 2006 », sur Online World of Wrestling (consulté le 27 juillet 2009)
  23. a et b (en) « Résultats RAW, 13 novembre 2006 », sur Online World of Wrestling (consulté le 17 août 2009)
  24. (en) « Résultats Survivor Series 2006 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 26 juillet 2009)
  25. (en) « Résultats New Year's Revolution 2007 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 2 septembre 2009)
  26. (en) « Résultats RAW, 29 janvier 2007 », sur Online World of Wrestling (consulté le 17 août 2009)
  27. (en) « Résultats Backlash 2007 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 27 juillet 2009)
  28. (en) « Résultats RAW, 7 mai 2007 », sur Online World of Wrestling (consulté le 17 août 2009)
  29. (en) « Résultats Royal Rumble 2008 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 2 septembre 2009)
  30. (en) « Résultats WrestleMania XXIV », sur SLAM! Wrestling (consulté le 2 septembre 2009)
  31. (en) « SummerSlam 2008 Results : August 17, 2008 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  32. (en) « Orton triumphs, Cena survives, Hardy falls at Royal Rumble », sur SLAM! Sports, 26 janvier2009 (consulté le 9 juin 2009)
  33. (en) « WWE WrestleMania 25, résultats », sur Online World of Wrestling (consulté le 24 juillet 2009)
  34. (en) « Hardy feud reignites at Judgment Day », sur SLAM! Sports, (consulté le 21 juin 2009)
  35. (en) « Edge to face surgery », sur WWE, (consulté le 7 juillet 2009)
  36. a, b, c, d et e (en) « Edge's WWE Profile », World Wrestling Entertainment (consulté le 5 octobre 2010)
  37. name="nicks"
  38. (en) « Historique du ICW/MWCW Mid-West Unified Tag Team Championship », sur ProWrestlingHistory.com (consulté le 2 septembre 2009)
  39. (en) « Historique du WWE World Heavyweight Championship », sur WWE (consulté le 22 août 2009)
  40. (en) « Historique du WWE Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 22 août 2009)
  41. (en) « Historique du WWE Intercontinental Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 2 septembre 2009)
  42. (en) « Historique du WWE United States Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 29 août 2009)
  43. (en) « Historique du WWE World Tag Team Championship », sur WWE (consulté le 2 septembre 2009)
  44. (en) « Historique du WWE Tag Team Championship »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  45. (en) « Résultats WrestleMania 21 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 2 septembre 2009)
  46. (de) « Résultats Slammy awards 2008 », sur genickbruch.com (consulté le 2 septembre 2009)
  47. (en) « Classement PWI d'Adam Copeland », sur profightdb.com (consulté le 15 décembre 2013)
  48. a et b (en) « Pro Wrestling Illustrated Award Winners - Match of the Year »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  49. (en) « Pro Wrestling Illustrated Award Winners - Most Improved Wrestler of the Year »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  50. (en) « Pro Wrestling Illustrated Award Winners - Comeback of the Year »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  51. a et b (en) « Pro Wrestling Illustrated Award Winners - Feud of the Year »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  52. (en) « Pro Wrestling Illustrated Award Winners - Most Hated Wrestler of the Year »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  53. (de) « Observer: Tag Team of the Year », sur genickbruch.com (consulté le 2 septembre 2009)
  54. (en) « WWE Superstar Edge goes one on one with canadiens.com »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  55. (en) « Edge's Picks », The Hockey News, (consulté le 11 avril 2007)
  56. (en) Adam Copeland, Adam Copeland on Edge, WWE Books, (ISBN 978-0-7434-8347-6), p. 39
  57. (en) Adam Copeland, Adam Copeland on Edge, WWE Books, (ISBN 978-0-7434-8347-6), p. 192
  58. (en) Adam Copeland, Adam Copeland on Edge, WWE Books, (ISBN 978-0-7434-8347-6), p. 273
  59. (en)(en) Mike Mooneyham, « Jim Ross staying in WWE », The Post and Courier,‎ (lire en ligne)
  60. (en) « EDGE ANNOUNCES THE BIRTH OF HIS FIRST CHILD IN NEW INTERVIEW », sur WrestleView
  61. (en) « It's a girl ! Edge and Beth Phoenix welcome second child », sur wwe.com, (consulté le 31 août 2016)
  62. Adam Copeland, Adam Copeland on Edge, WWE Books, (ISBN 978-0-7434-8347-6), p. 7
  63. Adam Copeland, Adam Copeland on Edge, WWE Books, (ISBN 978-0-7434-8347-6), p. 41
  64. (en) « Edge: A history in ink », World Wrestling Entertainment (consulté le 6 décembre 2007)
  65. (en) « Wrestlers allegedly tied to drug ring », Sports Illustrated, CNN, (consulté le 21 mars 2007)
  66. (en) John Pollack, « Pro Wrestlers Tied to Steroid Ring », The Fight Network, (consulté le 21 mars 2007)
  67. (en)(en) Adam Copeland, « My new blog (this is the controversial one!!!!) », MySpace, (consulté le 21 mars 2007)
  68. (en) « Fourteen wrestlers tied to pipeline », Sports Illustrated, CNN,‎ (lire en ligne).
  69. (en) Paul Farhi, « Pro Wrestling Suspends 10 Linked to Steroid Ring », The Washington Post,‎ (lire en ligne).
  70. (en) Highlander: Endgame sur l’Internet Movie Database
  71. (en) MADtv sur l’Internet Movie Database
  72. http://uk.ign.com/articles/2000/01/15/the-official-wwf-smackdown-roster
  73. http://uk.ign.com/articles/2000/11/14/wwf-smackdown-2-know-your-role-2
  74. http://smackdown.neoseeker.com/wiki/WWF_SmackDown!:_Just_Bring_It
  75. http://www.gamespot.com/articles/wwe-smackdown-shut-your-mouth-roster-revealed/1100-2896097/
  76. http://smackdown.neoseeker.com/wiki/WWE_SmackDown!:_Here_Comes_The_Pain
  77. http://uk.ign.com/articles/2004/08/18/smackdown-vs-raw-final-roster
  78. http://www.giantbomb.com/wwe-smackdown-vs-raw-2006/3030-10338/
  79. http://www.videogamer.com/xbox360/wwe_smackdown_vs_raw_2007/news/full_wwe_smackdown_vs_raw_2007_roster_revealed.html
  80. http://www.jeuxvideo.com/forums/1-13050-33598-1-0-1-0-0.htm
  81. http://smackdown.neoseeker.com/wiki/WWE_SmackDown!_vs_RAW_2009
  82. http://www.thesmackdownhotel.com/svr2010/roster/
  83. http://bleacherreport.com/articles/455882-thqs-smackdown-vs-raw-2011-mostly-complete-roster-revealed
  84. http://www.wwe.com/inside/thq/wwe-12/thq-wwe-12-roster-reveal-september
  85. http://wwe13.2k.com/roster
  86. http://bleacherreport.com/articles/1823304-wwe-2k14-breaking-down-full-roster-in-latest-release
  87. (en) 2k, « WWE 2K15 ROSTER », sur 2k.com, (consulté le 16 août 2014)
  88. « WWE 2K16 : Le roster continue de grossir, les derniers noms ajoutés » (consulté le 31 août 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]