Kevin Nash

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Nash
Kevin Nash
Description de cette image, également commentée ci-après

Kevin Nash en 2009

Données générales
Nom complet Kevin Scott Nash
Nom de ring Diesel
Oz
Steel
Vinnie Vegas
Nationalité américaine
Date de naissance (57 ans),
Trenton, Michigan
Taille 6 11 (2,11 m)[1],[2]
Poids 279 lb (127 kg)[1],[2]
Catcheur (ou catcheuse) retraité
Fédérations Total Nonstop Action Wrestling
World Championship Wrestling
World Wrestling Federation/Entertainment
Entraîneur Jody Hamilton[2]
Sgt. Buddy Lee Parker[2]
Carrière pro. – 2011

Kevin Scott Nash (né le à Trenton, Michigan) est un catcheur (lutteur professionnel) américain.

D'abord joueur de basketball à l'université du Tennessee puis en Allemagne au sein des Gießen 46ers, il arrête sa carrière à la suite d'une blessure au genou et s'engage dans l'U.S. Army.

Il quitte l'armée pour devenir catcheur et s'entraîne à l'école de catch de la World Championship Wrestling (WCW) où il lutte de 1990 à 1993 sous divers noms de ring. Fin 1993, il rejoint la World Wrestling Federation (WWF) où il adopte le nom de Diesel et agit comme garde du corps de Shawn Michaels. Au sein de cette fédération il remporte le championnat intercontinental, le championnat du monde par équipe avec Michaels ainsi que le championnat du monde poids-lourds de la WWF.

Il retourne à la WCW en 1996 et devient un des membres fondateurs du clan New World Order. Il y remporte le championnat du monde par équipe de la WCW à huit reprises (six fois avec Scott Hall, une fois avec Sting et enfin avec Diamond Dallas Page) et cinq fois le championnat du monde poids-lourds. Au cours de cette période, il est aussi brièvement booker de la WCW et scénarise notamment le Fingerpoke of Doom.

Il retourne à la World Wrestling Entertainment en 2002 où il reforme le New World Order avec Hulk Hogan, Scott Hall, X-Pac et Shawn Michaels avant que quitter la fédération un an plus tard. Il commence ensuite à travailler avec la Total Nonstop Action Wrestling (TNA) à partir de fin 2004 et y devient un des membres de la Main Event Mafia de 2008 à 2010 et remporte durant cette période le championnat des Légendes de la TNA à deux reprises et est ensuite champion du monde par équipe de la TNA avec Scott Hall et Eric Young.

Il retourne à la WWE en 2011 puis signe un contrat de légende (équivalent à un contrat d'ambassadeur de l'entreprise) et entre au WWE Hall of Fame en 2015.

Carrière[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Nash fait partie de l'équipe de basketball dAquinas high school d'Augusta en Géorgie et obtient une bourse universitaire pour étudier à l'université du Tennessee[3]. Il joue au poste de pivot pour l'équipe universitaire des Tennessee Volunteers entre 1978 et 1980[4].

Après l'université, il part en Allemagne où il joue au sein des Gießen 46ers jusqu'à ce qu'une blessure au genou le contraint à arrêter sa carrière[4]. Il s'engage ensuite dans l'U.S. Army et reste stationné en Allemagne[4].

World Championship Wrestling (1990-1993)[modifier | modifier le code]

Alors qu'il est encore un soldat, il rencontre le catcheur Dusty Rhodes qui lui fait remarquer qu'avec son physique il peut faire carrière comme catcheur[4]. Nash quitte l'armée et retourne aux États-Unis pour s'entraîner au WCW Power Plant, l'école de catch de la World Championship Wrestling[4]. Il commence sa carrière sous le nom de Master Blaster Steele le 5 septembre 1990 et avec Master Blaster Blade il bat Brad Armstrong et Tim Horner[5].

Il change de gimmick pour incarner Oz, un personnage qui s'inspire du Magicien d'Oz et remporte son premier match simple face à Tim Parker le 19 mai 1991 au cours de SuperBrawl I[6],[7]. La presse spécialisé n'apprécie pas ce gimmick puisque le Wrestling Observer Newsletter désigne Oz comme pire gimmick de l'année 1991[8]. Il change une dernière fois de nom de ring et de personnage pour celui d'un joueur et prend le nom de Vinnie Vegas[4]. Il fait régulièrement équipe avec Scotty Flamingo et Diamond Dallas Page avant de quitter la WCW[4].

World Wrestling Federation (1993-1996)[modifier | modifier le code]

Deux catcheurs sur le ring saluant le public. Le premier torse nu avec une casquette noire est accroupi la jambe gauche fléchi tandis que le second est debout et lève le poing droit au ciel.
Kevin Nash avec Shawn Michaels.

Nash rejoint la World Wrestling Federation (WWF) en août 1993 et change de nom de ring pour celui de Diesel[4],[9].

Il devient le garde du corps de Shawn Michaels et commence en 1994 une rivalité avec Razor Ramon qui est le champion intercontinental de la WWF[4]. Rapidement, il se lie d'amitié avec Michaels, Scott Hall (qui incarne Razor Ramon) et Sean Waltman aussi connu sous le nom de The 1-2-3 Kid avec qui il forme un groupe surnommé The Kliq qui va défendre les intérêts des membres du groupe auprès des bookers ainsi que de Vince McMahon[10]. Diesel parvient à battre Ramon le 13 avril au cours de l'enregistrement du Superstars du 30 avril et du même coup remporte le championnat grâce à l'intervention en fin de match de Michaels[11],[12]. Le 28 août, il devient champion du monde par équipes avec Michaels après leur victoire sur Fatu et Samu (en)[13]. Le lendemain au cours de SummerSlam, Ramon récupère le titre intercontinental[14]. Son alliance avec Michaels à l'écran prend fin le 23 novembre au cours des Survivor Series où avec son équipier, Jeff Jarrett, Jim Neidhart et Owen Hart ils affrontent Razor Ramon, The 1-2-3 Kid, Fatu, Sionne (en) et le British Bulldog dans un match par équipe à élimination[15]. Diesel élimine ses adversaires les uns après les autres et il ne reste que Ramon ; Michaels lui demande de le lui laisser et de remettre debout son ennemi afin de lui porter son Sweet Chin Music, un coup de pied jambe tendu au visage[15]. Michaels rate sa cible et touche son allié qui se met en colère forçant Michaels à quitter le ring accompagné par tous leurs équipiers du soir qui tentent d'éviter une agression[15]. Ils rendent leur titre de champions du monde par équipes dans les jours qui suivent[16]. Trois jours après ce match, Diesel devient champion du monde poids-lourds de la WWF après sa victoire sur Bob Backlund[17]. Cette victoire marque aussi un changement d'attitude de sa part car il effectue un face turn[18]. En fin d'année, le Wrestling Observer Newsletter et Pro Wrestling Illustrated lui décerne le prix du catcheur ayant le plus progressé de l'année[19].

Le 22 janvier 1995 au cours du Royal Rumble, il défend son titre face à Bret Hart mais leur match se termine sans vainqueur après les interventions simultanés de Shawn Michaels et Jeff Jarrett qui s'en prennent à Diesel ainsi que de Bob Backlund et Owen Hart qui eux s'attaquent à Bret Hart[20]. Michaels et Diesel s'affrontent le 2 avril à WrestleMania XI où il conserve son titre[21]. Le 24 avril, il bat Bam Bam Bigelow dans un match de championnat ce qui amène son adversaire à quitter la Million Dollar Corporation (en)[22]. Diesel affronte Sid, un des membres de la Million Dollar Corporation à in Your House 1 mais ce combat se termine sur la disqualification de Sid après l'attaque de Tatanka et Ted DiBiase. Bigelow et Diesel s'allient brièvement et parviennent à vaincre Sid et Tatanka le 25 juin durant le King of the Ring[23]. La rivalité avec ce clan se conclue le 23 juillet au cours de In your House 2: The Lumberjacks où Diesel conserve son titre face à Sid dans un Lumberjack match[24]. Après cela c'est King Mabel qui tente de mettre fin au règne de Diesel le 27 août au cours de SummerSlam mais échoue[25]. Il fait équipe avec Michaels le 24 septembre au cours d'In your House 3: Triple Header ils l'emportent sur Yokozuna et le British Bulldog dans un match où le championnat du monde par équipe de Yokozuna et Owen Hart est en jeu ainsi que le championnat du monde poids-lourds et le championnat intercontinental de Michaels[26]. En fin de match, Hart arrive sur le ring et Diesel fait le tombé sur lui ce qui annule le changement de titre[26]. Le 22 octobre au cours d'In your House 4: Great White North, Bret Hart cause sa disqualification au cours d'un match de championnat face au British Bulldog[27]. En découle un match sans disqualification lors des Survivor Series où le titre change de main et où Diesel commence un Heel turn en insultant son adversaire[28],[29]. Ce changement de titre s'explique aussi par le refus de Nash d'affronter gratuitement le boxeur Mike Tyson au cours d'un spectacle de charité à Central Park[29].

Il participe au Royal Rumble match le 21 janvier janvier 1996 au cours du spectacle éponyme[30]. Il entre en 22e position et élimine Tatanka, Hunter Hearst Helmsley, Owen Hart, Duke Droese et Kama avant d'être le dernier catcheur sorti par le vainqueur Shawn Michaels[30]. Il affronte Bret Hart dans un match en cage pour le championnat du monde poids-lourds le 18 février au cours de In your Hour 6: Rage in a Cage[31]. En fin de match, l'Undertaker arrive depuis une trappe sous le ring pour l'emmener avec lui permettant à Hart de conserver son titre[31]. Après cet évènement, il affronte l'Undertaker le 31 mars à WrestleMania XII et ce combat se conclue par la défaite de Diesel[32]. Il est à nouveau challenger pour le championnat du monde poids-lourds que détient Michaels à In your House VII: Good Friends, Better Enemies mais échoue[33]. Cette défaite s'explique en partie par le contrat de Nash arrive à son terme et qu'il compte aller à la World Championship Wrestling[29]. Le 19 mai pour son dernier combat au cours d'un spectacle non télévisé au Madison Square Garden, Diesel, Michaels, Razor Ramon et Hunter Hearst Helmsley se retrouvent ensemble sur le ring et tombent dans les bras l'un l'autre brisant la kayfabe[34]. Cet incident connu sous le nom de Curtain Call ou incident du Madison Square Garden décrédibilise le catch à l'époque car il montre que les rivaux sur le ring sont amis dans la vie[34].

World Championship Wrestling (1996-2001)[modifier | modifier le code]

New World Order (1996-1999)[modifier | modifier le code]

Début 1996, Nash signe un contrat avec la World Championship Wrestling lui garantissant au minimum un salaire de 850 000 dollars pour travailler 180 jours par an[29]. Le 27 mai durant Monday Nitro, Scott Hall interrompt un match pour défier la WCW[35]. Le 10 juin, Hall dévoile son allié Nash et ils demandent à avoir un match par équipes de trois face à des catcheurs de la WCW en se montrant menaçant envers Eric Bischoff[36]. Le 16 juin au cours du Great American Bash, Bischoff les informent qu'ils vont affronter avec un équipier mystère Randy Savage, Lex Luger et Sting le 7 juillet à Bash at the Beach[37]. Bischoff se montre dédaigeux envers Nash et Hall ce qui met en colère Nash qui fait passer le vice-président de la WCW à travers une table en effectuant une powerbomb[37]. Le 7 juillet, Hall et Nash mettent hors combat Luger et peu de temps après Hulk Hogan arrive sur le ring et se révèle être l'équipier mystère d'Hall et Nash[38]. Ce match se termine sans vainqueur puis Hogan, Hall et Nash forment alors le New World Order (nWo)[38]. Ils affrontent à nouveau Luger et Sting le 10 août et l'emportent cette fois ci[39].

Diverses rivalités et départ (1999-2001)[modifier | modifier le code]

À WCW SuperBrawl IX, lui et Scott Hall battent Konnan et Rey Misterio Jr. dans un Hair (cheveux) vs Mask (masque) match après que l'arbitre fut distrait par Miss Elizabeth, pendant que Hall détruisait Mysterio par derrière. S'ils perdaient, Miss Elizabeth devait se raser les cheveux, mais comme ils ont gagné, Mysterio a été forcé d'enlever son masque.

World Wrestling Entertainment (2002-2003)[modifier | modifier le code]

New World Order (2002-2003)[modifier | modifier le code]

En février 2002, Vince McMahon fait revenir la nWo au programme, pour combattre Ric Flair. À No Way Out, Nash, Hall et Hogan reviennent en force en s'attaquant à Steve Austin après son match.

La faction ne dure pas longtemps (février à juillet 2002). Lors de cette période, Hulk Hogan a un match contre The Rock à WrestleMania et la réaction de la foule (qui se range du côté de Hogan) fait qu'il quitte la nWo pour revenir en jaune et rouge. Scott Hall abuse encore de l'alcool et disparait de la circulation quant à Nash, il se blesse au biceps. Ce dernier, de retour de convalescence, se blesse à nouveau en juillet. Cette fois c'est le genou qui est touché. Ce sera sa dernière apparition pour l'année 2002. Même si Shawn Michaels, X-Pac, Big Show et Booker T rejoignent le gang pendant un moment, la nWo sera encore abandonnée.

En avril 2003, Nash effectue un retour surprise en se rangeant du côté de Shawn Michaels et entre en rivalité contre Triple H qu'il affrontera à plusieurs reprises en pay-per-view (notamment lors d'un Hell in a Cell à Bad Blood.) Au début de l'été il est forcé de se couper les cheveux à la suite de sa défaite contre Chris Jericho. (en réalité cette coupe de cheveux est nécessaire pour le tournage du film The Punisher dans lequel Nash tient un petit rôle.) Son dernier match de l'année a lieu au Summerslam 2003.

Il se tient à l’écart de la lutte à cause d'une blessure à l’épaule.

Total Nonstop Action Wrestling (2004-2010)[modifier | modifier le code]

King of Wrestling (2004-2007)[modifier | modifier le code]

Kevin Nash à la TNA en 2008.
Kevin Nash à la TNA en 2008.

Nash revient au catch, encore avec Scott Hall, mais à la Total Nonstop Action Wrestling. Alors qu’il était censé aider Jeff Hardy et Hall devait être du côté de Jeff Jarrett, les deux se sont joints à Jarrett pour former les « Kings of Wrestling ». Peu de temps après, il était clair que Nash voulait le titre de Jarrett et le clan se sépare. Nash perd le match contre le champion et le mois suivant il perd contre « The Outlaw » (Billy Gunn) dans un match « Taped Fist First Blood » (un match où le premier à saigner perd).

Après une brève absence, il revient à la TNA en octobre 2005. Il devait, encore une fois combattre Jeff Jarrett pour le titre, mais le jour avant le combat, Nash est transporté d’urgence à l'hôpital pour un malaise cardiaque.

Kevin Nash est revenu le 4 mai 2006 à la TNA. Nash disait qu'il était le champion poids-lourds de la WWF qui avait rapporté le plus d'argent de tous les temps et a décrit la X Division comme « bouche-trou ». Nash a annoncé qu'il allait détruire la X Division pour réaffirmer sa position au sein de la TNA. Il a commencé sa campagne à Sacrifice 2006 le 14 mai 2006 en attaquant Puma. Le 19 mai, lors de iMPACT!, Nash a continué sa campagne en attaquant Chris Sabin peu après avoir battu Petey Williams pour gagner le tournoi World X Cup 2006 pour Team USA. Après avoir détruit le trophée de la World X Cup et avoir fait un powerbomb à Sabin, Nash a informé Sabin que la taille est un facteur. À Victory Road 2009, Nash remporte le titre des légendes de la TNA contre A.J. Styles[40], avant de la perdre lors de la 200e d'IMPACT face à Mick Foley. À Hard Justice, il remporte pour la 2e fois le titre des légendes en battant Mick Foley grâce à une intervention d'Abyss. À No Surrender, il défendra son titre des légendes contre Abyss. Lors du TNA Impact du 27 aout, Abyss bat The Motor City Machineguns accompagné de Dr. Stevie. Stevie avait payé les Motor City Machineguns pour affronter Abyss. Cependant Stevie par une erreur coûte la victoire aux Motor City Machineguns. Abyss furieux se saisit d’une chaise mais Kevin Nash intervient. Nash demande à Stevie s’il y a un contrat de 50 000 $ pour la tête de Abyss, car si tel est le cas Nash serait ravi de l’assurer car selon ses termes Abyss a déjà mis son nez là où il ne fallait pas : dans le business de Kevin Nash… Lors du TNA Impact du 10 septembre, Abyss bat Dr Stevie en 90 secondes avec le Black Hole Slam. Après le match, il attaque Abyss mais Mick Foley vient le sauver. Lors du TNA Impact, il affronte et bat Mick Foley dans un TNA Legends Championship Match par DQ. Pendant le match Abyss arrive avec une batte de baseball. Après le match, Abyss essaie de s'excuser auprès de Foley mais ce dernier prend la batte d'Abyss et part en backstage. À No Surrender il gagne contre Abyss dans un $50,000 Bounty contre TNA Legends Championship. Lors du TNA Impact du 1er octobre, il bat Stevie. Lors du Impact du 8 octobre, il affronte Hermandez mais ce match se termine en No Contest à la suite de l’intervention de Eric Young contre Hernandez en cours de match. À Bound For Glory, il perd son titre contre Hermandez et Eric Young, remporter par ce dernier. Lors du TNA Impact du 22 octobre, il gagne avec Samoa Joe contre AJ Styles et Daniels. À l’issue du match Nash porte un chokeslam sur Daniels et dit que maintenant il va s’en prendre à Eric Young. Eric Young dit qu’il fera une annonce très importante la semaine prochaine. Lors du Impact du 19 novembre, en backstage, Foley vient le voir pour en savoir plus sur l'arrivée de Hogan vu qu'il est un de ses amis. Nash lui oppose une fin de non recevoir. Lors du Impact du 3 décembre, il bat avec Eric Young Robert Roode et James Storm. Mick Foley intervient et lui réclame des explications en ce qui concerne les relations entre Hogan et Dixie Carter. Foley réclame le numéro de téléphone de Hogan pour clarifier les choses. Il conseille à Foley de se refaire une présentation car il va bientôt se retrouver sans emploi. Car le nouveau patron d’Impact fera bientôt son arrivée. Lors du Impact du 10 décembre, il est responsable du show ce soir. Lors de Genesis, il perd avec Sean Waltman contre Beer Money. Lors du Impact du 21 janvier, Eric Young qui va combattre ce soir à ses côtés vient s'assurer que Nash est bien à 100 % à ses côtés ce soir et n'est pas encore dans la nostalgie du passé avec Hall et Waltman. Plus tard, ils perdent contre The Nasty Boys. Lors du Impact du 4 février, Bischoff en coulisse l'ordonne de détruire Foley ce soir. Puis il va à la rencontre de Hogan, car il est prêt à détruire Foley ce soir mais souhaite la réintégration de Hall et Waltman. Hogan refuse. Plus tard, il bat Mick Foley dans un No DQ match. À l’issue du match, Hall et Waltman débarque pour s’en prendre dans un premier temps à Kevin Nash et dans un deuxième temps à Mick Foley ! Lors du Impact du 18 février, Eric Young et lui débarquent. Nash prend le micro et dit que dans ce métier on a la possibilité de choisir ses amis. Il demande à Hall et Waltman de venir, ce qu’ils font bien entendu sans se faire prier.

Main Event Mafia et The Band (2008-2010)[modifier | modifier le code]

Eric Young s’attaque à Waltman et Hall et Nash finissent par se battre jusqu’à l’arrivée de la sécurité. Hogan arrive pour jeter un regard méchant sur Hall et Waltman. Lors du Impact du 8 mars, il est dans le ring il tient un contrat qui stipule que lui et Eric Young pourront affronter Hall et Waltman à Destination X. Ca sera la seule autorisation de combat pour Hall et Waltman. Hall et Waltman débarquent, Eric Bischoff rajoute que si Hall et Waltman gagnent leur match à Destination X ils auront un contrat avec la TNA. Le débat entre tout ce petit monde s’envenime rapidement et Eric Bischoff intervient pour décider du match suivant… Eric Young bat Sean Waltman. Lors du Impact du 15 mars, The Band est à l’interview et disent que leur match à Destination X est maintenant officiel ! Nash et Eric Young débarquent. Ils lancent un challenge à Hall, 5 minutes ce soir dans le ring contre Kevin Nash en l’échange de 25 000 $. Hall accepte le challenge ! Avant le match, Waltman et Hall débarquent et menottent Nash aux cordes. Ils en profitent pour procéder à un passage à tabac en règle. Eric Young tente de s’interposer mais sans succès. Waltman et Hall finissent par fuir avec le butin du match, soit 25 000 $. À Destination X, il perd avec Eric young contre Scott Hall et Sean Waltman. Hall et Waltman remportent ainsi les contrats, grâce à Kevin Nash qui se retourne contre Eric Young pendant le match. La musique de la Wolfpac finit par retentir dans l’arena ! Lors du Impact du 29 mars, le show s’ouvre sur The Band (Kevin Nash, Scott Hall et Syxx-Pac) accompagnés de Bubba the Love Sponge. Bubba va réaliser une interview de The Band.En premier lieu, Kevin Nash tient à s’excuser auprès de Eric Young. Il demande à Eric de venir. Nash propose à Eric Young d’intégrer The Band. Mais Eric frappe Nash et chacun des membres de The Band. The Band finit par neutraliser Young qui se retrouve sous les coups de The Band.Heureusement RVD et Jeff Hardy interviennent au secours d’Eric Young. Jeff Hardy annonce que le match qui opposera The Band à RVD, Jeff Hardy et Eric Young aura lieu en cage et sera le main event de la soirée ! Plus tard, The Band perdent le match. Lors du Imapct du 12 avril, The Band gagnent la Team 3D & Jesse Neal dans un 6-Man Tag Falls Count Anywhere Street Fight à la suite de la distraction imposée par Bubba The Love Sponge. À l’issue du match, Eric Young lance un challenge à Kevin Nash : un match en cage à Lockdown en un contre un. Kevin Nash accepte le challenge ! A Lockdown, il bat Eric Young. À l’issue du match, les arbitres se préoccupent d’unEric Young qui est KO. Nash annonce qu’il fera équipe ce soir avec Scott Hall pour affronter la Team 3D ! Plus tard, ils perdent face à la Team 3D dans un St. Louis Street Fight. Lors du Impact du 26 avril, The Band interviennent dans le match: Matt Morgan et Jesse Neal vs Team 3D. Team 3D et The Band se battent ensuite jusqu'en coulisse. Matt Morgan porte alors son Chockeslams sur Jesse Neal puis part en Backstage. Jesse Neal est alors allongé sur le ring, Team 3D vient alors voir s'il va bien. Neal demande alors à Morgan de revenir mais ce dernier refuse, il croise alors Hulk Hogan qui lui ordonne de retourner sur le ring. Matt Morgan et Neal se battent, alors que Matt Morgan commençait à prendre le dessus, Shannon Moore vient pour aider Jesse Neal. Neal et Moore se serrent alors la main. Lors du Impact du 3 mai, Nash et Hall dans le match: Beer Money, Inc. CONTRE Team 3D CONTRE Motor City Machine Guns. À l’issue du match, Eric Young se joint à Hall et Nash pour mettre une raclée à la Team 3D. Les Machine Guns tentent de venir au secours de la Team 3D mais c’est sans compter sur l’intervention de Beer Money, Inc. ! Lors du Impact du 13 mai, Samoa Joe qui devait être le partenaire de Morgan pour ce match débarque après la bataille et met KO Morgan ! Kevin Nash en profite pour encaisser sa Feast or Fired case contre Morgan ce qui nous conduit tout droit au match suivant… il bat avec Scott Hall Matt Morgan pour devenir les nouveaux TNA World Tag Team Champions. À Sacrifice, ils battent Ink Inc. pour conserver leurs ceintures[41]. Lors du Impact du 20 mai, The Band est dans la place, Eric Young se dit heureux d’être aux côtés de Kevin Nash et Scott Hall ! The Band est là pour durer à Impact ! Lors du Impact du 10 juin, Morgan fait son apparition dans l’Impact Zone, mais il est accueilli par Hogan. Hogan explique qu’il est normal que Morgan se retrouve tout seul, il est égoïste, capricieux et finit par trahir tout le monde ! Hernandez débarque sur les ordres de Hogan, il met une raclée à Morgan et finit par l’étrangler avec son T-Shirt. L’arbitre signale la blessure de Morgan, mais The Band débarque. Eric Young porte le tombé pour le compte de 3 sur un Morgan inanimé et blessé… Lors du Impact du 17 juin, le show s’ouvre ce soir sur Eric Bischoff annonçant que The Band est maintenant dépossédé de ses titres Tag Team. La raison en est le fait que Scott Hall n’a pas pu s’adapter aux standards imposés par la TNA (il est aussi accessoirement viré de la TNA). Il est repris à la TNA aux côtés de Sting. Tout le monde pensait que Sting et Kevin Nash (équipe) agissaient en tant que Heels car ils attaquaient sans cesse Hulk Hogan et Jeff Jarett en disant qu'ils étaient méchants depuis leur arrivée à la TNA, jusqu'à Bound for Glory (2010) ou Jeff Hardy et Jeff Jarett, Hulk Hogan et Bishoff deviennent Heel en attaquant les participants du TNA World Heavyweight Championship en révélant que s'était eux les "ILS" D'Abyss.

Il quitte par la suite la TNA.

Retour à la World Wrestling Entertainment (2011-...)[modifier | modifier le code]

Réapparition au Royal Rumble (2011)[modifier | modifier le code]

Kevin Nash participe au Royal Rumble 2011 sous la gimmick de "Big Daddy Cool Diesel" en entrant n°32, recevant une ovation de la part du public, mais sera éliminé par Wade Barrett. Après sa participation au Royal Rumble, il a affirmé lors d'une interview que c'était probablement la meilleure soirée de sa carrière.

Lors d'une interview avec "ESPN Radio's Pro Wrestling Report", Kevin Nash a affirmé qu'il avait signé un contrat de "Legend" avec la WWE. Ce contrat permettra à la compagnie de produire des DVD et des figurines à l’effigie de Nash. Il a éclairci plus tard sa situation, déclarant que son contrat est d'une durée de cinq ans, et assurant que d'ici là, nous le reverrons pour au moins une apparition télévisée encore plus surprenante que son retour lors du Royal Rumble. Il fait une nouvelle apparition lors de la cérémonie du WWE Hall of Fame 2011 avec X-Pac, Triple H, et le nouveau Hall of Famer Shawn Michaels pour reformer pour la dernière fois The Kliq.

Rivalité avec Triple H (2011)[modifier | modifier le code]

Le 14 août, à SummerSlam (2011), il vient porter un coup de la corde à linge et une Jackknife PowerBomb à CM Punk, après que ce dernier ait remporté le WWE Championship, ce qui offre le titre à Alberto Del Rio venu encaisser son contrat du Money in the Bank[42]. Lors du Raw du 15 août, il affirme que Triple H lui avait alors envoyé un sms, lui demandant de s'attaquer au gagnant du match à SummerSlam[43], ce que Triple H dément.

Lors du Raw du 22 août, lui et Triple H se disputent, après que Nash ait donné un coup de poing à CM Punk[44]. Selon Nash, Triple H n'est plus le même et ne sait plus s'amuser depuis qu'il occupe un poste à responsabilités. Plus tard dans la soirée, John Laurinaitis, le Vice-Président Exécutif des Relations avec les Talents, informe Triple H que Nash est impliqué dans un accident de voiture[45]. Ce qui n'est en fait qu'une diversion pour éloigner Triple H et permettre à Kevin Nash, plus tard dans la soirée, de venir distraire CM Punk dans son match contre John Cena, et le faire perdre[46]. Le 5 septembre, il se fait virer par Triple H, ce dernier étant vexé que Nash lui ait mentit. De plus, il déclare avoir découvert, par le biais de caméras de surveillance, que c'était Nash qui s'était introduit dans son bureau et avait envoyé le sms[47]. Bien que viré, à Night of Champions (2011), il intervient dans le match sans disqualification qui oppose CM Punk à Triple H, et porte une Powerbomb sur Punk avant d'encaisser un coup de massue de Triple H, qui le tient éloigné des rings pour les semaines suivantes[48].

Il revient à Vengeance et attaque Triple H permettant à The Miz et R-Truth de remporter la victoire contre CM Punk, luttant seul à la suite de cette intervention[49]. Lors d'un house-show il fait équipe avec The Miz et perd face a Triple H et CM Punk. Lors du Raw du 24 octobre, il attaque à nouveau Triple H mais avec une masse cette fois, entraînant une blessure chez ce dernier[50]. Lors du Raw du 7 novembre, il parle de son histoire avec HHH, en passant par Shawn Michaels et quelques détails en plus. Il finit son discours en s'attaquant directement au Game, lui envoyant ce message: "I've just shown you how to play the game"[51]. Lors du Raw du 14 novembre, il interrompt le discours de Santino Marella qui se montre craintif, mais il lui dit de ne pas l'être, qu'il est un grand fan de Marella. Il lui demande ensuite de faire son petit numéro le « trombone ». Pendant qu'il l’effectue, Nash lui porte un Big Boot. Il dit que lors de son retour au Royal Rumble, il a obtenu la plus grosse ovation de la soirée sans l'aide de Triple H. Il dit que lui est présent dans ce ring contrairement à Triple H blessé. Il finit en portant sa Powerbomb sur Marella[52]. Lors du Raw du 21 novembre, il parle un peu de sa carrière, de la Kliq rappelant que c'est avec sa bénédiction qu'Helmsley a intégré ce prestigieux clan, et dit que Triple H aurait dû être plus un ami qu'un boss lors de son retour. D'après lui, Triple H est parti pour de bon après avoir goûté à sa propre médecine[53].

Le 5 décembre, il livre son premier match à RAW en direct après 8 ans d'absence et bat facilement Santino Marella[54]. Puis, il est annoncé qu'à TLC (2011), il affrontera Triple H dans un Ladder match avec un Sledgehammer au-dessus du ring. Celui qui l'attrapera pourra l'utiliser tant qu'il le voudra contre son adversaire. Lors de TLC (2011), il perd le match lorsque HHH le pousse du haut de l'échelle à travers une table et se fait agresser par Triple H à coup de Sledgehammer et se prend un Pedigree pour le tombé final. Il repart ensuite sur une civière[55]. Le site de la WWE annonce que Kevin Nash s'est fracturé le nez pendant le match, et qu'il sera absent pendant 6 semaines[56]. Il ne réapparaît cependant plus à la WWE depuis. Il a été présent lors du WWE Hall of Fame 2012 à Wrestlemania XXVIII.

Apparitions occasionnelles (2013-…)[modifier | modifier le code]

Il apparaît lors de l'édition de NXT du 12 janvier 2013 accompagné de Triple H, Shawn Michaels, X-Pac, et de Billy Gunn. Kevin Nash participe au Royal Rumble 2014.Il est également apparu lors de l'édition Raw du 11 août 2014 au côté de Scott Hall a l'occasion de l'anniversaire de Hulk Hogan

En 2015 il devient Hall of Fame de la WWE

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Kevin Nash avec The Main Event Mafia.
Kevin Nash avec The Main Event Mafia.
  • Équipes et clans
Nom(s): Partenaire(s): Fédération(s): Période(s):
Vegas Connection/The Insiders

Diamond Dallas Page

World Championship Wrestling 1992,2000-2001
Two Dudes with Attitudes

Shawn Michaels

World Wrestling Federation -1995
The Outsiders

Scott Hall

World Championship Wrestling,Total Nonstop Action Wrestling -Décembre 1999,2004-2009
The Kliq

Razor Ramon, Shawn Michaels, Hunter Hearst Helmsley & 1-2-3 Kid

World Wrestling Federation Octobre 1995-
nWo Original

Scott Hall, Hollywood Hogan, Ted DiBiase, The Giant, nWo Sting, Syxx, Vincent, Nick Patrick, Miss Elizabeth, Eric Bischoff, Buff Bagwell, Michael Wallstreet, Big Bubba Rogers, Scott Norton, Masahiro Chono, Randy Savage, Dennis Rodman, The Great Muta, Tenzan, Konnan, Curt Hennig, Rick Rude, Louie Spicolli, Dusty Rhodes, Brian Adams, The Disciple & Scott Steiner

World Championship Wrestling -Avril 1998
nWo Japan

Masahiro Chono, Hiro Saito, Hiroyoshi Tenzan, Scott Norton, Buff Bagwell, nWo Sting, Keiji Mutoh/The Great Muta,Michael Wallstreet, Syxx & Scott Hall

New Japan Pro Wrestling Mai 1997
nWo Wolfpac

Randy Savage, Konnan, Lex Luger, Sting, Scott Hall, Curt Hennig, Rick Rude, Miss Elizabeth, Dusty Rhodes & Disco Inferno

World Championship Wrestling -
nWo Elite

Hollywood Hogan, Scott Hall, Miss Elizabeth, Eric Bischoff, Buff Bagwell, Scott Steiner, Lex Luger, Disco Inferno, Konnan, David Flair, Samantha & Rick Steiner

World Championship Wrestling -Avril 1999
nWo 2000

Bret Hart, Jeff Jarrett, Scott Hall, Scott Steiner, Ron & Don Harris, Mark Johnson, Midajah, Pamela Paulshock, Major Gunns, Shakira & April Hunter

World Championship Wrestling -
WWF's nWo

Hollywood Hogan, Scott Hall, X-Pac, Big Show, Booker T & Shawn Michaels

World Wrestling Federation/Entertainment No Way Out 2002-
Main Event Mafia Original

Kurt Angle, Sting, Bookert T, Scott Steiner & Samoa Joe

Total Nonstop Action Wrestling 2008-2009
The Band

Scott Hall, Syxx-Pac & Eric Young

Total Nonstop Action Wrestling -Juin 2010
The Band

Eric Young

Total Nonstop Action Wrestling Juin 2010-
The Band/The Wolfpac

Scott Hall, Syxx-Pac, Bubba, Sting & D'Angelo Dinero

Total Nonstop Action Wrestling Destination X (2010)-
Thème d'entrée Compositeur Période(s) Fédération(s)
"Ride the Bus" AirCraft Music Library 1991 WCW
"Diesel Power" Jim Johnston 1993-1994 WWF
"Diesel Blues" Jim Johnston 1994-1996 WWF
"Highway Child" (nWo Original) Jimi Hendrix 1996 WCW
"Ready or Not" (nWo Original) The Fugees 1996-1997 WCW
"Rockhouse" (nWo) Frank Shelley 1996-1998,2002,2011-... WCW,WWF/E
"nWo Crash" (nWo Japan) ? 1997 NJPW
"Wolfpac Theme" (nWo Wolfpac) Jimmy Hart 1998-2001 WCW
"?" (nWo Elite) ? 1999 WCW
"?" (nWo 2000) ? 1999-2000 WCW
"Rockhouse (With Quotes)" (nWo) ? ? WWE
"Poison" (WWF's nWo) ? 2002 WWF
"Rockhouse Mix" (WWF's nWo) Frank Shelley 2002 WWE
"Nash Blues" ? ? WWE
"Jackknife" Jim Johnston 2003 WWE
"Jackknife (V2)" Jim Johnston ? WWE
"Dre" Dale Oliver 2004-2005 TNA
"Big" Dale Oliver 2006-2008 TNA
"Main Event Mafia" (Main Event Mafia Original) Dale Oliver 2008-2009 TNA
"Saturn Rock" Dale Oliver 2009-2010 TNA
"The Band Theme" (The Band) Dale Oliver 2010 TNA
"Kevin Nash/Wolfpac Theme (Instrumental)" (The Band/The Wolfpac) Jimmy Hart 2010 TNA
"Diesel Blues (V2) Jim Johnston 2011 WWE

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Covey Promotions
    • 1 fois Covey Pro World Heavyweight Champion

Récompenses des magazines[modifier | modifier le code]

Classement PWI 500 de Kevin Nash[64]
Année 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001-2005 2006 2007 2008 2009 2010
Rang 367 en augmentation 203 Non classé 14 en augmentation 1 en diminution 6 en diminution 13 en diminution 39 en augmentation 14 en diminution 50 Non classé 271 Non classé en augmentation 186 en augmentation 105 en augmentation 53
  • Wrestling Observer Newsletter
    • Pire gimmick de l'année 1991 pour Oz[8]
    • Catcheur ayant le plus progressé de l'année 1994[19]
    • Pire catcheur de l'année 1999[65]
    • Catcheur le plus surestimé de l'année 1999[65]
    • Catcheur le plus surestimé de l'année 2000[66]
    • Catcheur le moins apprécié par les lecteurs de l'année 2000[66]
    • Pire rivalité de l'année 2011 contre Triple H[67]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Kevin Nash », sur Online World of Wrestling (consulté le 16 juin 2016)
  2. a, b, c et d « Kevin Nash », sur Cagematch (consulté le 11 janvier 2016)
  3. (en) Thomas Golianopoulos, « Kevin Nash’s Next Angle », sur Grantland, (consulté le 29 novembre 2016).
  4. a, b, c, d, e, f, g, h et i (en) John M. Milner, « Kevin Nash », sur Slam! Wrestling (consulté le 29 novembre 2016).
  5. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Rant – NWA Clash Of The Champions XII: Mountain Madness », sur Inside Pulse, (consulté le 29 novembre 2016).
  6. (en) Rob George, « Strange Pro Wrestler of the Week – Oz », sur comicbooked.com, (consulté le 29 novembre 2016).
  7. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – SuperBrawl 1 », sur 411mania, (consulté le 29 novembre 2016).
  8. a et b (de) « Observer-Awards des Jahres 1991 », sur Genickbruch (consulté le 7 décembre 2016).
  9. (en) « Matchs de Kevin Nash en 1993 », sur Cagematch (consulté le 30 novembre 2016).
  10. (en) Brian Dammage, « The New Generation: When The Kliq Ruled Wrestling », sur Ring the Damn Bell, (consulté le 6 décembre 2016).
  11. (en) « WWF Superstars #396 », sur Cagematch (consulté le 30 novembre 2016).
  12. (en) Bob Colling, « WWF Superstars 4/30/1994 », sur Wrestling Recaps (consulté le 30 novembre 2016).
  13. (en) « WWF House Show », sur Cagematch (consulté le 1er décembre 2016).
  14. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – Summerslam 1994 », sur 411mania, (consulté le 1er décembre 2016).
  15. a, b et c (en) Marc Elusive, « On the Marc Reviews: Survivor Series 1994 », sur 411mania, (consulté le 6 décembre 2016).
  16. (en) « Historique du championnat du monde par équipes de la World Wrestling Entertainment », sur Wrestling-Titles (consulté le 6 décembre 2016).
  17. (en) The Notorious Eddie Mac, « This Day in Wrestling History (Nov. 26): Diesel Wins The WWF Championship », sur Cageside Seats, (consulté le 6 décembre 2016).
  18. (en) Mike Chin, « The Magnificent Seven: The Top 7 Worst Faces of WWE », sur 411mania, (consulté le 17 décembre 2016).
  19. a, b, c, d, e, f et g (en) « Liste des récompenses reçus par Kevin Nash », sur Cagematch (consulté le 7 décembre 2016).
  20. (en) Marc Elusive, « On the Marc Reviews: 1995 Royal Rumble », sur 411mania, (consulté le 7 décembre 2016).
  21. (en) Rob McNew, « WrestleMania XI Review », sur 411mania, (consulté le 7 décembre 2016).
  22. (en) Connor McGrath, « RAW Before The War (4-24-95) », sur Culture Crossfire, (consulté le 7 décembre 2016).
  23. (en) J.D. Dunn, « Dark Pegasus Video Review: King of the Ring 1995 », sur 411mania, (consulté le 7 décembre 2016).
  24. (en) Sydney Brown, « 411 Video Review: In Your House 2 (1995) », sur 411mania, (consulté le 12 décembre 2016).
  25. (en) Robert Leighty Jr., « http://411mania.com/wrestling/from-the-bowery-summerslam-95/ », sur 411mania, (consulté le 13 décembre 2016).
  26. a et b (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Re-Rant for WWE In Your House #3: Triple Header (08/95) », sur Inside Pulse, (consulté le 15 décembre 2016).
  27. (en) J.D. Dunn, « Dark Pegasus Video Review: In Your House IV – The Great White North », sur 411mania, (consulté le 17 décembre 2016).
  28. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – Survivor Series 1995 », sur 411mania, (consulté le 17 décembre 2016).
  29. a, b, c et d (en) Justin Barrasso, « Week in Wrestling: Kevin Nash on Diesel; creation of Undertaker; Gobbledy Gooker speaks », sur Sports Illustrated, (consulté le 17 décembre 2016) : « After I lost, I said, ‘Motherf-----!’ on camera right after Bret beat me. ».
  30. a et b (en) Marc Elusive, « On the Marc Reviews: 1996 Royal Rumble », sur 411mania, (consulté le 18 décembre 2016).
  31. a et b (en) Jonathan Wilson, « WWE In Your House 6 Review », sur Bleacher Report, (consulté le 18 décembre 2016).
  32. (en) Rob McNew, « WrestleMania XII Review », sur 411mania, (consulté le 19 décembre 2016).
  33. (en) J.D. Dunn, « Dark Pegasus Video Review: In Your House VII – Good Friends, Better Enemies », sur 411mania, (consulté le 19 décembre 2016).
  34. a et b (en) Eric G., « Kevin Nash Talks Kliq Curtain Call With Steve Austin », sur Camel Clutch Blog, (consulté le 19 décembre 2016).
  35. (en) Scott keith, « The SmarK Rant for WCW Monday Nitro–05.27.96 », sur Inside Pulse, (consulté le 19 décembre 2016).
  36. (en) Scott Keith, « The SmarK Rant for WCW Monday Nitro–06.10.96 », sur Inside Pulse, (consulté le 20 décembre 2016).
  37. a et b (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – Great American Bash ’96 », sur 411mania, (consulté le 21 décembre 2016).
  38. a et b (en) Kevin Pantoja, « Random Network Reviews: WCW Bash at the Beach 1996 », sur 411mania, (consulté le 21 décembre 2016).
  39. (en) Kevin Pantoja, « Random Network Reviews: WCW Hog Wild 1996 », sur 411mania, (consulté le 22 décembre 2016).
  40. (en) Chris Sokol et Bryan Sokol, « Victory Road: Submission wins and title changes », SLAM! Sports: Wrestling, Canadian Online Explorer, (consulté le 21 juillet 2009)
  41. (en) James Caldwell, « Caldwell's TNA Sacrifice results 5/16: Ongoing "virtual time" coverage of PPV – RVD vs. Styles, Jeff Hardy vs. Mr. Anderson », Pro Wrestling Torch, (consulté le 16 mai 2010)
  42. (en)James Wortman, « CM Punk def. John Cena; Alberto Del Rio cashed in Raw Money in the Bank briefcase (New Undisputed WWE Champion) », sur wwe.com, (consulté le 27 janvier 2012)
  43. (en)James Wortman, « CM Punk interrupted Kevin Nash », sur wwe.com, (consulté le 27 janvier 2012)
  44. (en)Greg Adkins, « Triple H confronted Kevin Nash; CM Punk got laid out », sur wwe.com, (consulté le 27 janvier 2012)
  45. (en)Greg Adkins, « Mr. John Laurinaitis told Triple H that Kevin Nash was in a car accident », sur wwe.com, (consulté le 27 janvier 2012)
  46. (en)Greg Adkins, « Raw results: Cena crushes Punk - with help », sur wwe.com, (consulté le 27 janvier 2012)
  47. (en)Greg Adkins, « WWE COO Triple H fired Kevin Nash », sur wwe.com, (consulté le 27 janvier 2012)
  48. (en)Craig Tello, « WWE COO Triple H def. CM Punk (No Disqualification Match) », sur wwe.com, (consulté le 27 janvier 2012)
  49. (en)Craig Tello, « The Miz & R-Truth def. Triple H & CM Punk », sur wwe.com, (consulté le 27 janvier 2012)
  50. (en)Ryan Murphy, « Kevin Nash attacked Triple H with a sledgehammer », sur wwe.com, (consulté le 27 janvier 2012)
  51. (en)Ryan Murphy, « Kevin Nash returned to WWE Raw SuperShow », sur wwe.com, (consulté le 27 janvier 2012)
  52. (en)Ryan Murphy, « WWE Raw SuperShow results: RAW GETS ROCKED », sur wwe.com, (consulté le 27 janvier 2012)
  53. (en)Ryan Murphy, « Kevin Nash taunted Triple H », sur wwe.com, (consulté le 27 janvier 2012)
  54. (en)Ryan Murphy, « Kevin Nash def. Santino Marella », sur wwe.com, (consulté le 27 janvier 2012)
  55. (en)Tom Herrera, « Triple H def. Kevin Nash (Sledgehammer Ladder Match) », sur wwe.com, (consulté le 27 janvier 2012)
  56. James Wortman, « Injury update: Kevin Nash », sur wwe.com, (consulté le 27 janvier 2012)
  57. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v et w (en) « Profil de Kevin nash », sur Wrestlingdata (consulté le 30 novembre 2016).
  58. (en) « Historique du TNA Legends Championship », sur Wrestling Titles (consulté le 25 août 2009)
  59. (en) « Historique du WCW World Heavyweight Championship », sur Wrestling Information Archive (consulté le 7 août 2009)
  60. (en) « Historique du WCW World Tag Team Championship », sur Wrestling Information Archive (consulté le 7 août 2009)
  61. (en) « Historique du WWF Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 29 août 2009)
  62. (en) « Historique du WWF Intercontinental Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 29 août 2009)
  63. (en) « Historique du WWF World Tag Team Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 22 juin 2009)
  64. (en) « PWI Ratings for Kevin Nash », Internet Wrestling Database (consulté le 2 août 2011)
  65. a et b (de) « Observer-Awards des Jahres 1999 », sur Genickbruch (consulté le 7 décembre 2016).
  66. a et b (de) « Observer-Awards des Jahres 2000 », sur Genickbruch (consulté le 7 décembre 2016).
  67. (de) « Observer-Awards des Jahres 2011 », sur Genickbruch (consulté le 7 décembre 2016).
  68. http://bleacherreport.com/articles/1823304-wwe-2k14-breaking-down-full-roster-in-latest-release
  69. (en) 2k, « WWE 2K15 ROSTER », sur 2k.com, (consulté le 16 août 2014)
  70. « 18 More WWE 2k16 Superstar Names Revealed, Updated Roster Plus Video Footage of Cesaro and Tyson Kidd's Ring Entrance » (consulté le 26 août 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :