Roman Reigns

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Roman Reigns
Description de cette image, également commentée ci-après

Roman Reigns en tant que Champion WWE en 2016

Données générales
Nom complet Leati Joseph Anoa'i
Nom de ring Roman Leakee
Leakee
Roman Reigns
Nationalité américaine
Date de naissance (32 ans)[1],
Pensacola, Floride[1]
Taille 6 3 (1,91 m)[1]
Poids 264 lb (120 kg)[1]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédérations World Wrestling Entertainment
Entraîneur Steve Keirn (en)[1]
Carrière pro. 2010aujourd'hui

Leati Joseph Anoa'i (né le à Pensacola, Floride, États-Unis), est un catcheur américain-samoa. Il travaille à la World Wrestling Entertainment dans la division RAW sous le nom de Roman Reigns.

Membre de la Famille Anoa'i, il commence par jouer au football américain à l'université et participe à des camps d'entraînement d'équipe de National Football League. Il rejoint la Ligue canadienne de football chez les Eskimos d'Edmonton. Il devient catcheur en 2010 et rejoint la Florida Championship Wrestling (FCW),le club-école de la WWE où il apprend le catch. Il apparaît dans les émissions principales de la WWE à partir de 2012 sous le nom de Roman Reigns en tant que membre du clan The Shield avec Dean Ambrose et Seth Rollins. Avec Rollins il devient champion par équipe de la WWE. Après la dissolution de ce clan, il remporte le Royal Rumble match et le championnat du monde poids-lourds de la WWE à trois reprises en 2015 et 2016, puis le championnat des États-Unis de la WWE. Lors de WrestleMania 33, il réussit l'exploit de battre The Undertaker et à l'envoyer à la retraite.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Joe Anoa'i joue au football américain à l'université de Georgia Tech au poste de defensive tackle[2]. En 2007, il participe à la draft mais aucune franchise de la National Football League ne le choisi[2]. Il participe à un camp d'entraînement des Vikings du Minnesota et signe avec les Jaguars de Jacksonville[2]. L'année suivante il part pour la Ligue canadienne de football où il joue pour les Eskimos d'Edmonton[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

World Wrestling Entertainment (2010-...)[modifier | modifier le code]

Florida Championship Wrestling (2010-2012)[modifier | modifier le code]

En juillet 2010, Anoa'i signe un contrat avec la World Wrestling Entertainment et intègre club école de la fédération, la Florida Championship Wrestling[4]. Il effectue son premier combat lors d'un house show le 19 août sous le nom de Roman Leakee et perd dans une bataille royale remporté par Alex Riley[5]. Il fait sa première apparition télévisé le 31 octobre face à Shad Gaspard et perd[6].

Leakee se lance à la conquête du championnat par équipe de la FCW en compagnie de Donny Marlow et, le 3 février 2011, ils battent par disqualification Damien Sandow et Titus O'Neil mais ne remportent pas les titres[7]. Le 12 janvier 2012, il remporte un Triple Threat Match face à Dean Ambrose et Seth Rollins et obtient donc un match pour le championnat poids-lourds face à Leo Kruger dans la même soirée, mais perd[8].

Il fait équipe le 20 juin avec Mike Dalton et décroche son premier titre, le championnat par équipe de la FCW, en battant Corey Graves et Jake Carter[9]. Ils perdent les titres le 13 juillet face à CJ Parker et Jason Jordan[10].

Leakee participe à un dark match le 11 septembre à Smackdown où il utilise le nom de ring de Roman Reigns et bat Heath Slater[11].

The Shield (2012-2014)[modifier | modifier le code]

The Shield, composé de Roman Reigns (gauche), Dean Ambrose (milieu & leader) et Seth Rollins (droite)
Article détaillé : The Shield.

Roman Reigns fait ses débuts télévisés au sein du roster principale, le 18 novembre 2012 durant les Survivor Series aux côtés de Dean Ambrose et Seth Rollins en agressant Ryback pendant le Triple Threat match pour le WWE Championship permettant à CM Punk de conserver son titre[12]. Lors du Raw du 26 novembre, les trois hommes annoncent dans une interview qu'ils sont The Shield[13].

Lors de TLC, lui et ses compagnons battent Ryback, Daniel Bryan et Kane[14]. Lors du Raw du 7 janvier, ils empêchent Ryback de remporter le WWE Championship[15]. Le 4 février à Raw, John Cena, Sheamus et Ryback défient son équipe dans un 6-Man Tag Team Match pour Elimination Chamber[16], match que The Shield remporte[17]. Lors de WrestleMania XXIX, The Shield bat Sheamus, Randy Orton et The Big Show dans un 6-Man Tag Team Match[18]. Le lendemain à Raw, ils veulent s'en prendre à l'Undertaker mais ils sont repoussés par Kane et Daniel Bryan[19]. Lors du Raw du 22 avril, ils battent la Team Hell No et The Undertaker[20]. À Extreme Rules, lui et Seth Rollins battent la Team Hell No et remportent les WWE Tag Team Championship[21]. Lors de Payback, lui et Seth Rollins battent Daniel Bryan et Randy Orton et conservent ainsi leurs titres[22]. Ils conservent avec succès leurs titres lors de Money in the Bank face aux Usos[23] puis à Night of Champions face à The Prime Time Players (Darren Young et Titus O'Neil)[24]. Lors de Battleground, il perd avec Seth Rollins face à Cody Rhodes et Goldust[25] puis lors du Raw du 14 octobre, ils perdent leurs titres contre ces derniers[26]. The Shield tente de récupérer les titres par équipe à Hell in a Cell contre The Usos et The Rhodes Family (Cody Rhodes et Goldust) mais perdent[27]. Lors des Survivor Series, il gagne avec ses partenaires du Shield et The Real Americans (Jack Swagger et Antonio Cesaro) le traditionnel combat par équipe et devient par la même occasion le premier lutteur masculin de l’histoire à éliminer quatre lutteurs[28]. Le lendemain à Raw, The Shield attaque CM Punk[29] puis ils perdent face à lui dans un 3-on-1 Handicap match lors de TLC[30]. Lors de Raw du 6 janvier 2014, il bat CM Punk[31]. Lors de Smackdown du 10 janvier 2014, The Shield battent CM Punk et New Age Outlaws[32].

Lors de Royal Rumble, il entre en 15e position et se fait éliminer en dernier par le vainqueur Batista[33]. Dans ce match, il bat le record de Kane, en éliminant 12 personnes[34]. Le lendemain à Raw, The Shield participe à un match de qualification pour le Elimination Chamber Match face à John Cena, Daniel Bryan et Sheamus mais perd par disqualification à la suite d'une intervention de la Wyatt Family[35]. Lors de Elimination Chamber, The Shield perd face à la Wyatt Family[36].

Le groupe attaque Kane lors du Raw du 17 mars[37]. Le 31 mars, il perd par disqualification face à Kane[38] puis, lors de WrestleMania XXX, The Shield bat Kane et les New Age Outlaws[39]. Le lendemain à Raw, le groupe attaque Kane, Randy Orton, Batista et Triple H[40]. Lors de Extreme Rules, The Shield bat Randy Orton, Triple H et Batista[41] puis les battent de nouveau à Payback dans un combat à élimination[42]. The Shield se sépare le lendemain à Raw après une trahison de Seth Rollins[43].

Débuts en solo (2014-2015)[modifier | modifier le code]

À la suite de la séparation du clan, Roman Reigns commence une carrière en solo, et le 16 juin à Raw il se qualifie en remportant une bataille royale pour le Ladder Match mettant en jeu le WWE Championship à Money in the Bank[44], match que John Cena remporte[45]. Il obtient une nouvelle chance au titre à Battleground dans un Fatal-4 Way Match face à John Cena, Randy Orton et Kane, mais ne remporte pas le titre[46]. Il entre ensuite en rivalité avec Randy Orton, qu'il affronte à SummerSlam, et remporte le match[47]. Peu de temps après, Roman Reigns subit une blessure est est écarté des ring pour plusieurs mois[48]. Le 8 décembre à Raw, il reçoit le Slammy Award 2014 de la Superstar de l'année[49].

Il effectue son retour lors de TLC, en attaquant le Big Show durant le match opposant John Cena à Seth Rollins[50].

Le 25 janvier 2015, il remporte le Royal Rumble match en entrant en 19e position et obtient donc un match pour le WWE World Heavyweight Championship face au champion Brock Lesnar à WrestleMania 31[51]. Le 2 février à Raw, Triple H annonce que sa place dans le match de championnat est remise en jeu à Fast Lane[52] contre Daniel Bryan qu'il bat[53].

À WrestleMania 31, il ne remporte pas le WWE World Heavyweight Championship après que Seth Rollins encaisse sa mallette de Money in the Bank pour participer au combat et remporter le titre[54]. Le 6 avril à Raw, il participe à un Triple Threat Match face à Randy Orton et Ryback afin de désigner l'adversaire de Seth Rollins pour Extreme Rules, mais perd après une attaque du Big Show[55]. Les deux hommes s'affrontent alors dans un Last Man Standing à Extreme Rules qui voit Reigns sortir vainqueur[56]. Il obtient une autre chance de remporter le titre lors de Payback dans un Fatal-4 Way Match face à Dean Ambrose, Randy Orton et le champion Seth Rollins qui conserve après le tombé victorieux de ce dernier sur Randy Orton[57].

Alliance avec Dean Ambrose contre The Wyatt Family (2015)[modifier | modifier le code]

Lors de Elimination Chamber, la WWE annonce qu'il est l'un des participants au traditionnel Ladder Match pour la mallette à Money in the Bank qui se tiendra le 14 juin[58]. Afin de conserver sa place, il bat successivement King Barrett[59], Mark Henry[60] et Bray Wyatt[61] le lendemain à Raw.

Il ne remporte cependant pas la mallette lors de Money in the Bank des suites d'une intervention de Bray Wyatt et de la victoire de Sheamus[62]. Lors de Battleground, il perd contre Bray Wyatt à cause d'une intervention de Luke Harper. Lors de SummerSlam, lui et Dean Ambrose battent Bray Wyatt et Luke Harper. Le lendemain à Raw, lui et Dean Ambrose battent The Wyatt Family par disqualification après que Braun Strowman, le nouveau membre de la Wyatt Family, les ait attaqué. Lors de Night of Champions, lui, Dean Ambrose et leur partenaire mystère Chris Jericho, perdent contre The Wyatt Family. Lors de Hell in a Cell, il bat Bray Wyatt.

Triple Champion du monde poids-lourd (2015-2016)[modifier | modifier le code]

Le 22 novembre aux Survivor Series, il remporte le tournoi pour désigner le nouveau champion du monde poids-lourds de la WWE en éliminant Alberto del Rio en demi-finale puis Dean Ambrose en finale, son règne est de courte durée car Sheamus l'attaque avant d'utiliser sa mallette Money in the Bank et devient le nouveau champion[63]. La nuit suivante, lorsqu'il fixait Triple H et le WWE World Heavyweight Champion Sheamus, Rusev lui inflige un jumping sidekick. Il annonce alors un match entre lui et Rusev. Il bat Rusev par disqualification après que King Barrett soit intervenu. Plus tard, il est annoncé qu'il affrontera Sheamus pour le championnat du monde poids lourd de la WWE à TLC dans un Tables, Ladders and Chairs match. Lors de TLC, Sheamus bat Roman Reigns et conserve son titre dans un TLC match avec l'aide de Rusev et Alberto Del Rio[64]. Après le match, Roman Reigns passe à tabac Sheamus en lui mettant plusieurs coup de chaise. Triple H arrive sur le ring en lui disant d'arrêter, ce dernier arrête mais s'en prend à Triple H, le mettant inconscient, avec des coups de chaise et en le traversant sur la table des commentateurs. Lors du Raw suivant, Vince McMahon lui accorde un match contre Sheamus pour le titre dans un Title vs. Career match. Plus tard, il bat Sheamus et devient pour la seconde fois WWE World Heavyweight Champion[65]. Le 17 décembre à Smackdown, il arrive sur le ring et dit qu'il est fier qu'il soit devenu champion le jour de l'anniversaire de sa fille. Sheamus l'interrompt en disant qu'il y'a une enquête en cours en ce qui concerne Reigns et qu'il ne peut pas se battre ou faire des apparitions[66].

Roman Reigns en tant que WWE Champion.

Lors du 4 janvier 2016, il bat Sheamus en conservant son titre, Vince McMahon en était l'arbitre du match. Après le match, McMahon annonce que le Royal Rumble match sera pour le WWE World Heavyweight Championship de Roman Reigns et que de fait, Reigns participera au match lors du Royal Rumble[67]. Lors du Royal Rumble, il perd son titre en se faisant éliminé par Triple H en 28e positions, le vainqueur du Royal Rumble est Triple H[68]. Le lendemain à Raw, il est annoncé qu'il affrontera Dean Ambrose et Brock Lesnar lors de Fast Lane où le vainqueur affrontera Triple H à WrestleMania 32 pour le WWE World Heavyweight Championship. Le 4 février à Smackdown, lui et Dean Ambrose battent Rusev et Alberto Del Rio. Lors de Fastlane, il bat Brock Lesnar et Dean Ambrose et devient l'aspirant numéro un au WWE World Heavyweight Championship de Triple H pour WrestleMania 32. À la fin du match, ce dernier vient faire un face à face avec lui en lui montrant sa ceinture. Le lendemain à Raw, il se fait attaquer par Triple H qui le fait saigner du visage après un Pedigree sur les escaliers. Le 14 mars à Raw, il effectue son retour en attaquant violemment Triple H.

Lors de WrestleMania 32, il bat Triple H et remporte le championnat du monde poids-lourd de la WWE pour la troisième fois[69]. Reigns fait sa première défense de titre le 1er mai à Payback, où il bat A.J Styles et conserve son titre[70]. Reigns conserve son titre une nouvelle fois contre A.J Styles lors d'Extreme Rules dans un Extreme Rules match avant d'être attaqué par Seth Rollins qui fait son grand retour depuis sa blessure en 2015[71]. Lors de Money in the Bank, le 19 juin, Reigns perd face à Rollins, mettant fin à son règne de 77 jours[72].

Le 21 juin 2016, Anoa'i est suspendu pour 30 jours pour sa première violation du programme de bien-être de la WWE et en réponse , il a présenté ses excuses sur Twitter[73]. Le WWE Wellness Program (programme de bien-être de la WWE) utilise le dépistage des drogues pour détecter l'abus de substances[74]. Pro Wrestling Torch et TheWrap ont rapporté que la WWE connaissait la violation de Anoa'i avant Money in the Bank, conduisant à Reigns de perdre son titre lors de l'événement[75],[76]. Le 19 juillet, Reigns est drafté à Raw[77].Lors du Raw du 26 juillet, Mick Foley, manager général de l'émission, décide de proposer deux Fatal four-way match, dont les vainqueurs s'affronteront plus tard dans la soirée pour déterminer l'adversaire de Seth Rollins pour SummerSlam où le vainqueur du match sera couronné premier WWE Universal Champion. Il remporte l'un des deux matchs et rencontre plus tard dans la soirée Finn Balor, match qu'il perdra[78].'[79].

Champion des États-Unis (2016-2017)[modifier | modifier le code]

Lors du Raw du 1er août, Reigns intervient après un match de championnat pour le WWE United States Championship opposant Mark Henry et le champion Rusev en empêchant ce dernier de sortir du ring. Il s'en suit une altercation entre les deux[80]. Le 8 août à Raw, il intervient durant la célébration de Lana et Rusev en défiant ce dernier à SummerSlam pour le Championnat des États-Unis, avant d'attaquer ce dernier. À la suite de cela, il est annoncé qu'il affrontera Rusev à SummerSlam pour le Championnat des États-Unis. Plus tard dans la soirée, il attaque à nouveau Rusev en lui portant un Spear[81]. Lors de SummerSlam, son match contre Rusev ne débute pas car avant le début du match, une bagarre éclate entre les deux hommes où il termine par prendre le dessus sur son adversaire avec un Spear[82].

Roman Reigns en tant que champion des Etats-Unis.

Le lendemain à Raw, il bat Chris Jericho et se qualifie pour le Fatal four-way Elimination match pour déterminer le nouveau WWE Universal Champion où il affrontera Big Cass, Seth Rollins et Kevin Owens[83]. Le 29 août à Raw, il perd le Fatal four-way Elimination match et ne remporte pas le WWE Universal Championship, ayant été éliminé après que Triple H lui ait porté un Pedigree[84]. Le 5 septembre à Raw, il confronte le WWE Universal Champion Kevin Owens, puis Mick Foley lui ait annoncé qu'il intégrera le match pour le WWE Universal Championship à Clash of Champions s'il parvient à battre Kevin Owens lors du prochain Raw[85]. Le 12 septembre à Raw, il perd contre Kevin Owens à cause d'une distraction de Rusev, qui l'attaque violemment à la fin du match[86]. Le 19 septembre à Raw, Mick Foley lui accorde un match pour le Championnat des Etats-Unis. Plus tard dans la soirée, il bat Kevin Owens dans un Steel Cage Match. À la fin du match, il se fait attaquer par Rusev et Kevin Owens avant d'être sauvé par Seth Rollins qui attaque ces deux derniers[87]. Lors de Clash of Champions, il bat Rusev et remporte le Championnat des Etats-Unis pour la première fois de sa carrière[88]. Le 3 octobre à Raw, il est annoncé qu'il défendra son titre contre Rusev lors de Hell in a Cell dans un Hell in a Cell Match[89]. Le 10 octobre à Raw, il gagne avec Sasha Banks contre Rusev et Charlotte[90]. Lors de Hell in a Cell, il bat Rusev dans un Hell in a Cell Match et conserve son titre[91].

Le 28 novembre à Raw, il bat Kevin Owens et l'affrontera pour le WWE Universal Championship lors de Roadblock: End of the Line[92]. Le 5 décembre à Raw, il bat Chris Jericho et conserve son titre malgré une intervention de Kevin Owens[93]. Lors de Roadblock: End of The Line, il perd par disqualification contre Kevin Owens après que ce dernier ait été attaqué par Chris Jericho. À la fin du match, il attaque Chris Jericho et Kevin Owens avec l'aide de Seth Rollins en leur portant une Powerbomb à chacun à travers une table. le lendemain à Raw, il est annoncé qu'il affrontera Kevin Owens dans un rematch pour le WWE Universal Championship lors du Royal Rumble. Plus tard dans la soirée, il gagne avec Seth Rollins contre Kevin Owens et Chris Jericho après que Braun Strowman l'ait attaqué[94]. Le 26 décembre à Raw, il bat Kevin Owens et conserve son titre. À la fin du match, lui et Seth Rollins attaquent Chris Jericho et Kevin Owens[95]. Le 2 janvier à Raw, il bat Chris Jericho et conserve son titre. Plus tard dans la soirée, il confronte Goldberg et attaque avec ce dernier Braun Strowman en lui portant un Double Spear[96]. Le 9 janvier, Il perd son titre de Champion des États-Unis dans un 2-on-1 Handicap match face à Kevin Owens et Chris Jericho en faveur de celui-ci .Le 16 janvier à Raw, il perd avec Seth Rollins et Sami Zayn contre Braun Strowman, Chris Jericho et Kevin Owens. À la fin du match, il se fait attaquer par ce dernier avec une Powerbomb à travers la table des commentateurs[97].

Rivalités avec Braun Strowman et The Undertaker (2017-...)[modifier | modifier le code]

Lors du Royal Rumble, il perd contre Kevin Owens et ne remporte pas le WWE Universal Championship après que Braun Strowman soit intervenu en lui faisant un Chokeslam et un Powerslam à travers une table[98]. Le lendemain à Raw, il intervient dans le match pour le WWE Universal Championship entre Kevin Owens et Braun Strowman en attaquant ce dernier avec son Spear lui coûtant le titre. À la fin du match, il porte son Spear sur Kevin Owens[99]. Le 6 février à Raw, il perd contre Samoa Joe après une intervention de Braun Strowman. À la fin du match, il se fait attaquer par Braun Strowman[100]. Le 13 février à Raw, il bat The Club. Plus tard dans la soirée, il tente d'attaquer Braun Strowman mais ce dernier parvient à prendre le dessus en lui portant une Running Powerslam[101]. Le 20 février à Raw, il perd par disqualification contre The Club. Plus tard dans la soirée, il tente d'attaquer Braun Strowman en lui portant deux Superman Punch, mais ce dernier prend le dessus en lui portant une Running Powerslam[102]. Lors de Fastlane, il bat Braun Strowman[103]. Le lendemain à Raw, il interrompt The Undertaker puis le provoque en disant qu'il se trouve sur son terrain avant d'encaisser un Chokeslam de ce dernier après que les deux hommes aient fixé le logo de WrestleMania 33. Le 13 mars à Raw, il est annoncé qu'il affrontera The Undertaker à WrestleMania 33. Plus tard dans la soirée, il bat Jinder Mahal malgré une distraction de The Undertaker. À la fin du match, il parlemente avec Shawn Michaels sur son match à WrestleMania 33 avant d'être attaqué par Braun Strowman[104]. Le mars à Raw, match Braun Strowman se termine en match nul après l'intervention de The Undertaker qui porte un Chokeslam à Braun Strowman. Après ceci, il porte son Spear à The Undertaker[105]. Lors de WrestleMania 33, il bat The Undertaker dans un No Holds Barred Match et envoie ce dernier à la retraite[106]. Le 10 avril 2017 à Raw, il se fait attaquer par Braun Strowman dans les coulisses. À Payback il perd contre Braun Strowman. Le 8 mai à Raw, il effectue son retour en attaquant Braun Strowman en lui portant trois Superman Punch avant d'être arrêté par les arbitres permettant à ce dernier de fuir[107]. Le 15 mai à Raw, il est annoncé qu'il affrontera Bray Wyatt, Finn Balor, Samoa Joe et Seth Rollins dans le out premier Extreme Rules Fatal Five Way match de l'histoire lors de Extreme Rules où le vainqueur affrontera Brock Lesnar pour le WWE Universal Championship. Plus tard dans la soirée, il bat Finn Balor. Le 29 mai 2017, il bat Seth Rollins avec un spear. [108]. Lors de Extreme Rules, il perd au profit de Samoa Joe. Le lendemain à Raw, il bat Bray Wyatt.Le 19 juin à Raw alors qu'il faisait son annonce pour SummerSlam qu'il serait le challenger numéro 1 pour le championnat universel Samoa Joe le retrouve dans le ring pour l'attaquer en lui portant le coquina clutch ,mais il se défait vite et porte le Superman punch sur ce dernier qui quitte le ring. Plus tard dans la soirée, il perd contre Samoa Joe après une distraction de Braun Strowman qui a effectué son retour en sortant du camion d'ambulance. A la fin du match, il se fait attaquer par ce dernier qui le défie dans un Ambulance Match à Great Balls of Fire.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Leati est un membre de la famille Anoa'i, grande famille dans la lutte professionnelle : il est le fils de Sika, le frère de Rosey, le cousin de Dwayne "The Rock" Johnson, de Umaga, Rikishi et des frères Usos[109].

Il est marié depuis décembre 2014 à Galina Becker avec qui il a eu une fille du nom de Joelle en 2008 et il a récemment eu deux garçons jumeaux nés en 2017.

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

The Shield à WrestleMania XXX
  • Prises de finition
    • Spear - WWE
    • Moment of Silence (Back Suplex Side Slam) - FCW/NXT
  • Musiques d'entrées
Musiques d'entrées Compositeurs Périodes Fédération(s)
Fierce Days FirstCom Music 2010-2011 FCW
Motivation Velocity Music 2011-2012
Army Of The Dead VideoHelper 2012 FCW, NXT
Special Op
(avec The Shield)
Jim Johnston 2012-2014 WWE
The Truth Reigns 2014-…

Palmarès[modifier | modifier le code]

Roman Reigns en tant que WWE Tag Team Champion

Récompenses des magazines[modifier | modifier le code]

Classement PWI 500 de Roman Reigns[112]
Année 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Rang 371 en augmentation 351 en augmentation 39 en augmentation 7 en augmentation 4 en augmentation 1

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) « Profil de Roman Reigns », sur Cagematch (consulté le 21 mai 2017).
  2. a, b et c (en) Jason Kirk, « Joe Anoa'i, Georgia Tech Football: The Greatest No. 96 In Georgia Sports History », sur SB Nation Atlanta, (consulté le 7 août 2016).
  3. (en) « Biographie de Roman Reigns », sur Slam! Wrestling (consulté le 24 juillet 2014)
  4. (en) Jason Taylor, « WWE Signs Joe Anoa'i To Developmental Contract », sur Bleacher Report, (consulté le 24 juillet 2014)
  5. (en) « Liste des matchs de Roman Reigns non télévisés à la Florida Championship Wrestling en 2010 », sur Cagematch (consulté le 5 janvier 2015).
  6. (en) « FCW TV #109 », sur Cagematch (consulté le 5 janvier 2015).
  7. (en) « FCW TV #128 », sur Cagematch (consulté le 16 mai 2015).
  8. (en) « FCW TV #176 », sur Cagematch (consulté le 16 mai 2015).
  9. (en) « FCW », sur Cagematch (consulté le 16 mai 2015).
  10. (en) « new FCW tag champs », sur Webcitation (consulté le 6 juin 2015).
  11. (en) « WWE Friday Night SmackDown #682 », sur Cagematch (consulté le 16 mai 2015).
  12. (en) Ryan Murphy, "WWE Champion CM Punk def. John Cena and Ryback (Triple Threat Match)", wwe.com, 19 novembre 2012
  13. (en) Anthony Benigno, "Michael Cole interviewed Dean Ambrose, Seth Rollins & Roman Reigns, aka The Shield", wwe.com, 26 novembre 2012
  14. (en) Matthew Artus, "The Shield def. Team Hell No & Ryback (Tables, Ladders & Chairs Match)", wwe.com, 16 décembre 2012
  15. (en) Anthony Benigno, "WWE Champion CM Punk def. Ryback in a Tables, Ladders & Chairs Match", wwe.com, 7 janvier 2013
  16. (en) Anthony Benigno, "Brad Maddox called out The Shield and was attacked; John Cena, Ryback and Sheamus joined the fight and laid out a challenge", wwe.com, 4 février 2013
  17. (en) Craig Tello, "The Shield def. John Cena, Ryback & Sheamus", wwe.com, 17 février 2013
  18. (en) John Clapp, "The Shield def. Randy Orton, Big Show & Sheamus", wwe.com, 7 avril 2013
  19. (en) Anthony Benigno, "The Shield interrupted The Undertaker's tribute to Paul Bearer", wwe.com, 8 avril 2013
  20. (en) Anthony Benigno, "The Shield def. The Undertaker & WWE Tag Team Champions Team Hell No", wwe.com, 22 avril 2013
  21. (en) Kevin Powers, "The Shield def. WWE Tag Team Champions Team Hell No (Tornado Tag Team Match)", wwe.com, 19 mai 2013
  22. (en) John Clapp, "WWE Tag Team Champions Roman Reigns & Seth Rollins def. Randy Orton & Daniel Bryan", wwe.com, 16 juin 2013
  23. (en) Bobby Melok, "WWE Tag Team Champions Seth Rollins & Roman Reigns def. The Usos (Kickoff Match)", wwe.com, 14 juillet 2013
  24. (en) Bobby Melok, "WWE Tag Team Champions The Shield def. The Prime Time Players", wwe.com, 15 septembre 2013
  25. (en) Ryan Murphy, "Cody Rhodes & Goldust def. WWE Tag Team Champions Seth Rollins & Roman Reigns", wwe.com, 6 octobre 2013
  26. (en) Anthony Benigno, "Cody Rhodes & Goldust def. Seth Rollins & Roman Reigns to become WWE Tag Team Champions", wwe.com, 14 octobre 2013
  27. (en) Bobby Melok, "WWE Tag Team Champions Cody Rhodes & Goldust def. Roman Reigns & Seth Rollins and The Usos", wwe.com, 27 octobre 2013
  28. (en) Alex Giannini, "The Shield & The Real Americans def. WWE Tag Team Champions Cody Rhodes & Goldust, The Usos & Rey Mysterio (Traditional Survivor Series Elimination Tag Team Match)", wwe.com, 24 novembre 2013
  29. (en) Anthony Benigno, "CM Punk & Daniel Bryan def. The Wyatt Family via Disqualification", wwe.com, 25 novembre 2013
  30. (en) John Clapp, "CM Punk def. The Shield (3-on-1 Handicap Match)", wwe.com, 15 décembre 2013
  31. (en) Anthony Benigno, "Roman Reigns def. CM Punk", wwe.com, 16 janvier 2014
  32. (en) Alex Giannini, "The Shield def. CM Punk & The New Age Outlaws", wwe.com, 10 janvier 2014
  33. (en) Ryan Murphy & Zach Linder, "Batista won the 30-Man Royal Rumble Match", wwe.com, 26 janvier 2014
  34. (en) Ryan Murphy & Zach Linder, "Full list of Royal Rumble Match participants and eliminations", wwe.com, 26 janvier 2014
  35. (en) Anthony Benigno, "John Cena, Daniel Bryan & Sheamus def. The Shield via Disqualification to qualify for the Elimination Chamber Match", wwe.com, 27 janvier 2014
  36. (en) Bobby Melok, "The Wyatt Family def. The Shield", wwe.com, 23 février 2014
  37. (en) Anthony Benigno, "Kane accused Jerry The King Lawler of orchestrating Occupy Raw", wwe.com, 17 mars 2014
  38. (en) Anthony Benigno, "Kane def. Roman Reigns via Disqualification", wwe.com, 31 mars 2014
  39. (en) Zach Linder, "The Shield def. Kane & The New Age Outlaws", wwe.com, 6 avril 2014
  40. (en) Anthony Benigno, "Triple H def WWE World Heavyweight Champion Daniel Bryan via Disqualification", wwe.com, 7 avril 2014
  41. (en) John Clapp, "The Shield def. Evolution", wwe.com, 4 mai 2014
  42. (en) Ryan Murphy, "The Shield def. Evolution (No Holds Barred Elimination Match)", wwe.com, 1 juin 2014
  43. (en) Anthony Benigno, "Roman Reigns vs. Randy Orton never happened", wwe.com, 2 juin 2014
  44. (en) Anthony Benigno, "Roman Reigns won the WWE World Heavyweight Championship Qualifying Battle Royal", wwe.com, 16 juin 2014
  45. (en) Anthony Benigno, "John Cena def. Randy Orton, Bray Wyatt, Roman Reigns, Cesaro, U.S. Champion Sheamus, Kane and Alberto Del Rio to become the new WWE World Heavyweight Champion", wwe.com, 30 juin 2014
  46. (en) Ryan Murphy, "John Cena won the WWE World Heavyweight Championship Fatal 4-Way Match", wwe.com, 20 juillet 2014
  47. (en) Michael Burdick, "Roman Reigns def. Randy Orton", wwe.com, 4 août 2014
  48. (en) Zach Linder & Brian Pellegatto, "Roman Reigns undergoes emergency surgery", wwe.com, 20 septembre 2014
  49. (en) Jeff Laboon, "2014 Slammy Award winners", wwe.com, 8 décembre 2014
  50. (en) Ryan Murphy, "John Cena def. Seth Rollins (Tables Match)", wwe.com, 14 décembre 2014
  51. (en) wwe.com staff, "Roman Reigns won the 2015 Royal Rumble Match", wwe.com, 25 janvier 2015
  52. (en) Anthony Benigno, "The Authority addressed the conclusion of the Royal Rumble Match", wwe.com, 2 février 2015
  53. (en) Anthony Benigno, "Roman Reigns def. Daniel Bryan", wwe.com, 22 février 2015
  54. (en) Anthony Benigno, "Seth Rollins cashed in his Money in the Bank contract and def. Brock Lesnar and Roman Reigns to become WWE World Heavyweight Champion", wwe.com, 29 mars 2015
  55. (en) Anthony Benigno, "Randy Orton def. Roman Reigns and Ryback to become No. 1 contender to the WWE World Heavyweight Championship", wwe.com, 6 avril 2015
  56. (en) Jeff Laboon, "Roman Reigns def. Big Show (Last Man Standing Match)", wwe.com, 26 avril 2015
  57. (en) Ryan Murphy, "WWE World Heavyweight Champion Seth Rollins won a Fatal 4-Way Match", wwe.com, 17 mai 2015
  58. (en) Jeff Laboon, "Money in the Bank Contract Ladder Match", wwe.com, 31 mai 2015
  59. (en) Anthony Benigno, "Roman Reigns def. King Barrett", wwe.com, 1 juin 2015
  60. (en) Anthony Benigno, "Roman Reigns def. Mark Henry via Count-out", wwe.com, 1 juin 2015
  61. (en) Anthony Benigno, "Roman Reigns def. Bray Wyatt", wwe.com, 1 juin 2015
  62. (en) Michael Burdick, "Sheamus wins the Money in the Bank Contract Ladder Match", wwe.com, 14 juin 2015
  63. (en) James Caldwell, « 11/22 SURVIVOR SERIES RESULTS – Caldwell’s Complete PPV Report », sur Pro Wrestling Torch, (consulté le 6 janvier 2016).
  64. « Le Champion du Monde Poids-Lourds de la WWE Sheamus bat Roman Reigns (Match de Tables, Échelles & Chaises) », sur www.wwe.fr (consulté le 14 décembre 2015)
  65. « Les résultats de WWE Raw du 14 décembre 2015: Roman Reigns défie Mr. McMahon et devient Champion du Monde Poids-Lourds de la WWE », sur www.wwe.fr (consulté le 15 décembre 2015)
  66. « Résultats Smackdown 17 décembre 2015 ! - WWE Résultats », sur Catch Revolution - The Wrestling Network ! (consulté le 18 décembre 2015)
  67. « Les résultats de WWE Raw du 4 janvier 2016: Roman Reigns frustre Mr. McMahon et le Royal Rumble Match prend forme », sur www.wwe.fr (consulté le 5 janvier 2016)
  68. « Triple H remporte le Royal Rumble Match 2016 pour le titre de Champion du Monde Poids-Lourds de la WWE », sur www.wwe.fr (consulté le 26 janvier 2016)
  69. (en) « WWE WrestleMania 32 », sur Cagematch (consulté le 19 mars 2016)
  70. « Styles defeats Reigns twice, but did he win WWE Title? », sur www.wwe.com (consulté le 29 mai 2016)
  71. « Rollins returns to stake claim to Reigns’ title », sur www.wwe.com (consulté le 29 mai 2016)
  72. (en) « 6/19 WWE MITB PPV Results - CALDWELL'S Complete Live Report - », (consulté le 21 juillet 2016)
  73. « Roman Reigns suspended » (consulté le 21 juillet 2016)
  74. « Talent », sur corporate.wwe.com (consulté le 21 juillet 2016)
  75. (en) « TOP STORY - Roman Reigns suspended for Wellness Violation - », (consulté le 21 juillet 2016)
  76. (en) « WWE Let Roman Reigns Fight Despite Violating Health Policy », (consulté le 21 juillet 2016)
  77. « Get complete 2016 WWE Draft results here » (consulté le 21 juillet 2016)
  78. « Complete results of monday night Raw ! - WWE Résultats », sur http://www.wwe.fr/ (consulté le 3 août 2016)
  79. « Complete results of monday night Raw ! - WWE Résultats », sur http://www.wwe.fr/ (consulté le 3 août 2016)
  80. « Complete results of monday night Raw » (consulté le 3 août 2016)
  81. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 9 août 2016)
  82. « Les résultats de Summerslam », sur www.wwe.fr (consulté le 22 août 2016)
  83. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 23 août 2016)
  84. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 30 août 2016)
  85. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 6 septembre 2016)
  86. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 13 septembre 2016)
  87. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 20 septembre 2016)
  88. « Les résultats de Clash of Champions », sur www.wwe.fr (consulté le 26 septembre 2016)
  89. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 4 octobre 2016)
  90. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 11 octobre 2016)
  91. « Les résultats de Hell in a Cell », sur www.wwe.fr (consulté le 1er novembre 2016)
  92. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 29 novembre 2016)
  93. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 6 décembre 2016)
  94. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 20 décembre 2016)
  95. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 27 décembre 2016)
  96. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 3 janvier 2016)
  97. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 17 janvier 2017)
  98. « Les résultats de Royal Rumble », sur www.wwe.fr (consulté le 30 janvier 2017)
  99. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 31 janvier 2017)
  100. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 7 février 2017)
  101. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 14 février 2017)
  102. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 21 février 2017)
  103. « Les résultats de Fastlane », sur www.wwe.fr (consulté le 6 mars 2017)
  104. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 14 mars 2017)
  105. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 20 mars 2017)
  106. « Les résultats de WrestleMania », sur www.wwe.fr (consulté le 3 avril 2017)
  107. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 9 mai 2017)
  108. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 16 mai 2017)
  109. (en)"THE ANOA'I FAMILY WRESTLING DYNASTY: PHOTOS", wwe.com
  110. a, b, c et d (en)« Les vainqueurs des Slammy Awards 2013 »
  111. (en)« Les vainqueurs des Slammy Awards 2014 », sur wwe.com, (consulté le 18 décembre 2014)
  112. (en) « Classement PWI500 de Roman Reigns », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 14 septembre 2016).
  113. http://bleacherreport.com/articles/1823304-wwe-2k14-breaking-down-full-roster-in-latest-release
  114. http://wwe.2k.com/index.php/roster/2k15
  115. « 18 More WWE 2k16 Superstar Names Revealed, Updated Roster Plus Video Footage of Cesaro and Tyson Kidd's Ring Entrance » (consulté le 26 août 2015)
  116. (en) Matt Porter, « WWE 2K17 Release Date and Cover Star Revealed », sur ign.com (consulté le 28 juin 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :