Kensuke Sasaki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sasaki.
Kensuke Sasaki
KensukeSasaki.jpg
Données générales
Nom de naissance
Kensuke Sasaki
Nom de ring
Power Warrior
Kensuki Sasaki
Benkei
Masked Volcano
KENSKEE
Nationalité(s)
Naissance
Taille
5 10 (1,78 m)[1]
Poids
270 lb (123 kg)[1]
Catcheur retraité
Fédération
Entraîneur
Carrière pro.

Kensuke Sasaki (佐々木健介, Sasaki Kensuke?), né le à Fukuoka, est un catcheur (lutteur professionnel) et un promoteur de catch japonais.

Il commence sa carrière après s'être entrainé auprès de Riki Chōshū et commence sa carrière à la Japan Pro Wrestling qui est alors une fédération lié à la All Japan Pro Wrestling (AJPW). Quand la Japan Pro Wrestling ferme ses portes en 1987, il rejoint la New Japan Pro Wrestling. Il y remporte le championnat par équipes International Wrestling Grand Prix (IWGP) à sept reprises (deux fois avec Hiroshi Hase, deux fois avec Road Warrior Hawk, une fois avec Riki Chōshū, Kazuo Yamazaki et Shiro Koshinaka). En 1997, la New Japan le met en avant en faisant de lui le vainqueur du tournoi G1 Climax en 1997 puis en 2000 puis son champion poids lourd IWGP à cinq reprises.

Il retourne à la All Japan Pro Wrestling (AJPW) en 2003. Il y remporte le titre de champion poids lourd Triple Crown ainsi que le championnat par équipes All Asia avec Katsuhiko Nakajima. Pendant qu'il travaille dans cette fédération, il fonde sa propre fédération qu'il nomme Kensuke Office.

Il part à la Pro Wrestling NOAH en 2008 et y devient champion poids lourd Global Honor Crowned (GHC) et champion par équipes GHC avec Takeshi Morishima.

Il quitte la Pro Wrestling NOAH en 2013 avant d'arrêter sa carrière en 2015. En dehors du catch, il est le mari de la catcheuse Akira Hokuto.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Sasaki fait de l'haltérophilie au lycée et l'obtention de son diplôme de fin d'étude il s'entraine pour devenir catcheur[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Japan Pro Wrestling et All Japan Pro Wrestling (1986-1987)[modifier | modifier le code]

Sasaki s'entraine pour devenir catcheur auprès de Riki Chōshū et commence sa carrière à la Japan Pro Wrestling, la fédération de Chōshū[2]. Il lutte aussi à la All Japan Pro Wrestling jusqu'à la fin du partenariat avec la Japan Pro Wrestling en 1987[2].

New Japan Pro Wrestling et World Championship Wrestling (1988-2001)[modifier | modifier le code]

Sasaki suit Riki Chōshū et s'engage avec la New Japan Pro Wrestling après la fermeture de la Japan Pro Wrestling[2]. En 1989, il part en tournée au Canada où il lutte à la Stampede Wrestling[2]. Il y fait équipe avec Sumo Hara avec qui il remporte le 18 août le championnat par équipes international de la Stampede[3]. Leur règne prend fin le 29 septembre[3].

Il retourne au Japon, il devient l'équipier de Hiroshi Hase avec qui il remporte le championnat par équipes International Wrestling Grand Prix (IWGP) le 1er novembre 1990 après leur victoire face à Keiji Mutō et Masahiro Chōno[2].

Japon (2003-2009)[modifier | modifier le code]

Au début de l'année 2003, Sasaki rejoint son mentor, Riki Chōshū, dans sa nouvelle promotion la World Japan. Quand la compagnie fait faillite, Sasaki retourne à la New Japan en 2004, jouant le rôle du traître. Kensuke Sasaki remporte son second titre de champion poids-lourd de l'IWGP sur Genichiro Tenryu alors qu'il catchait avec 39 °C (102,2 °F) de fièvre.

En septembre 2007, il fait équipe avec Joe Laurinaitis (Animal) à l'All Japan Pro Wrestling pour former les Hell Warriors[4], sous les noms de Power Warrior et Animal Warrior, en référence à l'équipe que Sasaki et Hawk Warrior formaient dans les années 1990[5]. Pour leur premier match ensemble, ils battent l'équipe composée des japonais "brother" YASSHI (Yasushi Tsujimoto) et Shuji Kondo.

Le 11 mai 2008, ils catchent lors de la représentation Dragon-Mania de la fédération Toryumon au Mexique. Ils battent Damian El Terrible et Damian 666 pour remporter les titres de champions du monde par équiope de l'UWA[6].

Pro Wrestling NOAH[modifier | modifier le code]

Il effectue ses débuts lors de Destiny 2005 où il perd contre Kenta Kobashi.

Lors de Final Burning In Budokan, Jun Akiyama, Keiji Muto, Kenta Kobashi et lui battent Go Shiozaki, KENTA, Maybach Taniguchi et Yoshinobu Kanemaru.

Kensuke Office[modifier | modifier le code]

Il a créé sa propre société, Kensuke Office. L'agence est contrôlé par sa femme (la catcheuse Joshi), Nobuo Kayaki, et représente Sasaki, Katsuhiko Nakajima, Kento Miyahara, Takashi Yoshioka et Takashi Okita. En 2005, Kensuke Sasaki remporte le Champion's Carnival, et perd contre Kenta Kobashi au Noah Destiny 2005 show le 18 juillet. En 2007, Kensuke Office organise son propre show, et de grands catcheurs viennent y participer comme Minoru Suzuki, Jun Akiyama, Genichiro Tenryu, Yoshihiro Takayama, Kikutaro, Takeshi Morishima, KENTA et Catman.

Le 26 août 2007, Sasaki bat Minoru Suzuki pour devenir AJPW Triple Crown Champion. Sasaki défend son titre face à Toshiaki Kawada le 18 octobre 2007, et fait équipe avec Kawada après la blessure de Nakajima. Sasaki perd la Triple Crown Championship face à Suwama le 29 avril 2008. Après avoir perdu son titre il part à la Pro Wrestling Noah. Le 6 septembre 2008, il bat Takeshi Morishima pour le GHC Heavyweight, et devient le seul catcheur à avoir remporté les 3 titres majeurs du Japon.

Carrière en arts martiaux mixte[modifier | modifier le code]

Au début des années 2000, Sasaki s'essaie aux arts martiaux mixtes où il remporte son premier combat le 19 août 2001 par soumission face à Dan Chase après une clé de bras[7]. Il obtient une seconde et dernière victoire dans ce sport le 6 septembre 2003 face à Christian Wellisch (en) toujours par soumission après un étranglement en guillotine[7].


Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Prises de finition et prises favorites
    • King Buster (Release three–quarter nelson suplex)
    • Lariat
    • Northern lights bomb
    • Volcano Eruption (Kneeling half nelson driver)
    • Backhand chop
    • Boston crab
    • Cloverleaf leg lace Boston crab
    • Frankensteiner
    • Ipponzeoi (Rolling over the shoulder arm drag)
    • Multiple suplex variations
    • Dragon
    • German
    • Tiger
    • Scoop powerslam
    • STK – Space Tornado Kensuke (Head vice STO)
    • Strangle Hold α (Headscissors armbar)
    • Strangle Hold β (Inverted headscissors armbar)
    • Strangle Hold γ (Step–over head–hold armbar)
    • Tornado Bomb (Leg trap one shoulder powerbomb)

Palmarès[modifier | modifier le code]

En arts martiaux mixtes[modifier | modifier le code]

Tableau récapitulatif
2 combats 2 victoires 0 défaites
Par KO 0 0
Par soumission 2 0
Sur décision 0 0
Résultat Record Adversaire Méthode Événement Date Round Temps Lieu Notes
Résultats en arts martiaux mixte de Kensuke Sasaki[7].
Victoire 2-0 Drapeau des États-Unis Christian Wellisch (en) Soumission (Étranglement en guillotine) X - 1 2003-09-066 septembre 2003 1 2:35 Yokohama, Japon
Victoire 1-0 Drapeau des États-Unis Dan Chase Soumission (clé de bras) GC 5 - Rumble in the Rockies 2001-08-1919 août 2001 1 0:35 Denver, Colorado, États-Unis

En catch[modifier | modifier le code]

  • Hawai'i Championship Wrestling
    • HCW Kamehameha Heritage Championship (1 fois)
    • HCW Kekaulike Heritage Tag Team Championship (2 fois) avec Kenjiro Katahira


  • Toryumon Mexico
    • 1 fois UWA World Tag Team Champions en 2008[6]

Récompenses des magazines[modifier | modifier le code]

Pro Wrestling Illustrated

Classement PWI 500 de Kensuke Sasaki[9]
Année 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002
Rang 50 en diminution59 en augmentation44 en diminution70 en augmentation36 en augmentation23 en diminution96 en augmentation10 en augmentation41 en diminution81
Année 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
Rang en diminution191 en augmentation72 en augmentation27 en augmentation25 en diminution57 en augmentation30 en diminution54 en diminution140 en diminution179 Non classé
Année 2013
Rang 207

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Kensuke Sasake », sur Online World of Wrestling (consulté le 22 septembre 2016).
  2. a, b, c, d, e et f (en) « Kensuke Sasaki », sur puroresucentral.com (consulté le 20 octobre 2017)
  3. a, b et c (en) « Stampede International Tag Team Title (Alberta & Saskatchewan) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 21 octobre 2017)
  4. (de) « Profil des Hell Raisers (Animal et Power Warrior) », sur Genickbruch.com (consulté le 23 septembre 2009)
  5. (de) « Profil des Hell Raisers (Hawk et Power Warrior) », sur Genickbruch.com (consulté le 23 septembre 2009)
  6. a et b (de) « Historique du UWA World Tag Team Championship », sur genickbruch.com (consulté le 19 septembre 2009)
  7. a, b et c (en) Kensuke Sasaki sur Sherdog
  8. (en) « Historique du IWGP Tag Team Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 19 septembre 2009)
  9. (en) « PWI Ratings for Kensuke Sasaki », sur Internet Wrestling Data base (consulté le 21 octobre 2017)
  10. a et b (ja) « 東京スポーツ プロレス大賞:選考経過(2000~2009) », sur Tokyo Sports (consulté le 21 octobre 2017)
  11. (ja) « 東京スポーツ プロレス大賞(2010~) », sur Tokyo Sports (consulté le 21 octobre 2017)
  12. (de) « Observer: Observer: Best Worked Match Of The Year », sur genickbruch.com (consulté le 13 octobre 2009)