Shinsuke Nakamura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nakamura.
 Ne doit pas être confondu avec Shunsuke Nakamura.
Wikipédia:Bons articles Vous lisez un « bon article ».
Shinsuke Nakamura
Description de cette image, également commentée ci-après

Shinsuke Nakamura en mai 2014.

Données générales
Nom complet Shinsuke Nakamura
Nom de ring Shinsuke Nakamura[1]
Nakamura[1]
Banzai[2]
Nationalité Drapeau du Japon Japon
Date de naissance (36 ans)[1],
Mineyama, Kyoto[1]
Drapeau du Japon Japon
Taille 1,88 m (6 2)[1]
Poids 104 kg (229 lb)[1]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédérations New Japan Pro Wrestling
Ring of Honor
Consejo Mundial de Lucha Libre
World Wrestling Entertainment
Entraîneur Inoki Dojo[1],[3]
NJPW Dojo[2],[3]
Kotetsu Yamamoto (en)[1]
Osamu Kido (en)[1]
Carrière pro. [1]aujourd'hui

Shinsuke Nakamura (中邑真輔, Nakamura Shinsuke?) est un pratiquant d'arts martiaux mixtes (MMA) et catcheur japonais qui travaille actuellement pour la World Wrestling Entertainment.

Il est notamment connu pour son parcours au sein de la New Japan Pro Wrestling, où il remporte son premier titre en décembre 2003 et devient le plus jeune champion poids-lourd IWGP de l'histoire à l'âge de 23 ans et 9 mois. Il gagne par la suite le championnat par équipe IWGP avec Hiroshi Tanahashi avant d'obtenir à deux reprises supplémentaires le titre poids-lourd. Il est également un quintuple champion intercontinental IWGP, un record pour ce titre, et a remporté 3 tournois majeurs, le G1 Tag League avec Masahiro Chōno en 2006, le G1 Climax en 2011 et le New Japan Cup en 2014.

Il quitte la fédération japonaise fin janvier 2016 après y avoir travaillé pendant 14 ans et rejoint la WWE.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Mineyama, sur la côte au nord de la préfecture de Kyoto, il grandit dans une famille modeste avec ses deux sœurs et se passionne pour le puroresu durant son enfance. Il apprend lorsqu'il étudie à la Mineyama High School[Note 1] la lutte amateur où il remporte le championnat junior All Japan en 1998 dans la catégorie des 83 kg, puis termine troisième de la catégorie des 85 kg aux qualifications japonaises pour le championnat mondial étudiant en 2000 et quatrième des 97 kg pour le championnat mondial All Japan en 2001[4]. Il étudie ensuite à l'université Aoyama Gakuin à Tokyo, où il rencontre Harumi Maekawa, avec qui il se marie le 1er septembre 2007[5]. Il s'entraîne ensuite en 2002 au Dojo de la New Japan Pro Wrestling pour devenir catcheur[6].

Le 27 août 2012, il effectue un lancer protocolaire lors d'un match de la ligue majeure de baseball entre les Texas Rangers et les Tampa Bay Ray[7]. Il apparaît, avec Kazuchika Okada et d'autres personnalités nippones, dans le clip de la version japonaise de Happy de Pharrell Williams, sortie en mai 2014[8]. Le 27 mai 2014, il sort son premier livre autobiographique intitulé King of Strong Style 1980–2004[9]. Il effectue une nouvelle apparition dans un clip vidéo avec le groupe de danse Tempura Kidz (en) en janvier 2015[10].

Il a admis être ami avec Bryan Danielson[11]. Ce dernier désirait combattre contre Nakamura en 2015 lors de la tournée de la World Wrestling Entertainment au Japon, mais cette dernière a refusé[11],[12]. Il est également ami avec Fergal Devitt[13], Karl Anderson[14] et Kazuchika Okada[15]. Ses chanteurs préférés sont Freddie Mercury et Michael Jackson[16].

Il s'est passionné pour l'art pendant ses études. Il découvre les œuvres de Tarō Okamoto et s'en inspire pour faire ses propres dessins et tableaux[17]. Il est devenu peintre amateur et a participé à une exposition en décembre 2008[18],[19]. Il a aussi réalisé des illustrations pour l'entreprise japonaise Business Inc. en 2010[20] et pour le centre commercial Yokohama Moazu en 2015[21].

Carrière[modifier | modifier le code]

New Japan Pro Wrestling (2002-2016)[modifier | modifier le code]

Super Rookie et premiers titres (2002-2005)[modifier | modifier le code]

Shinsuke Nakamura rejoint la New Japan Pro Wrestling en 2002 et décide de garder son vrai nom. Il effectue son premier match le 28 août 2002 lors de NJPW Cross Road et perd contre Tadao Yasuda[22]. Très rapidement, il se fait appeler le "Super Rookie", en impressionnant les officiels de la NJPW et les fans avec ses combinaisons de prises et sa vitesse d'exécution[23]. En début d'année 2003, il s'associe régulièrement avec Yūji Nagata. Ces matchs lui ont permis d'avoir une première opportunité pour un titre solo, le championnat poids-lourd de la NWF, match qu'il obtient le 13 juin à NJPW Crush et qu'il perd contre le champion en titre Yoshihiro Takayama[24]. Il participe ensuite à deux tournois successivement, le G1 Climax et le G1 Tag League avec Blue Wolf (en) et remporte respectivement deux[25] et trois matchs[26], lui empêchant d'accéder à la finale.

Le 9 décembre, il remporte son premier titre en battant Hiroyoshi Tenzan pour la ceinture poids-lourd IWGP et devient alors le plus jeune catcheur de l'histoire à avoir obtenu ce titre[27]. Le 4 janvier 2004, lors de Wrestling World 2004, il bat, pour sa première défense de titre, Yoshihiro Takayama dans un match revanche et unifie le titre poids-lourd IWGP avec le championnat poids-lourd de la NWF[28]. Il est contraint de laisser son titre vacant le 5 février à la suite de multiples blessures mineures[29]. Le 28 mars, lors du pay-per-view King of Sports, il bat à nouveau Hiroyoshi Tenzan[30]. Il tente de récupérer son titre le 3 mai au cours de Nexess mais il perd contre le champion en titre Bob Sapp[31]. Il participe à nouveau au tournoi G1 Climax, où il atteint la première place du bloc A, ex-aequo avec cinq autres catcheurs avec quatre victoires et quatre défaites[32]. Après avoir battu Masahiro Chōno pour participer à la phase finale, il perd le 15 août contre Hiroyoshi Tenzan en quart de finale[33]. Le 24 octobre, il participe à un tournoi par équipe avec Hiroyoshi Tenzan, où les vainqueurs remportent 10 000 000 ¥. Lui et Tenzan battent successivement Mitsuya Nagai et Toshiaki Kawada puis Black New Japan (Katsuyori Shibata & Masahiro Chōno) et remportent la récompense[34]. Le 13 novembre, lors du Toukon Festival, il fait équipe avec Manabu Nakanishi et perdent contre Kazuyuki Fujita et Kendo Kashin[35].

Le 11 décembre, au cours de Battle Final 2004, il s'associe avec Hiroshi Tanahashi et battent les champions en titres Kensuke Sasaki et Minoru Suzuki et deviennent champions par équipe IWGP[36],[37]. Le 4 janvier 2005, lors du main-event de Wrestling World 2005, il bat son coéquipier et remporte le championnat poids-libre U-30 IWGP (en)[38],[39]. Malgré cet échange de titre, ils continuent à défendre leurs titres par équipe, notamment contre Hiroyoshi Tenzan et Yuji Nagata le 30 janvier[40], et deviennent des stars montantes de la fédération[37]. Le 20 février, lors du spectacle New Year Gold Series 2005, ils font équipe avec Kensuke Sasaki et Yūji Nagata et perdent contre la Team Black New Japan (Manabu Nakanishi, Masahiro Chōno, Minoru Suzuki et Mitsuya Nagai) dans un Eight Man Elimination Tag Team match[41]. Ils conservent une nouvelle fois leurs ceintures par équipe le 13 mars en battant Manabu Nakanishi et Scott Norton[42] puis le 14 mai lors de Nexess VI contre Kendo Kashin et Manabu Nakanishi[43]. Durant le mois d'août, il participe une nouvelle fois au tournoi G1 Climax, où il termine deuxième du bloc B avec 11 points[44]. Il perd en demi-finale du tournoi contre Masahiro Chōno[45]. Il est ensuite envoyé au Consejo Mundial de Lucha Libre avec son partenaire Hiroshi Tanahashi, où ils rejoignent La Ola Amarilla (en) et entament une rivalité avec Los Guerreros del Infierno, qui se conclut par une défense de titre réussie le 30 septembre[46]. Ils reviennent ensuite au Japon et participent au pay-per-view Toukon Souzou New Chapter le 8 octobre, où ils battent Toshiaki Kawada et Yoji Anjo (en)[47]. Ils perdent finalement leurs ceintures par équipe IWGP le 30 octobre contre Black New Japan (Hiroyoshi Tenzan & Masahiro Chono)[48], mettant ainsi fin à 323 jours de règne[37].

Apprentissage, BLACK et RISE (2006-2009)[modifier | modifier le code]

Le 4 janvier 2006, lors de Toukon Shidou Chapter I, il obtient un match de championnat pour le titre poids-lourd IWGP mais il perd contre le champion en titre Brock Lesnar[49]. Le 19 février, à Circuit 2006 Acceleration, il fait équipe avec Lesnar et battent Akebono et Riki Chōshū[50]. Il s'agit de son dernier match avant son annonce de départ, car il souhaite s'entraîner et approfondir ses compétences de catcheur[23]. Il est annoncé qu'il s'entrainerait avec Brock Lesnar pour notamment prendre de la masse musculaire et qu'il serait par la suite prêté au sein de la World Wrestling Entertainment[51]. Cependant, il n’intégrera pas cette fédération à la suite du départ de Lesnar de la New Japan Pro Wrestling et retourne finalement combattre au Japon.

Il effectue son retour en rejoignant BLACK, le clan de Masahiro Chōno et remportent leur match contre Manabu Nakanishi et Riki Chōshū le 9 octobre lors de Explosion[52]. Il participe ensuite au G1 Tag League 2006 avec Chōno et accèdent en demi-finale après un bilan de deux victoires et deux défaites[53]. Le 6 novembre, ils battent successivement Giant Bernard et Travis Tomko, puis Hiroshi Tanahashi et Kōji Kanemoto et remportent le tournoi[54]. Une semaine plus tard, il fait équipe avec Koji Kanemoto et participe au tournoi national district par équipe. Le 17 novembre, ils battent Hiroshi Tanahashi et Naofumi Yamamoto et remportent le tournoi[55]. Grâce à ces victoires, il affronte ensuite son ancien partenaire Hiroshi Tanahashi, avec qui il entame une feud pour le championnat poids-lourd IWGP, match qu'il obtient le 10 décembre mais qu'il ne parvient pas à le remporter[56]. Le 4 janvier 2007, lors de Wrestle Kingdom in Tokyo Dome, il perd contre Toshiaki Kawada[57].

Catcheur habillé en noir sur le ring.
Shinsuke Nakamura, avec ses partenaires de RISE, avant son match contre Keiji Mutō en octobre 2008.

Durant le mois de février, il entame une rivalité avec Togi Makabe, où ils s'affrontent le 18 du mois lors du 35th Anniversary Tour- New Japan ISM, un show fêtant le 35e anniversaire de la fédération, match remporté par Nakamura[58]. Après plusieurs combat en équipe, ils s'affrontent à nouveau en un contre un le 8 avril dans un Chain Deathmatch, où Makabe parvient à prendre sa revanche[59]. Cinq jours plus tard, lors de 35th Anniversary Tour- New Japan Brave, lui et Black Strong Machine (en) battent Togi Makabe et Tomohiro Ishii[60]. Il participe à nouveau en août au G1 Climax, où il accède à la demi-finale avant d'être contraint d'abandonner le tournoi à la suite d'une blessure à l'épaule, qui l'écartera des rings pendant trois mois[23].

Il revient le 11 novembre, lors de Destruction 2007, où il bat avec Giant Bernard l'équipe composée de Manabu Nakanishi et Yūji Nagata[61]. Il créé et prend le leadership du clan RISE (en), qui comprend pour la majeure partie les mêmes catcheurs que dans son ancien clan BLACK, et entre en rivalité avec le Great Bash Heel[23]. Cette dernière l'amène le 4 janvier 2008 lors de Wrestle Kingdom II in Tokyo Dome à combattre contre Hiroshi Tanahashi, match dont il ressort victorieux pour le gain du titre poids-lourd IWGP[62]. Il unifie ensuite le 17 février son titre avec la troisième ceinture IWGP, titre issu de la Inoki Genome Federation, détenu par Kurt Angle[63]. Il tente d'obtenir avec Giant Bernard les ceintures par équipes IWGP le 9 mars détenues par le Great Bash Heel (Togi Makabe et Toru Yano) mais le match se termine en No-Contest[64]. Il conserve son titre poids-lourd le 30 mars lors de New Dimension en battant Hiroshi Tanahashi[65] avant de le céder un mois plus tard lors Circuit 2008 New Japan Brave à Keiji Mutō[66].

Il participe une nouvelle fois au G1 Climax où il termine deuxième de son groupe avec 8 points et n'accède pas à la finale[67]. Le 5 septembre, il obtient un nouveau match pour les titres par équipe IWGP avec Hirooki Goto contre Great Bash Heel, ces derniers conservant leurs ceintures[68]. Cette nouvelle défaite provoque le départ de Giant Bernard, qui rejoint le Great Bash Heel. Le 13 octobre, lors de Destruction 2008, il perd contre Keiji Mutoh dans un match revanche pour le titre poids-lourd IWGP[69]. Il participe ensuite au G1 Tag League 2008 fin octobre en compagnie de Hirooki Goto. Ils atteignent la seconde place du bloc A ex-æquo avec les DETONATORS (Giant Bernard et Rick Fuller (en)) avec trois victoires et un match nul[70]. Ces deux équipes se départagent le 5 novembre dans un match de qualification remporté par RISE (Nakamura et Goto), avant de perdre en demi-finale contre le Great Bash Heel (Togi Makabe et Toru Yano)[71]. Le 4 janvier 2009, au cours de Wrestle Kingdom III in Tokyo Dome, ils battent Mitsuharu Misawa et Takashi Sugiura, tous deux issus de la Pro Wrestling NOAH[72],[73]. Le 15 février, lors de New Japan ISM 2009, il perd contre Hiroshi Tanahashi et ne remporte pas le titre poids-lourd IWGP[74].

King of Strong Style (2009-2012)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Chaos.

En avril 2009, Nakamura effectue un heel turn, en s'alliant avec Toru Yano et en ayant une nouvelle rivalité avec Togi Makabe, qu'il bat à Resolution 2009, et Tomoaki Honma[75]. Il créé ensuite Chaos, un clan de catcheurs adoptant un style de catch plus agressif, le Strong Style. C'est à cette période que Nakamura adopte une nouvelle prise de finition, le Boma Ye[23]. Il participe en août au G1 Climax et termine premier de son groupe[76]. Il bat le 16 août en demi-finale Hiroshi Tanahashi et le blesse au niveau de l'os orbital, ce dernier étant contraint de rendre son titre poids-lourd IWGP vacant[23],[77]. Il perd en finale le même soir contre Togi Makabe[78].

過去と闘って何が悪い! 昔を越えようとして何が悪い! 未来は俺が作る! 生きたいように生きる!

— Shinsuke Nakamura
Après sa victoire sur Hiroshi Tanahashi le 8 novembre 2009, NJPW[79],[Note 2].

« Qu'y a-t-il de si mal à propos de combattre le passé? Qu'y a-t-il de si mal à essayer de surmonter le passé? Je créé l'avenir. Je vais vivre comme je le veux. Je serai celui que je veux être. N'est-ce pas cela être un catcheur professionnel? »

— NJPW[79],[Note 2].

Nakamura prend sa revanche le 27 septembre en battant Togi Makabe et remporte pour la troisième fois la ceinture poids-lourd IWGP[80]. Le 12 octobre, lors d'un show célébrant la 25e année de carrière de Masahiro Chōno, il bat Shinjirō Ōtani pour sa première défense de titre[81]. Il participe avec Toru Yano au G1 Tag League 2009 mais ils perdent en demi-finale contre Apollo 55 (Prince Devitt et Ryusuke Taguchi)[82]. Le 8 novembre, à Destruction 2009, il affronte Hiroshi Tanahashi revenu de blessure et conserve sa ceinture en remportant son match avec le Boma Ye[75]. Il bat ensuite Yūji Nagata le 5 décembre pour sa troisième défense de titre[83], puis Yoshihiro Takayama le 4 janvier 2010 lors de Wrestle Kingdom IV in Tokyo Dome, 6 ans après leur match pour les titres poids-lourd IWGP et NWF[84]. Il conserve son titre le 14 février lors de New Japan ISM 2010 contre Manabu Nakanishi[85] puis le 4 avril contre Hirooki Goto lors de New Dimension et accepte le défi lancé par Togi Makabe après le match[86].

Il perd sa ceinture poids-lourd IWGP contre Togi Makabe le 3 mai au cours de Wrestling Dontaku 2010[87]. Peu après cette défaite, il se blesse à l'épaule, blessure qui l'écartera des rings pendant un mois, avant d'affronter et battre Daniel Puder (en) le 19 juin lors de Dominion 6.19 pour son retour[88]. Il obtient un match revanche pour le titre poids-lourds IWGP le 19 juillet mais il perd une nouvelle fois contre Togi Makabe[89].

Catcheur avec une veste rouge sur le ring.
Shinsuke Nakamura en novembre 2011.

Il participe durant le mois d'août au traditionnel tournoi G1 Climax XX. Lors du dernier match du groupe B, il affronte Gō Shiozaki, qui se solde par un match nul, lui empêchant d'accéder à la phase finale[90],[91]. Cela les conduit à une courte rivalité qui se termine le 22 août au sein du pay-per-view 10th Anniversary - New Navigation 2010 In Tokyo organisé par la Pro Wrestling NOAH, où la confrontation a été remportée par Gō Shiozaki[92]. Le 11 octobre, au cours de Destruction 2010, il perd contre Hirooki Goto dans un match où le vainqueur était potentiellement challenger pour le titre poids-lourd IWGP[93]. Malgré cette défaite, le néo-champion en titre Satoshi Kojima déclare vouloir affronter Nakamura pour le titre plutôt que Goto[94]. Après un tournoi G1 Tag League 2010 raté en équipe avec Daniel Puder fin octobre, il obtient un match de championnat contre Kojima le 11 décembre à Osaka et perd le match[95].

Le 4 janvier 2011 au Tokyo Dome lors de Wrestle Kingdom V, il prend sa revanche en battant Gō Shiozaki[96]. Il entame par la suite une rivalité avec Yūji Nagata et son clan Seigigun. Le 20 février, à The New Beginning, lui et son clan Chaos (avec Takashi Iizuka, Toru Yano et Yujiro Takahashi) battent Seigigun (Hiroyoshi Tenzan, King Fale, Wataru Inoue et Yūji Nagata) dans un match à élimination remporté 4 à 3, avec Nakamura éliminant en dernier Nagata pour la victoire[97]. Au mois de mars, il participe à la New Japan Cup 2011 et atteint la finale du tournoi avant de se faire éliminer par Yuji Nagata le 20 mars[98]. Il obtient une nouvelle fois un match pour le titre poids-lourd IWGP, le 3 mai lors de Wrestling Dontaku 2011, mais il perd contre le champion en titre Hiroshi Tanahashi[99].

Après une excursion au Mexique, il revient au Japon le 3 juillet au Korakuen Hall, où son clan Chaos bat à nouveau le clan Seigigun[100]. Le 1er août, il entre dans le tournoi G1 Climax XXI en battant MVP[101]. Il termine premier de son groupe avec sept victoires et deux défaites[102]. Il affronte et bat en finale Tetsuya Naitō le 14 août et remporte le tournoi[103].

Grâce à sa victoire, il obtient un match de championnat pour le titre poids-lourd IWGP le 19 septembre, cette rencontre se terminant par une défaite contre le champion en titre Hiroshi Tanahashi[104]. Il participe avec Toru Yano au G1 Tag League , où il atteint les demi-finales, après cinq victoires en cinq matchs[105]. Ils perdent en demi-finale contre Suzuki-gun (Lance Archer et Minoru Suzuki) le 6 novembre[106]. Six jours plus tard, lors de Power Struggle, il fait équipe avec Yujiro Takahashi et perdent contre MVP et Tetsuya Naitō[107]. Le 4 janvier 2012, au cours de Wrestle Kingdom V in Tokyo Dome, il perd avec Toru Yano contre Gō Shiozaki et Naomichi Marufuji, issus de la Pro Wrestling NOAH[108]. Un mois plus tard, il perd contre Tetsuya Naito au cours de The New Beginning 2012[109]. Le 4 mars, au cours d'un pay-per-view célébrant le 40e anniversaire de la fédération, lui et les membres du Chaos battent Hirooki Goto, Karl Anderson et Hiroshi Tanahashi[110]. Il participe ensuite à la New Japan Cup le mois suivant mais se fait éliminer dès le second tour par Karl Anderson[111], engendrant une rivalité entre eux deux, qui se conclut le 3 mai au cours de Wrestling Dontaku 2012 par la victoire de Nakamura[112].

Quintuple champion intercontinental et départ (2012-2016)[modifier | modifier le code]

Catcheur en rouge se penchant en arrière.
Le King of Strong Style faisant son entrée en 2013.

Shinsuke Nakamura entame sa seconde moitié de l'année 2012 par une feud avec Hirooki Goto, où ce dernier perd le 16 juin dans un match par équipe avec Tetsuya Naitō contre Nakamura et Masato Tanaka[113]. Cette victoire lui permet d'avoir une opportunité pour le titre intercontinental IWGP, qu'il remporte le 22 juillet[114].

Durant le mois d'août, il tente de remporter le tournoi G1 Climax pour la seconde année consécutive. Après 3 matchs, dont deux défaites, il affronte son partenaire Kazuchika Okada dans quatrième rencontre et remporte son match, affirmant ainsi son statut de leader du clan Chaos[115]. Il termine le tournoi avec 4 victoires et 4 défaites, résultat qui ne lui permet pas d'accéder à la finale du tournoi[116]. Il réalise sa première défense de titre le 26 août aux États-Unis contre Oliver John lors d'un show de la Sacramento Wrestling Federation[117]. Il conserve également son titre le 8 octobre au cours de King of Pro Wrestling 2012 à la suite de sa victoire sur Hirooki Goto[118], puis le 11 novembre lors de Power Struggle 2012 contre Karl Anderson[119]. Il participe ensuite au tournoi World Tag League avec Tomohiro Ishii et terminent à la quatrième position de leur groupe avec trois victoires et trois défaites[120].

Le 4 janvier 2013, lors de Wrestle Kingdom 7 in Tokyo Dome, il conserve son titre intercontinental en rivant les épaules de Kazushi Sakuraba[121], malgré avoir été K.O. pendant quelques secondes à la 17e minute du match[Note 3],[122], puis lors de FantasticaMania 2013 quinze jours plus tard en battant La Sombra[123]. Il entame ensuite une courte rivalité avec Kengo Mashimo (en), qu'il bat le 10 février à The New Beginning 2013 dans un match où sa ceinture n'était pas en jeu[124]. Le 3 mars, il bat Lance Archer et établit sa sixième défense de titre réussie[125]. Le mois suivant, il obtient, avec Ishii, un match de championnat pour les ceintures par équipe IWGP, mais perdent contre les champions en titre, les Killer Elite Squad (Davey Boy Smith et Lance Archer)[126]. Trois jours après cette défense de titre réussie des membres du K.E.S., Davey Boy Smith obtient à son tour une opportunité pour le titre intercontinental de Nakamura lors d'Invasion Attack, où ce dernier parvient à conserver son titre[127], vengeant ainsi son élimination dès le premier tour de la New Japan Cup 2013[128]. Il conserve sa ceinture en battant Shelton Benjamin au cours de Wrestling Dontaku 2013 le 3 mai[129], avant de la perdre lors de sa tournée au Mexique contre La Sombra le 31 mai dans un Two out of Three Falls match[130].

Catcheur avec un pantalon rouge et une ceinture autour de la taille.
Shinsuke Nakamura avec le championnat intercontinental IWGP en septembre 2014.

De retour au Japon, il obtient un match revanche contre La Sombra à Kizuna Road 2013 et remporte pour la seconde fois le titre intercontinental IWGP[131]. Il entre ensuite dans le tournoi annuel G1 Climax, où il termine avec cinq victoires pour quatre défaites et ne se qualifie pas pour les demi-finales[132], notamment à la suite d'une victoire de Shelton Benjamin lors de la dernière journée. Il conserve par la suite son titre intercontinental à trois reprises : le 29 septembre à Destruction 2013 contre Shelton Benjamin dans un match revanche[133], le 14 octobre lors de King of Pro Wrestling 2013 en battant Naomichi Marufuji[134], puis le 9 novembre au cours de Power Struggle 2013 après sa victoire sur Minoru Suzuki[135]. Durant le mois de novembre, lui et Tomohiro Ishii intègrent le World Tag League, où ils terminent comme l'année précédente avec un total de trois victoires pour autant de défaites[136].

Il entame ensuite une nouvelle rivalité contre Hiroshi Tanahashi, qu'il affronte le 4 janvier 2014 au cours du main-event de Wrestle Kingdom 8 et perd son titre intercontinental[137]. Il ne parvient pas à récupérer le titre le 9 février lors de The New Beginning in Hiroshima dans un match revanche[138]. Il perd deux jours plus tard avec Yujiro Takahashi contre Tanahashi et Jushin Thunder Liger[139]. Le 23 mars, il remporte la New Japan Cup 2014 en battant successivement Minoru Suzuki, puis Bad Luck Fale en finale du tournoi, lui permettant d'avoir une seconde opportunité pour récupérer le titre intercontinental[140].

Il récupère finalement son titre le 6 avril lors d'Invasion Attack 2014 en battant Tanahashi et remporte pour la troisième fois la ceinture intercontinentale IWGP[141]. Il conserve son titre le 25 mai en rivant les épaules de Daniel Gracie, douze ans après leur combat en MMA[142]. Il perd finalement sa ceinture le 21 juin au cours de Dominion 6.21 au profit de Bad Luck Fale[143].

Il participe fin juillet au tournoi G1 Climax où il remporte huit des neuf rencontres effectuées[144]. Il perd le 10 août en finale contre son partenaire Kazuchika Okada[145]. Un mois plus tard, au cours de Destruction in Kobe 2014, il récupère son titre intercontinental des mains de Bad Luck Fale dans un match revanche[146]. Sa première défense de titre réussie se déroule lors de Power Struggle 2014 le 8 novembre après avoir battu Katsuyori Shibata[147]. Après une participation, en compagnie de Tomohiro Ishii, au tournoi World Tag League 2014 en demi-teinte, finissant second de leur groupe[148], Shinsuke Nakamura conserve sa ceinture en battant Kōta Ibushi le 4 janvier 2015 au pay-per-view Wrestle Kingdom 9 in Tokyo Dome[149], au terme d'un match qui fut salué par la critique, notamment par Dave Meltzer qui attribua la note maximale de cinq étoiles pour cette rencontre[150],[151]. Il réussit à défendre son titre une troisième fois en battant Yūji Nagata le 14 février à The New Beginning in Sendai[152]. Il perd sa ceinture le 3 mai lors de Wrestling Dontaku 2015 contre Hirooki Goto[153]. Il obtient un match revanche le 5 juillet au cours de Dominion 7.5 in Osaka-jō Hall mais il perd à nouveau contre Hirooki Goto[154]. Il intègre durant fin juillet le tournoi G1 Climax, où il remporte sept de ses matchs et accède à la finale pour la seconde année consécutive[155]. Le 16 août, il perd en finale contre Hiroshi Tanahashi, qui a reçue cinq étoiles par Dave Meltzer[156], malgré une blessure à son coude[157].

Le 27 septembre, au cours de Destruction in Kobe 2015, il bat Hirooki Goto et remporte pour la cinquième fois le championnat intercontinental IWGP[158]. Il entame ensuite plusieurs rivalités avec les membres du Bullet Club. Son clan Chaos remporte un match par équipe de trois face au Bullet Club le 12 octobre à King of Pro Wrestling 2015[159], puis effectue sa première défense de titre en battant le chef du clan opposé Karl Anderson le 7 novembre lors de Power Struggle 2015[160]. Il participe ensuite au World Tag League 2015 avec Tomohiro Ishii, mais ils ne remportent que trois matchs pour trois défaites, dont une infligée par le Bullet Club (Karl Anderson et Doc Gallows) lors de la dernière journée[161],[162]. Le 4 janvier 2016, au cours de Wrestle Kingdom 10, il conserve son titre contre A.J. Styles[163]. Quelques heures après ce spectacle, des rumeurs prévoient le départ de Nakamura de la New Japan Pro Wrestling pour rejoindre la World Wrestling Entertainment[164]. Trois jours plus tard, il annonce lors d'une interview avec Tokyo Sports son départ[165]. À la suite de cette annonce, la fédération affirme le 12 janvier qu'elle va lui retirer le championnat intercontinental[166]. Il est officiellement destitué de sa ceinture le 25 janvier[167]. Il effectue son dernier match le 30 janvier en faisant équipe avec Kazuchika Okada et Tomohiro Ishii et battent Hiroshi Tanahashi, Hirooki Goto et Katsuyori Shibata[166],[168].

Consejo Mundial de Lucha Libre (2005, 2011-2016)[modifier | modifier le code]

Première excursion (2005)[modifier | modifier le code]

Il débute au sein du Consejo Mundial de Lucha Libre le 2 septembre 2005 avec son partenaire d'équipe Hiroshi Tanahashi et Averno et affrontent Dos Caras, Jr., Dr. Wagner, Jr. et Negro Casas dans un match par équipe au meilleur des trois tombés, match qu'ils perdent par disqualification[169]. Le 11 septembre, ils rejoignent La Ola Amarilla (en), un clan de catcheurs japonais, et entament une rivalité inter-promotionnelle avec les catcheurs locaux. Au cours de cette soirée, le clan japonais perd contre Dos Caras, Jr., El Bronco, El Satánico et Felino[170]. Cinq jours plus tard, au cours du pay-per-view 72 Anniversario, la Ola Amarilla perd contre Averno, Rey Bucanero et Último Guerrero dans un match Lucha Libre[171]. Le 23 septembre, il participe au Gran Prix Internacional Torneo Cibernetico, un match par élimination comportant 16 catcheurs, mais se fait éliminer avec son partenaire Hiroshi Tanahashi par Rey Bucanero et Universo 2000[172]. La semaine suivante, lui et Tanahashi défendent avec succès leurs ceintures par équipe IWGP contre Los Guerreros del Infierno (Olímpico et Rey Bucanero)[46].

Retour et perte du titre intercontinental (2011-2016)[modifier | modifier le code]

Il effectue son retour le 22 janvier 2011, lors de FantasticaMania 2011, un spectacle co-produit avec la New Japan Pro Wrestling, en faisant équipe avec Averno et Tetsuya Naitō et battant Hiroshi Tanahashi, Prince Devitt et Místico dans un match hommage à Black Cat[173]. Il retourne au Mexique le 29 mai et s'associe avec Psicosis et El Alebrije et battent Blue Panther, Brazo de Plata et Strong Man[174]. Son dernier match de son excursion au Mexique se déroule le 26 juin, où il fait équipe avec Ephesto et Shigeo Okumura et bat Dr. X, Histeria et Psicosis[175]. Il perd avec Yujiro Takahashi et Mephisto le 22 janvier lors de FantasticaMania 2012 contre Diamante, Jushin Thunder Liger et Tetsuya Naitō au cours du match annuel rendant hommage à Black Cat[176].

Il revient l'année suivante au cours de l'édition suivante de FantasticaMania le 18 janvier 2013 en battant Hiroshi Tanahashi et La Sombra dans un match par équipe avec Misterioso Jr. (es)[177]. Il conserve son titre intercontinental IWGP le lendemain en remportant son match contre La Sombra[123]. Il repart combattre au Mexique durant le mois de mai, où il perd son titre intercontinental contre La Sombra le 31 mai dans un Two out of Three Falls match[130]. Son excursion se termine le 9 juin par une défaite contre Rush[178]. Lors du quatrième jour de FantasticaMania 2014, il prend sa revanche sur Rush[179]. Il apparaît une nouvelle fois aux shows FantasticaMania en janvier 2015, notamment en perdant aux côtés d'Último Guerrero, Gran Guerrero (en), Kazuchika Okada contre Atlantis, Hiroshi Tanahashi, Kota Ibushi et Volador Jr. lors de la dernière journée[180]. Son dernier match se déroule lors de l'édition 2016 de FantasticaMania, où il bat, avec Kazuchika Okada et El Bárbaro Cavernario, l'équipe de Hiroshi Tanahashi, Juice Robinson et Titán[181].

Ring of Honor (2014-2016)[modifier | modifier le code]

Shinsuke Nakamura à la ROH en mai 2015.

Il participe à quelques shows de la Ring of Honor à la suite d'un partenariat entre cette dernière et la New Japan Pro Wrestling. Il effectue ses débuts le 10 mai 2014 lors de Global Wars 2014, où il perd dans un match par équipe avec Jado (en) contre Hiroshi Tanahashi et Jushin Thunder Liger[182]. Une semaine plus tard, au cours de War of the Worlds '14 , il bat Kevin Steen[183],[184].

Il revient un an plus tard au cours de l'édition suivante de ce show, où il bat avec Kazuchika Okada les Briscoe Brothers lors du premier soir[185] et Jushin Thunder Liger, Mark Briscoe et le champion de la télévision de la ROH Jay Lethal dans un Four Corners Survival match le lendemain, dans une rencontre où le titre de la télévision n'était pas en jeu[186]. Il remporte ses combats lors de Global Wars 2015 face à ACH[187], puis contre Roderick Strong le soir suivant[188]. Il fait ensuite équipe avec Jay Lethal le 22 août lors de Field of Honor 2015 et battent les reDRagon, aspirants pour les deux titres individuels de la ROH, détenus par Lethal[189].

Malgré son départ annoncé de la New Japan Pro Wrestling, il est annoncé pour les 26 et 27 février à 14th Anniversary Show[190],[191]. La fédération annonce toutefois fin janvier que Nakamura ne fait plus partie du show[192],[193].

World Wrestling Entertainment (2016-...)[modifier | modifier le code]

Début décembre 2015, la World Wrestling Entertainment (WWE) annonce être intéressé par Nakamura. Le promoteur de la New Japan Pro Wrestling (NJPW) Takaaki Kidani ne désire pas le laisser partir pour moins de 1 000 000 $[194].

Quelques heures après Wrestle Kingdom 10 du 4 janvier 2016, des rumeurs annoncent, tout comme pour A.J. Styles, Karl Anderson et Doc Gallows, le départ de Nakamura de la NJPW pour rejoindre la WWE[164]. Trois jours plus tard, il révèle lors d'une interview avec Tokyo Sports qu'il rejoint la WWE dès le mois de février[165],[195]. Selon MLW.com, la fédération désire que Nakamura devienne le visage du WWE Network au Japon afin d'étendre leur marché dans cette partie du monde, expliquant ainsi son recrutement[196]. De son côté, Nakamura justifie sa signature en indiquant qu'il est en quête d'un nouveau défi et désire atteindre de nouveaux sommets avec la WWE[197]. Toutefois, au moment de son annonce, aucun contrat officiel n'a été signé et la visite médicale n'a pas encore été effectuée[198]. Fin janvier, il signe officiellement un contrat de trois ans avec la fédération[199].

Débuts à la NXT (2016-...)[modifier | modifier le code]

Le 28 janvier, le General Manager de la NXT William Regal annonce sur Twitter la participation de Nakamura lors de NXT TakeOver: Dallas et intègre donc la division école de la WWE[200]. Le 31 janvier, il termine ses obligations avec son ancienne fédération et commence à s'entraîner au centre de performance de la WWE, avant de rejoindre la NXT[201]. Il intègrerait par la suite le roster principal une fois son passage à la NXT terminé, avec une nouvelle musique d'entrée[202],[Note 4].

Il effectue ses débuts le 1er avril et bat Sami Zayn lors de NXT TakeOver: Dallas[203]. Il effectue son second match télévisé en battant Tye Dillinger le lendemain[204]. Le 18 mai, il fait équipe avec Austin Aries et battent Blake et Murphy[205]. La semaine suivante, Aries déclare vouloir remporter le championnat de la NXT mais est interrompu par Nakamura. William Regal les départage en annonçant un match entre eux lors de NXT TakeOver: The End[206], remporté par Nakamura le 8 juin[207].

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Catcheur frappant un autre avec un coup de genou sauté.
Nakamura réalisant le Boma Ye sur Karl Anderson.
Catcheur effectuant une prise de soumission.
Nakamura effectuant un Front Facelock Sleeper Hold.
  • Catchphrase
  • Thèmes musicaux
Musiques d'entrée de Shinsuke Nakamura[214]
Musiques d'entrée Compositeurs Périodes Fédération(s) Note(s)
"Moving City" New Japan Pro Wrestling 2002-2004 NJPW - CMLL En solo.
"Subconscious" Julia Claris 2004-2016 NJPW - CMLL - ROH En solo.
"Chaos Ondo" Yonosuke Kitamura 2009-2016 NJPW En tant que membre de Chaos.
"The Rising Sun" CFO$ 2016-... NXT En solo.

Parcours en MMA[modifier | modifier le code]

Shinsuke Nakamura
Shinsuke Nakamura
Shinsuke Nakamura après un combat en 2004.
Fiche d’identité
Nom complet Shinsuke Nakamura
Nationalité Drapeau du Japon Japon
Date de naissance (36 ans)[215]
Lieu de naissance Mineyama, Kyoto
Style Strong Style
Puroresu
Vale Tudo
Taille 1,88 m (6 2)[215],[216]
Poids 100 kg (220 lb)[215],[216]
Catégorie Poids-Lourd (Heavyweight)[215]
Palmarès en MMA
Combats 5
Victoires 3
Défaites 1
Matchs nuls 1

Shinsuke Nakamura s'entraîne au début des années 2000 pour effectuer des matchs en arts martiaux mixtes, en parallèle avec sa jeune carrière de catcheur. Il effectue son premier combat contre un membre de la famille Gracie : Daniel Gracie[217]. Malgré une bonne prestation, il subit une clé de bras dans le second round, le forçant à abandonner et à subir sa première défaite[23],[217]. Il s'entraîne par la suite avec Kazushi Sakuraba et apprend des techniques de soumissions[217].

Son deuxième combat à lieu lors d'Ultimate Crush, un évènement de sa fédération de catch New Japan Pro Wrestling et affronte le géant Jan Nortje (en) dans un Vale Tudo Rules match[217]. Malgré sa différence de taille, il parvient à se protéger des attaques de son adversaire et profite de son agilité pour asséner des coups de poings et de genoux à Nortje qui le font saigner au visage lors du premier round. Il conclut son match dans le second round par une Guillotine Choke, lui donnant sa première victoire[218].

Il part ensuite au Brésil pour effectuer son troisième match au sein de l'organisation Jungle Fight (en), où il affronte Shane Eitner, un jeune lutteur MMA peu expérimenté[217]. Mis à part une kimura tentée par Eitner, Nakamura domine le match de bout en bout et en termine avec une clé de bras, faisant abandonner son adversaire après un peu plus de quatre minutes de combat[217].

Il retourne au Japon et effectue ensuite deux combats au sein de la fédération K-1 en combattant Alexey Ignashov, natif de Biélorussie. Le premier affrontement entre eux a lieu le 31 décembre 2003 lors de Premium 2003 Dynamite!!, un an jour pour jour après le premier match de Nakamura en MMA[217]. Ce dernier domine les deux premiers rounds, malgré un coup de pied non autorisé d'Ignashov, qui reçut un avertissement. Au cours du troisième round, le biélorusse assène un coup de genou fracturant l'orbite de l'œil de son adversaire et l'arbitre le déclare vainqueur du match[217]. Toutefois, Nakamura se plaint de cette décision car elle fut prise selon lui trop rapidement, car la prise utilisée sur lui est illégale, poussant ainsi l'arbitre à déclarer le match en No Contest[219],[220].

Un second match est alors organisé afin de déterminer un vainqueur. Cette seconde rencontre se déroule le 22 mai 2004 au cours de MMA Romanex[217]. Nakamura remporte le premier round en maintenant au sol Ignashov pour éviter un éventuel coup de genou. Nakamura parvient également à maîtriser le second round et à remporter le match à la suite d'une clé sur l'avant bras du biélorusse[221]. Malgré cette victoire, il décide d'arrêter sa carrière de lutteur en arts martiaux mixtes pour se concentrer sur sa carrière de catcheur.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Combats[modifier | modifier le code]

Tableau récapitulatif
5 combats 3 victoires 1 défaites
Par KO 0 0
Par soumission 3 1
Sur décision 0 0
Sans décision 1
Liste des combats en MMA : 3 victoires - 1 défaite - 1 match nul[215]
Résultat Record Adversaire Méthode Événement Date Round Temps Lieu Notes
Victoire 3-1-1 Drapeau de la Biélorussie Alexey Ignashov Soumission
(Forearm Choke)
K-1 - MMA Romanex 2004-05-2222 mai 2004 2 1:51 Saitama,
Drapeau du Japon Japon
Dernier combat en MMA.
Sans décision 2-1-1 Drapeau de la Biélorussie Alexey Ignashov No Contest K-1 - Premium 2003 Dynamite!! 2003-12-3131 décembre 2003 3 1:19 Nagoya,
Drapeau du Japon Japon
Décision modifiée[Note 5].
Victoire 2-1 Drapeau des États-Unis Shane Eitner Soumission
(Keylock)
JF : JUNGLE FIGHT 1 2003-09-1313 septembre 2003 1 4:29 Manaus,
Drapeau du Brésil Brésil
Victoire 1-1 Drapeau de l'Afrique du Sud Jan Nortje (en) Soumission
(Étranglement en guillotine)
NJPW : Ultimate Crush 2003-05-022 mai 2003 2 3:12 Tokyo,
Drapeau du Japon Japon
Défaite 0-1 Drapeau du Brésil Daniel Gracie Soumission
(Clé de bras)
IGF : Inoki Bom-Ba-Ye 2002 - K-1 vs. Inoki 2002-12-3131 décembre 2002 2 2:14 Saitama,
Drapeau du Japon Japon
Premier combat en MMA.

Catch[modifier | modifier le code]

Catcheur avec une main sur la tête et une ceinture autour de la taille.
Shinsuke Nakamura avec le championnat intercontinental IWGP en septembre 2013.

Récompenses de magazines[modifier | modifier le code]

Classement PWI des 500 meilleurs catcheurs de l'année[231]
Année 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Rang
130
en augmentation 96 en augmentation 10 en diminution 24 en augmentation 7 en diminution 45 en diminution 47 en diminution 54 en augmentation 17 en augmentation 5
Classement PS des 50 meilleurs catcheurs de l'année[Note 6]
Année 2004 2005 à 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
Rang
25
NC
34
en augmentation 25 en augmentation 12 en diminution 20 en augmentation 17 en augmentation 4

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Il apparaît dans plusieurs jeux vidéo de catch, la plupart vendus au Japon.

Liste des apparitions de Shinsuke Nakamura dans les jeux vidéo[241].
Jeux Consoles Date
Fire Pro Wrestling 2 GBA
King Of Colosseum II PS2
Fire Pro Wrestling Returns (en) PS2
Wrestle Kingdom PS2, Xbox 360
Wrestle Kingdom 2: Pro-Wrestling World War (en) PS2
WWE 2K17 PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Structure équivalente au lycée en France.
  2. Nakamura décrit ici sa volonté d'innover dans le catch. Cette intervention vient appuyer sa nouvelle gimmick de "Roi du Strong Style".
  3. Nakamura a reçu un coup de genou à la tête qui l'assomma temporairement. Cet incident ne fut pas scénarisé.
  4. La WWE n'a pas obtenu les droits d'utilisation du thème d'entrée "Subconscious", utilisé à la NJPW.
  5. L'arbitre accorda initialement la victoire à Ignashov par TKO après un coup de genou puis change sa décision en No Contest.
  6. Il n'existe aucun classement après 2013 à la suite de l'arrêt de production du magazine en juillet 2014.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s et t (en) « Profil de Shinsuke Nakamura », sur Cagematch (consulté le 17 octobre 2014)
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r et s (en) « Shinsuke Nakamura », sur Wrestling Data (consulté le 17 octobre 2014)
  3. a, b et c (en) « Shinsuke Nakamura », sur Gerweck (consulté le 18 octobre 2014)
  4. (en) « Shinsuke Nakamura - 中邑 真輔 », sur New Japan Pro Wrestling (consulté le 1er janvier 2016)
  5. (en) « JAPANESE WRESTLING STAR TO WED », sur 1Wrestling (consulté le 1er janvier 2016)
  6. a et b (en) « Shifting The Spotlight: Shinsuke Nakamura », sur Cage Side Seats (consulté le 5 janvier 2016)
  7. (ja) « アメリカ遠征中の中邑真輔が、テキサス・レンジャーズ公式戦の始球式に登場!! », sur New Japan Pro Wrestling (consulté le 5 janvier 2016)
  8. (ja) « 水原希子、ふなっしーも出演 ファレル・ウィリアムス「ハッピー」日本版ビデオ公開 », sur WWDJapan (consulté le 1er janvier 2016)
  9. (es) « NJPW: Presentación del libro “King of Strong Style 1980 – 2004” – La autobiografía de Shinsuke Nakamura. », sur SuperLuchas (consulté le 1er janvier 2016)
  10. (en) « NJPW’s Shinsuke Nakamura Just Made the Best Music Video of the Century », sur Upproxx (consulté le 1er janvier 2016)
  11. a et b (en) « Shinsuke Nakamura: The Face of WWE Network in Japan », sur PWPNation (consulté le 6 février 2016)
  12. (en) « Shinsuke Nakamura Responds to Bryan’s Match Idea, New Sheamus, Mizdow & Neville Entrance Videos, CJ Parker’s First Post-WWE Match », sur WrestleZone (consulté le 5 janvier 2016)
  13. (en) « Exclusive Q&A: NXT Champion Finn Bálor on the Shinsuke Nakamura and Bullet Club rumors », sur WWE (consulté le 5 février 2016)
  14. (en) « Getting to know the unknown 'Machine Gun' Karl Anderson », sur Canoë SLAM! (consulté le 6 février 2016)
  15. (en) « Wrestling: Shinsuke Nakamura », sur TVRopes (consulté le 6 février 2016)
  16. (en) « Jim Ross Talks Betty And Veronica, NJPW, And Bad In-Flight Movies On ‘This Week In Marvel’ », sur Uproxx (consulté le 6 février 2016)
  17. (ja) « 中邑真輔選手が、ロジャー・ミカサ氏とのコラボで現代美術展に挑戦! », sur New Japan Pro Wrestling (consulté le 23 février 2016)
  18. (en) « Nakamura Paints Volador, News On This Season's Ultima Lucha, Johnny Mundo Continues Press Tour », sur WrestlingInc (consulté le 23 février 2016)
  19. (ja) « 中邑真輔×ロジャー・ミカサ「TOKYO WRESTLING ARTS」開催! », sur New Japan Pro Wrestling (consulté le 23 février 2016)
  20. (ja) « 原村和子氏著、ビジネス本「イタい人にならない自分☆発信力」 », sur New Japan Pro Wrestling (consulté le 23 février 2016)
  21. (ja) « 「横浜モアーズ」に中邑真輔がイラストを提供!壁面でイヤァオ! », sur New Japan Pro Wrestling (consulté le 23 février 2016)
  22. (en) « NJPW Cross Road », Cagematch (consulté le 17 octobre 2015)
  23. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j (en) « Shinsuke Nakamura », Puroresu Central (consulté le 19 octobre 2015)
  24. (en) « NJPW Crush », Cagematch (consulté le 17 octobre 2015)
  25. (en) « G-1 Climax 2003 », Pro Wrestling History (consulté le 18 octobre 2015)
  26. (en) « G-1 Climax Tag Team League 2003 », Pro Wrestling History (consulté le 18 octobre 2015)
  27. (en) « Puroresu Love: Battle Final 2003 », 411Mania (consulté le 18 octobre 2015)
  28. (en) « NJPW Wrestling World 2004 », Cagematch (consulté le 17 octobre 2015)
  29. (en) « IWGP Heavyweight Championship History », Representing Puroresu (consulté le 18 octobre 2015)
  30. (en) « NJPW King Of Sports », Cagematch (consulté le 18 octobre 2015)
  31. (en) « NJPW Nexess », Cagematch (consulté le 18 octobre 2015)
  32. (en) « G-1 Climax 2004 », Pro Wrestling History (consulté le 18 octobre 2015)
  33. (en) « NJPW G1 Climax 2004 - Tag 8 », Cagematch (consulté le 18 octobre 2015)
  34. (en) « NJPW Tsuyoku-Are ~ Toukon Series 2004 - Tag 10 ~ Strong Conviction In Kobe », Cagematch (consulté le 18 octobre 2015)
  35. (de) « Japan: [Results] NJPW, NOAH, ZERO-ONE, 13.11. », Moonsault (consulté le 18 octobre 2015)
  36. (en) « NJPW Battle Final 2004 - Tag 12 », Cagematch (consulté le 18 octobre 2015)
  37. a, b et c (en) « That Time Shinsuke Nakamura and Hiroshi Tanahashi Were Tag Team Champions », Voice Of Wrestling (consulté le 19 octobre 2015)
  38. (de) « NJPW "TOUKON FESTIVAL ~ WRESTLING WORLD 2005", 1/4/05 (WPW/NJ+IWTV Internet) », Moonsault (consulté le 19 octobre 2015)
  39. (en) « NJPW Toukon Festival - Wrestling World 2005 », Cagematch (consulté le 19 octobre 2015)
  40. (en) « NJPW New Year Gold Series 2005 - Tag 4 », Cagematch (consulté le 19 octobre 2015)
  41. (en) « NJPW New Year Gold Series 2005 - Tag 12 », Cagematch (consulté le 19 octobre 2015)
  42. (en) « NJPW Big Fight Series 2005 - Tag 6 », Cagematch (consulté le 19 octobre 2015)
  43. (en) « NJPW Nexess VI », Cagematch (consulté le 19 octobre 2015)
  44. (en) « G-1 Climax 2005 », Pro Wrestling History (consulté le 18 octobre 2015)
  45. (en) « NJPW G1 Climax 2005 - Tag 8 », Cagematch (consulté le 19 octobre 2015)
  46. a et b (en) « CMLL Super Viernes », Cagematch (consulté le 19 octobre 2015)
  47. (en) « NJPW Toukon Souzou New Chapter », Cagematch (consulté le 19 octobre 2015)
  48. (en) « NJPW Toukon Series 2005 - Tag 8 », Cagematch (consulté le 19 octobre 2015)
  49. (en) « Today in Pro Wrestling History – 01/04 », Daily Wrestling News (consulté le 19 octobre 2015)
  50. (en) « NJPW Circuit 2006 Acceleration - Tag 15 », Cagematch (consulté le 19 octobre 2015)
  51. (ja) « 中邑、WWE“レンタル移籍”か », Daily Sports Online (consulté le 19 octobre 2015)
  52. (en) « NJPW Explosion », Cagematch (consulté le 20 octobre 2015)
  53. (en) « G-1 Climax Tag Team League 2006 », Pro Wrestling History (consulté le 18 octobre 2015)
  54. (de) « Japan: Results: NJPW, 06.11. - G1 Tag League Final », Moonsault (consulté le 20 octobre 2015)
  55. (ja) « 11月17日(金)東京ドームシティ・ジオポリス », New Japan Pro Wrestling (consulté le 20 octobre 2015)
  56. (en) « NJPW Circuit 2006 Final ~ Next Progress ~ - Tag 9 », Cagematch (consulté le 20 octobre 2015)
  57. (en) « Puroresu Love: Wrestle Kingdom in Tokyo Dome – January 4, 2007 », 411Mania (consulté le 20 octobre 2015)
  58. (en) « NJPW 35th Anniversary Tour ~ Circuit 2007 New Japan ISM - Tag 12 », Cagematch (consulté le 22 octobre 2015)
  59. (en) « NJPW 35th Anniversary Tour~ Circuit 2007 New Japan Brave - Tag 2 », Cagematch (consulté le 22 octobre 2015)
  60. (en) « NJPW 35th Anniversary Tour~ Circuit 2007 New Japan Brave - Tag 5 », Cagematch (consulté le 22 octobre 2015)
  61. (en) « NJPW Destruction 2007 », Cagematch (consulté le 28 octobre 2015)
  62. (en) « NJPW Wrestle Kingdom II in Tokyo Dome », Pro Wrestling Illustrated (consulté le 29 octobre 2015)
  63. (en) « The Reality of Wrestling: Shinsuke Nakamura, Unified IWGP Champion », Inside Pulse (consulté le 29 octobre 2015)
  64. (en) « NJPW Circuit 2008 New Japan Cup ~Who Is The Highest~ - Tag 1 », Cagematch (consulté le 29 octobre 2015)
  65. (en) « NJPW New Dimension », Cagematch (consulté le 29 octobre 2015)
  66. (en) « NJPW Circuit 2008 New Japan Brave - Tag 11 », Cagematch (consulté le 29 octobre 2015)
  67. (en) « G-1 Climax 2008 », Pro Wrestling History (consulté le 18 octobre 2015)
  68. (en) « NJPW Circuit 2008 New Japan Generation - Tag 2 », Cagematch (consulté le 29 octobre 2015)
  69. (ja) « 新日本プロレス「DESTRUCTION'08」 », Sports Navi (consulté le 29 octobre 2015)
  70. (en) « G-1 Climax Tag Team League 2008 », Pro Wrestling History (consulté le 18 octobre 2015)
  71. (en) « NJPW Circuit 2008 New Japan Truth ~ G1 Tag League ~ - Tag 9 », Cagematch (consulté le 4 novembre 2015)
  72. (en) « Puroresu Love: NJPW: Wrestle Kingdom III », 411 Mania (consulté le 4 novembre 2015)
  73. (en) « 1/4 NJPW WRESTLE KINGDOM III RESULTS: TOKYO, JAPAN », WrestleView (consulté le 4 novembre 2015)
  74. (en) « [Results] New Japan, 2/15/09 », Puroresu Fan (consulté le 4 novembre 2015)
  75. a et b (en) « From The Shelf- NJPW Resolution 2009 », 411 Mania (consulté le 15 novembre 2015)
  76. (en) « G-1 Climax 2009 », Pro Wrestling History (consulté le 18 octobre 2015)
  77. (en) « NJPW - 27 септември 2009 », BW Community (consulté le 15 novembre 2015)
  78. (en) « NJPW G1 Climax 2009 ~ New Lords, New Laws ~ - Tag 8 », Cagematch (consulté le 15 novembre 2015)
  79. (ja) « クアーズ ライト Presents DESTRUCTION'09 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 14 janvier 2016)
  80. (en) « NJPW Circuit 2009 New Japan Generation - Tag 10 », Cagematch (consulté le 15 novembre 2015)
  81. (en) « Today in Pro Wrestling History – 10/12 », Daily Wrestling News (consulté le 15 novembre 2015)
  82. (en) « G-1 Climax Tag Team League 2009 », Pro Wrestling History (consulté le 18 octobre 2015)
  83. (en) « NJPW Circuit 2009 New Japan Alive - Tag 11 », Cagematch (consulté le 15 novembre 2015)
  84. (en) « New Japan Pro Wrestling Wrestle Kingdom IV Results 01.04.10 », 411 Mania (consulté le 16 novembre 2015)
  85. (en) « [Results] New Japan, 2/14/10 », Strong Style Spirit (consulté le 22 novembre 2015)
  86. (en) « [Results] New Japan, 4/4/10 & SUPER J TAG TOURNAMENT lineup », Strong Style Spirit (consulté le 22 novembre 2015)
  87. (de) « [NB] NJPW "Wrestling Dontaku" Results vom 03.05.2015 », Moonsault (consulté le 23 novembre 2015)
  88. (ja) « DOMINION 6.19 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 23 novembre 2015)
  89. (en) « [Results] New Japan, 7/19/10 », Strong Style Spirit (consulté le 23 novembre 2015)
  90. (en) « G-1 Climax 2010 », Pro Wrestling History (consulté le 18 octobre 2015)
  91. (en) « [Results] New Japan, 8/15/10 », Strong Style Spirit (consulté le 23 novembre 2015)
  92. (en) « NOAH Pro Wrestling NOAH 10th Anniversary ~ New Navigation 2010 In Tokyo », Cagematch (consulté le 23 novembre 2015)
  93. (en) « NJPW “Destruction ’10 PPV” 10/11/2010 (Mon) (17:00) », Puroresu Spirit (consulté le 3 décembre 2015)
  94. (en) « Arguments over next challenger, G1 Tag cards », Strong Style Spirit (consulté le 3 décembre 2015)
  95. (en) « [Results] New Japan, 12/11/10 & Liger wins another title in USA », Strong Style Spirit (consulté le 3 décembre 2015)
  96. (en) « NJPW presents Wrestle Kingdom V 1/4/2011 Reviewed! (Spoiler Free) », PWPonderings (consulté le 30 novembre 2015)
  97. (ja) « The New Beginning », New Japan Pro Wrestling (consulté le 3 décembre 2015)
  98. (en) « NJPW 39th Anniversary Tour ~ New Japan Cup 2011 ~ - Tag 5 », Cagematch (consulté le 3 décembre 2015)
  99. (ja) « レスリングどんたく 2011 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 3 décembre 2015)
  100. (en) « NJPW New Japan Soul 2011 - Tag 1 », Cagematch (consulté le 10 décembre 2015)
  101. (en) « [Results] New Japan, 8/1/11 », Strong Style Spirit (consulté le 10 décembre 2015)
  102. (en) « G-1 Climax 2011 », Pro Wrestling History (consulté le 18 octobre 2015)
  103. (en) « G1 FLASHBACK: NAKAMURA VS. NAITO (2011 FINALS) », Phoenix Plex Review (consulté le 10 décembre 2015)
  104. (en) « NJPW G1 Climax Special 2011 - Tag 11 », Cagematch (consulté le 23 décembre 2015)
  105. (en) « G-1 Climax Tag Team League 2011 », Pro Wrestling History (consulté le 18 octobre 2015)
  106. (en) « NJPW G1 Tag League 2011 - Tag 8 », Cagematch (consulté le 23 décembre 2015)
  107. (ja) « Power Struggle », New Japan Pro Wrestling (consulté le 23 décembre 2015)
  108. (en) « NJPW Wrestle Kingdom VI Review », o_phenomenal's Wrestling Reviews (consulté le 30 novembre 2015)
  109. (en) « Puroresu Love: NJPW: The New Beginning – 2/12/12 », 411 Mania (consulté le 30 décembre 2015)
  110. (en) « NJPW 40th Anniversary Show », Cagematch (consulté le 30 décembre 2015)
  111. (de) « NJPW „NJPW 40TH ANNIVERSARY TOUR ~ NEW JAPAN CUP 2012“ Ergebnisse vom 05.04.2012 », Wrestling Infos (consulté le 30 décembre 2015)
  112. (ja) « NJPW 40th anniversary レスリングどんたく 2012 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 30 décembre 2015)
  113. (ja) « 新日本プロレス「DOMINION 6.16」 », sur Sports Navi (consulté le 4 janvier 2016).
  114. (ja) « NJPW 40th anniversary Tour KIZUNA ROAD », sur New Japan Pro Wrestling (consulté le 4 janvier 2016).
  115. (ja) « カードファイト!! ヴァンガード PRESENTS NJPW 40th anniversary Tour G1 CLIMAX 22 ~The One And Only~ », sur New Japan Pro Wrestling (consulté le 4 janvier 2016).
  116. (en) « G-1 Climax 2012 », Pro Wrestling History (consulté le 18 octobre 2015)
  117. (en) « SWF International Wrestling Wars », Cagematch (consulté le 4 janvier 2016)
  118. (en) « 411’s NJPW King of Pro Wrestling PPV Review 10.11.12 », 411 Mania (consulté le 6 janvier 2016)
  119. (en) « Views from the Hawke’s Nest: NJPW Power Struggle 2012 », 411 Mania (consulté le 6 janvier 2016)
  120. (en) « World Tag League 2012 », Pro Wrestling History (consulté le 6 janvier 2016)
  121. (en) « Views from the Hawke’s Nest: NJPW Wrestle Kingdom 2013 », 411 Mania (consulté le 30 novembre 2015)
  122. (en) « MMA: Kazushi Sakuraba Legitimately Knocks out Opponent in Pro Wrestling Event », Bleacher Report (consulté le 16 janvier 2016)
  123. a et b (ja) « NJPW PRESENTS CMLL FANTASTICA MANIA 2013 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 30 décembre 2015)
  124. (en) « SHOW RESULTS - 2/10 NJPW "New Beginning" PPV: Anderson challenges for IWGP Title, Shelley & U.S. stars in title matches », PW Torch (consulté le 5 janvier 2016)
  125. (ja) « 旗揚げ記念日 », sur New Japan Pro Wrestling (consulté le 6 janvier 2016).
  126. (ja) « Road to INVASION ATTACK », sur New Japan Pro Wrestling (consulté le 6 janvier 2016).
  127. (en) « Views from the Hawke’s Nest: NJPW Invasion Attack 2013 », sur 411 Mania (consulté le 6 janvier 2016).
  128. (en) « NJPW [NJC Round 1] results for March 11, 2013 », sur Puroresu Spirit (consulté le 6 janvier 2016).
  129. (en) « Views from the Hawke’s Nest: NJPW Dontaku 2013 », sur Puroresu Spirit (consulté le 6 janvier 2016).
  130. a et b (es) ¡ @lasombra_cmll… nuevo Campeón Intercontinental IWGP !, SuperLuchas (consulté le 30 décembre 2015)
  131. (en) « Views from the Hawke’s Nest: NJPW Kizuna Road 2013 », 411 Mania (consulté le 7 janvier 2016)
  132. (en) « G-1 Climax 2013 », Pro Wrestling History (consulté le 18 octobre 2015)
  133. (en) « Views from the Hawke’s Nest: NJPW Destruction 2013 », 411 Mania (consulté le 7 janvier 2016)
  134. (en) « Views from the Hawke’s Nest: NJPW King of Pro Wrestling 2013 », 411 Mania (consulté le 7 janvier 2016)
  135. (en) « Views from the Hawke’s Nest: NJPW Power Struggle 2013 », 411 Mania (consulté le 7 janvier 2016)
  136. (en) « World Tag League 2013 », Pro Wrestling History (consulté le 6 janvier 2016)
  137. (en) « 411’s NJPW Wrestle Kingdom VIII Review 1.06.14 », 411 Mania (consulté le 30 novembre 2015)
  138. (ja) « 棚橋が前王者の中邑からIWGPインターコンチ王座を死守 », Sports Navi (consulté le 8 janvier 2016)
  139. (ja) « “レインメーカー”オカダが後藤を破りV8=4大王座戦 », Sports Navi (consulté le 8 janvier 2016)
  140. (en) « NJPW New Japan Cup Finals Review (3/23) », Voice of Wrestling (consulté le 8 janvier 2016)
  141. (en) « CALDWELL'S NJPW PPV RESULTS 4/6: Complete "virtual-time" coverage of "Invasion Attack 2014" - Nakamura regains IC Title, A.J. Styles big angle, new NWA tag champions, more », PW Torch (consulté le 8 janvier 2016)
  142. (ja) « BACK TO THE YOKOHAMA ARENA », New Japan Pro Wrestling (consulté le 12 janvier 2016)
  143. (en) « [RESULTS] NEW JAPAN “DOMINION 6.21″, 6/21/14 + G1 CLIMAX 2014 PARTICIPANTS ANNOUNCED », sur Wrestle World,‎ (consulté le 21 juin 2014)
  144. (en) « G-1 Climax 2014 », Pro Wrestling History (consulté le 18 octobre 2015)
  145. (ja) « バディファイトPresents G1 CLIMAX 24 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 15 janvier 2016)
  146. (en) « CALDWELL'S NEW JAPAN PPV RESULTS 9/21: Complete live coverage of "Destruction in Kobe" - Nakamura regains IC Title, Tanahashi vs. Shibata, A.J. Styles, new Jr. Hvt. champion, more », PW Torch (consulté le 15 janvier 2016)
  147. (en) « New Japan Power Struggle live coverage from Osaka - More matches made for Tokyo Dome, New Bullet Club member, UWF dream match announced, 2 Osaka PPVs announced », Wrestling Observer Newsletter (consulté le 15 janvier 2016)
  148. (en) « World Tag League 2014 », Pro Wrestling History (consulté le 15 janvier 2016)
  149. (en) « Wrestle Kingdom 9 Review », Canoë SLAM! (consulté le 4 janvier 2016)
  150. (en) « Kevin’s Top 100 Matches of 2015: #10-1 », Canoë SLAM! (consulté le 15 janvier 2016)
  151. (en) « Dave Meltzer Issues First Five-Star Rating Of 2015 To NJPW Wrestle Kingdom 9 Title Match », PW Mania (consulté le 15 janvier 2016)
  152. (en) « SHOW RESULTS - 2/14 New Japan "New Beginning" Night 2: Nakamura defends IC Title in main event, new NWA World champion, new NEVER champion, Bullet Club loses, more », PW Torch (consulté le 15 janvier 2016)
  153. (en) « SHOW RESULTS - 5/3 NJPW'S "Wrestling Dontaku 2015" in Tokyo, Japan: Nakamura vs. Goto IC Title main event, new IWGP Jr. Tag Champs, Omega-Shelley, Styles, more », PWTorch (consulté le 17 juin 2015)
  154. (en) « DOMINION 7.5 in OSAKA-JO HALL », New Japan Pro Wrestling (consulté le 15 juin 2015)
  155. (en) « G-1 Climax 2015 », Pro Wrestling History (consulté le 18 octobre 2015)
  156. (en) « NJPW G1 Climax Finals Review: Shinsuke Nakamura vs. Hiroshi Tanahashi », DailyDDT (consulté le 15 janvier 2016)
  157. (ja) « 【G125】【お詫びとお知らせ】7月28日(火)大分・別府大会を中邑真輔選手が欠場、エルガン選手とのリーグ戦は不戦敗に », New Japan Pro Wrestling (consulté le 15 janvier 2016)
  158. (en) « NEW JAPAN DESTRUCTION IN KOBE RESULTS », PWInsider (consulté le 30 septembre 2015)
  159. (en) « KING OF PRO-WRESTLING », New Japan Pro Wrestling (consulté le 16 octobre 2015)
  160. (en) « NJPW Power Struggle Results: Nakamura Vs. Anderson, Tournament Finals, Ishii Vs. Honma, More », WrestlingInc (consulté le 9 novembre 2015)
  161. (en) « World Tag League 2015 », Pro Wrestling History (consulté le 15 janvier 2016)
  162. (ja) « WORLD TAG LEAGUE 2015 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 15 janvier 2016)
  163. (en) « 01/04 NJPW Wrestle Kingdom 10 results and review – Kazuchika Okada vs. Hiroshi Tanahashi for the IWGP Heavyweight Championship, Shinsuke Nakamura vs. A.J. Styles for the IWGP Intercontinental Champshionship, and more from NJPW’s biggest show », Pro Wrestling (consulté le 4 janvier 2016)
  164. a et b (en) « NJPW STARS NAKAMURA, AJ STYLES, LUKE GALLOWS AND KARL ANDERSON HEADED TO WWE », Wrestling Observer Newsletter (consulté le 7 janvier 2016)
  165. a et b (ja) « インターコンチ王者・中邑が新日プロ退団!WWE入り », Tokyo Sports (consulté le 7 janvier 2016)
  166. a et b (en) « NJPW Strips Shinsuke Nakamura of IC Title », sur 411 Mania (consulté le 14 janvier 2016)
  167. (ja) « 中邑真輔が退団会見でインターコンチ王座を返上し、深々と礼。 新日本プロレス時代を振り返り「こんなレスラー、他にいなかったなと」【1.25会見】 », sur New Japan Pro Wrestling (consulté le 27 janvier 2016)
  168. (en) « NJPW Road To The New Beginning 2016 - Tag 2 », sur New Japan Pro Wrestling (consulté le 30 janvier 2016)
  169. (en) « CMLL Super Viernes », Cagematch (consulté le 30 décembre 2015)
  170. (en) « CMLL Domingos De Coliseo », Cagematch (consulté le 30 décembre 2015)
  171. (en) « 72nd Anniversary Show », Pro Wrestling History (consulté le 30 décembre 2015)
  172. (en) « CMLL Super Viernes », Cagematch (consulté le 30 décembre 2015)
  173. (es) Manuel Flores, « "NJPW CMLL Presents Fantasticamania 2011" », SuperLuchas, CAMSAN Impresores, S.A. de C.V.,‎ (consulté le 30 décembre 2015), p. 3-7
  174. (en) « CMLL Guerreros del Ring », Cagematch (consulté le 30 décembre 2015)
  175. (en) « CMLL Guerreros del Ring », Cagematch (consulté le 30 décembre 2015)
  176. (ja) « NJPW PRESENTS CMLL FANTASTICA MANIA 2012 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 30 décembre 2015)
  177. (ja) « NJPW PRESENTS CMLL FANTASTICA MANIA 2013 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 30 décembre 2015)
  178. (en) « CMLL Guerreros del Ring », Cagematch (consulté le 30 décembre 2015)
  179. (ja) « NJPW PRESENTS CMLL FANTASTICA MANIA 2014 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 30 décembre 2015)
  180. (ja) « NJPW PRESENTS CMLL FANTASTICA MANIA 2015 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 30 décembre 2015)
  181. (ja) « NJPW PRESENTS CMLL FANTASTICA MANIA 2016 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 25 janvier 2016)
  182. (en) « CALDWELL'S ROH vs. NEW JAPAN IPPV REPORT 5/10 », PWTorch (consulté le 11 mai 2014)
  183. (en) « CALDWELL'S ROH IPPV RESULTS 5/17: Complete "virtual-time" coverage of War of the Worlds - ROH Title & IWGP Title main events, new ROH tag champs, Steen vs. Nakamura, more », PWTorch (consulté le 18 mai 2014)
  184. « Résultats de ROH/NJPW « War of the Worlds » (17/05/2014) », CatchAuQuotidien (consulté le 18 mai 2014)
  185. (en) « SHOW RESULTS - 5/12 ROH in Philadelphia, Pa.: Night 1 of ROH vs. New Japan tour - Styles's mystery opponent, three tag champs in one match, Briscoes vs. Okada & Nakamura main event, more », PWTorch (consulté le 15 mai 2015)
  186. (en) « SHOW RESULTS - 5/13 ROH vs. New Japan in Philadelphia - Night 2: Second report on Briscoe vs. Fish, Tanahashi-Strong, Nakamura, Kingdom-Bullet Club, more », PWTorch (consulté le 15 mai 2015)
  187. (en) « Ring Of Honor/New Japan Pro Wrestling Global Wars Night 1 live results & coverage: ROH All-Stars vs. Bullet Club », Wrestling Observer Newsletter (consulté le 18 mai 2015)
  188. (en) « SHOW RESULTS - 5/16 ROH vs. New Japan Night 4 in Toronto, Canada: Tour concludes with Bullet Club vs. CHAOS, Nakamura vs. Strong, ROH Tag Title handicap match, more », PWTorch (consulté le 18 mai 2015)
  189. (en) « ROH 08/22/15 Field of Honor 2015 Results », PWPonderings (consulté le 23 août 2015)
  190. (en) « THE STARS OF NJPW ARE COMING TO LAS VEGAS... », Ring of Honor (consulté le 7 janvier 2016)
  191. (en) « UPDATED x3: AJ Styles, Shinsuke Nakamura & More Sign With WWE — New Details On If They’ll Be Used On NXT, Debut Dates, More », 411 Mania (consulté le 8 janvier 2016)
  192. (en) « Shinsuke Nakamura Not Appearing At ROH 14th Anniversary, Official Statement From ROH », WrestleInc (consulté le 29 janvier 2016)
  193. (en) « NAKAMURA OUT FOR VEGAS », Ring of Honor (consulté le 29 janvier 2016)
  194. (en) « WWE Reportedly Interested in Shinsuke Nakamura », SEScoops (consulté le 16 janvier 2016)
  195. (en) « Shinsuke Nakamura Comments On Leaving NJPW For WWE », SEScoops (consulté le 7 janvier 2016)
  196. (en) « WWE Wants Nakamura as New Face of Network in Japan? », 411 Mania (consulté le 7 janvier 2016)
  197. (en) « WWE NEWS: SHINSUKE NAKAMURA HEADED TO WWE PERFORMANCE CENTER », InquisitR,‎ (consulté le 4 février 2016)
  198. (en) « Triple H Gave WWE.com Permission to Publish Rumors of NJPW Star Signings, No Contracts Officially Signed Yet », 411 Mania (consulté le 7 janvier 2016)
  199. (en) « WWE News: Length of Shinsuke Nakamura’s Contract, AJ Styles Working Final Indy Date, and More », 411 Mania (consulté le 4 février 2016)
  200. (en) « Official Announcement On Shinsuke Nakamura Coming To WWE NXT », WrestleInc (consulté le 29 janvier 2016)
  201. (en) « SHINSUKE NAKAMURA-WWE UPDATE », PWInsider (consulté le 1er février 2016)
  202. (en) « Shinsuke Nakamura To Be Brought to Main Roster After NXT Run », 411 Mania (consulté le 4 février 2016)
  203. (en) « 4/1 NXT Takeover: Dallas Results – CALDWELL’S Complete Live Report on Nakamura vs. Zayn », PW Torch (consulté le 2 avril 2016)
  204. (en) « WWE NXT RESULTS: SHINSUKE NAKAMURA, AUSTIN ARIES & BAYLEY RETURNS! », Wrestling Oberserver Newsletter (consulté le 14 avril 2016)
  205. (en) « WWE NXT RESULTS – 5/18/16 (BAYLEY VS. NIA JAX IN THE MAIN EVENT, ARIES AND NAKAMURA VS. BLAKE AND MURPHY) », WrestleView (consulté le 4 juin 2016)
  206. (en) « 5/25 WWE NXT Results – James’s Report on Aries-Nakamura promo, #1 contender Women’s main event, TMDK vs. Gargano & Ciampa, more », PW Torch (consulté le 4 juin 2016)
  207. « NXT TakeOver : The End… : Les résultats », VoxCatch (consulté le 10 juin 2016)
  208. « New Japan Pro-Wrestling - "TSUYOKU-ARE ~ TOUKON SERIES 2004" », PuroLove (consulté le 10 décembre 2015)
  209. a et b (de) « Shinsuke Nakamura », sur PuroLove (consulté le 30 décembre 2012)
  210. « G1 Climax 22 ~The One And Only~ Entry Fighter », New Japan Pro Wrestling, YouTube,‎ (consulté le 10 juillet 2012)
  211. (es) « Viernes 31 de Mayo '13 », Consejo Mundial de Lucha Libre (consulté le 31 mai 2013)
  212. a, b, c, d, e et f (en) « Equipes et clans de Shinsuke Nakamura », sur Cagematch (consulté le 15 janvier 2016).
  213. (en) « WHY SHINSUKE NAKAMURA IS THE BEST WRESTLER IN THE WORLD », sur King of Sports (consulté le 1er janvier 2016).
  214. (de) « Profil de Shinsuke Nakamura », sur Genickbruch (consulté le 30 décembre 2015).
  215. a, b, c, d et e (en) « SHINSUKE NAKAMURA », Sherdog (consulté le 9 décembre 2015)
  216. a et b (pt) « Cartel de Shinsuke Nakamura », SuperLutas (consulté le 9 décembre 2015)
  217. a, b, c, d, e, f, g, h et i (en) « Before the Swag: Chronicling Shinsuke Nakamura’s MMA History », Upprox (consulté le 9 décembre 2015)
  218. (en) « Black Tiger MMA Review: NJPW Ultimate Crush – 5.2.03 », 411 Mania (consulté le 10 décembre 2015)
  219. (de) « K-1 PREMIUM 2003 Dynamite!! », K-1 Sports (consulté le 10 décembre 2015)
  220. (ja) « (レポ&写真) [Dynamite!!] 12.31 名古屋:サップ、曙をKO。イグ×中邑は無効試合に », Bout Review (consulté le 23 février 2016)
  221. (en) « Black Tiger MMA Review: K-1 ROMANEX – 5.22.04 », 411 Mania (consulté le 10 décembre 2015)
  222. a, b, c, d, e et f (en) « Titres de Shinsuke Nakamura », sur Cagematch (consulté le 15 janvier 2016).
  223. (en) « INTERNATIONAL WRESTLING GRAND PRIX HEAVYWEIGHT TITLE », sur Wrestling Titles (consulté le 16 février 2016).
  224. (en) « INTERNATIONAL WRESTLING GRAND PRIX TAG TEAM TITLE », sur Wrestling Titles (consulté le 16 février 2016).
  225. (en) « IWGP Intercontinental Title », sur Wrestling Titles (consulté le 16 février 2016).
  226. (en) « IWGP U-30 Openweight Title », sur Wrestling Titles (consulté le 16 février 2016).
  227. (en) « NATIONAL WRESTLING FEDERATION WORLD HEAVYWEIGHT TITLE », sur Wrestling Titles (consulté le 16 février 2016).
  228. (en) « NJPW 2003 Awards », sur Strong Style Spirit (consulté le 15 janvier 2016).
  229. a et b (en) « NJPW 2004 Awards », sur Strong Style Spirit (consulté le 15 janvier 2016).
  230. (en) « NJPW 2005 Awards », sur Strong Style Spirit (consulté le 15 janvier 2016).
  231. « PWI Ratings for Shinsuke Nakamura », sur Pro Wrestling Illustrated (consulté le 1er janvier 2016)
  232. (ja) « オカダ・カズチカが2年連続「プロレス大賞」MVP!25年ぶりの快挙 », sur Tokyo Sports (consulté le 1er janvier 2016)
  233. (ja) « オカダVS中邑「プロレス大賞ベストバウト」は新日8・10西武ドーム「G1決勝戦」 », sur Tokyo Sports (consulté le 1er janvier 2016)
  234. (en) « Puroresu Awards 2000s », sur Puroresu.com (consulté le 1er janvier 2016)
  235. (en) « Puroresu Awards 2010s », sur Puroresu.com (consulté le 1er janvier 2016)
  236. (en) Dave Meltzer, « 2015 Wrestling Observer Newsletter: 2015 Hall of Fame Issue" », Wrestling Observer Newsletter, Wrestling Observer Newsletter (Campbell, California) 1. ISSN 1083-9593.,‎ (consulté le 1er janvier 2016)
  237. a et b (en) « The 2014 Wrestling Observer Awards Are In, And Shinsuke Nakamura Is Your Wrestler Of The Year », Upprox (consulté le 9 décembre 2015)
  238. a et b (en) « A look at the 2015 Wrestling Observer Newsletter Award winners », Cage Side Seats (consulté le 21 janvier 2016)
  239. (en) « Kota Ibushi vs. Shinsuke Nakamura », sur Cagematch (consulté le 1er janvier 2016)
  240. (en) « Hiroshi Tanahashi vs. Shinsuke Nakamura », sur Cagematch (consulté le 1er janvier 2016)
  241. (en) « Shinsuke Nakamura - Wrestling Games », Cagematch (consulté le 23 octobre 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Cet article est reconnu comme « bon article » depuis sa version du 17 mars 2016 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l'ayant promu.