Michael Mizanin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Michael Mizanin
Description de cette image, également commentée ci-après

The Miz en 2015

Données générales
Nom complet Michael Mizanin
Nom de ring Mike Mizanin
The Miz
Nationalité américaine
Date de naissance (36 ans)[1],
Parma (Ohio)[2]
Taille 6 1 (1,85 m)[3]
Poids 231 lb (105 kg)[3]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédérations World Wrestling Entertainment
Entraîneur UPW staff
Al Snow
Bill DeMott
Carrière pro. 2003aujourd'hui

Michael Gregory Mizanin (né le à Parma, Ohio) est un catcheur (lutteur professionnel) et un acteur américain plus connu sous le nom de The Miz. Il travaille actuellement à la World Wrestling Entertainment, dans la division Raw, où il est l'actuel championnat Intercontinental.

En 2004 que The Miz participe à WWE Tough Enough, programme de télé réalité dont le vainqueur remporte un contrat avec la WWE. Malgré sa défaite en finale, il est engagé par la fédération, et est envoyé d'abord dans sa fédération associée, la Deep South Wrestling puis dans son club-école, la Ohio Valley Wrestling. C'est seulement en 2006 qu'il rejoint SmackDown, l'un des deux shows majeurs de la fédération, en étant relégué au rôle de présentateur/annonceur. Après être devenu uniquement catcheur, il est envoyé l'année suivante dans la division ECW, où l'équipe qu'il forme avec John Morrison de 2007 à 2009 leur permet de devenir successivement Champions par équipes de la WWE et Champions du Monde par équipe.

Après avoir vainement tenté de devenir les premiers Champions Unifiés par équipe avec Morrison et sa séparation d'avec ce dernier, The Miz rejoint Raw où, après une rivalité avec John Cena contre qui il perd à chaque rencontre, il reçoit un push en 2009 : il remporte le Championnat des États-Unis de la WWE, et alors qu'il est toujours champion, devient Champion Unifié par équipe de la WWE avec Big Show, devenant le premier catcheur de l'histoire de la WWE à posséder trois titres en même temps. Après avoir perdu ses titres et avoir une nouvelle fois remporté celui des États-Unis, il remporte le 1er Money in the Bank Ladder match de Raw lors du pay-per-view Money in the Bank 2010, avant de l'utiliser le 22 novembre de cette même année à Raw contre Randy Orton et de remporter le premier Championnat de la WWE de sa carrière. En 2012, il remporte son premier Championnat Intercontinental de la WWE de sa carrière, et devient par la même occasion le 26e Triple Crown Champion de la WWE.

Mizanin est également connu pour avoir participé à des émissions de télé réalité sur MTV avant de devenir catcheur (notamment The Real World: Back to New York et nombre de ses spin-offs)[1]. Il a également participé à de multiples autres émissions depuis son arrivée à la WWE, notamment Fear Factor, Identity ou encore Are You Smarter Than a 5th Grader?.

Carrière[modifier | modifier le code]

Ultimate Pro Wrestling (2003-2004)[modifier | modifier le code]

Décidé à poursuivre le rêve de devenir catcheur qu'il a depuis son enfance, Mizanin rejoint la Ultimate Pro Wrestling, où il est entrainé par la Ultimate University[1]. Il fait ses débuts de catcheur en 2003, sous le pseudonyme de The Miz qu'il prend pour la première fois[1]. Durant son travail à la fédération, Miz a pris part au tournoi UPW's Mat War's, allant jusqu'en finale, où il perd contre Tony Salantri[1].

World Wrestling Entertainment (2004-…)[modifier | modifier le code]

Tough Enough et Ohio Valley Wrestling (2004-2006)[modifier | modifier le code]

The Miz en 2005

En octobre 2004, Mike Mizanin s’inscrit au 1 000 000 $ Tough Enough. Bien qu'il termine dernier dans un concours de bras de fer, Mizanin se retrouve en finale, présentée lors d'Armageddon 2004. Il affronte alors dans un combat de boxe l'autre finaliste, Daniel Puder. Aucun des deux ne réussissant un knock-out, Daniel Puder est déclaré vainqueur par réaction de la foule. Le 16 décembre, Daniel Puder est officiellement nommé grand vainqueur de Tough Enough.

Malgré le fait que Mike Mizanin n’ait pas remporté le contrat, la WWE est quand même intéressée par ses services. La WWE envoie « The Miz » dans ses rangs mineurs, c’est-à-dire à la Deep South Wrestling. Mike Mizanin y est entraîné par Bill Demott. Ce n’est qu'en juillet 2005 que la WWE teste à nouveau « The Miz » dans deux dark matchs. Il remporte le 1er décembre le titre poids lourds de la Deep South Wrestling. Ce fut le premier champion de la fédération. Mizanin revient sur la scène de la WWE en dark match et il est par la suite envoyé à la Ohio Valley Wrestling le 3 janvier.

Le 18 janvier Mizanin fait ses débuts dans un ring de la OVW. Il fait son entrée en parlant à Chris Cage. Cependant, Chris Cage dit qu’il quitte la OVW et lui souhaite bonne chance. Mizanin fait son entrée dans le ring avec son ancien partenaire de la WWE, Matt Capotelli et la lutteuse de la TNA et également son ancienne copine, Christy Hemme, contre les Highlanders. Son deuxième match fut contre René Duprée, Chet the Jet ainsi que Seth Skyfire. Une intervention surprise de Chris Cage, fait que Mizanin est perdant par décompte extérieur.

Chris Cage et Mike Mizanin se retrouvent en équipe contre les champions par équipes de la OVW, Seth Skyfire et Chet the Jet. Le 8 février, l’équipe de Cage et Mizanin remporte le titre par équipes du sud de la OVW. Cependant, le 18 mars, Chris Cage est renvoyé par la WWE et Mizanin n’a pas d'autres choix que de perdre le titre le lendemain laissant la place à une autre équipe (The Untouchables). À partir du 8 mars, la WWE met en branle une vidéo annonçant l’arrivée de Mike ‘The Miz’ Mizanin. Mike Mizanin essaie de faire son entrée à la WWE mais le représentant du réseau, Palmer Cannon, l’empêche de rentrer dans l’édifice lors de l’épisode de SmackDown du 21 avril.

Débuts (2006-2007)[modifier | modifier le code]

The Miz, lors de ses débuts à SmackDown

Après être apparu dans une vidéo sur WWE.com, c'est le 31 mai 2006 que The Miz fait son début à Smackdown en tant qu'annonceur de ring[4]. Après avoir annoncé officiellement un match lors du SmackDown du 2 juin et animé la semaine suivante un concours de bikini[5], ses apparitions se limitent à des apparitions sporadiques et plutôt rares. Il devient ensuite avec Ashley Massaro le coprésentateur du Diva Search, apparaissant à Raw et à SmackDown[6],[7],[8].

Après la fin du Diva Search, le Miz retourne exclusivement à Smackdown où il adopte un nouveau personnage de heel et remporte son premier match à la fédération en battant Tatanka le 1er septembre 2006[9]. Il débutera ensuite une « série d'invincibilité » (notamment justifiée par son faible nombre de matchs, cinq en deux mois) dont il se vantera, battant des catcheurs tels que Matt Hardy[10], Scotty 2 Scotty et Funaki[11]. Il débute par ailleurs une pseudo-rivalité avec la gagnante du Diva Search, Layla El[12],[13], aidant Kristal Marshall à la vaincre à plusieurs occasions[14],[15]. Il débute ensuite une rivalité avec The Boogeyman, qui mettra fin à son invincibilité en le battant lors de Armageddon et à la fin du match, The Boogeyman met des vers de terres dans la bouche de The Miz (le premier match de Miz en pay-per-view)[16].

Après une brève absence des écrans, Miz revient pour présenter une mini-émission d'interview, appelée Miz TV[17]. À la suite de l'échec de cette émission, il revient sur le ring avec un style plus agressif et recommence à obtenir des victoires[18],[19]. Lors du SmackDown du 11 juillet 2007, Miz est facilement battu par Snitsky qui obtient alors un draft pour la ECW, mais après que Miz s'est plaint auprès de l'arbitre, ce dernier inverse sa décision et donne la victoire à The Miz, qui permet à SmackDown d'obtenir un draft (qui se révèlera plus tard être Chris Masters)[20].

Alliance avec John Morrison et World Tag Team Champion (2007-2009)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : John Morrison et The Miz.

The Miz est drafté à la ECW le 17 juin 2007. Après avoir perdu contre CM Punk lors de Cyber Sunday pour le Championnat de la ECW (sa première opportunité pour un titre mondial), il forme une équipe avec John Morrison. Ensemble, ils remportent le Championnat par équipes de la WWE en battant Matt Hardy et MVP. Lors des Survivor Series, il perd dans un Triple Threat match pour le titre ECW contre Punk et Morrison. Après de multiples défenses du titre par équipes à la ECW et lors des éditions 2008 de Judgment Day et Night of Champions, Miz et Morrison perdent les titres au profit de Curt Hawkins et Zack Ryder à l'issue d'un Fatal Four Way Tag team match lors de The Great American Bash.

Après une nouvelle tentative ratée de s'emparer du Championnat de la ECW lors d'un Scramble match à Unforgiven remporté par Matt Hardy, Miz et Morrison remportent le Slammy Award 2008 de l'équipe de l'année lors du Raw du 9 décembre. Lors d'un house show (show de catch non télévisé), le 15 décembre, ils battent CM Punk et Kofi Kingston pour devenir Champions du Monde par équipes.

En 2009, Miz et Morrison débutent avec The Colóns (Carlito et Primo), les Champions de la WWE par équipe, une rivalité qui comprendra aussi une storyline amoureuse avec les Bella Twins. Après avoir tenté sans succès de remporter les titres des Colóns et les avoir défendus contre eux au fil des shows, les deux équipes décident de s'affronter à WrestleMania XXV pour unifier les titres et déterminer les premiers Champions par équipes unifiés. Au terme du match (qui n'est pas diffusé et sert donc de pré-show lors de WrestleMania), les Colóns remportent la victoire et les titres[21]. Miz et Morrison perdent une nouvelle fois lors du match revanche le lendemain à Raw dans un Lumberjack match pour les titres unifiés.

United States Champion, ShowMiz et Tag Team Champion (2009-2010)[modifier | modifier le code]

The Miz et le Big Show à WrestleMania XXVI

Le 13 avril 2009 à Raw, The Miz est drafté à Raw à la suite de sa défaite face à Kofi Kingston. Il attaque alors son partenaire Morrison, mettant fin à leur partenariat. Lors du Raw du 27 avril, il défie John Cena, mais ce dernier étant alors scénaristiquement blessé, il l'emporte par forfait. Il continue les semaines suivantes à le défier sans que ce dernier n'apparaisse, jusqu'à ce que Cena effectue son retour et le batte lors de The Bash. Miz est ensuite scénaristiquement renvoyé de la WWE en perdant une nouvelle fois contre John Cena à Raw, avant de revenir en remportant, masqué et renommé en "Calgary Kid", un match ou un contrat est attaché au sommet d'un poteau dans un coin qui lui permet, après avoir dévoilé son identité, de réintégrer Raw. Dès la semaine suivante, il dévoile sa nouvelle prise de finition, le Skull Crushing Finale, qui lui permet de remporter son premier vrai match à Raw face à Evan Bourne.

Il tente alors de s'emparer du United States Championship détenu par Kofi Kingston. Après de multiples tentatives ratées à Raw, à Night of Champions contre Carlito, Primo, MVP, Jack Swagger et Kofi, lors de Breaking Point contre Kofi et à Hell in a Cell contre Kofi et Swagger, il s'empare du titre le lendemain du PPV (son premier titre solo à la WWE) en battant Kingston. Parallèlement à son règne, il bat son ancien partenaire Morrison lors de Bragging Rights pour donner un point à Raw. Il l'emporte une nouvelle fois sur lui en battant son équipe avec la sienne lors des Survivor Series 2009.

Il perd avec le Big Show et The Flame contre la D-Generation X et Hornswoggle lors de Raw du 18 janvier 2010. Il perd face à Kofi Kingston lors du Raw du 25 janvier 2010. Après qu'il est battu et conservé son titre contre MVP lors du Royal Rumble 2010, il participe au Royal Rumble Match où il se fait éliminer par ce dernier. Lors de Elimination Chamber il conserve une fois de plus son titre contre MVP. En plus de son règne de United States Champion, il remporte le WWE Unified Tag Team Championship avec Big Show en battant D-Generation X (Triple H et Shawn Michaels) et The Straith Edge Society (CM Punk et Luke Gallows) le 8 février à Raw, devenant le premier catcheur de l'histoire de la WWE à posséder trois titres en même temps. Lors du 16 février, lors du dernier ECW de l'histoire, ils défont Yoshi Tatsu & Goldust pour conserver leurs titres. De plus, il devient à NXT le pro de Daniel Bryan (qui arrivera premier du classement avant d'être finalement éliminé). Lors du smackdown du 26 février il perd face à Edge.
Lors du Smackdown du 12 mars 2010 il perd face à R Truth. Lors du Smackdown suivant, il perd face à John Morrison. Lors de WrestleMania XXVI, le premier WrestleMania où Miz fait une apparition télévisée, lui et Big Show conservent leurs titres contre John Morrison et R-Truth. Ils perdent les titres le 26 avril à Raw contre The Hart Dynasty après que ces derniers les ont battus lors de Extreme Rules pour devenir challengers, et aient mis fin à leur alliance le soir même. Lors du Raw du 17 mai, il perd son United States Championship contre Bret Hart dans un No Disqualification Match étant obligé de le défendre contre un membre de la Hart Dynasty qu'il aurait choisi, à cause de sa défaite la semaine précédente face à Tyson Kidd.

La semaine suivante, il échoue en tentant de récupérer le titre (laissé vacant par Hart) en perdant contre R-Truth. Lors d'Over the Limit (2010), il fait équipe avec Chris Jericho contre la Hart Dynasty et ne remporte pas les WWE Unified Tag Team Championship. Après une rapide rivalité avec son ancien rookie de la NXT, Daniel Bryan, tout en étant le pro d'Alex Riley lors de la seconde saison de NXT, il récupère finalement le titre en battant R-Truth, John Morrison et Zack Ryder dans un Fatal Four Way Match le 14 juin à Raw. Lors de 4-Way Finale, il conserve son titre contre R-Truth.

The Miz est le premier lutteur à avoir remporté le Money in the Bank étant champion

Lors de Money in the Bank, il remporte le Money in the Bank Ladder Match de Raw ce qui lui permet d'obtenir un match pour le WWE Championship n'importe quand contre le champion en titre[22]. Par ailleurs, il devient alors le premier homme titré à remporter ce match. Il tente d'utiliser sa mallette dès le lendemain contre le champion Sheamus mais en est empêché par R-Truth, et en est une nouvelle fois empêché la semaine suivante par Randy Orton[23],[24]. Lors de SummerSlam (2010), il devait faire partie de la Team WWE (il a donné son accord au dernier moment lors du PPV) mais est remplacé par Daniel Bryan. Il perd le United States Championship contre Daniel Bryan lors de Night of Champions[25], puis échoue à la récupération de son titre lors de Hell in a Cell contre Bryan et Morrison dans un Submissions Count Anywhere Match, remporté par Bryan conservant son titre. À Bragging Rights, son équipe RAW perd contre l'équipe Smackdown.

WWE Champion (2010-2011)[modifier | modifier le code]

The Miz durant son premier règne de champion de la WWE

Lors du Raw du 22 novembre, alors que Randy Orton vient de défendre avec succès son titre face à Wade Barrett, The Miz encaisse son Money in the Bank et bat Orton pour remporter le premier titre mondial de sa carrière et devenir WWE Champion[26],[27]. La semaine suivante, il défend pour la première fois son titre avec succès en battant Jerry Lawler dans un Tables, Ladders & Chairs Match (grâce à l'aide de Michael Cole). Il défend avec succès une nouvelle fois son titre lors de TLC: Tables, Ladders & Chairs en battant Orton dans un Tables Match, puis lors du Raw du 3 janvier en battant John Morrison dans un Falls Count Anywhere Match. Lors du Royal Rumble 2011, il conserve une nouvelle fois son titre contre Orton grâce à l'intervention de la Nexus. Il éliminera plus tard John Cena du Royal Rumble Match, alors qu'il n'y participait pas. Lors d'Elimination Chamber 2011, il bat Jerry Lawler pour conserver son titre. Le même soir, John Cena devient challenger après avoir gagné l'Elimination Chamber de Raw. Débute alors une rivalité entre les deux superstars qui s'affronteront à Wrestlemania XXVII pour le WWE Championship. Lors du Raw du 21 février, Miz et John Cena remportent le WWE Tag Team Championship, mais le perdent juste après contre les anciens champions, Heath Slater et Justin Gabriel, après qu'il eut trahi Cena. Il affronte John Cena à Wrestlemania XXVII pour le WWE Championship d'où il sort vainqueur grâce à l'intervention du Rock : après un double décompte à l'extérieur, The Rock fait recommencer le match en un No Disqualification Match. Après que The Rock a porté un Rock Bottom sur Cena, The Miz a pu faire le tombé pour la victoire. Lors d'Extreme Rules (2011), il perd son titre contre John Cena dans un Triple Threat Steel Cage Match qui comprenait aussi John Morrison. Le lendemain, il perd son match revanche par disqualification, en se faisant aider par Alex Riley qui distrait l'arbitre pendant qu'il frappait Cena avec la ceinture. Lors du Raw du 9 mai, il bat Alberto Del Rio et Rey Mysterio pour devenir le challenger au WWE Championship. Il affronte Cena dans un I Quit Match à Over the Limit (2011) qu'il perd ; il a une nouvelle fois tenté de tricher en lançant un enregistrement de Cena disant « I Quit », mais l'arbitre a vu la supercherie et a annulé sa décision.

Le lendemain à Raw, il licencie Alex Riley pour sa défaite, qui l'attaque et fait un Face Turn. La semaine suivante alors que Riley allait étrangler Michael Cole, il intervient et le frappe. Il s'ensuit une bagarre, mais finalement Riley reprend le dessus. À Capitol Punishment, il perd contre Alex Riley. Lors de Money in the Bank (2011), il ne remporte pas le MITB de Raw à la suite de la victoire d'Alberto Del Rio. Le lendemain à Raw, un tournoi est organisé pour déterminer le nouveau WWE Champion. Il bat Alex Riley au premier tour et Kofi Kingston au second pour arriver en finale contre Rey Mysterio. Le Raw suivant, il perd et ne devient pas le nouveau champion. Lors de SummerSlam (2011), il fait équipe avec Alberto Del Rio et R-Truth et perd contre Rey Mysterio, Kofi Kingston et John Morrison.

The Awesome Truth (2011)[modifier | modifier le code]

Lors de RAW du 22 août, il crée une nouvelle équipe heel, nommée The Awesome Truth avec R-Truth après avoir battu Santino Marella. Ils affrontent Kofi Kingston et Evan Bourne pour les WWE Tag Team Championship lors de Night of Champions (2011) mais perdent par disqualification après qu'il a poussé l'arbitre au sol ; ils interviennent plus tard dans la soirée dans le match entre Triple H et CM Punk. Lors du Raw de 19 septembre, ils perdent contre CM Punk et John Cena, et sont ensuite renvoyés par Triple H. Lors de Hell in a Cell (2011) ils viennent sur le ring après la victoire d'Alberto Del Rio pour agresser toutes les personnes présentes. Ils se font ensuite arrêter par la police de Nouvelle-Orléans.

The Miz avec R-Truth formant l'équipe Awesome Truth.

Lors du Raw du 10 octobre, le nouveau COO, John Laurinaitis les réengagent pour affronter Del Rio et CM Punk match qu'ils perdent par disqualification après s'être acharnés sur ce dernier. Triple H arrive et les détruit aidé par CM Punk. Ils affronteront Triple H et CM Punk à Vengeance (2011). Lors du SmackDown suivant, il est le dernier éliminé dans une Battle Royal comprenant 40 autres compétiteurs et permettant au vainqueur, Randy Orton, d'avoir un match de championnat contre le champion de son choix[28].

Lors de Vengeance, ils battent Triple H et CM Punk et interviennent dans le Last Man Standing Match entre Del Rio et Cena faisant perdre ce dernier. Lors du Raw Halloween, il perd contre John Cena. Lors du Raw du 7 novembre, il gagne avec R-Truth contre John Cena et Zack Ryder. Lors des Survivor Series (2011), ils perdent contre John Cena et le partenaire de son choix qui est The Rock[29]. Le lendemain à Raw, une dispute éclate en coulisse, mettant fin à leur association.

Retour en solo (2011-2012)[modifier | modifier le code]

Lors du Raw du 5 décembre, il bat Randy Orton par Count out grâce à Wade Barrett, et affrontera donc CM Punk et Alberto Del Rio à TLC pour le Championnat de la WWE dans un Triple Threat Ladder match. C'est cependant CM Punk qui remportera le match. Lors du Raw du 26 décembre, son ancien partenaire R-Truth fait son retour et l'agresse. Une rivalité commence alors entre les deux hommes. Ils s'affrontent dans un match où le perdant sera le 1er entrant au Royal Rumble 2012. Au Royal Rumble, il débute donc le Royal Rumble match en premier et se fait éliminer en 24e position par le Big Show. Il affronte CM Punk, Dolph Ziggler, R-Truth, Chris Jericho et Kofi Kingston dans un Elimination Chamber match pour le Championnat de la WWE lors d'Elimination Chamber où CM Punk conserve son titre.

Lors des semaines précédente WrestleMania XXVIII, The Miz tente plusieurs fois de faire partie de la team Laurinaitis. Il finit par y arriver lors du Raw précédent WrestleMania, en sauvant John Laurinaitis de Santino Marella, celui-ci voulant exécuter son Cobra sur Laurinaitis. Lors de WrestleMania XXVIII, la Team Laurinaitis remporte le match grâce à The Miz qui fait le tombé sur Zack Ryder et remporte sa 3e victoire d'affilée à WrestleMania, n'ayant toujours aucune défaite. C'est également le premier WrestleMania auquel The Miz participe sans aucun titre. Le lendemain à Raw, après une longue série de défaites, il bat Zack Ryder. À Extreme Rules, il affronte Santino Marella dans un match pour le Championnat des États-Unis mais il perd le match. À Over The Limit, il perd contre Brodus Clay. Après deux mois d'absence pour son tournage du film The Marine: Homefront, il fait son retour au pay-per-view Money in the Bank et annonce qu'il est le 5e participant du Money in the Bank ladder match du Championnat de la WWE, qu'il perd, la mallette étant décrochée par John Cena.

Double champion intercontinental (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Lors du 1000e épisode de Raw, The Miz remporte le titre Intercontinental en battant Christian[30], devenant également le 25e Triple Crown Champion de la WWE. Il parvient à conserver le titre à trois reprises, d'abord face à Christian dans un match revanche lors du SmackDown suivant, puis à SummerSlam face à Rey Mysterio, et à Night of Champions dans un Fatal 4-Way match contre Cody Rhodes, Sin Cara et Rey Mysterio. The Miz crée alors un show appelé le MizTV, où il invitera Ryback lors de son premier show, le 17 septembre, où il se fit attaquer par ce dernier. Il entame ensuite rivalité avec son ancien rival Kofi Kingston, celui-ci parviendra à récupérer le titre Intercontinental face à The Miz à Main Event le 16 octobre. Le match revanche a lieu à Hell in a Cell, mais il ne parvient pas à récupérer le titre.

The Miz était initialement prévu de faire partie de l'équipe de CM Punk aux Survivor Series, mais il annonce qu'il quitte l'équipe. Il prend alors part à l'équipe adverse, celle de Mick Foley, et effectue un face turn progressif au cours des semaines suivantes. Son équipe ne remportera pas le match. Durant la fin de l'année 2012, The Miz présentera plusieurs segments du MizTV avec diverses invités. Le 28 décembre à Smackdown, il perd face à Dolph Ziggler.

Au début de 2013, The Miz commence une rivalité avec le champion des États-Unis Antonio Cesaro, rivalité durant laquelle The Miz commencera à utiliser le Figure Four Leglock, inspiré de Ric Flair. Il tentera sans succès de s'emparer du titre des États-Unis, d'abord au Royal Rumble, puis à Elimination Chamber, où il perd à chaque match. Il entrera ensuite dans une autre rivalité, face au champion Intercontinental Wade Barrett. The Miz parviendra à remporter le titre Intercontinental lors de WrestleMania XXIX, en battant Wade Barrett par soumission[31]. Cependant, il perdra le titre face à ce dernier le lendemain 8 avril à Raw dans un match revanche. Il aura donc l'un des règnes les plus courts de l'histoire du titre.

Après cela, The Miz reste inactif pendant quelques semaines pour tourner le film Christmas Bounty. Il fait son retour le 13 mai à Raw en battant Heath Slater. Lors de Extreme Rules, il bat Cody Rhodes. Le lendemain, lui et Chris Jericho battent Fandango et Wade Barrett. Le 27 mai à Raw, il est l'arbitre spécial du match entre Wade Barrett et Fandango. Le 10 juin à RAW, il bat Cody Rhodes. Lors de Payback (2013), il perd un Triple Threat Match pour le WWE Intercontinental Championship au profit de Curtis Axel[32]. Lors de Money in the Bank (2013), il perd face à Curtis Axel[33].

The Moneymaker (2013-2014)[modifier | modifier le code]

Lors de RAW du 18 novembre, il trahit Kofi Kingston lors de leur match face aux Real Americans et effectue un Heel Turn. Lors de Survivor Series 2013, il bat Kofi Kingston. Lors de WWE RAW du 25 novembre, il bat Kofi Kingston. Lors de TLC, il est battu par Kofi Kingston. Lors du Main Event du 18 décembre, The Miz interrompt Ryback et Curtis Axel pour se mettre du côté de Mick Foley en Père Noël et effectue un Tweener Turn. Le soir même il bat Curtis Axel. Lors du SmackDown du 20 décembre, il perd contre Damien Sandow. Lors de Smackdown du 24 janvier, il bat Brodus Clay. Lors de RAW du 27 janvier, il perd face à Dolph Ziggler. Lors de Smackdown du 14 février, il bat Fandango[34]. Lors de WrestleMania XXX il perd la Andre The Giant Battle Royal au profit de Cesaro.

Il a été inactif du mois d'avril au mois de mai en raison du tournage du film The Marine 4[35].

Il effectue son retour lors d'un show non-télévisé à Sheffield en Angleterre le 20 mai 2014[36]. Il effectue son retour télévisé le 30 juin à RAW en se faisant attaquer par Chris Jericho (qui effectuait lui aussi son retour)[37]. Le 7 juillet à RAW, il perd face à Chris Jericho[38].

Double champion intercontinental, alliance avec Damien Sandow et retour en solo (2014-2016)[modifier | modifier le code]

Lors de Battleground, il remporte le titre intercontinental pour la troisième fois lors d'une bataille royale à 20 en éliminant en dernier Dolph Ziggler[39] après s'être caché sous le ring pendant une bonne partie du match. Il perd son titre face à Dolph Ziggler lors de SummerSlam 2014[40].

Lors de Raw du 1er Septembre, il fait équipe avec Cesaro pour battre Dolph Ziggler et Sheamus. Il récupère le titre lors de Night of Champions en prenant sa revanche sur Dolph Ziggler[41]. Cependant, il reperd le titre le lendemain à RAW face à Ziggler[réf. nécessaire]. La semaine suivante, il perd un Triple Threat Match face à Cesaro et Ziggler pour ce même titre, mais c'est Ziggler qui gagne. Il affronte Sheamus lors de Hell in a Cell (2014) pour le championnat des États-Unis mais il perd face au champion[42].

Il s'associe ensuite avec Damien Sandow. Lors de Survivor Series (2014), lui et Damien Mizdow remportent les WWE Tag Team Championship[43]. Ils perdent par disqualification face aux Usos lors de TLC 2014[44] mais conservent donc leurs titres.Le 29 décembre à Raw, ils perdent leurs titres contre The Usos[réf. nécessaire]. Ils ne parviennent pas à récupérer les ceintures par équipe lors du Royal Rumble 2015[45].

Il participe ensuite au André The Giant Memorial Battle Royal à WrestleMania 31, mais il se fait éliminer par son partenaire Damien Mizdow qui n'a pas accepté le comportement de ce dernier, mettant ainsi fin à leur collaboration[46].

Lors de SummerSlam, il perd un Triple Threat Match contre Big Show et Ryback au profit de ce dernier et ne remporte pas le Championnat Intercontinental[47]. Lors de Survivor Series, il participe au Traditional Survivor Series Elimination Tag Team match en faisant équipe avec Stardust, Bo Dallas et The Ascension, qu'ils perdent[48]. Il participe au Royal Rumble 2016, mais se fait éliminer par Roman Reigns[49].

Double Champion Intercontinental et Rivalités avec Dolph Ziggler et Dean Ambrose (2016-2017)[modifier | modifier le code]

Il perd le match de l'échelle de Wrestlemania 32 au profit de Zack Ryder. Le 4 avril à Raw, il bat Zack Ryder et remporte le WWE Intercontinental Championship pour la cinquième fois de sa carrière grâce à une intervention de sa femme Maryse. Il conserve son titre dans un Fatal 4 Way contre Cesaro, Kevin Owens et Sami Zayn à Extreme Rules 2016. Le 27 juin à Raw, il perd contre Kane par décompte extérieur et conserve son titre[50]. Le 30 juin à Smackdown, il perd contre le champion de la WWE Dean Ambrose dans un Champion vs Champion match[51]. Le 4 juillet à Raw, il perd à nouveau contre Dean Ambrose. Le 7 juillet à SmackDown, il bat Kalisto[52]. Le 19 juillet à Smackdown, il perd avec Rusev contre Zack Ryder et Darren Young en abandonnant sur le Crossface de ce dernier[53]. Lors de Battleground, il conserve son titre contre Darren Young après une double disqualification. À la fin du match, il se fait attaquer par ce dernier[54]. Le 26 juillet à Smackdown, il perd contre Randy Orton[55]. Le 2 août à Smackdown, il attaque Apollo Crews avant de se faire attaquer par Baron Corbin qui lui porte le End of Days. Lors de SummerSlam, il défendra son titre contre Apollo Crews[56]. Lors de SummerSlam, il bat Apollo Crews et conserve son titre[57]. Lors de Backlash, il bat Dolph Ziggler et conserve son titre[58]. Lors de No Mercy, il perd son titre contre Dolph Ziggler dans un Career vs Title Match. Le 15 novembre à SmackDown, il bat Dolph Ziggler et remporte le Championnat Intercontinental pour la sixième fois de sa carrière. Lors de Survivor Series, il bat Sami Zayn et conserve son titre[59]. Le 22 novembre à Smackdown, il bat Kalisto et conserve son titre grâce à une intervention de Baron Corbin. À la fin du match, il se fait attaquer par Dolph Ziggler qui lui porte un Superkick. Plus tard dans la soirée, il est annoncé qu'il défendra son titre contre Dolph Ziggler lors de TLC dans un Ladder Match[60]. Lors de TLC, il bat Dolph Ziggler dans un Ladder Match et conserve son WWE Intercontinental Championship. Le 6 décembre à SmackDown, il bat Dean Ambrose et conserve son titre[61]. Le 20 décembre à SmackDown, il bat Apollo Crews et conserve son titre. Plus tard dans la soirée, il attaque Dean Ambrose . Le 3 janvier, The Miz perd son titre intercontinental à Smackdown Live face à Dean Ambrose. Le 24 janvier à SmackDown Live, il perd contre Dean Ambrose dans un Lumberjack Match et ne remporte pas le WWE Intercontinental Championship[62]. Le 7 février à SmackDown, il perd un Fatal Four Way Match au profit de Baron Corbin dans un match qui comprenait AJ Styles et Dean Ambrose[63].

Draft à Raw et Course au Titre Intercontinental (2017-...)[modifier | modifier le code]

Lors de WrestleMania 33, lui et Maryse perdent contre John Cena et Nikki Bella. Le 4 avril à SmackDown, alors qu'ils se moquaient de ces derniers, ils sont interrompus par Shinsuke Nakamura qui faisait ses débuts dans le roster principal. Le 10 avril 2017 il est drafté a Raw en même temps que Maryse. Plus tard dans la soirée, il est interrompu par Dean Ambrose qui l'attaque avec son Dirty Deeds. Plus tard dans la soirée, il perd contre Sami Zayn. Le 1er mai à Raw, il bat Seth Rollins et Finn Balor et devient le challenger numéro un au Championnat Intercontinental de Dean Ambrose. Le 8 mai à Raw, il perd contre Finn Balor. Plus tard dans la soirée, il fait perdre Dean Ambrose contre Bray Wyatt en l'attaquant avec le titre. A la fin du match, il attaque Dean Ambrose puis lui annonce qu'il l'affrontera la semaine prochaine pour le WWE Intercontinental Championship[64]. Le 15 mai à Raw, il gagne contre Dean Ambrose par disqualification après que ce dernier lui ait porté un Low Blow et ne remporte pas le WWE Intercontinental Championship. Plus tard dans la soirée, Kurt Angle annonce qu'il affrontera Dean Ambrose lors de Extreme Rules et que si ce dernier est disqualifié, il perdra son titre[65]. Le 29 mai à Raw, il perd avec Sheamus et Cesaro contre Dean Ambrose et The Hardy Boyz. Lors de Extreme Rules (2017), il bat Dean Ambrose et remporte son 7ème championnat Intercontinental[66]. Le 12 juin à Raw, lui et Dean Ambrose perdent contre Heath Slater et Rhyno. Lors de Great Balls of Fire, il bat Dean Ambrose et conserve son titre.

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

The Miz réalisant son Figure four leglock.
  • Prises de finition
    • Skull-Crushing Finale (Full Nelson Facebuster)
    • Figure Four Leglock
    • Reality Check (Running knee lift suivi par un neckbreaker)
    • Mizard of Oz (Swinging Inverted DDT)

Miztourage (avec Bo Dallas et Curtis Axel ) (2017...)

  • Surnoms
    • The Chick Magnet[67]
    • The Awesome One[67]
    • Mr. Money In The Bank
    • The Must See WWE Champion In History[67]
    • The Must See WWE Superstar of All Time
    • The Moneymaker
    • The A-Lister
    • The Grand Mizard of Lust
  • Catchphrases
    • Because I am The Miz And I'm Awesome !
    • Really !? Really !? Really !?
  • Musiques d'entrées
Musiques d'entrées Compositeurs Périodes Fédération(s)
Getting Away With Murder Papa Roach 2006-2007 WWE
Reality Jim Johnston 2007-2009 WWE
I Came To Play Downstait 2010-… WWE
I Came To Crank It Up (avec The Big Show) Downstait et Brand New Sin 2010 WWE
The Awesome Truth (avec R-Truth) Jim Johnston 2011 WWE

Palmarès[modifier | modifier le code]

The Miz en 2007, en tant que champion par équipes de la WWE
  • Deep South Wrestling
    • 1 fois Champion poids lourds de la DSW[68]

Récompenses des magazines[modifier | modifier le code]

Classement PWI 500 de Michael Mizanin[75]
Année 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Rang 441 en augmentation371 Non classé 174 en augmentation148 en augmentation54 en diminution 56 en augmentation 12 en augmentation 1 en diminution 49 en augmentation 31 en diminution 56 en diminution 60 en augmentation 22

Vie privée[modifier | modifier le code]

  • The Miz est en couple avec Maryse depuis 2009. Ils se sont mariés le 21 février 2014[78].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) « Biographie de Mike Mazinin » (consulté le 31 janvier 2010)
  2. (en) « The Miz », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 26 février 2017).
  3. a et b (en) « Profil du Miz », sur Online World of Wrestling (consulté le 26 février 2017).
  4. (en) Brett Hoffman, « Like Ryan Seacrest, only better », World Wrestling Entertainment, (consulté le 31 mai 2006)
  5. (en) Brett Hoffman, « All hail the king », World Wrestling Entertainment, (consulté le 2 juin 2006)
  6. (en) Brian Elliott, « Raw: DX's late, late show », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le 20 février 2009)
  7. (en) Andy McNamara, « Smackdown: Mysterio invades the King's Court », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le 20 février 2009)
  8. (en) Dale Plummer, « Raw: A final build to SummerSlam », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le 20 février 2009)
  9. (en) Brett Hoffman, « Signing Bonus », World Wrestling Entertainment, 1er septembre 1er septembre 2006 (consulté le 1er septembre 2006)
  10. (en) Brett Hoffman, « All the King's men », World Wrestling Entertainment, (consulté le 17 novembre 2007)
  11. (en) Richard Kamchen, « Smackdown: SuperShow Part Deux », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le 20 février 2009)
  12. (en) Brian Elliott, « Booker still reigns after No Mercy », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le 5 janvier 2008)
  13. (en) Richard Kamchen, « Smackdown: A-1 matches better "A-list" celebs », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le 20 février 2009)
  14. (en) Andy McNamara, « Smackdown: Batista & Cena slaughter the King », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le 20 février 2009)
  15. (en) Andy McNamara, « Smackdown: Brothers of Destruction reunite », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le 20 février 2009)
  16. (en) Brian Elliott, « Unexpected ladder contest steals Armageddon », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le 29 mars 2008)
  17. (en) Andy McNamara, « Smackdown: Batista and 'Taker tune up for 'Mania », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le 20 février 2009)
  18. (en) Andy McNamara, « Booker's kingdom continues to crumble », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le 20 février 2009)
  19. (en) Andy McNamara, « Smackdown: The Animal rises again », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le 20 février 2009)
  20. (en) Mike McAvennie, « One wild night », World Wrestling Entertainment, (consulté le 17 novembre 2007)
  21. (en) « WWE WrestleMania 25, résultats », sur Online World of Wrestling (consulté le 24 juillet 2009)
  22. a et b (en) James Wortman, « "Miz-ter" Money in the Bank », World Wrestling Entertainment, (consulté le 19 juillet 2010)
  23. (en) Matt Bishop, « Raw: Hart returns as Cena leads team to face Nexus », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le 21 juin 2010)
  24. (en) Dale Plummer, « RAW: Team Cena is falling apart », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le 5 octobre 2008)
  25. (en) Nick Tylwalk, « Few gimmicks, more title changes at Night of Champions », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le 20 juin 2009)
  26. a et b (en) « History of the WWE Championship: The Miz », World Wrestling Entertainment, (consulté le 23 novembre 2010)
  27. (en) Dale Plummer, « RAW: The Miz cashes in as Nexus costs Orton WWE title », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le 23 novembre 2010)
  28. http://www.wwe.com/shows/smackdown/2011-10-14/results#Orton reigned supreme in the biggest Battle Royal ever
  29. (en) James Caldwell, « Caldwell's WWE Survivor Series PPV Results 11/20: Complete "virtual time" coverage of live PPV – The Rock returns, Punk vs. Del Rio, Henry vs. Show », Pro Wrestling Torch, (consulté le 21 novembre 2011)
  30. (en)« The Miz bat Christian à Raw 1000 » (consulté le 6 mai 2013)
  31. (en) « CALDWELL'S WWE WRESTLEMANIA 29 PPV RESULTS: Complete "virtual-time" coverage of live PPV from MetLife Stadium – Rock-Cena II, Taker-Punk, Lesnar-Hunter, more »
  32. (en) « CALDWELL'S WWE PAYBACK PPV RESULTS 6/16 (Hour 1): Axel captures IC Title in opening match, A.J. captures Divas Title, RVD returning to WWE »
  33. (en) « CALDWELL'S WWE MITB PPV RESULTS 7/14 (Hour 1): Complete "virtual-time" coverage of World Title MITB ladder match, IC Title match, Divas Title match »
  34. « http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58343 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 8 juin 2017)
  35. (en) Marc Middleton, « The Miz And Summer Rae Speak From The Marine 4 Set, Update On Summer's Return & Layla », sur Wrestling Inc, (consulté le 9 mai 2014)
  36. http://www.catchpresse.com/2014/05/21/the-miz-de-retour-resultats-live-event-a-sheffield/
  37. « http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59713 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 8 juin 2017)
  38. (en) « RAWzumé »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur info-lutte.com (consulté le 8 juillet 2014)
  39. (en) Larry Csonka, « Tremendous Tirades WWE Battleground 2014 », sur 411Mania, (consulté le 30 juillet 2014).
  40. « Résultats de WWE Summerslam 2014 », CatchAuQuotidien (consulté le 18 août 2014)
  41. (en) Marc Middleton, « WWE Night Of Champions: Stardust And Goldust Vs. The Usos (Tag Team Title Match) », sur Wrestling Inc (consulté le 2 novembre 2014)
  42. (en) Sharon Glencross, « WWE Hell in a Cell 2014 Results: Victories That Will Impact Survivor Series », sur Bleacher Report (consulté le 30 octobre 2014)
  43. http://pwtorch.com/artman2/publish/wweppvs/article_81932.shtml
  44. http://pwtorch.com/artman2/publish/wweppvs/article_82279.shtml
  45. http://pwtorch.com/artman2/publish/wweppvs/article_82945.shtml
  46. (en) Bill Pritchard, « WWE WrestleMania 31 Results (3/29) – New IC Champ, Sting vs HHH, Who Leaves As The WWE Champion? », sur WrestleZone (consulté le 30 mars 2015)
  47. http://pwtorch.com/artman2/publish/wweppvs/article_87122.shtml
  48. « 11/22 SURVIVOR SERIES RESULTS – Caldwell’s Complete PPV Report », sur PWTorch (consulté le 23 novembre 2015)
  49. (en) Larry Csonka, « Csonka’s Royal Rumble Review 1.24.16 », sur 411Mania, (consulté le 25 janvier 2016).
  50. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 28 juin 2016)
  51. « Les résultats de Smackdown », sur www.wwe.fr (consulté le 1er juillet 2016)
  52. « Les résultats de Smackdown », sur www.wwe.fr (consulté le 8 juillet 2016)
  53. « Les résultats de Smackdown », sur www.wwe.fr (consulté le 20 juillet 2016)
  54. « Les résultats de Battleground », sur www.wwe.fr (consulté le 25 juillet 2016)
  55. « Les résultats de Smackdown », sur www.wwe.fr (consulté le 27 juillet 2016)
  56. « Les résultats de Smackdown », sur www.wwe.fr (consulté le 3 août 2016)
  57. « Les résultats de SummerSlam », sur www.wwe.fr (consulté le 22 août 2016)
  58. « Les résultats de Backlash », sur www.wwe.fr (consulté le 12 septembre 2016)
  59. « Les résultats de Survivor Series », sur www.wwe.fr (consulté le 21 novembre 2016)
  60. « Les résultats de Smackdown », sur www.wwe.fr (consulté le 23 novembre 2016)
  61. « Les résultats de Smackdown », sur www.wwe.fr (consulté le 7 décembre 2016)
  62. « Les résultats de Smackdown », sur www.wwe.fr (consulté le 25 janvier 2017)
  63. « Les résultats de Smackdown », sur www.wwe.fr (consulté le 8 février 2017)
  64. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 9 mai 2017)
  65. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 16 mai 2017)
  66. (en) Jason Powell, « 6/4 Powell’s WWE Extreme Rules Live Review: Finn Balor vs. Samoa Joe vs. Bray Wyatt vs. Roman Reigns vs. Seth Rollins in a five-way to become No. 1 contender to the WWE Universal Championship, The Hardys vs. Sheamus and Cesaro in a cage match for the Raw Tag Titles », Pro Wreslting Dot Net (consulté le 4 juin 2017)
  67. a, b et c (de) « Profil de Mike Mizanin », sur Cagematch.de (consulté le 31 janvier 2010)
  68. (en) « Historique du Deep South Heavyweight Champion », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 13 septembre 2009)
  69. (en) « Historique du OVW Southern Tag Team Championship », sur Wrestling-Title.com (consulté le 13 septembre 2009)
  70. (en) « History of the United States Championship: The Miz », World Wrestling Entertainment,
  71. (en) « History of the United States Championship: The Miz (2) », World Wrestling Entertainment, (consulté le 18 juin 2010)
  72. (en) « History of the WWE Tag Team Championship - [[John Morrison & The Miz]] », sur WWE (consulté le 24 juin 2009)
  73. (en) « History Of The World Tag Team Championship - The Miz & John Morrison », sur WWE (consulté le 24 juin 2009)
  74. a et b (en) « 2008 Slammy Awards », sur WWE (consulté le 24 juin 2009)
  75. (en) « Classement PWI500 de The Miz », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 13 septembre 2016).
  76. (de) « Observer: Tag Team of the Year », sur genickbruch.com (consulté le 13 septembre 2009)
  77. (de) « Observer: Most Improved », sur genickbruch.com (consulté le 13 septembre 2009)
  78. http://caq.fr/actualite/2014/02/21/miz-maryse-maries-cette-semaine/
  79. http://psych.hypnoweb.net/episodes/saison-6.168.334/
  80. http://www.allocine.fr/film/fichefilm-194940/casting/
  81. http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=219558.html
  82. http://www.wwe.com/inside/overtheropes/wwestudios/the-miz-christmas-bounty-announcement-26063587
  83. http://hitfanwrestlingnewz.fr/pourquoi-summer-rae-et-the-miz-ne-sont-pas-apparus-lors-de-raw/
  84. https://en.wikipedia.org/wiki/The_Marine_5:_Battleground
  85. http://smackdown.neoseeker.com/wiki/WWE_SmackDown!_vs_RAW_2009
  86. http://www.thesmackdownhotel.com/svr2010/roster/
  87. http://bleacherreport.com/articles/455882-thqs-smackdown-vs-raw-2011-mostly-complete-roster-revealed
  88. http://www.wwe.com/inside/thq/wwe-12/thq-wwe-12-roster-reveal-september
  89. http://wwe13.2k.com/roster
  90. http://bleacherreport.com/articles/1823304-wwe-2k14-breaking-down-full-roster-in-latest-release
  91. (en) 2k, « WWE 2K15 ROSTER », sur 2k.com, (consulté le 16 août 2014)
  92. « 18 More WWE 2k16 Superstar Names Revealed, Updated Roster Plus Video Footage of Cesaro and Tyson Kidd's Ring Entrance » (consulté le 26 août 2015)
  93. (en) Matt Porter, « WWE 2K17 Release Date and Cover Star Revealed », sur ign.com (consulté le 28 juin 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :