Sheamus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sheamus
Description de cette image, également commentée ci-après

Sheamus en mars 2015.

Données générales
Nom complet Stephen Farrelly
Nom de ring Stephen Farrelly
Sheamus O'Shaunessy
Sheamus
King Sheamus
Nationalité Drapeau de l'Irlande Irlande
Date de naissance (38 ans)[1],
Dublin, Drapeau de l'Irlande Irlande[2]
Taille 6 6 (1,98 m)[2]
Poids 266 lb (121 kg)[2]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédérations Irish Whip Wrestling
All-Star Wrestling
World Wrestling Entertainment
Entraîneur Larry Sharpe (en)
Carrière pro. aujourd'hui

Stephen Farrelly (né le à Dublin, en Irlande) est un catcheur irlandais. Il travaille actuellement à la World Wrestling Entertainment (WWE) sous le nom de Sheamus.

Luttant régulièrement depuis 2004 en Irlande et en Grande-Bretagne à l'Irish Whip Wrestling où il a été le premier champion poids-lourds international ainsi que dans d'autres fédérations, il rejoint la WWE en 2007. Après un passage à la Florida Championship Wrestling (FCW) où il remporte le championnat poids-lourds de Floride de la FCW il commence à apparaître dans les émissions principales de la WWE à l'été 2009. Très rapidement il devient entre 2009 et 2010 double champion de la WWE et vainqueur de l'édition 2010 du tournoi King of the Ring. Il est ensuite champion des États-Unis de la WWE en 2011. En 2012, il remporte le Royal Rumble qui lui permet de devenir challenger pour le championnat du monde poids-lourds de la WWE à WrestleMania XXVIII qu'il remporte. En 2014, il devient une deuxième fois champion des États-Unis de la WWE. Puis en 2015, il remporte la mallette Money in the Bank lui donnant droit à un match pour le championnat du monde poids-lourds de la WWE à n'importe quel moment et l'utilise avec succès pour remporter ce titre.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts (2002-2007)[modifier | modifier le code]

photo en noir et banc d'un catcheur en slip
Sheamus en 2005.

Farrelly a commencé sa carrière en 2002, en s'entraînant à la Monster Factory, une école de catch dirigé par Larry Sharpe dans le New Jersey[1]. Six semaines après le début de son entrainement, il effectue ses premiers matchs sous le nom de Sheamus O'Shaunessy mais une blessure à la nuque le contraint de mettre sa carrière entre parenthèse[1].

En mai 2004, il retourne sur le ring en Irlande à l'Irish Whip Wrestling (IWW)[1]. Le 23 mars 2005, il participe au tournoi pour désigner le premier champion poids-lourds international de l'IWW qu'il remporte en éliminant successivement Red Vinny, Vid Vain et Darren Burridge[3]. Il perd ce titre le 29 mai face à D-Lo Brown et le récupère le 2 octobre au cours d'un spectacle de la Main Event Wrestling en Angleterre[4],[5]. Il perd ce titre le 27 août 2006 face à Drew Galloway[6]. Durant toute cette période, il lutte aussi régulièrement en Angleterre notamment à l'All Star Wrestling[1].

World Wrestling Entertainment (2007-…)[modifier | modifier le code]

Florida Championship Wrestling (2007-2009)[modifier | modifier le code]

Sheamus à la FCW

Farrlly apparaît pour la première fois dans une émission de la World Wrestling Entertainment (WWE) le 23 avril 2007 à Manchester, il incarne alors un agent de sécurité au cours d'un segment télévisé[1]. La WWE lui propose de passer des essais et l'engage en septembre et rejoint la Florida Championship Wrestling (FCW), le club-école de la WWE et garde le nom de ring de Sheamus O'Shaunessy[7]. Il y fait son premier combat le 2 octobre où il bat Bryan Kelly[8]. Le 18 septembre 2008, il bat Jack Swagger et devient champion poids-lourds de Floride de la FCW[9]. Le 21 décembre, il affronte Joe Hennig dans un match arbitré par Eric Escobar, en fin de match Drew McIntyre distrait Escobar permettant à O'Shaunessy de remporter le match[10]. Le 4 janvier 2009, O' Shaunessy perd son titre au profit d'Escobar dans un Fatal four-way match comprenant aussi McIntyre et Hennig[11].

Débuts dans les émissions principales et double champion de la WWE (2009-2010)[modifier | modifier le code]

Sheamus en tant que champion de la WWE en 2010

Entre mai et juin 2009, O’Shaunessy effectue plusieurs dark matchs, des matchs non diffusés avant l'enregistrement des émissions de catch de la WWE[2]. Le 30 juin 2009 au cours de l'enregistrement d'ECW, il effectue son premier match télévisé sous le nom de Sheamus où il bat rapidement Oliver John, un jobber engagé pour la soirée[12]. Le 21 juillet, il déclare qu'il compte détruire tous les héros de l'ECW ce qui fait de lui un heel[13]. La semaine suivante, il affronte Goldust et sort vainqueur de cette confrontation[14]. Cela marque le début d'une rivalité qui prend fin le 1erseptembre où Sheamus bat à chaque fois son rival[2]. Le 15 septembre 2009, il participe à une bataille royale pour désigner le challenger pour le championnat de l'ECWet se fait éliminer par Shelton Benjamin, pour se venger Sheamus retourne sur le ring et élimine Benjamin[15]. La semaine suivante, Benjamin et Sheamus sont les invités de l'Abraham Washington Show, un segment d'interview, où Benjamin se moque des ancêtres de son rival[16]. Les deux hommes s'affrontent à deux reprises : d'abord le 8 octobre à Superstars où Sheamus se fait disqualifier en refusant de stopper sa clé de bras alors que Benjamin est dans les cordes puis le 27 octobre où l'irlandais l'emporte[17],[18].

Le 26 octobre, il rejoint Raw et bat Jamie Noble en un peu plus de deux minutes[19]. Le 22 novembre au cours des Survivor Series, il fait partie de l'équipe du Miz (Drew McIntyre, Dolph Ziggler et Jack Swagger) opposé à l'équipe de John Morrison (Matt Hardy, Evan Bourne, Shelton Benjamin et Fit Finlay) ; Sheamus élimine Finlay et remporte le match avec McIntyre et le Miz comme membres non éliminés[20]. Le lendemain, il bat Finlay pour se qualifier pour une bataille royale où le vainqueur devient challenger pour le championnat de la WWE et remporte par la suite cette bataille royale ; juste après sa victoire Jesse Ventura (qui est l'invité spécial) organise une signature de contrat avec John Cena qui se conclu par un coup de pied au visage de Sheamus sur son rival[21]. Le 7 décembre, Mark Cuban (le propriétaire des Mavericks de Dallas) qui est l'invité spécial de la soirée organise une confrontation entre Cena et Sheamus et cela se conclu par une deuxième agression de l'irlandais sur son rival puis Cuban passe à travers une table avant que certains de ses joueurs n'arrivent[22]. Six jours plus tard au cours de TLC: Tables, Ladders and Chairs, Cena tente de remporter le Tables match en effectuant une SuperPlex mais perd l'équilibre et brise une table donnant ainsi la victoire à Sheamus qui devient le premier irlandais à remporter un championnat majeur à la WWE[23],[24]. Au lendemain de sa victoire, il reçoit le Slammy Award de la révélation de l'année et son agression sur Mark Cuban se retrouve nominé pour le moment le plus choquant de l'année[25].

Le 11 janvier, Randy Orton devient le challenger pour le titre de champion de la WWE après sa victoire sur John Cena et Kofi Kingston[26]. 20 jours plus tard au cours du Royal Rumble, Cody Rhodes tente d'interférer dans le match et Orton en profite pour lui porter son RKO, l'arbitre décide de disqualifier Orton[27]. La rivalité avec Orton continue et le 15 février alors que les deux hommes s'affrontent dans un match sans enjeu Ted DiBiase et Cody Rhodes interviennent en attaquant Sheamus et causent la disqualification d'Orton[28]. Plus tard, il intervient dans le match entre John Cena et Triple H en s'en prenant à ce dernier[28]. Six jours plus tard au cours d'Elimination Chamber, Sheamus perd son titre dans un Elimination Chamber match comprenant Randy Orton, Ted DiBiase, John Cena, Triple H et Kofi Kingston où Sheamus élimine Kingston avant de se faire sortir par Triple H ; la victoire allant à Cena[29].

Sheamus décide de se venger de Triple H en l'attaquant le 1er mars après un match pour le championnat par équipe unifié de la WWE où il fait équipe avec Shawn Michaels face à Big Show et le Miz[30]. La semaine suivante, les deux hommes ont une confrontation verbale qui vire en bagarre[31]. En découle un match à WrestleMania XXVI le 28 mars où Triple H sort vainqueur[32].

King Sheamus et United States Champion (2010-2011)[modifier | modifier le code]

King Sheamus

Lors du Raw du 11 octobre il bat Daniel Bryan pour se qualifier dans l'équipe de Raw, perdante à Bragging Rights, dont il est éliminé par décompte à l'extérieur. Il entame par la suite une rivalité contre John Morrison, impliquant Santino Marella, face auquel il s'incline lors du Survivor Series. Les deux lutteurs se retrouvent ensuite lors de la finale du King of the Ring Tournament, mis en place pendant le Raw du 29 novembre, d'où il sort vainqueur devenant ainsi le King of the Ring de l'année 2010.

La rivalité entre les deux hommes se poursuit, aboutissant à un Ladder Match lors de TLC: Tables, Ladders and Chairs (2010) pour déterminer le prochain challenger n°1 au WWE Championship, match qu'il perdit.

Lors du Raw du 3 janvier il perd une nouvelle fois l'opportunité de concourir pour WWE Championship, dans un Triple Threat Steel Cage Match l'opposant à Wade Barrett et Randy Orton. Il participe au Royal Rumble Match, lors du Royal Rumble (2011), en entrant 28e pour se faire éliminer par Randy Orton. Il débute par la suite une rivalité avec Mark Henry et participe à Elimination Chamber, où il perd contre John Cena, dans un match comprenant aussi John Morrison, Randy Orton, CM Punk et R-Truth pour devenir challenger au WWE Championship détenu par The Miz.

Le 7 mars, après avoir perdu par décompte extérieur contre Daniel Bryan, il le défie dans un match pour le WWE United States Championship la semaine suivante pour un Career vs Title match : le titre de Bryan contre sa place. Le 14 mars, il remporte le United States Championship, sauvant ainsi sa carrière. Lors de WrestleMania XXVII, les deux hommes s'affrontent dans un Lumberjack Match qui se termine en no contest à cause de l'invasion des bûcherons. Par la suite, il ne remporte pas la Battle Royal qui avait été organisée par Theodore Long. Lors du Raw du 4 avril, il bat Daniel Bryan et conserve son titre.

Sheamus est ensuite transféré à SmackDown, lors du draft annuel de la WWE. Il perdra le titre des États-Unis face à Kofi Kingston à Extreme Rules, dans un Tables match. Dès lors, Sheamus entre en course pour le championnat du Monde poids lourds, détenu par Randy Orton. Il tentera à plusieurs reprises de remporter le titre, sans y parvenir. Il participe également au Money in the Bank Ladder match de SmackDown lors de Money in the Bank, mais ne décroche pas la mallette. Peu après, il commence à être apprécié par la foule, notamment lors de sa rivalité avec Mark Henry, qui aboutit à un match à SummerSlam, qu'il perd par décompte à l'extérieur. Sheamus devient alors face. Il entre ensuite en rivalité avec Christian, qu'il bat à Hell in a Cell[33], puis une nouvelle fois à Vengeance.

Aux Survivor Series, il fait partie de l'équipe de Randy Orton, qui perd face à celle de Wade Barrett dans un match par équipes à 5 contre 5 à élimination. En fin d'année, à TLC, il bat Jack Swagger[34].

Vainqueur du Royal Rumble 2012 et World Heavyweight Champion (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Sheamus en tant que champion du monde poids lourds

En début d'année 2012, Sheamus participe et remporte le Royal Rumble match lors du Royal Rumble en entrant en 22e position. Il obtient donc un match de championnat Mondial à WrestleMania XXVIII[35]. Sheamus décide d'affronter Daniel Bryan, pour le championnat du Monde poids lourds. Durant le show, Sheamus remporte le match en seulement 18 secondes, en portant le Brogue Kick alors que Bryan embrassait AJ. Il remporte donc pour la 1re fois le championnat du Monde poids lourds, réalisant le 3e match le plus court de WrestleMania pour un titre mondial[36]. Sa rivalité contre Daniel Bryan s'intensifie jusqu'à Extreme Rules, où Sheamus conserve le titre dans un Two out of three falls match[37]. Il parvient à conserver le titre dans un Fatal Four Way match à Over the Limit, face à Randy Orton, Chris Jericho et Alberto Del Rio, puis face à Dolph Ziggler à No Way Out.

Il entre ensuite dans une nouvelle rivalité avec Alberto Del Rio, contre qui il parviendra à conserver le titre lors de trois Pay-Per-Views de suite : lors de Money in the Bank, lors de SummerSlam, et lors de Night of Champions[38].

Son prochain adversaire pour le titre sera le Big Show, contre qui il perd à Hell in a Cell, mettant ainsi un terme à l'un des plus long règnes du titre (3e plus long règne avec 210 jours). Il obtient son match revanche aux Survivor Series, dans un match qu'il remportera par disqualification, mais ne remporte donc pas le titre. Il obtient alors un autre match de championnat à TLC, dans un Chairs match, que le Big Show remportera.

Rivalités avec The Shield (2013)[modifier | modifier le code]

Lors du SmackDown du 28 décembre, il bat Brad Maddox. Lors de Smackdown du 8 janvier, il bat 3MB dans un Handicap Match. Lors du Monday Night RAW du 22 janvier, il affronte Wade Barrett dans un Beat the Clock Challenge Match qui se finit en No Contest. Lors du Royal Rumble 2013, il participe au Royal Rumble Match qui est remporté par John Cena. Lors du Monday Night RAW du 28 janvier, il bat Damien Sandow dans un Tables Match. A Elimination Chamber, John Cena, Ryback et lui-même perdent contre The Shield. Lors du Raw du 18 février, il fait équipe avec Chris Jericho et Ryback mais ils perdent contre The Shield. Lors du Smackdown du 22 février, il bat Damien Sandow. Lors de RAW du 4 mars il perd un Fatal Four Way Match pour déterminer celui qui sera l'adversaire de l'Undertaker pour WrestleMania 29 au profit de CM Punk (Randy Orton et Big Show participaient également au match). Lors de WrestleMania, il perd avec le Big Show et Randy Orton contre The Shield.

Diverses rivalités (2013-2014)[modifier | modifier le code]

Lors du Smackdown du 19 avril, lui et Randy Orton, perdent contre Big Show et Mark Henry. Lors du Smackdown du 26 avril, il perd son match contre Big Show à cause d'une distraction de Mark Henry. Lors du Smackdown du 4 avril 2013, il perd contre Mark Henry dans un match au bras de fer. Lors du Raw du 6 mai, il gagne contre Wade Barrett. Après le match, il se fait attaquer par Mark Henry. Il affrontera à Extreme Rules (2013), Mark Henry dans Strap match. A Extreme Rules (2013), il bat Mark Henry. Lors du Raw du 20 mai, il bat Titus O'Neil. Le 24 mai, lui Randy Orton et Kofi Kingston perdent contre The Shield. Lors du 27 mai à Raw, lui et Randy Orton battent Cody Rhodes et Damien Sandow. Le 4 juin à RAW, il bat Cody Rhodes

Lors de Payback (2013), il bat Damien Sandow. Lors de Raw du 24 juin, lui et Christian battent Cody Rhodes et Damien Sandow. Lors de Money in the Bank, il perd au profit de Randy Orton.

On peut voir sur sa jambe gauche un énorme hématome à la suite de Money In The Bank 2013. Depuis il est blessé à l'épaule et sera absent des rings 4 à 6 mois.

Il effectue son retour lors du Royal Rumble 2014. Lors de Raw du 27 janvier, lui, John Cena et Daniel Bryan battent The Shield. Lors de RAW du 03 février, il bat Curtis Axel. Lors de Smackdown du 07 février, il bat Ryback[39]. Lors de RAW du 10 février, lui et Christian battent Jack Swagger et Antonio Cesaro[40]. Lors de Elimination Chamber, il perd au profit de Randy Orton et ne remporte pas les titres de la WWE[41]. Lors de RAW du 21 février il bat Christian[42] comme le 24 février, 03[43] et 10 mars[44]. Lors de Smackdown du 07 mars, il bat Alberto Del Rio[45]. Lors de RAW du 17 mars, il bat Titus O'Neil[46]. Lors de RAW du 14 avril, il bat Jack Swagger[47]. Lors de Smackdown du 18 avril, il perd face à Batista.

Second United States Championship (2014-2015)[modifier | modifier le code]

Le 5 mai 2014 à RAW, il remporte une Battle Royal pour devenir le nouveau United States Championship détenu préalablement par Dean Ambrose[48]. Le 9 mai à SmackDown, il bat Dean Ambrose et conserve son titre[49]. Il participe à des combats sans enjeux en juin. Lors de Payback, il conserve son titre en battant Cesaro[50]. Lors de Money in the Bank, il perd pour le WWE World Heavyweight Championship au profit de John Cena dans le combat à échelles où étaient également impliqués Alberto Del Rio, Bray Wyatt, Randy Orton, Cesaro, Roman Reigns et Kane[51]. Le 14 juillet à RAW, il perd face à The Miz[52]. Le 1er septembre à RAW, lui et Dolph Ziggler perdent face à Cesaro et The Miz. La semaine suivante, il perd face à Seth Rollins. Lors de Night of Champions, il bat Cesaro dans un combat simple et garde le United States Championship[53]. Lors de RAW du 20 octobre, lui, Jimmy et Jey Uso perdent face à Damien Mizdow, Goldust et Stardust. Il conserve son titre face à The Miz lors de Hell in a Cell dans un combat simple[54].

Le 3 novembre à RAW, il perd son championnat face à Rusev dans un combat simple[55]. Il n'arrive pas à récupérer le titre le 10 novembre à RAW face à Rusev[56].

Après une absence de presque 4 mois, il effectue son retour au lendemain de WrestleMania 31, le 30 mars 2015 à RAW, où il attaque le champion Intercontinental Daniel Bryan et Dolph Ziggler. Il effectue de ce fait un heel turn[57]. Lors de Extreme Rules, il perd contre Dolph Ziggler dans un Kiss My Ass Match. Alors qu'il devait embrasser les fesses de ce dernier, il décide de l'attaquer en lui portant un coup bas[58]. Lors de Payback, il bat Dolph Ziggler[59]. Lors d'Elimination Chamber, il ne parvient pas à remporter le championnat Intercontinental de la WWE dans un Elimination Chamber match, laissé vacant par Daniel Bryan pour cause de blessure[60].

Mr. Money in the Bank, WWE World Heavyweight Champion et The League of nations (2015-2016)[modifier | modifier le code]

Lors Money in the Bank 2015, il remporte le Money In The Bank Ladder Match qui incluait également Randy Orton, Kane, Roman Reigns, Kofi Kingston, Dolph Ziggler et Neville, et qui lui offre un match de championnat pour le WWE World Heavyweight Championship quand il veut et où il veut[61]. Lors de Battleground, il perd contre Randy Orton. Le 10 aout à Raw, il intervient dans le match entre Seth Rollins et Randy Orton en attaquant ces derniers et tente d'utiliser sa mallette sur sur Seth Rollins avant que Randy Orton l'en empêche en lui portant son RKO. Lors de SummerSlam, il bat Randy Orton. Lors de Night of Champions, il est sur le point d'encaisser sa mallette contre Seth Rollins après son match contre Sting, mais il est empêché par le retour de Kane sous son rôle de Big Red Monster et ce dernier lui portera un Chokeslam. Lors du Pré-Show de Hell in a Cell, il fait équipe avec Rusev et King Barrett mais ils perdent face à Dolph ZigglerCesaro et Neville[62].

Lors de Survivor Series, il participe au combat traditionnel par équipe avec The New Day et King Barrett, mais perd le match face aux Usos, aux Lucha Dragons et Ryback. Plus tard dans la soirée, en encaissant sa malette, il bat Roman Reigns et remporte le WWE World Heavyweight Championship pour la 3ème fois de sa carrière. Puis on apprend ensuite qu'il s'allie avec The Authority. Lors de TLC, il bat Roman Reigns et conserve son titre dans un TLC match avec l'aide de Rusev et Alberto Del Rio[63]. Après le match, Roman Reigns a passé à tabac Sheamus en lui mettant plusieurs coups de chaise. Triple H arrive sur le ring en lui disant d'arrêter, Reigns arrête mais s'en prend à Triple H, le mettant KO, avec des coups de chaise et en lui faisant traverser la table des commentateurs. Le lendemain à Raw il perd son titre face à Roman Reigns dans un match Title vs. Career[64]. Le 17 décembre à Smackdown, il interrompt Roman Reigns en disant à ce dernier qu'il ne peut plus se battre ni faire des apparitions jusqu'à nouvel ordre parce qu'il est sous enquête[65]. Lors du Royal Rumble, il participe au royal rumble match où il rentre en 29 ème position mais sans succès en se faisant éliminé par Roman Reigns en 27 ème position. [66]

Retour en Solo et Rivalité avec Apollo Crews (2016-...)[modifier | modifier le code]

Le 23 mai à raw, il perd contre Sami Zayn et ne se qualifie pas pour le Money in the Bank Ladder Match qui aura lieu à Money in the Bank. Plus tard dans la soirée, il attaque Apollo Crews

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Sheamus effectuant le Brogue Kick sur Randy Orton
Sheamus
  • Surnoms
    • "The Celtic Warrior"
    • "The Great White"
    • "The Irish Curse"
    • "S.O.S."
    • "Mr. Money in the Bank"
    • "The Celtic Conqueror"
  • Thèmes Musicaux
Musiques d'entrées Compositeurs Périodes Fédération(s) Réf
"The Irish Curse" Alan Doyle 2006-2009 Circuit indépendant [68]
"Written In My Face" Jim Johnston et Sean Jenness 2009-2015 WWE [69]
"Hellfire" CFO$ 2015-... WWE [70]
"A League of Their Own"
(avec The League of Nations)
Jim Johnston 2015-2016 WWE

Palmarès[modifier | modifier le code]

Sheamus avec la ceinture de Champion de la WWE en 2010.
  • Irish Whip Wrestling
    • 2 fois Champion Poids-lourds International de la IWW – Record de règnes, premier champion

Récompenses de magazines[modifier | modifier le code]

Sheamus face à John Morrison en 2010
Classement PWI 500 de Sheamus[71]
Année 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Rang 226 en augmentation 94 en augmentation 10 en diminution 12 en augmentation 5 en diminution 6 en diminution 21 en diminution 42

Filmographie[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f (en) Richard Kamchen, « Sheamus », sur Slam! Wrestling (consulté le 1er décembre 2015).
  2. a, b, c, d et e (en) « Wrestler Profile: Sheamus O'Shaunessy »
  3. (en) « IWW », sur Cagematch (consulté le 1er décembre 2015).
  4. (en) « IWW D-Day », sur Cagematch (consulté le 1er décembre 2015).
  5. (en) « MEW The Northern Bash », sur Cagematch (consulté le 1er décembre 2015).
  6. (en) « IWW International Intermingle », sur Cagematch (consulté le 4 décembre 2015).
  7. (en) Ryan Clark, « Sheamus O’Shaunessy Signs WWE Deal, More News », sur Wrestling Inc.,‎ (consulté le 4 septembre 2015).
  8. (en) « FCW », sur Cagematch (consulté le 4 décembre 2015).
  9. (en) « FCW », sur Cagematch (consulté le 4 décembre 2015).
  10. (en) Richard Trionfo, « FCW-WWE TV Report, Episode 12 – 12/21/2008 », sur Wrestle Newz,‎ (consulté le 4 décembre 2015).
  11. (en) Richard Trionfo, « FCW-WWE TV Report, Episode 14 – 1/4/2009 », sur Wrestle Newz,‎ (consulté le 4 décembre 2015).
  12. (en) Adam Martin, « ECW on Sci Fi Results - 6/30/09 », sur WrestleView,‎ (consulté le 4 décembre 2015).
  13. (en) « WWE ECW on Sy-Fy 2009 07 21 », sur Online World of Wrestling (consulté le 4 décembre 2015).
  14. (en) James Caldwell, « CALDWELL'S ECW TV REPORT 7/28: Ongoing "virtual time" coverage of Christian vs. Ryder », sur Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 4 décembre 2015).
  15. (en) Matt Bishop, « ECW: A new contender? You know it! », sur Slam! Wrestling,‎ (consulté le 4 décembre 2015).
  16. (en) « WWE ECW on Sy-Fy 2009 09 22 », sur Online World of Wrestling (consulté le 4 décembre 2015).
  17. (en) Rob McNew, « 411’s WWE Superstars Report 10.08.09 », sur 411mania-consulté le=4 décembre 2015,‎ .
  18. (en) Matt Bishop, « ECW: Christian, Tatsu engage in superb battle for title », sur Slam! Wrestling,‎ (consulté le 4 décembre 2015).
  19. (en) James Caldwell, « CALDWELL'S WWE RAW REPORT 10/26: Complete coverage of Kyle Busch and Joey Logano hosting Bragging Rights PPV fall-out », sur Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 4 décembre 2015).
  20. (en) Raj Giri, « WWE Survivor Series: Team Miz vs. Team Morrison », sur Wrestling Inc.,‎ (consulté le 4 décembre 2015).
  21. (en) Rob McNew, « 411’s WWE Raw Report 11.23.09 », sur 411mania,‎ (consulté le 4 décembre 2015).
  22. (en) James Caldwell, « CALDWELL'S WWE RAW REPORT 12/7: Complete coverage of DX vs. Jericho, Mark Cuban going through a table », sur Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 4 décembre 2015).
  23. (en) Ryan Clark, « WWE TLC Coverage: WWE Title Match - John Cena vs. Sheamus », sur Wrestling Inc.,‎ (consulté le 4 décembre 2015).
  24. (en) Sean O'Shea, « Sheamus is new WWE world champion », sur Irish Central,‎ (consulté le 4 décembre 2015).
  25. (en) Dale Plummer, « RAW: Dennis Miller, Slammys can't save three-hour show », sur Slam! Wrestling,‎ (consulté le 4 décembre 2015).
  26. (en) James Caldwell, « CALDWELL'S WWE RAW REPORT 1/11: Complete coverage of Mike Tyson guest-hosting and wrestling on Raw », sur Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 4 décembre 2015).
  27. (en) « WWE Royal Rumble 2010 », sur Online World of Wrestling (consulté le 4 décembre 2015).
  28. a et b (en) Aaron Hubbard, « 411’s WWE RAW Report 02.15.10 », sur 411mania,‎ (consulté le 5 décembre 2015).
  29. (en) Raj Giri, « Elimination Chamber: WWE Championship Elimination Chamber Match », sur Wrestling Inc.,‎ (consulté le 5 décembre 2015).
  30. (en) « WWE RAW 3 01 2010 », sur Online World of Wrestling (consulté le 7 décembre 2015).
  31. (en) Wade Keller, « KELLER'S WWE RAW REPORT 3/8: McMahon vs. Cena, Orton vs. Rhodes & DiBiase, Triple H addresses Sheamus, Chris Angel guest hosts », sur Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 7 décembre 2015).
  32. (en) Chris Lansdell, « 411’s WWE WrestleMania 26 Report 03.28.10 », sur 411mania,‎ (consulté le 7 décembre 2015).
  33. (en)« Sheamus bat Christian à Hell in a Cell 2011 » (consulté le 1er mai 2013)
  34. (en)« Sheamus bat Jack Swagger à TLC 2011 » (consulté le 1er mai 2013)
  35. (en)« Sheamus remporte le Royal Rumble match au Royal Rumble 2012 » (consulté le 31 janvier 2012)
  36. (en)« Sheamus bat Daniel Bryan à WrestleMania XXVIII » (consulté le 26 avril 2012)
  37. (en)[http://www.wwe.com/shows/extremerules/2012/world-heavyweight-champion-sheamus-vs-daniel-bryan-submission- match « Sheamus bat Daniel Bryan à Extreme Rules 2012 »] (consulté le 30 avril 2012)
  38. (en)« Sheamus bat Alberto Del Rio à Night of Champions 2012 » (consulté le 16 septembre 2012)
  39. http://pwtorch.com/artman2/publish/WWE_News_3/article_76138.shtml#.UvJ1bmJ5NRI
  40. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58317
  41. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58453
  42. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58400
  43. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58535
  44. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58622
  45. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58552
  46. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58683
  47. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58985
  48. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59169
  49. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59211
  50. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59415
  51. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59693
  52. Jean Vinnier, « RAWzumé 14 juillet 2014 », sur info-lutte.com,‎ (consulté le 15 juillet 2014)
  53. (en) Jason Descôteaux, « WWE Night of Champions Results (9/21): New Champions Crowned, Dean Ambrose Returns & Brock Lesnar Defends the World Championship », sur wrestlezone.com,‎ (consulté le 4 novembre 2014)
  54. Jason Descôteaux, « Résultat PPV Hell in a Cell », sur info-lutte.com,‎ (consulté le 27 octobre 2014)
  55. Jason Descôteaux, « RAWzumé », sur info-lutte.com,‎ (consulté le 4 novembre 2014)
  56. Jason Descôteaux, « RAWzumé », sur info-lutte.com,‎ (consulté le 10 novembre 2014)
  57. Jason Descoteaux, « RAWzumé », sur info-lutte.com,‎ (consulté le 31 mars 2015)
  58. Jason Descôteaux, « Résultats d'Extreme Rules », sur info-lutte.fr,‎ (consulté le 27 avril 2015)
  59. Jean Vinnier, « Résultats du ppv PAYBACK2015 », sur info-lutte.fr,‎ (consulté le 18 mai 2015)
  60. Jean Vinnier, « Résultats Elimination Chamber 2015 », sur info-lutte.fr,‎ (consulté le 2 juin 2015)
  61. (en) Dave Meltzer, « WWE Money in the Bank 2015 results: John Cena vs Kevin Owens, Seth Rollins vs. Dean Ambrose ladder match », sur f4wonline.com,‎ (consulté le 15 juin 2015)
  62. « Les résultats de WWE Hell in a Cell 2015 », sur www.wwe.fr (consulté le 26 octobre 2015)
  63. « Le Champion du Monde Poids-Lourds de la WWE Sheamus bat Roman Reigns (Match de Tables, Échelles & Chaises) », sur www.wwe.fr (consulté le 14 décembre 2015)
  64. « Les résultats de WWE Raw du 14 décembre 2015: Roman Reigns défie Mr. McMahon et devient Champion du Monde Poids-Lourds de la WWE », sur www.wwe.fr (consulté le 15 décembre 2015)
  65. « Résultats Smackdown 17 décembre 2015 ! - WWE Résultats », sur Catch Revolution - The Wrestling Network ! (consulté le 18 décembre 2015)
  66. « Triple H remporte le Royal Rumble Match 2016 pour le titre de Champion du Monde Poids-Lourds de la WWE », sur www.wwe.fr (consulté le 27 janvier 2016)
  67. The League of Nations, le nouveau clan de Sheamus, sur Voxcatch.fr (consulté le 1er décembre 2015)
  68. (en) « Interview de sheamus », sur All Star Wrestling (consulté le 31 janvier 2010)
  69. (en) « WWE The Music: A New Day’ is No. 1! », sur WWE (consulté le 31 janvier 2010)
  70. (en) « Sheamus et Finn Bàlor réunis sur le même ring », sur caq.fr (consulté le 11 avril 2015)
  71. (en) « Classement PWI500 de Sheamus », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 4 décembre 2015).
  72. http://www.allocine.fr/film/fichefilm-134860/casting/
  73. http://bleacherreport.com/articles/455882-thqs-smackdown-vs-raw-2011-mostly-complete-roster-revealed
  74. (en) « Full "WWE All Stars" roster revealed », sur wwe.com,‎ (consulté le 28 février 2015)
  75. http://www.wwe.com/inside/thq/wwe-12/thq-wwe-12-roster-reveal-september
  76. http://wwe13.2k.com/roster
  77. http://bleacherreport.com/articles/1823304-wwe-2k14-breaking-down-full-roster-in-latest-release
  78. (en) 2k, « WWE 2K15 ROSTER », sur 2k.com,‎ (consulté le 16 août 2014)
  79. « 18 More WWE 2k16 Superstar Names Revealed, Updated Roster Plus Video Footage of Cesaro and Tyson Kidd's Ring Entrance » (consulté le 26 août 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :