Sherri Martel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sherri Martel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Données générales
Nom de naissance
Sherri Russell
Nom de ring
Peggy Sue
Sensational Sherri
Sherri Martel
Sister Sherri
Nationalité
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 49 ans)
BirminghamVoir et modifier les données sur Wikidata
Taille
5 7 (1,7 m)[1]
Poids
132 lb (60 kg)[1]
Catheuse morte
Fédération
Entraîneur
Carrière pro.

Sherri Schrull (née Sherri Russell) (-) était une catcheuse (lutteuse professionnelle) américaine et une valet, mieux connue sous le nom de Sherri Martel.

Elle s'entraine auprès de The Fabulous Moolah avant de partir au Japon puis de lutter dans le Tennessee. C'est à l'American Wrestling Association (AWA) qu'elle remporte ses premiers titres et devient triple championne du monde féminine de l'AWA. Elle rejoint la World Wrestling Federation (WWF) en 1987 et y devient championne féminine de la WWF. Elle s'y fait aussi connaitre comme manager en accompagnant notamment Randy Savage et Shawn Michaels.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Russel grandit à Hattiesburg dans le Mississippi et rêve de travailler dans un cirque[3]. Elle envisage de travailler pour le Ringling Brothers Circus (en) avant qu'on l'en décourage[3]. Elle se passionne alors pour le catch et va fréquemment voir des spectacles avec sa mère[3].

Carrière de catcheuse[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

En 1974, Russell rencontre les Butch Moore et Debbie Johnson et leur demande qui peut l'entrainer[3]. Ils l'envoient à l'école de catch de The Fabulous Moolah[3]. Elle part ensuite lutter au Japon[4]. Elle apparait aussi aux États-Unis à la Continental Wrestling Association, une fédération du Tennessee, où elle a Jim Cornette comme manager[5]. Dans cette fédération, elle se casse une jambe et passe un an et demi en convalescence avant de remonter sur le ring[5].

American Wrestling Association (1985-1987)[modifier | modifier le code]

En 1985, Martel rejoint l'American Wrestling Association (AWA) où elle travaille pour 2 000 dollars par mois[5]. et devient la rivale de Candi Devine (en) qui est alors championne du monde féminine de l'AWA[4]. Elle y remporte ce titre le 28 septembre durant SuperClash[6]. Devine récupère ce titre en octobre avant que Martel ne le remporte à nouveau le 17 octobre[7].

Son second règne prend fin après sa défaite face à Candi Devine (en) le 16 janvier 1986[8]. Elle est aussi la valet de Buddy Rose et Doug Somers qui deviennent champion du monde par équipes de l'AWA (en)[3]. Devine récupère le titre féminin le 16 janvier 1986[9].

Le 28 juin 1986 au cours de Battle by the Bay, elle parvient à vaincre Candi Devine (en) pour devenir une troisième fois championne du monde féminine de l'AWA[10]. Elle conserve son titre le 2 mai face à Madusa Miceli à SuperClash II[11]. Fin juin, Martel informe Verne Gagne, le président de la AWA, qu'elle quitte cette fédération pour rejoindre la World Wrestling Federation[5].

World Wrestling Federation (1987-1993)[modifier | modifier le code]

À l'été 1987, Martel négocie sa venue à la World Wrestling Federation (WWF) par l’intermédiaire de Jesse Ventura[12]. Elle devient championne du monde féminine de la WWF le 24 juillet au cours d'un spectacle non télévisé après sa victoire face à The Fabulous Moolah[13]. Les deux catcheuses se retrouvent lors du Paul Boesch (en) Retirement Show où Martel garde son titre[14].

Mort[modifier | modifier le code]

Martel est décédée dans la résidence de sa mère au matin du 15 juin 2007 à l'âge de 49 ans. Selon sa sœur Vickie Martel, elle serait morte alors qu'elle buvait un café avec leur mère sur le perron de la maison. Le 11 septembre 2007, la police publie le rapport sur la mort de Martel, précisant qu'elle est morte d'une surdose accidentelle de plusieurs médicaments, notamment d'oxycodone.

L'enterrement de Sherri Martel a été payé par Vince McMahon, et Booker T a contribué au paiement de la pierre tombale. Plusieurs autres de ses amis du monde du catch assistèrent à l'enterrement, notamment Shawn Michaels, Madusa, Kevin Sullivan, Marty Jannetty et Jake Roberts. Elle a aussi chanté la première version de la chanson "Sexy Boy" de Shawn Michaels.

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Récompenses des magazines[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Sherri Martel », sur Online World of Wrestling (consulté le 10 mai 2017)
  2. (en) « Sensational Sherri », sur Cagematch (consulté le 10 mai 2017)
  3. a, b, c, d, e et f (en) Jen Preston, « WWE Diva Rewind: Sensational Sherri », sur Bleacher Report, (consulté le 10 mai 2017)
  4. a et b (en) Leonard Hayhurst, « 411’s Wrestling Hall of Fame Class of 2008: Sensational Sherri Martel », sur 411mania, (consulté le 10 mai 2017)
  5. a, b, c et d (en) Andrew Lutzke, « Kayfabe, Lies and Alibis: Sherri Martel Shoot Interview », sur culturecrossfire.com, (consulté le 10 mai 2017)
  6. (en) Sage Cortez, « Through the Years: AWA SuperClash 1985 », sur culturecrossfire.com, (consulté le 10 mai 2017)
  7. (en) « Historique du championnat du monde féminin de l'American Wrestling Association », sur Wrestling-Titles (consulté le 30 mai 2017)
  8. (en) « AWA », sur www.cagematch.net (consulté le 22 septembre 2017)
  9. (en) « AWA », sur www.cagematch.net (consulté le 22 décembre 2017)
  10. (en) Brian Hoops, « Nostalgia Review: AWA Battle By the Bay: Blackwell vs. Hansen; Bockwinkel vs. Nord; Rockers & Hennig vs. Rose/Somers/Smirnoff », sur PWTorch, (consulté le 22 décembre 2017)
  11. (en) Brian Hoops, « Nostalgia Review: AWA Super Clash II; Bockwinkel vs Hennig; Blackwell vs. Zhukov; Midnight Rockers and more », sur pwtorch.com, (consulté le 7 avril 2018)
  12. (en) « The Lonesome Death of Sherri Martel », sur dailyddt.com, (consulté le 7 avril 2018)
  13. (en) The Notorious Eddie Mac, « This Day in Pro Wrestling History (July 24) », sur Cageside Seats, (consulté le 10 mai 2017)
  14. (en) Jason Hess, « FLASHBACK - WWF/Paul Boesch Retirement Show (25 years ago): Sammartino, Hogan, JYD, Funk-Guerrero, DiBiase-Duggan, Mil Mascaras, back-story », sur pwtorch.com, (consulté le 8 avril 2018)
  15. (en) « Sherri Martel », sur Wrestlingdata (consulté le 10 mai 2017)
  16. (de) « Awards der Pro Wrestling Illustrated 1995 », sur Genickbruch (consulté le 10 mai 2017)
  17. (de) « Observer-Awards des Jahres 1991 », sur Genickbruch (consulté le 10 mai 2017)