The Real Americans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Real Americans
Description de cette image, également commentée ci-après

Antonio Cesaro, Zeb Colter et Jack Swagger avant d'entrer sur le ring

Présentation
Membres Jack Swagger[1]
Antonio Cesaro/Cesaro[2]
Zeb Colter (manager)[3]
Formation
Séparation
Fédération(s) World Wrestling Entertainment
Caractéristiques
Poids Antonio Cesaro : 1,96 m (6 5)
Jack Swagger : 2,01 m (6 7)
Taille Antonio Cesaro : 110 kg (242 lb)
Jack Swagger : 118 kg (260 lb)

The Real Americans était une équipe de catcheurs travaillant à la World Wrestling Entertainment, une fédération de catch américaine, composée de Jack Swagger et d'Antonio Cesaro (devenu ensuite Cesaro) qui est managé par Zeb Colter. Le concept ou gimmick de cet équipe est celui d'un groupe de patriotes américains xénophobes expliquant qu'ils sont de Real Americans (Swagger est né aux États-Unis et Cesaro qui est suisse a immigré légalement). Ils sont connus pour prononcer la catchphrase « We The People » la main sur le cœur en entrant sur le ring et après chaque victoire et Cesaro et Swagger portent le drapeau du Tea Party en guise de cape.

Histoire de l'équipe[modifier | modifier le code]

Critiques avant la formation de l'équipe (Février-Juin 2013)[modifier | modifier le code]

En février 2013, Jack Swagger revient sur les rings avec Zeb Colter comme manager[4],[5]. Colter se déclare comme un véritable patriote américain, luttant contre l'immigration illégale et ce gimmick fait croire qu'il est proche du Tea Party. Cela a provoqué de vives réactions de la part des élus républicains car la famille McMahon, qui dirige la WWE, soutient le parti républicain[6],[7]. Les critiques les plus vives par sont venus de la part de Glenn Beck, un polémiste de Fox News qui pense que la WWE démonise le Tea Party[8]. La fédération de Stamford a répondu à ces critiques en rappelant que ce scénario ou storyline n'est là que pour créer une rivalité entre le mexicain Alberto Del Rio et Swagger (qu'il devait affronter à WrestleMania XXIX) et ne représente pas la ligne politique de la compagnie, rappelant que ce n'est que du storytelling et Swagger et Colter ont dû le rappeler dans le cadre d'une vidéo où ils brisent le quatrième mur[9],[10].

À la mi-mai Antonio Cesaro commence à être accompagné par Colter[2] et en juin, Swagger est absent des rings pour être jugé pour possession de stupéfiants à la suite de son arrestation en février[11],[12]. Colter assoupli le 17 juin son point de vue sur l'immigration expliquant que le suisse est un bon immigré qui respecte leur nation et qui est arrivé légalement, devenant un citoyen au lieu de se faufiler à travers la frontière et devient officiellement son manager avant le combat entre Antonio Cesaro et William Regal[13]. Cette alliance a été considéré comme une bonne chose pour la carrière du suisse au sein de la compagnie[14].

Les débuts de l'équipe (2013-2014)[modifier | modifier le code]

Le 14 juillet à Money In The Bank, Swagger et Cesaro sont tous les deux entrés ensemble pour le traditionnel Money in the Bank Ladder match pour la mallette offrant un mtch pour le championnat du monde poids-lourds où ils ont travaillé en équipe sans succès pour eux malheureusement[15]. Le lendemain à Raw, ils perdent leur premier match face à The Usos(Jimmy et Jey Uso)[16]. Le 5 août ils obtiennent leur première victoire ensemble en battant les frères Uso[17]. La semaine suivante ils perdent face aux Uso[18]. Ils entament ensuite une rivalité avec The Prime Time Players (Titus O'Neil et Darren Young) où les Real Americans perdent à Raw le 19 août[19] puis à WWE Main Event le 28 août[20]

À Night of Champions ils participent sans succès au Tag Turmoil match[Notes 1] pour devenir challengeur pour le championnat par équipe où ils éliminent les Tons of Funk (Brodus Clay et Tensai) et les frères Uso mais ils se font sortir par les Prime Time Players (Titus O'Neil et Darren Young)[21]. Le lendemain à Raw ils perdent un triple threat elimination tag team match[Notes 2] déterminant les challengeurs pour le titre par équipe, match remporté par les frères Uso et où Cesaro a éliminé les Tons of Funk[22]. Par la suite ils entament une rivalité avec Santino Marella après que Santino ait interrompu une allocution de Colter au public de Raw le 9 septembre[23]. Cette rivalité aboutit à un match entre les Real Americans face à Marella et The Great Khali à Battleground que Swagger et Cesaro remportent[24]. Le lendemain Swagger et Cesaro gagnent un autre match face à Santino et Khali, mettant ainsi fin à cette rivalité[25].

Par la suite ils ont une rivalité avec Los Matadores à la suite de l'intervention de cette équipe dans un match opposant Swagger et Cesaro aux frères Uso le 18 octobre à Smackdown[26]. Cela aboutit à un match à Hell in a Cell où Cesaro et Swagger perdent[27]. Dès le lendemain ils commencent une nouvelle feud (rivalité scénaristique) avec les champions par équipe de la WWE Cody Rhodes et Goldust en gagnant à Raw[28]. Le 1er novembre, Zeb Colter tente de faire venir de John Cena un des membres de son clan mais il refuse[29], cela se termine par la défaite des Real Americans et de Damien Sandow dans un match en équipe face à Cody Ehodes, Goldust et Cena[30]. Lors des Survivor Series ils participent au traditionnel match par équipe à élimination avec The Shield (Dean Ambrose, Seth Rollins et Roman Reigns) face à Rhodes et Goldust, Jey et Jimmy Uso et Rey Mysterio. Avant le match, qui se passe à Boston, Colter a rappelé que cette ville a été un des lieux de la Révolution américaine et qu'il ne voit pas de révolutionnaire ici et donc si une Boston Tea Party aurait lieu aujourd'hui il ne s'en rendrait même pas compte, ce à quoi Cody Rhodes lui a coupé la parole. Durant ce match Swagger est éliminé par Jey Uso et Cesaro est lui éliminé par Cody Rhodes[31]. Le 13 décembre à Smackdown, ils battent Rhodes et Goldust et gagnent ainsi un match de championnat à TLC: Tables, Ladders and Chairs dans un fatal four way elimination tag match[Notes 3],[32]. À TLC: Tables, Ladders and Chairs ils sont éliminés par le Big Show qui a fait son KO Punch sur Cesaro[33].

Tensions et dissolution de l'équipe (2014)[modifier | modifier le code]

Fin janvier Antonio Cesaro se voit décerner le titre de catcheur le plus sous-estimé de l'année par le Wrestling Observer Newsletter[34]. L'équipe créative de la WWE a probablement compris le message car le 26 janvier le Suisse fait partie du dernier carré du Royal Rumble match lors du spectacle éponyme[35]. Des tensions commencent à apparaître dès le lendemain malgré leur victoire face à Rey Mysterio et Sin Cara[36]. Le vendredi suivant à SmackDown, Cesaro bat Dolph Ziggler pour intégrer l’Elimination Chamber Match lors du spectacle éponyme contre le champion du monde poids-lourds de la WWE en titre Randy Orton, John Cena, Sheamus, Daniel Bryan et Christian, ce dernier a d'ailleurs vaincu ce soir là Jack Swagger pour se qualifier[37]. Le 14 février, Jack Swagger bat Rey Mysterio, Mark Henry et Kofi Kingston en soumettant ce dernier pour devenir le nouveau challengeur pour le championnat intercontinental de Big E pour Elimination Chamber[38]. À Elimination Chamber Swagger perd son match face à Big E et Cesaro est le premier éliminé dans l'Elimination Chamber match pour le championnat du monde poids-lourds que Randy Orton a conservé[39].

Le 3 mars, Cesaro perd par disqualification face à Big E à la suite de l'intervention de Jack Swagger[40]. Énervé par cette intervention, Cesaro disqualifie volontairement Jack Swagger lors d'un nouveau match face à Big E la semaine suivante. Swagger, n'ayant pas accepté cela, bouscule Cesaro qui s'apprête à lui porter son Cesaro Swing, mais Zeb Colter parviendra finalement à réconcilier les deux hommes[41]. À Wrestlemania XXX ils perdent un match à élimination face aux Usos, Ryback et Curtis Axel et Los Matadores (Diego et Fernando) et après le match Swagger attaque Cesaro qui afait perdre le match. C'en est trop pour le suisse qui porte à son équipier un Cesaro Swing en ne respectant pas les ordres de Colter qui voulaient que les deux hommes se serrent la main[42].

Cesaro contre Swagger (2014)[modifier | modifier le code]

À la suite de la dissolution de l'équipe à WrestleMania XXX la rivalité entre Cesaro et Jack Swagger a resurgi, les deux hommes se sont affrontés à Raw dès le lendemain dans un match remporté par le suisse par décompte à l'extérieur[43]. Cesaro a quitté Zeb Colter pour être managé par Paul Heyman pendant que Swagger est resté avec Colter[44]. Le 21 avril Cesaro perd sa demi-finale du tournoi désignant le nouveau challengeur pour le championnat intercontinental à la suite de l'intervention de son ancien équipier accompagné de son manageur, il s'est d'ailleurs vengé de cette défaite en attaquant Swagger après le match[45].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Prises de finitions
    • Prise de finition de Cesaro[2]
      • The Neutralizer
  • Thèmes Musicaux
Musique d'entrée Compositeur Période Fédération(s)
Patriot Jim Johnston 2013-2014 WWE

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. un match à élimination opposant plusieurs équipes et quand une est éliminé une autre arrive
  2. Un combat à élimiation opposant trois équipes. un membre de chacune de deux équipes s'affrontent sur le ring, la troisième attend dans son coin soit qu'on lui passe le relais, soit l'élimination d'une équipe par tombé ou soumission.
  3. Match opposant quatre équipe à élimination. Seulement deux équipes sont sur le ring, les autres attendent soit l'élimination d'une équipe, soit qu'un des adversaires leur passe le relais.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Jack Swagger », sur onlineworldofwrestling.com (consulté le 22 décembre 2013)
  2. a, b et c (en) « Profil d'Antonio Cesaro », sur onlineworldofwrestling.com (consulté le 22 décembre 2013)
  3. (en) « Profil de Zeb Colter », sur onlineworldofwrestling.com (consulté le 22 décembre 2013)
  4. (en) « 1/11 WWE Raw in Austin: The Shield challenge for the WWE Tag Team Championship, C.M. Punk and Dolph Ziggler vs. John Cena and Ryback, Antonio Cesaro vs. The Miz for the U.S. Title », sur prowrestling.net (consulté le 22 décembre 2013)
  5. (en) « RAW NEWS: No Taker, Heyman's announcement teaser, Highlight Reel returning this week, SD match, TNA Night in Nashville? », sur pwtorch.com (consulté le 22 décembre 2013)
  6. (en) « U.S. conservatives outraged as WWE wrestler Jack Swagger cast as racist, anti-immigration Tea Partier », sur news.nationalpost.com (consulté le 22 décembre 2013)
  7. (en) Michael Nunez, « Wrestlemania 29: WWE Promos Racist 'Tea Party' Wrestler Jack Swagger To Fight Latino Champion Alberto Del Rio », sur Latin Times,‎ (consulté le 30 avril 2014)
  8. (en) Asulla Heffinger, « Glenn Beck slams WWE stars as ‘stupid wrestling people’ — whines characters ‘demonizing’ Tea Party », sur New York Post,‎ (consulté le 3 mai 2014)
  9. (en) Geno Mrosko, « WWE responds to critics of racist Zeb Colter character », sur Cageside Seats,‎ (consulté le 30 avril 2014)
  10. (en) « WWE News: Zeb Colter and Jack Swagger break character, admit they are telling stories as a response to Glenn Beck », sur Prowrestling.Net,‎ (consulté le 30 avril 2014)
  11. (en) « Jack Swagger arrested for DUI », sur Slam! Wrestling,‎ (consulté le 2 mai 2014)
  12. (en) Marc Middleton, « Jack Swagger Found Guilty, Will He Serve Jail Time For Recent Legal Troubles? », sur Wrestling Inc,‎ (consulté le 2 mai 2014)
  13. (en) Marc Middleton, « WWE RAW Results - Brock Lesnar Returns, Mark Henry Teases Retirement, More », sur Wrestling Inc,‎ (consulté le 22 décembre 2013)
  14. (en) Ryan Dilbert, « Antonio Cesaro's Alliance with Zeb Colter Will Earn Him Money in the Bank Spot », sur Bleacher Report,‎ (consulté le 2 mai 2014)
  15. (en) « WWE Money in the Bank 7-14-2013 », sur onlineworldofwrestling.com (consulté le 22 décembre 2013)
  16. (en) David Stephens, « WWE RAW RESULTS - 7/15/13 (SUMMERSLAM MAIN EVENT) », sur WrestleView,‎ (consulté le 22 décembre 2013)
  17. (en) James Caldweell, « CALDWELL'S WWE RAW RESULTS 8/5 (Hour 3): The Shield vs. Cena & Bryan & Orton main event, Ziggler vs. Big E. », sur Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 30 avril 2014)
  18. (en) « WWE Monday Night RAW 8-12-2013 », sur Online World of Wrestling (consulté le 30 avril 2014)
  19. (en) David Stephens, « WWE RAW RESULTS - 8/19/13 (FALLOUT FROM SUMMERSLAM) », sur WrestleView,‎ (consulté le 30 avril 2014)
  20. (en) Jason Namako, « WWE MAIN EVENT RESULTS - 8/28/13 (AXEL VS. RHODES) », sur WrestleView,‎ (consulté le 30 avril 2014)
  21. (en) « WWE Night Of Champions Results: Major Title Change, New Paul Heyman Guy? », sur wrestlinginc.com (consulté le 22 décembre 2013)
  22. (en) « WWE Monday Night RAW 9-16-2013 », sur onlineworldofwrestling.com (consulté le 24 décembre 2013)
  23. (en) David Stephens, « WWE RAW RESULTS - 9/9/13 (GOLDUST RETURNS TO WWE) », sur WrestleView,‎ (consulté le 2 mai 2014)
  24. (en) « WWE Battleground Results - Match For The Vacant WWE Title, Rhodes Family In Action », sur wrestlinginc.com (consulté le 24 décembre 2013)
  25. (en) David Stephens, « WWE RAW RESULTS - 10/7/13 (BIG SHOW FIRED, CENA RETURN) », sur WrestleView,‎ (consulté le 2 mai 2014)
  26. (en) « WWE SmackDown 10-18-2013 », sur onlineworldofwrestling.com (consulté le 24 décembre 2013)
  27. (en) « 'WWE Hell In A Cell' Results, Live Coverage And Your Feedback », sur wrestlinginc.com (consulté le 24 décembre 2013)
  28. (en) « WWE RAW Results (10/28) – Sandow Cashes In, Bryan Attacked, Orton’s Championship Celebration », sur wrestlezone.com (consulté le 24 décembre 2013)
  29. (en) « "My sole purpose in life is to end the Cena era" », sur Cagematch (consulté le 3 mai 2014)
  30. (en) Mike Tedesco, « WWE SMACKDOWN RESULTS - 11/1/13 (JOHN CENA APPEARS) », sur WrestleView,‎ (consulté le 3 mai 2014)
  31. (en) « WWE Survivor Series 2013 », sur onlineworldofwrestling.com (consulté le 24 décembre 2013)
  32. (en) Mike Tedesco, « WWE SMACKDOWN RESULTS - 12/13/13 (ORTON APOLOGIZES) », sur WrestleView,‎ (consulté le 24 décembre 2013)
  33. (en) « WWE Tables, Ladders, and Chairs 2013 », sur onlineworldofwrestling.com (consulté le 24 décembre 2013)
  34. (es) Sebastian Salgado, « GANADORES DE LOS WRESTLING OBSERVER NEWSLETTER AWARDS », sur Superluchas,‎ (consulté le 14 mai 2014)
  35. (en) Marc Middleton, « WWE Royal Rumble: 30-Man Royal Rumble Match », sur Wrestling Inc,‎ (consulté le 14 mai 2014)
  36. (en) Eric Arrington, « Problems with The Real Americans?, Jake Comments on HOF Induction, More », sur Daily Wrestling News,‎ (consulté le 29 mai 2014)
  37. (en) Mike Tedesco, « WWE SMACKDOWN RESULTS - 1/31/14 (CHRISTIAN RETURNS) », sur WrestleView,‎ (consulté le 18 mai 2014)
  38. (en) Larry Csonka, « 411’s WWE Smackdown Report 2.14.14 », sur 411 mania,‎ (consulté le 29 mai 2014)
  39. (en) « WWE Elimination Chamber 2-23-2014 », sur Online World of Wrestling (consulté le 29 mai 2014)
  40. (en) Mike Tedesco, « WWE RAW RESULTS - 3/3/14 (DANIEL BRYAN VS. BATISTA) », sur WrestleView,‎ (consulté le 29 mai 2014)
  41. (en) James Caldwell, « CALDWELL'S WWE RAW RESULTS 3/10: Complete "virtual-time" coverage of live Raw - Bryan "hi-jacks" Raw, Taker & Hogan back on TV, Cena vs. Wyatts feud continues », sur Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 29 mai 2014)
  42. (en) Marc Middleton, « WWE WrestleMania XXX: WWE Tag Team Title Elimination Match (Pre-show) », sur Wrestling Inc,‎ (consulté le 9 juin 2014)
  43. (en) David Stephens, « WWE RAW RESULTS - 4/7/14 (NIGHT AFTER WRESTLEMANIA 30) », sur WrestleView,‎ (consulté le 11 juin 2014)
  44. (en) Sebastian Maldonado, « Cesaro and Paul Heyman Is a Pairing Made in Heaven », sur Bleacher Report,‎ (consulté le 11 juin 2014)
  45. (en) James Caldwell, « CALDWELL'S WWE RAW RESULTS 4/21: Complete "virtual-time" coverage of live Raw - Return of the Champ leads to injury angle, IC Title #1 contender tourney continues », sur Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 23 juin 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]