Jacqueline Moore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Moore.
Jacqueline Moore
Jacqueline Moore TNA 2008.jpg

Jacqueline Moore en 2008.

Données générales
Nom de naissance
Jacqueline DeLois Moore
Nom(s) de ring
Jacqueline
Miss Texas
Nationalité(s)
Naissance
(53 ans)
Dallas (Texas)
Taille
5 3 (1,6 m)[1]
Poids
119 lb (54 kg)[1]
Catheuse retraitée
Fédération(s)
Entraîneur(s)
Carrière pro.

Jacqueline DeLois Moore (née le à Dallas (Texas)) est une catcheuse (lutteuse professionnelle) et une valet (femme manager de catcheur) américaine. Elle est notamment connue pour avoir travaillé à la World Wrestling Federation / Entertainment (WWF puis WWE à partir de 2002) et à la Total Nonstop Action Wrestling.

Moore commence sa carrière dans le Sud des États-Unis et lutte principalement à l'United States Wrestling Association (USWA) où elle remporte 14 fois le championnat féminin. En 1996, elle rejoint la World Championship Wrestling où elle est la valet de Kevin Sullivan et des Harlem Heat (Booker T et Stevie Ray (en)). En 1997, elle rejoint la WWF où elle lutte sous le nom de Jacqueline. Elle devient la première afro-américaine à remporter le championnat féminin de la WWF. Elle est aussi championne des poids lourd légers de la WWE. La WWE met fin à son contrat en 2004 et elle rejoint la TNA où elle continue à lutter et est la valet de Beer Money, Inc. (Bobby Roode et James Storm).

Elle est intronisée au WWE Hall of Fame le 2 avril 2016.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Moore est fan de catch et notamment de Kevin Von Erich (en) et son frère Kerry[2]. Elle pratique les arts martiaux[2].

Carrière de catcheuse et valet[modifier | modifier le code]

Débuts (1989-1996)[modifier | modifier le code]

Moore tombe un jour sur un prospectus pour une école de catch dirigé par Skandor Akbar[2]. Elle décide d'y aller s'y entrainer pendant huit mois[2].

Elle effectue son premier combat au Texas à la World Class Championship Wrestling sous le nom de Sweet Georgia Brown[2]. Elle part au Japon où elle lutte à la Frontier Martial-Arts Wrestling[2].

De retour aux États-Unis, elle devient la valet d'Eric Embry (en) et de Tom Prichard à l'United States Wrestling Association (USWA) sous le nom de Miss Texas[2],[3]. Elle devient la rivale de Dirty White Girl Kim Anthony[3].

World Wrestling Entertainment[modifier | modifier le code]

Jaqueline entame une rivalité avec Rena Mero en 1998. Elle s'affrontent lors d'un concours de bikini en juillet à Fully Loaded 1998, que Rena Mero remporte. Mais lors du WWE Raw suivant, Rena Mero est disqualifiée par Vince McMahon pour ne pas avoir bien mis son bikini. Lors de SummerSlam 1998, elle perd avec "Marvelo" Marc Mero face à Rena Mero et son mystérieux partenaire Edge. Elle affronte Sable le 21 septembre pour le WWF Women's Championship. Le 15 novembre, Rena Mero prend sa revanche et remporte le titre. En 1999 elle s'allie avec Terri Runnels et elle forme les P.M.S en fin 1999 elle devient face. En février 2000 elle devient championne féminine pour la deuxième fois en battant Harvey wippleman elle perd son titre face à Stephanie McMahon en fin 2000 elle obtient plusieurs opportunités pour le titre féminin. En début juin 2001 elle perd un handicap match face à Stacy Keibler et Torrie Wilson à SummerSlam 2001 elle gagne avec Lita et Mighty Molly contre Ivory Stacy Keibler et Torrie Wilson à Survivor Series elle un six pack challenge contre Trish Stratus Lita Mighty Molly Ivory et Jazz au profit de Trish. De 2002 à 2003 elle fait plusieurs matchs par équipe avec Trish Stratus et plus tard Ivory Elle est aussi la première femme à remporter le WWE Cruiserweight Championship.

TNA[modifier | modifier le code]

Jacqueline apparait pour la première fois à la TNA Impact le 7 novembre 2004 en étant le choix secret de Vince Russo pour faire face à Trinity qui ne cessait de harceler la TNA pour avoir un match lors du PPV. Jacqueline perd cependant son match face à Trinity.

Lors de l'Impact Wrestling du 7 juillet 2011, elle perd avec ODB dans un handicap match contre Velvet Sky. La stipulation était qu'en cas de défaite, ODB et Jacqueline ne devaient plus revenir à la TNA. Mais lors de l'Impact Wrestling suivant, Eric Bischoff leurs proposent un contrat si elles se comportent correctement avec le reste des Knockouts. Le 11 août, elles font leur retour et se font battre par les Championnes par équipe des Knockout, Tara et Brooke Tessmacher. Le 25 août, ODB, Jackie et Velvet Sky battent Sarita, Rosita et Angelina Love.

Son contrat expirant le 28 novembre, elle quitte alors la TNA.

WWE Hall of Fame[modifier | modifier le code]

Le 14 mars 2016, il est annoncé qu'elle sera introduit au WWE Hall of Fame promotion 2016.

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Autres médias[modifier | modifier le code]

En 2002, elle apparaît dans l'émission américaine Fear Factor avec d'autres lutteurs de la WWE : Test, Lita, Molly Holly, Jeff Hardy et Matt Hardy pour l'association American Cancer Society[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Profil de Jacqueline Moore », sur Online World of Wrestling (consulté le 8 juillet 2009)
  2. a, b, c, d, e, f et g (en) Brian Bayless, « RF Video Shoot Interview with Jacqueline », sur Scott Keith Blog of Doom, (consulté le 7 juin 2017)
  3. a et b (en) Brittney Soban, « Throwback Thursday: WWE Hall of Fame Class of 2016 Showcase: Jacqueline », sur Inside Pulse, (consulté le 9 juin 2017)
  4. (en) « Jacqueline », sur Wrestlingdata (consulté le 9 juin 2017)
  5. (en) « The PWI Female 50 Rankings: Who Is The Top Women's Wrestler In The World? (2008) », sur PWPix.net (consulté le 23 juillet 2009)
  6. (en) « Historique du USWA Women's Heavyweight Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 6 novembre 2009)
  7. (en) « Historique du UWF Women's World Championship », sur ProWrestlingHistory.com (consulté le 23 août 2009)
  8. (en) « Historique du WWE Cruiserweight Championship », sur WPro-Wrestling Title Histories (consulté le 6 novembre 2009)
  9. (en) « Historique du WWE Women's Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 6 novembre 2009)
  10. (en) « WWF Superstars on NBCs Fear Factor », sur Online World of Wrestling, (consulté le 9 juin 2009)

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :