Dino Bravo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bravo et Bresciano.
Dino Bravo
Dino Bravo - Wrestling Annual - June 1975 (cropped).jpg
Dino Bravo en 1975
Données générales
Nom de naissance
Adolfo Bresciano
Nom de ring
Dino Bravo
Nationalité
Naissance
Décès
Taille
6 0 (1,83 m)[1]
Poids
248 lb (113 kg)[1]
Catcheur mort
Fédération
Entraîneur
Carrière pro.

Adolfo Bresciano (né le en Italie et mort le à Laval), plus connu sous le nom de Dino Bravo, est un (lutteur professionnel) (catcheur) et promoteur de lutte italo-canadien.

Il s'entraîne auprès du lutteur Gino Brito et commence sa carrière en 1970 chez Les As de la Lutte. Il part ensuite à la Lutte Grand Prix où il remporte à deux reprises le championnat par équipes avec Brito et travaille aussi aux États-Unis. Aux États-Unis, il remporte le championnat du monde par équipes de la National Wrestling Alliance (version Mid-Atlantic) avec Mr. Wrestling (en) à la Mid-Atlantic Championship Wrestling (en) ainsi que le championnat par équipes de la World Wide Wrestling Federation. Il lutte ensuite chez Promotions Varoussac / Lutte Internationale dont il devient un des propriétaires en rachetant les parts d'André the Giant. Il en est le catcheur vedette dans les années 1980 remportant à sept reprises le championnat international poids lourd.

Il quitte le Québec pour aller à la World Wrestling Federation (WWF) en 1985 et y reste jusqu'en 1992.

Il devient alors entraîneur de catch et meurt assassiné le à son domicile de sept balles dans le corps.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Bresciano est le fils de Mario et Ausilia Bresciano[3]. Il grandit dans le quartier Centre-Sud de Montréal[3]. La famille Bresciano vit à proximité de la maison du catcheur Gino Brito[3]. Il fait de la lutte depuis qu'il a 12 ans[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Bresciano s'entraîne pour devenir catcheur auprès de Gino Brito[3]. Il commence sa carrière à Montréal sous le nom de Dino Bravo reprenant le nom de ring d'un catcheur connu des années 1950[3]. Il travaille d'abord chez Les As de la Lutte, la fédération de Johnny Rougeau[3]. Il constate que Rougeau n'a d'yeux que pour son neveu Raymond et décide d'aller à la Lutte Grand Prix, une autre fédération québécoise dirigé par Dick Marshall[3]. Il y fait équipe avec Brito avec qui il remporte à deux reprises le championnat par équipe de la Lutte Grand Prix une première fois du 20 novembre 1972 après leur victoire face à Killer Kowalski et Gilles Poisson et perdent ce titre en fin d'année face à Killer Kowalski et Mad Dog Vachon[4],[a]. Leur second règne a lieu en 1974[4],[b].

En 1976, il part à la Mid-Atlantic Championship Wrestling (en) et y devient champion du monde par équipes de la National Wrestling Alliance (version Mid-Atlantic) avec Mr. Wrestling (en) le 5 mai après leur victoire face à Gene (en) et Ole Anderson[5]. Les Anderson récupèrent ce titre le 28 juin[6].

Décès[modifier | modifier le code]

Bravo, à l'âge de 44 ans, a été tué par balles dans sa maison au Québec (au 1603, rue Michel-Gamelin, dans le quartier Vimont à Laval) pendant qu'il regardait un match de hockey télévisé le 10 mars 1993 alors que sa femme (Diane Rivest) et sa fille étaient parties à un spectacle de ballet. Le meurtre serait possiblement lié à la contrebande de cigarettes amérindiennes, selon le témoignage de Ricky Martel[7]. Il a été inhumé au Cimetière Notre-Dame-des-Neiges de Montréal[8].

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Promotions Varoussac / Lutte Internationale
    • 7 fois champion international poids lourd[14]
    • 1 fois champion international par équipes avec Tony Parisi (en)[15]

Récompenses des magazines[modifier | modifier le code]

Classement PWI 500 de Dino Bravo[18]
Année 1991 1992
Rang 47 en diminution 179

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La source n'indique pas de date précise pour le changement de règne, juste 1972.
  2. La source indique aucune date précise, juste 1974.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Dino Bravo », sur Online World of Wrestling (consulté le 17 septembre 2016).
  2. a b et c (en) « Dino Bravo », sur www.cagematch.net (consulté le 26 août 2018)
  3. a b c d e f g et h Pat Laprade, « DINO BRAVO, 25 ANS PLUS TARD: VU PAR SA FEMME ET SA FILLE », sur www.tvasports.ca, (consulté le 25 août 2018)
  4. a b et c (en) « Grand Prix Tag Team Title (Québéc) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 26 août 2018)
  5. (en) Brian Hoops, « DAILY PRO WRESTLING HISTORY (05/05): HACKENSCHMIDT WINS WORLD TITLE; VON ERICH PARADE OF CHAMPIONS » [archive], sur www.f4wonline.com, (consulté le 26 août 2018)
  6. a et b (en) « NWA World Tag Team Title (Mid-Atlantic/WCW) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 26 août 2018)
  7. « The murder of Dino Bravo • /r/SquaredCircle », sur reddit (consulté le 24 décembre 2015)
  8. (en) « Dino Bravo (1948-1993) », sur Findagrave.com (consulté le 13 mars 2019)
  9. a b c d et e (en) « Dino Bravo », sur www.wrestlingdata.com (consulté le 26 août 2018)
  10. (en) « AWA Canadian Heavyweight Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 26 août 2018)
  11. (en) « NWA Americas Tag Team Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 26 août 2018)
  12. (en) « NWA Canadian Heavyweight Title (Toronto) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 26 août 2018)
  13. (en) « NWA Mid-Atlantic Tag Team Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 26 août 2018)
  14. (en) « International Heavyweight Title [International Wrestling] (Québéc) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 26 août 2018)
  15. (en) « International Tag Team Title [International Wrestling] (Quebec) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 26 août 2018)
  16. (en) « WWWF/WWF/WWE World Tag Team Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 26 août 2018)
  17. (en) « PWI Most Improved Wrestler », sur www.cagematch.net (consulté le 26 août 2018)
  18. (en)« PWI Ratings for Dino Bravo », sur www.profightdb.com (consulté le 26 août 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]