Seth Rollins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Seth Rollins
Description de cette image, également commentée ci-après

Seth Rollins en 2014

Données générales
Nom complet Colby Lopez
Nom de ring Gixx
Taj the Destroyer
Tyler Black
Seth Rollins
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de naissance (30 ans),
Buffalo, Iowa, États-Unis
Taille 6 1 (1,85 m)[1]
Poids 217 lb (99 kg)[1]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédérations Ring Of Honor
World Wrestling Entertainment
Entraîneur Danny Daniels
Carrière pro. 2005aujourd'hui

Colby Lopez (né le à Buffalo, Iowa) est un catcheur américain. Il travaille actuellement à la World Wrestling Entertainment sous le nom de Seth Rollins.

D'abord connu pour son travail dans le circuit indépendant, Lopez lutte notamment à la Ring Of Honor (ROH) entre 2007 et 2010, où il se fait connaitre sous le nom de Tyler Black, et remportera son premier championnat mondial, le championnat du Monde de la ROH, et deux fois le championnat du Monde par équipes de la ROH avec Jimmy Jacobs.

Il rejoint la World Wrestling Entertainment en 2010 et fait ses débuts à la Florida Championship Wrestling (FCW), le club-école de la WWE sous le nom de Seth Rollins, où il remporte une fois tous les titres masculins de la fédération. Il est ensuite envoyé à la NXT, un autre club-école de la WWE. Il deviendra le premier champion de la NXT de l'histoire. Rollins fait ses débuts dans le roster principal de la WWE aux Survivor Series 2012, en tant que membre d'un clan appelé The Shield composé également de Dean Ambrose et de Roman Reigns, avec lequel il deviendra WWE Tag Team Champion lors de Extreme Rules (2013).

Par la suite, il remportera le Money in the bank qu'il sera le premier à encaisser à WrestleMania et deviendra pour la première fois WWE World Heavyweight Champion. Il remportera également le WWE United States Championship face à John Cena à SummerSlam 2015, faisant de lui le premier catcheur à détenir les deux ceintures simultanément.

L'icône du catch Sting, qui lutta face à lui lors de son dernier match à Night of Champions 2015, le décrit comme le meilleur catcheur qu'il ait affronté.[2]

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts (2005-2007)[modifier | modifier le code]

Lopez débute dans le catch au sein de l'IWA Mid-South (IWA), une fédération de l'Indiana, en février 2005 sous le nom de Tyler Black et perd son premier match face à Marek Brave[3]. En juillet il participe à ses premiers matchs de championnat dans cette fédération où il échoue à remporter le championnat des poids-légers de l'IWA dans un Triple Threat Match puis quelques jours plus tard il participe au Triple Threat Tables, Ladders and Chairs matchAbyss perd son titre de champion poids-lourds de l'Iowa de la National Wrestling Alliance (NWA) au profit de Ryan Boz[4],[5]. Il s'allie avec Marek Brave et ensemble ils remportent le championnat par équipes du Midwest de la NWA le 17 septembre[6]. Moins d'un mois plus tard il remporte son premier titre individuel en devenant champion poids-légers de l'IWA à la suite de sa victoire face à Josh Abercrombie dans un Iron Man match de 30 minutes[7].

Le 21 janvier 2006, il perd son titre de champion poids-légers de l'IWA après sa défaite face à Josh Abercrombie[8]. Le 25 mars il participe à un show de la All American Wrestling (AAW) où il remporte le championnat par équipes avec Marek Brave et le championnat poids-lourds[9]. Le 5 mai Black et Brave perdent leur titre de champion par équipes du Midwest de la NWA[10]. Huit jours plus tard les deux hommes perdent le championnat par équipes de l'AAW[11]. Le 11 août, il retourne à l'IWA où il remporte un Hair vs Moustache match face à Josh Abercrombie, rasant ainsi la moustache de son rival à l'IWA[12]. Ce dernier se venge le 30 septembre en conservant son titre de champion des poids-légers dans un match où le perdant doit quitter la fédération pendant six mois[13]. Il fait une brève incursion à la Total Nonstop Action Wrestling où il participe avec Jeff Watson à un match par équipes face à Latin American Xchange (Homicide et Hernandez) qu'ils perdent le 5 octobre[14]. Après un passage à la Wrestling Society X où il a fait équipe avec Jimmy Jacobs, Black retourne à l'AAW où il perd le 25 novembre son titre de champion poids-lourds face à Marek Brave dans un No-rope barbed wire match, un match sans disqualification où les cordes du ring sont remplacées par du fil de fer barbelé[15],[16].

Fin mars 2007, il quitte les États-Unis pour participer au Wachauer Wrestling Trophy 2007, un tournoi organisé par la Rings of Europe en Autriche où il se hisse en finale et perd face à M-Dogg 20[17]. Il retourne ensuite aux États-Unis et participe fin avril à l’EWF Xtreme Eight Tournament 2007 organisé par l'Extreme Wrestling Federation dans l'Indiana. Il atteint les demi-finales où il perd face à Tank Toland[18]. Le mois suivant il quitte le Midwest pour la Floride et apparaît à la Full Impact Pro et avec Marek Brave ils affrontent les Briscoe Brothers le 26 mai après que la veille Black ait battu Jay Briscoe, obtenant ainsi un match pour le championnat par équipes[19]. Ce match se conclut par la victoire des champions en titre ainsi que par la blessure de Marek Brave au dos qui marque la fin de l'alliance entre Black et Brave[20].

Ring of Honor (2007-2010)[modifier | modifier le code]

Tyler Black en 2008

Il fait ses débuts à la Ring of Honor (ROH) où il participe à un match en équipe avec Jimmy Jacobs et Necro Butcher contre The Vulture Squad (Jack Evans et Ruckus) le 15 septembre 2007[21]. Il a notamment combattu en équipe avec Bryan Danielson contre The American Wolves pendant 45 minutes. À Final Battle 2007, Black et Jacobs battent les Briscoe Brothers pour remporter le ROH World Tag Team Championship. Ils perdent le titre le 26 janvier face à Davey Richards et Rocky Romero. Il entame une rivalité avec Austin Aries fin 2009 après avoir remporté la finale du Survival of the Fittest lui donnant le droit à un match pour le titre mondial. Lors de Final Battle (2009), le match contre ce dernier se termine en Time Limit Draw[22]. Il obtient une nouvelle chance à 8th Anniversary Show et remporte le ROH World Championship face à Austin Aries le 13 février 2010[23]. À The Big Bang!, il conserve son titre contre Austin Aries et Roderick Strong[24]. Le 8 mai à Supercard of Honor V, il bat Roderick Strong et conserve son titre[25]. À Death Before Dishonor VIII, le 19 juin, il bat Davey Richards et reste champion du monde[26] mais perd contre lui lors de Tag Wars 2010 dans un match où sa ceinture n'était pas en jeu[27]. Le 11 septembre à Glory by Honor IX, il perd son ROH World Championship au profit de Roderick Strong dans un match sans disqualification avec Terry Funk comme arbitre spécial[28].

World Wrestling Entertainment (2010-…)[modifier | modifier le code]

Florida Championship Wrestling et NXT (2010-2012)[modifier | modifier le code]

En août 2010, Tyler Black signe un contrat avec la World Wrestling Entertainment[29]. Il est envoyé à la Florida Championship Wrestling, territoire de développement de la WWE, où il luttera sous le nom de Seth Rollins. Il deviendra le premier Champion 15 de la FCW, en battant Hunico en finale d'un tournoi le 13 janvier 2011. Il remportera aussi les Championnats par équipes de la FCW le 25 mars 2011 avec Richie Steamboat contre Damien Sandow et Titus O'Neil. Ils perdront les titres quelques mois plus tard au profit de Calvin Raines et Big E Langston. Il remportera également une fois le Championnat Poids-Lourds de la FCW, le 23 février 2012, en battant Leo Kruger. Il perdra le titre le 16 juin face à Rick Victor. Il est ensuite envoyé à la NXT, le nouveau territoire de développement de la WWE, à la suite de la fermeture de la FCW.

Rollins fait ses débuts à la NXT le 27 juin 2012 et bat Jiro. Il participe ensuite à un tournoi pour couronner le premier Champion de la NXT qu'il gagne le 26 juillet en battant Jinder Mahal en finale. Il perd le titre le 6 décembre 2012 contre Big E Langston.

The Shield (2012-2014)[modifier | modifier le code]

The Shield en 2014
Article détaillé : The Shield (catch).

Lors des Survivor Series 2012, des « forces de sécurité » se révélant être Seth Rollins, Dean Ambrose et Roman Reigns attaquent Ryback au moment où celui-ci fait le tombé sur John Cena ; Rollins effectue un heel turn. La scène se reproduit de la même manière le lendemain à Raw. La semaine suivante, lors d'une interview, les trois hommes annoncent que leur groupe se nomme « The Shield » et combat l'injustice. Ils débutent une rivalité avec Ryback. Leur premier match officiel a lieu à TLC, dans un 3 contre 3, qui les oppose à Ryback et la Team Hell No. The Shield sortira victorieux du match. Lors du Raw du 7 janvier, The Shield attaque Ryback lors de son match contre CM Punk. The Shield a affronté et battu Ryback, John Cena et Sheamus à Elimination Chamber. Le lendemain ils ont leur premier match officiel à Raw contre Ryback, Sheamus et Chris Jericho qu'ils gagnent. Lors d'un Raw, Roman Reigns et Dean Ambrose sont attirés vers la scène par Sheamus laissant Seth Rollins se prendre un RKO de la part de Randy Orton. Lors du RAW du 25 mars, ils gagnent contre The Great Khali, Zack Ryder et Justin Gabriel. Juste après le match, Sheamus et Randy Orton accompagnés du Big Show les attaquent. Lors de WrestleMania 29, The Shield bat Sheamus, Big Show et Randy Orton dans un "6-Men" match. Seth Rollins continue d'apparaître sur NXT où il poursuit sa rivalité avec Corey Graves qui a juré de détruire The Shield. Lors du NXT du 17 avril, il bat Corey Graves dans un Lumberjack Match. Lors de Extreme Rules (2013), lui et Roman Reigns battent la Team Hell No et remportent les WWE Tag Team Championship. Lors de Payback, lui et Roman Reigns battent Randy Orton, Daniel Bryan et Kane. Lors de Money in the Bank (2013), lui et Roman Reigns battent The Usos et conservent leur WWE Tag Team Championship. Lors du Raw du 19 août, lui, Dean Ambrose et Roman Reigns deviennent les gardes du corps d'un nouveau clan appelé The Authority en attaquant Daniel Bryan sur les ordres de Triple H. Le 26 août à Raw, il perd un Gauntlet Match contre Daniel Bryan et l'attaque. Lors de Night of Champions, lui et Roman Reigns battent The Prime Time Players et conservent leur titre. Lors de Battleground, ils perdent face à Cody Rhodes et Goldust. Lors du RAW du 14 octobre, ils perdent leur titre face à Cody Rhodes et Goldust. Lors des Survivor Series (2013), ils gagnent dans le traditionnel combat par équipes. Lors de TLC, The Shield perd face à CM Punk. Le 30 décembre à RAW, il perd face à CM Punk. Lors de Smackdown du 9 janvier 2014, The Shield bat CM Punk et New Age Outlaws. Lors de Smackdown du 14 février, The Shield bat Sheamus, Daniel Bryan et Christian. Lors de Elimination Chamber, The Shield perd face à la Wyatt Family.

Lors de RAW du 3 mars, il trahit Roman Reigns et Dean Ambrose en les abandonnant pendant leur match face à la Wyatt Family, ce qui cause la défaite de ces derniers et son départ du Shield. The Shield se réunifie lors de Smackdown du 7 mars. Ils effectuent un Face Turn lors de RAW du 17 mars en attaquant Kane. Lors de RAW du 24 mars, lui et Dean Ambrose battent Antonio Cesaro et Jack Swagger. Lors de WrestleMania XXX, ils battent Kane et les New Age Outlaws. Lors de Extreme Rules, The Shield bat Randy Orton, Triple H et Batista. Le 5 mai à RAW, The Shield perd face à la Wyatt Family. Le 9 mai à SmackDown, il perd face à Batista. Lors de Payback (2014), le Shield gagne face à Evolution, dans un combat à éliminations.

Mr Money in the Bank (2014-2015)[modifier | modifier le code]

Seth Rollins et Dean Ambrose durant leur rivalité en 2014.

Le 2 juin à RAW, il trahit le Shield et rejoint The Authority et effectue un heel turn. Au fil des semaines, il explique qu'il a trahi le Shield car il était l'homme fort du clan et que Roman Reigns et Dean Ambrose étaient faibles comparés à lui. Le 16 juin à RAW, il bat Dolph Ziggler par disqualification à la suite d'une intervention de Dean Ambrose. Plus tard dans la soirée, il attaque ce dernier dans son combat face à Bad News Barrett.

Lors de Money in the Bank (2014), il remporte la mallette qu'il pourra utiliser quand il veut pour un match de championnat. Il essaye d'encaisser sa mallette le 7 juillet à RAW, mais il est attaqué par Dean Ambrose, qui l'empêche d'utiliser son occasion de remporter le WWE World Heavyweight Championship.

Il aurait dû combattre face à Ambrose lors de Battleground mais le combat n'a jamais eu lieu à la suite d'attaques répétées de ce dernier sur Rollins. Il bat ce dernier lors de SummerSlam dans un lumberjack match. Lors de Night of Champions (2014), il est déclaré vainqueur par forfait après que Roman Reigns ne puisse pas disputer le match à cause d'une blessure. Il remporte son tout premier Hell in a Cell Match en battant Dean Ambrose grâce à une intervention de Bray Wyatt. Il ne remporte pas le titre Intercontinental au profit de Dolph Ziggler le 2 novembre à RAW. Il est le capitaine de la Team Authority aux Survivor Series (2014) face à la Team Cena et sera éliminé en dernier par Dolph Ziggler suite à une intervention de Sting qui effectue sa première apparition à la WWE. Lors de TLC 2014, il perd contre John Cena.

Il ne remporte pas le World Heavyweight Championship face à Brock Lesnar lors du Royal Rumble, un combat qui incluait également John Cena. Lors de Fastlane, il gagne avec Big Show et Kane contre Ryback, Erick Rowan et Dolph Ziggler. À la fin du combat, il se fait attaquer par Randy Orton qui effectue son retour sur le ring après 4 mois d'absence. Le 9 mars à RAW, après avoir fait croire pendant 3 semaines à The Authority (Triple H, Stephanie McMahon, Kane, Big Show, Jamie Noble, Joey Mercury et Seth Rollins) que Randy Orton revenait à leurs côtés, ce dernier attaque Seth Rollins et lui place un RKO sur la table des commentateurs[30]. Lors de RAW du 16 mars, alors qu'un combat devait avoir lieu entre Randy Orton et Seth Rollins, ce dernier vient sur le ring avec tous les membres de The Authority pour attaquer Randy Orton, mais Sting fait une apparition pour l'aider. Après quoi, un combat à WrestleMania 31 est annoncé entre Seth Rollins et Randy Orton[31]. Le 23 mars à RAW, lui, Joey Mercury et Jamie Noble perdent dans un combat face à Randy Orton[32].

WWE World Heavyweight Champion et blessure (2015)[modifier | modifier le code]

Seth Rollins avec le WWE World Heavyweight Championship.

Lors de WrestleMania 31, il perd face à Randy Orton[33]. Plus tard dans la soirée, lors du combat principal du show opposant Brock Lesnar à Roman Reigns pour le WWE World Heavyweight Championship, il intervient et encaisse sa mallette pour participer au combat et il remporte son premier titre de champion du Monde à la WWE[33]. Lors d'Extreme Rules 2015, il bat Randy Orton et conserve son titre[34]. Le lendemain à Raw, il est annoncé qu'il défendra son titre contre Randy Orton et Roman Reigns à Payback. Après cette annonce, il se fait attaquer par ce dernier. Le 4 mai à Raw, il perd contre Dean Ambrose ce qui fait entrer ce dernier dans le match pour son WWE World Heavyweight Championship à Payback[35]. Lors de Payback 2015, Seth Rollins conserve son titre de champion du monde face à Randy Orton, Roman Reigns et Dean Ambrose[36]. Lors d'Elimination Chamber 2015, il perd face à Dean Ambrose par disqualification et conserve son titre, mais Dean Ambrose arrive à lui voler sa ceinture[37]. Lors de Money in the Bank 2015, il décroche la ceinture face à Dean Ambrose dans un match de l'échelle et conserve son titre[38]. Lors de Battleground 2015, il perd par disqualification contre Brock Lesnar grâce à une intervention de The Undertaker qui attaque ce dernier et conserve son titre[39].

Il entame ensuite une rivalité avec John Cena. Il bat ce dernier lors de SummerSlam 2015, lui permettant de conserver son titre, et devient pour la première fois de sa carrière champion des États-Unis[40]. Le lendemain à Raw, alors qu'il devait recevoir sa statue, il se fait attaquer par Sting qui célèbre avec son titre. Plus tard dans la soirée, Triple H annonce qu'il défendra son titre mondial poids-lourds de la WWE contre Sting lors de Night of Champions. Le 31 août à RAW, il est annoncé qu'il aura un deuxième match à Night of Champions car il défendra son WWE United States Championship contre John Cena. Le 7 septembre à RAW, il perd contre Ryback à cause d'une distraction de Sting qui l'a provoqué avec sa statue[41]. Plus tard dans la soirée, il perd avec The New Day contre The Prime Time Players et John Cena[41]. À la fin du match, Sting apparaît et envoie sa statue dans le camion-poubelle[41]. Lors de Night of Champions 2015, il cède le championnat des États-Unis au profit de John Cena, mais il parvient à conserver son titre mondial contre Sting[42]. Après le match, il est attaqué par Sheamus qui tente d'encaisser son contrat Money in the Bank, mais Kane intervient et attaque Sheamus et Rollins[42]. À la suite de l'intervention de Kane à Night of Champions, Seth Rollins entame une rivalité avec lui qui les mènera à un match en simple au pay-per-view Hell in a Cell 2015. Si Kane venait à perdre le match, il devrait quitter ses fonctions de Corporate Kane. Lors de Hell in a Cell, Rollins bat Kane et conserve le WWE World Heavyweight Championship[43]. Les semaines suivantes à RAW, Roman Reigns devient le challenger numéro 1 pour le titre mondial lors de Survivor Series 2015[44].

Le 4 novembre lors d'un house show en Irlande, il se blesse gravement au genou droit au cours de son match contre Kane et la WWE annonce qu'il sera absent entre six et neuf mois. Le WWE World Heavyweight Championship est quant à lui vacant et Roman Reigns a obtenu la ceinture lors de Survivor Series (2015)[45].

Le 21 décembre à Raw, il fait une apparition pour recevoir le Slammy Award 2015 de la Superstar de l'année durant laquelle il annonce qu'il reviendra et récupérera le titre qu'il n'a jamais perdu.[46].

Retour et course au WWE Championship (2016-…)[modifier | modifier le code]

Il fait son retour le 22 mai 2016 à Extreme Rules (2016), en portant un Pedigree à Roman Reigns alors que celui-ci venait de conserver le WWE World Heavyweight Championship face à AJ Styles[47]. Le lendemain, à l'occasion du 1200e épisode de Monday night RAW, alors qu'il est acclamé par le public, il explique qu'il est de retour pour reprendre le titre qu'il n'a jamais perdu mais qu'il n'a pas besoin du soutien du public. Il se fait interrompre par Roman Reigns qui vient le confronter mais Shane McMahon intervient et annonce qu'un match entre les deux aura lieu à Money in the Bank pour le WWE World Heavyweight Championship[48]. Le 13 juin à Raw, lors du Ambrose Asylum de Dean Ambrose, il est confronté à Roman Reigns et après quelques provocations une bagarre éclate entre les trois hommes au cours de laquelle il attaque Dean Ambrose avant d'être attaqué par Roman Reigns qui lui porte un Superman Punch, après quoi Dean Ambrose porte son Dirty Deeds sur ce dernier[49].

Lors de Money in the Bank, Seth Rollins bat Roman Reigns et remporte pour la seconde fois le WWE World Heavyweight Championship. Quelques minutes après le match, il se fait attaquer par Dean Ambrose qui encaisse sa mallette Money In The Bank qu'il a remporté le soir même. Ce dernier bat Seth Rollins avec un Dirty Deeds pour devenir le nouveau WWE World Heavyweight Champion[50]. Le lendemain à Raw, un match est annoncé entre lui et Roman Reigns pour savoir qui affrontera Dean Ambrose pour le WWE World Heavyweight Championship lors de Battleground. Plus tard dans la soirée, son match contre Roman Reigns se termine en match nul par décompte extérieur. Shane McMahon annonce que Dean Ambrose défendra son WWE World Heavyweight Championship contre lui et Roman Reigns. Après cette annonce lui et Roman Reigns se font attaquer par Dean Ambrose [51]. Le 23 juin à Smackdown, il bat Sami Zayn. À la fin du match, il confronte Dean Ambrose ce qui engendre une bagarre entre les deux où ce dernier parvient à le faire fuir après avoir tenté de lui porter son Dirty Deeds[52]. Le 27 juin à Raw, il bat John Cena grâce à l'aide de AJ Styles, Luke Gallows et Karl Anderson. Plus tard dans la soirée, il attaque Dean Ambrose en lui portant deux Pedigree[53]. Le 4 juillet à Raw, il bat Dolph Ziggler. À la fin du combat, il revendique qu'il mérite le titre plus que n'importe qui et se fait attaquer par Dean Ambrose qui lui porte un Dirty Deeds sur la table des commentateurs[54]. Le 7 juillet à Smackdown, il bat Jey Uso malgré des distractions du Champion de la WWE Dean Ambrose. À la fin du match, ce dernier tente de l'attaquer mais il parvient à prendre la fuite[55]. Le 18 juillet à Raw, il affronte Dean Ambrose pour le WWE Championship. Il gagne d'abord le titre sur décision de Stephanie McMahon, avant que l'arbitre ne déclare le match comme nul pour cause de double tombé[56]. Le lendemain à Smackdown, il est drafté en n°1 à Raw. Plus tard dans la soirée, il perd contre Dean Ambrose dans un match pour le WWE Championship[57]. Lors de Battleground, il perd un Triple Threat Match qui comprenait Roman Reigns au profit de Dean Ambrose et ne remporte pas le WWE Championship[58].

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

The Shield à WrestleMania XXX
  • Prises favorites
    • Superkick sur un adversaire à genoux - 2011-présent
    • Buckle Bomb (Powerbomb sur le coin du ring) - 2014-présent
    • Pheonix Splash - 2015-présent
    • Frog Splash - 2015-présent
  • Surnoms
    • The Architect[60]
    • Mr Money in the Bank[61]
    • The Future of the WWE
    • The Aerialist
    • The Man
Musiques d'entrées Compositeurs Périodes Fédération(s)
The Haunted Walls Of Jericho 2005-2010 ROH
Battle On War Of Ages 2010-2012 ROH/FCW
Flesh It Out Blues Saraceno 2012 NXT
Special Op (avec The Shield) Jim Johnston 2012-2014 WWE
The Second Coming CFO$ 2014-… WWE
King of Kings (avec The Authority) Motörhead 2014-2015 WWE

Palmarès[modifier | modifier le code]

Tyler Black avec le ROH World Championship
Tyler Black avec le ROH World Tag Team Championship
  • Absolute Intense Wrestling
    • 1 fois AIW Intense Division Champion
  • All-American Wrestling
    • 2 fois AAW Heavyweight Champion
    • 2 fois AAW Tag Team Champion avec Marek Brave (1) et Jimmy Jacobs (1)
  • Independent Wrestling Association Mid-South
    • 1 fois IWA Mid-South Light Heavyweight Champion
  • Mr. Chainsaw Productions Wrestling
    • 1 fois MCPW World Heavyweight Champion
  • NWA Midwest
    • 1 fois NWA Midwest Tag Team Champion avec Marek Brave
  • Full Impact Pro
    • 1 fois FIP World Heavyweight Champion
  • Scott County Wrestling
    • 2 fois champion poids lourds de la SCW
    • 1 fois champion par équipes de la SCW avec Shane Hollister

Récompenses des magazines[modifier | modifier le code]

Année 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Rang 88 en augmentation 17 en diminution 19 en diminution 53 en augmentation 46 en augmentation 35 en augmentation 12 en augmentation 1
  • Rolling Stone
    • Most Painful Injury of the Year (2015)[66]
    • Most Puzzling New Finisher (2015)[67]
    • Runner-Up Wrestler of the Year (2015)[66]

Vie Privée[modifier | modifier le code]

Lopez est d'origine arménienne, allemande et irlandaise[68],[69]. Son nom de famille, Lopez, vient de son beau-père d'origine américaine et mexicaine[68].

En 2014, Lopez et son ancien partenaire Marek Brave fondent The Black & The Brave Wrestling Academy, une école de catch professionnel située à Moline (Illinois)[70].

Le 9 février 2015, une photo nue de sa petite amie Zahra Schreiber a été postée sur les comptes de ses réseaux sociaux, les contenus sont automatiquement publiés par WWE.com. Peu après, des photos nues de Lopez ont été postées sur la page Twitter de sa fiancée, Leighla Schultz[71]. En réponse, Lopez a présenté ses excuses pour les "photos personnelles qui ont été distribuées sans son consentement"[72].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Date Titre Rôle Notes
2016 Temple
2016 Sharknado: The 4th Awakens AstroTech Lopez

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Seth Rollins » (consulté le 10 août 2014)
  2. http://www.wwe.fr/news/2015/09/24/interview-de-sting-23-septembre-2015.html
  3. (en) « NWA No Limits Wrestling/IWA Mid-South February Fury 05.02.2005 », sur Cagematch (consulté le 10 août 2014).
  4. (en) John Goozie, « Death by Midwest: IWA Mid-South No Blood, No Guts, No Glory 2005 », sur 411 mania,‎ (consulté le 10 août 2014).
  5. (en) Chris Vetter, « Torch Indy Weekend Report: CM Punk keeps ROH title, Styles, Gibson, Ian Rotten, Jerry Lynn, Abyss, Hero », sur Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 10 août 2014).
  6. (en) « NWA Midwest 17.09.2005 », sur Cagematch (consulté le 10 août 2014).
  7. (en) « IWA Mid-South 9th Anniversary Show », sur Cagematch (consulté le 10 août 2014).
  8. (en) Chris Vetter, « Tape Review: IWA-MS, "No Retreat, No Surrender," Jan. 21, 2006, Cannon wins title from Jacobs, Hero destroys belt », sur Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 11 août 2014)
  9. (en) « AAW Final Four 25.03.2006 », sur Cagematch (consulté le 11 août 2014).
  10. (en) Mike Johnson et Ryan Martinez, « 5/5 THIS DAY IN HISTORY: WWF BECOMES WWE, FLAIR DEBUTS FOR ROH TV, FIRST WORLD CHAMPION CROWNED, AWA AND NWA TEAM FOR 'TWIN WARS' AND MORE », sur Pro Wrestling Insider,‎ (consulté le 11 août 2014).
  11. (en) « Résultats de l'All American Wrestling », sur Online World of Wrestling (consulté le 11 août 2014).
  12. (en) Chris Vetter, « 8/11 IWA-Mid South in Midlothian, Ill.: Low Ki vs. 2 Cold Scorpio, plus Delirious, Ace Steel, bloody main event », sur Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 11 août 2014).
  13. (en) John Goozie, « Death by Midwest: IWA Mid-South Ted Petty Invitational 2006 Night 2 », sur 411 mania,‎ (consulté le 11 août 2014).
  14. (en) Adam Martin, « iMPACT! Results - 10/5/06 (Jarrett & Cage vs. Daniels & Truth - more) », sur WrestleView,‎ (consulté le 11 août 2014).
  15. (en) « Liste des matchs de Tyler Black à la Wrestling Society X », sur Cagematch (consulté le 11 août 2014)
  16. (en) Chris Vetter, « DVD Review: AAW, "Windy City Classic II" (11-25-06): Black vs. Brave, no-rope barbed wire », sur Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 11 août 2014).
  17. (en) « RoE March Madness II 25.03.2007 », sur Cagematch (consulté le 11 août 2014).
  18. (en) « EWF Xtreme Eight Tournament 2007 21.04.2007 », sur Cagematch-consulté le=11 août 2014.
  19. (en) Chris Vetter, « DVD Review: FIP "Stronger Than Ever" (5-25-07), with Necro Butcher-Strong, Jay Briscoe vs. Tyler Black », sur Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 11 août 2014)
  20. (en) Brad Garoon, « BG Says: FIP Melbourne Meltdown », sur 411 mania,‎ (consulté le 11 août 2014)
  21. (en) Sean Radican, « RADICAN'S ROH MAN UP! PPV REPORT (Briscoes vs. Steen & Generico Ladder War) », sur Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 11 août 2014).
  22. (en) « 411’s Instant Access 12.19.09: ROH Final Battle 2009 », 411Mania (consulté le 17 décembre 2013)
  23. (en) « ROH 8th Anniversary Show », Pro Wrestling Illustrated (consulté le 16 novembre 2013)
  24. (en) « ROH The Big Bang! », Pro Wrestling Illustrated (consulté le 14 décembre 2013)
  25. (en) « ROH: Supercard of Honor V Review », pwponderings.com (consulté le 13 décembre 2013)
  26. « Death Before Dishonor VIII », prowrestlinghistory.com (consulté le 12 décembre 2013)
  27. (en) « ROH Tag Wars 2010 », Pro Wrestling Illustrated (consulté le 12 décembre 2013)
  28. (en) « LIVE ROH Glory by Honor IX PPV Results (New ROH champion crowned) », Gerweck.net (consulté le 11 septembre 2010)
  29. (en) Joe Burgett, « ROH World Champion Tyler Black Signs With World Wrestling Entertainment », sur Bleacher Report,‎ (consulté le 11 août 2014).
  30. (en) Andrew Meola, « Monday Night Raw Results 3/9/15: WWE Raw Recap March 9, 2015: Brock Lesnar Returns, Randy Orton Strikes, Undertaker Answers Bray Wyatt », sur mstarz.com,‎ (consulté le 25 mars 2015)
  31. (en) Brandon Stroud, « WWE Raw Results 3/16/15 », sur uproxx.com,‎ (consulté le 25 mars 2015)
  32. (en) Mike Tedesco, « WWE RAW RESULTS - 3/23/15 (FINAL HYPE FOR WRESTLEMANIA 31) », sur wrestleview.com,‎ (consulté le 25 mars 2015)
  33. a et b (en) Bill Pritchard, « WWE WrestleMania 31 Results (3/29) – New IC Champ, Sting vs HHH, Who Leaves As The WWE Champion? », sur WrestleZone (consulté le 30 mars 2015)
  34. « WWE Extreme Rules 2015 Results: Winners, Grades, Reaction and Highlights », sur Bleacher Report (consulté le 27 avril 2015)
  35. « WWE RAW RESULTS - 5/4/15 (CHANGES TO PAYBACK MAIN EVENT) », sur WrestleZone (consulté le 6 décembre 2015)
  36. (en) Ryan Murphy, "WWE World Heavyweight Champion Seth Rollins won a Fatal 4-Way Match", wwe.com, 17 mai 2015
  37. (en) Ryan Dilbert, « WWE Elimination Chamber 2015 Results: Winners, Grades, Reaction and Highlights », sur Bleacher Report,‎ (consulté le 6 décembre 2015)
  38. (en) Dave Meltzer, « WWE Money in the Bank 2015 results: John Cena vs Kevin Owens, Seth Rollins vs. Dean Ambrose ladder match », sur f4wonline.com,‎ (consulté le 15 juin 2015)
  39. (en) Donald Wood, « WWE Battleground 2015 Results: Winners, Grades, Reaction and Highlights », sur Bleacher Report,‎ (consulté le 6 décembre 2015)
  40. (en) NEIL DOCKING, « WWE SummerSlam 2015: Results and review - Undertaker defeats Brock Lesnar in night of controversy », sur Mirror,‎ (consulté le 6 décembre 2015)
  41. a, b et c « WWE RAW RESULTS - 9/7/15 (STING TRASHES ROLLINS' STATUE) », sur WrestleZone (consulté le 6 décembre 2015)
  42. a et b (en) NEIL DOCKING, « WWE Night of Champions 2015: Results and review - Seth Rollins retains world title against Sting », sur Mirror,‎ (consulté le 6 décembre 2015)
  43. « Hell In a Cell 2015 : Brock Lesnar bat l’Undertaker, la Wyatt Family passe à tabac le deadman » (consulté le 5 novembre 2015)
  44. « Seth Rollins contre Roman Reigns officialisé pour les Survivor Series » (consulté le 5 novembre 2015)
  45. « Durement blessé au genou, Seth Rollins sera absent de 6 à 9 mois » (consulté le 5 novembre 2015)
  46. http://www.wwe.com/shows/raw/2015-12-21/2015-slammy-award-winners-28378657/page-2
  47. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 23 mai 2016)
  48. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 24 mai 2016)
  49. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 14 juin 2016)
  50. « Les résultats de Money in the Bank 2016 », sur www.wwe.fr (consulté le 20 juin 2016)
  51. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 21 juin 2016)
  52. « Les résultats de Smackdown », sur www.wwe.fr (consulté le 24 juin 2016)
  53. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 28 juin 2016)
  54. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 5 juillet 2016)
  55. « Les résultats de Smackdown », sur www.wwe.fr (consulté le 8 juillet 2016)
  56. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 19 juillet 2016)
  57. « Les résultats de Smackdown », sur www.wwe.fr (consulté le 20 juillet 2016)
  58. « Les résultats de Battleground », sur www.wwe.fr (consulté le 25 juillet 2016)
  59. http://www.idigitaltimes.com/what-seth-rollins-new-finisher-curb-stomp-not-banned-says-wwe-434388
  60. http://caq.fr/actualite/2014/07/07/shield-reserve-lavenir/
  61. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59799
  62. a, b, c et d (en) « Seth Rollins's Tag Team & Stables », sur Cagematch (consulté le 26 novembre 2015).
  63. (de) « Profil de Seth Rollins », sur Genickbruch (consulté le 27 août 2014).
  64. (en) « Name Of Seth Rollins’ New Theme Song, Update On Edge & Christian In Local HOF, GFW & NJPW », sur PWMania,‎ (consulté le 27 août 2014).
  65. a, b et c (en)« Les vainqueurs des Slammy Awards 2013 »
  66. a et b (en) « WWE Wrestler(s) of the Year », Rolling Stone (consulté le 14 décembre 2015)
  67. (en) « WWE Wrestler of the Year (So Far) », Rolling Stone (consulté le 1er juillet 2015)
  68. a et b « Interview: WWE Champ Seth Rollins on Jon Stewart, Jay Cutler and why he's 'never leaving' the Midwest », sur chicagotribune.com (consulté le 8 décembre 2015)
  69. (en) « Armenian Wrestler Named As New WWE Champion », sur Asbarez.com (consulté le 8 décembre 2015)
  70. (en) Benigno, Anthony, « Seth Rollins Looks to the Future with The Black & The Brave Wrestling Academy », wwe.com,‎ (consulté le 9 janvier 2016)
  71. (en) « WWE Star Seth Rollins Learns To Keep Nude Photos To Himself (NSFW) », sur Deadspin (consulté le 8 décembre 2015)
  72. « Seth Rollins on Twitter », sur Twitter (consulté le 8 décembre 2015)
  73. http://bleacherreport.com/articles/1823304-wwe-2k14-breaking-down-full-roster-in-latest-release
  74. (en) 2k, « WWE 2K15 ROSTER », sur 2k.com,‎ (consulté le 16 août 2014)
  75. « 18 More WWE 2k16 Superstar Names Revealed, Updated Roster Plus Video Footage of Cesaro and Tyson Kidd's Ring Entrance » (consulté le 26 août 2015)