Mark Henry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mark Henry
Mark Henry WWE Axxess 2014.jpg

Mark Henry en 2014

Données générales
Nom de naissance
Marcus Jerrold Henry
Nom(s) de ring
Mark Henry
Nationalité(s)
Naissance
(46 ans)[1]
Silsbee, Texas, Drapeau des États-Unis États-Unis[1]
Taille
entre 6 1 (1,85 m)[2] et 6 4 (1,93 m)[3],[4]
Poids
entre 331 lb (150 kg)[2] et 399 lb (181 kg)[3]
Catcheur retraité
Fédération(s)
Entraîneur(s)
Carrière pro.

Marcus Jerrold Henry (né le à Silsbee au Texas), plus connu sous le nom de Mark Henry est un catcheur et haltérophile américain. Il travaille actuellement à la World Wrestling Entertainment, dans la division Raw. il a par ailleurs aussi annoncé qu'il mettrait un terme à sa carrière dans quelques mois.

Il participe aux Jeux olympiques d'été à Barcelone en 1992 puis à Atlanta en 1996. Quelques semaines après les Jeux olympiques, il devient catcheur à la World Wrestling Federation. Il y devient champion européen de la WWF, champion de l'ECW puis champion du monde poids-lourds de la WWE.

Carrière[modifier | modifier le code]

World Wrestling Federation/Entertainment (1996-…)[modifier | modifier le code]

Débuts et diverses rivalités (1996-2007)[modifier | modifier le code]

Mark Henry poussant un char d'assault
Mark Henry pousse un tank.

Mark Henry obtient son surnom de World Strongest Man (Homme le plus fort du monde) après sa 10e place lors des Jeux olympiques de Barcelone en 1992 en haltérophilie dans la catégorie des super-lourds. Il continue sa carrière d'haltérophile et remporte des médailles d'or, d'argent et de bronze aux Jeux panaméricains de 1995. Il termine sa carrière d'haltérophile aux Jeux olympiques d'Atlanta où il se classe 14e en raison d'une douleur au dos[5],[2].

Après les Jeux olympiques d'Atlanta, la World Wrestling Federation lui fait signer par la suite un contrat de 10 ans[1]. Henry s'entraîne avec Leo Burke et Tom Prichard[6].

Lors de SummerSlam 1996, il intervient pour aider Jake Roberts face à Jerry Lawler. Lors de Survivor Series 1996, il dut s'absenter pour quelques blessures et il se fera remplacer par Jake Roberts. Il fait son retour après l'incident du Survivor Series 1997 de Bret Hart et Shawn Michaels en décembre 1997 à In Your House D-Generation-X.

Le 12 janvier 1998, Mark Henry rejoint la Nation of Domination où il est allié avec The Rock. Il fait son premier match à WrestleMania XIV, son premier Wrestlemania avec D'lo Brown mais c'est The Legion Of Doom 2000 qui gagne le match lors de leur retour. Après la dissolution de cette faction, il forme une équipe avec D'Lo Brown. Lors du Judgement Day 1998, il bat The Rock. Née ensuite une grosse rivalité avec Chyna entre décembre 1998 jusqu'à fin janvier 1999. Depuis 1999, leur équipe perd plusieurs matchs pour le championnat par équipe de la WWF face à Owen Hart et Jeff Jarrett en février et mars 1999, X-Pac et Kane à Over The Edge 1999, puis The Acolytes lors du Raw Is Owen et à Heat, et sauf les Hardy Boyz.

Leur équipe reste sans succès en mai mais il doit ensuite être suspendu à cause de son poids, tandis que son partenaire D'lo reprend la conquête du titre européen et du titre intercontinental en juillet. À SummerSlam 1999, alors que D'Lo Brown affronte Jeff Jarrett pour conserver ses titres de WWF Intercontinental Championship et de WWF European Championship, Mark Henry le trahit en aidant Jarrett à gagner ce match. Jeff Jarrett offre le titre de WWF European Championship à Henry[7], qui perdit ce titre un mois après contre D'Lo Brown lors du pay-per-view Unforgiven. Lors du Smackdown du 23 septembre 1999, il affronte X-Pac pour le WWF European Championship et nous voyons pour la première fois que Henry porte une ceinture sous le ventre. Lors d'une édition à Smackdown, il perd face à Chris Jericho en 1999. Durant l'année 2000, il se fait entraîner par Mae Young et il entame une rivalité avec Viscera en février avec Kurt Angle à RAW. Après cela, Mark Henry devient populaire grâce à son personnage de Sexual Chocolate.

Rivalité avec l'Undertaker (2007-2008)[modifier | modifier le code]

Mark Henry lors de WWE SmackDown en 2007.

Le 11 mai 2007 à SmackDown, il a attaqué The Undertaker (déjà blessé après son match pour le World Heavyweight Championship dans un Steel cage match contre Batista), permettant à Edge d'en prendre avantage et utilise son Money in the Bank pour battre le champion du monde afin d'obtenir la ceinture. Après cela, Henry commence un mini-feud avec Kane qu'il bat lors d'une édition de SmackDown par décompte à l'extérieur, et lors d'un Lumberjack match à One Night Stand 2007. Plus tard, Henry lance un challenge à SmackDown dans un Locker Room, où personne n'osera le défier. Pendant plusieurs éditions de SmackDown, il ne bat que des jobbers. Mais les semaines qui suivent, The Undertaker préparant son retour, décide de faire peur à Henry. Et lors de la dernière édition avant Unforgiven, The Undertaker s'adresse à Mark Henry sans se battre : « Mark Henry, this sunday, at Unforgiven, you will REST IN PEACE !! ». Il se bat finalement contre The Undertaker à Unforgiven 2007 et perd après avoir reçu un Last Ride powerbomb.

Le 16 décembre à Armageddon 2007, Henry et Big Daddy V battent CM Punk et Kane après un Big Daddy V Drop de Big Daddy V[8].

Le 10 mars 2008, dans un re-match des anciens WrestleMania, Mark Henry se fait battre par The Undertaker dans un Casket match. Après avoir effectué son Tombstone Piledriver, l'Undertaker n'avait plus qu'à pousser The World Strongest Man dans le cercueil (casket en anglais), pour gagner le match.

À WrestleMania XXIV, Mark Henry participe à une 24-Men Battle Royal pour avoir un match pour l'ECW Championship plus tard dans la soirée. Il perd ce match face à Kane alors qu'il ne restait plus qu'eux deux sur le ring[9]. Mark Henry bat Kane pour devenir le #2 Challenger, le 24 juin à la ECW.

ECW Champion (2008-2009)[modifier | modifier le code]

Mark Henry en tant que champion de la ECW

Le 25 juin, Henry est le premier choisi dans le draft supplémentaire effectué sur WWE.com, il fait désormais partie de la division ECW.

Il devient le nouveau ECW Champion en battant Kane et Big Show dans un Triple Threat Match à Night of Champions 2008[10]. Le 1er juillet 2008, à la ECW, Tommy Dreamer vient le défier pour un match de championnat. Il lui répond qu'il n'acceptera que si le disciple de Dreamer, Colin Delaney, le bat plus tard dans la soirée. Il bat plus tard Delaney, échappant à un match de championnat contre Tommy Dreamer[11]. Le 20 juillet, à The Great American Bash, il gagne son match contre Tommy Dreamer après s'être fait trahir par Colin Delaney ce qui lui a permis de conserver le titre.

Lors de SummerSlam 2008 il affronte Matt Hardy. Il perd par disqualification après qu'Atlas a empêché Hardy de faire le tombé. Jeff Hardy intervient et frappe Atlas puis les deux frères lui portent une double Suplex. Le 19 août, à la ECW, il défend une nouvelle fois son titre avec succès. Mais lors de Unforgiven 2008 il perd le ECW Championship au profit de Matt Hardy qui remporte le titre dans un Scramble Match qui comprenait aussi Finlay, Chavo Guerrero et The Miz[12]. Il perd un match revanche à No Mercy pour essayer de récupérer le titre.

Aux Survivor Series 2008, il fait équipe avec Randy Orton, Shelton Benjamin, Cody Rhodes et William Regal contre Batista, R-Truth, Matt Hardy, CM Punk et Kofi Kingston. Son équipe remportera le match[13].

Lors du ECW du 3 mars 2009, il bat Santino Marella et se qualifie pour le Money in the Bank Ladder Match à Wrestlemania XXV qui sera remporté par CM Punk[14]. Lors du show ECW du 7 avril, Tifanny, la nouvelle GM par imtérim de la ECW annonce un Elimination Chase pour affronter Jack Swagger à Backlash (2009). Les participants sont Christian, Finlay, Tommy Dreamer et lui. Il se fera éliminer dès le 1er match par Finlay.

Lors de The Bash 2009, il affronte Tommy Dreamer, Christian, Jack Swagger et Finlay dans un Scramble Match pour le ECW Championship, qui sera conservé par Tommy Dreamer.

Course aux Tag Team Championship (2009-2011)[modifier | modifier le code]

Mark Henry

Mark Henry effectue un face turn le 29 juin à Raw en battant Randy Orton dans un Gauntlet Match. Lors du Raw du 27 juillet, il participe à un tournoi pour déterminer qui affrontera Randy Orton au SummerSlam 2009 mais John Cena remporte le match. Depuis le Raw du 3 août, il rejoint Hornswoggle dans sa rivalité contre Chavo Guerrero et a été renommé pour l'occasion "Mark-Swoggle".

Le 24 août, à Raw, il fait équipe avec MVP pour défaire les Unified Tag Team Champions Big Show et Chris Jericho, et obtiennent un match pour le WWE Unified Tag Team Championship, lors de Breaking Point 2009, qu'ils perdent. Il anime ensuite le VIP Lounge avec MVP, leur premier invité étant Al Sharpton, le Guest Host de Raw. Le 28 septembre, ils perdent une nouvelle fois un match pour les titres contre le Big Show et Jericho. Il bat Chris Masters pour rejoindre l'équipe de Raw où elle perd contre l'équipe de SmackDown à Bragging Rights (2009) à cause de la trahison du Big Show. Avec MVP, ils entament une rivalité avec la Legacy. Lors du 7 décembre à Raw, il perd contre The Miz pour le WWE United States Championship.

Lors de Raw du 11 janvier 2010 lui et Evan Bourne perdent face à la Legacy. Il gagne face à Jack Swagger lors de Raw du 18 janvier 2010.Il perd sa chance de qualification à l'Elimination Chamber de Raw en perdant face à Ted DiBiase. Il refait ensuite équipe avec MVP pour battre l'équipe ShowMiz. Il était au côté de MVP à Elimination Chamber 2010 quand il affrontait The Miz pour le United States Championship. Le lendemain à Raw, ils perdent l'opportunité de remporter les WWE Unified Tag Team Championship face à l'équipe ShowMiz. Lors de Extreme Rules, il fait équipe avec MVP dans un Gauntlet Tag Team Match contre ShowMiz pour être challenger au WWE Unified Tag Team Championship en entrant deuxième, mais perdent le match via un tombé du Miz sur MVP à la suite de l'intervention du Big Show.

Il fait partie de la 2e saison de NXT avec son rookie Lucky Cannon. Lors de Money in the Bank 2010, il remplace R-Truth pour le Money in the Bank de Raw, match remporté par The Miz. La semaine suivante, il perd un 7 on 7 Elimination Tag Team Match avec Evan Bourne, la Hart Dynasty, Yoshi Tatsu, Jerry Lawler et Goldust contre la Nexus. Match qu'ils perdront face à un impressionnant esprit collectif de la Nexus. Il se fera agresser par la Nexus lors du Raw du 9 août, avant son match contre Ted DiBiase Jr.

Il vient ensuite souvent en aide à Evan Bourne, notamment lors du 900e épisode de Raw où ce dernier se fait agresser par Alberto Del Rio après son match contre Swagger. Puis lors de la Raw's Roullette où il vient venger Evan après qu'il a perdu son match contre Edge. Lors de Night of Champions 2010, il fait équipe avec Evan Bourne et participe à un tournoi pour les WWE Tag Team Championship, où ils perdent en finale contre Cody Rhodes et Drew McIntyre. Le 27 septembre, Ils perdent un match par équipe face à Heath Slater et Justin Gabriel. À la fin du match, il est envoyé contre les escaliers en métal tandis qu'Evan subit toutes les attaques de la Nexus.

Lors du Raw du 29 novembre, lui et Yoshi Tatsu battent Heath Slater et Justin Gabriel. Lors du Raw du 6 décembre lui et Yoshi Tatsu perdent un match pour les WWE Tag Team Championship dans un Tag Team Fatal 4-Way Elimination Match comprenant également The Usos, Heath Slater & Justin Gabriel et Santino Marella & Vladimir Kozlov, match remporté par ces derniers. Lors du Raw du 11 avril, il perd un 8-Man Tag Team Match avec Santino Marella, Daniel Bryan et Evan Bourne face à The Corre.

Hall of Pain, World Heavyweight Champion et blessure (2011-2013)[modifier | modifier le code]

Mark Henry est transféré à WWE SmackDown lors du draft annuel de la WWE[15]. Il devient heel le soir même, et reprend son gimmick de destructeur. Il entre alors en rivalité avec le Big Show, qu'il bat et blesse à Money in the Bank, et déclare qu'il est la première victime du Hall of Pain. Il blesse Kane de la même manière lors du SmackDown suivant. Sa prochaine victime est Sheamus. Il parviendra à le battre à SummerSlam par décompte à l'extérieur, sans pour autant le blesser. Il entre alors en course pour le championnat du Monde poids lourds de la WWE, en devenant challenger au titre, détenu par Randy Orton. Il affronte Randy Orton à Night of Champions, match qu'il remporte, décrochant ainsi son premier championnat du Monde poids lourds, après quinze ans de carrière à la fédération. Il conserve le titre dans un match revanche face à Orton à Hell in a Cell, dans un Hell in a Cell match[16]. Le Big Show, qui a été blessé par mark Henry il y a quelques mois de cela, le défi dans un match pour le titre afin de se venger. Ils s'affrontent donc à Vengeance, match qui se finit en no contest, le ring ayant lâché sur le poids des deux hommes. Un autre match a donc lieu aux Survivor Series, match qui se terminera par une disqualification du champion, qui conservera donc le titre. Il affronte alors une troisième fois le Big Show lors de TLC dans un Chairs match, que le Big Show remportera, récupérant ainsi le titre. Il le perdra cependant quelques secondes après contre Daniel Bryan, qui utilise son Money in the Bank après une attaque de Mark Henry. Les deux anciens champions méritent tous deux un match revanche pour le titre, un Triple Threat Steel Cage match est donc organisé entre Daniel Bryan, Mark Henry et le Big Show au début de 2012, lors du Royal Rumble, match que Daniel Bryan remportera. Lors du SmackDown suivant, Mark Henry est suspendu (scénaristiquement) par le manager général Theodore Long, pour une durée indéterminée. Il fait une apparition à Elimination Chamber afin de soutenir John Laurinaitis, qui exprime son envie de devenir manager général de Raw et SmackDown. Mark Henry participe alors à un match à 6 contre 6 à WrestleMania XXVIII, match que son équipe remporte, ce qui permet à John Laurinaitis d'obtenir le poste de manager général des deux shows. Après cela, Mark Henry obtient trois matchs de championnat pour le championnat de la WWE face au champion CM Punk, lors de trois Raw consécutif, sans parvenir à remporter la ceinture. Peu après, Mark Henry est contraint de s'éloigner des rings pour une durée de neuf mois, à la suite d'une blessure à l'épaule

Diverses rivalités (2014-...)[modifier | modifier le code]

Il fait son retour lors de Raw du 4 février en s'attaquant à Daniel Bryan, Rey Mysterio et Sin Cara. Il participe à l'Elimination Chamber pour être challengeur au titre de Champion du Monde des Poids Lourds mais c'est Jack Swagger qui remporte le match. Il débute ensuite une rivalité avec Ryback qui donne lieu à un match à Wrestlemania 29 qu'il remporte. Pendant plusieurs semaines Mark Henry et Sheamus entrerons en conflit ce qui les conduira à un match à Extreme Rules, match que Sheamus remportera. Depuis il n’apparaît plus.

Une vidéo annonce son retour lors de Raw du 10 juin et il fera son retour au Raw du 17 juin 2013 après Payback. Sur Twitter, il laisse entendre que lors du Raw du 17 juin il prendra sa retraite. Lors du même show, il interrompt John Cena à la fin d'une promo et fait une promo d'adieux annonçant sa retraite. Mais alors que Cena venait le prendre dans ses bras pour le féliciter, Henry lui porte son World Strongest Slam. Quelques minutes plus tard il est interviewé et annonce que tout cela était faux et qu'il compte bien prendre le titre de la WWE. Lors de Money in the Bank, il perd face à John Cena pour le WWE Championship.

Lors du Raw du 15 juillet, il effectue un face turn après que The Shield l'attaque. À WWE SmackDown, Mark Henry vient aider Jimmy Uso et Jey Uso contre the Shield ce qui confirme son Face Turn. Le 26 juillet à Smackdown, lui, Jimmy Uso et Jey Uso battent les The Prime Time Players et Wade Barrett. Le 29 juillet à Raw, lui, Jimmy Uso et Jey Uso perdent contre The Shield. Lors de Raw du 12 août, il participe à une battle royale pour devenir aspirant no 1 au United States Championship que remporte Rob Van Dam. Lors du Smackdown du 16 août, il gagne avec Big Show et Rob Van Dam contre The Shield. Le 23 août à Smackdown, il gagne avec Big Show contre les 3MB. Il est depuis inactif à la suite d'une blessure au genou. Il effectue son retour lors de Survivor Series et bat Ryback. Lors de RAW du 16 décembre, lui et Big E Langston battent The Real Americans. Lors de Smackdown du 27 décembre, il perd face à Roman Reigns. Le 30 décembre à RAW, il interrompt Brock Lesnar puis se fait attaquer par celui-ci. Le 6 janvier à Raw, il interrompt à nouveau Brock Lesnar avec qui il se battra et qui lui cassera le bras avec son Kimura Lock (kayfabe). Lors de RAW du 10 février 2014, il perd face à Dean Ambrose pour le United States Championship[17]. Lors de Smackdown du 14 février, Jack Swagger bat Rey Mysterio, Mark Henry et Kofi Kingston pour devenir l'inspirant no 1 pour l'Intercontinental Championship[18].

Lors de RAW du 14 avril, il perd face à Cesaro[19]. Le 9 mai à SmackDown, il perd face à Roman Reigns[20]. Le 8 août à SmackDown, il fait équipe avec Big Show pour battre Ryback et Curtis Axel[21]. Lors de Hell in a Cell, il bat Bo Dallas dans un combat rapide[22]. Après plusieurs mois de blessure, il revient le 12 mars 2015 à SmackDown en attaquant Roman Reigns, mais sans succès[23]. Lors d'Elimination Chamber, il ne parvient pas à gagner le championnat Intercontinental de la WWE dans un Elimination Chamber match, laissé vacant par Daniel Bryan pour cause de blessure[24]. Lors du Royal Rumble, il participe au royal rumble match où il rentre en 22e position mais sans succès en se faisant éliminé par Braun Strowman, Luke Harper et Erick Rowan en 15e position[25].

Le 1er aout 2016 à Raw, il se voit le droit d'affronter Rusev pour le titre du championnat des États-Unis d’Amérique, match qu'il perdra.

Il fait un retour surprise et participe au royal rumble match au Royal Rumble (2017) où il rentre en 6ème position, mais se fera éliminer par Braun Strowman par la suite. Le 13 fevrier à Raw , il perd contre Braun Strowman. Il participe à la bataille royale en mémoire d'André le Géant dans le kick-off de Wrestlemania mais se fait éliminer par trois autres lutteurs.

Il annonce sur The Sam Roberts Podcast qu'il compte mettre prochainement fin à sa carrière.

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Henry préparant son World's Strongest Slam sur John Cena
  • Surnoms
    • "The Sexual Chocolate"[2]
    • "The King Of The Jungle"
    • "The World's Strongest Man"[2]
    • "The World's Strongest Champion" (lorsqu'il est en possession d'un titre)
    • "The Silverback"
  • Catchphrase
    • That's what I do! (Voila ce que je fais!)
  • Thèmes musicaux
Musiques d'entrées Compositeurs Périodes Fédération(s)
Power Jim Johnston 1998 WWE
Sexual Chocolate Jim Johnston et Stevan Swann 2003-2005 WWE
Some Bodies Gonna Get It Three 6 Mafia 2006-2016 WWE

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est marié avec une femme qui s'appelle Jana. Il a un fils, Jacob, et une fille, Joanna[27].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Récompenses des magazines[modifier | modifier le code]

Classement PWI 500 de Mark Henry[30]
Année 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Rang 191 en augmentation 116 en diminution 205 en augmentation 167 en augmentation 122 en diminution 244 Non classé Non classé en augmentation 41 en diminution 184 en augmentation 65 en augmentation 45 en diminution 99 en augmentation 57 en augmentation 9 en diminution 40 en diminution 71 en diminution 130 en diminution 197

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) « Mark Henry », sur Online World of Wrestling (consulté le 23 juin 2017)
  2. a, b, c, d, e, f, g et h (en) « Bio de Mark Henry », sur SLAM! Wrestling (consulté le 28 juillet 2009)
  3. a et b (en) « Profil de Mark Henry », sur Wrestlingdata.com (consulté le 23 juin 2017)
  4. (en) « RAW - Mark Henry », sur wwe.com (consulté le 23 juin 2017)
  5. (en) Terry Todd, « Reflections on Drugs at the Mark Henry’s Dilemma—Olympics », sur Library (consulté le 21 juillet 2014)
  6. (en) « Profil de Mark Henry » (consulté le 21 juillet 2014)
  7. a et b (en)« Historique du championnat européen de la WWE » (consulté le 28 juillet 2009)
  8. (en) « WWE Armageddon results », WWE.com (consulté le 17 décembre 7)
  9. (en) « WWE Wrestlemania XXIV results », WWE.com (consulté le 31 mars 8)
  10. a et b (en) « WWE Night of champions results », WWE.com (consulté le 2 juillet 8)
  11. (en) « WWE ECW results », WWE.com (consulté le 3 juillet 8)
  12. (en) « Résultats Unforgiven 2008 », sur SLAM! Wrestling, (consulté le 23 juillet 2009)
  13. (en) « Résultats Survivor Series 2008 », sur Online World of Wrestling (consulté le 23 juillet 2009)
  14. (en) « WWE WrestleMania 25, résultats », sur Online World of Wrestling (consulté le 24 juillet 2009)
  15. (en)« Draft 2011 » (consulté le 21 janvier 2012)
  16. (en)« Mark henry bat Randy Orton à Hell in a Cell 2011 » (consulté le 30 avril 2013)
  17. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58317
  18. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58343
  19. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58985
  20. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59211
  21. (en) Straightedge41, « Rulez.SD.2014.08.08.HD Ptt1 (2) (privée) », sur dailymotion.com, (consulté le 8 août 2014)
  22. Jason Descôteaux, « Résultat PPV Hell in a Cell », sur info-lutte.com, (consulté le 27 octobre 2014)
  23. Jason Descôteau, « SmackDown », sur info-lutte.com, (consulté le 13 mars 2015)
  24. Jean Vinnier, « Résultats Elimination Chamber 2015 », sur info-lutte.fr, (consulté le 2 juin 2015)
  25. « Triple H remporte le Royal Rumble Match 2016 pour le titre de Champion du Monde Poids-Lourds de la WWE », sur www.wwe.fr (consulté le 27 janvier 2016)
  26. « Numéro spécial : Prises de finition », Top Catch, no 2,‎ , p. 34 (ISSN 1968-9454)
  27. http://www.famousbirthdays.com/people/mark-henry.html
  28. (en)« Historique du championnat de la ECW » (consulté le 28 juillet 2009)
  29. (en) Greg Oliver, « Mark Henry: Two-time Olympian », sur SLAM! Wrestling (consulté le 28 juillet 2009)
  30. (en) « Classement PWI500 de Mark Henry », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 14 septembre 2016).
  31. http://uk.ign.com/articles/2000/01/15/the-official-wwf-smackdown-roster
  32. http://uk.ign.com/articles/2000/11/14/wwf-smackdown-2-know-your-role-2
  33. http://www.gamespot.com/articles/wwe-smackdown-shut-your-mouth-roster-revealed/1100-2896097/
  34. http://www.videogamer.com/xbox360/wwe_smackdown_vs_raw_2007/news/full_wwe_smackdown_vs_raw_2007_roster_revealed.html
  35. http://www.jeuxvideo.com/forums/1-13050-33598-1-0-1-0-0.htm
  36. http://smackdown.neoseeker.com/wiki/WWE_SmackDown!_vs_RAW_2009
  37. http://www.thesmackdownhotel.com/svr2010/roster/
  38. http://bleacherreport.com/articles/455882-thqs-smackdown-vs-raw-2011-mostly-complete-roster-revealed
  39. http://www.wwe.com/inside/thq/wwe-12/thq-wwe-12-roster-reveal-september
  40. http://wwe13.2k.com/roster
  41. http://bleacherreport.com/articles/1823304-wwe-2k14-breaking-down-full-roster-in-latest-release
  42. (en) 2k, « WWE 2K15 ROSTER », sur 2k.com, (consulté le 16 août 2014)
  43. « 18 More WWE 2k16 Superstar Names Revealed, Updated Roster Plus Video Footage of Cesaro and Tyson Kidd's Ring Entrance » (consulté le 26 août 2015)
  44. (en) Matt Porter, « WWE 2K17 Release Date and Cover Star Revealed », sur ign.com (consulté le 28 juin 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]