Dean Ambrose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Jon Moxley)
Aller à : navigation, rechercher
Dean Ambrose
Description de cette image, également commentée ci-après

Dean Ambrose en 2016

Données générales
Nom complet Jonathan Good
Nom de ring Jonathan Moxley
Jon Moxley
Moxley Moxx
Dean Ambrose
Nationalité américaine
Date de naissance (31 ans),
Cincinnati, Ohio
Taille 6 4 (1,93 m)[1]
Poids 225 lb (102 kg)[1]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédérations Combat Zone Wrestling
World Wrestling Entertainment
Entraîneur Cody Hawk
Les Thatcher
Carrière pro. aujourd'hui

Jonathan Good (né le à Cincinnati, Ohio, États-Unis) est un catcheur américain. Il travaille actuellement à la World Wrestling Entertainment dans la division Smackdown sous le nom de Dean Ambrose. Il est surtout connu pour son travail sur le circuit indépendant sous son nom de ring de Jon Moxley. Durant sa carrière, il a obtenu six titres majeurs : deux fois championnat du monde poids-lourds de la CZW, deux fois le championnat du monde poids-lourds de la IPW, une fois le championnat du monde poids-lourds de la FIP, et une fois le championnat du monde poids-lourds de la WWE.

En avril 2011, Jonathan Good signe avec la WWE et fait ses débuts dans le roster principal le 18 novembre 2012 en tant que membre d'un clan appelé The Shield. Il remporte le championnat des États-Unis de la WWE à Extreme Rules 2013, le championnat intercontinental de la WWE lors de TLC 2015, puis le Money in the Bank Ladder match et le championnat du monde poids-lourds de la WWE lors de Money in the Bank 2016.

Carrière[modifier | modifier le code]

Heartland Wrestling Association et diverses fédérations (2004-2010)[modifier | modifier le code]

Jonathan débute dans le catch à la Heartland Wrestling Association (HWA), une fédération de l'Ohio, sous le nom de Jon Moxley en 2004, où il est entraîné par Cody Hawk et Les Thatcher. Le 20 juin 2004, Moxley fait ses débuts en perdant contre Ala Hussein[2]. Rapidement Moxley fait équipe avec Jimmy et le 11 mars 2005, ils battent Mike Desire et Tack pour devenir champion par équipe de la HWA[3]. Leur règne prend fin le 13 mai à la suite de leur défaite face à Quinten Lee et Ala Hussein[4].

Le 15 janvier 2006, il participe aux enregistrements de WWE Velocity du 21 janvier où avec Brad Taylor il perd facee à MNM (Joey Mercury, Johnny Nitro accompagné de Melina)[5]. Le 9 mai, il devient champion poids-lourds de la HWA après sa victoire sur Pepper Parks[6]. En septembre, il part à Porto Rico où il travaille à l'International Wrestling Association Puerto Rico (IWA Puerto Rico) et avec Hade Vansen il a détenu le titre de champion par équipe de l'IWA Puerto Rico du 3 septembre au 11 novembre[7],[8].

Moxley en 2010

Insanity Pro Wrestling (2010-2011)[modifier | modifier le code]

Après sa défense réussie pour le IPW World Heavyweight Championship contre Aaron Williams à IPW "Desperate Measures" le 5 juin 2005, Moxley se fera attaquer par Jimmy Jacobs. Il s'en suivra une guerre des mots jusqu'au 21 août 2010 à IPW 9th Anniversary : Reign of the Insane ou Moxley battra Jacobs et conservera son titre. Le 1er janvier 2011 à Showdown il perd son titre face à Jacobs par décision de l'arbitre (Jacobs l'a étranglé avec un collier de chien)[9].

Combat Zone Wrestling (2009-2011)[modifier | modifier le code]

Jon Moxley à la Combat Zone Wrestling en 2010.

Le 6 juin 2009, Moxley était un participant du Tournament of Death VIII . Au premier tour, Moxley défait Brain Damage dans un "Dining Death" match, mais perd contre Nick "F'N" Gage et Scotty Vortekz dans un "Triple Threat Fans Bring the Weapons" match en demi-finale.

Le 25 octobre 2009, il participe au CZW Tournament of Death: Rewind, où il sera opposé à Thumbtack Jack dans un "Four Corners of Fun Dog Collar" match, où il perd.

Le 13 février 2011 à CZW 11th Anniversary Show, Moxley bat B-Boy pour le CZW World Heavyweight Championship . Le 8 aout il perdra son championnat au profit de Nick Gage dans un « Ultraviolent Three-Way Dance » match avec Drake Younger. Il le regagnera le 14 aout dans un nouveau "Ultraviolent Three-Way Dance" match avec Egotistico Fantastico . Il perdra ensuite le titre une bonne fois pour toutes à CZW 12th Anniversary Show en février 2012 contre Robert Anthony[10].

Dragon Gate USA (2009-2011)[modifier | modifier le code]

Moxley a commencé à travailler pour la Dragon Gate USA (DGUSA) en 2009. Le 28 novembre, il bat B-Boy par soumission dans un Dark match. Le 23 janvier 2010, il perd contre Darin Corbi dans un Dark match. Plus tard dans la soirée, il attaque Lacey avant que Tommy Dreamer ne l'arrête. Le 26 mars, il fait équipe avec Brian Kendrick contre Jimmy Jacobs et Paul London, match qu'ils gagnent. À la suite de ce match, Kendrick et Jacobs feront passer Moxley à travers une table. À Mercury Rising, Moxley bat Dreamer dans un Hardcore match.

Lors de Freedom Fight, Moxley et Akira Tozawa perdent contre Homicide et BxB Hulk dans un Tag Team match[11].

World Wrestling Entertainment (2011-…)[modifier | modifier le code]

Florida Championship Wrestling (2011-2012)[modifier | modifier le code]

Le 4 avril 2011, il a été confirmé que Good avait signé un contrat de développement avec la World Wrestling Entertainment et que la Dragon Gate USA avait accordé sa libération de la fédération. Le 27 mai, il rejoint le territoire de développement de la WWE, la Florida Championship Wrestling sous le nom Dean Ambrose.

Il effectue ses débuts lors du 10 juillet 2011, ou il gagne contre Hunico. Lors du 24 juillet, il gagne contre Tito Colon. Lors du dernier enregistrement TV de la FCW en juin 2012, il a un match revanche contre William Regal, qu'il avait affronté en 2011 et contre lequel il avait perdu. Ce match se termine en no contest.

The Shield (2012-2014)[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : The Shield et The Authority.
Dean Ambrose en tant que champion des États-Unis de la WWE

Lors de Survivor Series 2012, des forces de sécurité, se révélant être Seth Rollins, Dean Ambrose et Roman Reigns, attaquent Ryback au moment où celui-ci fait le tombé sur John Cena. Le lendemain à Raw, Rollins, Ambrose et Reigns attaquent à nouveau Ryback de la même façon. Lors de Main Event le 21 novembre, ils attaquent Tyson Kidd et Santino Marella pendant leur match. Lors du Raw suivant, les trois hommes annoncent dans une interview que le nom de leur groupe est The Shield. Lors de TLC, ils ont un match encore inédit dans l'histoire de la WWE : un "6-Men" "Tables, Ladders and Chairs" match les opposant à Ryback, Daniel Bryan et Kane. The Shield gagne le match par tombé grâce à une PowerBomb de Reigns sur Bryan à travers une table. Lors de Elimination Chamber, The Shield bat John Cena, Sheamus et Ryback. À Wrestlemania, ils battent Sheamus, Big Show et Randy Orton. Lors du Raw du 22 avril, The Shield bat Undertaker, Kane et Daniel Bryan. Lors du SmackDown du 26 avril, il perd contre l'Undertaker, et après le match, The Shield porte leur Triple Power Bomb sur l'Undertaker sur la table des commentateurs.

Lors de Extreme Rules (2013), il bat Kofi Kingston et devient le nouveau détenteur du WWE United States Championship. Lors de RAW du 27 mai, il bat Kofi Kingston et conserve son titre. Lors de Payback (2013) , il bat Kane et conserve son WWE United States Championship. Lors de Money in the Bank de Smackdown, il perd au profit de Damien Sandow.

The Shield en 2013

À SummerSlam, il perd son match contre Rob Van Dam par disqualification et il conserve donc son titre. Lors du Raw du 19 août, lui et Seth Rollins et Roman Reigns deviennent les gardes du corps d'un nouveau clan appelé L'Autorité. Le 26 août à Raw, il perd son match contre Daniel Bryan par disqualification. Lors de Night of Champions, il conserve le WWE United States Championship contre Dolph Ziggler. Lors du RAW du 21 octobre, il perd contre Daniel Bryan. Lors de Hell in a Cell (2013), il perd contre Big E Langston par décompte extérieur et conserve son WWE United States Championship. Lors de Survivor Series, il gagne dans le traditionnel combat par équipes. Le 9 décembre à RAW, il perd face à CM Punk. Lors de TLC, The Shield perd face à CM Punk. Lors de Smackdown du 9 janvier 2014, The Shield bat CM Punk et New Age Outlaws. Lors du Royal Rumble (2014), il participe au Royal Rumble Match ou il entre en 12e position et en élimine 3. Lui et ses partenaires du Shield dominent tout le Royal Rumble Match, mais il se fera éliminer par Roman Reigns , l'un de ses partenaires du Shield. Lors de Smackdown du 7 février, lui et Roman Reigns battent Kofi Kingston et Dolph Ziggler[12]. Lors de RAW du 10 février, il perd contre Mark Henry par DQ, il conserve toujours sont titre par disqualification avec une intervention de Roman Reigns et Seth Rollins. Lors de Smackdown du 14 février, The Shield bat Sheamus, Daniel Bryan et Christian. Lors de Elimination Chamber, The Shield perd face à la Wyatt Family.

Ils effectuent un face turn lors du RAW du 17 mars en attaquant Kane. Lors de RAW du 24 mars, lui et Seth Rollins battent Jack Swagger et Cesaro. Lors de WrestleMania XXX, ils battent Kane, Billy Gunn et Road Dogg. Le 02 mai à SmackDown, il bat Alberto Del Rio, Ryback et Curtis Axel et conserve le WWE United States Championship. Lors de Extreme Rules, The Shield bat Randy Orton, Triple H et Batista. Le 5 mai à RAW, il perd son titre dans une Battle Royal au profit de Sheamus. Le 9 mai à SmackDown, il tente de récupérer son titre face à Sheamus mais perd le combat.

Lors de Payback, le Shield gagne face à Evolution dans un combat par élimination. Le 2 juin à RAW, Seth Rollins trahit et quitte le clan The Shield pour rejoindre les membres de Evolution (Triple H et Randy Orton). Dean Ambrose et Roman Reigns continuent cependant à faire équipe.

Rivalités avec Seth Rollins et Bray Wyatt (2014-2015)[modifier | modifier le code]

À la suite de la séparation du Shield, il entame immédiatement une rivalité avec Seth Rollins. Lors de Money in the Bank, il ne parvient pas à remporter la mallette à la suite d'une intervention de Kane, ce qui permet à Seth Rollins de remporter le match. Lors de Battleground, il perd par forfait face à Seth Rollins à la suite de multiples attaques qu'il lui fera subir. Lors de SummerSlam, il perd face à Seth Rollins dans un Lumberjack match à la suite d'une nouvelle intervention de Kane. Lors du Raw suivant, il se prend un Curb Stomp sur des parpaings et est éloigné des rings (il s'agit d'une blessure scénaristique car Dean Ambrose doit jouer dans le film Lockdown).

Lors de Night of Champions, il effectue son retour en attaquant une nouvelle fois Seth Rollins avant de se faire expulser par la sécurité. Dès lors, la rivalité entre les deux hommes reprend. Lors du Raw du 13 octobre, il bat John Cena dans un No Hold Barred Contract on a Pole Match, ce qui lui donne le droit d'affronter Seth Rollins à Hell in a Cell. Lors de Hell in a Cell, il perd face à Seth Rollins dans un Hell in a Cell Match à la suite d'une intervention de Bray Wyatt qui effectuait son retour.

Des lors, il entre en rivalité avec ce dernier. Lors de Survivor Series, il perd par disqualification face à Bray Wyatt en l'attaquant avec une chaise, puis le passera à tabac après le match. La rivalité entre les deux hommes s'achève à TLC où Dean Ambrose perd face à Bray Wyatt dans un TLC Match après s'être électrocuté avec un écran de télévision.

Lors du Royal Rumble, il ne remporte pas le Royal Rumble Match après avoir fini dans le carré final. Dès lors, il se lance dans une rivalité avec Bad News Barrett pour le WWE Intercontinental Championship après l'avoir attaché au poteau du ring et l'a forcé à signer un contrat pour un match. Lors de Fastlane, il perd par disqualification face à Bad News Barrett après s'être acharné sur lui dans le coin du ring et ne remporte pas le titre, puis lui volera par la suite. Lors de WrestleMania 31, il perd dans un Ladder Match au profit de Daniel Bryan et ne remporte pas le titre. Lors de Extreme Rules, il bat Luke Harper dans un Street Fight Match qui dure près d'une heure.

Lors du RAW du 4 mai, il bat Seth Rollins et devient challenger pour le WWE World Heavyweight Championship. Lors de Payback, il perd face à Randy Orton, Roman Reigns et Seth Rollins qui conserve son titre dans un Fatal-4-Way match. Lors d'Elimination Chamber, il bat Seth Rollins par disqualification après avoir involontairement effectué un diving elbow drop sur l'arbitre. Il ne remporte donc pas le titre. Lors de Money in the Bank, il perd face à Seth Rollins dans un Ladder match et ne remporte pas le titre.

À la suite de sa rivalité avec Seth Rollins, il reforme une alliance avec Roman Reigns pour aider ce dernier dans sa rivalité avec Bray Wyatt et Luke Harper. Lors de SummerSlam, lui et Roman Reigns battent Bray Wyatt et Luke Harper. Lors du Raw suivant, ils battent une nouvelle fois Bray Wyatt et Luke Harper, mais par disqualification à la suite de l'intervention de Braun Strowman. Lors de Night of Champions, lui, Roman Reigns et leur partenaire mystère Chris Jericho perdent face à la Wyatt Family.

Après la blessure de Seth Rollins qui est obligé de rendre le WWE World Heavyweight Championship vacant, il participe à un tournoi pour designer le nouveau champion. Lors de Survivor Series, il bat Kevin Owens et accède à la finale du tournoi. Lors de la finale, il perd face à son partenaire Roman Reigns et ne remporte pas le titre.

Champion Intercontinental (2015-2016)[modifier | modifier le code]

Lors de TLC 2015, il bat Kevin Owens et devient pour la première fois WWE Intercontinental Championship[13]. Lors du Smackdown du 22 décembre, il bat Kevin Owens et Dolph Ziggler dans un Triple Threat Match et conserve son titre[14]. Lors de Smackdown du 7 janvier 2016, lui et Kevin Owens s'affronte dans un match pour le titre Intercontinental qui finit en double décompte à l'extérieur lui permettant donc de garder le titre. Lors de Royal Rumble, il bat Kevin Owens dans un Last Man Standing match et conserve son titre[15]. Plus tard dans la soirée, il participe au Royal rumble match en rentrant en 19e position mais sans succès en se faisant éliminé par Triple H en 29e position[16].

Le 15 février 2016 à Raw, il perd le championnat intercontinental de la WWE au profit de Kevin Owens, dans un Fatal-Five Way qui comprenait également Dolph Ziggler, Tyler Breeze et Stardust.

Rivalités avec Brock Lesnar et Chris Jericho (2016)[modifier | modifier le code]

Lors de Fastlane, il perd un Triple Threat match contre Roman Reigns et Brock Lesnar, remporté par Roman Reigns, qui devient challenger numéro un pour le WWE World Heavyweight Championship contre Triple H à WrestleMania 32[17]. Le lendemain à Raw, il se fait attaquer par Brock Lesnar et est envoyé à l'hôpital. Plus tard dans la soirée, il défie Brock Lesnar dans un No Holds Barred Street Fight Match à WrestleMania 32 que ce dernier accepte après lui avoir porté un F5. Le 24 mars à Smackdown, il se fait attaquer par Brock Lesnar qui lui porte un F5 après avoir sauvé ce dernier d'une attaque de The Wyatt Family et après l'avoir attaqué avec un Kendo Stick[18]. Lors de WrestleMania 32, il perd contre Brock Lesnar[19].

Le 11 avril à Raw, il interrompt Chris Jericho qui présentait son Highlight Reel et le remplace par son propre show avant d'attaquer ce dernier avec son Dirty Deeds. Le 18 avril à Raw, il bat Kevin Owens et se fait attaquer par Chris Jericho à la fin du match qui lui porte un Codebreaker. Le 25 avril à Raw, il attaque Chris Jericho mais ce dernier parvient à prendre le dessus en lui portant le Walls of Jericho sur la table des commentateurs[20]. Lors de Payback, il bat Chris Jericho[21]. Le lendemain à Raw, il se fait attaquer par Chris Jericho après que ce dernier lui cassé un pot de fleur sur le crâne[22]. La semaine suivante à Raw, il fait son retour en attaquant Chris Jericho avant le match de ce dernier face à Big Cass et déchire sa veste lumineuse[23]. Le 16 mai à Raw, il défie Chris Jericho dans le tout premier "Asylum Match", dont il est l'inventeur[24]. Lors de Extreme Rules, il bat Chris Jericho dans le tout premier "Asylum Match"[25]. Le lendemain à Raw, il bat Dolph Ziggler et se qualifie pour la troisième fois pour le Money in the Bank Ladder Match lors de Money in the Bank[26]. Le 13 juin à Raw, il invite Seth Rollins et Roman Reigns dans son "Ambrose Asylum" où une bagarre éclate entre les trois hommes. Plus tard dans la soirée, il bat Chris Jericho avant qu'une bagarre n'éclate entre tous les participants du Money in the Bank Ladder où match ce dernier prend le dessus en attrapant le contrat[27]. Le 16 juin à Smackdown, il gagne avec Sami Zayn et Cesaro contre Kevin Owens, Chris Jericho et Alberto Del Rio[28].

WWE World Champion et Rivalité avec AJ Styles (2016-...)[modifier | modifier le code]

Dean Ambrose avec son titre de champion de la WWE.

Lors de Money in the Bank, il bat Cesaro, Sami Zayn, Chris Jericho, Alberto Del Rio et Kevin Owens et remporte le Money in the Bank Ladder match [29]. Plus tard dans la soirée, il utilise sa mallette sur Seth Rollins tout juste couronné et remporte le WWE World Heavyweight Championship pour la première fois de sa carrière[29]. Il rentre ainsi dans l'histoire du catch en étant le premier catcheur de l'histoire à avoir été CZW World Heavyweight Championship et WWE World Heavyweight Championship. Lors du Raw du 20 juin, Shane McMahon annonce un match entre Roman Reigns et Seth Rollins pour déterminer qui affrontera Ambrose pour le WWE World Heavyweight Championship à Battleground. Après que le match se soit terminé par un double décompte à l'extérieur, McMahon décide qu'Ambrose défendra son titre contre les deux hommes à Battleground. Après cette annonce, Ambrose attaque ses futurs adversaires avec son Dirty Deeds[30]. Le 18 juillet à Raw, il défend son titre contre Seth Rollins mais cela se termine par un match nul. Il perd d'abord sa ceinture sur décision de Stephanie McMahon, avant que l'arbitre n'annule la décision et ne décide qu'il devait garder son titre[31]. Le 19 juillet à Smackdown, Shane McMahon et Daniel Bryan annoncent son draft à SmackDown. Plus tard dans la soirée, il bat Seth Rollins dans un match retour pour le WWE Championship[32]. À Battleground, il gagne contre Seth Rollins et Roman Reigns, en portant son Dirty Deeds sur Roman Reigns pour ensuite faire le tombé et conserver son titre[33].

Le 26 juillet à Smackdown, un six pack challenge match a lieu entre Bray Wyatt, John Cena, Apollo Crews, Baron Corbin, AJ Styles et Dolph Ziggler pour déterminer son prochain adversaire à SummerSlam pour son WWE World Championship, que ce dernier remporte. Le 2 août à Smackdown, il tente de sauver Dolph Ziggler d'une attaque de Bray Wyatt mais se fait attaquer par Erick Rowan[34]. Le 9 août à Smackdown, il confronte avec Dolph Ziggler The Wyatt Family avant que cela ne se termine en bagarre où il encaisse un Superkick de Dolph Ziggler accidentellement. Plus tard dans la soirée, lui et Dolph Ziggler battent The Wyatt Family. À la fin du match, il lui porte son Dirty Deeds[35]. Lors de SummerSlam, il bat Dolph Ziggler et conserve son titre[36]. Le 23 août à Smackdown, il est annoncé qu'il défendra son WWE World Championship contre AJ Styles lors de Backlash[37]. Lors de Backlash, il perd son titre contre AJ Styles après un Low-Blow suivi d'un Styles Clash[38]. Le 13 septembre à SmackDown, il confronte John Cena et AJ Styles pour réclamer un match pour le WWE World Championship, avant que Shane McMahon n'annonce qu'il affrontera AJ Styles et John Cena dans un Triple Threat Match à No Mercy pour le WWE World Championship[39]. Plus tard dans la soirée, lui et John Cena battent AJ Styles et The Miz[40]. Le 20 septembre à Smackdown il affronte et bat John Cena, puis après une intervention d'AJ Styles qui s'en prend aux 2 lutteurs après le match, Daniel Bryan annonce un match revanche en 1 contre 1 pour le titre entre Ambrose et Styles à Smackdown la semaine suivante. Le 27 septembre à Smackdown, il perd contre AJ Styles et ne remporte pas le WWE World Championship. À la fin du match, il encaisse un Attitude Ajustment de la part de John Cena[41]. Lors de No Mercy, il perd un Triple Threat Match qui comprenait aussi John Cena au profit de AJ Styles et ne remporte pas le WWE World Championship[42]. Le 1er novembre à Smackdown, il bat AJ Styles et devient l'aspirant pour le WWE World Championship. Plus tard dans la soirée, Shane McMahon annonce qu'il affrontera AJ Styles lors de TLC pour le WWE World Championship dans un TLC match[43]. Lors de Survivor Series, il se fait éliminer de par Braun Strowman à cause de AJ Styles. Plus tard dans le match, il fait éliminer ce dernier en l'attaquant avec l'aide de Roman Reigns et de Seth Rollins en lui faisant une Triple Aided Powerbomb comme à l'époque du Shield[44]. Lors de TLC, il perd contre AJ Styles dans un TLC Match à cause de James Ellsworth qui lui a coûté le titre en le balançant du haut d'une échelle à travers les tables.

Le 6 décembre à Smackdown, il perd contre The Miz à cause d'une distraction de James Ellsworth et ne remporte pas le WWE Intercontinental Championship[45].

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

The Shield à WrestleMania XXX
  • Prises de finition[1]
    • En tant que Dean Ambrose
      • Dirty Deeds (Double Underhook DDT, en hommage à Mick Foley) (2014-...)
      • Dirty Deeds (Headlock Driver) (2012-2014)
    • En tant que Jon Moxley
      • Hook and Ladder (Elevated double chickenwing wheelbarrow facebuster)
      • Moxicity (Spinning side slam)
      • One Hitter (Vertical suplex lifted and dropped into a DDT)
  • Prises favorites
    • (Running) Bulldog
    • Rebound Lariat
    • Lunatic Fringe Elbow Drop
  • Équipes et clans
    • British Militia (avec Hade Vansen) (2006)
    • Messiahs Of A New Age (2007-2008)
    • Crew (2008-2009)
    • Royal Violence (avec King Vu) (2009-2010)
    • Switchblade Conspiracy (2009-2011)
    • Kamikaze USA (2010-2011)
    • The Shield (2012-2014)
    • The Authority (2013-2014)
    • Dean Ambrose et Roman Reigns (2015-2016)
  • Thèmes Musicaux[46]
Musiques d'entrées Compositeurs Périodes Fédération(s)
"Tomb It May Concern" Extreme Music 2011 FCW
"Terminal Woman" ? 2011-2012 FCW
"Broken Bones" Mike Walpole 2012 FCW
"Special Op" (avec The Shield) Jim Johnston 2012-2014 WWE
Retaliation CFO$ 2014-... WWE

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Full Impact Pro Wrestling
    • 1 fois FIP World Heavyweight Champion
  • International Wrestling Association
    • 1 fois IWA World Tag Team Champion avec Hade Vansen
  • Heartland Wrestling Association
    • 3 fois HWA Heavyweight Champion
    • 5 fois HWA Tag Team Champion avec Jimmy Turner (1), Cody Hawk (1) et King Vu (2)[4]
    • Attack of the Trios (2009) avec Dean Jablonski et Dick Rick
  • Insanity Pro Wrestling
    • 2 fois IPW World Heavyweight Champion
    • 1 fois IPW Mid-American Champion
  • Mad-Pro Wrestling
    • 1 fois MPW Heavyweight Champion
    • 1 fois MPW Tag Team Champion avec Carlton Kaz, Dustin Rayz, Trik Nasty et Vance Desmond
  • Westside Xtreme Wrestling

Récompenses de magazines[modifier | modifier le code]

Classement PWI 500 de Dean Ambrose[48]
Année 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Rang 447 en augmentation 371 Non classé 471 en augmentation 103 en augmentation 102 en diminution 254 en augmentation 26 en augmentation 18 en augmentation 13 en augmentation 9

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est marié avec l'intervieweuse, Renee Young 9 December 2016. Ils ont tous les deux officialisés leur relation durant l'année 2015.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Date Titre Rôle
2014 Lockdown Shaw

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « Profil de Jonathan Good », sur Online World of Wrestling (consulté le 12 décembre 2013)
  2. (en) « HWA 20.06.2004 », sur Cagematch (consulté le 6 mai 2014)
  3. (en) « HWA Retribution 11.03.2005 », sur Cagematch (consulté le 6 mai 2014)
  4. a et b (en) « Historique du championnat par équipe de la Heartland Wrestling Association », sur Wrestling-Titles (consulté le 26 février 2015).
  5. (en) Scott Fried, « 411’s WWE Velocity Report: 1.21.06 », sur 411 mania,‎ (consulté le 26 février 2015).
  6. (en) « HWA Adrenaline TV Taping », sur Cagematch (consulté le 26 février 2015).
  7. (en) « IWA Puerto Rico Golpe de Estado », sur Cagematch (consulté le 26 février 2015).
  8. (en) « IWA Puerto Rico », sur Cagematch (consulté le 26 février 2015).
  9. http://dean-ambrose.net/?p=2561
  10. http://bleacherreport.com/articles/654780-wwe-signs-the-controversial-and-talented-jon-moxley-to-a-developmental-deal
  11. http://www.dgusa.tv/bio/jon-moxley
  12. http://pwtorch.com/artman2/publish/WWE_News_3/article_76138.shtml#.UvJ1bmJ5NRI
  13. (en) « WWE TLC: Tables, Ladders & Chairs 2015 results », sur WWE.com (consulté le 14 décembre 2015)
  14. (en) Adam Martin, « WWE SmackDown results - 12/22/15 (IC Title Main event) », sur wrestleview.com (consulté le 5 janvier 2016)
  15. « Le Champion Intercontinental Dean Ambrose bat Kevin Owens (Last Man Standing Match) », sur www.wwe.fr (consulté le 27 janvier 2016)
  16. « Triple H remporte le Royal Rumble Match 2016 pour le titre de Champion du Monde Poids-Lourds de la WWE », sur www.wwe.fr (consulté le 27 janvier 2016)
  17. (en) « 2/21 WWE Fast Lane Results – CALDWELL’S Complete PPV Report », sur Pro Wrestling Report (consulté le 22 février 2016)
  18. « Les résultats de Smackdown », sur www.wwe.fr (consulté le 26 mars 2016)
  19. « Les résultats de WrestleMania 32 », sur www.wwe.fr (consulté le 4 avril 2016)
  20. « Les résultats de Raw 2016 », sur www.wwe.fr (consulté le 26 avril 2016)
  21. « Les résultats de Payback 2016 », sur www.wwe.fr (consulté le 2 mai 2016)
  22. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 3 mai 2016)
  23. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 10 mai 2016)
  24. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 17 mai 2016)
  25. « Les résultats de Extreme Rules 2016 », sur www.wwe.fr (consulté le 23 mai 2016)
  26. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 24 mai 2016)
  27. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 14 juin 2016)
  28. « Les résultats de Smackdown », sur www.wwe.fr (consulté le 17 juin 2016)
  29. a et b « Les résultats de Money in the Bank 2016 », sur www.wwe.fr (consulté le 20 juin 2016)
  30. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 21 juin 2016)
  31. « Les résultats de Raw », sur www.wwe.fr (consulté le 19 juillet 2016)
  32. « 2016 WWE Draft results: Are your favorite Superstars on Raw or SmackDown Live? » (consulté le 24 juillet 2016)
  33. (en) « 7/24 WWE Battleground Results - CALDWELL'S Complete Report - »,‎ (consulté le 25 juillet 2016)
  34. « Les résultats de Smackdown », sur www.wwe.fr (consulté le 3 août 2016)
  35. « Les résultats de Smackdown », sur www.wwe.fr (consulté le 10 août 2016)
  36. « Les résultats de SummerSlam », sur www.wwe.fr (consulté le 22 août 2016)
  37. « Les résultats de Smackdown », sur www.wwe.fr (consulté le 24 août 2016)
  38. https://www.voxcatch.fr/2016/09/12/wwe-backlash-2016-aj-styles-bat-dean-ambrose-et-devient-champion-de-la-wwe/
  39. « AJ Styles must battle Dean Ambrose and John Cena at No Mercy: SmackDown LIVE, Sept. 13, 2016 », sur www.wwe.fr (consulté le 14 septembre 2016)
  40. « John Cena & Dean Ambrose vs. AJ Styles & The Miz: SmackDown LIVE, Sept. 13, 2016 », sur www.wwe.fr (consulté le 14 septembre 2016)
  41. « Les résultats de Smackdown », sur www.wwe.fr (consulté le 28 septembre 2016)
  42. « Les résultats de No Mercy », sur www.wwe.fr (consulté le 10 octobre 2016)
  43. « Les résultats de Smackdown », sur www.wwe.fr (consulté le 2 novembre 2016)
  44. « Les résultats de Survivor Series », sur www.wwe.fr (consulté le 21 novembre 2016)
  45. « Les résultats de Smackdown », sur www.wwe.fr (consulté le 7 décembre 2016)
  46. (de) « Profil de Dean Ambrose », sur Genickbruch (consulté le 2 juillet 2015).
  47. a, b et c (en) « Résumé de WWE RAW du 9 décembre 2013 », sur examiner.com (consulté le 12 décembre 2013)
  48. (en) « classement PWI 500 de Dean Ambrose », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 13 septembre 2016)
  49. http://bleacherreport.com/articles/1823304-wwe-2k14-breaking-down-full-roster-in-latest-release
  50. (en) 2k, « WWE 2K15 ROSTER », sur 2k.com,‎ (consulté le 16 août 2014)
  51. « 18 More WWE 2k16 Superstar Names Revealed, Updated Roster Plus Video Footage of Cesaro and Tyson Kidd's Ring Entrance » (consulté le 26 août 2015)
  52. (en) Matt Porter, « WWE 2K17 Release Date and Cover Star Revealed », sur ign.com (consulté le 28 juin 2016)