Gregory Helms

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gregory Helms
Helms @ Wrestlemania Axxess 2009 cropped.jpg
Données générales
Nom de naissance
Gregory Shane Helms
Nom de ring
Gregory Hanes
Gregory Helms
G.S. Helms
Gregory Shane Helms
The Hurricane
Hurricane Helms
Shane Helms
Nationalité
Naissance
Taille
1,83 m (6 0)
Poids
98 kg (216 lb)
Catcheur en activité
Fédération(s)
Entraîneur(s)
Carrière pro.
1991 - aujourd'hui

Gregory Shane Helms (né le à Smithfield en Caroline du Nord) est un catcheur professionnel américain.

Carrière[modifier | modifier le code]

Début de carrière[modifier | modifier le code]

Il commence le catch avec Shannon Moore, Matt Hardy et Jeff Hardy (sur le trampoline de ceux-ci). Il débute sur un circuit indépendant. Il lutte fréquemment pour la fédération Organization of Modern Extreme Grappling Arts où il remporte notamment l'OMEGA Tag Team Championship avec Mike Maverick.

World Championship Wrestling (1994-2001)[modifier | modifier le code]

Il a commencé sa carrière de catcheur professionnel à la World Championship Wrestling. Il était membre des 3 Count avec Shannon Moore et Evan Karagias où il gagna le WCW Hardcore Championship avec ces deux partenaires[1].

Il aura des rivalités avec Billy Kidman, Jamie Noble, Shanon Moore et surtout Chavo Guerrero. Il gagnera aussi le WCW Cruiserweight Championship contre Chavo Guerrero et sera le dernier à détenir le titre.

World Wrestling Federation/World Wrestling Entertainment (2001-2010)[modifier | modifier le code]

Raw (2002-2006)[modifier | modifier le code]

Il apparait à WWE Raw avec la gimmick d'un super-héros sous le nom de The Hurricane. Il aura notamment une rivalité avec The Rock. Dans cette rivalité, lui et son rival, The Rock (connu pour ses talents au micro et l'un des meilleurs catcheurs) se lancent dans plusieurs segments où The Rock et the Hurricane se disputent concernant les super-heros et Le roi Scorpion. La rivalité donnera lieu à un match remporté par The Hurricane qui est souvent cité comme la plus grande surprise de l'histoire du catch. Il devint aussi World Tag Team Champion avec Kane.

Le 29 janvier 2006 il remporte un match à 6 regroupant également Kid Kash, Funaki, Nunzio, Jamie Noble et Paul London et il devient pour la 3 fois WWE Cruiserweight Champion. Il commence ce soir là le plus long règne de l'histoire du titre Cruiserweight. À The Great American Bash 2006, il gagne contre Matt Hardy

Smackdown (2006-2009)[modifier | modifier le code]

Helms a eu le plus long règne de champion dans l'histoire de Smackdown, gardant son titre de Cruserweight du PPV Royal Rumble, le 29 janvier 2006, jusqu'au PPV No Way Out, le 18 février 2007, soit un règne d'1 an et 21 jours.

Le 1er mai, il se blesse au cou lors d'un match contre Jimmy Wang Yang, ce qu'il l'éloignera des rings jusqu'en septembre 2008. Dans le courant d'avril 2008, il demande à ses fans dans laquelle de ces 2 gimmicks ceux-ci désirent le revoir et c'est la gimmick de The Hurricane qui fut précisée. Il apparait régulièrement lors des shows Smackdown via des petites vignettes nommées "Hurrapop" pendant les entrées d'autres catcheurs. Il sera maintenant connu sous le nom de Hurricane Helms.

Il a fait son retour le 5 décembre dans un match contre Montel Vontavious Porter, match qu'il a gagné grâce à son Shining Wizard. Il revient en tant que face. Lors du SmackDown du 26, il ne remporte pas le WWE United States Championship, malgré ses 3 prises de finition. Shelton Benjamin reste donc United States Champion. Lors de l'épisode du 6 février, Helms a attaqué Matt Hardy, afin de venger Jeff de la trahison de son frère mais il se fait assommer par Matt Hardy.

ECW et licenciement (2009-2010)[modifier | modifier le code]

Lors du WWE Draft de 2009, il est envoyé à la ECW[2]. Pendant quelque temps, il réalise des interviews en coulisse, mais celles-ci sont systématiquement interrompues par des incidents entrainant l'intervention de The Hurricane. Paul Burchill déclare alors que The Hurricane et Gregory Helms sont la même personne. Une rivalité commence entre les deux conduisant au retour sur le ring de The Hurricane lors d'un match entre Burchill et Yoshi Tatsu. Il termine finalement cette rivalité en expulsant Burchill et sa sœur de la ECW dans un match « masque contre carrière ». Quelque temps plus tard, The Hurricane est attaqué par un individu masqué surnommé The Reaper qui s'avèrera être Burchill qui perdra de nouveau sa place.

Le 26 février 2010, la WWE le licencie en même temps que Paul Burchill.

Pro Wrestling Syndicate (2013-2014)[modifier | modifier le code]

Lors de Super Card 2013 - Tag 1, il participe à un Battle Royal Match qui est remporté par Bonesaw et ne devient pas challenger no 1 au PWS Heavyweight Championship. Lors de Super Card 2013 - Tag 2, Starman et lui perdent contre Chris Chetti et Nova.

Total Nonstop Action Wrestling (2015-2017)[modifier | modifier le code]

En mars 2015, Helms a reçu un essai pour la TNA en tant qu'agent et a commencé à travailler pour la société en tant que producteur.

Débuts, The Helms Dynasty et départ (2015-2017)[modifier | modifier le code]

Il fait ses débuts télévisés à Bound For Glory en félicitant le TNA X Division Champion Tigre Uno. Le 26 janvier, il confronte Tigre Uno pour avoir un match pour le TNA X Division Championship.

Le 2 février, il devient le manager de Trevor Lee qui remporte le TNA X Division Championship et il tourne Heel.

Le 19 juin 2017, il annonce son départ de la compagnie[3].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

The Eye of the Hurricane exécuté par The Hurricane sur Triple H, mars 2003.
  • Managers
    • Mike Maverick
    • Ivory
    • Mighty Molly
    • Super Stacy
    • Tank Abbott
  • Surnoms
    • Hollywood
    • The Show
    • Sugar
    • Supernatural
  • Thèmes Musicaux
Thème d'entrée Compositeur Période Fédération(s)
"Can't Get You Out of My Heart" 3 Count ? WCW
Do the Three Count 3 Count ?
Vertebreaker Jimmy Hart et Howard Helm ?
Eye of the Hurricane Jim Johnston 2001-2005; 2009-2010 WWE
Fire Storm A Wolfgang Killian et Hermann Langschwer 2005-2007
It's Time Jim Johnston 2007-2009
Dynasty Dale Oliver 2016-2017 TNA

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Caroline Championship Wrestling Alliance
    • 2 fois CCWA Light Heavyweight Champion
  • Empire State Wrestling
    • 1 fois ESW Tag Team Champion avec Johnny Adams
  • New Dimension Wrestling
    • 1 fois NDW Tag Team Champion avec Mike Maverick
  • Organization of Modern Extreme Grappling Arts
    • 2 fois OMEGA Tag Team Champion avec Mike Maverick[5]
  • Pro Wrestling International
    • 1 fois PWI International Heavyweight Champion
  • Southern Championship Wrestling
    • 1 fois SCW Heavyweight Champion
    • 1 fois SCW Tag Team Champion avec Mike Maverick
  • Southern Wrestling Alliance
    • 1 fois SWA Light Heavyweight Champion
  • Texas Championship Wrestling
    • 1 fois TCW Tag Team Champion avec Lenny Lane
  • World Wrestling Organization
    • 1 fois WWO Light Heavyweight Champion
  • Autres titres
    • 1 fois NAPW Light Heavyweight Champion

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Il est le neveu de Eric Bischoff. Il est également ami avec les catcheurs Jeff & Matt Hardy et Shannon Moore. On peut le voir faire des apparitions dans le Hardy Show. Il se fait arrêter à quatre jours du Royal Rumble à la suite d'une bagarre avec Chris Jericho. Il a eu un accident de moto en 2011. Il a été arrêté le vendredi 26 août 2011 a 8:27 pour une conduite avec facultés affaiblies. D'après la rumeur, le 18 octobre 2012, il aurait été arrêté pour menace envers quelqu'un qui draguait sa petite amie dans le bar d'un motel de passage de Pittsburgh

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Profil des Three counts », sur Online World Of Wrestling (consulté le 21 juin 2009)
  2. (en) « Résultats RAW, draft 2009 », sur Online World of Wrestling (consulté le 27 juillet 2009)
  3. http://www.wrestlinginc.com/wi/news/2017/0619/627250/former-wwe-star-announces-departure-from-impact-wrestling/
  4. (en) « Historique du NWA Georgia Tag Team Championship », sur Solie (consulté le 20 août 2009)
  5. (de) « Historique du OMEGA Tag Team Championship », sur Cagematch.de (consulté le 24 août 2009)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :