Johnny Gargano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gargano (homonymie).
Johnny Gargano
Description de cette image, également commentée ci-après

Gargano en 2015.

Données générales
Nom complet John Anthony Nicholas Gargano
Nom de ring Johnny Gargano
Nationalité américaine
Date de naissance (29 ans)[1],
Cleveland, Ohio
Taille 5 10 (1,78 m)[2]
Poids 198 lb (90 kg)[2]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédérations Dragon Gate USA
World Wrestling Entertainment
Entraîneur Josh Prohibition
J.T. Lightning
Carrière pro. 2005aujourd'hui

John Anthony Nicholas Gargano (né le à Cleveland, Ohio) est un catcheur (lutteur professionnel) américain connu sous le nom de Johnny Gargano. Il travaille actuellement à la World Wrestling Entertainment dans la division NXT.

Il a détenu à deux reprises le championnat Open The Freedom Gate ainsi que le championnat par équipe Open the United Gate avec Rich Swann.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts dans le catch sur le circuit indépendant[modifier | modifier le code]

Gargano entre à l'école de catch de la Cleveland All Pro Wrestling à l'âge de 16 ans et il y fait ses débuts en fin d'année 2005[3]. Il y remporte son premier titre en devenant champion poids-lourds junior le 8 octobre 2006, titre qu'il perd le 11 février 2007 face à Zach Gowen[4],[5].

Le 20 mars, il participe à l'enregistrement de SmackDown du 23 sous me nom de Cedric von Haussen, où il perd de manière expèditive face à MVP[6]. Le 11 mai, il va à l'International Wrestling Cartel (IWC) en Pennsylvanie et devient avec Michael Facade champion par équipe de l'IWC après leurs victoire dans un Gauntlet match par équipe[7]. Ils perdent leur titre le 7 juillet face aux Gambino Brothers (Marshall et Mickey Gambino)[8].

Le 8 février 2008, Gargano devient champion incontesté de la Championship Wrestling Experience après avoir remporté une bataille royale[9]. Le 25 mai, il devient champion Intense de l'Absolute Intense Wrestling, une fédération de l'Ohio, en remportant un Iron Man match de 30 minutes face à Tyler Black[10]. Le 18 juillet, il perd son titre de champion incontesté de la Championship Wrestling Experience et le 15 août, il fait un essai à la Ring of Honor où il affronte Sami Callihan et remporte son match, et le lendemain il ressent des douleurs au dos tellement fortes qu'il ne peut pas marcher[11],[12],[13]. Il réussit cependant à continuer à lutter et le 13 septembre, il retourne à l'IWC où il devient champion Super Indy après sa victoire sur Jerry Lynn et Super Hentai dans un match à élimination et rend son titre le lendemain car en raison de sa blessure au dos il doit observer une période de repos et ne peut donc pas défendre son titre[14],[13].

Absolute Intense Wrestling (2006–2016)[modifier | modifier le code]

Il revient de sa blessure au dos le 2 mars 2012 où il remporte une bataille royale au cours d'une spectacle de l'Absolute Intense Wrestling pour désigner le challenger pour le titre poids-lourds[15].

CHIKARA (2008, 2010-2013)[modifier | modifier le code]

Le 14 juin 2008, il participe à la Young Lions Cup où Marshe Rockett l'élimine au premier tour du tournoi[16].

Il revient à la CHIKARA le 23 avril 2010 où il participe avec Aeroform (Flip Kendrick et Louis Lyndon) au tournoi King of Trios où ils ne passent pas le premier tour face à The Colony (en) (Fire Ant, Green Ant et Soldier Ant)[17]. Le 27 août, il participe à la Young Lions Cup et atteint la demi-finale après sa victoire sur Andy Ridge avant de se disqualifier dans un match à six à élimination où il donne un coup de pied dans l'entrejambe de Frightmare (en)[18]. Deux jours plus tard, il remporte un Royal Rumble match à 30 participants[19]. Le 18 septembre, il commence à faire équipe avec Icarus (en) et Chuck Taylor (en) et se font appeler Team F.I.S.T. et obtiennent la victoire face à The Soul Touchaz (en) (Marshe Rockett, Acid Jaz, et Willie Richardson)[20]. Il tente ensuite de ravir la Young Lions Cup de Frightmare sans succès à deux reprises le 23 octobre et le 21 novembre[21],[22].

Team F.I.S.T. participe au tournoi King of Trios et se qualifie pour la finale en éliminant Team Australia (Kabel, Percy T et Tama Williams) le 15 avril 2011 puis Team Osaka Pro (Atsushi Kotoge, Daisuke Harada et Ultimate Spider Jr.) le lendemain et Team Michinoku Pro (Dick Togo, Great Sasuke et Jinsei Shinzaki) le 17 avril et échouent en finale face à The Colony (en) (Fire Ant, Green Ant et Soldier Ant)[23],[24],[25]. Avec Chuck Taylor, il remporte le Campeonatos de Parejas de la CHIKARA le 18 septembre après leur victoire sur Mike Quackenbush (en) et Jigsaw (en) dans un match au meilleur des trois tombés[26]. Ils défendent leur titre pour la première fois le 7 octobre face à Momo no Seishun Tag (Atsushi Kotoge et Daisuke Harada)[27]. The Colony (Fire et Soldier Ant) ont ensuite un match pour le titre le 2 décembre mais ils échouent[28].

En raison de sa blessure au dos début 2012, Icarus (en) le remplace et Team FIST perd le titre le 24 mars face à Scott Parker et Shane Matthews[29],[30]. Ils récupèrent le titre le 29 avril dans un match revanche et le 2 juin les Young Bucks (Matt et Nick Jackson) mettent fin à leur règne[31],[32]. Gargano, Chuck Taylor (en) et Icarus participent au tournoi King Of Trios à la mi-septembre où ils éliminent Team Osaka Pro (Ebessan, Kikutaro et Takoyakida) puis Team JWP (Command Bolshoi, Kaori Yoneyama et Tsubasa Kuragaki) avant de se faire sortir par The Spectral Envoy (Frightmare (en), Hallowicked (en) et UltraMantis Black (en)) en demi-finale[33],[34],[35].

Dragon Gate USA, EVOLVE Wrestling et autres fédérations liés à la Dragon Gate USA (2009-...)[modifier | modifier le code]

Début 2009, Gargano a lutté à la All American Wrestling, une fédération de Chicago, où il rencontre Colt Cabana qui lui a conseillé d'entrer en contact avec Gabe Sapolsky (en), un des co-fondateur de la Ring of Honor qui vient de quitter cette fédération pour créer la Dragon Gate USA (DGUSA)[13]. Il y fait ses débuts au cours du premier spectacle de cette fédération, Open The Historic Gate le 25 juillet, où il participe à un match à huit à élimination remporté par Lince Dorado[36]. Il remporte son premier match dans cette fédération le 6 septembre au cours d'Open The Untouchable Gate dans un match à huit à élimination[37]. Fin novembre, il va en Floride à la Full Impact Pro, une fédération partenaire de la DGUSA, où il participe à un tournoi organisé pour rendre hommage à Jeff Peterson où il se hisse en demi-finale et se fait éliminer par Silas Young[38],[39].

Le 16 janvier 2010, il participe au premier show de l'Evolve Wrestling, une fédération créé par Sapolsky, où il l'emporte sur Chris Dickinson[40]. Fin mai, il annonce sur Youtube qu'il est désormais sous contrat avec la Dragon Gate USA[41]. Le 24 juillet à Enter the Dragon 2010, il perd un match face à CIMA et ne peut pas choisir quel clan il va intégrer[42]. Il tente d'intégrer WARRIORS International, le clan de CIMA, mais CIMA le snobe et Gargano intervient après la défaite de CIMA et Genki Horiguchi (en) face à YAMATO et Akira Tozawa le 29 octobre au cours de Bushido: Code Of The Warrior et déclare en avoir assez et forme avec Chuck Taylor (en) et Rich Swann leur propre clan baptisé Ronin[43]. Le lendemain au cours de Freedom Fight 2010, Ronin l'emporte sur Austin Aries et WARRIORS International (Genki Horiguchi et Ricochet)[44].

Fin janvier 2011, Gargano et Taylor participent au tournoi de type Round robin pour désigner les premiers champions Open The United Gate et malgré leur victoire sur les Blood WARRIORS[Note 1] (Naruki Doi et Ricochet) le 28 puis sur CIMA et Dragon Kid le lendemain ils ne remportent pas le titre à la suite de leur défaite sur WORLD-1 (Masato Yoshino et PAC) le 30 janvier qui en remportant leurs trois matchs deviennent champion[45],[46],[47]. En mars, Ronin part au Japon à la Dragon Gate où ils continuent leur rivalité avec Blood WARRIORS en remportant un match face à CIMA, Naoki Tanizaki (en) et Naruki Doi le 1er mars[48],[49]. De retour aux États-Unis, il affronte CIMA le 1er avril à Open The Southern Gate et perd le combat[50]. Le lendemain, Ronin se fait battre par les Blood WARRIORS (CIMA, Naruki Doi et Ricochet)[51]. Le 5 juin au cours d'Enter The Dragon 2011: Second Anniversary Celebration, Ronin et Masato Yoshino sortent vainqueur d'un match par équipe à élimination face à Blood WARRIORS (CIMA, Austin Aries et Brodie Lee) où Gargano fait abandonner CIMA puis Aries ; en fin de soirée son clan intervient à la suite de l'attaque de CIMA et son clan sur YAMATO qui vient de défendre son titre de champion Open The Freedom Gate[52]. Le 9 septembre, Gargano provoque YAMATO en déclarant qu'il compte remporter son titre et voit Taylor et Swann champion Open The United Gate ; en découle un match entre YAMATO et Masato Yoshino contre Gargano et Chuck Taylor que ces derniers perdent mais YAMATO annonce que les trois membres de Ronin ont droit à un match pour le titre Open the Freedom Gate[53]. Le 28 et 29 octobre, il participe à la Jeff Peterson Memorial Cup organisée par la Full Impact Pro où il atteint la finale en éliminant John Silver, Jonathan Gresham puis Mike Cruz avant de perdre face à AR Fox[54]. Le 13 novembre, il a son match pour le championnat Open the Freedom Gate face à YAMATO et sort vainqueur de cet affrontement[55].

Il effectue sa première défense le 14 janvier 2012 à EVOLVE 10: A Tribute to The Arena où il conserve son titre face à Ricochet, en fin de match Gargano ne peut pas se relever et quitte l'Asylium Arena dans une ambulance pour rejoindre un des hôpitaux de Philadelphie pour soigner une blessure au dos[56],[29]. Peu de temps après cela, il déclare que le 1er janvier dernier il a ressentit une douleur dans le bas du dos et du bassin et a néanmoins souhaité participer à EVOLVE 10 et se souviens que lors de son affrontement face à Ricochet il perd ses sensations au niveau de ses jambes au bout de deux minutes[57]. Il revient à la DGUSA le 29 mars où son clan perd un match par équipe de trois remporté par MAD BLANKEY (Akira Tozawa, BxB Hulk et Uhaa Nation) comprenant aussi DUF (Arik Cannon (en), Pinkie Sanchez (en) et Sami Callihan)[58]. Le lendemain, avec Chuck Taylor il perd un match pour désigner les nouveaux champions Open the United Gate face à WORLD-1 International (Masato Yoshino et Ricochet)[59]. Le 31 mars, il défend avec succès son titre de champion Open the Freedom Gate face à Masato Yoshino[60]. Le 12 mai, il conserve son titre face à AR Fox au cours d'EVOLVE 13[61].

Lors de REVOLT! 2014, il conserve son titre contre Trent Barreta[62]. Lors de Way Of The Ronin 2014, il conserve son titre contre Roderick Strong[63].

Lors d'Evolve 42, lui et Rich Swann battent Anthony Nese & Caleb Konley dans un Street Fight Tag Team Match et remportent les Open The United Gate Championship[64].

Lors d'Evolve 51, il perd contre Timothy Thatcher et ne remporte pas le Evolve Championship[65].

Du 22 au 24 janvier 2016, Gargano et Drew Galloway sont entrés dans un tournoi de trois jours pour couronner les tout premiers Evolve Tag Team Champions. Lors d'Evolve 53 ils battent Catch Point (Drew Gulak et TJ Perkins), Lors d'Evolve 54 ils battent The Bravado Brothers et en finale lors d'Evolve 55, ils battent Chris Hero et Tommy End pour remporter le tournoi et titres par la même occasion[66]. Lors d'Evolve 59, ils perdent les titres contre Catch Point (Drew Gulak et Tracy Williams). Après le match, Galloway se retourne contre Gargano[67].

Pro Wrestling Guerrilla (2013-2015)[modifier | modifier le code]

Lors de PWG All Star Weekend 10 - Tag 1, il bat Davey Richards[68]. Lors de PWG All Star Weekend 10 - Tag 2 il perd contre Adam Cole et ne remporte pas le PWG World Championship[69].

Diverses fédérations (2009-2016)[modifier | modifier le code]

Le 9 avril 2011, il participe au tournoi Best of the Best X organisé par la Combat Zone Wrestling et ne passe pas le premier tour à la suite de sa défaite face à Adam Cole dans un match à élimination comprenant aussi Kyle O'Reilly[70].

World Wrestling Entertainment (2015-...)[modifier | modifier le code]

WWE NXT (2015-...)[modifier | modifier le code]

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

  • Prise de finition
    • Hurts Donut/Uniquely You (Full Nelson Slam into Reverse STO)[71]
  • Prises de signatures
    • Superkick[71]
    • Lawn Dart/You're Dead (Running Snake Eyes)[71]
  • Managers
    • Josh Prohibition
    • Lexi Lane
    • Larry Dallas
    • Reby Sky
  • Équipes et Clans
    • The Real Deal (avec Dios Salvador) (2006)
    • Johnny Gargano et Michael Facade (2007-2008)
    • Ronin (2010-2012; 2015)
    • Team FIST (2010-2013)
    • WORLD-1 International (2012-2013)
    • Fourth Gunn (2015)
    • Johnny Gargano et Tommaso Ciampa (2015-...)
  • Surnoms
    • "The Bee's Knees, The Cat's Pajamas and) The Whole Shebang"
    • "All Heart"
    • "Johnny Wrestling"
    • "John Boy"
  • Thèmes Musicaux
Thème d'entrée Compositeur Période Fédération(s)
Iteration Wiggly of Trap Door ? Chikara
Down Curse Icon ? Prime Wrestling
Don't Die Digging The Graduate ? Circuit Indépendant
Chrome Hearts CFO$ 2015-... NXT
Bleed Suckers George Gordon 2016 NXT

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Absolute Intense Wrestling
    • 1 fois AIW Absolute Champion
    • 2 fois AIW Intense Division Champion
    • Gauntlet for the Gold (2012)
    • Jack of All Trios (2010) avec Flip Kendrick et Louis Lyndon
  • Championship Wrestling Experience
    • 1 fois CWE Undisputed Champion
  • Chikara
    • CHIKARA Campeonatos de Parejas (2 fois) avec Chuck Taylor
    • The Showdown Countdown (2010)
  • Cleveland All–Pro Wrestling
    • 1 fois CAPW Junior Heavyweight Champion
  • Dragon Gate USA
    • 2 fois Open the Freedom Gate Champion
    • 1 fois Open the United Gate Champion avec Rich Swann
    • CITIC Cup (2014)
  • International Wrestling Cartel
    • 1 fois IWC Super Indy Champion
    • 1 fois IWC Tag Team Champion avec Michael Facade
  • Prime Wrestling/Pro Wrestling Ohio
    • 3 fois PWO Heavyweight Champion
  • Smash Wrestling
    • 1 fois Smash Wrestling Champion
  • Wrestling Cares Association
    • Race for the Ring Tournament (2014)

Récompenses des magazines[modifier | modifier le code]

Classement PWI 500 de Johnny Gargano[73]
Année 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Rang 410 Non classé 363 en augmentation 268 en augmentation 59 en augmentation 51 en augmentation 62 en diminution 109 en diminution 114

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Fin 2010, WARRIORS International change de nom pour celui de Blood WARRIORS et CIMA reste comme leader du clan.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Profil de Johnny Gargano », sur Online World of Wrestling (consulté le 4 octobre 2014).
  2. a et b (en) « Profil de Johnny Gargano », sur Cagematch (consulté le 4 octobre 2014).
  3. (en) Caleb Smith, « Johnny Gargano is all class », sur Slam! Wrestling,‎ (consulté le 4 octobre 2014).
  4. (en) « CAPW 08.10.2006 », sur Cagematch (consulté le 4 octobre 2014).
  5. (en) « CAPW St. Valentine's Day Mat Massacre », sur Cagematch (consulté le 4 octobre 2014).
  6. (en) Brad Borchardt, « 411′s WWE Smackdown Report 03.23.07 », sur 411 mania,‎ (consulté le 4 octobre 2014).
  7. (en) Chris Vetter, « DVD Review: IWC, "Super Indy VI," (5-11-07) with Reyes, Albright, Brother Runt, Lethal, Dutt », sur Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 4 octobre 2014).
  8. (en) Adam Martin, « MCW Shamrock Cup VII, IWC’s Summer Sizzler, & 7/7 IWA Deep South », sur WrestleView,‎ .
  9. (en) « CWE A Year Later », sur Cagematch (consulté le 4 octobre 2014).
  10. (en) TJ Hawke, « Views from the Hawke’s Nest: AIW’s The Best of Tyler Black », sur 411 mania,‎ (consulté le 4 octobre 2014).
  11. (en) « CWE Culmination 2 », sur Cagematch (consulté le 5 octobre 2014).
  12. (en) « Ring of Honor – 2008 08 15 », sur Online World of Wrestling (consulté le 5 octobre 2014).
  13. a, b et c (en) Richard Kamchen, « DGUSA’s Johnny Gargano takes the road less travelled », sur Slam! Wrestling,‎ (consulté le 4 octobre 2014).
  14. (en) Adam Martin, « 9/13 Southeastern News, WrestleReality, IWC, JAPW, GCW and NWF », sur WrestleView,‎ (consulté le 4 octobre 2014).
  15. (en) « AIW Gauntlet For The Gold 7 », sur Cagematch (consulté le 31 mai 2015).
  16. (en) Kevin Ford, « CHIKARA Review: Young Lions Cup VI, Night II », sur 411mania-consulté le=9 mai 2015,‎ .
  17. (en) Kevin Ford, « 100 Percent Fordified: CHIKARA King of Trios Night One », sur 411mania,‎ (consulté le 9 mai 2015).
  18. (en) Kevin Ford, « 100 Percent Fordified: CHIKARA Young Lions Cup VIII, Night One », sur 411mania,‎ (consulté le 9 mai 2015).
  19. (en) Justin Houston, « Chikara DVD Review: Young Lions Cup VIII (Night 3) », sur pwponderings,‎ (consulté le 9 mai 2015).
  20. (en) Kevin Ford, « 100 Percent Fordified: CHIKARA “Eye to Eye” », sur 411mania,‎ (consulté le 9 mai 2015).
  21. (en) Kevin Ford, « 100 Percent Fordified: CHIKARA The Dark Ciberknetico », sur 411mania,‎ (consulté le 9 mai 2015).
  22. (en) Kevin Ford, « 100 Percent Fordified: CHIKARA The Germans », sur 411mania,‎ (consulté le 9 mai 2015).
  23. (en) Kevin Ford, « 100 Percent Fordified: CHIKARA King of Trios 2011, Night One », sur 411mania,‎ (consulté le 9 mai 2015).
  24. (en) Jake St-Pierre, « Zen Arcade Reviews: CHIKARA King of Trios 2011…Night 2 », sur 411mania,‎ (consulté le 9 mai 2015).
  25. (en) Brian Leahy, Jimmy Eaton et Sean Radican, « CHIKARA "King Of Trios 2011 Night 3" Roundtable Reviews 4/17: Radican, Leahy, Eaton rate & review finals of tournament », sur Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 9 mai 2015).
  26. (en) Kevin Ford, « 100 Percent Fordified: CHIKARA Martyr Yourself to Caution », sur 411mania,‎ (consulté le 9 mai 2015).
  27. (en) Kevin Ford, « 100 Percent Fordified: CHIKARA Small But Mighty », sur 411mania,‎ (consulté le 19 juin 2015).
  28. (en) Kevin Ford, « 100 Percent Fordified: CHIKARA Joshimania Night 1 », sur 411mania,‎ 4 janiver 2012 (consulté le 13 août 2015).
  29. a et b (en) Jeremy Thomas, « UPDATEDx2: Johnny Gargano Injured at Last ECW Arena Show », sur 411mania,‎ (consulté le 16 mai 2015).
  30. (en) Kevin Ford, « 100 Percent Fordified: CHIKARA Green Ice », sur 411mania,‎ (consulté le 13 août 2015).
  31. (en) Kevin Ford, « 100 Percent Fordified: CHIKARA The Contaminated Cowl », sur 411mania,‎ (consulté le 13 août 2015).
  32. (en) Kevin Ford, « 100 Percent Fordified: CHIKARA Chikarasaurus Rex: How To Hatch a Dinosaur », sur 411mania,‎ (consulté le 13 août 2015).
  33. (en) Kevin Ford, « 100 Percent Fordified: CHIKARA King of Trios 2012, Night 1 », sur 411mania,‎ (consulté le 13 août 2015).
  34. (en) Kevin Ford, « 100 Percent Fordified: CHIKARA King of Trios 2012, Night 2 », sur 411mania,‎ (consulté le 13 août 2015).
  35. (en) Kevin Ford, « 100 Percent Fordified: CHIKARA King of Trios 2012, Night 3 », sur 411mania,‎ (consulté le 13 août 2015).
  36. (en) Ryan Rozanski, « Break It Down: DGUSA Open The Historic Gate », sur 411 mania,‎ (consulté le 5 octobre 2014).
  37. (en) Sean Radican, « RADICAN'S DGUSA "Open The Historic Gate" DVD review - Shingo-Doi, Young Bucks vs. CIMA & Yokosuka, CHIKARA tag », sur Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 5 octobre 2014).
  38. (en) Roy Reynolds, « DVD Review: FIP “Jeff Peterson Memorial Cup 2009, Disc 1″ (11.20.2009) », sur Inside Pulse,‎ (consulté le 5 octobre 2014).
  39. (en) Roy Reynolds, « DVD Review: FIP “Jeff Peterson Memorial Cup 2009, Disc 2″ (11.21.2009) », sur Inside Pulse,‎ (consulté le 5 octobre 2014).
  40. (en) Bob Colling, « Colling It In The Ring Reviews: Evolve #1 Richards vs. Ibushi », sur 411 mania,‎ (consulté le 5 octobre 2014).
  41. (en) James Caldwell, « DGUSA News: Johnny Gargano, one of Michael Cole's security guards on NXT, reveals whether he signed with WWE or DGUSA (w/VIDEO) », sur Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 9 mai 2015).
  42. (en) Sean Radican, « RADICAN'S 9/10 DGUSA "Enter the Dragon 2010" PPV review - Insane 4 Way, Chikara-Kamikaze USA 8 Man Tag, Hulk-Mochizuki », sur Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 9 mai 2015).
  43. (en) TJ Hawke, « Views from the Hawke’s Nest: Dragon Gate USA Bushido: Code of the Warrior 2010 Review », sur 411mania,‎ (consulté le 9 mai 2015).
  44. (en) Kevin Ford, « 100 Percent Fordified: Dragon Gate USA Freedom Fight 2010 », sur 411mania,‎ (consulté le 9 mai 2011).
  45. (en) Kevin Ford, « 100 Percent Fordified: Dragon Gate USA United: NYC », sur 411mania,‎ (consulté le 9 mai 2015).
  46. (en) Sean Radican, « RADICAN'S DGUSA DVD REVIEW SERIES: "United: Philly" Yoshino & PAC vs. Doi & Ricochet, Aries-Tozawa, Lee-YAMATO », sur Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 9 mai 2015).
  47. (en) Sean Radican, « RADICAN'S DGUSA DVD REVIEW SERIES: "United Finale" 1/30 - Hulk vs. Tozawa, Gargano & Taylor vs. Yoshino & Doi », sur Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 9 mai 2015).
  48. (ja) « 望月がGammaを下して両国のメインで、吉野の持つDG王座に挑戦決定!鷹木に続いて岩佐も復帰へ。超絶!世界No.1ハイフライヤー決定戦 », sur Battle News,‎ (consulté le 10 mai 2015).
  49. (en) « Liste des matchs de Johnny Gargano à la Dragon Gate en 2011 », sur Cagematch (consulté le 10 mai 2015).
  50. (en) Sean Radican, « RADICAN'S DGUSA REVIEW SERIES - DGUSA Open the Southern Gate 4/1: Gargano-CIMA, Ricochet & PAC vs. Taylor & Tozawa », sur Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 10 mai 2015).
  51. (en) Kevin Ford, « 100 Percent Fordified: Dragon Gate USA Mercury Rising 2011 », sur 411mania,‎ (consulté le 11 mai 2015).
  52. (en) Kevin Ford, « 100 Percent Fordified: Dragon Gate USA Enter The Dragon 2011: Second Anniversary Celebration », sur 411mania,‎ (consulté le 12 mai 2015).
  53. (en) Kevin Ford, « 100 Percent Fordified: Dragon Gate USA Chasing the Dragon 2011 », sur 411mania,‎ (consulté le 12 mai 2015).
  54. (en) Richard Trionfo, « 2011 JEFF PETERSON MEMORIAL CUP REPORT: SIXTEEN OF THE TOP WRESTLERS BATTLE FOR THE TROPHY AND TWO FIP TITLES ARE ON THE LINE », sur Pro Wrestling Insider,‎ (consulté le 12 mai 2015).
  55. (en) Will Pruett, « Dot Net DVD Review: DGUSA Freedom Fight 2011 - Johnny Gargano captures the Open the Freedom Gate Championship, CIMA vs. Masato Yoshino, PAC vs. Ricochet, Ronin vs. Blood Warriors », sur Pro Wrestling Dot Net,‎ (consulté le 15 mai 2015).
  56. (en) Will Pruett, « Dot Net DVD Review: EVOLVE 10: A Tribute to The Arena - Johnny Gargano vs. Ricochet ends with a frightening moment, the final wrestling show at the ECW arena featuring Sabu and Justin Credible », sur Pro Wrestling Dot Net,‎ (consulté le 16 mai 2015).
  57. (en) Ryan Clark, « http://www.wrestlinginc.com/wi/news/2012/0117/548676/index.shtml », sur Wrestling Inc.,‎ (consulté le 16 mai 2015).
  58. (en) TJ Hawke, « Views from the Hawke’s Nest: DGUSA(/CZW) Heat 2012 », sur 411mania,‎ (consulté le 31 mai 2015).
  59. (en) Sean Radican, « RADICAN'S DGUSA "Open the Ultimate Gate 2012" iPPV Report 3/30 - Yoshino & Ricochet vs. Gargano & Taylor, PAC vs. Low Ki », sur Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 31 mai 2015).
  60. (en) Jake Ziegler, « A2Z Analysiz: DGUSA Mercury Rising 2012 (PAC, Low Ki) », sur Inside Pulse,‎ (consulté le 31 mai 2015).
  61. (en) TJ Hawke, « http://411mania.com/wrestling/411s-evolve-13-report-5-12-12/ », sur 411mania,‎ (consulté le 17 juin 2015).
  62. (en) Chris Gee Schoon Tong, « Radican's results - 2/22 DGUSA "Revolt!" in New York: Gargano defends DGUSA Title, Fox defends Evolve Title, former NFL player introduced, more », Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 23 février 2014)
  63. (en) Chris Gee Schoon Tong, « Show results - 2/23 DGUSA in New York: New Evolve champion, Gargano defends DGUSA Title, more », Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 24 février 2014)
  64. (en) « Show results - 4/18 WWNLive in Orlando, Fla.: Evolve 42 iPPV with new Tag Champs & TNA star in action, FIP determines new Hvt. champion, two losses for Roderick Strong », Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 19 avril 2015)
  65. (en) « EVOLVE 51 »
  66. (en) Richard Trionfo, « Complete Evolve 55 iPPV report: first Evolve tag champions crowned, Style Battle concludes, who is the next challenger for Timothy inThatcher? », Pro Wrestling Insider,‎ (consulté le 24 janvier 2016)
  67. (en) James Caldwell, « 4/2 Evolve 59 iPPV Results – Ricochet vs. Ospreay main event, big title change & angle, USA vs. Europe, Kota Ibushi, more leading into WWN Supershow », Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 2 avril 2016)
  68. (en) Steven Ronquillo, « Complete Pro Wrestling Guerrilla All Star Weekend X results from Reseda, CA », Pro Wrestling Insider,‎ (consulté le 21 décembre 2013)
  69. (en) Chris Gee Schoon Tong, « Show results - 12/20 & 12/21 PWG All-Star Weekend: Cole defends PWG Title twice, American Wolves's farewell, Chris Hero, Young Bucks & Steen, more », Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 22 décembre 2013)
  70. (en) Ryan Rozanski, « Break It Down: CZW Best of the Best X », sur 411mania,‎ (consulté le 11 mai 2015).
  71. a, b et c (en) « Profil de Johnny Gargano », sur Wrestling Data (consulté le 5 octobre 2014).
  72. (en) « Johnny Gargano pins Joey Ryan to win DDT Pro Wrestling Ironman Heavymetalweight (24/7 Rule) Title »
  73. (en) « Classement PWI500 de Johnny Gargano », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 17 septembre 2016).