Trish Stratus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Stratus (homonymie)
Trish Stratus
Une femme brune avec un micro à la main.

Trish stratus en avril 2014.

Données générales
Nom complet Patricia Anne Stratigias
Nom de ring Trish Stratus
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Date de naissance (40 ans),
Richmond Hill, Ontario
Taille 5 4 (1,63 m)[1]
Poids 125 lb (57 kg)[1]
Catcheur (ou catcheuse) retraité
Fédérations World Wrestling Federation/Entertainment
Entraîneur Ron Hutchinson (en)[1]
Dave Finlay[2]
Carrière pro. – 17 septembre 2006

Patricia Anne Stratigias (née le à Richmond Hill), mieux connue sous le nom de Trish Stratus, est une catcheuse (lutteuse professionnelle) et mannequin canadienne.

Principalement connue pour son travail de catcheuse à la World Wrestling Federation/Entertainment (WWF/WWE) où elle remporte à sept reprises le championnat du monde féminin, et un règne de championne hardcore. Élue Diva de la décennie en 2004, son sixième règne de Championne féminine est le plus long du XXIe siècle.

Elle a pris sa retraite à Unforgiven 2006, juste après avoir conquis une ultime fois le Championnat féminin de la WWE face à Lita. Elle participe depuis à de nombreuses actions à but caritatif, et a également créé un centre de yoga nommé Stratusphère.

En 2013, elle est intronisée au WWE Hall Of Fame par Stephanie McMahon.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Stratigias grandit à Richmond Hill où elle pratique le hockey sur gazon et le football[3]. Après son diplôme de fin d'études secondaires elle rejoint l'université York où elle étudie la biologie et la kinésiologie[3]. À la suite d'une grève des professeurs, elle décide de faire du bodybuilding et du bodyfitness et se fait remarquer en posant pour le magazine MuscleMag en 1998[3].

World Wrestling Federation/Entertainment[modifier | modifier le code]

Entraînement, valet de T&A puis petite amie de Mr. McMahon (1999-2001)[modifier | modifier le code]

un arbitre de dos, un catcheur en slip noir et une femme blonde.
Val Venis et Trish Stratus en 2000.

Elle se fait remarquer par la World Wrestling Federation/Entertainment (WWF puis WWE en 2002) grâce à ses photos dans les magazines[3]. La WWF l'engage en 1999 et l'envoie dans l'école de catch de Ron Hutchinson (en)[3].

Elle rejoint la WWF le 19 mars 2000 où elle utilise le nom de Trish Stratus agit en tant que valet de Test[3]. Le lendemain, Albert aide Test à battre Val Venis[4]. Test et Albert font équipe sous le nom de T&A et le 30 mars à Backlash ils battent les Dudley Boyz grâce à l'intervention de Trish en fin de match ; après le match les Dudley attaquent leurs adversaires avant de faire passer Trish à travers une table[5]. Début juin, Val Venis rejoint Test et Albert[3]. Le 22 juin, elle monte pour la première fois sur le ring en tant que catcheuse pour un patch par équipe où elle, Test et Albert battent les Hardy Boyz et Lita[6]. Elle débute une rivalité avec Lita qui voit les deux femmes s'affronter le 10 juillet mais leur combat se conclue sur un No contest car Lita arrache le maillot de son adversaire puis Steven Richards ramène Trish aux vestiaires en raison de sa tenue qu'il juge « trop dévêtue. »[7]. Deux semaines plus tard, Stratus prend sa revanche dans un Strap match grâce à l'intervention en fin de match de Stephanie McMahon[8]. Entre temps, Venis devient champion intercontinental de la WWF et perd ce titre le 27 août à SummerSlam dans un match par équipe mixte avec Stratus face à Eddie Guerrero et Chyna cette dernière obtenant la ceinture[3],[9]. En fin d'année, elle tente à plusieurs reprises de devenir championne féminine de la WWF mais échoue à chaque fois[1]. Le 28 décembre, Albert attaque Test après leur défaite face à Too Cool marquant la fin de T&A[10].

Début 2001, Stratus se retrouve impliqué dans la storyline avec Mr. McMahon et sa femme Linda dont il demande le divorce en décembre[Note 1],[3]. Cela met en colère Stephanie McMahon-Levesque et les deux femmes s'affrontent le 25 février à No Way Out où Stephanie obtient la victoire après l'intervention de William Regal[11]. Le lendemain, Starus et Mr McMahon affrontent Stephanie et Regal dans un match par équipe mixte qui se termine sans vainqueur, Mr McMahon ordonnant la fin du match quand il se retrouve obligé d'affronter sa fille. Juste après, McMahon trahit Trish qui se fait mettre au sol par Regal avant de d'être recouverte d'eau sale[12]. Le 8 mars, Mr. McMahon sous les yeux de Linda assise sur une chaise roulante et droguée[13]. Cette romance continue avec Mr McMahon qui l'humilie en la forçant à se mettre en sous-vêtements avant de ramper devant lui comme un chien[14]. Stratus décide de se rebeller à WrestleMania X-Seven elle gifle son fiancé durant son match face à Shane McMahon et devient ainsi une des favorites du public[15],[3].

Championne féminine (2001-2006)[modifier | modifier le code]

Trish Stratus à WWF RAW en 2002.
Trish Stratus à WWF RAW en 2002.

Après la fin de l'intrigue amoureuse avec Mr McMahon, elle devient briévement la valet du Big Show[3]. Au cours d'InVasion, elle fait équipe avec Lita dans un Bra and Panties match arbitré par Mick Foley qu'elles remportent face à Stacy Keibler et Torrie Wilson[16]. Peu de temps après, elle se blesse à la cheville et décide à son retour de convalescence de n'être que catcheuse[17]. Lors des Survivor Series le 18 novembre, elle gagne une bataille royale à six femmes pour acquérir le titre féminin pour la première fois face à Jazz, Molly Holly, Lita, Jacqueline et Ivory[18]. Le 9 décembre durant Vengeance, elle conserve son titre face à Jacqueline[19].

Jazz devient ensuite challenger pour le titre mais échoue une première fois le 20 janvier 2002 au Royal Rumble dans un match arbitrée par Jacqueline avant de mettre fin au premier règne de Trish le 4 février[20],[21].

La semaine suivante, Trish Stratus défait Jazz pour acquérir le WWE Women's Championship pour la deuxième fois[22]. Elle se bat contre Molly Holly, Ivory, Jackie Gayda et Victoria au cours des semaines suivantes. Elle défend son titre avec succès contre Victoria à No Mercy 2002[23]. Trish Stratus participe à d'autres combats, tel qu'un Bra & Panties Mud contre Stacy Keibler, qu'elle gagne, et un Table match en compagnie de Bubba Dudley contre Chris Nowinski et Molly Holly. Le 22 septembre à Unforgiven 2002, elle gagne contre Molly Holly pour acquérir le WWE Women's Championship pour la troisième fois[24], qu'elle défend ensuite avec succès contre Victoria et Molly Holly lors du RAW suivant[25]. Elle perd son titre aux Survivor Series 2002 contre Victoria dans un combat hardcore[26].

En 2003, elle continue à entretenir ses rivalités contre Victoria et Molly Holly. Elle commence quelque semaine avant WrestleMania une storyline amoureuse avec Jeff Hardy ce qui créa pour lui des tensions avec son frère Matt Hardy et la petite amie a son frère qui est la pire ennemie de Trish Stratus : Lita. Elle bat avec Jeff Hardy Victoria et Steven Richard mais Jazz l'attaque après le combat. À WrestleMania XIX, elle gagne une quatrième fois le titre féminin contre Victoria et Jazz[27], mais le perd à Backlash 2003 contre Jazz[28].

En 2004, elle est nommée diva de la décennie par la WWE au RAW X le 14 janvier 2004[29],[30]. À WrestleMania XX elle trahit Chris Jericho et fait donc un heel turn à nouveau. Elle gagne le WWE Women's Championship une cinquième fois en battant Victoria, Gail Kim et Lita à Bad Blood 2004[31]. Lors de Backlash 2004, Jericho gagne contre Stratus et Christian dans un match handicap mixte[32].

Trish va chercher le WWE Women's Championship pour une sixième fois en 2005 en battant Lita à New Year's Revolution 2005[33]. Après sa victoire face à Lita et l'avoir écarté du circuit, Trish s'en est prise à Christy Hemme. Leur rivalité dure un mois et prend fin à WrestleMania 21 par la victoire de Trish qui garde son titre de Championne Féminine de la WWE[34].

Durant cette année 2005, Trish a engagé une feud avec Torrie Wilson, Candice Michelle et Victoria. Trish et Ashley ont à maintes reprises affronté Torrie, Candice et Victoria. Cette même année, Trish fut gravement blessée donc inapte à combattre.

Lors de son retour à Unforgiven 2005, elle et Ashley ont vaincu Torrie Wilson et Victoria lors d'un match par équipe.Et ce lui fait un face turn à nouveau parce qu'Ashley Massaro est face. La feud se poursuit en octobre 2005 lors d'un match où Trish affronte Victoria pour le titre de championnat, que Trish remporte. Le soir même, Mickie James, ex-catcheuse de la TNA Impact, s'allie à Trish. Cette feud prend fin lorsque Mickie attaque Ashley avec un Lou Thesz Press. En novembre, elle engage une nouvelle histoire face à Melina qui se termine aux Survivor Series 2005 par la victoire de Trish.

Retraite (2006)[modifier | modifier le code]

Trish Stratus après son dernier match à Unforgiven 2006, avant de prendre sa retraite.

Au début de l'année 2006, Trish doit faire face à son amie et manager Mickie James à New Year's Revolution 2006 pour le titre, que Trish conserve[35].

Le 2 avril 2006, le règne de Trish prend fin à WrestleMania 22 lorsque Mickie défait Trish et remporte le titre de championne féminine[36]. Trish demande un match revanche à Backlash 2006 mais est blessée lors du combat par Mickie James[37]. S'ensuit une feud entre les deux femmes qui prend fin lors de la perte du titre de James face à Lita. Après cette histoire, la feud entre Stratus et Melina reprend.

Le 17 septembre 2006, elle défait Lita à Unforgiven 2006 et remporte pour la septième et dernière fois le titre de Championne féminine de la WWE[38]. Lors du Raw suivant, elle prend officiellement sa retraite (qu'elle avait annoncée plusieurs semaines avant le match).

Apparitions occasionnelles (2007-…)[modifier | modifier le code]

Trish lors de son entrée à Wrestlemania XXVII.

Le 9 décembre 2007, elle revient lors de la soirée donnée pour les 15 ans de Raw où elle s'allie à son ancienne ennemie Lita, également revenue pour l'occasion, face à Jillian Hall[39].

Elle est présente à la WWE pour une soirée aux côtés de John Cena le 22 décembre 2008 lors d'un match par équipe qu'ils remportent contre Beth Phoenix et Santino Marella[40].

Elle a été la Guest Host de Raw le 14 septembre 2009. Dans la soirée, elle, MVP et Mark Henry battent Beth Phoenix, The Big Show et Chris Jericho grâce au Stratusfaction de Stratus sur Phoenix.

Elle tourne Bail Enforcers qui est actuellement en post-production et la date de sortie n'est pas connue. La distribution en France n'a pas encore été confirmée.

Lors de l'Elimination Chamber 2011, Booker T annonce qu'elle fera partie des entraineurs de l'émission de télé-réalité WWE Tough Enough. Elle le rejoint ensuite sur le ring. Plus tard dans la soirée, elle sauve Kelly Kelly d'une attaque de Michelle McCool et Layla.

Le 14 mars 2011 à Raw, Trish retourne sur le ring pour un match sans disqualification face à Vickie Guerrero, match qu'elle perd à cause d'une intervention de Dolph Ziggler et des LayCool. Après le match, Vickie annonce un match mixte à 6 lors de Wrestlemania XXVII qui comprendra Trish Stratus, John Morrison et Snooki contre McCool, Layla et Dolph Ziggler. À Wrestlemania 27, Trish Stratus, Snooki et John Morrison battent les LayCool et Dolph Ziggler. Le Raw suivant, elle et John Morrison battent Dolph Ziggler et Vickie Guerrero.

Elle est présente à Raw le 6 juin 2011 pour assister à l'annonce du vainqueur de Tough Enough dont elle a été l'une des entraineurs.

Le 16 septembre 2011, elle apparait dans WWE SmackDown avec l'autre invité spécial de la soirée, Edge.

Le 23 juillet 2012, Trish est présente à Raw pour le 1000ème épisode. On la voit en coulisses avec Triple H, puis la DX se joint à eux.

Lors de WWE Raw le 28 janvier 2013, il est annoncé que Trish Stratus sera intronisée au WWE Hall Of Fame classe 2013. Stephanie McMahon sera la personne qui l'intronisera, Trish lui ayant personnellement fait la demande sur Twitter. Lors de son discours à la cérémonie du Hall Of Fame, Trish annonce qu'elle est enceinte, et que l'arrivée du bébé est prévue pour septembre.

Le 5 avril 2014, Trish Stratus intronise son amie Lita au WWE Hall Of Fame. Elle fait également une apparition dans le panel du pré-show de WrestleMania XXX le lendemain.

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Trish Stratus exécutant le Stratusfaction sur Victoria, 2002.
Trish Stratus exécutant le Stratusfaction sur Victoria, 2002.
  • Surnoms
    • The Quintessential WWE Diva
    • The Quenn of Queens
    • Canada's Greatest Export
Musiques d'entrée de Trish Stratus[43]
Chanson Compositeur Fédération Période
Crosstown Traffic Bernd Roger WWF 2000
Whiplash Code Red WWF 2000
Emergency Richard di Fonzo et Jim Johnston WWF 2000-2001
Time to rock and Roll Lil'Kim WWF/WWE 2001-2006

Récompenses et palmarès[modifier | modifier le code]


WrestleMania[modifier | modifier le code]

À WrestleMania, Trish Stratus a participé à 6 WrestleMania, dont elle est ressortie 3 fois vainqueur:

WrestleMania Année Adversaire Stipulation Résultat
X8 2002 Lita et Jazz Triple Threat match pour le WWF\E Women's Championship Défaite
XIX 2003 Jazz (2) et Victoria Managée par Steven Richards Victoire
XX 2004 Christian en 2004 Trish Stratus été la Manager de Chris Jericho Défaite
21 2005 Christy Hemme Managée par Lita (2) Match simple pour le WWE Women's Championship Victoire
22 2006 Mickie James Défaite
XXVII 2011 Dolph Ziggler et LayCool 6-person mixed tag team match Victoire

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle est d'origine grecque et est la fille aînée de John et Alice Stratigias[48]. Elle a deux sœurs Christie et Melissa[49]. Elle s'est mariée le 30 septembre 2006 avec Ron Fisico. Le 6 avril 2013, elle est intronisée au Hall Of Fame 2013 par Stephanie McMahon à New York. Lors de cette intronisation, elle annonce qu'elle est enceinte de son premier enfant[50]. Le 30 septembre 2013, elle accouche de son premier enfant, un petit garçon nommé Maximus[51]. C'est sa meilleure amie, Amy "Lita" Dumas qui est la marraine de son fils[52].

Elle tient son propre centre de yoga Stratusphère depuis qu'elle a quitté la WWE[53],[54]. Elle a posé pour le magazine Today Bridge. Elle a également publié une série de calendriers appelés « Dream Team » avec Stacey Lynn.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Elle a joué le rôle de Julie dans le film Chasseur de primes (Bail Enforcer) tourné en 2011.
  • Trish est apparue dans le clip de Mickie James "Somebody's Gonna pay" avec le catcheur de la TNA Magnus.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

(en) WWE Unscripted, Pocket Books (ISBN 0743477618)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le divorce entre Mr. McMahon et sa femme Linda n'est qu'une intrigue ou storyline de la fédération, tout comme le fait que Linda est droguée à ce moment-là.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h et i (en) « Profil de Trish Stratus », sur Online World of Wrestling (consulté le 26 juillet 2009)
  2. (en) Matt Berkowitz, « Out of the Stratusphere: even with her popularity skyrocketing, WWE Diva Trish Stratus still aims to please », sur BDNet,‎ (consulté le 27 juillet 2009).
  3. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k (en) John M. Milner et Jason Clevett, « Trish Stratus », sur Slam! Wrestling (consulté le 15 février 2016).
  4. (en) Adam King, « WWF RAW 3/20/2000 », sur Wrestling Recaps (consulté le 20 février 2016).
  5. (en) John Powell, « Rock victorious at Backlash, Game Over for Triple H », sur Slam! Wrestling,‎ (consulté le 21 février 2016).
  6. (en) Adam King, « WWF Smackdown 6/22/2000 », sur Wrestling Recaps (consulté le 21 février 2016).
  7. (en) Erin, « Today in History: Lita and Trish Stratus’s Street Fight Gets Censored », sur Diva Dirt,‎ (consulté le 4 mars 2016).
  8. (en) Stu Stauber, « 411’s WWF Raw Is War Report 7.24.00 », sur 411mania,‎ (consulté le 4 mars 2016).
  9. (en) John Powell, « Stunts highlight SummerSlam », sur Slam! Wrestling,‎ (consulté le 4 mars 2016).
  10. (en) Jesse Nguyen, « 411’s WWF Smackdown Report 12.28.00 », sur 411mania,‎ (consulté le 5 mars 2016).
  11. (en) John Powell, « Triple H & The Rock winners at No Way Out », sur Slam! Wrestling,‎ (consulté le 11 mars 2016).
  12. (en) PK, « 411’s WWF Raw Is War Report 2.26.01 », sur 411mania,‎ (consulté le 11 mars 2016).
  13. (en) Jesse Nguyen, « 411’s WWF Smackdown Report 3.08.01 », sur 411mania,‎ (consulté le 7 mars 2016).
  14. (en) Paul Nemer, « WWF RAW 3/12/2001 », sur Wrestling Recaps (consulté le 11 mars 2016).
  15. (en) John Powell, « Austin turns heel at WM X-Seven », sur Slam! Wrestling,‎ (consulté le 11 mars 2016).
  16. (en) John Powell, « Austin turns at Invasion », sur Slam! Wrestling,‎ (consulté le 18 mars 2016).
  17. (en) Ryan Clark, « Trish Stratus Update, Return News; & More Inside », sur Wrestling Inc.,‎ (consulté le 18 mars 2016).
  18. a et b (en) « Résultats Survivor Series 2001 », sur Online World of Wrestling (consulté le 26 juillet 2009)
  19. (en) Wade Keller, « TORCH FLASHBACK (12-09-01): Chris Jericho becomes WWE Undisputed champion - Torch cover story with parallels to The Miz as WWE champion, Vengeance 2001 PPV Report », sur Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 22 mars 2016).
  20. (en) John Powell, « Rumble 2002 stumbles Triple H wins WrestleMania spot », sur Slam! Wrestling,‎ (consulté le 22 mars 2016).
  21. (en) Scott Keith, « The SmarK RAW Rant – February 4 2002 », sur 411mania,‎ (consulté le 2 mars 2016).
  22. a et b (en) « Résultats RAW, 13 mai 2002 », sur Online World of Wrestling (consulté le 26 juillet 2009)
  23. (en) « Résultats No Mercy 2002 », sur Online World of Wrestling (consulté le 26 juillet 2009)
  24. a et b (en) « Résultats Unforgiven 2002 », sur Online World of Wrestling (consulté le 26 juillet 2009)
  25. (en) « Résultats RAW, 22 septembre 2002 », sur Online World of Wrestling (consulté le 26 juillet 2009)
  26. (en) « Résultats Survivor Series 2002 », sur Online World of Wrestling (consulté le 24 juillet 2009)
  27. a et b (en) « Résultats WrestleMania 19 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 26 juillet 2009)
  28. (en) « Résultats Backlash 2003 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 26 juillet 2009)
  29. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées ohcanada.
  30. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées rawx.
  31. a et b (en) « Résultats Bad Blood 2004 », sur SLAM! Wrestling,‎ (consulté le 22 juillet 2009)
  32. (en) « Résultats Backlash 2004 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 26 juillet 2009)
  33. a et b (en) « Résultats New Year's Revolution 2005 », sur Online World of Wrestling (consulté le 26 juillet 2009)
  34. (en) « Résultats WrestleMania 21 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 26 juillet 2009)
  35. (en) « Résultats New Year's Revolution 2006 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 26 juillet 2009)
  36. (en) « Résultats WrestleMania 22 », sur Online World of Wrestling (consulté le 26 juillet 2009)
  37. (en) « Résultats Backlash 2006 », sur Online World of Wrestling (consulté le 26 juillet 2009)
  38. a et b (en) « Résultats Unforgiven 2006 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 26 juillet 2009)
  39. (en) « 15 ans de RAW », sur Online World of Wrestling (consulté le 27 juillet 2009)
  40. (en) « WWE Raw 2008 12 22 », sur Online World of Wrestling (consulté le 27 juillet 2009)
  41. a et b (en) Steve Anderson, « 40 fast facts: Trish Stratus: think you know all there is to know about the former T&A valet? Read on for the skinny on Trish Stratus », sur BDNet,‎ (consulté le 27 juillet 2009)
  42. (en) « Profil de T & A », sur Online World of Wrestling (consulté le 26 juillet 2009)
  43. (de) « Profil de Trish Stratus », sur Genickbruch (consulté le 5 mars 2016).
  44. a et b (en) « Pro Wrestling Illustrated Award Winners - Woman of the Year » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Wrestling Information Archive, consulté le 26 juillet 2009 Erreur de référence : Balise <ref> non valide ; le nom « pwi » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  45. (en) « Historique du Women's Championship », sur WWE (consulté le 26 juillet 2009)
  46. (en) Corey Clayton, « Trish Stratus: One year later », sur WWE.com (consulté le 26 juillet 2009)
  47. (en) « WWE: Superstars > WWE Alumni > Trish Stratus > Bio », sur WWE.com (consulté le 26 juillet 2009)
  48. Tim Baines, « Beauty, brains, talent and sense of humour push WWE diva to top », Ottawa Sun, Canadian Online Explorer,‎ (consulté le 18 août 2007)
  49. (en) « Bio de Trish Stratus », sur SLAM! Wrestling (consulté le 27 juillet 2009)
  50. Ryan Murphy, « Trish Stratus reveals pregnancy during WWE Hall of Fame induction ceremony », WWE,‎ (consulté le 7 mai 2013)
  51. James Caldwell, « Raw News: Notes on final PPV hype, Los Matadores's new names, Trish delivers baby boy, Smackdown, more », Pro Wrestling Torch (consulté le 13 octobre 2013)
  52. http://www.diva-dirt.com/2014/04/05/lita-inducted-into-wwe-hall-of-fame/
  53. (en) « Trish Stratus: What's next? », sur WWE,‎ (consulté le 27 juillet 2009)
  54. « Site officiel de Stratusphère »

Liens externes[modifier | modifier le code]