Mark Jindrak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mark Jindrak
Mark Jindrak.jpg

Mark Jindrak en 2005.

Données générales
Nom de naissance
Mark Jindrak
Nom de ring
Mark Jindrak
Mark Millium
Marco Corleone
Sodom
Nationalité
Naissance
Taille
6 5 (1,96 m)[1]
Poids
260 lb (118 kg)[1]
Catcheur en activité
Fédération(s)
Entraîneur(s)
Carrière pro.
1999 - aujourd'hui

Mark Robert Jindrak, né le à Auburn (État de New York), est un catcheur américain connu pour son travail à la World Championship Wrestling et à la World Wrestling Federation/Entertainment. Il est actuellement sous contrat avec le Consejo Mundial de Lucha Libre (CMLL), une des principales fédération de catch mexicaine, sous le nom de Marco Corleone.

Carrière[modifier | modifier le code]

World Championship Wrestling[modifier | modifier le code]

Jindrak est formé au Power Plant et a fait son premier match télévisé le 6 novembre 1999 où il a perdu face à Chuck Palumbo[2]. C'est à partir d'août 2000 qu'il est mis en valeur en faisant équipe avec Sean O'Haire et en appartenant aux The Natural Born Thrillers (en), un clan composé d'anciens membres du Power Plant (Mike Sanders, Shawn Stasiak, , Mike Awesome, Chuck Palumbo, Reno et Johnny the Bull)[3].

World Wrestling Entertainment[modifier | modifier le code]

Lors de WrestleMania XX, lui et Garrison Cade perdent contre Rob Van Dam et Booker T dans un Fatal Four-Way match qui comprenaient également les Dudley Boyz (Bubba Ray et D-Von) et La Résistance (René Duprée et Rob Conway) et ne remportent pas les WWE World Tag Team Championship[4].

Asistencia Asesoría y Administración[modifier | modifier le code]

Lors de Triplemanía XVII, lui et Latin Lover perdent contre La Hermandad 187 (Joe Líder et Nicho el Millonario) et ne remportent pas les AAA World Tag Team Championship[5].

Consejo Mundial de Lucha Libre (2006-2008, 2011)[modifier | modifier le code]

Le 16 septembre 2014, lui et Rush battent El Terrible et Rey Escorpión pour remporter le Copa CMLL (2014)[6].

Le 6 juin 2017, il bat Rush, Mr. Niebla, Gran Guerrero, Pierroth, Dragón Rojo Jr., El Terrible, Rey Bucanero, Kraneo et Euforia et remporte le CMLL World Heavyweight Championship[7].

Prises de finition et favorites[modifier | modifier le code]

  • Mark of Excellence (Back suplex side slam) - WCW / WWE
  • Air Corleone
  • Left hook knock-out punch
  • Vertical suplex dropped into an implant DDT
  • Standing high angle dropkick
  • Springboard flying clothesline
  • Double underhook powerbomb
  • Belly to back superplex
  • Superkick

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Marco Corleone », sur Cagematch (consulté le 26 décembre 2014).
  2. (en) « WCW Saturday Night », sur Cagematch (consulté le 27 décembre 2014).
  3. (en) John Canton, « 8 Talented Young Wrestlers Who Were Screwed By WCW’s Demise »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur What Culture (consulté le 27 décembre 2014).
  4. (de) « WrestleMania XX official results » [archive du ], WWE
  5. (es) « Triplemania 17 (Resultados y cobertura 13 Junio 2009) », SúperLuchas,
  6. (es) Antonio Zamora, « Rush y Marco Corleone ganan la Copa CMLL en la Arena Puebla », Periódico Enfoque, (consulté le 17 septembre 2014)
  7. (es) « Marco Corleone es el nuevo campeón completo del CMLL », MedioTiempo, MSN, (consulté le 7 juin 2017)
  8. (en) Kris Zellner, « The Lucha Report », Pro Wrestling Insider, (consulté le 20 juillet 2016)
  9. http://www.purolove.com/misc/kensuke/profiles/kensukesasaki.php
  10. (de) « Suzuki Cup 2007 »
  11. (de) « Suzuki Cup 2008 »

Sur les autres projets Wikimedia :