Scott Norton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Norton.
Scott Norton
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Données générales
Nom de naissance
Scott Michael Norton
Nationalité
Naissance
Taille
6 3 (1,91 m)[1]
Poids
entre 352 lb (160 kg)[2] et 360 lb (164 kg)[1]
Catcheur retraité
Fédération
Entraîneur
Carrière pro.

Scott Michael Norton (né le à Minneapolis) est un catcheur (lutteur professionnel) américain.

D'abord ferriste, il se fait connaitre dans ce sport et apparaît dans le film Le Bras de fer aux cotés de Sylvester Stallone.

Il devient catcheur à la fin des années 1980. Il s'entraîne au camp d'entraînement de la American Wrestling Association (AWA) et commence sa carrière dans cette fédération.

La AWA ferme ses portes en 1990 et Norton décide de partir au Japon lutter à la New Japan Pro Wrestling. Il y devient champion par équipes International Wrestling Grand Prix (IWGP) avec Tony Halme puis avec Hercules Hernandez. Il est aussi vainqueur du tournoi Super Grade Tag League VI en 1996 avec Shinya Hashimoto puis du G1 Tag League 1999 avec Keiji Mutō. Il commence à être mis en avant seul et obtient à deux reprises le championnat poids lourd IWGP.

En parallèle, il apparaît ponctuellement à la WCW et est un des membres du New World Order.

Jeunesse et ferriste[modifier | modifier le code]

Norton grandit dans le Minnesota et côtoie Rick Rood et Curt Hennig[3]. Il se fait connaître en participant à des concours de bras de fer et remporte 30 championnats dont quatre de champion national des États-Unis et le championnat Over the Top en 1986[3],[4]. Il apparaît dans le film Le Bras de fer aux cotés de Sylvester Stallone[3].

Il est ensuite garde du corps de Prince au cours du Purple Rain Tour[5].

Carrière de catcheur[modifier | modifier le code]

Débuts à la American Wrestling Association puis Pacific Northwest Wrestling (1989-1990)[modifier | modifier le code]

Durant la tournée de promotion du film Le Bras de fer au Japon, Norton rencontre des catcheurs de la New Japan Pro Wrestling[3]. Ces catcheurs pensent que Norton peut faire carrière dans le catch[3]. De retour aux États-Unis, il entre au camp d'entraînement de la American Wrestling Association (AWA) où Brad Rheingans (en) lui apprend le catch[3].

Il commence sa carrière à la AWA en avril 1989 et remporte la plus de ses combats très rapidement[3]. La AWA est alors de moins en moins populaire et cesse d'organiser des spectacles en 1990[6].

Il fait un bref passage à la Pacific Northwest Wrestling, une fédération de l'Oregon membre de la National Wrestling Alliance[3].

New Japan Pro Wrestling[modifier | modifier le code]

En 1990, Scott Norton signe avec la New Japan Pro Wrestling. Il se fait alors connaître à la WCW en combattant contre les The Steiner Brothers lors du tour Japan.

World Championship Wrestling[modifier | modifier le code]

Norton retourne aux États-Unis et signe avec la World Championship Wrestling en 1995. Durant un WCW Saturday taping, Norton rencontre le grand Ice Train. tout cela fini par un décompte à l'extérieur. Après le match les deux catcheurs décident de former une équipe toute ne puissance. L'équipe prend le nom de Fire and Ice.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Pacific Northwest Wrestling
    • NWA Pacific Northwest Heavyweight Championship (1 fois)

Récompenses des magazines[modifier | modifier le code]

Classement PWI 500 de Scott Norton[9]
Année 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001
Rang 141 en diminution 133 en augmentation 47 en diminution 60 en diminution 86 en diminution 100 en augmentation 63 en diminution 103 en augmentation 67 Non classé 71

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Scott Norton », sur Online World of Wrestling (consulté le 26 janvier 2018)
  2. a, b, c et d (en) « Scott Norton », sur Cagematch (consulté le 26 janvier 2018)
  3. a, b, c, d, e, f, g et h (en) Greg Oliver, « Scott Norton gives promoting a try », sur Slam! Wrestling, (consulté le 26 janvier 2018)
  4. (en) « Over the Top Results (1986) », sur The Armwrestling Archives (consulté le 26 janvier 2018)
  5. (en) « “Back in a “Flash”: The Quiet Return of Scott Norton », sur ewrestlingnews.com, (consulté le 27 janvier 2018)
  6. (en) Brian Hoops, « PWTorch.com Nostalgia: AWA History: The Rise, The Fall and the Legacy », sur PWTorch.com, (consulté le 28 janvier 2018)
  7. a, b, c, d, e, f, g et h (en) « Scott Norton », sur wrestlingdata.com (consulté le 27 janvier 2018)
  8. (en) « Historique du IWGP Tag Team Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 26 novembre 2009)
  9. (en) « PWI Ratings for Scott Norton », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 27 mars 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]