Chris Candido

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chris Candido
Candido Working the Fans.jpg
Chris Candido en 1998.
Données générales
Nom de ring
Chris Candido
Skip
Chris Candino
The (Masked) Avenger
Nationalité
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Spring Lake (New Jersey) (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 33 ans)
MatawanVoir et modifier les données sur Wikidata
Taille
5 8 (1,73 m)[1]
Poids
225 lb (102 kg)[1]
Catcheur mort
Fédération
Entraîneur
Carrière pro.

Christopher Candito plus communément appelé Chris Candido, (né le à Spring Lake (en) et mort le à Matawan) est un catcheur (lutteur professionnel) américain.

Il commence à se faire connaitre à la Smoky Mountain Wrestling (SMW) au début des années 1990. Il y remporte à trois reprises le championnat des États-Unis poids lourd junior de la SMW, deux fois le championnat Beat the Champ Television, deux fois le championnat par équipes de la SMW avec Brian Lee et a été champion du monde poids lourd de la National Wrestling Alliance (NWA) quand la SMW a eu le droit d'utiliser ce titre.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Candido est le petit-fils de Chuck Richards, un catcheur de la World Wide Wrestling Federation (WWWF puis WWF dans les années 1980)[2]. Ils vont fréquemment au Madison Square Garden voir les spectacles de catch de la WWWF/WWF[3]. C'est en regardant ces spectacles que lui vient l'envie de devenir catcheur[3]. Il commence alors à faire du catch dans son jardin avec son frère Johnny et avec John Rechner[2]. Il devient le petit ami de Tammy Lynn Sytch au lycée[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Entraînement et début (1986-1993)[modifier | modifier le code]

Candidto et John Rechner commencent à s'entraîner pour devenir catcheur en 1986 à la Monster Factory (en), une école de catch dirigé par Larry Sharpe[3].

Il commence à lutter dans diverses fédérations du New Jersey sous le nom de Chris Candido et remporte à deux reprises le championnat des poids lourd légers de la World Wrestling Association[2],[4].

Smoky Mountain Wrestling (1993-1995)[modifier | modifier le code]

En 1993, Jim Cornette, qui dirige alors la Smoky Mountain Wrestling, engage Candido[2]. Candido commence masqué sous le nom de The Avenger[5]. Il réutilise le nom de Chris Candido début juin et fait venir sa petite amie Tammy Lynn Sytch cette dernière est alors la valet de Brian Lee[2]. Candido commence par se proclamer comme champion du monde poids lourd de la World Wrestling Association (WWA)[6]. Le , Candido conserve son titre de champion du monde poids lourd WWA malgré sa défaite par disqualification face à Tim Horner (en)[7]. Dans les semaines qui suivent, Horner le provoque en le traitant de pleurnicheur car la SMW ne veut pas le reconnaitre comme champion du monde[8]. Le , Tim Horner se fait interviewer avant d'être interrompu par Candido qui l'attaque puis essaie de forcer Horner à boire un biberon de lait[9]. Ils s'affrontent le dans un match où le perdant boit du lait au biberon remporté par Horner[10]. Après cette défaite, Candido porte une capuche de bébé qu'il garde jusqu'au où il bat The Dark Secret dans un match où Candido peut cesser de porter cette capuche en cas de victoire[11].

Ce même jour,il provoque le champion des États-Unis des poids lourd-juniors de la SMW Bobby Blaze (en) en déclarant qu'il n'est pas un vrai champion[a],[11]. Il remporte le championnat des États-Unis des poids lourd-juniors le au cours de l'enregistrement de l'émission du 23 après sa victoire face à Blaze[12],[13]. Blaze et Candido s'échangent le titre à quatre reprises dans les semaines qui suivent au cours de spectacles non télévisé[14]. Candido va jusqu'à jeter la ceinture de champion dans une rivière dans l'émission du car la SMW ne veut pas le reconnaitre comme champion de la WWA[15]. Leur rivalité prend fin le au cours de Thanksgiving Thunder où Candido conserve le titre de champion poids lourd junior dans un match où le perdant subit la punition du goudron et des plumes et fait subir cela à Blaze[16].

Le , il bat Tracy Smothers et devient champion Beat the Champ Television de la SMW[17].

Extreme Championship Wrestling[modifier | modifier le code]

Durant les années 1990, Candido fait partie de la Eastern Championship Wrestling (plus tard la Extreme Championship Wrestling). Il entre dans l'écurie "The Suicide Blonds" avec Johnny Hotbody et Chris Michaels. Le trio remporte le titre de Tag Team Champions; le 2 avril 1993 au 15 mai après avoir battu Tony Stetson et Larry Winters. Ils perdent le titre face aux the Super Destroyers, et le reprennent quelques jours plus tard. Quand Candido décide de quitter la fédération le titre est déclaré vacant.

World Wrestling Fédération[modifier | modifier le code]

Candido et Sytch partent pour la World Wrestling Federation où Sytch prend le nom de "Sunny" et Candido "Skip", des fanatiques du fitness The Bodydonnas. Le 31 mars 1996, Candido remporte le WWF Tag Team Championship avec Zip face à The Godwinns durant la finale d'un tournoi pour le titre. Ils perdent le titre le 19 mai 1996, cependant, lors d'un house show. Durant leurs années à la WWF, Chris Candido et Tammy Sytch décident de se séparer.

Retour à la Extreme Championship Wrestling[modifier | modifier le code]

En 1998, Candido quitte la WWF pour la Extreme Championship Wrestling, il rejoint la Triple Threat avec Shane Douglas. Avec la Triple Threat, il entre en rivalité avec Lance Storm, qui est remplacé par Bam Bam Bigelow. Avant, Candido avait fait équipe avec Storm pour le titre ECW Tag Team Championship, le 5 décembre 1997 sur Doug Furnas et Phil Lafon. Pendant 6 mois ils conservent le titre jusqu'en juin 1998 face à Rob Van Dam et Sabu.

Il a fait une courte apparition à la World Championship Wrestling (WCW), le 16 mars 2000. Pendant cette courte période il remporte le WCW Cruiserweight Championship. Le 16 avril 2000 dans un six-way match à Spring Stampede contre The Artist, Juventud Guerrera, Shannon Moore, Lash LeRoux, et Crowbar. Il perd le titre le 15 mai. Il rentre dans la Triple Threat à la WCW, avec Douglas, et Bam Bam Bigelow.

Candido est venu deux fois à la Xtreme Pro Wrestling. En 2000, et il remporte le XPW World Heavyweight Championship et en 2003 pour le show final en 2003.

Candido a commencé à la Total Nonstop Action Wrestling (TNA) en janvier 2005. Durant ses années de catcheur, il a entraîné d'autres catcheur comme son frère Johnny Candido.

Décès[modifier | modifier le code]

A Lockdown le 25 avril 2005, dans un steel cage tag team match avec Lance Hoyt face à Apolo et Sonny Siaki, il se brise plusieurs os. On diagnostique alors une pneumonie à son retour. Candido meurt des suites de complications. En 2005, la TNA crée le Chris Candido Memorial Tag Team Tournament, un tag team tournament à sa mémoire avec comme finale au TNA Sacrifice pay-per-view en août 2005.

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

  • Surnoms
    • « Hard Knox »[18]
    • « No Gimmicks Needed »[18]
Musiques d'entrée de Chris Candido[19],[20],[21]
# Titre Interprète Période Fédération
1 Suicide Blonde INXS NC SMW
2 Get the Funk Out Extreme NC
3 Back in Black AC/DC 1996-2005 ECW, IWA Mid-South (en) et diverses fédérations
4 Chris Candido Theme Jimmy Hart et Howard Helm 2000 WCW
5 Rock Box Ross Hardy et Brian White
6 Skank WCW theme library
Jeux vidéo où on peut incarner Chris Candido[22]
# Titre Développeur Date de sortie Plateforme Note
1 WCW Backstage Assault Kodiak Interactive Nintendo 64, PlayStation

Palmarès[modifier | modifier le code]

Championnats et accomplissements[modifier | modifier le code]

  • USA Pro Wrestling / USA Xtreme Wrestling (USA Pro puis UXW à partir de décembre 2004)
    • 2 fois champion champion poids lourd des États-Unis de l'USA Pro[32]
    • 1 fois champion champion poids lourd des États-Unis de l'UXW[32]

Matchs à pari (Luchas de apuetas)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Lucha libre.
Résultats dans des Luchas de apuetas de Chris Candido[18]
# Résultat Enjeu Adversaire (enjeu) Date Lieu Notes
1 Défaite Masque Ricky Morton (cheveux) Marietta (Géorgie
2 Défaite Masque Ricky Morton (cheveux) Albany (Kentucky)
3 Défaite Masque Ricky Morton (cheveux) Lenoir (Caroline du Nord)
4 Défaite Masque Ricky Morton (cheveux) Beckley (Virginie-Occidentale)
5 Défaite Masque Ricky Morton (cheveux) Fisherville (en) (Virginie)
6 Défaite Masque Ricky Morton (cheveux) Morristown (Tennessee)
7 Défaite Masque Ricky Morton (cheveux) Barbourville (Kentucky)

Récompenses des magazines[modifier | modifier le code]

Deux bannières orange suspendu au plafond d'une salle. Sur celle de gauche est écrit Eddie Gilbert et sur la seconde Chris Candido.
La bannière de Chris Candido suspendu au plafond de la 2300 Arena à Philadelphie.
Classement PWI 500 de Chris Candido[39]
Année 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004
Rang 403 en diminution422 83 en augmentation45 en augmentation42 en diminution69 en diminution71 en augmentation45 en diminution133 en augmentation129 en augmentation96 en diminution287 en diminution294 en diminution331

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Bobby Blaze (en) se présente comme le vainqueur d'un tournoi à Columbus mais lors de ses combats commentateurs émettent des doutes sur cela.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Chris Candido », sur Online World of Wrestling (consulté le 2 juillet 2014)
  2. a b c d e et f (en) Jim LaMotta, « The Career of Chris Candido », sur PWMania, (consulté le 8 septembre 2017)
  3. a b et c (en) Adam Helms, « Chris Candido…A Man that Needed No Gimmick. », sur Online World of Wrestling, (consulté le 11 janvier 2018)
  4. a et b (en) « WWA Junior Heavyweight Title (New Jersey) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 13 janvier 2018)
  5. (en) Adam Nedeff, « The Name on the Marquee: Smoky Mountain Wrestling (4.3 and 4.10.1993) », sur 411mania, (consulté le 13 janvier 2018)
  6. (it) Michele M. Ippolito, « Biografia di Chris Candido - TUTTOWRESTLING.COM -=Tutto Sul Mondo Del Pro Wrestling=- » [archive], sur www.tuttowrestling.com (consulté le 8 novembre 2019)
  7. (en-US) Adam Nedeff, « The Name on the Marquee: Smoky Mountain Wrestling (7.3.1993) » [archive], sur 411MANIA, (consulté le 26 octobre 2019)
  8. (de) « Das Baby im Manne: Horner vs. Candido » [archive], sur www.cagematch.net (consulté le 26 octobre 2019)
  9. (en-US) Adam Nedeff, « The Name on the Marquee: Smoky Mountain Wrestling (7.24.1993) » [archive], sur 411MANIA, (consulté le 26 octobre 2019)
  10. (en) Bob Colling, « SMW House Show 8/13/1993 » [archive], sur Wrestling Recaps, (consulté le 26 octobre 2019)
  11. a et b (en-US) Adam Nedeff, « The Name on the Marquee: Smoky Mountain Wrestling (9.25.1993) » [archive], sur 411MANIA, (consulté le 31 octobre 2019)
  12. (en-US) Brian Hoops, « Daily Pro Wrestling History (10/04): Undertaker wins World title at HIAC » [archive], sur WON/F4W - WWE news, Pro Wrestling News, WWE Results, UFC News, UFC results, (consulté le 1er novembre 2019)
  13. (en) Adam Nedeff, « The Name on the Marquee: Smoky Mountain Wrestling (10.23.1993) », sur 411mania.com, (consulté le 10 avril 2018)
  14. a et b (en) « SMW United States Junior Heavyweight Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 28 octobre 2019)
  15. (en-US) Adam Nedeff, « The Name on the Marquee: Smoky Mountain Wrestling (10.30.1993) » [archive], sur 411MANIA, (consulté le 2 novembre 2019)
  16. (en) Bob Colling, « SMW Thanksgiving Thunder 1993 11/28/1993 » [archive], sur Wrestling Recaps, (consulté le 10 novembre 2019)
  17. (en-US) Adam Nedeff, « The Name on the Marquee: Smoky Mountain Wrestling (1.8.1994) » [archive], sur 411MANIA, (consulté le 10 novembre 2019)
  18. a b c d e f g h et i (en) Chris Candido sur Wrestlingdata
  19. (de) « Chris Candido », sur genickbruch.com (consulté le 28 octobre 2019)
  20. (en) « Themes Chris Candido », sur www.cagematch.net (consulté le 28 octobre 2019)
  21. (en) « Smoky Mountain Wrestling Theme Songs », sur www.prowrestlinghistory.com (consulté le 28 octobre 2019)
  22. (en) « Wrestling Games Chris Candido », sur www.cagematch.net (consulté le 28 octobre 2019)
  23. (en) « ECW World Tag Team Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 26 octobre 2019)
  24. (en) « ISPW World Heavyweight Championship », sur www.cagematch.net (consulté le 28 octobre 2019)
  25. (en) « JCW Television Title (New Jersey) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 28 octobre 2019)
  26. (en) « NWA Jersey Heavyweight Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 28 octobre 2019)
  27. (en) « NWA Midwest Heavyweight Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 28 octobre 2019)
  28. (en) « NWA World Heavyweight Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 28 octobre 2019)
  29. (en) « PCW Americas Championship », sur www.cagematch.net (consulté le 30 octobre 2019)
  30. (en) « SMW Beat the Champ Television Title (E. Tennessee) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 28 octobre 2019)
  31. (en) « Smoky Mountain Wrestling Tag Team Title », sur wrestling-titles.com (consulté le 18 novembre 2019)
  32. a et b (en) « USA Pro/UXW United States Heavyweight Title (New York/Florida) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 28 octobre 2019)
  33. (en) « WCW/WWE World Cruiserweight Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 30 octobre 2019)
  34. (en) « WWC Television Title (Puerto Rico) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 30 octobre 2019)
  35. (en) « WWWF/WWF/WWE World Tag Team Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 30 octobre 2019)
  36. (en) « XPW World Heavyweight Championship », sur www.cagematch.net (consulté le 30 octobre 2019)
  37. (en) « Hardcore Hall of Fame », sur cagematch.net (consulté le 28 octobre 2019)
  38. (en) « Most Inspirational Wrestler », sur cagematch.net (consulté le 28 octobre 2019)
  39. (en) « PWI Ratings for Chris Candido », sur profightdb.com (consulté le 28 octobre 2019)
  40. (en) « Most Underrated », sur www.cagematch.net (consulté le 28 octobre 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]